EntomoNews
195.7K views | +7 today
Follow
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoNews
Scoop.it!

15 000 cas de borréliose de Lyme en France

15 000 cas de borréliose de Lyme en France | EntomoNews | Scoop.it
La maladie transmise par les tiques porteuses d'une bactérie, Borrelia burgdorferi, progresse dans le pays.

 

Toute la France, à l'exception d'une petite zone méditerranéenne et des régions de haute altitude, est touchée. La maladie de Lyme, transmise par les tiques porteuses d'une bactérie, Borrelia burgdorferi, progresse. La situation en Alsace et dans le Centre est particulièrement critique. La maladie y revêt un caractère endémique, sans doute parce que les tiques affectionnent les endroits boisés et humides. Selon l'Institut Pasteur, entre 12 000 et 15 000 cas sont détectés chaque année dans l'Hexagone. Mais pour les associations de malades, un nombre beaucoup plus important de personnes pourraient être infectées sans le savoir.

 

Lyme sans frontière, une association basée à Strasbourg, dénonce le "déni d'une maladie méconnue par les médecins et les malades" et insuffisamment prise en charge par les pouvoirs publics. Une pétition a été adressée en 2012 au ministère de la santé pour demander une meilleure prévention, une réelle formation des professionnels de santé, une plus grande transparence sur l'évolution de l'épidémie et, surtout, l'amélioration des tests. Ces derniers ne seraient pas fiables à 100 %.

 

[...]

 

La maladie de Lyme est devenue la maladie vectorielle la plus fréquente sur l'ensemble de son aire de répartition qui s'étend du Japon à l'Amérique du Nord et de la Scandinavie à l'Afrique du Nord.

 

more...
No comment yet.
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les grenouilles, utiles à la recherche sur les insectes

Les grenouilles, utiles à la recherche sur les insectes | EntomoNews | Scoop.it

"... Les grenouilles sauvages sont souvent utilisées pour découvrir de nouvelles espèces d'insectes parce qu'elles s'en nourrissent et qu'elles peuvent atteindre des lieux auxquels les humains n'ont pas accès.

D'autre part, la toxicité de grenouilles vénéneuses comme celle-ci provient de composés organiques trouvés dans les fourmis qu'elles mangent. Elles sont donc douées pour attraper des insectes et sont tout aussi utiles pour les chercheurs chasseurs de fourmis."

 

Une nouvelle espèce de fourmi découverte dans le vomi d'une grenouille - canoe.ca, 30.09.2016

 

[L'étude] Lenomyrmex hoelldobleri: a new ant species discovered in the stomach of the dendrobatid poison frog, Oophaga sylvatica (Funkhouser) - ZooKeys, 19.09.2016 http://zookeys.pensoft.net/article_preview.php?id=9692

                                                      

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Tiques : l’impossible cartographie de la maladie de Lyme

Tiques : l’impossible cartographie de la maladie de Lyme | EntomoNews | Scoop.it

"La maladie de Lyme (ou borréliose) est une maladie infectieuse liée à présence de la bactérie Borrelia. Elle se transmet aux oiseaux, aux mammifères sauvages ou domestiques et à l’être humain par des morsures de certaines tiques, acariens porteurs sains de la maladie.

 

Les tiques sont présentes dans les forêts et les pâtures ; s’il en existe plusieurs espèces en France, seul Ixodes ricinus est capable de transmettre la borréliose.

 

On estime à 27 000 le nombre de nouvelles personnes touchées chaque année dans l’Hexagone par cette maladie (65 000 en Europe). Encore mal diagnostiquée dans notre pays et considérée comme une maladie rare, cette affection s’exprime par diverses manifestations dermatologiques, neurologiques, articulaires, et plus rarement cardiaques ou ophtalmiques plus ou moins graves (voir à ce sujet l’étude menée sur plus de 1 000 cas par le CNR entre 2006 et 2009)."

(...)

 

Par Sandrine Banas, The Conversation France, 28.09.2016

 

→ Borrelia | Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
http://www.chru-strasbourg.fr/Les-centres-de-reference/Borrelia

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ 'maladie de Lyme' in EntomoNews | Scoop.it
http://www.scoop.it/t/entomonews/?tag=maladie+de+Lyme

                                                      

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cas de Crimée-Congo en Espagne : analyse de la situation

Cas de Crimée-Congo en Espagne : analyse de la situation | EntomoNews | Scoop.it

"... Un point de situation, réalisé par l'Inra, le Cirad et l'Anses, est également proposé sur le site de la plateforme d'épidémiosurveillance en santé animale. Celui-ci dresse un état des connaissances disponibles sur les vecteurs et la faune sauvage en Espagne ainsi que sur la situation entomologique en France métropolitaine, en particulier sur le pourtour méditerranéen où une étude longitudinale a permis de mettre en évidence la présence d'une population établie de Hyalomma marginatum. Aucune preuve de la circulation du virus n'a toutefois été mise en évidence."

 

CNEV, 13.09.2016

 

[Image] De nombreuses espèces de tiques sont incriminées dans la transmission vectorielle du virus de la CCHF, en particulier celles appartenant au genre Hyalomma. Dans le bassin méditerranéen, Hyalomma marginatum est un des principaux vecteurs du virus de la CCHF bien que l’on ne puisse écarter l’implication d’autres espèces de tiques.

 

[via] Déclaration de deux cas humains de fièvre hémorragique de Crimée-Congo en Espagne - point de situation 2016-01 au 05 septembre 2016 http://www.plateforme-esa.fr/article/d%C3%A9claration-de-deux-cas-humains-de-fi%C3%A8vre-h%C3%A9morragique-de-crim%C3%A9e-congo-en-espagne-point-de

 

Bernadette Cassel's insight:
 
→ Quel risque de fièvre Crimée-Congo en France ? - From www.jim.fr - September 12, 11:52 PM
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'inventaire ZNIEFF, qui recense les espaces à biodiversité patrimoniale, devient permanent et continu...

L'inventaire ZNIEFF, qui recense les espaces à biodiversité patrimoniale, devient permanent et continu... | EntomoNews | Scoop.it
L'inventaire des ZNIEFF, les Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique, recense les espaces à biodiversité patrimoniale. Créé en 1982, sa modernisation lancée en 1997 s’achève, après plus de 30 ans d’existence du programme.

Il représente en 2013 plus de 27% du territoire métropolitain, 5
territoires ultra-marins concernés (Guyane, Réunion, Guadeloupe, Martinique, Saint-Pierre-et-Miquelon) et un sixième en préparation (Mayotte), avec plus de 18 000 zones et plus de 170 000 km² recensés.

L’inventaire des ZNIEFF s'appuie sur près d’un million de données concernant plus de 20 000 espèces et près de 850 milieux CORINE Biotopes. Il est le socle de la connaissance pour les espaces naturels à enjeux pour la biodiversité patrimoniale.

C’est un programme national pluridisciplinaire où toutes les
sensibilités naturalistes et écologiques peuvent s'exprimer. Il s’est imposé comme une référence nationale incontournable, et est devenu indispensable en tant qu’outil d’aide à la décision pour l’aménagement du territoire.

L’inventaire ZNIEFF évolue, devenant permanent sur le territoire national, et continu sur les zones déjà identifiées. Le nouveau Guide méthodologique pour l’inventaire continu des Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) en milieu continental organise cette nouvelle ère du programme, sur les fondations de la connaissance et de l’expérience acquises.

 

INPN - Documentation ZNIEFF

 

→ HORELLOU A., DORE A., HERARD K., SIBLET J-P., 2014. Service du patrimoine naturel, Muséum national d'histoire naturelle, Paris, 111 p. Guide méthodologique pour l’'inventaire continu des Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) en milieu continental.http://spn.mnhn.fr/spn_rapports/archivage_rapports/2016/SPN%202014%20-%2028%20-%20MethodoZC_11_2014_Final.pdf

                            

[via] Mise en ligne de trois nouveaux guides pour le programme ZNIEFF ! - INPN - Actualités, 13.09.2016 https://inpn.mnhn.fr/actualites/lire/6902/mise-en-ligne-de-trois-nouveaux-guides-pour-le-programme-znieff-

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des parcelles d'alpages déplacées pour étudier le réchauffement climatique

Des parcelles d'alpages déplacées pour étudier le réchauffement climatique | EntomoNews | Scoop.it
Grenoble - Des parcelles de terrain prélevées dans les Alpes à 2.500 mètres d'altitude vont être descendues 600 mètres plus bas pour simuler le réchauffement climatique et étudier ses conséquences sur la biodiversité montagnarde.

 

www.lexpress.fr, 27.09.2016
 
[...] Les chercheurs examineront ensuite comment les plantes, les insectes, les micro-organismes du sol s'acclimatent à ce nouvel environnement sur une dizaine d'années [...]
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La forêt dans les stratégies de lutte contre le changement climatique

La forêt dans les stratégies de lutte contre le changement climatique | EntomoNews | Scoop.it
La gestion des forêts a un fort potentiel d’atténuation des changements climatiques, à la fois dans les pays développés et dans les pays en développement, à travers une vaste gamme d’activités. Les pratiques de gestion des forêts qui peuvent augmenter la séquestration et le stockage du carbone et réduire les émissions comprennent la modification de la longueur de rotation des terres ; la réduction des pertes induites par les parasites,

 

Médiaterre, 08.08.2016

 

[L'étude] Forestry for a low-carbon future: Integrating forests and wood products in climate change strategies - Étude FAO Forêts - 2016 http://www.fao.org/publications/card/en/c/45619457-bbf1-4fda-964b-d24dcdefbadf/

 

"Better management of pests and diseases


Insect, pest and disease outbreaks have significant effects on forest carbon storage and sequestration rates because of their influence on growth, mortality, decomposition ratesand other ecosystem processes (Ellison et al. 2005; Albani et al., 2010; Hicke et al., 2012;Boyd et al., 2013; Ghimire et al., 2015). Tree mortality from catastrophic outbreaks reduces forest carbon up take and increases future emissions from the decay of killed trees (Kurz etal., 2008). These impacts must be accounted for in forest carbon projects and in large-scalecarbon modeling (Box 15).Insect pest attacks, like forest fires, can be regarded as natural factors in forestdynamics. However, in recent years both the number and scale of damaging forest pest and pathogen outbreaks have increased with rising world trade in trees, wood and wood usedin packaging and impacts of climate change (Aukema et al., 2010, Santini et al., 2013; Freer-Smith and Webber, 2015). Insect pest and pathogen damage may continue to increase inthe future, since the most responsive pest species are those with short life spans and rapid regeneration rates, which are likely to be boosted by climate change, especially relative totheir long-lived hosts (Ayres and Lombardero, 2000).The scale of losses from some recent outbreaks underlines the potential of pest and disease damage to release CO2 and methane into the atmosphere. Kurz et al. (2008)estimated that the forest in British Columbia, Canada affected by bark beetle between2000 and 2020 will release 73.6 Mt CO2e (9.8 g CO2e per square metre annually over 34.7million hectares) (Figure 19). Thus, during and immediately after an outbreak, the forest is transformed from a small net carbon sink to a large source of carbon.Effective continuous management of insects and diseases can improve the ability of forests to fix and store carbon and thus needs to be integrated in sustainable forest management, particularly where carbon removal from the atmosphere is a major forest objective."

                           

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le Muséum national d'histoire naturelle explore la "biodiversité négligée" de la Martinique

Le Muséum national d'histoire naturelle explore la "biodiversité négligée" de la Martinique | EntomoNews | Scoop.it
À Fort-de-France, cinq bateaux remplis de plongeurs et de scientifiques prennent chaque matin la mer pour récolter des centaines de mollusques et crustacés en Martinique, symbole du renouveau des grandes expéditions naturalistes. Après le Vanuatu, Madagascar, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et la Guyane ces dernières années, le Muséum national d'histoire naturelle (MNHN) poursuit dans cette île et jusqu'au 11 octobre 2016 son exploration de la "biodiversité négligée" avec à la clé la découverte d'espèces totalement inconnues. L'expédition Madibenthos, composée de 60 participants de 13 nationalités, se concentre sur les mollusques, crustacés, algues et autres éponges qui détrônent ainsi les poissons et coraux, cibles de la plupart des expéditions aux Antilles.

 

Par Sciences et Avenir avec Reuters, 24.09.2016

 

"... "J'ai trouvé deux pycnogonides (minuscules crustacés ressemblant à de frêles araignées) qui ne sont a priori pas répertoriés", s'enthousiasme Romain Sabroux, doctorant au MNHN, devant son microscope régnant au milieu des tubes et flacons. De nombreux mollusques et crustacés passent ensuite à la photographie afin d'être mis en conditions pour un éventuel séquençage ADN."

(...)

 

[Image] Nymphon gracile (Roscoff, 2010 - N. Prunet)

via Codex virtualis "À la découverte des Pycnogonides" http://codexvirtualis.fr/codex/decouverte-pycnogonides

 

→ Suivez l’expédition Martinique 2016 du MNHN - DEAL de la Martinique http://www.martinique.developpement-durable.gouv.fr/suivez-l-expedition-martinique-2016-du-mnhn-a951.html

                            

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'odeur des poulets repousse les moustiques porteurs du paludisme | Slate Afrique

L'odeur des poulets repousse les moustiques porteurs du paludisme | Slate Afrique | EntomoNews | Scoop.it
Des chercheurs ont démontré que le moustique porteur du paludisme en Ethiopie était repoussé par l'odeur des volatiles.
Bernadette Cassel's insight:

 

→ Paludisme : les moustiques n'aiment pas l'odeur du poulet ! - From www.sciencesetavenir.fr - July 31, 11:36 AM

                 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Migrations : le papillon Belle-dame parcourt plus de 4000 km chaque automne !

Migrations : le papillon Belle-dame parcourt plus de 4000 km chaque automne ! | EntomoNews | Scoop.it
Avec ses ailes orangées tachées d'une palette de couleurs, la Vanesse du chardon ou Belle-dame est l'un des papillons les plus communs de par le monde, notamment en Europe
. Pourtant, les zoologues ignoraient jusqu'ici les prouesses dont elle est capable en matière de vol à longue distance. Mieux encore que son cousin, le fameux papillon Monarque, qui voyage du Québec au Mexique, la Vanesse entame à l'automne une migration en masse qui en une seule génération rallie l'Afrique tropicale ! Auparavant, on considérait que sa migration automnale s'arrêtait au Maghreb.

Mais une nouvelle étude dévoile un voyage bien plus impressionnant. A travers la mer Méditerranée et le désert du Sahara, ce petit papillon de 4 à 7 centimètres d'envergure emprunte les vents d'altitude pour soutenir son vol, tout au long des 4000 kilomètres qui le séparent de sa destination.
En automne, la Belle-dame quitte l'Europe pour se reproduire en Afrique subsaharienne

Un expédition remarquable qu'une équipe de biologistes de l'Institut de biologie évolutive de Barcelone e de l'université Harvard viennent de retracer. Leur découverte est publiée dans le Journal biologique de la Société linnéenne ce 22 septembre.

 

Par Fiorenza Gracci. Science et Vie, 25.09.2016

 

[L'étude] Discovery of mass migration and breeding of the painted lady butterfly Vanessa cardui in the Sub-Sahara: the Europe–Africa migration revisited - Talavera - 2016 - Biological Journal of the Linnean Society, 21.09.2016 http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/bij.12873/abstract

                           

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le mâle veuve noire préfère les jeunes femelles... pour survivre

Le mâle veuve noire préfère les jeunes femelles... pour survivre | EntomoNews | Scoop.it
... la chercheuse Maydiannne Andrade et ses collègues de l'Université de Toronto ont découvert que certaines veuves noires mâles ont trouvé un moyen de s'accoupler plusieurs fois sans être mangées.

Leur secret ? Inséminer les femelles encore immatures.

(...)

 

[L'étude] Copulation with immature females increases male fitness in cannibalistic widow spiders | Biology Letters, 20.09.2016
http://rsbl.royalsocietypublishing.org/content/12/9/20160516

 

[Image] (a) Adult female Latrodectus hasselti (centre) with sexually cannibalized male (anterior). Square and arrow indicate the epigynum (EP, external genitalia)

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La nature en 3D : l’histoire naturelle passe au numérique

La nature en 3D : l’histoire naturelle passe au numérique | EntomoNews | Scoop.it
Après avoir occupé notamment l’espace médical, l’imagerie 3D est devenue utilisable pour un grand nombre d’applications diverses et variées. Elle occupe depuis peu une place à part dans l’histoire naturelle aussi bien dans la recherche que dans la diffusion des connaissances vers les publics dans les expositions et les musées d’histoire naturelle, dépoussiérant quelque peu l’image parfois désuète de celle-ci.

(...)

 

Par Romain Garrouste. The Conversation France, 23.09.2016

 

→ Cabinet de curiosités 3D
http://cabinetdecuriosites3d.mnhn.fr/

 

"... On distingue les méthodes qui permettent de reconstruire des volumes à partir des surfaces (scanner surfacique et méthode photogrammétrique) et celles utiles pour étudier l’intérieur des échantillons. Ces dernières utilisent le plus souvent les rayons X dans des machines de plus en plus spécialisées : les tomographes à rayons X (CT Scan, ou Computer Tomography scanner). Celui du Museum national d’histoire naturelle (AST-RX) à Paris est l’un des CT Scan les plus perfectionnés pour étudier les collections d’histoire naturelle. Il ne cesse d’être utilisé pour étudier toujours plus de spécimens : le potentiel des collections du MNHN, parmi les plus importantes du monde, est immense."

(...)

 

→ Micro-tomographe et nano-tomographe à rayons X : CT-scan
http://www.ums2700.mnhn.fr/ast-rx/presentation

 

[Image] Impression 3D grandeur nature (envergure 75 cm) de la libellule géante Meganeura monyi du Carbonifère de Commentry (Allier). Création CreaZaurus avec l'accord de Jean Marc Pouillon. Photographie Patrice Lebrun

                             

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Maladie du sommeil : le parasite débusqué dans la peau des malades

Maladie du sommeil : le parasite débusqué dans la peau des malades | EntomoNews | Scoop.it
... L'un des principaux défis de la lutte contre la maladie du sommeil réside dans le dépistage. La grande majorité des populations exposées vivent dans des zones reculées où elles ont peu accès au dépistage. Autre problème : les résultats contradictoires difficiles à interpréter. Environ 30 % des malades ont un test positif alors qu’aucun parasite vivant n’est retrouvé dans leur sang. Des scientifiques de l’Institut Pasteur et de l’Inserm, en collaboration avec l’université de Glasgow (Grande-Bretagne) et de Kinshasa (République démocratique du Congo), ont alors cherché à savoir où le parasite pouvait bien se cacher. Ils présentent leur découverte dans la revue e-Life.

(...)

 

Par Anne-Laure Lebrun. Pourquoi Docteur, 22.09.2016

 

[L'étude] The skin is a significant but overlooked anatomical reservoir for vector-borne African trypanosomes | eLife, 22.09.2016 https://elifesciences.org/content/5/e17716

                                                    

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

À l’Académie de médecine. Maladie de Lyme : la controverse relancée

À l’Académie de médecine. Maladie de Lyme : la controverse relancée | EntomoNews | Scoop.it

"Lors d’un débat organisé au sein de la société savante, les experts ont montré qu’ils n’arrivaient toujours pas à se mettre d’accord sur la maladie."

 

Par Jonathan Herchkovitch. Pourquoi Docteur, 21.09.2016

 

"Ce mardi, à l’Académie de médecine (Paris), c’était un peu le Pr Perronne contre le reste du monde. Les principaux experts de la maladie de Lyme ont alimenté la controverse en campant sur leurs positions respectives. Plusieurs points cruciaux font débat dans la communauté scientifique et divisent les chercheurs français. En particulier, la fiabilité des tests diagnostiques, l’existence d’une forme chronique de la maladie, et la nécessité de la traiter par des antibiotiques sur des durées prolongées."

(...)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Équateur. Une nouvelle espèce de fourmi découverte dans l'estomac d'une grenouille

Équateur. Une nouvelle espèce de fourmi découverte dans l'estomac d'une grenouille | EntomoNews | Scoop.it
The ant genus Lenomyrmex was recently discovered and described from mid to high elevation rainforests in southern Central and northwestern South America. Lenomyrmex currently consists of six described species, which are only rarely collected. Here, we add a new species, Lenomyrmex hoelldobleri sp. n., which was discovered in a stomach content sample of the dendrobatid frog, Oophaga sylvatica, from northwestern Ecuador.
 
Christian Rabeling, Jeffrey Sosa-Calvo, Lauren A. O'Connell, Luis A. Coloma, Fernando Fernandez. Lenomyrmex hoelldobleri: a new ant species discovered in the stomach of the dendrobatid poison frog, Oophaga sylvatica (Funkhouser) - ZooKeys, 19.09.2016

 

"... Stomach flushing methods have been developed and successfully applied in numerous studies, which avoids killing individuals of the study species (Solé et al. 2005). To conclude, the study of vertebrate stomach contents is not only a way of studying the trophic ecology of vertebrates themselves, but also an interesting source of cryptic and new arthropod species, including ants."

(...)

 

[Image] The newfound ant, which is less than a quarter of an inch long, may use its mouthparts to capture prey. Photograph by C. Rabeling & J. Sosa-Calvo

 

via Devil Frog Vomits Up a New Ant Species, National Geographic, 23.09.2016 http://news.nationalgeographic.com/2016/09/frogs-ants-vomits-new-species/

                         

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi les abeilles disparaissent

Pourquoi les abeilles disparaissent | EntomoNews | Scoop.it
Ces vingt dernières années, les populations d’abeilles ont subi des pertes spectaculaires, jamais observées auparavant. L’agriculture intensive et l’utilisation massive de pesticides figurent au premier rang des coupables présumés. Mais certaines pratiques des apiculteurs seraient également en cause.

 

Enquête. Par Laure Cailloce. CNRS Le journal, 28.09.2016

 

[Image] Ruches suivies par le Centre d’études biologiques de Chizé. L’agriculture intensive (usage de pesticides, élimination des haies et des fleurs des champs...) a des effets délétères sur les populations d’abeilles. 

                              

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Frelon Asiatique : Le frelon également détecté dans le Nord

Frelon Asiatique : Le frelon également détecté dans le Nord | EntomoNews | Scoop.it

Des ouvrières du frelon asiatique ont été capturées dans la commune de Wattignies, dans l’agglomération de Lille (département du Nord).

 

Au moins un nid, non encore découvert, est donc présent à moins de 3 km de ce lieu de capture. Un nid avait été découvert en 2011 à Somain, mais il n’y avait plus eu, par la suite, d’observation de l’insecte dans le département.

 

Par rome, INPN, 27.09.2016

 

"Le frelon asiatique était présent depuis l’année dernière dans la Somme et l’Aisne. Son front d’invasion progressant d’environ 60 km/an, il était fort probable de le retrouver dans le département cette année. Cette nouvelle donnée du Nord sera prochainement visible sur le site internet de l’INPN."

 

[Image] Distribution du frelon asiatique en France au 27/09/2016

 

Bernadette Cassel's insight:
 
→ Frelon Asiatique : Carte de distribution — et articles récents — au 5 novembre 2015 - From frelonasiatique.mnhn.fr - November 26, 2015 5:40 PM
                      
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Papillons et libellules : L’Observatoire Aquitain de la Faune Sauvage transmet plus de 25 000 données à l'INPN

Papillons et libellules : L’Observatoire Aquitain de la Faune Sauvage transmet plus de 25 000 données à l'INPN | EntomoNews | Scoop.it
L’Observatoire Aquitain de la Faune Sauvage (OAFS) est un dispositif dédié à la coordination et à la valorisation des informations faunistiques en Aquitaine. Il a pour vocation d’améliorer l'échange d'informations, l'accès à la connaissance et l’identification des enjeux liés à la préservation de la faune sauvage et de ses habitats à partir de l’expertise croisée de son réseau.
Par son rôle d'observatoire et de plateforme gestionnaire de données, c’est un centre d’appui technique pour les décideurs publics et les acteurs régionaux.
Les premières données transmises par l’OAFS à l’INPN proviennent de différentes études dont une grande part réalisée par le Conservatoire d’espaces naturels d’Aquitaine. Ce transfert concerne essentiellement les groupes des Odonates et des Rhopalocères :

(...)

 

Les données transmises par l'Observatoire Aquitain de la Faune Sauvage intégrées dans l'INPN ! - Inventaire national du Patrimoine naturel (INPN), 05.09.2016

                              

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Sanofi obtient 43 millions de dollars pour développer un vaccin contre Zika

Sanofi obtient 43 millions de dollars pour développer un vaccin contre Zika | EntomoNews | Scoop.it
Les autorités sanitaires américaines vont accorder des fonds au groupe pharmaceutique français, leader mondial des vaccins.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Orchidées et coléoptères, une association très ancienne

Orchidées et coléoptères, une association très ancienne | EntomoNews | Scoop.it

"Les premières plantes à fleurs apparues au trias (-200 millions d’années) se sont diversifiées durant le Crétacé et tout le Tertiaire.

Cette innovation majeure dans l’évolution des végétaux a permis l’émergence d’association avec d’autres organismes comme les insectes. La co-évolution plantes/insectes a engendré divers degrés de mutualisme (interactions positives entre deux espèces) : la plante offrant une ressource alimentaire et l’insecte, en échange, assurant sa pollinisation.

En 2016, l’entomologiste George Poinar découvre dans de l’ambre les plus anciennes preuves d’une telle association entre les orchidées et les coléoptères. Cette découverte apporte des connaissances intéressantes sur l’histoire évolutive des angiospermes et sur la mise en place des associations plantes/insectes."

 

Par Benoït Gilles, Passion Entomologie, 26.09.2016

 

[Image] Vue latérale du charançon fossile où sont attachées les pollinies appartenant au genre Cylindrocites (Source : Poinar, 2016)

 

Source : Poinar G. (2016) : Beetles with Orchid pollinaria in Dominican and Mexican amber – American Entomologist, 172-177

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Changer le régime alimentaire des moustiques pour endiguer la progression du paludisme ?

Changer le régime alimentaire des moustiques pour endiguer la progression du paludisme ? | EntomoNews | Scoop.it
Pourquoi certains moustiques préfèrent-ils le sang humain, et d'autres des cibles animales ? C'est la question que se sont posée des chercheurs de l'université de Californie. Et la réponse est génétique. Les scientifiques ont étudié le moustique Anopheles Arabiensis, qu'ils ont collecté aussi bien en intérieur qu'en extérieur, dans la vallée Kilombero en Tanzanie. Cette espèce est le principal vecteur du paludisme en Afrique orientale, et attaque beaucoup d'hôtes différents. Chèvres, cochons, chiens, bétail, et bien sûr, l'Homme.

 

Par Topsante. Yahoo Actualités, 26 septembre 2016


Des gènes inversés

"Les auteurs de l' étude , parue dans Plos Genetics, ont séquencé, c'est-à-dire cartographié, le génome de 23 moustiques qui préfèrent les humains, et de 25 moustiques portés sur les animaux.

Ils ont ainsi constaté que les moustiques ayant une préférence pour le bétail avaient une particularité génétique. Ils sont plus susceptibles de présenter une différence sur leurs gènes appelée « inversion de 3RA ». Selon les chercheurs, ce réarrangement génétique contribue donc au choix de l'hôte lorsqu'un moustique passe à table."

(...)

 

[Image] Mosquito Preference for Human Versus Animal Biting Has Genetic Basis | UC Davis, 15.09.2016 https://www.ucdavis.edu/news/mosquito-preference-human-versus-animal-biting-has-genetic-basis/

 

[L'étude] The Genetic Basis of Host Preference and Resting Behavior in the Major African Malaria Vector, Anopheles arabiensis, PLOS Genetics, 15.09.2016 http://journals.plos.org/plosgenetics/article?id=10.1371/journal.pgen.1006303

                     

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Ig Nobel 2016 : les grands gagnants de la science qui fait d’abord rire et ensuite réfléchir

Ig Nobel 2016 : les grands gagnants de la science qui fait d’abord rire et ensuite réfléchir | EntomoNews | Scoop.it
Les prix Ig Nobel 2016 ont été décernés cette semaine et les lauréats incluent, comme toujours, le meilleur des plus brillantes recherches et esprits farfelus de la science.

 

GuruMeditation, 24.09.2016

 

"... A Gábor Horváth, Miklós Blahó, György Kriska, Ramón Hegedüs, Balázs Gerics, Róbert Farkas, Susanne Åkesson, Péter Malik, et Hansruedi Wildermuth, pour avoir découvert  pourquoi les chevaux aux poils blancs sont les plus à l’épreuve des taons…

 

…et pour avoir découvert pourquoi les libellules sont fatalement attirées par les pierres tombales noires.

 

L’étude sur les préférences des taons publiée en 2010 dans The Proceedings of the Royal Society B : An Unexpected Advantage of Whiteness in Horses: The Most Horsefly-Proof Horse Has a Depolarizing White Coat.

 

L’étude sur les libellules publiée en 2007 dans la revue scientifique Freshwater Biology : Ecological Traps for Dragonflies in a Cemetery: The Attraction of Sympetrum species (Odonata: Libellulidae) by horizontally polarizing black gravestones."

(...)

                  

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Zika : deux vaccins efficaces sur des singes

Zika : deux vaccins efficaces sur des singes | EntomoNews | Scoop.it
Deux vaccins génétiques expérimentaux ont été testés avec succès sur des singes, selon une étude des Instituts nationaux américains de la Santé (NIH) publiée dans Science le 22 septembre.

 

Le Généraliste (abonnés)

 

___________________________________________________________________

POUR EN SAVOIR PLUS :

→ Zika: 2 vaccins expérimentaux efficaces chez des singes - News - tdg.ch, 23.09.2016 http://www.tdg.ch/news/news/2-vaccins-experimentaux-efficaces-singes/story/22192332

                                         

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Allergies : le risque de choc anaphylactique reste largement méconnu

Allergies : le risque de choc anaphylactique reste largement méconnu | EntomoNews | Scoop.it
Le choc anaphylactique, une réaction allergique violente à un aliment, un médicament ou à une piqûre de guêpe, d'abeille ou de frelon reste très mal connu des Français alors qu'il est potentiellement mortel, selon une étude Ifop rendue publique vendredi.

30% des Français allergiques. "C'est une réaction imprévisible qui peut tuer en 5 à 30 minutes si elle n'est pas traitée immédiatement", souligne le Dr Pascal Demoly, pneumo-allergologue au CHU de Montpellier. Interrogés cet été par l'Ifop, 76% des Français ont admis ne pas savoir ce qu'était précisément un choc anaphylactique alors même que le nombre de personnes souffrant d'allergies est passé de 4 à 5% de la population dans les années 1960 à environ 30% aujourd'hui.

(...)

 

Par Rédaction Europe1.fr avec AFP, 23.09.2016

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Stratégie gagnant-gagnant entre guêpes et plantes

Stratégie gagnant-gagnant entre guêpes et plantes | EntomoNews | Scoop.it
Certaines plantes émettent des signaux odorants qui aident de petites guêpes à trouver des partenaires sexuels. De leur côté, ces mêmes guêpes, dites parasitoïdes, pondent leurs œufs dans des chenilles qui attaquent ces végétaux. Cette stratégie gagnant-gagnant renforcerait les défenses naturelles des cultures comme le maïs ou le chou. Elle a été mise en évidence par Hao Xu, doctorant à l’Université de Neuchâtel, et ses collègues du Laboratoire pour la recherche fondamentale et appliquée en écologie chimique (FARCE) dirigé par Ted Turlings. Leurs travaux sont publiés dans la revue scientifique Plant, Cell & Environment.

 

[Image] Une des guêpes parasitoïdes étudiées: Cotesia glomerata
Photo : Neil Villard (FARCE, UniNE)

 

[L'étude] Combined use of herbivore-induced plant volatiles and sex pheromones for mate location in braconid parasitoids - Xu - 2016 - Plant, Cell & Environment, 18.08.2016
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/pce.12818/full

                                  

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'affriandante chiure de mouche

L'affriandante chiure de mouche | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2016 : Septembre


"La Mouche des labos (et du vinaigre, et des cuisines) Drosophila melanogaster a beau être probablement l’insecte le plus étudié, il reste des choses à découvrir. À condition de regarder du côté d’une fonction peu élégante, peu ragoûtante, peu rentable en terme de prestige pour un entomologiste, la défécation.


Prenons une baie de myrtille mûre, laissons-la à disposition d’individus adultes de notre Drosophile, qu’elle attire d’abord par son parfum de fruit mûr. Au bout de 24 heures, l’épiderme du fruit est entièrement recouvert de chiures. Le milieu nutritif disposé dans le fond d’une boîte de Petri est de même constellé par les habitantes de ladite boîte. Grattons sous la bino les fèces et diluons cette matière dans des solvants. On a fabriqué des « parfums » qu’on soumet à des drosos. Celles-ci sont attirées par cette fragrance « ça-sent-pas-la-rose-ici » et se mettent à se faire la cour et à copuler en plus de s’alimenter.

Les fèces contiennent donc des phéromones d’agrégation. Là où les mouches ont brenné, les mouches se rassemblent pour un festin et plus. C’est un bon coin.


On retrouve dans les chiures des composants connus de phéromones comme le laurate de méthyle, le myristate de méthyle, le palmitate de méthyle et l’acétate de vaccenyle. Ceux-ci en plus d’hydrocarbures cuticulaires connus pour leur rôle dans le comportement – ils accroissent la consommation alimentaire.


Les résultats sont à peu de choses près les mêmes pour les autres espèces de Drosophila étudiées, soit D. simulans, D.erecta, D. mauritiana, D. virilis, D. suzukii, D. biarmipes et D. pseudoobscura.


Les copro-entomologistes de l’institut Max Planck à Iéna (Allemagne), menés par Ian Keesey, espèrent tirer de ce travail un attractif irrésistible (ou un répulsif absolu) pour les drosophiles gênantes et surtout le ravageur des fruits rouges D. suzukii, la Drosophile à ailes tachetées.


Article source (en anglais, gratuit).


Photo : baie de myrtille conchiée par les drosophiles durant 24 heures." 

 

more...
No comment yet.