EntomoNews
Follow
Find
124.1K views | +66 today
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoNews
Scoop.it!

Le moustique porteur du paludisme ne serait pas manipulé par son parasite lorsqu’il nous chasse

Le moustique porteur du paludisme ne serait pas manipulé par son parasite lorsqu’il nous chasse | EntomoNews | Scoop.it

 

« Le Guru vous a récemment décrit une étude concernant les moustiques porteurs du paludisme qui, selon les conclusions de chercheurs des Pays-Bas, semblaient être manipulés par les parasites qu’ils transportent, les rendant plus sensibles à l’odeur humaine. Le Guru vous invite donc à la découvrir, si ce n’est déjà fait, pour pouvoir comprendre la suite : “Comment le paludisme a-t-il rendu son moustique encore plus sensible à l’odeur humaine ?”.

Donc, une nouvelle étude vient répondre et contredire la précédente et comme le Guru dans sa multitude de qualités (…) est également consciencieux, il vous la rapporte. Selon des entomologistes de l’Université Penn State, cette manipulation pourrait simplement être une partie de la réponse immunitaire des moustiques.»

 

[...]

 

L’étude publiée le 22 mai et accessible gratuitement sur The Proceedings of the Royal Society B : ‘Manipulation’ without the parasite: altered feeding behaviour of mosquitoes is not dependent on infection with malaria parasites.

Bernadette Cassel's insight:

 

Image :

 

« Sporozoites, les parasites du paludisme trouvés dans les glandes salivaires des moustiques. (Université Penn State) »

 

more...
No comment yet.
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un petit village de l'Essonne envahi par des milliers de coléoptères

Un petit village de l'Essonne envahi par des milliers de coléoptères | EntomoNews | Scoop.it
Les habitants de Saint-Maurice-Montcouronne n'en peuvent plus. Depuis le 10 juillet, ce petit village de l'Essonne (1 611 habitants), situé à 35 km au sud de Paris, est envahi par des coléoptères répondant au doux nom de Pseudoophonus rufipes, ou harpale du fraisier.


more...
Pascal Faucompré's comment, Today, 5:31 AM
Effrayant !
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cambodge : Forte hausse des cas de dengue durant les six premiers mois de l’année

Cambodge : Forte hausse des cas de dengue durant les six premiers mois de l’année | EntomoNews | Scoop.it
Le nombre de personnes infectées par le virus de la dengue au Cambodge a plus que doublé au cours des six premiers mois de l’année, selon Huy Rekol le directeur du centre national de parasitologie, d’entomologie et de contrôle du paludisme.


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Processionnaire du pin : les arbres ornementaux, acteurs clés dans la progression des ravageurs

Processionnaire du pin : les arbres ornementaux, acteurs clés dans la progression des ravageurs | EntomoNews | Scoop.it
Pour la première fois, les chercheurs de l'Inra démontrent le rôle crucial des arbres


Processionnaire du pin et arbres ornementaux. INRA, 15.07.2015


« La processionnaire du pin est un insecte forestier en expansion du Sud vers le Nord de la France sous l'effet du changement climatique ; elle soulève de nombreux problèmes phytosanitaires et de santé publique. Les chercheurs de l'Inra ont étudié sa dispersion dans une zone de grandes cultures (Beauce) qui, malgré l'absence de forêts, n'a pas fait barrage à la progression de cet insecte. Pour la première fois, ces travaux démontrent le rôle crucial des arbres "hors forêt"* dans la dispersion des ravageurs forestiers. Ils ouvrent ainsi des perspectives en matière de gestion des paysages, y compris en zone urbaine, notamment par le choix des essences plantées par les gestionnaires publics ou les particuliers : les arbres choisis peuvent limiter ou au contraire favoriser l'expansion des organismes nuisibles. »


[L'étude] Trees outside forests in agricultural landscapes: spatial distribution and impact on habitat connectivity for forest organisms - Landscape Ecology, 10.07.2015 http://link.springer.com/article/10.1007/s10980-015-0239-8

                                                    

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Deux femmes mordues par des araignées : pas de panique. Leur venin n'est pas mortel

Deux femmes mordues par des araignées : pas de panique. Leur venin n'est pas mortel | EntomoNews | Scoop.it
LE PLUS. "Deux femmes victimes de la recluse brune ont dû subir une intervention de chirurgie plastique", c'est ainsi que la presse titrait sur le fait divers le plus angoissant de l'année pour tous les arachnophobes français. Faut-il craindre une invasion d'araignées venues d'Amérique du Nord ? Non, rassure l'aranéologue Christine Rollard. Une tribune qui pourrait bien vous réconcilier avec nos amis les arachnides.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Tout le monde en cœur, jusqu’à la fin

Tout le monde en cœur, jusqu’à la fin | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Les Épingles entomologiques - En épingle en 2015 : Juillet » 


« Ces demoiselles s’en donnent à cœur joie jusqu’à leur dernier battement d’ailes. Pendant toute leur vie (adulte !), les Agrions jouvencelles (alias fillettes) copulent et recopulent. Ce avec une ardeur constante – puis meurent. L’âge n’a aucun effet débilitant sur leur "libido". »


« Sous la houlette de David Thompson (université de Liverpool), une équipe anglo-finlandaise a observé les individus de Coenagrion puella (Odon. Coenagrionidé) se rapprocher, les mâles se battre, les cœurs se former (et tenir 30 min), la dame honorée s’en aller pondre suivie de son amant (pendant 90 min). Et recommencer jusqu’à ce que mort s’en suive, au bout d’une semaine au plus. Ceci autour d’une petite mare du Queen Elizabeth Country Park à Petersfield (Royaume-Uni).
Il y a des mâles costauds et d’autres chétifs qui auront moins de succès mais les vieux costauds ont autant leurs chances que les jeunes de même acabit. » 


« Ce résultat est surprenant. La sexualité « a un coût », la production de sperme et d’ovocytes, les compétitions, la ponte sont sources de dépenses métaboliques et de dangers. Il en est tenu compte en dynamique des populations d’insectes et autres animaux : plus les copulations sont répétées moins les individus vivent vieux (ce qu’avait déjà postulé Aristote, étudiant Homo sapiens). »


« Le phénomène est-il isolé, commun aux demoiselles et libellules (Odonates), présent chez d’autres insectes ? Ce sont les prochains sujets de recherche. »


D’après « Age doesn't dull damselfly sex ». Lu le 15 juillet 2015 à //phys.org/news/


Photo : cœur d’Agrions jouvencelles (marqués). Cliché Phil Watts.


« NDLR : manger des demoiselles et des libellules n’aucun effet de ce genre connu chez l’entomophagiste. À (re)lire toutefois Des libellules dans l’assiette, par Nicolas Césard. Insectes n° 140 (2006-1). »


[L'étude] Live fast, die old: no evidence of reproductive senescence or costs of mating in a damselfly (Odonata: Zygoptera) - Hassall - 2015 - Journal of Animal Ecology, 16.07.2015 http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/1365-2656.12407/abstract

                        

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Paludisme : de nouvelles perspectives sur la connaissance des parasites à l'origine de la maladie

Paludisme : de nouvelles perspectives sur la connaissance des parasites à l'origine de la maladie | EntomoNews | Scoop.it

"Une équipe du centre d'Immunologie et de Maladies Infectieuses1 (UPMC/CNRS/Inserm) codirigée par le Pr. Dominique MAZIER en collaboration avec le Dr. Hiroshi SUEMIZU du Central Institute for Experimental Animal2 (CIEA), vient de valider un nouveau modèle de souris « humanisée » pour l 'étude de Plasmodium, le parasite à l'origine du paludisme chez l'Homme. L'avancée scientifique de ces chercheurs de l'UPMC, du CNRS, de l'Inserm et de l'AP-HP ouvre de nouvelles perspectives quant à l'étude de la biologie de ces parasites dans des conditions plus proches de l'infection humaine naturelle. Les résultats de l'étude ont été publiés dans Nature communications le 24 juillet 2015."


[Image] communiquepresseupmc_plasmodium_240715_vf.pdf
http://www2.cnrs.fr/sites/communique/fichier/communiquepresseupmc_plasmodium_240715_vf.pdf


[L'étude] Plasmodium falciparum full life cycle and Plasmodium ovale liver stages in humanized mice.

                            

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Paludisme : un vaccin, mais pas la panacée

Paludisme : un vaccin, mais pas la panacée | EntomoNews | Scoop.it
L'Agence européenne du médicament a donné un avis positif à un vaccin expérimental contre la pandémie qui tue un demi-million de personnes par an, en majorité des enfants.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment le virus zika infecte les cellules humaines

Comment le virus zika infecte les cellules humaines | EntomoNews | Scoop.it
Comme ses cousins les virus de la dengue et le chikungunya, zika est un virus émergent. Depuis l’épidémie de 2007 en Micronésie qui l’a révélé, il a sévi en Polynésie fin 2013, avec 55 000 personnes touchées, et atteint aujourd’hui le Brésil. Des chercheurs de l’IRD, de l’Inserm, de l’Institut Pasteur et leurs partenaires thaïlandais viennent pour la première fois de décrire comment il infecte l’homme suite à une piqûre de moustique, puis se propage chez le malade. Leurs découvertes ouvrent la voie à la mise au point d’un traitement.


Fiches d'actualité scientifique - Institut de recherche pour le développement (IRD), juillet 2015


[Image] Quand les moustiques Aedes aegypti et A. albopictus (ci-dessus) piquent à la recherche d’un vaisseau sanguin, ils déposent le virus zika dans le derme et l’épiderme.


[L'étude] Biology of zika virus infection in human skin cells. Journal of Virology, 2015 - PubMed - NCBI
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26085147

                            

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’alcool pour survivre au froid

L’alcool pour survivre au froid | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Les Épingles entomologiques - En épingle en 2015 : Juillet » 


« Il est bien connu et admis que les insectes sont le taxon dominant notre planète. Ils sont beaucoup et partout, exhibant une diversité de formes et de fonctions inégalée. Ils constituent plus de la moitié de la biodiversité terrestre, bactéries exclues. On les trouve dans les habitats les plus divers, qu’ils ont su coloniser au cours de l’évolution, et notamment dans des environnements spécialement arides ou froids. »


« Leur étonnante survie au froid, en particulier, est attribuée à leur capacité à accumuler de grandes quantités d’alcools, glycérol et sorbitol notamment, dans leurs cellules. Comment font les insectes holométaboles, qu’on sait avoir perdu (au cours de leur évolution) les aquaglycéroporines, canaux membranaires qui transportent normalement le glycérol ? »


« Une équipe hispano-norvégienne vient de découvrir les « entomogycéroporines » (EGLP) chez ce groupe d’insectes le plus « évolué ». Par les outils du génie génétique, ils ont montré que ces canaux ont remplacé les aquaporines (on peut répéter la mutation au laboratoire). »


« Ceci s’est passé à une époque où des changements de climat brusques ont précédé les Glaciations. Les insectes munis d’EGLP ont pu acquérir, entre vie larvaire et stade imaginal, le stade nymphal caractéristique des Holométaboles, stade très sensible au froid et résistant grâce aux alcools stockés. Un exemple de sélection darwinienne. »


D’après « Discovery of new genes suggest why insects are the most evolutionarily successful organisms ». Lu le 17 juillet à //phys.org/news/


Article source (gratuit)


[L'étude] Insect glycerol transporters evolved by functional co-option and gene replacement : Nature Communications, 17.07.2015
http://www.nature.com/ncomms/2015/150717/ncomms8814/full/ncomms8814.html


[Image] Emergence and extinction of insect glycerol transporters.

                              

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Ecologie Animale
Scoop.it!

Des chercheurs créent un parfum pour coccinelles

Des chercheurs créent un parfum pour coccinelles | EntomoNews | Scoop.it
Bérénice Fassotte, doctorante dans l'unité d'entomologie fonctionnelle et évolutive de Gembloux Agro Bio Tech (ULg), travaille depuis plusieurs années sur la reproduction de la coccinelle asiatique. Récemment, la jeune chercheuse a découvert une...

Via François Verheggen
more...
Eben Lenderking's curator insight, July 24, 8:27 AM

En Frances.  In French.


An interesting idea, whereby researchers have created a perfume to attract ladybugs for their beneficial use as pest control.  I wonder if we could do the same with an attractant and encourage spontaneous colonisation of hives by Melipona bees.  We have successfully done this with Trigona bees, but not yet with Melipona.


Una idea interesante, por lo que los investigadores han creado un perfume para atraer a las mariquitas para su uso beneficioso como el control de plagas. Me pregunto si podríamos hacer lo mismo con un atrayente y fomentar la colonización espontánea de las colmenas de abejas Melipona. Lo hemos hecho con éxito esto con abejas Trigona, pero aún no con Melipona.

Eben Lenderking's curator insight, July 24, 8:32 AM

En Frances.  In French.


An interesting idea, whereby researchers have created a perfume to attract ladybugs for their beneficial use as pest control.  I wonder if we could do the same with an attractant and encourage spontaneous colonisation of hives by Melipona bees.  We have successfully done this with Trigona bees, but not yet with Melipona.


Una idea interesante, por lo que los investigadores han creado un perfume para atraer a las mariquitas para su uso beneficioso como el control de plagas. Me pregunto si podríamos hacer lo mismo con un atrayente y fomentar la colonización espontánea de las colmenas de abejas Melipona. Lo hemos hecho con éxito esto con abejas Trigona, pero aún no con Melipona.

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Surveillance par drones

Surveillance par drones | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Les Épingles entomologiques - En épingle en 2015 : Juin » 


« Microsoft, on connaît. C’est une firme géante états-unienne qui fait dans l’informatique. Elle vous a fait vouer aux gémonies (souvent) votre système d’exploitation MS-DOS, puis les versions successives de Windows. Elle s’en prend maintenant aux moustiques vecteurs. » 


« Son projet, qui s’appelle Premonition, est dirigé par Ethan Jackson. L’équipe se donne quelques années pour réussir. Le but est de prévenir les maladies transmises par ces Diptères, en récoltant et analysant les moustiques et ce qu’ils hébergent – par analyse des ADN. »


« Comme moyen de capture, Microsoft emploiera des drones, qu’il est possible d’envoyer à la chasse dans tous les recoins des paysages. Ces aéronefs embarqueront un piège d’un nouveau type, avec un appât plus efficace, un dispositif de détermination et de tri (pour ne retenir que les moustiques surveillés) et un système chimique de préservation des échantillons. Pas de précisions. Une photo du prototype. » 


« En disposant quasi-immédiatement des données, brassées et rendues interprétables par « cloud computing », les services de santé seront à même de déployer les moyens (des vaccins aux lits d’hôpital) pour enrayer les épidémies. »


D’après, entre autres, « Project Premonition aims to use mosquitoes, drones, cloud computing to prevent disease outbreaks », lu le 10 juin 2015 à //blogs.microsoft.com/next/


« NDLR : Microsoft, autant que je sache, n’a pas prévu d’en finir avec les moustiques infectants en équipant ses drones d’un canon laser capable de les cibler. Chez Microsoft, on n’a pas lu l’Épingle « Guerre des étoiles » de 2009. »

                                              

Bernadette Cassel's insight:

À L'ATTENTION DES LECTEURS D'ENTOMONEWS :


Mon tout prochain déménagement va entraîner une interruption momentanée des scoops. Reprise dans les premiers jours de juillet si tout va bien !

À bientôt ;)


Bernadette


Mise à jour du 8 juillet 2015 :


Installée dans notre nouvelle maison de Haute-Loire entre bois, prés et ruisseaux, mes activités de déballage et d'aménagement ainsi que les innombrables sollicitations naturalistes de mon nouveau biotope m'éloignent irrésistiblement de mon ordinateur pour l'instant ;)


Reprise des entomoscoops au mois d'août !


À bientôt,

Bernadette



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Abeilles : les fongicides aussi ?

Abeilles : les fongicides aussi ? | EntomoNews | Scoop.it
Les néonicotinoïdes sont-ils les seuls pesticides à affecter les pollinisateurs? Selon une étude américaine publiée dans la revue Insects, ces insectes seraient aussi affectés par les fongicides, mais de manière plus indirecte.


[L'étude] Colonies of Bumble Bees (Bombus impatiens) Produce Fewer Workers, Less Bee Biomass, and Have Smaller Mother Queens Following Fungicide Exposure - Insects | Free Full-Text | 01.06.2015
http://www.mdpi.com/2075-4450/6/2/478


« Bees provide vital pollination services to the majority of flowering plants in both natural and agricultural systems. Unfortunately, both native and managed bee populations are experiencing declines, threatening the persistence of these plants and crops. Agricultural chemicals are one possible culprit contributing to bee declines. Even fungicides, generally considered safe for bees, have been shown to disrupt honey bee development and impair bumble bee behavior. Little is known, however, how fungicides may affect bumble bee colony growth. We conducted a controlled cage study to determine the effects of fungicide exposure on colonies of a native bumble bee species (Bombus impatiens). Colonies of B. impatiens were exposed to flowers treated with field-relevant levels of the fungicide chlorothalonil over the course of one month. Colony success was assessed by the number and biomass of larvae, pupae, and adult bumble bees. Bumble bee colonies exposed to fungicide produced fewer workers, lower total bee biomass, and had lighter mother queens than control colonies. Our results suggest that fungicides negatively affect the colony success of a native bumble bee species and that the use of fungicides during bloom has the potential to severely impact the success of native bumble bee populations foraging in agroecosystems.



[Image] The three bumble bee castes are, left to right: queen, worker and male (drone).
via University of Maine "Commercial Bumble Bee (Bombus impatiens) Management for Wild Blueberry Pollination"
http://umaine.edu/blueberries/factsheets/bees/302-commercial-bumble-bee-bombus-impatiens-management-for-wild-blueberry-pollination/

___________________________________________________________________

SUR LE MÊME SUJET :

→  Potentiel lien entre les fongicides et le dépérissement des abeilles en Wallonie - Le Vif, 22/07/14
http://www.levif.be/actualite/environnement/potentiel-lien-entre-les-fongicides-et-le-deperissement-des-abeilles-en-wallonie/article-normal-18045.html
                                                                                   
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Mise sous scellés des insectes belges à Milan

Mise sous scellés des insectes belges à Milan | EntomoNews | Scoop.it
Grosse polémique ce jeudi à l’exposition universelle de Milan. Alors que le thème principal est : « Comment nourrir la planète ? », l’Afsca italienne a débarqué sur le pavillon belge et a mis les scellés sur les pâtes et les tapenades à base d’insectes qui devaient être dégustés hier soir sur notre pavillon. Motif : la législation italienne ne reconnaît pas les insectes comme nourriture humaine.


[Image] Exposition universelle de Milan, les enjeux de l'avenir de l'alimentation - Wikiagri.fr http://wikiagri.fr/articles/exposition-universelle-de-milan-les-enjeux-de-lavenir-de-lalimentation/4269

                

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'aspirateur à moustiques, nouveau piège essayé en Camargue pour enrayer le fléau

L'aspirateur à moustiques, nouveau piège essayé en Camargue pour enrayer le fléau | EntomoNews | Scoop.it
Deux jeunes ingénieurs ont inventé un piège à moustiques d'un nouveau genre : un aspirateur qui attire les bêtes par l'odeur et les capture. Le dispositif est en phase de test au Sambuc, dans les Bouches-du-Rhône, en Camargue.


[Image] Pierre Bellagambi et Simon Lillamand ont monté leur entreprise, Techno BAM, pour commercialiser ce dispositif

via Arles Info "Au Sambuc, une expérience unique au monde pour se débarrasser des moustiques", 23.07.2015
http://www.arles-info.fr/2015/07/23/au-sambuc-une-experience-unique-au-monde-pour-se-debarrasser-des-moustiques/

                        

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From france3-regions.francetvinfo.fr - August 23, 2014 4:28 PM :

Découverte : l'aspirateur à moustiques 

                                           

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Phytosanitaires et pesticides
Scoop.it!

Xylella fastidiosa : la préfecture de Corse annonce de nouvelles mesures de lutte

Xylella fastidiosa : la préfecture de Corse annonce de nouvelles mesures de lutte | EntomoNews | Scoop.it

"La préfecture de Corse a annoncé vendredi 24 juillet de nouvelles mesures de lutte contre la bactérie Xylella fastidiosa tueuse de végétaux contre laquelle aucune parade n'existe encore et dont un cas a été détecté dans la station balnéaire de Propriano (Corse-du-Sud)."


Via Sylvain Rotillon
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.lemonde.fr - July 23, 12:11 PM :

« Xylella fastidiosa », la bactérie tueuse d’oliviers, est arrivée en Corse

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cruciverbisme chez la Punaise soldat

Cruciverbisme chez la Punaise soldat | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Les Épingles entomologiques - En épingle en 2015 : Juillet » 


« Podisus maculiventris (Hém. Pentatomidé), dite Punaise soldat, est une punaise d’origine nord-américaine répandue, utilisée comme auxiliaire de lutte biologique contre le Doryphore. À Montréal (Canada), Paul Abram élève cette punaise pour étudier un parasitoïde. Dans le fond de la cage d’élevage, il étend du journal, sur lequel pondent ses pensionnaires. »  


« Sur les cases noires des grilles de mots croisés, les œufs sont sombres ; sur les cases blanches ils sont clairs. Cette observation est le point de départ d’un travail de recherche qui aboutira à la découverte du premier animal qui adapte la couleur de ses œufs à la luminosité du substrat. » 


« Dans des boîtes de Petri peintes en noir (où Madame Punaise est munie d’un compagnon de son espèce et d’un autre d'une autre espèce à ponctionner), les œufs sont sombres. Dans celles peintes en blanc, ils sont clairs sur le fond, un peu moins sur les parois et encore moins sous couvercle. Ces résultats se retrouvent dans chaque moitié des boîtes peintes moitié en noir, moitié en blanc. Et dans des conditions plus proches de la nature ? En lumière vive, les punaises en cages pondent des œufs sombres sur les feuilles (de soja) et des œufs clairs en dessous, résultat retrouvé mais moins tranché en lumière atténuée. Exposés à 4 doses différentes de rayons UV, les œufs survivent d’autant mieux que cette insolation est faible et la teinte sombre les protège effectivement. »


« Une dernière série de manips, enfin, a permis de séparer l’effet des rayons UV sur la mère et sur les œufs pondus. C’est la mère qui détermine la teinte plus ou moins sombre des œufs et pas les œufs en place qui « bronzent ». Et ceci en fonction de l’évaluation qu’elle fait de la différence relative entre éléments ensoleillés et éléments à l’ombre de son environnement. Dernière découverte : le pigment qui assombrit le chorion des œufs n’est pas la mélanine, colorant noir universel chez les insectes. Sa nature chimique reste à identifier. »


« Il reste finalement à préciser le rôle écologique de cette pigmentation en fonction de la luminosité – protection contre les UV et/ou camouflage – et le mécanisme à l’œuvre chez la mère pondeuse. Et à trouver d’autres cas, qui ne devraient pas être rares. »


D’après entre autres « Female stink bugs 'select' the color of their eggs ». Lu le 23 juillet 2015 à //phys.org/news/


En ligne gratuitement, l’article source (résultats et discussions seulement).


[Abram et al., An Insect with Selective Control of Egg Coloration, Current Biology (2015) http://www.cell.com/current-biology/pdf/S0960-9822%2815%2900675-2.pdf

                     

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Canada. Le virus du Nil occidental identifié au Manitoba

Canada. Le virus du Nil occidental identifié au Manitoba | EntomoNews | Scoop.it
Les responsables de la santé publique du Manitoba confirment la présence de moustiques infectés par le virus du Nil occidental dans la province.

La présence de Culex tarsalis, cette espèce de moustiques qui transmet la maladie, a été constatée la semaine dernière dans la région de Portage-la-Prairie à l'ouest de Winnipeg, mais aucun cas humain du virus n'a été décelé jusqu'à présent.


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Mes passions natures
Scoop.it!

Ces petit insectes immunisés contre la caféine sont les pires ennemis de votre café

Ces petit insectes immunisés contre la caféine sont les pires ennemis de votre café | EntomoNews | Scoop.it
Vous n'en avez sûrement jamais entendu parler, mais la scolyte des baies de caféier (Hypothenemus hampei) est le pire ennemi de votre café. Ce petit insecte qui ne dépasse généralement pas les deux millimètres de long, qui se terre dans les graines de café pour y vivre leur vie, s'y...


[L'étude] Gut microbiota mediate caffeine detoxification in the primary insect pest of coffee : Nature Communications, 14.07.2015
http://www.nature.com/ncomms/2015/150714/ncomms8618/full/ncomms8618.html

                             


Via Bourdoncle
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

ADN et fossiles permettent de dater l'origine des blattes, des mantes et des termites

ADN et fossiles permettent de dater l'origine des blattes, des mantes et des termites | EntomoNews | Scoop.it

"L'origine des différents groupes de Dictyoptères (blattes, mantes, termites) est très controversée. Afin de vérifier les datations communément admises, une équipe principalement constituée de chercheurs de l'Institut de systématique, évolution, biodiversité (Muséum national d'Histoire naturelle/CNRS/UPMC/EPHE) a utilisé une approche associant phylogénie1 moléculaire et paléontologie. Les scientifiques ont pu définir que l'origine des Dictyoptères était beaucoup plus récente que ne le laissaient supposer certains fossiles ou de précédentes estimations ; ces résultats sont publiés dans la revue PLOS ONE."


CNRS, 22.07.2015


[L'étude] PLOS ONE: Phylogeny of Dictyoptera: Dating the Origin of Cockroaches, Praying Mantises and Termites with Molecular Data and Controlled Fossil Evidence
http://www.plosone.org/article/Related/info:doi/10.1371/journal.pone.0130127

                            

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Combattre la résistance des moustiques aux insecticides

Combattre la résistance des moustiques aux insecticides | EntomoNews | Scoop.it

"Le contrôle des moustiques vecteurs de maladies humaines représente un enjeu sanitaire mondial. Leur capacité à résister aux traitements insecticides menace aujourd'hui la prévention des épidémies. Des chercheurs du CNRS, de l'IRD, de l'université Claude Bernard Lyon 1, de l'université Joseph Fourier de Grenoble et de l'Institut Pasteur de la Guyane1 ont identifié de nouveaux marqueurs génétiques de la résistance des moustiques aux insecticides permettant de mieux détecter ces résistances sur le terrain. Ces travaux sont publiés dans la revue Genome Research le 23 juillet 2015."


CNRS, 23.07.2015


[L'étude] Unravelling genomic changes associated with insecticide resistance in the dengue mosquito Aedes aegypti by deep targeted sequencing http://genome.cshlp.org/content/early/2015/07/13/gr.189225.115

                                

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un champignon pour contrôler la population de l’agrile du frêne à Montréal

Un champignon pour contrôler la population de l’agrile du frêne à Montréal | EntomoNews | Scoop.it
L’éradication de l’agrile du frêne ne sera jamais totale, mais il est peut-être possible de limiter et contrôler sa prolifération grâce à un champignon: le beauveria bassiana. Inoffensif pour l’humain, il agit comme pesticide auprès de l’insecte nuisible.


___________________________________________________________________

SUR LE MÊME SUJET :

→ Montréal teste un champignon pour freiner les ravages d'un insecte - Le Parisien / AFP, 24.07.2015
http://www.leparisien.fr/sciences/montreal-teste-un-champignon-pour-freiner-les-ravages-d-un-insecte-24-07-2015-4968321.php

             

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Ecologie Animale
Scoop.it!

Les changements climatiques mettent la pression sur les bourdons

Les changements climatiques mettent la pression sur les bourdons | EntomoNews | Scoop.it
In the most comprehensive study ever conducted of the impacts of climate change on critical pollinators, scientists have discovered that global warming is rapidly shrinking the area where bumblebees are found in both North America and Europe.


[L'étude] Climate change impacts on bumblebees converge across continents - Science, 10.07.2015 http://www.sciencemag.org/content/349/6244/177

                   


Via François Verheggen
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

« Xylella fastidiosa », la bactérie tueuse d’oliviers, est arrivée en Corse

« Xylella fastidiosa », la bactérie tueuse d’oliviers, est arrivée en Corse | EntomoNews | Scoop.it
La bactérie, contre laquelle il n’existe aucun traitement, peut se propager à l’essentiel des plantes présentes en Corse. Elle ravage depuis 2013 les Pouilles, en Italie, où un million d’arbres sont atteints.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment les pucerons manipulent les plantes

Comment les pucerons manipulent les plantes | EntomoNews | Scoop.it
Pour se nourrir, les pucerons ont développé un mécanisme inhibant les défenses immunitaires de la plante. Des chercheurs de l’Inra et du CNRS révèlent pour la première fois que le puceron détourne l’un de ses propres mécanismes de défense pour attaquer et réprimer les réponses immunitaires de la plante hôte.


Référence

A secreted MIF cytokine enables aphid feeding and represses plant immune responses. E. Naessens, G. Dubreuil, P. Giordanengo, O. Baron, N. Minet-Kebdani, H. Keller & C. Coustau. Current Biology, le 25 juin 2015. 


[Image] http://www.cell.com/current-biology/abstract/S0960-9822(15)00650-8

                  

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La plante qui dévorait les frelons

La plante qui dévorait les frelons | EntomoNews | Scoop.it
Une plante carnivore attire dans ses rets les frelons asiatiques, ont découvert des botanistes de Nantes. Mais pas encore au point de nous permettre de gagner la guerre contre cet insecte invasif qui détruit les abeilles…
more...
No comment yet.