La biodiversité en Côte d’Ivoire, quelques résultats des chercheurs et scientifiques | EntomoNews | Scoop.it

 

Rôle des Espaces non Brûlés comme Refuge pour la Biodiversité: cas des Insectes dans la Savane Humide de Lamto.

 

Le feu est un facteur écologique majeur dans la savane de Lamto où il est considéré comme la principale source de perturbation du milieu. Plusieurs études ont clairement montré son rôle dans la création de l’hétérogénéité spatiale de la végétation, comme l’indiquent les chercheurs Kanvaly Dosso, Souleymane Konaté, Tamia Akoua, Madeleine Kouakou, Aboubakar Dembélé, Daouda Aïdara et Karl Eduard Linsenmair.

 

Cependant, très peu de données se rapportent à ses effets sur la biodiversité de façon générale et sur les insectes en particulier. Nous avons alors entrepris une étude dans la savane de Lamto pour examiner les effets du feu sur le mouvement des insectes et la composition taxonomique de leur communauté (avant, pendant et après la mise à feu).

 

Différentes méthodes d’échantillonnage (pièges-fosses, pièges de Malaise et biocœnomètres) ont été adoptées pour capturer les insectes à l’intérieur de deux parcelles de savane (l’une brûlée et l’autre protégée contre le feu) ainsi que le long du pare-feu qui les séparait.

 

Comme résultat, on a noté des mouvements intenses des insectes bons voiliers vers la parcelle non brûlée. Quant aux insectes errant à la surface du sol, ils trouvent refuge dans les fines pellicules de sol et à l’intérieur des touffes d’herbes qui échappent aux flammes ; cette stratégie étant beaucoup utilisée par les individus de petite taille.

 

Les espaces non brûlés jouent un double rôle pour la conservation de la biodiversité ; d’abord en servant de refuges pour les insectes fuyant le feu et ensuite comme habitats sources pendant la recolonisation des espaces initialement brûlés devenus plus attractifs quelques semaines après le passage du feu.

 

En conclusion, on retient qu’une bonne gestion de la savane de Lamto requiert encore plus d’études approfondies sur les interactions entre la biodiversité et le feu qui la parcourt chaque année.