EntomoNews
Follow
Find
73.5K views | +74 today
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoNews
Scoop.it!

La caféine améliore la mémoire des abeilles

La caféine améliore la mémoire des abeilles | EntomoNews | Scoop.it

 

La caféine présente dans le nectar de fleurs contribuerait à attirer les abeilles et à renforcer leur mémoire et leur apprentissage, montrent des travaux réalisés à l'Université de Newcastle, au Royaume-Uni.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Caffeine in Floral Nectar Enhances a Pollinator's Memory of Reward http://www.sciencemag.org/content/339/6124/1202.abstract?sid=00f4eb09-4c1b-44e7-ad81-e3e1e19387f4

 

more...
No comment yet.
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'entomophagie dans le vent

L'entomophagie dans le vent | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Des nouvelles des insectes : les Épingles entomologiques - En épingle en 2014 »


« Parmi les effets du réchauffement planétaire, la diminution – déjà sensible dans le Midwest états-unien – de la vitesse des vents. Quel effet sur la prédation des insectes phytophages par les insectes entomophages ? Une augmentation, selon l’hypothèse qu’a testée et vérifiée Brandon Barton par des expériences conduites à l’université du Wisconsin à Madison (États-Unis).
Avec comme phytophage le Puceron du soja Aphis glycines (Hém. Aphididé) et comme entomophage son ennemi le plus vorace la Coccinelle asiatique Harmonia axyridis (Col. Coccinellidé). Sous serre, le puceron (seul sur les pieds de soja) se développe également face ou pas à un ventilateur oscillant. En plein air, en présence de la coccinelle, ses effectifs sont réduits dans les parcelles protégées du vent. » 


« Sous serre, sur les pieds de soja agités mécaniquement et se frottant les uns contre les autres, les coccinelles mettent 5 fois plus de temps à trouver et croquer les pucerons ; leur consommation est réduite de plus de la moitié.
Reste à évaluer l’effet sur les systèmes prédateur proies de l’ensemble des facteurs abiotiques (pluie, température, en plus du vent) qui changeront avec le réchauffement global. » 


Article source


[L'étude] Reduced wind strengthens top-down control of an insect herbivore - ESA Online Journals
http://www.esajournals.org/doi/full/10.1890/13-2171.1?queryID=%24%7BresultBean.queryID%7D&


[Image]  « Harmonia axyridis in an windy soybean field (∼15 km/h) at the University of Wisconsin Arlington Agricultural Research Station (USA). This photograph was taken using an exposure time of 1/3 s to capture the motion of the plants and an external flash to freeze the ladybeetle in focus. Photo credit: B. Barton. »

  

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un papillon européen au Québec

Un papillon européen au Québec | EntomoNews | Scoop.it

Le Paon-du-jour est un magnifique papillon qui, jusqu’à tout récemment, ne pouvait être aperçu au Québec que dans les expositions ou les livres d’entomologie. À l’état naturel, il se retrouve un peu partout en Europe occidentale, de l’Écosse jusqu’au Portugal, et de la Finlande jusqu’à la Grèce, mais il est à peu près inconnu outre-Atlantique. Or, il y a quelques mois à peine, trois Paons-du-jour ont été observés à Pointe-aux-Trembles et à Repentigny.



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Moitié moins d'animaux sauvages en quarante ans

Moitié moins d'animaux sauvages en quarante ans | EntomoNews | Scoop.it

Selon un rapport du WWF et de la Société zoologique de Londres, les populationsde vertébrés se sont effondrées depuis 1970.


Par Marc Cherki. Le Figaro. « Le constat est alarmant, mais il faut raison garder. En quarante ans, entre 1970 et 2010, la moitié des populations d'animaux sauvages ont disparu dans le monde, selon le dixième rapport biennal de l'ONG WWF, publié mardi, en coopération avec plusieurs institutions, dont la Zoological Society of London. Les populations de 3038 espèces d'amphibiens, de mammifères, d'oiseaux, de poissons et de reptiles ont reculé de 52 % sur la période, précise le rapport «Planète vivante». En revanche, le document ne comptabilise pas la perte de biodiversité, ou, autrement dit, la disparition de nombreuses espèces. »  


[...] 


« Il reste que cette étude du WWF s'intéresse à une infime partie du règne animal à l'état sauvage. « Au moins 90 % du nombre des espèces ne sont pas des vertébrés», rappelle Claude Miaud. Mais pour faire prendre conscience des dangers qui nous menacent et tenter de changer les comportements humains, un grand singe, un tigre ou un éléphant sont plus évocateurs qu'un ver de terre, un moustique ou une paramécie. » 


« Signe également que le nombre de populations animales se réduit dans la nature, les écologues se penchent de plus en plus souvent sur la biodiversité dans les villes ! » 


[Image] « Installation de Gilles Martin, intitulée 2027: Mémoires d'un dos argenté présentée au festival de la photo animalière de Montier-en-Der »



more...
No comment yet.
Suggested by Sylvain Rotillon
Scoop.it!

L'herbe non tondue produit trois fois plus de fleurs et attire cinq fois plus de pollinisateurs [en anglais]

L'herbe non tondue produit trois fois plus de fleurs et attire cinq fois plus de pollinisateurs [en anglais] | EntomoNews | Scoop.it
Pollinators and people both benefit when public grassy patches are allowed to grow long.


CityLab. « For Bee-Friendly Parks, Head For the Great Unmown »


[L'étude] Public approval plus more wildlife: twin benefits of reduced mowing of amenity grass in a suburban public park in Saltdean, UK - Garbuzov - 2014 - Insect Conservation and Diversity
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/icad.12085/abstract

    

more...
Nathalie Billiotte's curator insight, October 1, 1:20 PM

Et en plus, c'est plus joli, bucolique, odorant...

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Viticulture. Pourriture acide : des foyers inhabituels en Aquitaine

Viticulture. Pourriture acide : des foyers inhabituels en Aquitaine | EntomoNews | Scoop.it

Par Viti Veille. mon-ViTi. « Après l'Alsace et la Bourgogne, c'est au tour de l'Aquitaine et de Midi-Pyrénées de constater des foyers inhabituels de pourriture acide, liés notamment à la présence de Drosophila suzukii. Cette mouche, déjà connue en Corse et en vallée du Rhône, a été repérée depuis 2010 en Bordelais. »


[...] 


[Image] Vendanges. Drosophila suzukii à surveiller | mon-ViTi
http://www.mon-viti.com/content/vendanges-drosophila-suzukii-a-surveiller

    

more...
Bertrand Jolivel's curator insight, October 1, 3:29 AM

Attaque de vignoble: la mouche Drosophila suzukii continue sa progression.

Rescooped by Bernadette Cassel from apiculture 2.0
Scoop.it!

Note de la DGAL concernant Aethina tumida

Note de la DGAL concernant Aethina tumida | EntomoNews | Scoop.it
Apivet.eu - Le blog vétérinaire consacré à l'apiculture et la pathologie apicole - The French-speaking honey bee pathology veterinarian blog - par Nicolas Vidal-Naquet, DMV, DIE d'apiculture-pathologie apicole



Via xtramiel
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

→  Infestation par Aethina tumida (petit coléoptère de la ruche) au Sud de l’Italie

Situation de l'infestation par A. tumida en Italie (Mise à jour le 22 septembre 2014)


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les insectes recyclent leurs bactéries symbiotiques quand leur bénéfice devient caduc

Les insectes recyclent leurs bactéries symbiotiques quand leur bénéfice devient caduc | EntomoNews | Scoop.it

INSA de Lyon. « Découverte scientifique | Institut National des Sciences Appliquées de Lyon » 


« Les insectes ont mis en place une stratégie moléculaire qui leur permet d’ajuster le nombre des bactéries bénéfiques à leurs besoins physiologiques, et d’optimiser le rapport coût/bénéfice de la symbiose. Ils ont "appris" au cours de leur évolution à recycler leurs bactéries symbiotiques, et ils le font proprement !
C’est ce que viennent de montrer des chercheurs de l’INSA et de l’INRA dans un article paru le 18 septembre dans Current Biology. Ces travaux menés sur le charançon des céréales ouvrent la voie à de nouveaux moyens de lutte contre ce parasite. » 


« Les résultats des recherches ont démontré que les insectes savent cultiver les bactéries symbiotiques, ajuster leur nombre à leurs besoins physiologiques, et les recycler quand leur bénéfice devient caduc. Ces travaux moléculaires s’ajoutent aux recherches biologiques menées sur le compromis coût/bénéfice établi entre les espèces biologiques associées (symbioses). Ils font écho au message sociétal sur la nécessité du recyclage biologique et l’optimisation des ressources naturelles pour un développement durable. Ils permettent aussi d’imaginer dans le futur de nouveaux moyens de lutte contre les infections bactériennes qui ne reposeraient plus uniquement sur le système immunitaire mais aussi sur la régulation des interactions métaboliques entre notre organisme et les bactéries pathogènes. »


Lire le Communiqué de Presse : Cp_bf2i_092014.pdf    
    
   
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi les abeilles disparaissent ? Reportage de BFMTV dans les Pyrénées-Orientales

Pourquoi les abeilles disparaissent ? Reportage de BFMTV dans les Pyrénées-Orientales | EntomoNews | Scoop.it
Alors que la production de miel chute de manière drastique, agriculteurs et scientifiques veulent nous alerter sur les dangers liés à la disparition des abeilles


[...]


« Les équipes de 7 jours BFM sont allées enquêter dans les Pyrénées-Orientales. Au beau milieu des montagnes, dans un paysage a priori à l’abri de toute source de pollution, l'hécatombe est bien réelle. Quarante-huit millions de cadavres d’abeilles sont à déplorer cette année, 1.300 ruches ont été touchées, soit une sur dix. »


« Les apiculteurs, réunis en collectif, ont décidé de financer des études pour comprendre. Marc-Edouard Colin, vétérinaire expert en pathologie de l'abeille, explique que 12 molécules différentes de pesticides ont été retrouvées sur les abeilles mortes, dont 4 interdites en France, et sans doute importées illégalement d’Espagne. »


[...]  


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des guêpes parasites au secours des cultures de manioc en Indonésie

Des guêpes parasites au secours des cultures de manioc en Indonésie | EntomoNews | Scoop.it
Environ 2.000 guêpes parasites ont été relâchées mercredi en Indonésie pour éliminer les cochenilles, des insectes qui détruisent les cultures de manioc dont ce pays d'Asie du Sud-Est est l'un des plus grands producteurs au monde.


[Image] « Photo d'un chercheur indonésien montrant des cochenilles, prise à Bogor, en Indonésie, le 7 mai 2014 et publiée le 24 septembre 2014 - International Center for Tropical Agriculture »


___________________________________________________________________

À LIRE AUSSI :

• Des guêpes face aux cochenilles pour sauver le manioc - Libération
http://www.liberation.fr/monde/2014/09/24/des-guepes-face-aux-cochenilles-pour-sauver-le-manioc_1107811


• Indonésie: des guêpes au secours des cultures de manioc | Environnement - La Presse
http://www.lapresse.ca/environnement/201409/24/01-4803099-indonesie-des-guepes-au-secours-des-cultures-de-manioc.php


• Les guêpes sauveront-elles le manioc des cochenilles qui le vampirisent ? - Sciences et Avenir
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20140925.OBS0303/les-guepes-sauveront-elles-le-manioc-des-cochenilles-qui-le-vampirisent.html


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from L'apiculture dans le monde
Scoop.it!

Situation de l'infestation par A. tumida en Italie (Mise à jour le 22 septembre 2014)

Situation de l'infestation par A. tumida en Italie (Mise à jour le 22 septembre 2014) | EntomoNews | Scoop.it
Centre ressources épidémiosurveillance


[Image] « Les autorités italiennes poursuivent le recensement et l'inspection de tous les ruchers dans une zone de 20 km autour des deux premiers foyers (cercle rose et unités administartives colorées de la carte 1) et une surveillance programmée est mise en place dans une zone de 100 km autour des foyers (basée sur le risque et sélection aléatoire de ruchers dans un premier temps) (carte 2) » 



Via ADAPRO LR
Bernadette Cassel's insight:


« ADAPRO LR's insight:

Les apiculteurs français sont en alerte, il existe un risque important de retrouver le petit coléoptère de la ruche en France suite à des importations d'abeilles. » 


more...
ADAPRO LR's curator insight, September 23, 5:14 AM

Les apiculteurs français sont en alerte, il existe un risque important de retrouver le petit coléoptère de la ruche en France suite à des importations d'abeilles.

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La GRC enquête sur la mort mystérieuse d'abeilles

La GRC enquête sur la mort mystérieuse d'abeilles | EntomoNews | Scoop.it
La police fédérale canadienne enquêtait jeudi sur la mort mystérieuse de centaines de milliers d'abeilles qui, selon les premiers éléments recueillis, auraient été empoisonnées.


Par Agence France-Presse - Ottawa. La Presse. « L'enquête a été ouverte après la plainte déposée par un apiculteur du centre du Canada: les abeilles de plus de 200 ruches qu'il possède au nord de Brandon (province du Manitoba) ont succombé fin août à un mal inconnu. »


« Il s'agissait de «morts hautement suspectes», a confirmé à l'AFP le caporal Mike Boychuk de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) »

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des gènes spécifiques à Polypedilum vanderplanki, un insecte diptère capable de survivre en perdant 97 % de son eau, ont été identifiés !

Des gènes spécifiques à Polypedilum vanderplanki, un insecte diptère capable de survivre en perdant 97 % de son eau, ont été identifiés ! | EntomoNews | Scoop.it

Robert Brugerolles gazouille ses actualités. « Zoologie: des gènes spécifiques à Polypedilum vanderplanki, un insecte diptère capable de survivre en perdant 97 % de son eau, ont été identifiés!____¤201409 » 


"Une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue Nature Communications, a permis de séquencer le génome de Polypedilum vanderplanki, un insecte diptère vivant dans des rochers isolés et ayant une faible capacité à voler, capable de survivre en perdant 97 % de son eau."

"« Les organismes qui sont capables d'anhydrobiose, «une adaptation extrême de l’organisme dans laquelle un animal peut vivre en absence d’eau», ont une longévité surprenante, car «certaines espèces ont pu survivre à des dizaines voire des milliers d’années sous une forme sèche»."

"La larve de Polypedilum vanderplanki est «l'animal le plus gros et complexe capable d’anhydrobiose». Polypedilum vanderplanki vit au nord du Nigeria «dans un environnement où la saison sèche dure au moins 6 mois et jusqu’à 8 mois» de sorte que lorsque les larves se développent, «les flaques d’eau dans lesquelles elles ont grandi s’assèchent». Cependant, «les larves sèches survivent à l’état déshydraté pendant plus de 17 ans»."


[Image] Desiccation tolerance and phylogeny of two chironomid species. : Comparative genome sequencing reveals genomic signature of extreme desiccation tolerance in the anhydrobiotic midge : Nature Communications : Nature Publishing Group
http://www.nature.com/ncomms/2014/140912/ncomms5784/fig_tab/ncomms5784_F1.html  



Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE

From tendancessocietales.blogspot.fr - scheduled for September 22, 8:30 AM :


Lettres d'actualités entre ciel et Terre


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un robot capable de se déplacer en essaim

Un robot capable de se déplacer en essaim | EntomoNews | Scoop.it

Il a été conçu pour voler comme les abeilles ou les criquets et étudier les comportements collectifs.


[Image] « Colias » via ‘Honeybee’ robots replicate swarm behaviour at University of Lincoln | Lincolnshire Echo
http://www.lincolnshireecho.co.uk/8216-Honeybee-8217-robots-replicate-swarm/story-22951757-detail/story.html



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les abeilles pourvoyeuses de vitamines

Les abeilles pourvoyeuses de vitamines | EntomoNews | Scoop.it
Pour la première fois, une étude évalue notre dépendance à l’égard des insectes pollinisateurs pour l’approvisionnement en nutriments essentiels


Par Pascaline Minet. Le Temps. « À quel point notre alimentation est-elle dépendante de la pollinisation des plantes à fleurs par les abeilles et autres insectes? La question se pose avec acuité depuis que les effectifs de ces pollinisateurs ont commencé à chuter il y a plusieurs décennies, notamment en Europe et aux Etats-Unis. Alors que la plupart des évaluations publiées jusqu’ici ont porté sur la valeur économique de la pollinisation, une nouvelle étude parue dans la revue Proceedings of the Royal Society B se concentre sur un autre aspect: le rôle des pollinisateurs dans la production de micronutriments comme les vitamines. Elle révèle qu’une disparition de ces insectes pourrait avoir de graves conséquences en termes de nutrition dans certaines régions du monde. » 


[...] 


[Lien] via Google News :

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/955e9f40-4989-11e4-aef6-ddf0e2b621d7/Les_abeilles_pourvoyeuses_de_vitamines


[L'étude] Global malnutrition overlaps with pollinator-dependent micronutrient production
http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/281/1794/20141799

  

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les poux s'adaptent

Les poux s'adaptent | EntomoNews | Scoop.it

Par Paul Therrien. Sur le radar. Yahoo Actualités Québec. « [...]

Au Québec, entre 10 000 et 15 000 enfants sont ainsi infestés par des poux. Et il semble qu’il soit de plus en plus difficile de s’en débarrasser. Des scientifiques ont en effet constaté que les traitements les plus populaires pour éliminer les poux de tête sont de moins en moins efficaces. » 

    

« Les produits les plus souvent recommandés contiennent des pyréthrines. Or, au cours des 35 dernières années, les poux de tête ont bâti une résistance considérable à ces substances chimiques. 

Selon une étude publiée par le laboratoire d’analyse des pesticides à l’Université de Massachusetts Amherst, l’efficacité de ces produits est maintenant de 20 à 30% seulement, par rapport à un taux d’efficacité de 100% lors de leur sortie sur le marché il y a quelques décennies. »  

      

[...] 


« Source : CBC »


[Lien] Head lice: Most-used treatments no longer very effective, scientists say - Health - CBC News
http://www.cbc.ca/news/health/head-lice-most-used-treatments-no-longer-very-effective-scientists-say-1.2776917

   

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Nouveau cas d'Encéphalite équine de l'Est (EEE) chez un cheval aux États-Unis (New Jersey)

Nouveau cas d'Encéphalite équine de l'Est (EEE) chez un cheval aux États-Unis (New Jersey) | EntomoNews | Scoop.it

Par Jacques Morvan. MesVaccins.net. « Aux États-Unis dans le comté de Burlington de l'état du New Jersey,  un cheval de 6 ans, non vacciné, été testé positif le 21 septembre 2014 pour le virus de l'encéphalite équine de l'Est et a été euthanasié. » 


« Deux autres cas ont été signalés dans l'état du New Jersey, un au 10 août dans le comté de Gloucester, l'autre au mois de septembre dans le comté d'Ocean. » 


« Le ministère de l'agriculture recommande aux propriétaires de chevaux d'être vigilants et de vacciner leurs animaux contre cette maladie transmise par les moustiques et qui est susceptible de contaminer l'homme par la piqûre de moustique. » 


Source : Promed.

Référence principale :

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Zika menace la France métropolitaine

Zika menace la France métropolitaine | EntomoNews | Scoop.it

Journal International de Médecine. JIM.fr. « Paris, le lundi 29 septembre 2014 - On ne l’a pas trop suivi en métropole mais l’hiver dernier, une épidémie de Zika a mis à mal les autorités sanitaires en Polynésie française (Pf). Et pour cause : la maladie était peu connue dans la région, donc le virus n’a pas été repéré tout de suite. Ce Flavivirus, transmis par des moustiques (encore!), a été identifié la première fois en 1947 chez des singes rhésus dans une forêt de l’Ouganda, et chez l’homme en 1952 également en Ouganda et Tanzanie. Depuis, les cas humains signalés étaient restés sporadiques, et localisés en Afrique ou en Asie. En 2007, une première épidémie a eu lieu en Micronésie (pacifique Nord), mais personne n’a eu la puce à l’oreille (le moustique, si). »   

      

Une première mondiale  


« Cette deuxième épidémie pacifique (si l’on peut dire) a atteint une intensité exceptionnelle, quantitativement avec quelques 300 cas, et surtout en gravité car sont apparues des formes émergentes sévères de la maladie, heureusement non mortelles mais jamais décrites auparavant dans la littérature, notamment des complications neurologiques avec des syndromes groupés de Guillain-Barré. Tout cela dans un contexte de circulation conjointe de deux sérotypes de virus de la dengue (1 et 3) ! Toutes les autorités locales et métropolitaines ont été mobilisées très vite,  avec le soutien du réseau de surveillance de la Communauté du Pacifique et de l’OMS afin de ralentir l’évolution de la première grande épidémie de Zika au monde, et permettre la meilleure prise en charge des cas. Au total, l’épisode aura duré environ sept mois (d’octobre à avril). »  


Vous avez dit maladie tropicale ?   


« Les moustiques aedes étant vecteurs, la même chose pourrait se produire dans d’autres régions tropicales françaises. Et la version tigrée, alias aedes albopictus, est déjà présente comme on le sait dans de nombreux pays tempérés.  Chez nous on le traque, et pas seulement dans le sud de la France car il est en cours de conquête territoriale… D’où la vigilance des autorités sanitaires métropolitaines et la publication récente d’un dossier thématique «virus Zika » sur le site RESE (réseau d’échange en santé environnementale).

Mais si Zika arrive en métropole on ne partira pas de zéro cette fois, car pour tirer les enseignements de cette expérience pour le moins édifiante, un travail de retour d’expérience publié en mai propose aux décideurs douze recommandations à visée opérationnelle, portant sur la surveillance épidémiologique, l’offre de soins, la communication et la lutte anti vectorielle.

Une maladie à rajouter dans la nosologie métropolitaine ? Pour information ou rappel elle peut provoquer plus ou moins conjointement : fièvre, éruption cutanée, hyperhémie conjonctivale, arthralgies, myalgies, œdèmes des mains/pieds. On estime à 2/3 les cas asymptomatiques : enfin une bonne nouvelle. »  


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Piqûre ou camouflage : la boulimie aveugle des oisillons pousse les chenilles à changer de stratégie de défense

Piqûre ou camouflage : la boulimie aveugle des oisillons pousse les chenilles à changer de stratégie de défense | EntomoNews | Scoop.it

Guru Med. « Beaucoup de chenilles profitent (merci l’évolution) d’une combinaison de venin et de couleurs vives pour avertir les prédateurs potentiels : “si vous pouvez me voir, vous ne voudrez pas me manger”. Mais les naïfs oisillons, les jeunes volatiles qui ne connaissent pas encore les règles de mère Nature, n’en tiennent pas compte et c’est ainsi que d’autres larves empruntent une stratégie opposée, revêtant une tenue de camouflage et délaissant la piqûre toxique en fonction du moment. »

     

« Selon une étude publiée cette semaine, les jeunes oiseaux qui viennent de quitter leur nid ne connaissent pas encore les couleurs qui annoncent une proie nuisible. Cette naïveté aviaire aurait motivé l’évolution de chenille, poussant les larves qui émergent pendant la saison des premiers oisillons à opter pour le camouflage plutôt que d’investir dans la production de toxines. » 

        

[...]   

      

« L’étude publiée dans la revue Nature Communications : Seasonal changes in predator community switch the direction of selection for prey defences. »     

         

[Image] Chenille Hemileuca maia  

     

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Le Fil @gricole
Scoop.it!

Le frelon asiatique gagne du terrain en Loire-Atlantique

Le frelon asiatique gagne du terrain en Loire-Atlantique | EntomoNews | Scoop.it

Ouest-France. « Philippe Grosvalet demande le classement du frelon asiatique en danger sanitaire de première catégorie. En Loire-Atlantique, 850 nids de frelons asiatiques ont été recensés cette année, 700 en 2012 et 7 en 2010, malgré les mesures prises par le Ministère de l'agriculture. » 


Via les documentalistes des Chambres d'agriculture
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Quand les plantes lancent un SOS, les guêpes leur répondent

Quand les plantes lancent un SOS, les guêpes leur répondent | EntomoNews | Scoop.it
L'odeur de l'herbe coupée diffuse une molécule qui attire les guêpes parasites s'attaquant aux insectes ravageurs. 600 molécules de signalisation ont ainsi été recensées chez les plantes.


[Image] « Lorsque les chenilles s'attaquent aux feuilles certaines plantes appellent les guêpes à la rescousse » 


[L'étude] The maize lipoxygenase, ZmLOX10, mediates green leaf volatile, jasmonate and herbivore-induced plant volatile production for defense against insect attack - Christensen - 2013 - The Plant Journal
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/tpj.12101/abstract



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le Cynips, insecte destructeur du châtaignier, sévit en Pays cévenol

Le Cynips, insecte destructeur du châtaignier, sévit en Pays cévenol | EntomoNews | Scoop.it
D'origine chinoise, le Cynips est un insecte qui répand une maladie sur les branches du châtaignier et provoque une baisse de la production. Pour contrer ce fléau, les arboriculteurs cévenols vont procéder à des lâchers d'un autre insecte, le Torymus qui freine le développement de la maladie.  
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.objectifgard.com - September 13, 9:32 AM :

Cévennes. Les châtaigniers pourraient disparaître d'ici 5 ans

  

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Au procès du traitement de la maladie de Lyme, lumières sur un déni médical - Rue89 Strasbourg

Au procès du traitement de la maladie de Lyme, lumières sur un déni médical - Rue89 Strasbourg | EntomoNews | Scoop.it
VIDÉOS. - Au procès du traitement de la maladie de Lyme mardi à Strasbourg, la dizaine de témoins a jeté une lumière crue sur l'absence de prise en compte globale de cette maladie, qui pourrait être bien plus fréquente en France qu'on ne le croit.


___________________________________________________________________


[Image] « Panneau tendu lors d’une manifestation organisée par Lyme sans frontières à Strasbourg, le 15 septembre 2012. Photo Lyme sans frontières »


via Le Journal de Saône et Loire "Lyme sans frontières dénonce un déni de la maladie"


« Lyme sans frontières indique par exemple qu'en 2010, seulement 5 000 cas ont été recensés en France, contre 900 000 en Allemagne. »


http://www.lejsl.com/saone-et-loire/2013/03/12/lyme-sans-frontieres-denonce-un-deni-de-la-maladie

  

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Procès Schaller autour du dépistage de la maladie de Lyme : jugement le 13 novembre

Procès Schaller autour du dépistage de la maladie de Lyme : jugement le 13 novembre | EntomoNews | Scoop.it
Un mois de prison avec sursis, 30 000 euros d'amende et interdiction d'exercer la profession de pharmacien, ce sont les réquisitions dans l'affaire Schaller. L'affaire a été mise en délibéré au 13 novembre.


France 3 Alsace avec AFP. « La biologiste strasbourgeoise comparaissait ce mardi pour escroquerie à l'Assurance maladie. Elle était devenu le fer de lance dans le diagnostique de la maladie de Lyme en France mais ne respectait pas le protocole établi. La CPAM estime qu'il y a préjudice, mais le tribunal est peut-être face à un scandale de santé public. »


[...]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Infestation par Aethina tumida (petit coléoptère de la ruche) au Sud de l’Italie

Infestation par Aethina tumida (petit coléoptère de la ruche) au Sud de l’Italie | EntomoNews | Scoop.it
Centre ressources épidémiosurveillance


par Marie-Pierre Chauzat. Plateforme ESA (Épidémiosurveillance Santé Animale). Cette note a été préparée par le LRUE santé de l'abeille (Laboratoire Anses-Sophia Antipolis).


« L’introduction du petit coléoptère de la ruche (Aethina tumida), organisme exotique à l’Europe, a été diagnostiquée dans le sud de l’Italie en Calabre le 11 septembre 2014. »

« Cette infestation a été suspectée le 5 septembre 2014 dans un rucher de trois colonies de petite taille (nucléi) localisées sur la commune de Gioia Tauro (nom de la localité : Sovereto, en Calabre) à proximité d’un important port maritime qui est retenu comme possible lieu d’introduction. Des larves et des coléoptères adultes ont été mis en évidence. Le diagnostic morphologique a été réalisé localement par l’Université puis confirmé par le Laboratoire national de référence (LNR) italien (IZS delle Venezie, Padua) le 11 septembre. Des prélèvements ont été envoyés au Laboratoire de référence de l’Union européenne (LRUE) pour la santé de l’abeille (Anses, Laboratoire de Sophia-Antipolis, France) pour confirmation. L’analyse morphologique des spécimens reçus (larves et adultes) a permis de confirmer l‘identification d’Aethina tumida. »


[...]


[Image] « Le petit coléoptère de la ruche » petitcoleo_plaquette_avr2014.pdf
http://plateforme-esa.fr/images/documents/abeilles/petitcoleo_plaquette_avr2014.pdf


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le frelon asiatique repéré à Karlsruhe

Le frelon asiatique repéré à Karlsruhe | EntomoNews | Scoop.it
Le frelon asiatique, ou « vespa velutina », a été repéré le 9 septembre dernier non loin de Karlsruhe. L’Alsace risque d’être touchée par cet envahisseur dans les prochains mois.
more...
No comment yet.