EntomoNews
210.0K views | +118 today
Follow
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoNews
Scoop.it!

Une fourmi qui fait grandir, fleurir et fructifier sa plante hôte

Une fourmi qui fait grandir, fleurir et fructifier sa plante hôte | EntomoNews | Scoop.it

 

Dans l’association mutualiste tripartite entre une plante, une fourmi et un champignon, suralimenter des fourmis déclenche une production plus importante de feuilles, de fleurs et de fruits de la part de la plante hôte.


Ces résultats, qui démontrent l’intérêt de caractériser l’ensemble des bénéfices perçus par les partenaires et mettent en avant l’importance des échanges nutritifs dans les mutualismes dits « de protection » entre plantes et fourmis, ont été obtenus dans le cadre d’une étude conduite à Petit-Saut par Alain Dejean, chercheur de l’UMR Ecofog, et à laquelle ont participé Céline Leroy (AMAP), Jérôme Orivel (Ecofog) et Vivien Rossi (Ecofog), membres du CEBA. Ils sont publiés en mars 2013 dans la revue PLOS ONE.


more...
No comment yet.
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’extraordinaire sens de l’orientation des fourmis

L’extraordinaire sens de l’orientation des fourmis | EntomoNews | Scoop.it
Qu’elles marchent en avant, progressent à reculons ou se déplacent de côté, les fourmis ont une étonnante aptitude à s’orienter. Une étude récente nous permet de mieux comprendre comment certaines espèces allient perception visuelle et capacités de mémorisation pour retrouver leur chemin.

 

Par Fui Lee Luk. CNRS Le journal, 19.01.2017

 

[L'étude] How Ants Use Vision When Homing Backward: Current Biology, 19.01.2017 http://www.cell.com/current-biology/fulltext/S0960-9822(16)31466-X

 

[Image] Peeking Behavior Enables Ants to Adjust Their Direction of Travel

"Angular error (angle away from the homing direction) of the direction of backward travel 10 cm before and 10 cm after the peeking behavior. (...)"

 

 [Melophorus bagoti]

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Intégration multimodale dans le déplacement de la fourmi butineuse du désert - From cordis.europa.eu - December 20, 2016 6:43 PM

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Vous allez tout de suite comprendre pourquoi ce nouveau papillon a été baptisé Neopalpa donaldtrumpi

Vous allez tout de suite comprendre pourquoi ce nouveau papillon a été baptisé Neopalpa donaldtrumpi | EntomoNews | Scoop.it
C'est sa "coupe de cheveux" qui a donné l'idée à Vazrick Nazari. Ce chercheur canadien a en effet appelé une nouvelle espèce de papillon de nuit Neopalpa donaldtrumpi, "en l'honneur de Donald Trump", rapporte Live Science.

 

Dans une étude parue lundi 17 janvier dans la revue ZooKeys,

le scientifique explique avoir fait ce choix à cause de la ressemblance des écailles sur la tête de l'insecte avec la célèbre coiffure de Donald Trump. Neopalpa donaldtrumpi mesure moins de 1 mm, mais il est vrai qu'en zoomant assez, la ressemblance saute aux yeux.

 

Par Grégory Rozières. Le Huffington Post, 18.01.2017

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les bourdons soigneurs vaccinent les fraisiers

Les bourdons soigneurs vaccinent les fraisiers | EntomoNews | Scoop.it
Sus à la pourriture grise sur les fraises et les framboises ! Les insectes pollinisateurs sortent de leur ruche badigeonnés d’un pesticide naturel. Une trouvaille récompensée au Salon des productions végétales, à Angers.

 

Sud Ouest, 18.01.2017

 

"Le bourdon, le bon champignon, la pourriture grise et le fraisier. Ce sont les quatre principaux acteurs du western végétal et animalier qui se joue dans les serres et qui trouve son épilogue dans nos assiettes."

(...)

 

[Image] Les bourdons Flying Doctors distribuent un fongicide au coeur des fleurs de fraisiers et framboisiers pour lutter contre le botrytis.

 

[via] Quand les fongicides font bzzzzzz - Entraid, 09.01.2017
http://www.entraid.com/a/2017/01/09/productions-energies/cultures/quand-les-fongicides-font-bzzzzzz

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une explication à la longévité des reines de termites en dépit d'une fertilité très élevée

Une explication à la longévité des reines de termites en dépit d'une fertilité très élevée | EntomoNews | Scoop.it
... The authors therefore suggest that an efficient antioxidant system operates in queen termites, with enzymes providing higher resistance to oxidative damage. This may act as an anti-aging mechanism, enabling queens to live longer than other termites despite very high fertility.

 

Termite queens' efficient antioxidant system may enable long life. Phys.org, 11.01.2017

 

[L'étude] An Efficient Antioxidant System in a Long-Lived Termite Queen - Plos One, 11.01.2017 http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0167412

                    

[Image] From figure 1 of the article. The arrows point to the termite queens. Credit: Tasaki et al (2017)  

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une bactérie détermine le sexe chez le cloporte

Une bactérie détermine le sexe chez le cloporte | EntomoNews | Scoop.it
Parce qu’il conditionne le développement mâle ou femelle des individus, le déterminisme sexuel s’avère fondamental pour bon nombre d’espèces. Une équipe du Laboratoire Ecologie et Biologie des Interactions (EBI, CNRS/ Université de Poitiers) de Poitiers, s’est intéressée de plus près à ce mécanisme chez le cloporte commun (Armadillidium vulgare), un crustacé terrestre très courant sous nos latitudes. En comparant le génome de représentants de l’espèce à celui de la bactérie Wolbachia, connue pour vivre en symbiose avec cet organisme, les chercheurs ont constaté que le transfert de fragments génétiques bactériens dans le génome du cloporte avait abouti à l'évolution d'un nouveau chromosome sexuel déterminant le sexe femelle. Cette étude, publiée récemment dans la revue PNAS, démontre ainsi pour la première fois que le transfert horizontal de gènes peut être à l’origine du déterminisme sexuel chez certaines espèces.

 

CNRS - Institut écologie et environnement - Actualités de l'institut, 17.01.2017

 

Références 

Birth of a W sex chromosome by horizontal transfer of Wolbachia bacterial symbiont genome, par Sébastien Leclercq, Julien Thézé, Mohamed Amine Chebbi, Isabelle Giraud, Bouziane Moumen, Lise Ernenwein, Pierre Grève, Clément Gilbert et Richard Cordaux, publié en accès libre dans PNAS le 6 décembre 2016.. 

DOI : 10.1073/pnas.1608979113

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Abeilles sauvages, abeilles domestiques : quelle cohabitation en ville ?

Abeilles sauvages, abeilles domestiques : quelle cohabitation en ville ? | EntomoNews | Scoop.it
... Plus les massifs floraux sont situés près des ruches, moins les insectes sauvages sont nombreux à venir butiner les fleurs. Notamment les bourdons et dans une moindre mesure, les papillons et les coléoptères.

Ainsi les ruches semblent-elles avoir un impact sur les relations qu'entretiennent les plantes et leurs pollinisateurs en ville. La cause la plus directe serait la compétition entre espèces.

(...)

 

Par Lisa Garnier. Vigie Nature, 16.01.2017

 

Vous trouverez là, le poster de présentation des résultats de Lise Ropars présenté lors du colloque SFE à Marseille au mois d'octobre où elle a reçu le prix du meilleur poster.

 

→ Impact of domesticated honeybee introductions on the wild pollinating fauna in a dense urban habitat: the case of Paris (France) http://vigienature.mnhn.fr/sites/vigienature.mnhn.fr/files/uploads/images/Poster%20SFE%20-%20Blanc.pdf

 

[Image] Apis mellifera. Crédit Margaret Holland | Flickr

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Sur la coexistence entre l'abeille domestique et les abeilles sauvages - From www.oabeilles.net - August 11, 2015 11:31 AM
 
→ Abeilles et abeilles, Solitaires et sociales - From www7.inra.fr - February 9, 2016 5:19 PM
 
→ La moitié de la pollinisation est assurée par les abeilles sauvages - From www.romandie.com - June 17, 2015 11:16 AM
 
→ Les abeilles domestiques sont-elles bénéfiques pour la biodiversité ? - From natureenvilleacergypontoise.wordpress .com - November 14, 2016 11:57 PM
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le réchauffement climatique menace la reproduction des mouches

Le réchauffement climatique menace la reproduction des mouches | EntomoNews | Scoop.it
Une équipe de chercheurs anglais a mis en évidence l’impact de changements climatiques violents sur les capacités reproductives de la drosophile.

 

Local adaptation of reproductive performance during thermal stress - Porcelli - 2016 - Journal of Evolutionary Biology, 03.12.2016 http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/jeb.13018/full

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les feuilles de haricots pour lutter contre les punaises de lit

Les feuilles de haricots pour lutter contre les punaises de lit | EntomoNews | Scoop.it
... Dans une étude publiée dans le Journal of the Royal Society Interface, des chercheurs américains de l’université de Californie à Irvine proposent une nouvelle méthode originale pour se débarrasser de ce parasite : des feuilles de haricot !

L’idée leur est venue en observant la population des Balkans.

En effet, dans les pays de cette péninsule, les habitants utilisent une stratégie bien particulière pour se débarrasser de ces animaux nocturnes : ils recouvrent le sol autour de leur lit avec des feuilles de haricot.

Une astuce étonnante, mais qui fonctionne.

Les punaises de lit se retrouvent en effet prisonnières au cours de leurs excursions, et il ne reste plus qu’à brûler les feuilles le matin pour les exterminer définitivement.

(...)

 

Par Jean-Pierre Lablanchy. Chronimed, 13.01.2017

 

[L'étude] Entrapment of bed bugs by leaf trichomes inspires microfabrication of biomimetic surfaces | Journal of The Royal Society Interface, 10.04.2013 http://rsif.royalsocietypublishing.org/content/10/83/20130174

                        

[Image] Bed bug standing on a kidney bean leaf. (a) Lower magnification image. (b) LV-SEM image of a hind leg of a bed bug (yellow) showing its size relative to the microscopic trichomes (green), which surround the tarsi.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les fourmis choisissent et utilisent les meilleurs outils pour récolter du miel !

Les fourmis choisissent et utilisent les meilleurs outils pour récolter du miel ! | EntomoNews | Scoop.it
Les fourmis continuent de nous étonner. Deux espèces sont en effet capables de choisir et d’utiliser des outils, à la fois naturels et artificiels, pour arriver à leurs fins.

 

Les fourmis choisissent et utilisent des outils ! Par Julie Lacoste, Sciences et Avenir, 03.01.2017

 

"... C’est ce que relatent des chercheurs dans une étude parue dans Animal Behaviour. C’est la toute première fois que ces insectes sont observés en train de tester et de choisir des outils dans un but précis. Deux espèces françaises ont été étudiées : Aphaenogaster subterranea et Aphaenogaster senilis, appelées plus communément fourmis charpentières. Celles-ci fabriquent leur nid au niveau du sol, sous des roches ou sous des branches mortes."

(...)

 

[Image] Crédit : Gábor Lőrinczi

 

[L'étude] Tool selection during foraging in two species of funnel ants - Animal Behaviour - Janvier 2017 http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0003347216302925

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le faux miel envahit les rayons des supermarchés

Le faux miel envahit les rayons des supermarchés | EntomoNews | Scoop.it
... La Chine est le principal exportateur de miel dans le monde, et elle propose les prix les plus bas. Selon les chiffres rassemblés par Norberto Garcia, président de l’Organisation internationale des exportateurs de miel, depuis 2007, les exportations de miel d’Asie auraient augmenté de 196 %, alors que dans le même temps le nombre de ruches n’aurait grimpé que de 13 %. À moins que les abeilles asiatiques, et en particulier chinoises, soient devenues très productives, la différence est probablement « couverte par la dilution avec des sirops », explique le professeur argentin à Reporterre.

(...)

 

Par Marie Astier, Reporterre, 04.01.2016

 

[Image] En raison du déclin des populations d’abeilles, la production française de miel en 2016 n’a été que d’environ 10 000 tonnes, soit au moins trois fois moins qu’il y a trente ans. Crédit photo : Pixabay (CC0)

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Adultération des miels : résultat d’une enquête européenne - From butine.info - December 10, 2015 1:15 PM

 

more...
Eben Lenderking's curator insight, January 14, 3:04 AM

La miel cinese que domina el mercado mundial, esta en fuerte progresion.  Segun este estudio Frances (en Frances), la mayor parte del augmento tiene como origen jarabe de azucar.  Es un bueno momento por la miel de calidad Mexicana.  Tenemos que poner nuestro denominacion de origen para nuestra flora unica, y tambien nuestras abejitas indigenas--no solo las meliponas pero tambien las escaptotrigonas y otras...

Eben Lenderking's curator insight, January 14, 3:07 AM

La miel cinese que domina el mercado mundial, esta en fuerte progresion.  Segun este estudio Frances (en Frances), la mayor parte del augmento tiene como origen jarabe de azucar.  Es un bueno momento por la miel de calidad Mexicana.  Tenemos que poner nuestro denominacion de origen para nuestra flora unica, y tambien nuestras abejitas indigenas--no solo las meliponas pero tambien las escaptotrigonas y otras...

Eben Lenderking's curator insight, January 14, 3:07 AM

La miel cinese que domina el mercado mundial, esta en fuerte progresion.  Segun este estudio Frances (en Frances), la mayor parte del augmento tiene como origen jarabe de azucar.  Es un bueno momento por la miel de calidad Mexicana.  Tenemos que poner nuestro denominacion de origen para nuestra flora unica, y tambien nuestras abejitas indigenas--no solo las meliponas pero tambien las escaptotrigonas y otras...

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Premier cas documenté d'une tarentule mangeant un serpent dans la nature - GuruMeditation

Premier cas documenté d'une tarentule mangeant un serpent dans la nature - GuruMeditation | EntomoNews | Scoop.it
... Le 23 octobre 2015, Leandro Malta Borges, un étudiant diplômé de l’université fédérale brésilienne de Santa Maria, alors qu’il se promenait avec ses collègues dans une prairie du Serra do Caverá au sud du Brésil sont tombés sur une tarentule

dévorant une vipère.

 

Le pauvre animal, un spécimen d’Erythrolamprus almadensis, un serpent non venimeux de 30 cm de long, était en train de se faire déchiqueter par une grande espèce de tarentule appelée Grammostola quirogai.

(...)

 

L’étude de cas publiée dans la revue Herpetology Notes : Predation of the snake Erythrolamprus almadensis  (Wagler, 1824) by the tarantula Grammostola quirogai.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

2017, année décisive pour les insecticides « tueurs d’abeilles »

2017, année décisive pour les insecticides « tueurs d’abeilles » | EntomoNews | Scoop.it
La Commission européenne a repoussé sa décision sur leur interdiction à l’automne, le temps pour l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) de réévaluer les risques.

 

Par Stéphane Foucart. Le Monde, 12.01.2017

 

"... En attendant l’automne et la publication, par l’EFSA, de la réévaluation complète de ces substances, Greenpeace a commandé à Dave Goulson, professeur à l’université du Sussex (Royaume-Uni), une synthèse de la littérature scientifique accumulée sur le sujet depuis 2013.

 

Rendu public jeudi 12 janvier, le rapport souligne notamment que ces produits sont désormais fréquemment retrouvés dans les points d’eau, qu’ils persistent longtemps dans les sols et que des plantes sauvages, non traitées, « absorbent une quantité importante de néonicotinoïdes et que ces substances se retrouvent dans leur pollen, leur nectar et leur feuillage ». Cette voie d’exposition des abeilles et des pollinisateurs a été jusqu’à présent négligée."

(...)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

États-Unis. Un bourdon dont les effectifs sont en chute drastique a été placé sur la liste des espèces menacées

États-Unis. Un bourdon dont les effectifs sont en chute drastique a été placé sur la liste des espèces menacées | EntomoNews | Scoop.it
Rusty patched bumblebee population plunged nearly 90% since the late 1990s

 

First US bumblebee species listed as endangered after numbers plummet. Reuters / The Guardian, 11.01.2017

 

"The rusty patched bumblebee, a prized but vanishing pollinator once familiar to much of North America, was listed on Tuesday as an endangered species, becoming the first wild bee in the continental United States to gain such federal protection.

 

One of several species facing sharp declines, the bumblebee known to scientists as Bombus affinis has plunged nearly 90% in abundance and distribution since the late 1990s, according to the US Fish and Wildlife Service.

 

[...] The agency in September listed seven varieties of yellow-faced, or masked, bees in Hawaii as endangered. But Bombus affinis is the first bumblebee species to given that status, and the first wild bee of any kind to be listed in the Lower 48 states."

 

[Image] A rusty patched bumblebee which the US Fish and Wildlife Service has proposed listing for federal protection. Photograph: Handout/Reuters

                 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Pour la première fois, les États-Unis placent des abeilles sur la liste des espèces menacées - From news.sfr.fr - October 1, 2016 6:34 PM

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Distribution du frelon asiatique en France au 13/01/2017

Distribution du frelon asiatique en France au 13/01/2017 | EntomoNews | Scoop.it
En fin d’été, un nid de frelon asiatique a été détruit à Courthiézy, dans la Marne, entre Épernay et Château-Thierry (Aisne). Quelques jours après, des ouvrières du frelon asiatique ont été capturées à Voisey, dans la Haute-Marne, entre Langres et Vesoul (Haute-Saône).

 

Le frelon asiatique est arrivé en Marne et en Haute-Marne. Par Rome, Q., MNHN. 18.01.2017

 

"Le nid de Courthiézy était installé dans un nichoir à oiseau, à hauteur d’homme. Insecte discret, le nid, qui a pu être fondé entre mars et juin, n’a été découvert que fin août lorsqu’un ballon l’a heurté. Cet incident a provoqué quelques piqûres sans gravité. Les fondatrices (futures reines potentielles) construisent leur nid seules, souvent à hauteur d’homme et à l’abri des intempéries. Ces nids peuvent alors se rencontrer dans des haies denses, des habitation ou des cavités (arbres creux, ruches vides, nichoirs à oiseaux, compteurs électrique, cabanons…). Certaines colonies vont y rester, mais 70% d’entre elles vont délocaliser leur nid dans le courant du mois d’août, en général à plus de 10 m dans un arbre. Ces nids installés bas peuvent présenter un danger s’ils sont dérangés, surtout pour les personnes allergiques. Soyez prudent."

(...)

 

[Vespa velutina]

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La police suit les mouches à la trace

La police suit les mouches à la trace | EntomoNews | Scoop.it
Un biologiste américain met au point un révélateur à usage de la police scientifique pour distinguer les traces de sang humain de celles, souvent identiques, laissées par les mouches sur les scènes de crime.

 

Par Carole Chatelain. Sciences et Avenir, 18.01.2017

 

[Image] David Rivers, professeur de biologie à l'université Loyola à Baltimore, veut isoler une enzyme spécifique à l'estomac des mouches pour ne plus confondre goutte de sang humain et goutte de sang digérée par les diptères. Crédit : Kenneth K. Lam/AP/SIPA

 

→ Loyola professor developing spray to identify fly spit at crime scenes - Baltimore Sun, 09.01.2017 http://www.baltimoresun.com/news/maryland/education/higher-ed/bs-md-ci-fly-contaminant-detection-20170109-story.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Casse-graine

Casse-graine | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2017 : Janvier

 

"On connaissait une fourmi cultivatrice, Philidris nagasau (Dolichodérinée) des îles Fidji (Épingle « Ouvrières agricoles et filles de l’air » de 2016). Une seconde espèce vient de la rejoindre, pour des performances moins spectaculaires certes.

Pogonomyrmex badius (Myrmicinée) est une fourmi moissonneuse de Floride qui amasse des graines dans son nid souterrain. On a consacré beaucoup de travaux aux choix faits par les récolteuses parmi les graines présentes sur le terrain mais personne ne s'était demandé comment ces petites fourmis cassent l'enveloppe dure des graines pour en consommer l'intérieur. On supposait que la tâche était accomplie par les individus de la caste à grosse tête et grosses mandibules, les Major.

Walter Tschinkel et Christina Kwapish (université de Floride, États-Unis) ont déterré 200 nids de P. badius. Ils y ont trouvé 70% en poids de grosses graines, alors que les ouvrières en rapportent de toutes tailles. Seulement, elles consomment surtout les plus petites, plus faciles à ouvrir.

Poursuivant leurs observations au champ et au laboratoire, ils ont trouvé que ces fourmis, y compris celles à grosse tête, sont incapables d'exploiter les grosses graines tant qu'elles n'ont pas germé.

Vu qu'une grosse graine a, une fois son tégument brisé, 15 fois la valeur nutritionnelle d'une petite, il est évidemment intéressant d'attendre que dame nature fasse son œuvre. D'autant que comme les semences des différents végétaux germent plus ou moins vite, leur germoir leur offre de la nourriture en supplément à leurs récoltes au jour le jour."

Article source (gratuit, en anglais)

 

[L'étude] The Florida Harvester Ant, Pogonomyrmex badius, Relies on Germination to Consume Large Seeds - PlosOne, 28.11.2016 http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0166907

 

[Image] A minor and major worker of P. badius shown at the same scale as a selection of the seeds stored in the nest.

In this image, the only seeds these ants can open are the three smallest sizes.

 

Ant images modified from antweb.org.

Photos by April Nobile: minor worker:

URL: https://www.antweb.org/bigPicture.do?name=casent0104423&shot=p&number=1.

Major worker: https://www.antweb.org/bigPicture.do?name=casent0103057&shot=p&number=1.

http://dx.doi.org/10.1371/journal.pone.0166907.g019

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les scientifiques créent un moustique résistant à la dengue | Actualité Houssenia Writing

Les scientifiques créent un moustique résistant à la dengue | Actualité Houssenia Writing | EntomoNews | Scoop.it
Des chercheurs ont modifié génétiquement des moustiques pour résister à l’infection du virus dengue. L’expérience est très prometteuse, mais il faudra des années avant qu’on puisse envisager des essais cliniques et une introduction dans l’environnement.
Bernadette Cassel's insight:

 

→ Un moustique génétiquement modifié qui ne peut pas attraper la dengue [en anglais] - From www.futurity.org - Today, 5:31 PM

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un moustique génétiquement modifié qui ne peut pas attraper la dengue [en anglais]

Un moustique génétiquement modifié qui ne peut pas attraper la dengue [en anglais] | EntomoNews | Scoop.it
Researchers have genetically modified mosquitoes in the lab to resist infection from dengue, a virus that each year sickens an estimated 96 million people globally and kills more than 20,000,

mostly children.

 

The project, summarized in the online journal PLOS Neglected

Tropical Diseases, shows it is possible, at least in the lab, to boost the Aedes aegypti mosquito’s natural ability to fight dengue virus. That is a first step toward suppressing the insect’s ability to spread the disease.

 

Genetically modified mosquito doesn’t catch dengue. Par Stephanie Desmon-JHU (Johns Hopkins University), Futurity, 16.01.2017

 

[L'étude] Engineered Aedes aegypti JAK/STAT Pathway-Mediated Immunity to Dengue Virus - PLOS Neglected
Tropical Diseases, 12.01.2017 http://journals.plos.org/plosntds/article?id=10.1371/journal.pntd.0005187

                   

[Image] Fluorescence screening of VgDome, VgHop, and hybrid VgDomexVgHop transgenic lines.


"The VgDome and VgHop lines contain eye-specific EGFP and DsRed markers respectively; the hybrid line contains both markers."

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Néonicotinoïdes : un danger sous-estimé

Néonicotinoïdes : un danger sous-estimé | EntomoNews | Scoop.it
Les néonicotinoïdes sont des pesticides qui constituent une grave menace non seulement pour les abeilles, mais aussi pour beaucoup d'autres espèces telles que les oiseaux. Tel est le résultat d’un nouveau rapport scientifique publié par Greenpeace.

 

Rapport complet (en anglais)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le bourdon à tache rousse sur la liste des espèces en danger d’extinction

Le bourdon à tache rousse sur la liste des espèces en danger d’extinction | EntomoNews | Scoop.it
Cette mesure est une première pour la partie continentale des Etats-Unis.
Bernadette Cassel's insight:

 

→ États-Unis. Un bourdon dont les effectifs sont en chute drastique a été placé sur la liste des espèces menacées - From www.theguardian.com - January 12, 3:39 PM

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les jeunes abeilles font vieillir... et mourir leurs aînées

Les jeunes abeilles font vieillir... et mourir leurs aînées | EntomoNews | Scoop.it
Des chercheurs ont découvert que les jeunes ouvrières faisaient vieillir plus rapidement leurs aînées qui vont alors sortir prématurément du nid pour butiner. Celles-ci sont alors plus vulnérables aux dangers extérieurs ce qui réduit leur ésperance de vie

 

Par Julie Lacoste, Sciences et Avenir, 24.12.2016

 

[L'étude] Social regulation of ageing by young workers in the honey bee, Apis mellifera; Experimental Gerontology: Volume 87, Part A, January 2017, Pages 84–91; Michael Eyer, Benjamin Dainat, Peter Neumann, Vincent Dietemann. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0531556516305125

 

[Image] Survie des abeilles (en jours) selon la situation : sans couvain ni jeune ouvrière (bleu), avec couvain sans jeune ouvrière (orange), sans couvain avec jeunes ouvrières (rouge) - Crédit : Experimental Gerontology

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Chez les abeilles mellifères, les ados accélèrent le vieillissement de leurs aînées - From www.agroscope.admin.ch - December 7, 2016 12:05 AM
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Identification d’une des clés permettant l’entrée du virus Zika dans les cellules du cerveau - INSERM

Identification d’une des clés permettant l’entrée du virus Zika dans les cellules du cerveau - INSERM | EntomoNews | Scoop.it
L’équipe d’Ali Amara, directeur de recherche Inserm à l’Unité 944 « Pathologie et virologie moléculaire » (Inserm/CNRS/Université Paris Diderot) décrit, dans un article publié dans Cell Reports, les mécanismes permettant au virus Zika d’infecter les cellules du système nerveux

 

[L'étude] Axl Mediates ZIKA Virus Entry in Human Glial Cells and Modulates Innate Immune Responses: Cell Reports, 10.01.2017
http://www.cell.com/cell-reports/abstract/S2211-1247(16)31752-1

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Zika : deux protéines expliquant l'infection du cerveau identifiées - From information.tv5monde.com - January 11, 12:15 AM
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Europe : Plus de ruches, moins d’apiculteurs

Europe : Plus de ruches, moins d’apiculteurs | EntomoNews | Scoop.it
La Commission européenne publie ce 12 janvier 2017, son rapport sur la mise en œuvre des programmes nationaux en faveur de l’apiculture, programmes qui bénéficient d’un soutien européen de 33 millions d’euros par an. Constat : le nombre de ruches a constamment augmenté de 2013 à 2015 dans l’Union européenne.

 

La France Agricole, 12.01.2017

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Découverte en Chine de la plus vieille trace de soie

Découverte en Chine de la plus vieille trace de soie | EntomoNews | Scoop.it
... Dans une étude publiée en décembre par PLOS One, une équipe chinoise explique avoir détecté, dans des tombes du site de Jiahu, les plus vieilles traces de soie de la préhistoire, qui dateraient de plus de 8 500 ans ! On savait que l’homme se taillait des vêtements dans des peaux de bêtes depuis des dizaines voire des centaines de milliers d’années et qu’il utilisait aussi des fibres végétales et de la laine pour en faire du tissu depuis environ 30 000 ans. On savait également que la soie était déjà présente en Chine depuis au moins le milieu du IVe millénaire av. J.-C., mais l’étude de PLOS One lui fait faire un spectaculaire bond dans le passé de trois mille ans.

 

Par Pierre Barthélémy. Passeur de sciences, blog Le Monde, 12.01.2017

 

"Qu’a exactement découvert cette équipe ? Ceux qui espèrent contempler, dans les documents de cette étude, une tunique de soie vieille de 8 500 ans seront déçus. En effet, les tissus sont rarement retrouvés lors des fouilles archéologiques, surtout s’ils ont été enterrés pendant des milliers d’années, à la merci de l’eau s’infiltrant dans le sol et des organismes « nettoyeurs ». Composé de fibroïne, la fibre sécrétée par le fameux ver à soie – la chenille d’un papillon nommé bombyx du mûrier pour être plus précis –, le fil de soie ne fait pas exception à cette règle. Nul vêtement, nul tissu ne recouvre les squelettes contenus dans les tombes de Jiahu.

 

Mais ces archéologues (...)"

 

[L'étude] Biomolecular Evidence of Silk from 8,500 Years Ago - Plos One, 12.12.2016 http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0168042

 

[Image] Tombs M436 (a), M451 (b), and M466 (c).

The positions where the relic body soil samples were collected are indicated by the arrows and shown in the separate images. The four black dots indicate the locations where the control samples were collected.

 

[Bombyx mori]

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une nouvelle espèce de papillon découverte en France

Une nouvelle espèce de papillon découverte en France | EntomoNews | Scoop.it
Afriberina tenietaria, c’est le nom scientifique de ce Papillon de nuit dont la présence en France était passée totalement inaperçue jusque l’an dernier. Il ne s’agit pourtant pas là de l’une de ces espèces très petites, l’un de ces Microlépidoptères, que l’on découvre encore régulièrement en Métropole, mais bien d’une espèce de plus grande taille qui appartient à une famille relativement bien connue : les Géomètres. Et de plus est, détectée dans l’un des départements les plus appréciés des lépidoptéristes et donc l’un des mieux prospectés de métropole pour les Papillons : les Hautes-Alpes !

C’est la première fois qu’un représentant du genre Afriberina est découvert en France.

(...)

 

Un nouveau Papillon découvert en métropole. INPN, 10.01.2017

 

[Image] Mâle d’Afriberina tenietaria. Crédit photo : Claude Colomb

                         

more...
No comment yet.