EntomoNews
229.8K views | +16 today
Follow
 
Rescooped by Bernadette Cassel from Agir pour la biodiversité !
onto EntomoNews
Scoop.it!

Béarn : L'écrevisse de Louisiane pose problème

Béarn : L'écrevisse de Louisiane pose problème | EntomoNews | Scoop.it

 

Des espèces animales et végétales invasives bousculent la biodiversité de nos campagnes et cours d'eau. 

[...]

L'écrevisse de Louisiane pose problème. David Soulet chargé du Béarn pour le conservatoire d'espaces naturels d'Aquitaine, constate la prolifération de l'animal : "Elle est en tête des prédateurs de larves de libellules et autres insectes. Elle contribue à appauvrir la biodiversité".

 


Via Pescalune
Bernadette Cassel's insight:

 

Photo Procambarus (Scapulicambarus) clarkii Girard 1852

http://tolweb.org/Procambarus_%28Scapulicambarus%29_clarkii/7655


more...
No comment yet.
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'Ontario à quelques semaines de l'une des pires épidémies du virus du Nil, selon une récente étude

L'Ontario à quelques semaines de l'une des pires épidémies du virus du Nil, selon une récente étude | EntomoNews | Scoop.it
Cet été pourrait être le pire des 15 dernières années pour les cas du virus du Nil occidental (VNO) met en garde une étude de l'Université Brock.

 

 

[Image] A close-up image of a Culex pipiens mosquito perched on a pin is shown. Photo Credit: Centre for Vector-Borne Disease, Brock University https://brocku.ca/brock-news/2017/08/brock-research-shows-ontario-weeks-away-from-west-nile-epidemic/

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Ils sentent si bon, les moribonds...

Ils sentent si bon, les moribonds... | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2017 : Août


"...en tous cas ceux qui vont mourir d’une septicémie à Pseudomonas entomophila, que rien que de goûter à leurs chiures, on se sent d’humeur à mettre en route plein d’asticots (car on est une Mouche du vinaigre - adulte) et on le fait joyeusement et activement. Mais le résultat (qu'on ne veut pas savoir) est qu'on va crever pareil, d’abord pourrir…


Ces drosos asthénophiles (ou pathéphiles ou subnécrophiles, excitées sexuellement par des faibles, des malades, des subclaquants) à l’occasion tombent dans un piège, tendu par la bactérie. Laquelle réunit ainsi, certes dans la griserie de l’amour, de nouveaux hôtes potentiels chez qui elle proliférera. Pourtant, les drosophiles perçoivent à leur odeur la présence d’agents pathogènes et évitent de pondre à côté – en général.
Dans ce cas, étudié par des chercheurs de l’institut Max-Planck à Iéna (Allemagne) et de l’université Cornell (New-York, États-Unis), la perception de l’odeur engendrée par l’exploitation du corps des congénères – et même ceux d’autres espèces proches – par la bactérie provoque une surproduction d’hormones intervenant dans l’activité génésique (methyl laurate, methyl myristate, et methyl palmitate...). D’où une promiscuité fatale.


Infectée, la drosophile émet 20 à 30 fois plus de phéromones, ce avec un pic juste avant de succomber. Le même phénomène est constaté chez 9 autres espèces de Drosophila et chez Aedes aegypti (Dip. Culicidé).
Les chiures des moucherons infectés sont beaucoup plus visitées et la femelle malade suscite bien plus d’avances de la part de mâles sains. La transmission de malade à saine se fait par ces crottes, à preuve la détection dans celles-ci de bactéries génétiquement modifiées, phosphorescentes.


Un cas de manipulation d’insectes de plus."


Article source (gratuit, en anglais) 


À (re)lire : Le Chlorion et autres manipulateurs, par Alain Fraval. Insectes n° 163 (2011-4). 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Corse : Certaines libellules se font de plus en plus rares dans l'île

Corse : Certaines libellules se font de plus en plus rares dans l'île | EntomoNews | Scoop.it
Cinquante espèces volent à travers l'île sous la pression constante de divers périls. En attestent certains effectifs en déclin. Pour enrayer le phénomène, l'observatoire-conservatoire des insectes de Corse a élaboré un plan régional
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une étude révèle les secrets de fabrication des apiculteurs étrusques

Une étude révèle les secrets de fabrication des apiculteurs étrusques | EntomoNews | Scoop.it
Les analyses sophistiquées de vestiges archéologiques rares révèlent, entre autres, que les apiculteurs étrusques faisaient butiner leurs abeilles en bateau.

 

[Image] Abeille carbonisée retrouvée par les archéologues, prise dans une gangue de miel et de cire brûlés (L. Castellano)

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Nouvelle-Calédonie : un moustique vecteur de paludisme détecté pour la première fois

Nouvelle-Calédonie : un moustique vecteur de paludisme détecté pour la première fois | EntomoNews | Scoop.it
Une espèce de moustiques vecteur de paludisme, Anopheles bancroftii, a été détectée en Nouvelle-Calédonie en juin, a déclaré jeudi le docteur Jean-Paul Grangeon, directeur adjoint de la Direction des affaires sanitaires et sociales (DASS), lors d'une conférence de presse.

Des races de moustiques importées. Jusqu'alors inconnu en Nouvelle-Calédonie, l'anopheles est également vecteur de filariose lymphatique, une maladie tropicale parasitaire. Un autre type de moustique, Aedes scutellaris, vecteur de la dengue et d'autres arboviroses, lui aussi inédit dans l'archipel, a été trouvé une première fois en mars 2016, puis de nouveau en février 2017.

 

[Image] Anopheles bacroftii. Crédit : Université de Californie à Riverside

[via] http://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/province-sud/anophele-bancroftii-aedes-scutellaris-ces-nouveaux-moustiques-ligne-mire-502311.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Ce papillon est réapparu en Écosse après 133 ans, probablement à cause du réchauffement climatique

Ce papillon est réapparu en Écosse après 133 ans, probablement à cause du réchauffement climatique | EntomoNews | Scoop.it
Le thècle de l'orme, une espèce de papillon, a été récemment immortalisé par un photographe dans un champ écossais. Ce papillon n'avait plus ét

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi vous avez besoin d'essayer "les bains de forêts", le passe-temps anti-stress des Japonais

Pourquoi vous avez besoin d'essayer "les bains de forêts", le passe-temps anti-stress des Japonais | EntomoNews | Scoop.it
... D'autres recherches de la Nippon Medical School ont démontré que les lymphocytes NK, cellules "tueuses naturelles" qui boostent le système immunitaire et protègent ainsi des virus et des cancers, étaient plus actifs après un bain de forêt – tendance qui augmentait encore quand l'expérience était réitérée le lendemain. Et cet effet se prolongeait plus d'une semaine après.

Les raisons de ce phénomène n'ont pas réellement été élucidées, comme le fait remarquer le Washington Post. Certains experts l'attribuent à l'inhalation de phytoncides, les molécules sécrétées par les plantes pour se protéger des insectes.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment la fourmi a inventé l'agriculture il y a 60 millions d'années

Comment la fourmi a inventé l'agriculture il y a 60 millions d'années | EntomoNews | Scoop.it
Saviez-vous que les fourmis ont commencé à cultiver des champignons il y plus de 60 millions d'années ?

 

Par Mélody Locard, 13 août 2017

 

"... on considère que les champignons ont été réellement domestiqués par les fourmis, lorsque ceux qu'elles cultivaient sont devenus différents de leurs homologues "naturels" et ont "commencé à produire de manière consistante des organes spécialisés pour nourrir les fourmis," comme l'explique une étude internationale parue l'an dernier dans le journal Nature Communications.

Aujourd'hui, les "fourmis-agricultrices" vivent principalement en Amérique du Sud, et continuent à cultiver leurs champignons, 60 millions d'années après leurs ancêtres..."

 

Bernadette Cassel's insight:
→ Les premières pratiques agricoles chez les fourmis dateraient d’il y a 60 millions d’années / Ants invented farming 60 million years ago - From www.independent.co.uk - July 25, 2016 12:03 AM
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from EntomoScience
Scoop.it!

Ces scientifiques viennent de créer les premières fourmis mutantes

Ces scientifiques viennent de créer les premières fourmis mutantes | EntomoNews | Scoop.it
Crédits : Monica Akhtar/The Washington Post Deux équipes indépendantes de scientifiques, l’une issue de l’université de New York, l’autre de l’université Rockefeller (basée à New York elle aussi), ont publié le 8 août deux articles concernant la même expérience génétique. Toutes deux ont génétiquement modifié des fourmis, créant ainsi « le premier mutant parmi les insectes sociaux », a confié Claude Desplan, biologiste […]

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un cas autochtone de Chikungunya dans le Var

Un cas autochtone de Chikungunya dans le Var | EntomoNews | Scoop.it
Un cas autochtone de Chikungunya a été signalé ce vendredi par l'agence régionale de santé dans le Var. Le département est placé en niveau 2 du plan national de lutte contre le moustique tigre.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pyrénées-Orientales : une araignée est-elle vraiment responsable des cas de nécroses ?

Pyrénées-Orientales : une araignée est-elle vraiment responsable des cas de nécroses ? | EntomoNews | Scoop.it
Christine Rollard n'est pas persuadée que les cas de nécroses dans les Pyrénées-Orientales résultent d'une morsure de recluse brune.
Bernadette Cassel's insight:

À (re)lire :

 
→ Faut-il avoir peur de l' "araignée-violon" ?
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Transmission autochtone du virus du Chikungunya au Canada et changement climatique

Transmission autochtone du virus du Chikungunya au Canada et changement climatique | EntomoNews | Scoop.it
Au Québec, les piqûres de moustiques présentent encore peu de risques de transmettre le virus du Chikungunya (CHIK). Une situation qui pourrait cependant bientôt changer : le sud-est du Québec, l’Ontario et surtout la Colombie-Britannique pourraient en effet devenir d’ici quelques décennies des zones de transmission en raison du réchauffement climatique.

 

Chikungunya : le climat nous en protège encore | Agence Science-Presse, 07.08.2017

 

  • Environmental Health Perspectives – Assessment of the Probability of Autochthonous Transmission of Chikungunya Virus in Canada under Recent and Projected Climate Change https://ehp.niehs.nih.gov/ehp669/
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’odyssée d’une araignée australienne à travers l’océan Indien

L’odyssée d’une araignée australienne à travers l’océan Indien | EntomoNews | Scoop.it
Une étude de biologistes australiens montre qu’une petite mygale originaire d’Afrique du Sud et qui vit aujourd’hui sur l’île Kangourou a traversé l’océan Indien.
Bernadette Cassel's insight:

→ Comment des mygales africaines ont-elles traversé l’océan indien pour coloniser l’Australie ? - GuruMeditation 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment un papillon importé lors des JO de Sotchi a détruit les forêts de buis de Russie

Comment un papillon importé lors des JO de Sotchi a détruit les forêts de buis de Russie | EntomoNews | Scoop.it
La Russie est confrontée à une catastrophe écologique : les forêts de buis originelles disparaissent dans le Sud de la Russie
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les plantes sont-elles des animaux comme les autres ?

Les plantes sont-elles des animaux comme les autres ? | EntomoNews | Scoop.it
Loin des clichés sur la plante verte et passive, la biologie végétale ne cesse d'observer depuis une quinzaine d'années des facultés surprenantes que l'on croyait réservées au monde animal. Les végétaux ont de multiples capacités sensorielles qui leur permettent de communiquer entre eux et avec des insectes, de s’adapter aux situations de crise, de mémoriser, et à la grande surprise des chercheurs, leurs activités biochimiques sont liées à de mystérieuses activités électriques.

 

 

[Image] Insect- and mechanical-damage-induced membrane depolarizations. (117 KB) a, The setup showing the ring cage around the insect (S. littoralis)...

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Frelon Asiatique : Carte de distribution au 11/04/2017

Frelon Asiatique : Carte de distribution au 11/04/2017 | EntomoNews | Scoop.it
Une reine fondatrice de frelon asiatique, Vespa velutina, a été capturée en début de semaine autour d’un rucher à Fregiécourt, dans le Jura Suisse (nord-ouest). Il s’agit de la première observation validée de cette espèce en Suisse. Des ouvrières avaient été détectées fin octobre 2016 dans un [...]

 

[Image] Distribution de Vespa velutina au 11/04/2017 http://frelonasiatique.mnhn.fr/ Sources : INPN (France), Dirección General de Calidad y Evaluación Ambiental y Medio Natural (Espagne), ICNF, NATIVA et SOS Vespa (Portugal), CARI et CiEi / DGARNE (Belgique), CREA et Università de Torino (Italie), R. Witt (Allemagne), NNSS et NBU (Grande Bretagne).

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Renards et fouines : une solution naturelle contre la maladie de Lyme

Renards et fouines : une solution naturelle contre la maladie de Lyme | EntomoNews | Scoop.it
Souvent considérés comme nuisibles, les renards et les fouines sont en réalité des alliés précieux dans la lutte contre la maladie de Lyme.

 

Renards et fouines pourraient être la solution la plus efficace contre la maladie de Lyme et autres infections transmises par les tiques ! Récemment, une étude réalisée par The Royal Society établit un lien entre l’activité de ces prédateurs et la densité des tiques porteuses de la bactérie Borrelia

 

 

Bernadette Cassel's insight:
→ Les renards, une arme efficace contre la maladie de Lyme ?
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un néonicotinoïde accusé de réduire la fertilité des reines bourdons

Un néonicotinoïde accusé de réduire la fertilité des reines bourdons | EntomoNews | Scoop.it
Le thiaméthoxame réduit la fertilité des reines bourdons.
Bernadette Cassel's insight:
→ Un pesticide menace les bourdons d'extinction
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Entomoproxémie

Entomoproxémie | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2017 : Août

 

"L’étude des façons d’occuper l’espace face à des congénères, l’évaluation des distances interpersonnelles, ressortissent à la proxémie, discipline vieille de quelques décennies. Elle a été récemment appliquée aux insectes, en l’espèce à l’insecte modèle couteau suisse, la Mouche du vinaigre Drosophila melanogaster.
Anne Simon et son équipe, de la Western University (Ontario, Canada), ont recherché quel neuromédiateur – possiblement la dopamine - régule la taille de l’écart qu’un individu maintient avec un congénère et si ceux-ci sont sensibles aux traces qu’ils laissent de la phéromone de stress (dSO). Des travaux précédents ont établi que la vision et l’expérience interviennent mais qu’aucune substance volatile ne joue de rôle évident.


La locomotion de lots de drosos génétiquement modifiées, avec des taux variés d’enzymes intervenant dans l’homéostasie de la dopamine, a servi de paramètre discriminant. Il ressort des expériences que la dopamine affecte le comportement uniquement de jour, différemment selon le sexe, le tissu affecté et le type de traitement. Elle n’influe pas sur l’évitement de la dSO, qui doit être régulé par d’autres neuromédiateurs. En gros, les mouches supplémentées en dopamine se tiennent proches les unes des autres, celles avec des taux réduits s’éloignent.


Notre comportement face à quelqu’un diffère selon notre culture et les circonstances (par exemple rapprochement accentué au sud et avec des familiers). L’hormone de la récompense pourrait intervenir aussi. Ces recherches devraient profiter à l’amélioration du sort des personnes atteintes de troubles des relations interpersonnelles, autistes et schizophrènes."


Article source :  DOI: 10.1098/rsbl.2017.0369


Photo : drosos groupées. Cliché Anne Simon.

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un pesticide menace les bourdons d'extinction

Un pesticide menace les bourdons d'extinction | EntomoNews | Scoop.it

Un pesticide controversé utilisé notamment dans les cultures céréalières pourrait entraîner la disparition des bourdons. Il rend plus difficile la fondation par les reines de nouvelles colonies de ces insectes pollinisateurs, indique une étude lundi.

Les reines exposées au thiaméthoxame, un insecticide néonicotinoïde, sont moins nombreuses à pondre des oeufs, ce qui pourrait entraîner un effondrement des populations de bourdons, selon cette étude parue dans la revue Nature Ecology & Evolution. «L'exposition au thiaméthoxame a entraîné une baisse de 26% de la proportion de reines qui ont pondu des oeufs», écrivent les chercheurs.

Or «créer de nouvelles colonies est vital pour la survie des bourdons. Si les reines ne produisent pas d'oeufs ou ne fondent pas de nouvelles colonies, il est possible que les bourdons disparaissent complètement», souligne Gemma Baron, de la Royal Holloway University of London, dans un communiqué accompagnant la parution de l'étude.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Faire la cour en famille

Faire la cour en famille | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2017 :Août

 

"La compétition entre mâles pour la copulation et la fertilisation est souvent néfaste aux femelles. Selon la théorie de la fitness inclusive, les femelles souffrent moins si les mâles qui se la disputent sont apparentés, leur succès reproducteur (fitness) est augmenté ; ceux-ci, globalement, y gagnent indirectement.


Les chercheurs, dans le but d’étayer la théorie, ont mené des expériences de mariages entre mouches du vinaigre Drosophila melanogaster, avec des résultats divergents. Le travail de Sally Le Page et de ses collaborateurs, à l’université d’Oxford (Royaume-Uni), a suivi un protocole amélioré, permettant de séparer les effets éventuels de la familiarité des asticots, élevés ensemble, de ceux de la parenté de mâles frères.


À des femelles vierges ont été présentés – et laissés libres de laisser cours à leur instinct -  3 mâles inexpérimentés eux aussi. Les mâles étaient des frères élevés ensemble, des frères séparés à l’éclosion puis réunis après l’émergence, des frères « de lait » ou de parfaits étrangers ne s’étant jamais rencontrés durant leur vie larvaire. Les chercheurs ont observé leurs manèges jusqu’à la conclusion puis ont suivi les femelles, dénombrant les pontes et leur descendance vivante parvenue au moins jusqu’à un stade nymphal avancé.
Tous les prétendants se sont comportés dans leurs approches de façon identique, pas plus gentils ni plus agressifs. Les femelles ont été plus fertiles et plus longévives lorsque courtisées par des mâles frères et qui furent asticots ensemble.


La mise en évidence de cet effet porte un nouvel éclairage sur l’effet des relations sociales sur les animaux et la théorie de la fitness inclusive mais, précise l’auteur, si cette théorie explique certains avantages que retire l’Homme de vivre en groupes apparentés, il ne faut pas transposer à cette espèce les résultats de cette étude.
Reste à préciser le rôle de cet avantage donné à la compétition entre apparentés, sélectionné par l’évolution, dans les populations de Mouche de vinaigre en nature, où il s’agit de proliférer sur des fruits pourris. Et à déterminer comment les individus se sentent apparentés, en faisant la part du microbiote et des hydrocarbures cuticulaires."


Article source (en anglais, gratuit) 


Photo : accouplement de Mouches du vinaigre, par Amy Hong

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un cocktail de pesticides grandeur nature

Un cocktail de pesticides grandeur nature | EntomoNews | Scoop.it
Près des champs cultivés traités, les abeilles ne sortent pas indemnes d’une exposition aux néonicotinoïdes, même si des facteurs extérieurs modulent leurs effets.

 

Pour en savoir plus

N. Tsvetkov et al., Chronic exposure to neonicotinoids reduces honey-bee health near corn crops, Science, vol. 356, pp. 1395-1397, 2017.

B. A. Woodcock et al., Country-specific effects of neonicotinoid pesticides on honey bees and wild bees, Science, vol. 356, pp. 1393-1395, 2017.

J. T. Kerr, A cocktail of poisons, Science, vol. 356, pp. 1331-1332, 2017.

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Surprenant : des abeilles sauvages prospèrent après un grave incendie de forêt

Surprenant : des abeilles sauvages prospèrent après un grave incendie de forêt | EntomoNews | Scoop.it
En dehors des cercles d'experts, peu de gens imaginent que les feux de forêt peuvent avoir du bon.

Pourtant, les premiers résultats d'une étude menée par des chercheurs de l'Université d'État de l'Oregon (OSU) suggèrent que des feux de forêt modérés ou même graves pourraient favoriser l'abondance et la diversité des abeilles sauvages.

Cette observation à l'issue de la première année de ce projet de deux ans, qui doit être présenté le 10 août à Portland (Oregon, dans le nord-ouest des États-Unis) lors de la conférence annuelle de la Ecological Society of America (ESA), s'appuie sur une étude des conditions générées par les feux de forêt.

 

[Image] Photo shows a blue vane trap used to attract wild bees. (Photo by Sara Galbraith and courtesy of Oregon State University)

 

[via] Surprise: Wild bees thrive after severe forest fires - Xinhua | English.news.cn http://news.xinhuanet.com/english/2017-08/09/c_136513287.htm

 

Bernadette Cassel's insight:

Sur Phys.org (en anglais) :

Wild bees thrive after severe forest fires
https://phys.org/news/2017-08-wild-bees-severe-forest.html

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les édulcorants feraient certes chimiquement moins grossir que le sucre, mais ils pousseraient à manger plus

Les édulcorants feraient certes chimiquement moins grossir que le sucre, mais ils pousseraient à manger plus | EntomoNews | Scoop.it
les chercheurs ont nourri des drosophiles (des mouches très attirées par les fruits et le sucre) avec plusieurs régimes dont la répartition entre glucides naturels et édulcorants varie. Résultat, les mouches ayant consommé un repas faible en glucides mais accompagné de sucres artificiels absorbaient des quantités plus importantes de nourriture.

 

 

[Image] Graphical Abstract http://www.cell.com/cell-metabolism/abstract/S1550-4131(16)30296-0

 

Bernadette Cassel's insight:

→ Les produits « diète » stimulent l’appétit

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Migrations, extinctions... L'impact de la canicule sur la biodiversité

Migrations, extinctions... L'impact de la canicule sur la biodiversité | EntomoNews | Scoop.it
Si des vagues de chaleur intenses ont frappé le sud-est de la France, les conséquences sur la faune et la flore sont irréversibles.
Bernadette Cassel's insight:
→ Selon une nouvelle étude, la France pourrait, d’ici à la fin du siècle, connaître des méga-canicules avec des températures dépassant par endroits les 50°C. (en anglais)
more...
No comment yet.