EntomoNews
Follow
Find tag "termite"
115.3K views | +92 today
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Insectes : Ces bois qui font trembler les carias

Insectes : Ces bois qui font trembler les carias | EntomoNews | Scoop.it
Utiliser du bois contre les carias ? C'est ce que suggère une étude menée par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), basée sur l'exploitation de bois endémiques de Guyane ayant des effets insecticides, antiappétants et répulsifs. De quoi lutter efficacement contre ces termites pourtant habituellement si friandes des poutres et autres meubles en bois.


[Reticulitermes santonensis & Heterotermes indicola, Isoptera, Rhinotermitidae]

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

Ces bois qui font trembler les termites http://sco.lt/6NJtdR


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le rôle des insectes sociaux dans la régulation des processus écosystémiques des forêts tempérées [en anglais]

Le rôle des insectes sociaux dans la régulation des processus écosystémiques des forêts tempérées [en anglais] | EntomoNews | Scoop.it

PLOS ONE: Social Insects Dominate Eastern US Temperate Hardwood Forest Macroinvertebrate Communities in Warmer Regions


[...]


Figure 4. The myrmecosphere is centered upon ant nests constructed at the soil surface and below ground.

(1) Prey and carrion, plant material, plant and insect exudates are brought into the colony. (2) Below-ground prey and carrion, plant material, plant and animal exudates are brought into the colony. (3) Materials brought into the colony are assimilated into the soil over time. (4) Feces, saliva, and other excretions are produced within the colony. (5) Soil, corpses, and midden material are returned to the soil surface.




more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pas de progression des termites dans la Vienne

Pas de progression des termites dans la Vienne | EntomoNews | Scoop.it
Contrairement au département voisin des Deux-Sèvres, la Vienne ne comptabilise pas de nouvelles communes, outre les 108, infestées par les termites.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les insectes de l'IRBI bien logés

Les insectes de l'IRBI bien logés | EntomoNews | Scoop.it

Installé au cœur du parc Grandmont, à Tours, l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (Irbi) élève et surtout étudie une dizaine d'espèces. Les termites, chenilles, fourmis et autres guêpes sont logés dans des locaux trois étoiles, avec régulation de la température, du taux d'humidité, de la lumière, etc.

Les près de 800 m2 de laboratoires situés au sous-sol des locaux ont été entièrement rénovés.

 

[...]

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Présentation | IRBI
http://irbi.univ-tours.fr/index.php?page=presentation

 

→ Les insectes ont la belle vie à l’IRBI

http://recherche-valorisation.univ-tours.fr/actualites/les-insectes-ont-la-belle-vie-a-l-irbi-354654.kjsp

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les cercles de fées namibiens : des réserves d’eau pour termites

Les cercles de fées namibiens : des réserves d’eau pour termites | EntomoNews | Scoop.it
L’énigme de l'origine des cercles de fées du désert de Namib a été percée. Ces étranges édifices sont l’ouvrage de termites Psammotermes allocerus, qui cherchent à se faire des réserves d’eau. L'objectif est évident : résister aux sécheresses.


[L'étude] The Biological Underpinnings of Namib Desert Fairy Circles http://www.sciencemag.org/content/339/6127/1618


___________________________________________________________________

Sur le même sujet (au 28 juin 2013) :

• Tourner en rond – L’énigme des « cercles de fées » en partie résolue | Big Browser
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/06/28/tourner-en-rond-lenigme-des-cercles-de-fees-en-partie-resolue/


• Strong interaction between plants induces circular barren patches: fairy circles http://arxiv.org/abs/1306.4848


(Ajouté via L'actualité de l'Université libre de Bruxelles (ULB)

« Université Libre de Bruxelles's insight:

Un chercheur de l'Université libre de Bruxelles, Cristian Fernandez-Oto, vient de publier une étude qui risque d'apporter des éléments de réponse probants à certaines des questions que posent les cercles de fées. A partir de simulations informatiques, il démontre que ces disques se forment naturellement quand les plantes rivalisent pour trouver de l'eau en milieu aride. »)


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des supercolonies de termites

Des supercolonies de termites | EntomoNews | Scoop.it

Des scientifiques de l'Université Western ont découvert que les termites dans le sud de l'Ontario formaient des colonies «spectaculairement énormes», car elles possèdent toutes le même patrimoine génétique. Cela permet aux insectes de former une famille géante dévoreuse d'édifices qui peut se propager dans des pâtés de maisons entiers.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Genetic Evidence for Multiple Invasions of the Eastern Subterranean Termite Into Canada

http://www.bioone.org/doi/abs/10.1603/EN12158

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Découverte : quelle est la stratégie employée par le plus faignant de tous les insectes terrestres ?

Découverte : quelle est la stratégie employée par le plus faignant de tous les insectes terrestres ? | EntomoNews | Scoop.it

« Les parents de l’espèce de coléoptère Eocorythoderus incredibilis doivent être très déçus. Tout ce qu’ils voulaient, c’était qu’il se prenne enfin en charge… mais en fait, il a fait évoluer une poignée (au sens propre) que des termites sans méfiance s’empressent d’agripper pour le transporter toute la journée (...) »

 

→ Squatteur et pique-assiette, ce mini-coléoptère se fait même transporter par des termites http://www.maxisciences.com/col%e9opt%e8re/squatteur-et-pique-assiette-ce-mini-coleoptere-se-fait-meme-transporter-par-des-termites_art27696.html

 

→ A new genus and species of flightless, microphthalmic Corythoderini (Coleoptera: Scarabaeidae: Aphodiinae) from Cambodia, associated with Macrotermes termites http://www.mapress.com/zootaxa/2012/f/zt03555p088.pdf

more...
No comment yet.
Suggested by Julien Hering, PhD
Scoop.it!

Un termite-kamikaze se fait exploser au combat

Un termite-kamikaze se fait exploser au combat | EntomoNews | Scoop.it

La photographie qui figure ci-dessus mérite quelques éclaircissements. Malgré les apparences, il s'agit de cinq membres de la même espèce de termites tropicaux, Neocapritermes taracua, que l'on trouve communément en Guyane et qui se nourrissent de bois en décomposition. Le gros, avec la tête surdimensionnée, est un guerrier, tandis que les quatre autres, plus petits, sont des ouvriers. Pourtant, à bien y regarder, comme l'ont fait des chercheurs tchèques et belges dans une étude publiée par Science vendredi 27 juillet, on découvre aussi des différences entre ouvriers. Je les ai entourées en rouge sur le cliché. Certains ont des sortes d'épaulettes bleues à la frontière entre leur abdomen et leur torse, tandis que, chez les autres, cette zone reste blanche. (...)

Bernadette Cassel's insight:

 

SUR ENTOMONEWS, le 28/07/12 :

→ Missions-suicides pour les vieux termites http://sco.lt/5IHHHd

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Ces bois qui font trembler les termites

Ces bois qui font trembler les termites | EntomoNews | Scoop.it
Ces bois qui font trembler les termites : Les termites (insectes xylophages) ont trouvé leurs pires ennemis : le bois de rose et le bois de grignon.




[Reticulitermes santonensis & Heterotermes indicola, Isoptera, Rhinotermitidae]

more...
Christian Allié's curator insight, October 16, 2013 4:02 AM

Voice of experience:

 

......".....

Des études sur le terrain et notamment des rencontres avec les populations locales ont permis de démontrer les aspects toxiques vis-à-vis des termites du bois de grignon mélangé au bois de rose.

Sextonia rubra a donc pu être défini comme le parfait agent de charge dans la réalisation d’un insecticide naturel nécessitant une moindre quantité d’Aniba parviflora. La combinaison des deux bois a montré les effets répulsifs de l’un et insecticides et antiappétants de l’autre."

Rescooped by Bernadette Cassel from La parole de l'arbre
Scoop.it!

Canal du Midi : un "vaccin" pour sauver les platanes ?

Canal du Midi : un "vaccin" pour sauver les platanes ? | EntomoNews | Scoop.it

 

Une ex-agricultrice dit avoir trouvé la solution pour sauver les arbres. Le ministère est saisi mais l’abattage continue.

 

Elle s’appelle Rachel Gimenez. Vit à Port-Leucate (Aude). Et affirme du haut de ses 59 ans, dont 32 ans comme chef d’exploitation à Salses-le-Château (P-O), "qu’arracher et brûler les platanes malades du canal du Midi, ce n’est pas la solution. On peut les soigner". Avec son associé, Guy Tourad, Rachel Gimenez a poussé les portes de VNF, Voies navigables de France, qui gère les 240 km de cet ouvrage classé à l’Unesco.

 

Son idée, Rachel Gimenez, qui se définit comme une "autodidacte", l’a mise au jour en "observant et en traitant les arbres fruitiers" de son exploitation qu’elle a vendue. D’abord, elle affirme à contre-courant de toute la communauté scientifique que les 42 000 platanes condamnés (15 000 doivent être arrachés) de Sète à Toulouse ne le seraient pas à cause du chancre coloré ! "Le mal à éradiquer, ce sont les termites. Le chancre s’établit sur l’arbre quand le spécimen est mort. [...]" 

 

[...] 

 


Via Christian Allié
more...
Christian Allié's curator insight, September 28, 2013 8:29 AM

 

Elle s’appelle Rachel Gimenez. Vit à Port-Leucate (Aude). Et affirme du haut de ses 59 ans, dont 32 ans comme chef d’exploitation à Salses-le-Château (P-O), "qu’arracher et brûler les platanes malades du canal du Midi, ce n’est pas la solution. On peut les soigner". Avec son associé, Guy Tourad, Rachel Gimenez a poussé les portes de VNF, Voies navigables de France, qui gère les 240 km de cet ouvrage classé à l’Unesco.

Rachel Gimenez : "Le mal, ce sont les termites"

Elle affirme que sa méthode remet sur pied "90 % des arbres malades toutes essences confondues". Trop beau pour être vrai ? Alors que la sinistre hécatombe grossit très vite - 1 600 arbres ont déjà été abattus et 2 200 arbres le seront d’ici novembre - et que l’on commence à replanter, y compris avec le Platanor, clone résistant au chancre coloré, VNF prend les choses au sérieux. "Malgré mon bagage d’écologue, je suis incapable de vérifier la théorie de Rachel Gimenez", confie Émilie Collet, chargé de l’environnement et de l’expertise à VNF.

Le protocole transmis au ministère de l’Agriculture

"C’est difficile de m’entendre dire que la communauté scientifique dit des âneries depuis cinquante ans. Mais nous sommes ouverts. Et puis on ne sait jamais : on croyait bien jadis que la terre était plate. J’ai donc transmis le protocole de cette soi-disant solution miracle, qui me paraît incomplet, au ministère de l’Agriculture et parallèlement j’ai demandé à l’Inra d’Avignon s’il était d’accord pour participer à des expérimentations avec nous. J’attends les réponses."

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les termites utilisent leurs propres excréments comme source d'antibiotiques naturels

Les termites utilisent leurs propres excréments comme source d'antibiotiques naturels | EntomoNews | Scoop.it
Termite poop apparently carries natural antibiotics and may help explain why human attempts to kill them using biological warfare have failed over the past 50 years, scientists say.

 

[Coptotermes formosanus, Isoptera, Rhinotermitidae]

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Extended disease resistance emerging from the faecal nest of a subterranean termite

http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/280/1770/20131885.full?sid=2fc5147d-5986-46da-8246-1e0ecae141bf

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comprendre les mécanismes de dégradation de la lignine chez les termites

Comprendre les mécanismes de dégradation de la lignine chez les termites | EntomoNews | Scoop.it

 

[...] La compréhension de ces mécanismes de dégradation permettrait d'optimiser la production des biocarburants, et par ailleurs d'apporter une solution dans le contrôle de l'action négative des termites au niveau des matériaux boisés des habitations. Selon le Département américain de l'Agriculture (USDA), les termites représentent un coût annuel de gestion et de réparation des dommages de près de 2 milliards de dollars.

 

La majorité des études déjà réalisées sur le mécanisme de dégradation du bois par les termites, et plus particulièrement, la relation entre l'insecte et les micro-organismes présents dans son intestin, ont montré que ces micro-organismes n'avaient apparemment que peu ou pas d'influence sur la digestion des composés du bois. Cette dégradation serait due uniquement à l'hôte, c'est-à-dire les termites, et à ses propres enzymes. L'objectif de l'équipe de Michael Scharf était donc d'étudier l'influence du régime alimentaire des termites de l'espèce Reticulitermes flavipes sur les micro-organismes. [...]

 

[L'étude] The Hindgut Lumen Prokaryotic Microbiota of the Termite Reticulitermes Flavipes and its Responses to Dietary Lignocellulose Composition http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23379767

 

 

(Photo bobgaia - www.galerie-insecte.org)

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment un termite français est devenu américain

Comment un termite français est devenu américain | EntomoNews | Scoop.it

 

Décrit dans les années 1920, le termite de Saintonge, Reticulitermes santonensis, est l’une des six espèces de termites présentes sur le territoire français. Des chercheurs de l’Institut de recherche sur la biologie de l’insecte de Tours viennent de montrer, analyses génétiques à l’appui, que cet insecte appartient en réalité à l’espèce de termites la plus répandue aux Etats-Unis, R. flavipes, et serait plus précisément originaire du sud de la Louisiane.

 

Global genetic analysis reveals the putative native source of the invasive termite, Reticulitermes flavipes, in France


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des termites chercheurs d’or

Des termites chercheurs d’or | EntomoNews | Scoop.it

Termite rime bien souvent avec parasite. Le nom de cet insecte grand amateur de bois est en effet volontiers accolé aux dommages qu'il inflige aux charpentes et parquets, au point que, dans certains départements, sa recherche fait désormais partie des diagnostics obligatoires au moment de la vente d'un bien immobilier. Mais le termite peut aussi avoir de bons côtés, comme vient de le révéler une étude australienne publiée dans le dernier numéro de la revue Geochemistry : Exploration, Environment, Analysis.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Source of anomalous gold concentrations in termite nests, Moolart Well, Western Australia: implications for exploration
http://geea.lyellcollection.org/content/12/4/327.abstract

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La pouponnière aux termites

La pouponnière aux termites | EntomoNews | Scoop.it

« Unique en Europe, le site d’élevage de termites concentre toutes les richesses. Il accueille plus d’une trentaine d’espèces différentes, issues des quatre coins du globe : Nasutitermes lujae, Nasutitermes voeltzkowi ou encore Hodotermopsis sjoestedti. Tous les régimes alimentaires adoptés par ces insectes hyper sociaux y sont représentés : xylophage, champignonnistes et humivore (qui se nourrit d’humus). Au total ce sont des milliers voire un million d’individus qui grouillent dans des dizaines de termitières en terre mâchée. Un lieu fascinant que gère l’Institut pour la recherche et le développement (IRD) de Bondy (93).»

 

→ voir le reportage complet http://www.lookatsciences.com/index.pgi?UserName=__GUEST&feature=7565&Language=fr

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Missions-suicides pour les vieux termites

Missions-suicides pour les vieux termites | EntomoNews | Scoop.it
Certains termites ouvriers âgés se lancent dans des missions-suicides contre les intrus à la fin de leur vie, ont découvert des chercheurs tchèques.

 

Le biologiste Jan Šobotník et ses collègues de l'Académie tchèque des sciences ont d'abord observé que de nombreux ouvriers de l'espèce néotropicale Neocapritermes taracua présentaient des taches bleues à la jonction du thorax et de l'abdomen.

 

La taille de ces taches variait d'un termite à l'autre, certains n'en ayant pas du tout.

 

Les chercheurs ont déterminé que ces taches sont des paires de structures qui contiennent des cristaux d'une protéine contenant du cuivre. Ces deux éléments sont produits par des glandes qui se trouvent dans un repli externe du dos de l'insecte.

 

Cette structure en forme de poche inclut également une paire de glandes salivaires.

 

Or, lorsque l'ouvrier bleu est attaqué par un ennemi, il rompt son épiderme, ce qui le tue au passage, pour faire jaillir une goutte de liquide collant toxique pour les autres termites.

 

Cette toxicité est due à la réaction chimique qui a lieu entre les cristaux bleus et le produit de ces glandes salivaires sécrété au moment de la rupture du corps de l'insecte.

 

Les auteurs ont aussi montré qu'avec l'âge les pièces buccales des ouvriers s'usent tandis que le poids des cristaux augmente. Donc, lorsque leur efficacité à se nourrir décline, les termites semblent se doter de leur panoplie pour un combat suicidaire.

 

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Science.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Explosive Backpacks in Old Termite Workers

http://www.sciencemag.org/content/337/6093/436

 

 

SUR ENTOMONEWS (ajout du 30/07/12) :

→ Un termite-kamikaze se fait exploser au combat http://ppfr.it/8p7

 

more...
No comment yet.