EntomoNews
Follow
Find tag "température"
80.1K views | +92 today
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Norvège. Les insectes sont, parmi les organismes vivants, ceux qui vont réagir le plus rapidement aux changements climatiques

Norvège. Les insectes sont, parmi les organismes vivants, ceux qui vont réagir le plus rapidement aux changements climatiques | EntomoNews | Scoop.it

ScienceNordic. « The climate profiteers of the insect world »


« Insects are among the organisms that will react most rapidly to climate change. They have a short generation span, they are very mobile, and their rate of development is directly impacted by temperature. This means that the development from egg to adult insect is much quicker when temperatures rise – a fact that may bode bad news for forestry. »


Via @Mariaschnee, @Christian Allié


more...
julien levy's curator insight, December 2, 2013 3:42 PM

and microorganism, symbiont or not are going to help them with that.  

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un récepteur gustatif pour sentir la température

Un récepteur gustatif pour sentir la température | EntomoNews | Scoop.it



Percevoir la température est crucial pour les insectes : ils ne peuvent vivre que si elle n’est ni trop élevée ni trop basse, et certains, tels les moustiques, s’en servent pour repérer leurs proies. Lina Ni, de l’Université Brandeis, dans le Massachussets, et ses collègues ont découvert qu’un récepteur gustatif (une protéine membranaire nommée GR28B) était impliqué dans cette perception chez la drosophile.


Les chercheurs ont modifié génétiquement des drosophiles pour qu’elles produisent une version dysfonctionnelle de la protéine GR28B. Confrontées à des tubes chauffés à différentes températures, elles ne préféraient plus celui qui avait une température optimale pour elles. Les mécanismes d’action de la protéine restent à préciser. Quoi qu’il en soit, les chercheurs pensent qu’elle n’est qu’un élément parmi tout un ensemble de mécanismes thermosensitifs.


Lina Ni et al., A gustatory receptor paralogue controls rapid warmth avoidance in Drosophila, Nature, en ligne le 07/08/2013.

[Published online 07 August 2013 - Corrected online 19 August 2013]


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

→ Un capteur thermique découvert chez la drosophile http://sco.lt/9BpWOv


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les mouches sont partout

Les mouches sont partout | EntomoNews | Scoop.it
Les fortes chaleurs du mois de juillet ont provoqué une prolifération de mouches.

 

[...]

 

Pour Vincent Albouy, entomologiste (spécialiste des insectes) et vice-président de l’Office pour les insectes et leur environnement de Poitou-Charentes (OPIE), « il n’y a pas plus de mouches que d’habitude. La situation était pire vingt ou trente ans en arrière ». Seulement, le printemps difficile a bloqué le développement des larves. Les mouches sont toutes sorties au début du mois de juillet : « Comme pour les plantes, le climat a un impact sur les mouches. Leur cycle a été décalé. »

 

[...]

 

Bernadette Cassel's insight:

 

En Belgique :

 

→ Les mouches aiment la chaleur

http://www.lalibre.be/light/societe/les-mouches-aiment-la-chaleur-5208faff3570fb19a88c0b43

 

→ [Vidéo] Invasion de mouches cet été chez nous en raison de la chaleur

http://www.rtl.be/videos/video/454266.aspx

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Encore une invasion de moustiques

Encore une invasion de moustiques | EntomoNews | Scoop.it
SEZANNE (Marne). Crues et chaleur : voilà le cocktail idéal pour que les moustiques se développent. Les habitants des villages situés dans les vallées de la Seine et de l'Aube font actuellement face à des nuées d'insectes.

 

 

 

Lire aussi : La démoustication débute enfin dans le Vitryat http://www.lunion.presse.fr/article/region/la-demoustication-debute-enfin-dans-le-vitryat

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Petit guide de la résistance au froid

Petit guide de la résistance au froid | EntomoNews | Scoop.it

 

« Champion toutes catégories qui est aussi une de mes bébêtes préférées : le tardigrade.

 

Cette minuscule bestiole, surnommée « ourson d’eau » en raison de son apparence, cumule les titres en matière de survie : résistance aux radiations, à la déshydratation, aux produits toxiques, et même au vide intersidéral ! Hé bien oui, lâchés dans l’espace, beaucoup survivent ! Ces bestioles sont aussi capables d’être actifs à des températures très négatives (allez donc leur faire un petit coucou au Groenland !), mais aussi de survivre à une température proche… du zéro absolu (Persson et al. 2011), soit -273,15 °C ou autrement dit, la plus basse température qui puisse exister dans l’univers ! »

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Extreme stress tolerance in tardigrades: surviving space conditions in low earth orbit

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1439-0469.2010.00605.x/abstract

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Réchauffement climatique : la parabole du dendroctone du pin

Réchauffement climatique : la parabole du dendroctone du pin | EntomoNews | Scoop.it
Il était une fois le dendroctone du pin ponderosa, un coléoptère brunâtre pas plus gros qu’un grain de riz qui ravageait les forêts de l’ouest canadien. Tant et si bien qu’il finit par y augmenter la température d’un degré tout l’été.

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Summertime climate response to mountain pine beetle disturbance in British Columbia

http://www.nature.com/ngeo/journal/vaop/ncurrent/full/ngeo1642.html#/figure

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Maladie de Lyme : les tiques "sont dopées"

Maladie de Lyme : les tiques "sont dopées" | EntomoNews | Scoop.it


Les tiques porteuses des bactéries provoquant la maladie de Lyme sont plus résistantes que leurs congénères saines. Un vrai souci.

Comme l’explique cette équipe de l’université de Neuchâtel, citée par le quotidien suisse Le Temps, « les tiques Ixodes ricinus – l’un des principaux vecteurs de la maladie de Lyme en Europe – sont a priori très sensibles à la sécheresse. Elles se posent sur la basse végétation dans l’attente de mordre un animal ou un humain. Mais elles doivent régulièrement descendre au sol pour s’hydrater. Ces déplacements consomment leurs réserves de graisse et donc d’énergie. En outre, cela diminue leurs chances de trouver un hôte ».

Les chercheurs ont constaté que lorsqu’elle est infectée par la bactérie Borellia (l’agent de la maladie de Lyme), la tique s’acclimate mieux à la sécheresse et peut demeurer plus longtemps dans un endroit sec, alors qu’il apparaît aussi qu’elle présente une plus importante densité graisseuse. « Ces observations suggèrent que les bactéries sont assimilables à un produit dopant pour les tiques, qui deviennent plus résistantes dans leur environnement », poursuit Le Temps.

Les spécialistes soulèvent la question de l’impact, présent et à venir, du réchauffement climatique dans ce contexte.


Publié par [www.passionsante.be] le 22-11-2013

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

Les tiques porteuses de la bactérie de Lyme plus résistantes


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Guêpes et tiques profitent du beau temps

Guêpes et tiques profitent du beau temps | EntomoNews | Scoop.it
Les températures estivales de cette fin d'été sont favorables au développement des guêpes. Elles ont aussi une influence sur le nombre de piqûres de tiques, également en hausse actuellement.
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from La revue de presse des insectes
Scoop.it!

Un capteur thermique découvert chez la drosophile

Un capteur thermique découvert chez la drosophile | EntomoNews | Scoop.it
Lié aux détecteurs d’odeurs et aux récepteurs du goût, ce capteur permet à l’insecte de rester dans les endroits où il a le meilleur confort thermique.  

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, MICROPOLIS AVEYRON
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les prédateurs atténuent l'effet des températures extrêmes

Les prédateurs atténuent l'effet des températures extrêmes | EntomoNews | Scoop.it

 

Pour mieux résister aux variations climatiques extrêmes, les écosystèmes ont besoin de prédateurs. Leur présence contrebalance les effets de la température sur leurs proies.

 

C'est ce que des chercheurs du Département de sciences biologiques de l'Université Montréal ont démontré en laboratoire en reproduisant une chaîne alimentaire constituée de plants de poivron rouge, de pucerons verts du pêcher et de coccinelles.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le changement climatique affaiblit les animaux à sang froid

Le changement climatique affaiblit les animaux à sang froid | EntomoNews | Scoop.it

 

L’élévation des températures conduit les animaux à sang froid, dont les insectes, à dépenser plus d’énergie pour survivre. Ainsi, des chercheurs de l’université de Mercyhurst, en Pennsylvanie, ont découvert que chaque hausse d’un degré Celsius des températures durant l’hiver conduisait la mouche dorée d'écorchure (Eurosta solidaginis) à consommer 12 % d’énergie en plus, rapporte le site Science Daily. Avec moins d’énergie à la fin de l’hiver, ces diptères ont une descendance moins importante. « A partir des données historiques de température hivernales (de novembre à mars), nous avons estimé la consommation d’énergie des mouches dorées d’écorchure. Et à partir de données métaboliques et de températures, nous avons constaté que l’utilisation d’énergie par les mouches a augmenté de plus de 30 % ces 50 dernières années », explique l’entomologiste Elnitsky, l’un des auteurs de l’étude. Ainsi, une hausse des températures peut menacer la survie des espèces à sang froid.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Study Probes Impact of Climate Change On Cold-Blooded Animals

http://www.sciencedaily.com/releases/2012/12/121212162715.htm?

 

(Photo P. Coin, North Carolina, CC BY-NC-ND 3.0, via bugguide.net)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des criquets thermomètres

Des criquets thermomètres | EntomoNews | Scoop.it

La température ambiante influe sur le chant de certains criquets.

En Inde, des criquets indiquent la température: moins il fait chaud, plus l'insecte chante grave.

more...
No comment yet.