EntomoNews
Follow
Find tag "libellule"
80.2K views | +40 today
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Sur la piste du réchauffement climatique en Picardie

Sur la piste du réchauffement climatique en Picardie | EntomoNews | Scoop.it

Par Denis Girette. Le Courrier picard. « On pressent son impact massif, mondial, avec des dérèglements violents. Localement, des scientifiques traquent tous les jours des indices du réchauffement climatique. »


[...]


« Selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIECC), qui réunit 170 pays, une augmentation moyenne de 2º des températures sur le globe équivaut à un déplacement en latitude de 360 km vers le nord. Ces déplacements, le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie (47 collaborateurs) tente de les capter et de les analyser à travers 10 000 hectares, dans quelques-unes des 150 stations qu’il administre dans la région. »


« Outre la mante religieuse et la libellule citées, le conservatoire étudie « le papillon Azuré de la croisette, la sauterelle Ephippiger des vignes et des espèces floristiques comme une herbacée, l’orobanche de la germantré » précise Manuel Das Graças, directeur du conservatoire pour l’Oise. »


« L’observation de ces espèces méridionales est complétée par celles, septentrionales, en train de déserter notre région pour des terres plus froides. C’est la cas de la Cigüe véreuse, une ombellifère des zones humides dont le dernier bastion picard se trouve dans la réserve naturelle du centre ville de Saint-Quentin. Une fleur des éboulis calcaires souffre de la succession d’hivers doux qui limite les effets clivants du gel. Le peuplement du Sisymbre couché se rétracte donc en Picardie, comme celui de cette grosse araignée des tourbières, Delomedes Plantarius, désormais confinée dans le marais de Sacy dans le centre Oise, toujours selon Manuel Das Graças. » 


[...]



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les libellules inspirent Renzo Piano !

Les libellules inspirent Renzo Piano ! | EntomoNews | Scoop.it
Quelques nouvelles sur le front des éoliennes et du biomimétisme. Renzo Piano a conceptualisé une éolienne plus efficace inspirée des libellules...


[...]


Par rapport aux éoliennes traditionnelles, l’éolienne Dragonfly Invisible est capable de résister à des vents plus forts, et de fonctionner sous des vents de faible intensité. La technique réside dans la conception slim-line (ligne mince) des pales, qui est inspirée des ailes de libellule et de leur agilité face à des vents violents.


[...]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une nouvelle espèce de guêpe découverte par des scientifiques taiwanais

Une nouvelle espèce de guêpe découverte par des scientifiques taiwanais | EntomoNews | Scoop.it

 

 

C’est à une équipe de l’Université nationale de Taiwan que l’on doit cette découverte étonnante : celle d’une guêpe minuscule (1,2 millimètre de long) qui a la particularité de faire de la procréation assistée grâce à une libellule.

 

Les chercheurs ont réussi à établir ce fait en s’appuyant sur la découverte d’œufs de guêpe dans les œufs d’une libellule à New Taipei. La guêpe porte le nom d’Hydrophylita emporos, ce qui signifie passager en latin.

 

Ils ont publié les résultats de leur recherche dans un journal en accès libre, PLoS ONE.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Hydrophylita (Lutzimicron) emporos Shih & Polaszek (Hymenoptera: Trichogrammatidae) from Taiwan, Parasitising Eggs, and Phoretic on Adults, of the Damselfly Psolodesmus mandarinus mandarinus (Zygoptera: Calopterygidae)

http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0069331

 

 

UN AUTRE ARTICLE (en anglais) :

 

→ New Parasitic Wasp Species Discovered In Taiwan

http://www.asianscientist.com/in-the-lab/parasitic-wasp-species-discovered-taiwan-2013/

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les pesticides réduisent considérablement la biodiversité dans les milieux aquatiques [en anglais]

Les pesticides réduisent considérablement la biodiversité dans les milieux aquatiques [en anglais] | EntomoNews | Scoop.it
The pesticides, many of which are currently used in Europe and Australia, are responsible for reducing the regional diversity of invertebrates in streams and rivers by up to 42 percent, researchers report in the Proceedings of the National Academy...

 

→ Pesticides reduce regional biodiversity of stream invertebrates". PNAS, Early Edition. 17 June 2013, DOI: 10.1073/pnas.1305618110

http://www.pnas.org/cgi/doi/10.1073/pnas.1305618110

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Pesticides reduce regional biodiversity of stream invertebrates

http://www.pnas.org/content/early/2013/06/12/1305618110

 

 

SUR LE MÊME SUJET :

 

→ Les pesticides réduisent fortement la biodiversité aquatique

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/06/18/les-pesticides-reduisent-fortement-la-biodiversite-aquatique_3431797_3244.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les libellules sont capables, comme les humains, de concentrer leur attention sur une cible

Les libellules sont capables, comme les humains, de concentrer leur attention sur une cible | EntomoNews | Scoop.it

 

Des scientifiques ont découvert que les libellules peuvent faire quelque chose qui était auparavant estimé comme impossible chez les invertébrés. C’est ce qu’on appelle l’attention sélective. Comme les primates, les libellules ont des cellules cérébrales spécifiques qui leur permettent de se bloquer sur des objectifs précis lors de la traque de leurs proies, tout en ignorant les distractions potentielles. Cette découverte présente des informations importantes sur la sophistication du cerveau des insectes et pourrait éventuellement aider dans le développement de robots intelligents.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Selective Attention in an Insect Visual Neuron

http://www.cell.com/current-biology/retrieve/pii/S0960982212013929

 

Une vidéo :

→ Dragonflies have human-like 'selective attention'

http://www.youtube.com/watch?v=iyMU6wfSBTI&feature=player_embedded

 

L'article de Futura-Sciences :

→ Les sportifs et les libellules partagent l’attention sélective

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/zoologie/d/les-sportifs-et-les-libellules-partagent-lattention-selective_43671/

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Inspirés par la nature, ils trouvent par hasard une surface sur laquelle s’empalent les bactéries

Inspirés par la nature, ils trouvent par hasard une surface sur laquelle s’empalent les bactéries | EntomoNews | Scoop.it

GuruMeditation. « Imaginez une chambre d’hôpital, des poignées de porte ou une surface de travail dans une cuisine qui seraient exemptes de bactéries, et pas une goutte de désinfectant, d’eau bouillante ou de micro-ondes n’aura été nécessaire pour anéantir les germes. Et bien, grâce à une nouvelle découverte réalisée par des scientifiques australiens, cela pourrait bientôt être une réalité réalisable à l’aide de silicium noir.

Bien que le matériau fut découvert dans les années 1990 par des scientifiques de l’université d’Harvard, ce n’est que récemment que l’on a découvert ses propriétés antibactériennes, après avoir étudié les ailes de cigales et de libellules (voir : les ailes de la cigale transpercent les bactéries). Les nanostructures en forme de petits piliers sur les ailes détruisent et tuent très efficacement toutes les bactéries qui ont essayé de s’y installer. »

[...]

L’étude publiée sur Nature Communications : Bactericidal activity of black silicon.


more...
Christian Allié's curator insight, December 2, 2013 12:12 PM

.........""......

..... 

Bien qu’utilisé pour les capteurs de caméra et les cellules solaires, le silicium noir n’a pas vraiment été commercialisé. Ainsi le cout pour produire à grande échelle ce type de surface reste inconnu. Les scientifiques qui ont découvert les propriétés antibactériennes du silicium noir sont assez optimistes quant à la possibilité de produire des nanomatériaux synthétiques qui auront le même effet.

L’étude publiée sur Nature Communications : Bactericidal activity of black silicon.

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les Broméliacées de Guyane : des micro-écosystèmes étudiés à la loupe

Les Broméliacées de Guyane : des micro-écosystèmes étudiés à la loupe | EntomoNews | Scoop.it

 

Des chercheurs du CNRS, de l’IRD et des universités de Toulouse et Clermont-Ferrand ont étudié les écosystèmes nichés dans les réservoirs d’eau de 365 Broméliacées de Guyane. L’ensemble des micro-organismes et insectes présents dans ces plantes ont été répertoriés, et la chaîne alimentaire a été reconstituée. Objectif : voir comment la structure de ces réseaux varie en fonction des modifications environnementales. Une étude vient d’être publiée dans PLOS ONE le 14 août 2013.

 

[...]

 

Référence de la publication :
Food-web structure in relation to environmental gradients and predator-prey ratios in tank-bromeliad ecosystems
Olivier Dézerald, Céline Leroy, Bruno Corbara, Jean-François Carrias, Laurent Pélozuelo, Alain Dejean et Régis Céréghino.
Revue PLOS ONE, 14 août 2013.

Pour accéder à la publication : http://dx.plos.org/10.1371/journal.pone.0071735

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Image :

 

« Larve de libellule présente dans une Broméliacée (Les Broméliacées, plantes typiques de l’Amérique du sud, forment des réservoirs d’eau où se développent micro-organismes et insectes) »

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les cours d'eau contaminés aux pesticides déciment la biodiversité

Les cours d'eau contaminés aux pesticides déciment la biodiversité | EntomoNews | Scoop.it

 

Les pesticides menacent une grande partie de la biodiversité.

 

Ainsi, des populations d’insectes dont les larves se développent dans les rivières se sont considérablement réduites dans celles polluées aux insecticides. Des études antérieures ont déjà mis en évidence l’hécatombe que provoquent les insecticides sur les insectes aquatiques, en évaluant l’évolution des larves dans un cours d’eau. Mais pour la première fois, une équipe de recherche publie les résultats d’une étude de grande échelle, où plusieurs pays et cours d’eau sont comparés.

 

Une équipe germano-australienne, dont l’étude est publiée dans les Pnas, montre que les populations de libellules et d’éphéméroptères se sont considérablement réduites. Une conséquence directe de l’utilisation de pesticides.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

SUR ENTOMONEWS :

→ Les pesticides réduisent considérablement la biodiversité dans les milieux aquatiques [en anglais] http://sco.lt/7jRqEr

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les sportifs et les libellules partagent l’attention sélective

Les sportifs et les libellules partagent l’attention sélective | EntomoNews | Scoop.it
Comme de nombreux primates (dont nous faisons partie), les libellules possèdent une attention sélective : elles peuvent focaliser leurs sens sur une cible tout en négligeant le reste.
Bernadette Cassel's insight:

 

→ Les libellules sont capables, comme les humains, de concentrer leur attention sur une cible

http://www.scoop.it/t/entomonews/p/3900702893/les-libellules-sont-capables-comme-les-humains-de-concentrer-leur-attention-sur-une-cible

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Dragonfly : Vous ne verrez plus les insectes de la même façon

Dragonfly : Vous ne verrez plus les insectes de la même façon | EntomoNews | Scoop.it

 

Voilà un projet assez impressionnant du nom de Dragonfly qui est subventionné par l'US air force à hauteur 100 000$. C'est un drone qui peut facilement passer pour une libellule afin d'espionner l'ennemi .. il a l'avantage de pouvoir faire du sur place pour pouvoir photographier tous ce qu'il y a autour.
Il dispose de 4 ailes, d'une connexion Wifi, et d'une vingtaine de capteur.
Le drone est contrôlable à partir d'une application iOS ou Android.

 

Bernadette Cassel's insight:

Une vidéo :

http://vimeo.com/52703425

more...
No comment yet.