EntomoNews
Follow
Find tag "nanotechnologie"
130.3K views | +58 today
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Inspirés par la nature, ils trouvent par hasard une surface sur laquelle s’empalent les bactéries

Inspirés par la nature, ils trouvent par hasard une surface sur laquelle s’empalent les bactéries | EntomoNews | Scoop.it

GuruMeditation. « Imaginez une chambre d’hôpital, des poignées de porte ou une surface de travail dans une cuisine qui seraient exemptes de bactéries, et pas une goutte de désinfectant, d’eau bouillante ou de micro-ondes n’aura été nécessaire pour anéantir les germes. Et bien, grâce à une nouvelle découverte réalisée par des scientifiques australiens, cela pourrait bientôt être une réalité réalisable à l’aide de silicium noir.

Bien que le matériau fut découvert dans les années 1990 par des scientifiques de l’université d’Harvard, ce n’est que récemment que l’on a découvert ses propriétés antibactériennes, après avoir étudié les ailes de cigales et de libellules (voir : les ailes de la cigale transpercent les bactéries). Les nanostructures en forme de petits piliers sur les ailes détruisent et tuent très efficacement toutes les bactéries qui ont essayé de s’y installer. »

[...]

L’étude publiée sur Nature Communications : Bactericidal activity of black silicon.


more...
Christian Allié's curator insight, December 2, 2013 12:12 PM

.........""......

..... 

Bien qu’utilisé pour les capteurs de caméra et les cellules solaires, le silicium noir n’a pas vraiment été commercialisé. Ainsi le cout pour produire à grande échelle ce type de surface reste inconnu. Les scientifiques qui ont découvert les propriétés antibactériennes du silicium noir sont assez optimistes quant à la possibilité de produire des nanomatériaux synthétiques qui auront le même effet.

L’étude publiée sur Nature Communications : Bactericidal activity of black silicon.

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Découverte d'un nouveau nanomatériau naturel à partir de la soie d'acarien [espagnol]

Découverte d'un nouveau nanomatériau naturel à partir de la soie d'acarien [espagnol] | EntomoNews | Scoop.it
Contrainformación 24h.
Bernadette Cassel's insight:

 

Un nouveau nanomatériau naturel, potentiellement utile dans le domaine biomédical, a été découvert par une équipe de chercheurs de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (iCVV-La Rioja) et de l'Université de Western Ontario (Canada), dirigée par le professeur Miodrag Grbic, de l'ICVV.

 

L'équipe a découvert que la soie d'acarien, mille fois plus fine qu'un cheveu humain, peut être une alternative à la soie d'araignée commune, historiquement considérée comme un biomatériau particulièrement intéressant pour la légèreté, la résistance et l'élasticité.

 

(d'après le début de l'article du 7 mai 2013)

 

 

→ Measurement of the elastic modulus of spider mite silk fibers using atomic force microscopy

http://jap.aip.org/resource/1/japiau/v113/i15/p154307_s1?isAuthorized=no

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Biodiversité, Herpétologie, Ichtyologie, Entomologie...
Scoop.it!

La nanocombinaison pour visionner des insectes sous microscope électronique

La nanocombinaison pour visionner des insectes sous microscope électronique | EntomoNews | Scoop.it
Surprise, les larves d’une drosophile peuvent survivre dans le vide d’un microscope électronique. Leur secret : une nanocombinaison souple qui se forme sous le flux d’électrons, et qui recouvre intégralement leur corps.

 

[...]

 

[Un] chercheur a fait passer, avec l’aide de collaborateurs, toute une série d’animaux vivants dans un MEB [microscope électronique à balayage], afin d'étudier comment ils se comportaient et combien de temps ils survivaient en présence du vide. La majorité d’entre eux ont eu une fin rapide, mais pas tous. En effet, certaines larves d’une drosophile (genre Drosophila) ont résisté à l’épreuve, et se sont même développées tout à faire normalement par la suite, à pression ambiante.

 

Leur cuticule a tout naturellement attiré l’attention des chercheurs, jusqu’à ce que son secret soit percé et dévoilé dans la revue Pnas. Ces larves sont recouvertes d’un revêtement particulier, composé de molécules biologiques (parmi lesquelles figurent des protéines).

 

Selon toute vraisemblance, le flux d’électrons provoquerait une polymérisation massive de ces molécules, au point de transformer le revêtement en une nanocombinaison protectrice souple. Or, cette structure de 50 à 100 nm d’épaisseur limiterait le passage de gaz et de liquides, ce qui explique la survie des larves de mouche.

 


Via Rudy Palatci
Bernadette Cassel's insight:

 

→ A thin polymer membrane, nano-suit, enhancing survival across the continuum between air and high vacuum

http://www.pnas.org/content/early/2013/04/10/1221341110

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un verre anti-reflet inspiré des yeux de mouche

Un verre anti-reflet inspiré des yeux de mouche | EntomoNews | Scoop.it

Actualités du BTP

 

Les feuilles de verre les plus utilisées actuellement sur le marché reflètent environ 4 à 8% de la lumière ; cela est dû à la nette transition entre des matières disposant d’index de réfraction très différents, à savoir le verre et l’air. Il en résulte un reflet indésirable qui interfère avec la vue de l’homme et obstrue la visibilité.

 

Le verre anti-reflet avancé développé par Rolith et AGC s’inspire de la nature et plus particulièrement des yeux des mouches : le verre est composé d’un réseau de nanostructures imitant les yeux de l’insecte. (...)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'effet papillon : la nanotechnologie optique prend son envol [en anglais]

L'effet papillon : la nanotechnologie optique prend son envol [en anglais] | EntomoNews | Scoop.it
When scientists look for keys to unlock problems such as quantum teleportation or faster internet speeds, answers can sometimes be found in the natural world.Controlling light at the nanoscale is necessary…...
Bernadette Cassel's insight:

 

→ Miniature chiral beamsplitter based on gyroid photonic crystals

http://www.nature.com/nphoton/journal/vaop/ncurrent/full/nphoton.2013.233.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des nanoparticules de nouvelle génération, insérées dans les vêtements pour lutter contre la malaria et la dengue

Des nanoparticules de nouvelle génération, insérées dans les vêtements pour lutter contre la malaria et la dengue | EntomoNews | Scoop.it

 

Une équipe de chercheurs de l'Institut des Sciences et de la Technologie du textile a développé une technologie pour repousser les vecteurs de la malaria et de la dengue, comme les moustiques anophèles et éviter les maladies bactériennes. Le principe consiste à laver ses vêtements avec des microparticules fonctionnelles de silice. Le tissu pourra constituer une barrière naturelle à ses insectes. Ces microparticules peuvent supporter 50 à 100 lavages en machine et sont écologiques.

 

Ce projet, initié par le chercheur Jaime Rochas Gomes, en 2007 consiste à tester l'incorporation de produits actifs, tel que des anti-bactériens, de l'aloe vera ou des produits répulsifs de moustiques, dans des microparticules de silice. Les produits actifs sont libérés de façon contrôlée, dans les vêtements. Ces microparticules peuvent être incorporées de façon industrielle dans les tissus de vêtements ou de sacs, mais également par l'utilisateur sur un vêtement déjà confectionné.

 

[...]

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Du venin d'abeille pour tuer le virus du sida

Du venin d'abeille pour tuer le virus du sida | EntomoNews | Scoop.it

 

Quelques jours après l'annonce de la première guérison apparente d'un nourrisson, voilà une nouvelle bonne nouvelle dans la lutte contre le virus du sida. Une équipe de chercheurs américains a mis au point des nanoparticules chargées d'une toxine provenant du venin d'abeille, capable de détruire le virus du sida.

 

À terme, cette découverte pourrait aboutir à la production d'un gel vaginal qui limiterait le risque de contamination par le VIH. "Nous espérons que dans les zones où le taux de prévalence du VIH est important, les gens pourront utiliser ce gel comme un moyen de prévention pour empêcher l'infection initiale," explique Joshua L. Hood de la Washington University de Saint Louis. Comment ? Grâce à cette toxine, la mélitine, un poison capable de percer l'enveloppe protectrice de plusieurs virus dont le VIH.


[L'étude] Cytolytic nanoparticles attenuate HIV-1 infectivity. - Antiviral Therapy - PubMed http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22954649


[Image] « Nanoparticules (violet) portant la mélittine (vert) qui fusionne avec les VIH (cercles bleus avec pointes extérieures) » via "Virus du sida : vers un gel microbicide contenant du venin d’abeille ?" - Vidal.fr
http://www.vidal.fr/actualites/5915/virus_du_sida_vers_un_gel_microbicide_contenant_du_venin_d_abeille/


___________________________________________________________________


ET AUSSI :

• Nanoparticles loaded with bee venom kill HIV | Newsroom | Washington University in St. Louis https://news.wustl.edu/news/Pages/25061.aspx


• Mélittine — Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9littine


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Découverte d'une nouvelle méthode pour reproduire la couleur et la texture des ailes de papillons

Découverte d'une nouvelle méthode pour reproduire la couleur et la texture des ailes de papillons | EntomoNews | Scoop.it

 

Via Ecologie Animale

"Le secret des couleurs et textures des ailes de papillons est levé"

http://sco.lt/8Hn6vZ

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Les couleurs des ailes de papillons, exceptionnellement belles et lumineuses, sont le résultat de propriétés inhabituelles : la manière dont elles reflètent la lumière est fondamentalement différente de la façon dont la couleur fonctionne la plupart du temps.

Une équipe de chercheurs de l'Université de Pennsylvanie a trouvé un moyen pour générer ce genre de «couleur structurelle" qui présente l'avantage supplémentaire d'une autre propriété des ailes de papillons : la super-hydrophobicité, ou la capacité à repousser l'eau très efficacement.
Leur recherche a été publiée dans la revue Advanced Functional Materials.

 

(d'après l'article en anglais de ScienceDaily)

 

→ Exploiting Nanoroughness on Holographically Patterned Three-Dimensional Photonic Crystals

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/adfm.201200013/abstract;jsessionid=D79AAC866FA98FBE7195F6B5016BA2FC.d03t01

 

more...
No comment yet.