EntomoNews
Follow
Find
107.9K views | +250 today
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoNews
Scoop.it!

Le frelon asiatique classé nuisible, maintenant y a plus qu’à… mais…

Le frelon asiatique classé nuisible, maintenant y a plus qu’à… mais… | EntomoNews | Scoop.it

(...)

Le 26 décembre dernier, après avoir été annoncé en octobre, le classement en « danger sanitaire de niveau II », c’est à dire en nuisible soumis à des mesures de lutte obligatoire, est devenu effectif.

Voilà la chasse aux nids et aux femelles fondatrices (seules survivantes à l’hiver, elles se planquent en attendant le printemps après avoir rempli leur spermathèque pour relancer une colonie dès les beaux jours)  est officiellement ouverte!!

 

Et c’est là que ça se complique !

(...)

Bernadette Cassel's insight:

 

via Twitter @element_cinq :

Le frelon asiatique ou l'impuissance devant l'envahisseur http://t.co/SIn4XwFR nouveau billet du blog #biodiversité

 

more...
No comment yet.
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Troublantes queues

Troublantes queues | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Les Épingles parues dans le n° 176 d'Insectes (1er trimestre 2015) »


« Les ailes postérieures du Papillon lune américain Actias luna (Lép. Saturniidé) sont prolongées en arrière par des « queues ». Elles ne jouent aucun rôle dans l’attractivité sexuelle et il est diffi cile d’y voir des appendices améliorant les performances de vol des imagos. Cette espèce fait partie de la moitié de la gent lépidoptérique qui ne possède pas d’organe acoustique et ne perçoit donc pas les cris d’écholocation des chauves-souris, leurs grands ennemis. » 


« D’où l’hypothèse, posée – et vérifiée – par une équipe d’entomologistes états-unien : ces queues servent au papillon à troubler la chauve-souris qui s’apprête à le gober. Pour ce faire, ils ont pris 162 individus ; à 75 d’entre eux ils ont coupé les queues. Puis ils les ont attachés un par un au plafond et lâché dans le labo un Vespertilion brun. 65% des papillons intacts ont échappé à ses crocs, contre 15% des équeutés. Le visionnage des vidéos à très haute fréquence des attaques a montré que dans plus de la moitié des cas, la chauve souris s’égare et se précipite sur les queues, dont l’écho radar lui paraît probablement plus intéressant. »


« Au programme de l’équipe, l’étude d’autres espèces à queues. »


D’après « Study shows long tail on luna moth helps to thwart bat attacks », lu le 17 février 2015 à //phys.org/news/.


À (re)lire : Actias luna, le Papillon lune américain, par Hervé Guyot. Insectes n°85, 1992(2).


[L'étude] Moth tails divert bat attack: Evolution of acoustic deflection
http://www.pnas.org/content/early/2015/02/12/1421926112.abstract

              

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

Ce papillon qui se joue du sonar des chauves-souris

                      

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les moustiques préfèrent piquer certains porteurs de gènes

Les moustiques préfèrent piquer certains porteurs de gènes | EntomoNews | Scoop.it

"Se faire piquer par un moustique peut s’expliquer par la génétique. Les différents composés chimiques volatils produits par le corps humain, comme l’odeur, et détectés par les insectes, font la différence. C’est ce que révèle une équipe de chercheurs britanniques et américains. Pour mieux comprendre ce qui rend un individu plus désirable aux yeux d’un moustique femelle, les scientifiques ont étudié 18 paires de vrais jumeaux (monozygotes) et 19 paires de faux jumeaux (dizygotes).

Pour les besoins de leur expérience, ils ont lâché les moustiques dans un tube en forme de Y relié aux mains de chacune des paires de jumeaux permettant ainsi aux insectes de choisir leur camp. S’ils étaient attirés par l’odeur de la main, les insectes s’y dirigeaient spontanément. Sinon, ils gardaient la liberté de voler ailleurs dans le tube.

Leurs résultats ont été publiés dans la revue Plos One du 22 avril. Ils indiquent que, concernant les vrais jumeaux, les insectes étaient attirés autant par l’un que par l’autre. Le nombre de moustiques présents dans le tube était en revanche différent chez les faux jumeaux."


[Image] PLOS ONE: Heritability of Attractiveness to Mosquitoes http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0122716

                                            

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.leparisien.fr - April 24, 6:44 PM :

→  Se faire piquer par les moustiques : une histoire de génétique

                                  

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Zoologie et Ethologie
Scoop.it!

Araignées : un coup de fil pour rendre la drague plus efficace

Araignées : un coup de fil pour rendre la drague plus efficace | EntomoNews | Scoop.it
Vous imaginiez la femelle araignée passive et menaçante face à un prétendant prêt à tout pour se reproduire ? Pas du tout, la femelle prend les choses en mains, mais que quand elle se sent délaissée.

Via Bourdoncle
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Dédoublement

Dédoublement | EntomoNews | Scoop.it


Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Les Épingles parues dans le n° 176 d'Insectes (1er trimestre 2015) »


« Parmi les pucerons (Hém. Aphidoidea), insectes à la vie compliquée s’il en est, il en est un, Paracletus cimiciformis, au cycle particulièrement alambiqué – mais pas au point d’échapper à la description. Le cycle prend 2 ans. Sur l’hôte primaire, »


« Le pistachier térébinthe, le premier été voit se succéder quelques générations de virginipares, de 3 formes différentes, qui vivent en gallicoles sur les feuilles. À l’approche de l’automne, les ailées se portent sur les racines de graminées, hôtes secondaires, et y engendrent des individus (virginipares toujours) de 2 formes, des rondouillardes vert olive (découvertes très récemment) et des plates blanchâtres (qui s’engendrent les unes les autres…), qui vivent là en association avec des fourmis Tetramorium jusqu’à l’été. Les radicicoles blanchâtres produisent deux types d’ailées : les unes émigrent vers d’autres graminées tandis
que les autres reviennent sur le pistachier et engendrent 2 formes de plus, des mâles et des femelles qui s’accouplent et donnent naissance, au travers de l’oeuf d’hiver, à une nouvelle génération de gallicoles. » 


« Les pucerons sont effectivement capables d’exister sous plusieurs formes avec un même génome. Cette espèce va plus loin que ce qui était connu. Adrian Salazar et ses collaborateurs (université de Valence, Espagne) viennent en effet de montrer que les 2 formes de radicicoles, ont des rapports aux fourmis très différents. »


« Classiquement et dans une relation de mutualisme, une puceronne verte, occupée à ponctionner la racine, chatouillée par une fourmi, fait sourdre de son anus une goutte de miellat, provende des fourmis. Une puceronne pâle et plate aura parfois cette réaction mais le plus souvent se laissera transporter par la fourmi jusqu’à son nid, qui la déposera parmi le couvain. Où elle se mettra à piquer les larves de son hôte pour s’alimenter de leur hémolymphe. Comportement prédateur entomophage. »


« Les individus de cette forme blanchâtre trompent infailliblement les fourmis par un déguisement chimique : leur cuticule sécrète des hydrocarbures qui sentent exactement comme ceux de leurs larves. Un cas de mimétisme agressif et de plasticité extrême du comportement alimentaire, de la part de clones censés être identiques. Une vie
complexe de puceron et de fourmi, entre coopération et agression, où il reste beaucoup à comprendre. »


Article source : Aggressive mimicry coexists with mutualism in an aphid, Adrián Salazar et al., PNAS, 112(4), 2014,


À (re)lire : Les pucerons, par Alain Fraval. Insectes nos 141 et 142, 2006 (2) et (3)


[Image] http://www.pnas.org/content/112/4/1101.abstract


[Vidéos] http://www.pnas.org/content/suppl/2015/01/07/1414061112.DCSupplemental

               

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS


Premier cas de mimétisme agressif chez le puceron, un insecte à deux visages...

                                       

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les ailes du papillon Greta Oto pourraient aider à développer des écrans sans reflet

Les ailes du papillon Greta Oto pourraient aider à développer des écrans sans reflet | EntomoNews | Scoop.it
Très souvent, un grand nombre d’avancées technologiques et de créations ont été inspirées par la nature, et si vous voulez vraiment des écrans sans reflet dans l’avenir, il semble que les ailes des papillons pourraient être la clé pour cela. […]


[Image] Contrary to other transparent surfaces, the wings of the glasswing butterfly (Greta Oto) hardly reflect any light. Lenses or displays of mobiles might profit from the investigation of this phenomenon.


(via KIT - KIT - Media - Press Releases - PI 2015 - Nature: Low-reflection Wings Make Butterflies Nearly Invisible
http://www.kit.edu/kit/english/pi_2015_037_nature--low-reflection-wings-make-butterflies-nearly-invisible.php)


                         

[L'étude] The role of random nanostructures for the omnidirectional anti-reflection properties of the glasswing butterfly : Nature Communications, 22.04.2015
http://www.nature.com/ncomms/2015/150422/ncomms7909/full/ncomms7909.html


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Se faire piquer par les moustiques : une histoire de génétique

Se faire piquer par les moustiques : une histoire de génétique | EntomoNews | Scoop.it

"Pourquoi les moustiques jettent-ils leur dévolu sur certaines personnes plutôt que d'autres ? Et si la génétique était à l'origine de leurs préférences ? Une récente étude américano-britannique s'est penché sur le sujet.

Se faire piquer par un moustique peut s'expliquer par la génétique."


Le Parisien / Relaxnews, 23.04.2015

                   

[L'étude] PLOS ONE: Heritability of Attractiveness to Mosquitoes
http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0122716


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Abeilles et bourdons sont irrésistiblement attirés par les pesticides qui les tuent

Abeilles et bourdons sont irrésistiblement attirés par les pesticides qui les tuent | EntomoNews | Scoop.it
Deux nouvelles études confirment la nocivité des néonicotinoïdes, famille de pesticides introduits sur le marché au milieu des années 1990.
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS


Les preuves s'accumulent : Deux nouvelles études confirment l'impact des néonicotinoïdes sur les abeilles et les bourdons

                                      

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Lutte biologique : évaluation de la guêpe Trichilogaster - EFSA

Lutte biologique : évaluation de la guêpe Trichilogaster - EFSA | EntomoNews | Scoop.it
La guêpe Trichilogaster acaciaelongifoliae pourrait être introduite avec succès comme agent de lutte biologique contre la plante exotique envahissante Acacia longifolia dans les zones côtières du Portugal. Son introduction pourrait néanmoins avoir un impact sur une autre espèce d’acacia, A. floribunda, dans les endroits où ceux-ci sont cultivés comme plante ornementale. Ce sont les conclusions principales de l'évaluation réalisée par l'EFSA sur les risques pour la santé des plantes associés à la dissémination proposée de cette guêpe.


[Image] La lutte contre les espèces invasives par l'introduction d'espèce. Cas de Trichilogaster acaciaelongifoliae - notre-planete.info
http://www.notre-planete.info/actualites/4254-lutte-biologique-especes-invasives-Trichilogaster-acaciaelongifoliae

                                

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS


Guêpe contre acacia : la lutte biologique pourrait-elle constituer une arme gagnante pour l'Europe ?

                             

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Remplacer les insecticides par des œufs de papillons

Remplacer les insecticides par des œufs de papillons | EntomoNews | Scoop.it

« Dans le cadre de l’agriculture intégrée, des chercheurs du laboratoire d’entomologie de l’UCL mettent au point un œuf artificiel de papillon. D’un diamètre de 1,2 millimètre, la conception de la bille de polymères se déroule sous microscope. Dans la nature, cet œuf de papillon sert d’incubateur aux larves d’un insecte (sa taille n’excède pas 0,8 mm) prédateur de parasites des cultures de maïs. « Créer un œuf semblable à celui des papillons est une chose ; convaincre les insectes utiles qu’il s’agit bel et bien d’un œuf de papillon en est une autre. En travaillant par essai-erreur, on a réussi à rendre ce milieu artificiel suffisamment attractif pour qu’ils décident d’y pondre. C’est une première étape. Désormais, les travaux se concentrent sur la caractérisation des composés chimiques présents dans l’œuf naturel, lesquels permettent de nourrir la larve durant tout son cycle de développement jusqu’au stade adulte », explique le Pr Thierry Hance, entomologiste à l’UCL. Une production industrielle d’œufs synthétiques de papillon permettrait d’éliminer spécifiquement la pyrale du maïs, le principal ravageur de cette culture. Autre bienfait de cette méthode biomimétique : aucune rémanence chimique n’est à craindre. »


Imiter la nature pour plus de durabilité, par Laetitia Theunis. Demain, la Terre - Le Soir, 22.01.2015

                            

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Asthme: des chercheurs en passe de trouver un vaccin anti-acariens  

Asthme: des chercheurs en passe de trouver un vaccin anti-acariens   | EntomoNews | Scoop.it
Des chercheurs français, associés à des confrères autrichiens, travaillent d'arrache-pied pour trouver un vaccin contre les acariens. Une allergie qui touche près de 300 millions de personnes dans le monde.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une tribu d'Amazonie résistante aux antibiotiques

Une tribu d'Amazonie résistante aux antibiotiques | EntomoNews | Scoop.it
Une tribu de Yanomami présente une grande résistance aux antibiotiques, même si elle n'a quasiment jamais été en contact avec le monde extérieur. Une découverte qui inquiète les chercheurs.


[L'étude] The microbiome of uncontacted Amerindians | Science Advances, 17.04.2015
http://advances.sciencemag.org/content/1/3/e1500183


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Appel à une interdiction totale des néonicotinoïdes au Luxembourg, suite à un rapport de l'EASAC

Appel à une interdiction totale des néonicotinoïdes au Luxembourg, suite à un rapport de l'EASAC | EntomoNews | Scoop.it
Les apiculteurs luxembourgeois appellent à une interdiction totale des néonicotinoïdes au Luxembourg, suite à un rapport selon lequel ces insecticides ont un impact sur tous les pollinisateurs et non seulement les abeilles. Europaforum Luxembourg, 14.04.2015

« La Fédération des unions d’apiculteurs du Luxembourg (FUAL) a appelé le 14 avril 2015 à une interdiction totale des néonicotinoïdes au Luxembourg [...] L’appel de la FUAL se fonde sur un rapport publié le 8 avril 2015 par l’EASAC (European Academies' Science Advisory Council), un organe scientifique de l’UE. Selon ce rapport, les néonicotinoïdes ne nuisent pas seulement aux abeilles, mais à tous les pollinisateurs comme les bourdons, les abeilles solidaires, les bombyles ainsi que les papillons. [...] »       
                   
                               
[Image] Ecosystem services, agriculture and neonicotinoids -  EASAC - European Academies Science Advisory Council http://www.easac.eu/home/press-releases/detail-view/article/neonicotinoi.html
                                    
___________________________________________________________________

ET AUSSI :

• Les dangers des pesticides néonicotinoïdes attestés par des experts européens - Environnement - LeVif.be, 09.04.2015
http://www.levif.be/actualite/environnement/les-dangers-des-pesticides-neonicotinoides-attestes-par-des-experts-europeens/article-normal-388635.html?M_BT=6768243460749

• Les néonicotinoïdes dangereux pour l'ensemble de l'écosystème, selon des experts européens, Actu-Environnement, 20.04.2015
http://www.actu-environnement.com/ae/news/neonicotinoides-dangereux-ecosysteme-commission-europeenne-24374.php4
                                                               
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Mortalité des abeilles en Charente : et maintenant à qui le tour ?

Mortalité des abeilles en Charente : et maintenant à qui le tour ? | EntomoNews | Scoop.it
L’Unaf a démontré qu’un pesticide, le Luzindon, était responsable de la mort des pollinisateurs. Elle appelle les viticulteurs à changer leurs pratiques d’épandage. Le constat avait eu...


Par Sophie Carbonnel. Sud Ouest, 20.04.2015


[...]


« Dans un courrier adressé aux professionnels, l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf) avance une théorie. Celle de l'utilisation massive l'an dernier d'un insecticide, le Luzindon, employé pour combattre la cicadelle de la flavescence dorée. »


« Les risques qu'il présente pour les abeilles et les pollinisateurs ont été démontrés. Ce pesticide à base de thiaméthoxam « est un néonicotinoïde dont la très forte toxicité à l'égard des abeilles est reconnue », affirme l'Unaf. D'autant que le timing colle parfaitement. Le Luzidon n'a été autorisé qu'en 2013. Les viticulteurs ont été contraints de l'utiliser pour lutter contre la flavescence dorée. Cette molécule du thiaméthoxam est également très active et reste présente dans les sols, pouvant polluer les réserves d'eau où les abeilles ont l'habitude de s'abreuver. » 


[...]  


[Image] L’hôtel à insectes de Rémi Marcotte est un témoin clé de la disparition des pollinisateurs


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.sudouest.fr - March 10, 11:06 PM :

Charente et Charente-Maritime : c'est l'hécatombe dans les ruches d'abeilles

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La doyenne des fourmis n'était pas si vieille

La doyenne des fourmis n'était pas si vieille | EntomoNews | Scoop.it
Une fourmi de l'ambre d'Ethiopie que l'on croyait âgée de 95 millions d'années n'aurait que 15 millions.. Voir Sciences Ouest de mars 2015.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Santé : l’Italie craint la résurgence du paludisme

Santé : l’Italie craint la résurgence du paludisme | EntomoNews | Scoop.it

"L’association italienne de microbiologie clinique (AMCLI) a lancé un appel samedi, à l’occasion de la Journée mondiale contre le paludisme. Même en Europe continentale, la maladie pourrait revenir en force. L’AMCLI et son directeur, le Dr Pierangelo Clerici rappellent que chaque année 73% des décès chez les enfants de moins de cinq ans, sont dûs pour une large part à des maladies infectieuses et transmissibles. Et le paludisme est une grande faucheuse dans ce tableau puisqu’il était la cause du décès de 200 millions de personnes dans le monde en 2014."

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Agrumes/insectes : Un plan de lutte biologique lancé au Maroc

Agrumes/insectes : Un plan de lutte biologique lancé au Maroc | EntomoNews | Scoop.it
Une unité de production de mâles stériles pour près de 50 millions DH. Elle sera opérationnelle en 2016 à Agadir.


[Image] Les russes exigent des agrumes à zéro cératite ! | Hortitechnews http://www.hortitechnews.com/?q=content/les-russes-exigent-des-agrumes-%C3%A0-z%C3%A9ro-c%C3%A9ratite


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Alerte aux scolytes: ces insectes sont de retour dans les forêts de Savoie et Haute-Savoie – France 3 Alpes

Alerte aux scolytes: ces insectes sont de retour dans les forêts de Savoie et Haute-Savoie – France 3 Alpes | EntomoNews | Scoop.it
La petite bête apparaît en général au mois d'avril, et très vite elle décime les épicéas par dizaines. Une campagne d'information et de dépistage vient d'être lancée en direction des promeneurs et des propriétaires.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi n'y a-t-il jamais d'embouteillage chez les fourmis ?

Pourquoi n'y a-t-il jamais d'embouteillage chez les fourmis ? | EntomoNews | Scoop.it
Alors que les embouteillages sont notre lot quotidien, les fourmis ont un système de circulation ultra-performant !


Par Virginie Montmartin. Sciences et Avenir, 24.04.2014


« Devrions-nous nous inspirer des fourmis pour circuler sur nos autoroutes ? Une étude de chercheurs allemands porte à le croire. Ils ont étudié la circulation d'une colonie de fourmis communes (Formica pratensis) le long d'une piste allant de leur nid à une source de nourriture. Les résultats publiés le 27 mars 2015 dans la revue The Science of Nature, démontrent que l'embouteillage n'existe pas chez ces insectes. Mieux, plus il y a d'individus sur les routes, plus ils iraient vite. »

 

[L'étude] Effect of density on traffic and velocity on trunk trails of Formica pratensis http://link.springer.com/article/10.1007/s00114-015-1267-6


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pauvreté partagée

Pauvreté partagée | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Les Épingles entomologiques - En épingle en 2015 : Avril »


« En 2006, le décryptage complet du génome de l’Abeille domestique Apis mellifera (Hym. Apidé) crée la surprise : parmi les 11 à 15 mille gènes, bien peu sont liés à l’immunité et la détoxification. »


« Cette semaine, Genome Biology publie les résultats du décryptage des génomes de deux Apidés à la vie sociale plus simple et aux colonies renouvelées chaque année. Soit les Apidés Bourdon terrestre Bombus terrestris (européen très commun et auxiliaire de pollinisation sous serre) et Bourdon fébrile Bombus impatiens également très commun mais en Amérique du Nord). »


« Surprise : les génomes de ces insectes sont tout aussi pauvres en gènes liés à l’immunité. Le répertoire de ces gènes est très semblable entre l’Abeille domestique, les bourdons et même l’abeille découpeuse Megachile rotundata (Mégachilidé), solitaire. » 


« Est donc infirmée l’hypothèse comme quoi les comportements sociaux évolués ont rendu inutiles le maintien ou la réplication des gènes liés à l’immunité et provoqué l’appauvrissement de cette partie du génome. Depuis toujours, les abeilles font face aux parasites et aux toxiques avec peu de gènes ; celles ayant atteint le plus haut degré de socialisation ont développé des défenses sociales en plus. »


Article source


[L'étude] Genome Biology | Full text | A depauperate immune repertoire precedes evolution of sociality in bees
http://genomebiology.com/2015/16/1/83


[Image] Bumblebee genomes give insights into threats to pollinators
http://phys.org/news/2015-04-bumblebee-genomes-insights-threats-pollinators.html

                                  

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La Nasa s’attaque aux moucherons… – aeroVFR

La Nasa s’attaque aux moucherons… – aeroVFR | EntomoNews | Scoop.it

La Nasa étudie différents matériaux destinés à minorer les impacts d’insectes sur les bords d’attaque des « liners ». Objectif : diminuer la traînée aérodynamique et donc la consommation de carburant.

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'avantage de la couleur métallisée

L'avantage de la couleur métallisée | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Les Épingles entomologiques - En épingle en 2015 : Avril »


De nombreux insectes arborent des couleurs métallisées. Leur cuticule comporte des écailles microscopiques qui provoquent la diffraction de la lumière, d’où leur aspect irisé. Leur couleur change selon l’angle avec lequel on les regarde. À quoi leur sert le goniochromisme ?
À attirer le partenaire sexuel, à se distinguer des espèces mimétiques, à se protéger de l’échauffement… Thomas Pike, chercheur aux universités d’Exeter et de Lincoln (Royaume-Uni) a éprouvé l’hypothèse d’une défense contre la prédation.
Il a d’abord entraîné des cailles du Japon à becqueter l’image d’un coléoptère d’une couleur mate traversant l’écran tactile d’un ordinateur. Récompense : un ver de farine. Puis il a donné à l’insecte virtuel la couleur de la Mouche verte Lucilia sericata (Calliphoridé) et comparé le nombre de coups de bec donnés pile dans la cible. Les cailles ont besoin de 2,5 coups pour atteindre le coléo mat contre 4 pour le même métallisé. Et dans ce cas, l’oiseau touche l’écran plus loin de la cible.
Évidemment, cette manip a été conduite dans des conditions bien loin du milieu naturel et devra y être répétée.
L’adoption de couleurs iridescentes, fréquente dans le monde animal, a pu évoluer comme une façon d’échapper à la prédation.
Article source


[Image] Green bottle fly (Lucilia sericata) 

via Ecologist finds shimmery insects more difficult for bird to catch
http://phys.org/news/2015-04-ecologist-shimmery-insects-difficult-bird.html


[L'étude] Interference coloration as an anti-predator defence | Biology Letters http://rsbl.royalsocietypublishing.org/content/11/4/20150159.figures-only

                     

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les preuves s'accumulent : Deux nouvelles études confirment l'impact des néonicotinoïdes sur les abeilles et les bourdons

Les preuves s'accumulent : Deux nouvelles études confirment l'impact des néonicotinoïdes sur les abeilles et les bourdons | EntomoNews | Scoop.it
De nouvelles preuves s’accumulent contre les néonicotinoïdes, les insecticides les plus employés dans le monde. Deux nouvelles études confirment leur impact sur les abeilles et les bourdons


Les insecticides, la drogue des bourdons ?, par Denis Delbecq, Le Temps, 23.04.2015


[Étude1] Bees prefer foods containing neonicotinoid pesticides : Nature, 22.04.2015 http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature14414.html


[Étude2] Seed coating with a neonicotinoid insecticide negatively affects wild bees : Nature, 22.04.2015 http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature14420.html

              ___________________________________________________________________

ET AUSSI :

•  Les néonicotinoïdes, ces pesticides qui attirent les abeilles - paris-normandie.fr http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/3017709/les-neonicotinoides-ces-pesticides-qui-attirent-les-abeilles#.VTgcFJNLV-Y


« Des abeilles moins nombreuses, qui nidifient moins, des bourdons qui se reproduisent difficilement... deux nouvelles études, publiées mercredi dans Nature, sonnent de nouveau l’alerte sur les effets des néonicotinoïdes, d’autant plus délétères que les précieux insectes pollinisateurs semblent plutôt attirés par ces pesticides. »  

                                      

more...
Eben Lenderking's curator insight, April 23, 5:08 AM

México tiene enormes ventajas naturales en la producción de miel, si Melipona o Apis mellifera ni de otros. Estas ventajas naturales aseguran obtenemos un precio superior por nuestra miel en los mercados mundiales. ¿Por qué no asegurar nuestro futuro patrimonio en el mundo de los exportadores de miel al convertirse en el primer país en salir 100% bio, 100% libre de cultivos de OGM, y la celebración de su biodiversidad. Si vendemos sólo la miel multi-floral, o mieles mezcladas, hay menos para que nos diferencia. Si vendemos mieles que nadie más tiene como Xtabentun, dzidzilché, Tajonal, Jabín y otros de nuestra biodiversidad natural, nuestra miel seguirá creciendo en su reputación de calidad premium a nivel internacional.

Este artículo en francés es una prueba más de los peligros del enfoque agrícola industrial. Debemos elegir el camino correcto.


Mexico has enormous natural advantages in honey production, whether Melipona or Apis Mellifera or others. These natural advantages ensure we obtain a premium price for our honey on world markets. Why not secure our future patrimony in the world of honey exporters by becoming the first country to go 100% bio, 100% free of GMO crops, and celebrating its biodiversity. If we sell only multi-floral honey, or blended honeys, there is less to make us stand out. If we sell honeys that nobody else has like Xtabentun, Dzidzilche, Tajonal, Jabin and others of our natural biodiversity, our honey will continue to grow in its reputation for premium quality on an international level.

This article in French is further proof of the perils of the industrial agricultural approach. We must choose the right path.


Nathalie Billiotte's curator insight, April 24, 12:12 PM

Des preuves, encore des preuves et toujours aucune réelle action entreprise pour stopper tout cela... l'humain se suicide et avec lui, le monde entier

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les charançons attaquent et les palmiers français sont en danger

Les charançons attaquent et les palmiers français sont en danger | EntomoNews | Scoop.it
Arrivé il y a dix ans sur le territoire, le charançon rouge est désormais présent sur tout le pourtour méditerranéen et en Bretagne. Rien ne semble pouvoir arrêter sa progression.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Chasseurs à réaction, pas seulement

Chasseurs à réaction, pas seulement | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Les Épingles parues dans le n° 176 d'Insectes (1er trimestre 2015) »


« Les libellules sont de sacrés chasseurs. L’imago stationne sur une tige jusqu’à l’apparition dans son paysage d’une proie volante. Il s’envole alors brusquement, la rattrape et l’embrasse de ses 6 pattes velues. Cela lui prend une demi-seconde, pas plus, et il n’est bredouille que dans 5% des cas. Pour les odonatologues, jusque-là, ces performances sont permises par une vision hors norme – de très gros yeux et un champ de vision de presque 360° – reliés aux centres nerveux par des neurones très rapides. Sa tête reste orientée vers elle alors que son corps bouge indépendamment, pour se placer au mieux pour la capture, s’adaptant
à chaque changement de vitesse, de cap, d’altitude… de sa proie. » 


« Pour Mischiati et ses collaborateurs (Institut Howard Hughes en Virginie, États-Unis), beaucoup des mouvements de la libellule en chasse sont indépendants de ceux de l’insecte poursuivi, notamment ceux nécessaires à la maintenir sur une trajectoire passant en dessous de celle de sa proie, sans doute pour réduire les risques d’être repérée. Et la libellule anticipe dans une certaine mesure les manoeuvres de sa proie, performance « intellectuelle » que l’on croyait réservée à des vertébrés. » 


« Leur travail a consisté à enregistrer, au moyen de caméras à très haute fréquence de prise de vues, les mouvements des proies et de la tête et du corps (munis de petits réfl ecteurs) de libellules en chambre de vol. Moyennant l’installation de fonds « naturels » et un éclairage très puissant, les libellules ont accepté de se plier à l’exercice. » 


« À partir des images obtenues, ils ont établi la position exacte de l’image de la proie dans l’oeil de la libellule, qui reste toujours proche du centre, zone d’acuité maximale. Les écarts sont remarquablement compensés et l’oeil se place d’avance là où la vision de la proie sera la meilleure. Sans doute le biais expérimental est-il important. En nature, les libellules ont affaire à des insectes plus rapides et moins complaisants que les drosos d’élevage ou les mouches artifi cielles de l’expérience. Et les réactions simples et directes jouent-elles un rôle bien plus important. » 


« D’après, entre autres, « Forget lions, Dragonfl ies are the world's deadliest hunters: Insect is four times more likely to catch its prey than big cats », par Sarah Griffi ths. Lu le 10 décembre 2014 à www.dailymail.co.uk/ »


[Image] Dangerous: Dragonflies are nature’s most successful predator when it comes to catching prey, scientists claim. They affixed tiny reflective markers to insects bodies and filmed them in slow motion to measure their head and body orientation during flight

                              

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From vigienature.mnhn.fr - February 9, 11:29 AM :

→  Le roi des animaux détrôné par la libellule

                                       

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un papillon, la Vanesse du saule, a hiverné pour la première fois en Grande-Bretagne

Un papillon, la Vanesse du saule, a hiverné pour la première fois en Grande-Bretagne | EntomoNews | Scoop.it
The scarce tortoiseshell has overwintered in Britain for the first time leading conservationists to hope the butterfly could also breed here for the first time this year A rare continental butterfly which until last summer had only once before...


Rare continental butterfly survives UK winter for first time. The Guardian, 19.04.2015


[Nymphalis xanthomelas, Lepidoptera Nymphalidae]  

                              

more...
No comment yet.