EntomoNews
229.6K views | +61 today
Follow
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cette petite larve jaune manipule une araignée pour lui faire construire le plus résistant des cocons… avant de la manger

Cette petite larve jaune manipule une araignée pour lui faire construire le plus résistant des cocons… avant de la manger | EntomoNews | Scoop.it
Une nouvelle étude décrit comment les larves d’une guêpe transforment leurs victimes, des araignées, en zombies avant de les forcer à leur construire frénétiquement une maison. Lorsque l’araignée à terminer sa tâche forcée, la larve la mange.

Image d’entête : le parasite, la larve jaune de la guêpe Reclinervellus nielseni sur le dos de l’araignée parasitée, Cyclosa argenteoalba. (Keizo Takasuka)


La découverte est publiée dans The Journal of Experimental Biology : Host manipulation by an ichneumonid spider ectoparasitoid that takes advantage of preprogrammed web-building behaviour for its cocoon protection.

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un projet de grande envergure contre les maladies parasitaires

Un projet de grande envergure contre les maladies parasitaires | EntomoNews | Scoop.it

Par Hugo Jalinière. Sciences et Avenir. « PARASITES. »


« Le consortium international A-PARADDISE (Anti-Parasitic Drug Discovery in Epigenetics) coordonné par l’Inserm vient d’obtenir un financement de 6 millions d’euros de la Commission européenne pour tester à grande échelle des traitements innovants contre quatre maladies parasitaires : la bilharioze, la leishmaniose, la maladie de Chagas et le paludisme. »


« Ces quatre maladies sont dues à des parasites qui s’immiscent dans l’organisme soit par l’intermédiaire d’une piqûre d’insecte, soit par le biais d’eau contaminée. Actuellement, il n’existe pas encore de vaccin disponible pour se protéger de ces parasites. »


« Ces maladies parasitaires sont d'ailleurs considérées comme des maladies négligées car l’effort et l’investissement consentis jusqu'à présent pour développer de nouvelles méthodes de traitement ont été sans commune mesure avec l’impact qu’elles ont sur les populations concernées. »

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Au Sénégal, premières victoires décisives dans la lutte contre les mouches tsé-tsé

Au Sénégal, premières victoires décisives dans la lutte contre les mouches tsé-tsé | EntomoNews | Scoop.it

Par Claire Arsenault. RFI. « La mouche tsé-tsé est un redoutable parasite qui ruine les efforts des éleveurs de bovins africains. Au Sénégal, dans la région des Niayes, une campagne musclée porte déjà ses fruits. Le nombre de mouches y a nettement diminué, un résultat obtenu grâce à un programme de stérilisation à grande échelle des mouches mâles. »


[Image] « La Technique de l’insecte stérile (TIS) repose sur le lâcher en masse de mâles stériles pour réduire la reproduction. » FAO

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Inde : comment une guêpe a sauvé la papaye

Inde : comment une guêpe a sauvé la papaye | EntomoNews | Scoop.it

ForumPhyto. « "Inde : comment une guêpe a sauvé la papaye" (Courrier International). »


« Sous ce titre, Courrier International raconte une success story du biocontrôle en Inde : Acerophagus papayae, une microguêpe, en pondant ses œufs dans les cochenilles, est un moyen de lutte efficace. »


[...]


« Paracoccus marginatus, la cochenille du papayer, est un parasite majeur du papayer. Elle forme des amas cotonneux autour des feuilles et des fruits. Elle se nourrit de la sève de l’arbuste et déforme et racornit les organes végétaux. Feuilles et fruits tombent prématurément, ce qui provoque des dégâts considérables.
Cette cochenille « est en partie recouverte d’une sécrétion cireuse blanche qui lui permet de bien mieux résister aux pesticides que les autres cochenilles courantes en Inde ».
La lutte biologique est d’autant plus indiquée dans de tels cas. »


[...]


« Les trois vidéos inclues dans l’article [...] :
Explication concrète (in English) de l’élevage de la microguêpe et de son utilisation au Ghana
Interview d’une technicienne à la Réunion  expliquant les avantages et difficultés de la lutte biologique
Vidéo au microscope d’une micro-guêpe pondant ses œufs dans des cochenilles »


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les orignaux sont-ils menacés par la tique d’hiver ?

Les orignaux sont-ils menacés par la tique d’hiver ? | EntomoNews | Scoop.it

 

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs sollicite la collaboration des chasseurs afin de poursuivre son projet de suivi de la tique d'hiver de l'orignal amorcé l'an dernier.

 

Bien que des cas de mortalité associés à la tique d'hiver aient été observés au Québec au cours des dernières années, l'état de santé des populations d'orignaux est généralement excellent et, pour le moment, rien n'indique que ceux-ci soient affectés de façon préoccupante par la tique d'hiver.

 

Contrairement à d'autres espèces de tiques, celle-ci n'est pas reconnue comme étant un vecteur de maladies infectieuses pour l'humain et ne représente pas un risque pour la santé des chasseurs. Ainsi, la viande provenant d'orignaux porteurs de tiques d'hiver n'est pas altérée et peut être consommée sans danger.

 

La tique d'hiver est un parasite qui peut affecter les orignaux et qui est naturellement présent dans plusieurs régions du Québec.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Qu'est-ce que la tique d'hiver ?

http://www.mddefp.gouv.qc.ca/faune/sante-maladies/tique-orignal.htm

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La gale gratte l’Aquitaine

La gale gratte l’Aquitaine | EntomoNews | Scoop.it
Ces dernières années, la gale semble en recrudescence dans certaines régions françaises. C’est le cas en Aquitaine où le nombre de diagnostics a plus que triplé entre 2007 et 2011. Un constat confirmé par les ventes de scabicides, les antiparasitaires utilisés contre cette maladie : elles ont explosé sur la même période comme le rapportent les auteurs d’une étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

 

[...]

 

Une équipe de l’Institut de Veille sanitaire (InVS) s’est penchée sur l’évolution de la gale en Aquitaine entre 2007 et 2011. Les auteurs ont utilisé pour cela les données relatives à l’activité de SOS Médecins et aux ventes de scabicides de deux grossistes-répartiteurs de la région.

 

Résultats, entre 2007 et 2011, la proportion de diagnostics établis par SOS médecins a été multipliée par 3,5. Elle est passée de 4,4 cas pour 1 000 visites à 15,6/1 000. Les moins de 20 ans semblent particulièrement touchés puisqu’ils représentent 45% des cas. Dans le même temps, la vente de scabicides, les produits utilisés pour venir à bout de Sarcoptes scabiei hominis – l’acarien en cause – a été multipliée par 2 à 5 selon les marques.

 

[...]

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Sarcoptes scabiei type hominis

http://eol.org/data_objects/17764125

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from ECOLOGIE BIODIVERSITE PAYSAGE
Scoop.it!

Comment la biodiversité contrôle-t-elle les populations de ravageurs ?

Comment la biodiversité contrôle-t-elle les populations de ravageurs ? | EntomoNews | Scoop.it

 

Emily Martin, doctorante à l'Université de Bayreuth (Bavière), au sein de l'organisme TERRECO [1], mène actuellement une étude afin de mettre en évidence les liens existants entre : la structure des paysages, les habitats naturels, la biodiversité et l'écologie des ravageurs, et ce, dans le but d'identifier de nouveaux moyens de lutte anti-parasitaire.

 

Les premiers résultats de cette étude ont été publiés dans la revue scientifique PNAS [2].

Les travaux ont été menés en collaboration avec le professeur Ingolf Steffan-Dewenter de l'Université de Wurtzbourg (Bavière), et les professeurs Björn Reineking et Bumsuk Seo, tous deux de l'Université de Bayreuth (Bavière).

 

Source : bulletins-electroniques.com


Via agrodoc_ouest
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Paludisme : un vecteur commun aux grands singes et à l’homme

Paludisme : un vecteur commun aux grands singes et à l’homme | EntomoNews | Scoop.it

 

En 2010, une étude a révélé que le principal agent du paludisme chez l’homme, du nom de Plasmodium falciparum, a pour origine le gorille.

 

Aujourd’hui, le vecteur qui aurait permis le transfert du parasite du grand singe aux humains vient d’être identifié. Un consortium de recherche franco-gabonais a déterminé quelles espèces de moustiques anophèles véhiculent la maladie chez les singes.

 

Parmi elles, Anopheles moucheti , connue pour piquer l’homme ! Ce serait donc elle qui nous aurait infectés à l’origine depuis nos cousins. Et celle-ci pourrait récidiver de nos jours.


[Image] Les moustiques anophèles transmettent le paludisme chez les grands singes, comme les gorilles (à gauche) et les chimpanzés (au centre).


Références

Paupy Christophe, Makanga B, Ollomo B, Rahola N, Durand P, Magnus J, Willaume E, Renaud F, Fontenille D, Prugnolle F. Anopheles moucheti and Anopheles vinckei are candidate vectors of ape Plasmodium parasites, including Plasmodium praefalciparum in Gabon. PLoS One , 2013, 8(2):e57294. doi:10.1371/journal.pone.0057294


Prugnolle Franck, Durand Patrick, Neel Cécile, Ollomo B., Ayala F. J., Arnathau Céline, Etienne L., Mpoudi-Ngole E., Nkoghe D., Leroy Eric, Delaporte Eric, Peeters Martine, Renaud François. African great apes are natural hosts of multiple related malaria species, including Plasmodium falciparum . PNASS , 2010, 107 (4), p. 1458-1463. ISSN 0027-8424 fdi:010049221

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cette mouche qui protège ses larves… avec de l’alcool

Cette mouche qui protège ses larves… avec de l’alcool | EntomoNews | Scoop.it


Maman sait ce qui est bon pour bébé. Et, en l'occurrence, maman drosophile pratique une forme étonnante de prophylaxie en pondant ses œufs... dans de l'alcool. Pour comprendre cette découverte, publiée dans Science du 22 février, il faut se mettre quelques minutes dans la "peau" d'une mouche du vinaigre, Drosophila melanogaster. L'objectif principal de sa courte existence étant d'assurer les meilleures conditions à sa descendance, la femelle de cette espèce de diptère a fort à faire avec certaines petites guêpes parasitoïdes. Celles-ci ont en effet la fâcheuse manie d'aller pondre elles-mêmes dans les larves des drosophiles : les guêpes installent douillettement leurs petits dans un garde-manger vivant...


Comment la mouche se débrouille-t-elle pour que sa progéniture ne serve pas de casse-croûte ? Pour le savoir, l'équipe de chercheurs américains de l'université Emory, à Atlanta, a demandé leur avis à quelque 300 drosophiles.

.../...

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le traitement principal de la gale, en rupture de stock prolongée

Le traitement principal de la gale, en rupture de stock prolongée | EntomoNews | Scoop.it

 

La lotion antiparasitaire, Ascabiol®, indiquée en première intention dans le traitement de la gale, est en rupture de stock depuis le 26 novembre 2012. Face à la recrudescence des cas de cette maladie de peau en France, et devant la moindre efficacité des traitements alternatifs, l'Institut de Veille Sanitaire (InVS) juge la situation problématique.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

La gale est une maladie de peau provoquée par un acarien, le sarcopte.

 

→ La gale, une maladie très contagieuse

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-la-gale-une-maladie-tres-contagieuse-8473.asp?1=1

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le seul fossile connu d’une mouche parasite des chauves-souris

Le seul fossile connu d’une mouche parasite des chauves-souris | EntomoNews | Scoop.it
Publiant leur étude dans Systematic Parasitology et dans Parasites and Vectors, des chercheurs américains décrivent un fossile unique en son genre, découvert dans de l’ambre en République dominicaine : celui d’un insecte ‘vampire’ qui parasitait les chauves-souris il y a 20 millions d’années.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Maladie de Chagas : un retour annoncé

Maladie de Chagas : un retour annoncé | EntomoNews | Scoop.it

"Malgré les campagnes de désinsectisation menées depuis plus de 10 ans dans de nombreux pays d’Amérique latine, les punaises du nom de Triatoma infestans , la principale espèce vectrice de la maladie de Chagas, réapparaissent aujourd’hui dans les villages de plusieurs régions.


Les chercheurs de l’IRD et leurs partenaires boliviens viennent d’expliquer ce phénomène dans les Andes. Les habitations seraient recolonisées par des populations sauvages de Triatoma infestans . Celles-ci apparaissent très proches sur le plan génétique de leurs congénères domestiques et sont donc capables, comme ces dernières, de s’adapter aux hommes. De plus, de manière surprenante, elles peuvent en milieu naturel s’alimenter sur l’homme, lors de ses activités en extérieur (culture, élevage, bivouac).


Ces punaises sauvages  représentent ainsi un risque important de ré-émergence de la maladie, car une sur deux se révèle porteuse du parasite responsable de l’infection – un taux extrêmement élevé."

                                        

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Paludisme : un marqueur de résistance au traitement est découvert

Paludisme : un marqueur de résistance au traitement est découvert | EntomoNews | Scoop.it

Par AFP. RTBF « Des chercheurs de l'Institut Pasteur ont trouvé un marqueur permettant de repérer les parasites du paludisme résistants au traitement le plus efficace, l'artémisinine, une découverte qui devrait permettre de mieux suivre leur propagation et d'adapter plus rapidement les traitements. »


« Dans une étude publiée mercredi dans la revue scientifique britannique Nature, les chercheurs qui ont travaillé sur des parasites résistants apparus au Cambodge il y a une dizaine d'années, indiquent avoir découvert que la résistance était liée à la mutation d'un gène particulier.

"Il s'agit en réalité de plusieurs mutations du même gène, mais au Cambodge nous avons trouvé un mutant dominant, présent dans 70 à 75% des parasites résistants" explique Odile Puijalon, la chercheuse qui a coordonné l'étude.»


[...]


→ A molecular marker of artemisinin-resistant Plasmodium falciparum malaria : Nature : Nature Publishing Group
http://www.nature.com/nature/journal/v505/n7481/full/nature12876.html


[Image] Des moustiques infectés par le paludisme


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Rhône-Alpes : les cas de gale en recrudescence

Rhône-Alpes : les cas de gale en recrudescence | EntomoNews | Scoop.it

LyonMag. « Près de 200 cas ont été signalés en 2013 à l'Agence régionale de santé (ARS) de Rhône-Alpes, contre 162 en 2012. »


« D'après le Progrès, depuis le 1er janvier 2014, 24 signalements ont été reçus dont 17 en milieu scolaire. [...] »


« La gale est une maladie bénigne de la peau, provoquée par un parasite humain, le Sarcopte scabei [sic]. Elle est très contagieuse et peut toucher absolument tout le monde car elle n'a rien à voir avec l'hygiène. Elle se transmet par contact direct, vêtements, peau contre peau...

Deux cas ont été constatés mardi dans un lycée professionnel (Pierre-Coton) de la Loire à Néronde et deux autres ont été signalés dans deux écoles maternelles à Givors, début janvier. »


[...]


[Sarcoptes scabiei var. hominis, Acari, Sarcoptidae]


___________________________________________________________________

D'autres articles :

• La gale, maladie très contagieuse, est en recrudescence | Actualité | LeFigaro.fr - Santé
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/12/20/21744-gale-maladie-tres-contagieuse-est-recrudescence


• Troisième cas de gale à la maternelle Lamartine par France Bleu Besançon
http://www.francebleu.fr/infos/gale/3e-cas-de-gale-la-maternelle-lamartine-1208518


• Des cas de gale au collège Zola de Royan - SudOuest.fr
http://www.sudouest.fr/2014/01/22/des-cas-de-gale-au-college-zola-de-royan-1437204-816.php


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des hologrammes contre le paludisme

Des hologrammes contre le paludisme | EntomoNews | Scoop.it

Sciences et Avenir. « Des hologrammes en 3D des gamètes du parasite offrent de nouvelles informations sur le comportement de ces minuscules formes de vie. »


Image : « C'est à l'intérieur de l'intestin des moustiques que le plasmodium se reproduit. (CC - Centers for Disease Control and Prevention's PHIL #7861) »


High-speed holographic microscopy of malaria parasites reveals ambidextrous flagellar waveforms

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Origine du paludisme à Plasmodium vivax chez l’Homme : l’étude des parasites de grands singes apporte un nouvel éclairage

Origine du paludisme à Plasmodium vivax chez l’Homme : l’étude des parasites de grands singes apporte un nouvel éclairage | EntomoNews | Scoop.it

 

Une équipe internationale de chercheurs de l’IRD, du CNRS, de l’université et du CHU de Toulouse, du CIRMF, de l’IRET et de l’Université de Californie vient d’apporter un éclairage nouveau dans la compréhension de l’origine du paludisme à Plasmodium vivax chez l’Homme, deuxième agent du paludisme dans le monde.

 

Ils ont démontré que les parasites des gorilles et des chimpanzés formaient un groupe génétique distinct, bien plus diversifié que celui formé par les parasites de l’Homme. Cette découverte surprenante suggère ainsi une origine plus ancienne des parasites chez les grands singes.

 

Par ailleurs, les chercheurs montrent que les transferts des singes vers les hommes (ou des hommes vers les singes) sont possibles.

 

Ces résultats ont été publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences le 1er mai 2013.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

(via Twitter https://twitter.com/CNRSImages/status/352712799497101312)

 

→ Diversity, host switching and evolution of Plasmodium vivax infecting African great apes

http://www.pnas.org/content/early/2013/05/01/1306004110

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le moustique porteur du paludisme ne serait pas manipulé par son parasite lorsqu’il nous chasse

Le moustique porteur du paludisme ne serait pas manipulé par son parasite lorsqu’il nous chasse | EntomoNews | Scoop.it

 

« Le Guru vous a récemment décrit une étude concernant les moustiques porteurs du paludisme qui, selon les conclusions de chercheurs des Pays-Bas, semblaient être manipulés par les parasites qu’ils transportent, les rendant plus sensibles à l’odeur humaine. Le Guru vous invite donc à la découvrir, si ce n’est déjà fait, pour pouvoir comprendre la suite : “Comment le paludisme a-t-il rendu son moustique encore plus sensible à l’odeur humaine ?”.

Donc, une nouvelle étude vient répondre et contredire la précédente et comme le Guru dans sa multitude de qualités (…) est également consciencieux, il vous la rapporte. Selon des entomologistes de l’Université Penn State, cette manipulation pourrait simplement être une partie de la réponse immunitaire des moustiques.»

 

[...]

 

L’étude publiée le 22 mai et accessible gratuitement sur The Proceedings of the Royal Society B : ‘Manipulation’ without the parasite: altered feeding behaviour of mosquitoes is not dependent on infection with malaria parasites.

Bernadette Cassel's insight:

 

Image :

 

« Sporozoites, les parasites du paludisme trouvés dans les glandes salivaires des moustiques. (Université Penn State) »

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le projet Selapis

Le projet Selapis | EntomoNews | Scoop.it

 

Le projet « Selapis » est dédié à la sélection de l’abeille domestique (Apis mellifera L.). Le type de sélection pratiquée dans ce projet est loin d’être ordinaire.

 

En effet, elle est qualifiée de « génomique » puisqu’elle se base sur des données génomiques, en plus des données phénotypiques.

 

Cette manière de procéder offre des résultats plus précis et plus rapidement que toute autre méthode de sélection.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un parasite du café se diffuse en Ouganda

Un parasite du café se diffuse en Ouganda | EntomoNews | Scoop.it

 

Le réchauffement climatique favorise la diffusion du scolyte du fruit du caféier, un insecte qui fore les tiges des caféiers en Ouganda, et se diffuse à d’autres espèces d’arbres, d’après les chercheurs de l’Institut ougandais de recherche sur le café.

Ce parasite (Hypothenemus hampei) a été identifié depuis 70 ans dans les plantations de thé au Sri Lanka, ainsi que dans les caféières à Hawaï et au Brésil, avec une préférence pour le robusta.

 

[...]

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

"Harem" : une phéromone déposée sur une antenne garantit leur chasteté

"Harem" : une phéromone déposée sur une antenne garantit leur chasteté | EntomoNews | Scoop.it

 

Ooencyrtus kuvanae (Hym. Encyrtidé) est un parasitoïde des œufs du Bombyx disparate Lymantria dispar (Lép. Érébidé) d’origine japonaise ; il a été introduit aux États-Unis depuis le Maroc dans les années 1920. Les particularités de sa vie amoureuse attirent désormais l’attention au-delà du cercle des lymantriologues, sous-cercle des lutteurs biologiques.

[...]

Bernadette Cassel's insight:

via Twitter (opie-insectes)  :

 

→ "Harem" : une phéromone déposée sur une antenne garantit leur chasteté

https://twitter.com/af_insectes/status/289645437076516864

 

→ Insect Casanovas target wasp lovers with a love tap, say researchers

http://www.winnipegfreepress.com/canada/insect-casanovas-target-wasp-lovers-with-a-love-tap-say-researchers-185977392.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Si vous mangez un cafard de l’intérieur, pensez à ramener vos antibiotiques

Si vous mangez un cafard de l’intérieur, pensez à ramener vos antibiotiques | EntomoNews | Scoop.it

 

D’un bleu et vert luisant (iridescent), la guêpe Ampulex compressa est surement une belle demoiselle de la nature, mais son masque extérieur cache un cruel comportement. La guêpe émeraude du cafard est la plus impressionnante des neurochimistes de la nature. À la base, il s’agit d’un parasite. La guêpe femelle pond ses œufs dans un hôte cafard et quand ils éclosent, les larves mangent la créature de l’intérieur.

[...]

Cette étude est l’une des premières à suggérer que les larves parasites possèdent la capacité de se protéger contre des microbes pathogènes, mais les auteurs soupçonnent que de nombreuses espèces d’insectes pourraient disposer de stratégies similaires.

[...]


→ Larvae of the parasitoid wasp Ampulex compressa sanitize their host, the American cockroach, with a blend of antimicrobials

http://www.pnas.org/content/early/2013/01/02/1213384110


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Devenues zombies, des abeilles parasitées sortent la nuit

Devenues zombies, des abeilles parasitées sortent la nuit | EntomoNews | Scoop.it
Apis mellifera, l'abeille domestique, souffre de nombreux maux. Mais en voilà un nouveau : la mouche Apocephalus borealis. Une fois infectée par elle, l'abeille, telle un zombie, adopte des comportements anormaux et finit par mourir.


[L'étude] PLOS ONE: A New Threat to Honey Bees, the Parasitic Phorid Fly Apocephalus borealis, 03.01.2012
http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0029639

                                    


more...
No comment yet.