EntomoNews
Follow
Find tag "paludisme"
64.8K views | +157 today
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Paludisme : identification du gène qui permet aux moustiques de résister aux insecticides

Paludisme : identification du gène qui permet aux moustiques de résister aux insecticides | EntomoNews | Scoop.it

Par Olivier Frégaville-Arcas. Information Hospitalière. « Pour lutter contre le paludisme, combattre le vecteur du parasite responsable de la maladie reste la meilleure option. Pourtant, il est de plus en plus difficile d’éradiquer ces moustiques. D’après une étude britannique, publiée dans la dernière édition de la revue Genome Biology, des chercheurs auraient mis au jour le gène responsable de cette résistance. Cette découverte devrait permettre d’ouvrir la voie à de nouvelles méthodes permettant de réduire efficacement les populations de ces insectes. »


[...]


« Charles Wondji et ses collaborateurs de l'Ecole de médecine tropicale de Liverpool, ont mené des travaux afin de comprendre les mécanismes expliquant la résistance des moustiques aux insecticides. Pour cela, ils ont comparé les génomes de deux souches de moustiques anophèles, l’une, connue pour être résistante aux substances chimiques; l’autre, élevée en laboratoire et donc, non résistante. Ils ont ainsi montré que le gène, baptisé « GSTe2 », est particulièrement actif chez les insectes résistants, et que cette particularité serait due à une seule mutation (« L119F »). »


[...]


[L'étude] A single mutation in the GSTe2 gene allows tracking of metabolically based insecticide resistance in a major malaria vector


[Image EurekAlert « This is a photo of Dr. Charles Wondji of Liverpool School of Tropical Medicine »


[Anopheles funestus, Diptera Culicidae]

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Paludisme : un marqueur de résistance au traitement est découvert

Paludisme : un marqueur de résistance au traitement est découvert | EntomoNews | Scoop.it

Par AFP. RTBF « Des chercheurs de l'Institut Pasteur ont trouvé un marqueur permettant de repérer les parasites du paludisme résistants au traitement le plus efficace, l'artémisinine, une découverte qui devrait permettre de mieux suivre leur propagation et d'adapter plus rapidement les traitements. »


« Dans une étude publiée mercredi dans la revue scientifique britannique Nature, les chercheurs qui ont travaillé sur des parasites résistants apparus au Cambodge il y a une dizaine d'années, indiquent avoir découvert que la résistance était liée à la mutation d'un gène particulier.

"Il s'agit en réalité de plusieurs mutations du même gène, mais au Cambodge nous avons trouvé un mutant dominant, présent dans 70 à 75% des parasites résistants" explique Odile Puijalon, la chercheuse qui a coordonné l'étude.»


[...]


→ A molecular marker of artemisinin-resistant Plasmodium falciparum malaria : Nature : Nature Publishing Group
http://www.nature.com/nature/journal/v505/n7481/full/nature12876.html


[Image] Des moustiques infectés par le paludisme


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment les moustiques viennent à l'homme

Comment les moustiques viennent à l'homme | EntomoNews | Scoop.it

Dr Béatrice Vuaille. Le Quotidien du Médecin. « Des chercheurs du NIH (National Institute of Health américain) décrivent le système moléculaire d’attraction des moustiques par les humains. Cette découverte pourrait avoir des implications importantes pour le contrôle des maladies à transmission vectorielle : soit en masquant le système d’attraction des moustiques par les humains, soit en les leurrant pour les attirer vers un piège. »

« G.M.Tauxe et coll. (Université de Californie) montrent que certaines cellules nerveuses des moustiques, les neurones cpA, détectent le dioxyde de carbone ainsi que des odeurs émises par la peau humaine.

En travaillant sur Aedes aegypti et Anopheles gambiae (transmetteurs de la dengue et du paludisme), Tauxe et coll. montrent que les moustiques se dirigent vers du verre recouvert d’odeur de pied humain. Et que l’attraction est réduite lorsque les neurones cpA sont inactivés chimiquement. »


[...]


« Cell, 5 décembre »


___________________________________________________________________

Targeting a Dual Detector of Skin and CO2to Modify Mosquito Host Seeking


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Paludisme, toxoplasmose : vers de nouvelles voies de recherche ?

Paludisme, toxoplasmose : vers de nouvelles voies de recherche ? | EntomoNews | Scoop.it

Une étude réalisée par des équipes de l’Institut Pasteur, de l’Institut Cochin (Inserm, CNRS, Université Paris Descartes) et du Wellcome Trust Centre for Molecular Parasitology de l’université de Glasgow pourrait redéfinir une partie des orientations actuelles de recherche d’un traitement contre les parasites responsables du paludisme et de la toxoplasmose. Ce travail, publié le 10 octobre sur le site de Nature Communications, concerne le rôle d’une protéine commune à ces deux parasites. Appelée AMA1, celle-ci est depuis des années au centre de nombreuses recherches en vue de la mise au point de traitements et de vaccins contre le paludisme. Cependant, les auteurs émettent ici des réserves sur le succès des stratégies thérapeutiques s’appuyant uniquement sur le blocage d’AMA1, en démontrant que les parasites du paludisme et de la toxoplasmose dépourvus de la protéine peuvent se développer normalement.


Bernadette Cassel's insight:


→ Apical membrane antigen 1 mediates apicomplexan parasite attachment but is dispensable for host cell invasion

http://www.nature.com/ncomms/2013/131010/ncomms3552/full/ncomms3552.html


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La lutte contre le paludisme avance, mais à pas comptés

La lutte contre le paludisme avance, mais à pas comptés | EntomoNews | Scoop.it
Les résultats encourageants d'un essai sur un vaccin relancent l'espoir de venir à bout de cette maladie que la prévention a déjà fait reculer.


→ Paludisme : un vaccin expérimental aux performances inédites a été mis au point http://www.journaldelascience.fr/sante/articles/paludisme-un-vaccin-experimental-aux-performances-inedites-ete-mis-au-point-3192


Bernadette Cassel's insight:

 

SUR ENTOMONEWS : 

Mot-clé "paludisme"

 

SUR INSECT ARCHIVE :
Mot-clé "paludisme"


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un vaccin contre le palu fait mouche sur des souris

Un vaccin contre le palu fait mouche sur des souris | EntomoNews | Scoop.it
Des chercheurs australiens ont découvert un remède potentiellement efficace contre le paludisme (ou malaria).
Bernadette Cassel's insight:

 

→ Cross-species malaria immunity induced by chemically attenuated parasites

http://www.jci.org/articles/view/66634

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le moustique porteur du paludisme ne serait pas manipulé par son parasite lorsqu’il nous chasse

Le moustique porteur du paludisme ne serait pas manipulé par son parasite lorsqu’il nous chasse | EntomoNews | Scoop.it

 

« Le Guru vous a récemment décrit une étude concernant les moustiques porteurs du paludisme qui, selon les conclusions de chercheurs des Pays-Bas, semblaient être manipulés par les parasites qu’ils transportent, les rendant plus sensibles à l’odeur humaine. Le Guru vous invite donc à la découvrir, si ce n’est déjà fait, pour pouvoir comprendre la suite : “Comment le paludisme a-t-il rendu son moustique encore plus sensible à l’odeur humaine ?”.

Donc, une nouvelle étude vient répondre et contredire la précédente et comme le Guru dans sa multitude de qualités (…) est également consciencieux, il vous la rapporte. Selon des entomologistes de l’Université Penn State, cette manipulation pourrait simplement être une partie de la réponse immunitaire des moustiques.»

 

[...]

 

L’étude publiée le 22 mai et accessible gratuitement sur The Proceedings of the Royal Society B : ‘Manipulation’ without the parasite: altered feeding behaviour of mosquitoes is not dependent on infection with malaria parasites.

Bernadette Cassel's insight:

 

Image :

 

« Sporozoites, les parasites du paludisme trouvés dans les glandes salivaires des moustiques. (Université Penn State) »

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Paludisme : des moustiques immunisés contre le parasite

Paludisme : des moustiques immunisés contre le parasite | EntomoNews | Scoop.it
Des chercheurs sont parvenus à immuniser de façon héréditaire des moustiques anophèles contre le parasite responsable du paludisme que les femelles de ces insectes transmettent à l'homme...

 

[...]

 

Pour immuniser ces moustiques, ces scientifiques de l'Institut américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) les ont infectés avec une bactérie, appelée Wolbachia, fréquente chez les insectes et qui a déjà montré sa capacité à empêcher le développement du parasite du paludisme chez les moustiques anophèles.

 

Mais jusqu'alors les chercheurs n'étaient pas parvenus à immuniser ces moustiques de façon durable, avec la transmission de cette immunité par les femelles à leurs progénitures de génération en génération.

 

Désormais, ils ont réussi à établir une infection héréditaire avec cette bactérie chez ces moustiques mâles comme femelles, expliquent-ils dans leur étude publiée dans la revue américaine Science datée du 9 mai.

 

La bactérie Wolbachia empêche le développement du parasite Plasmodium, responsable du paludisme, dans l'intestin du moustique et le détruit dans ses glandes salivaires à partir desquelles il est transmis à l'homme via la piqûre de l'insecte.

 

[...]

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des nanoparticules de nouvelle génération, insérées dans les vêtements pour lutter contre la malaria et la dengue

Des nanoparticules de nouvelle génération, insérées dans les vêtements pour lutter contre la malaria et la dengue | EntomoNews | Scoop.it

 

Une équipe de chercheurs de l'Institut des Sciences et de la Technologie du textile a développé une technologie pour repousser les vecteurs de la malaria et de la dengue, comme les moustiques anophèles et éviter les maladies bactériennes. Le principe consiste à laver ses vêtements avec des microparticules fonctionnelles de silice. Le tissu pourra constituer une barrière naturelle à ses insectes. Ces microparticules peuvent supporter 50 à 100 lavages en machine et sont écologiques.

 

Ce projet, initié par le chercheur Jaime Rochas Gomes, en 2007 consiste à tester l'incorporation de produits actifs, tel que des anti-bactériens, de l'aloe vera ou des produits répulsifs de moustiques, dans des microparticules de silice. Les produits actifs sont libérés de façon contrôlée, dans les vêtements. Ces microparticules peuvent être incorporées de façon industrielle dans les tissus de vêtements ou de sacs, mais également par l'utilisateur sur un vêtement déjà confectionné.

 

[...]

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Clôture de la 8e édition du cours international "Atelier Paludisme"

Clôture de la 8e édition du cours international "Atelier Paludisme" | EntomoNews | Scoop.it

 

Discours du Directeur de l’Institut Pasteur de Madagascar

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La mauvaise odeur des chaussettes, un remède contre le paludisme?

La mauvaise odeur des chaussettes, un remède contre le paludisme? | EntomoNews | Scoop.it

 

Dirigée par le Dr Fredros Okumu de l'Institut de la santé Ifakara, une équipe de chercheurs tanzaniens a découvert que la senteur des pieds était le meilleur moyen d'attirer les insectes piqueurs dans un piège mortel.

 

Avec le soutien de la fondation Bill et Melinda Gates, l'équipe a mis au point deux prototypes de pièges odorants qui attirent et tuent les moustiques. Ces pièges attirent quatre fois plus de moustiques qu'un humain, dit le Dr Okumu.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Moustiques, mouches des sables, tiques : les vieux adversaires africains du Pentagone

Moustiques, mouches des sables, tiques : les vieux adversaires africains du Pentagone | EntomoNews | Scoop.it

 

L’Amérique reprend donc le chemin de l’Afrique. Et pour éviter des désagréments connus en 2002 au Liberia (80 des 225 marines souffrant de la malaria), l’Armed Forces Pest Management Board a décidé de « prendre le moustique par les cornes ». Et pas seulement les moustiques mais aussi les mouches des sables, tiques et autres insectes transmetteurs de maladies tropicales.

Dans le cadre du programme « Deployed War Fighter Protection » (lancé en 2004), le DoD s’est allié avec l’USDA (le ministère de l’Agriculture) qui dispose d’un labo de recherches en Floride. Sa mission : repousser les moustiques et les mouches des sables (ou phlébotomes qui transmettent la leishmaniose).

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Liste (et liens) des 68 publications du programme « Deployed War Fighter Protection » en 2012 :

 

→ DWFP Publications 2012

http://www.afpmb.org/content/dwfp-publications-2012

 

Note :

DoD : Department of Defense

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Paludisme : des moustiques vecteurs en perpétuelle adaptation - Institut de recherche pour le développement (IRD)

Paludisme : des moustiques vecteurs en perpétuelle adaptation - Institut de recherche pour le développement (IRD) | EntomoNews | Scoop.it

Les uns développent des résistances. Les autres modifient leur comportement. Les moustiques vecteurs du paludisme, les anophèles, trouvent toujours un moyen de déjouer les tentatives des humains pour se protéger de la maladie.

Des chercheurs de l’IRD et leurs partenaires( 1) révèlent leur grande capacité d’adaptation, qui met à mal les stratégies de lutte recommandées par l’OMS. Un essai clinique mené dans une trentaine de villages béninois montre que la combinaison de moustiquaires imprégnées de deltaméthrine avec des pulvérisations intra domiciliaires d’un autre puissant insecticide n’a pas permis, après 18 mois, de faire reculer la maladie. Ni le nombre de cas ni la prévalence de l’infection( 2) chez les jeunes enfants n’ont été réduits comparé à l’usage de moustiquaires seules. Dans certaines localités, l’introduction de ces dernières a induit un changement des habitudes alimentaires des Anopheles , qui piquent d’ordinaire la nuit. Ils sévissent dès lors à l'extérieur des habitations au lever du jour.

L’efficacité à long terme des actions de prévention et de lutte actuelles est donc remise en question. Les scientifiques doivent à nouveau faire preuve d’innovation pour espérer éliminer un jour la maladie.

.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le deuxième agent du paludisme originaire d’Afrique

Le deuxième agent du paludisme originaire d’Afrique | EntomoNews | Scoop.it
IRD : L’Institut de recherche pour le développement (IRD) est un organisme français de recherche, original et unique dans le paysage européen de la recherche pour le développement.


« Plasmodium vivax, le deuxième agent du paludisme dans le monde, a pour origine l’Afrique, et non l’Asie comme on le supposait. Une étude, que vient de publier Nature Communications , révèle que ce sont les grands singes africains qui ont infecté les hommes, avant que le parasite ne se propage à l’Asie et à l’Amérique latine où il sévit aujourd’hui. P. vivax s’avère très répandu chez nos cousins primates d’Afrique centrale. L’équipe de recherche a en effet découvert son ADN dans de nombreux échantillons fécaux de gorilles et chimpanzés. Le séquençage de cet ADN révèle que les parasites simiens sont très proches de ceux qui infectent les humains. Les grands singes constituent ainsi un réservoir naturel pour les personnes non résistantes à P. vivax en Afrique.  »


[...]


Références

et al. African origin of the malaria parasite Plasmodium vivax , Nature Communications , 2014, 5:3346. doi:10.1038/ncomms4346


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

Origine du paludisme à Plasmodium vivax chez l’Homme : l’étude des parasites de grands singes apporte un nouvel éclairage


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

9e conférence Louis Pasteur sur les maladies infectieuses émergentes

9e conférence Louis Pasteur sur les maladies infectieuses émergentes | EntomoNews | Scoop.it

CLP2014. « 9th Conference Louis Pasteur Emerging Infectious Diseases »


« Fifty years ago, the General Surgeon declared the end of the infectious diseases era based on the success of antimicrobial therapies that improved substantially the life expectancy in developed countries. However, infectious disease remained a problem in impoverished regions and rapid human development steadily increased the risk for emergence of new infectious diseases. The recent outbreaks of SARS, multidrug resistant MDM1 E. coli and the never-ending burden of malaria constitute such an example. »


Preliminary Scientific programme


Bernadette Cassel's insight:


Du 9 au 11 avril 2014 à l'Institut Pasteur de Paris


Cette conférence rassemblera un large éventail de participants : scientifiques de haut niveau, jeunes chercheurs et étudiants, travaillant sur les maladies émergentes bactériennes, parasitaires et virales ou sur l'étude des vecteurs et de l'impact du changement climatique  sur les épidémies.


Le but de ces journées est de mobiliser la communauté scientifique et d'encourager les chercheurs à développer leur collaboration.


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des hologrammes contre le paludisme

Des hologrammes contre le paludisme | EntomoNews | Scoop.it

Sciences et Avenir. « Des hologrammes en 3D des gamètes du parasite offrent de nouvelles informations sur le comportement de ces minuscules formes de vie. »


Image : « C'est à l'intérieur de l'intestin des moustiques que le plasmodium se reproduit. (CC - Centers for Disease Control and Prevention's PHIL #7861) »


High-speed holographic microscopy of malaria parasites reveals ambidextrous flagellar waveforms

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi les moustiques nous piquent plus la nuit

Pourquoi les moustiques nous piquent plus la nuit | EntomoNews | Scoop.it
La nuit, l’attaque des moustiques est encore plus traîtresse que le jour. Ils se posent en silence, piquent et disparaissent, gorgés de leur butin sanguin.
Bernadette Cassel's insight:

 

→ Daily rhythms in antennal protein and olfactory sensitivity in the malaria mosquito Anopheles gambiae

http://www.nature.com/srep/2013/130829/srep02494/full/srep02494.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Origine du paludisme à Plasmodium vivax chez l’Homme : l’étude des parasites de grands singes apporte un nouvel éclairage

Origine du paludisme à Plasmodium vivax chez l’Homme : l’étude des parasites de grands singes apporte un nouvel éclairage | EntomoNews | Scoop.it

 

Une équipe internationale de chercheurs de l’IRD, du CNRS, de l’université et du CHU de Toulouse, du CIRMF, de l’IRET et de l’Université de Californie vient d’apporter un éclairage nouveau dans la compréhension de l’origine du paludisme à Plasmodium vivax chez l’Homme, deuxième agent du paludisme dans le monde.

 

Ils ont démontré que les parasites des gorilles et des chimpanzés formaient un groupe génétique distinct, bien plus diversifié que celui formé par les parasites de l’Homme. Cette découverte surprenante suggère ainsi une origine plus ancienne des parasites chez les grands singes.

 

Par ailleurs, les chercheurs montrent que les transferts des singes vers les hommes (ou des hommes vers les singes) sont possibles.

 

Ces résultats ont été publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences le 1er mai 2013.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

(via Twitter https://twitter.com/CNRSImages/status/352712799497101312)

 

→ Diversity, host switching and evolution of Plasmodium vivax infecting African great apes

http://www.pnas.org/content/early/2013/05/01/1306004110

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un vaccin prometteur contre le paludisme accessible en 2018 ?

Un vaccin prometteur contre le paludisme accessible en 2018 ? | EntomoNews | Scoop.it
Face aux modestes succès des candidats vaccins contre le paludisme, de nouveaux traitements préventifs doivent être testés.

 

Le paludisme frappe toujours sévèrement l’Afrique et l’Asie. L’OMS estime que plus de 600.000 personnes en meurent chaque année, principalement de jeunes enfants. Les efforts investis ces dernières années ont porté leurs fruits, en faisant reculer l’incidence de la maladie. Mais les prémices de la résistance aux traitements couplés à une diminution des moyens déployés, pourraient anéantir les dernières avancées.

 

L’une des pistes envisagées de longue date est celle de la vaccination. Un candidat semble avoir un peu d’avance : le vaccin RTS,S des laboratoires GlaxoSmithKline. Offrant une protection de l’ordre de 43,6 % durant la première année après l’injection, des résultats récents ont montré que son efficacité était réduite à néant quatre ans après administration. Le succès est donc vraiment relatif.

 

Les scientifiques poursuivent leur quête, afin de proposer un vaccin plus efficace. La concurrence pourrait venir du Japon. Les premières phases d’un essai clinique piloté par des chercheurs de l’université d’Osaka confirment la sûreté d’un vaccin nommé BK-SE36, et montrent son effet protecteur sur un effectif réduit. Les investigations vont donc être poursuivies.

 

[...]

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Phase 1b Randomized Trial and Follow-Up Study in Uganda of the Blood-Stage Malaria Vaccine Candidate BK-SE36

http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0064073

 

 

IMAGE :

Le Plasmodium, en forme de banane, est l'agent responsable du paludisme. C'est un unicellulaire qui commence son développement dans le moustique et qui est transmis à l'Homme lors des piqûres de l'insecte. © Ute Frevert, Wikipédia, cc by 2.5

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment le paludisme a-t-il rendu son moustique encore plus sensible à l’odeur humaine ?

Comment le paludisme a-t-il rendu son moustique encore plus sensible à l’odeur humaine ? | EntomoNews | Scoop.it

 

Sans les moustiques, le paludisme ne serait pas capable d’infecter les humains. Non seulement il profite du transport, mais il semble maintenant que le parasite modifie également le comportement des insectes, rendant les moustiques infectés encore plus assoiffés de sang humain.

 

[...]

 

L’étude publiée sur PLOS ONE : Malaria Infected Mosquitoes Express Enhanced Attraction to Human Odor. http://www.plosone.org/article/info:doi/10.1371/journal.pone.0063602

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Quand les insectes se soignent par les plantes…

Quand les insectes se soignent par les plantes… | EntomoNews | Scoop.it

 

 

Il n’y a pas que les primates qui pratiquent l’automédication et se débarrassent de leurs parasites intestinaux en ingérant certaines plantes récoltées dans la forêt. Les insectes aussi l’utilisent ! Mouches du vinaigre, abeilles, fourmis, mais aussi papillons monarques sont capables de comportements à visée thérapeutique, comme l’explique Thierry Lefèvre, chercheur CNRS au Laboratoire Maladies infectieuses et vecteurs, écologie, génétique, évolution et contrôle (Mivegec) de Montpellier, co-auteur d’un article sur l’automédication animale dans Science.

 

[...]

 

La femelle monarque, quand elle est infectée par un parasite protozoaire interne particulièrement néfaste et transmissible à ses œufs, choisit de pondre sur les feuilles d’une plante riche en cardénolides, une substance toxique pour son parasite (et également utilisée en médecine humaine contre les maladies cardiaques). « Les larves, quand elles naissent, se nourrissent de cette plante qui les soigne » s’enthousiasme Thierry Lefèvre, qui précise que les femelles non infectées ne favorisent pas ce type de végétaux. Mais pour le chercheur, la vraie percée est - peut-être - à venir : « si on découvrait que les femelles moustiques, dont on sait aujourd’hui qu’elles consomment des nectars de fleur en plus des repas de sang, ont le moyen de lutter contre le parasite du paludisme, ce serait une vraie déflagration dans le monde de la recherche… »

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Self-Medication in Animals

http://www.sciencemag.org/content/340/6129/150

 

 

SUR INSECT ARCHIVE :

 

→ Self-medication in animals much more widespread than believed http://sco.lt/4l0NqT

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Chimie des substances naturelles : la forêt amazonienne comme vertigineuse source d’inspiration

Chimie des substances naturelles : la forêt amazonienne comme vertigineuse source d’inspiration | EntomoNews | Scoop.it

Entretien avec Christophe Duplais, laboratoire « Écologie des forêts de Guyane »

 

[...]

 

« Comment êtes-vous arrivé à focaliser vos recherches sur les fourmis ?

 

CD : Je m’intéresse beaucoup aux arthropodes, et plus particulièrement aux fourmis, car nous sous-estimons peut-être l’intérêt thérapeutique de leurs métabolites secondaires, notamment contre le paludisme. L’apparition de souches résistantes à l’artémisinine, molécule  antipaludéenne de référence, est un problème inquiétant, d’autant plus que peu de molécules sont en phase clinique III. Il existe donc un besoin important en nouvelles structures actives. Bien que l’étude des arthropodes soit largement développée en écologie chimique, peu d’extraits d’arthropodes ont fait l’objet d’étude dans des tests biologiques. Rappelons que les dernières estimations donnent une fourchette entre 6 et 7 millions d’espèces. Le problème, lorsqu’on s’attaque à la chimie des insectes, est d’avoir suffisamment de matériel biologique pour effectuer un test in vitro et une analyse RMN. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous nous tournons vers les insectes sociaux pour assurer des quantités nécessaires reproductibles. Les fourmis sont de formidables usines chimiques ambulantes composées de nombreuses glandes et pour certaines de poches à venins. Plus de 200 alcaloïdes ont été identifiés chez une dizaine de d’espèces tropicales. Cependant nous sommes loin de connaître la diversité chimique des 14 000 espèces présentes sur Terre ni des 550 présentes en Guyane. A nouveau, l’aide de nos collègues écologues du laboratoire Ecofog spécialistes des fourmis et leur expertise écologique et entomologique nous est vitale pour démarrer une telle activité.»

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Extrait ci-dessus : dernière partie de l'entretien avec Christophe Duplais, concernant plus particulièrement la chimie des insectes

 

 

SUR ENTOMONEWS :

 

→ Interview de Christophe Duplais par l'Institut National de Chimie http://sco.lt/6ol4y1

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Paludisme : un vecteur commun aux grands singes et à l’homme

Paludisme : un vecteur commun aux grands singes et à l’homme | EntomoNews | Scoop.it

 

En 2010, une étude a révélé que le principal agent du paludisme chez l’homme, du nom de Plasmodium falciparum , a pour origine le gorille.

 

Aujourd’hui, le vecteur qui aurait permis le transfert du parasite du grand singe aux humains vient d’être identifié. Un consortium de recherche franco-gabonais a déterminé quelles espèces de moustiques anophèles véhiculent la maladie chez les singes.

 

Parmi elles, Anopheles moucheti , connue pour piquer l’homme ! Ce serait donc elle qui nous aurait infectés à l’origine depuis nos cousins. Et celle-ci pourrait récidiver de nos jours.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les moustiques préfèrent les oiseaux infectés par la malaria

Les moustiques préfèrent les oiseaux infectés par la malaria | EntomoNews | Scoop.it

 

Les parasites ont un objectif : assurer leur pérennité en infectant un maximum d’hôtes. C’est le cas des parasites du genre Plasmodium, responsables du paludisme chez l’homme et qui touchent d’autres espèces animales telles que les passereaux de nos régions (moineaux, mésanges…).

 

L’équipe de Sylvain Gandon vient de montrer que Culex pipiens, le moustique vecteur de la malaria des oiseaux, piquait majoritairement des volatiles déjà infectés – ce qui a pour conséquence de garantir une meilleure transmission au parasite. .../...


→ Malaria infection increases attractiveness to uninfected mosquitoes

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23205903


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Paludisme : deux nouvelles molécules bloquent le développement de Plasmodium falciparum

Paludisme : deux nouvelles molécules bloquent le développement de Plasmodium falciparum | EntomoNews | Scoop.it

 

Des chercheurs de l'Institut Pasteur et du CNRS, en collaboration avec l'Imperial College de Londres, ont synthétisé deux composés capables d'enrayer rapidement et de manière irréversible la croissance de P. falciparum1 durant toutes les phases sanguines de son cycle de vie. Ces derniers agissent en inhibant l'action d'une classe d'enzymes indispensable au développement du parasite, les méthylases d'histones. Ce travail fait l'objet d'une publication le 24 septembre dans la revue PNAS et vient d'être présenté au 23ème Molecular Parasitology Meeting, à Woods Hole, Massachusetts, USA.

 

http://post.queensu.ca/~forsdyke/pfalcip01.htm

more...
No comment yet.