EntomoNews
182.6K views | +103 today
Follow
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un quart des espèces vivant en Ile-de-France sont menacées

Un quart des espèces vivant en Ile-de-France sont menacées | EntomoNews | Scoop.it

Par Francetv info avec AFP. « L'agence régionale de la biodiversité a mené un diagnotic de l'état de la faune et de la flore dans la région parisienne. »


« C'est un cri d'alarme que lance le premier état des lieux global de la biodiversité en Ile-de-France : un quart des espèces vivant dans la région sont menacées, selon Natureparif, l'agence régionale de la biodiversité, qui a présenté ce bilan mardi 28 janvier à Paris. Cette "photographie de l'état de santé de la faune et de la flore" dans la région la plus peuplée de France (20% de la population française sur 2% du territoire métropolitain) doit permettre de mieux "orienter les politiques" de préservation, a expliqué lors d'une conférence de presse Liliane Pays, conseillère régionale écologiste et présidente de Natureparif. »


[L'étude] Indicateurs2012-2013.pdf
http://www.natureparif.fr/attachments/observatoire/Indicateurs/2013/Indicateurs2012-2013.pdf


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un bilan de la faune et de la flore en 2013 dans le Cher

Un bilan de la faune et de la flore en 2013 dans le Cher | EntomoNews | Scoop.it

Par Alizée Golfier. Le Berry Républicain. « En 2013, des espèces ont été recensées, d’autres se sont faites plus rares et des habitats ont régressé. En 2014, la vigilance est toujours de mise. »


« Libellules, papillons, amphibiens, reptiles, oiseaux de tout plumage, pelouses calcicoles, résineux, chênes… Le Cher est un écrin accueillant pour une faune et une flore riches. [...] « Cela fait deux ou trois ans que l’on travaille sur la protection des amphibiens et particulièrement autour du sonneur à ventre jaune, explique Sébastien Brunet, chargé d’étude faune-flore à l’association Nature 18. [...]»


« L’association  s’est également penchée sur les cas de nos plus petits voisins : les insectes. Plus particulièrement les libellules et les papillons. « On a recensé 45 espèces de libellules sur 46 communes, retrace Sébastien Brunet. Parmi elles, quelques espèces rares d’ailleurs comme l’agrion orné dont on ne connaît qu’une seule station dans la Région Centre, et l’agrion de Mercure. »


[...]


[Image] « Observé dans deux nouvelles zones, le sonneur à ventre jaune est la surprise 2013. - S. Brunet NATURE 18 »


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Bilan étude Gorges du Chavanon (Puy-de-Dôme) : Brame du Cerf mais pas seulement

Bilan étude Gorges du Chavanon (Puy-de-Dôme) : Brame du Cerf mais pas seulement | EntomoNews | Scoop.it


"Conservatoire d'espaces naturels d'Auvergne"


Une étude a été menée par la Société d’Histoire Naturelle Alcide d’Orbigny durant les 2 dernières années sur les coléoptères se nourrissant du bois mort. Des observations, des pièges ont été installées en 2012 et 2013, principalement sur des parcelles du Conservatoire.


Les résultats viennent de nous parvenir et sont particulièrement exceptionnels puisque 234 espèces ont été inventoriées dont 211 liées au bois morts. 54 espèces sont considérées comme bio-indicatrices c’est à dire remarquables. A titre comparatif, seules les gorges de la Rhue (63 espèces) et la forêt de la Comté (55 espèces) devancent ce site avec une pression d’étude plus importante. On peut donc considérer les gorges du Chavanon comme un site d’importance régional pour ce groupe animal. Merci à Benjamin Calmont pour cette étude et au financeur (DREAL Auvergne, crédits d’animation Natura 2000).


Bernadette Cassel's insight:


Gorges du Chavanon - Commune de Savennes (Puy-de-Dôme)


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les données SAPROX en ligne sur l'INPN

Les données SAPROX en ligne sur l'INPN | EntomoNews | Scoop.it


L’INPN annonce la mise en ligne d’un jeu de données concernant l’Inventaire National des Coléoptères Saproxyliques (SAPROX) provenant de l'Opie.


Les Coléoptères saproxyliques forment un groupe fonctionnel comprenant environ 2500 espèces en France. Le terme « saproxylique » désigne le fait que les espèces sont associées au bois mort et/ ou dépérissant sous ses différentes formes (degré de décomposition, cavité dans les arbres vivants, etc.), qu’elles soient consommatrices de bois, prédatrices, consommatrices de champignons lignivores etc. Une typologie a défini récemment les différents groupes fonctionnels saproxyliques.

Le projet d’Inventaire National des Coléoptères Saproxyliques (SAPROX) est porté conjointement par le Muséum et l’Opie. Un tel projet s’avère fédérateur dans un domaine, les insectes, où le besoin de données fiables et organisées au niveau national se fait de plus en plus sentir pour soutenir les programmes de conservation issus de la Stratégie nationale pour la biodiversité. L’INPN diffuse désormais près de 27 000 données provenant de l’Opie et rentrant dans le cadre de ce projet.

Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE :

Inventaire National des Coléoptères Saproxyliques (SAPROX) http://sco.lt/55aOy9



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

De nouvelles espèces étonnantes découvertes au Surinam

De nouvelles espèces étonnantes découvertes au Surinam | EntomoNews | Scoop.it
Une expédition scientifique menée par des chercheurs de l’organisation Conservation International au Surinam a...
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

Expédition scientifique au Surinam


De la grenouille cowboy à la sauterelle crayola, les nouvelles espèces de la jungle amazonienne


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un paradis pour les insectes : dix ans après l'incendie, la forêt reprend ses droits

Un paradis pour les insectes : dix ans après l'incendie, la forêt reprend ses droits | EntomoNews | Scoop.it
Il y a 10 ans, un gigantesque incendie ravageait 310 hectares de forêt au dessus de Loèche. Aujourd'hui, la nature reprend ses droits. Lentement mais sûrement.

 

[...]

 

Ce qui vaut pour la flore, vaut aussi pour la faune. Plus de 900 espèces d'insectes ont été répertoriées dans la zone incendiée. Les forêts voisines, non touchées par les flammes, en comptent deux fois moins et on y recense six fois moins d'individus par espèce, explique l'entomologiste du WSL Beat Wermelinger.

 

La colonisation par les insectes s'est faite très rapidement. Deux ans après l'incendie, le maximum d'individus était atteint. Pour Beat Wermelinger, "ce qui est considéré comme une catastrophe pour les humains est un miracle pour la nature".

 

more...
Luc Opdecamp's curator insight, February 1, 2014 3:10 AM

La philosophie de recolonisation naturelle après incendie de forêt porte ses fruits.

A Loèche (Suisse), en 10 ans "peupliers, bouleaux, saules se sont multipliés alors que les premières pousses de résineux apparaissent."

Rescooped by Bernadette Cassel from pour mon jardin
Scoop.it!

La population des papillons de prairie a diminué de moitié en vingt ans

La population des papillons de prairie a diminué de moitié en vingt ans | EntomoNews | Scoop.it
Un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement dresse un constat accablant : en vingt ans, la population des papillons de prairie a diminué de moitié.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Pescalune, Druesne Christine
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Parc national du Mercantour : une faune sauvage abondante

Parc national du Mercantour : une faune sauvage abondante | EntomoNews | Scoop.it

 

Avec près de 10000 espèces sur les 39000 identifiées en France, l’entomofaune du Mercantour affiche une richesse qui a contribué au classement, dès 1936, du vallon du Lauzanier en réserve naturelle et, en 1979, d’une partie du massif en Parc national.

Cette richesse se traduit non seulement par une abondance des populations, mais aussi par un endémisme élevé qui s’explique par le contexte biogéographique.


Les inventaires en cours confirment cette diversité : en plus du papillon Petit Apollon, aux ailes blanches tachées de rouge et de noir, endémique du Boréon et de la Gordolasque, 232 espèces de papillons ont été recensées dans la haute vallée du Verdon.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Liste insectes du Parc national du Mercantour

http://www.mercantour.eu/images/documents/PDF/Liste%20insectes%20PNM%20%2801-11-02%29.pdf

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cher : 1000 espèces d'insectes sur les Chaumes de la Périsse

Cher : 1000 espèces d'insectes sur les Chaumes de la Périsse | EntomoNews | Scoop.it
Site internet du Conservatoire d'espaces naturels de la région Centre (Cen Centre), association loi 1901 de préservation de la nature en région Centre.

 

Depuis 2003, un suivi a lieu tous les ans afin d'évaluer la biodiversité entomologique des Chaumes de la Périsse. Chaque année est riche en découvertes exceptionnelles, et 2012 est marquée par l'observation de la 1000ème espèce d’insectes. De plus, ce site héberge un grand nombre d’espèces extrêmement rares, mais ce n’est que cette année que la première espèce protégée a été découverte : la Bacchante.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Conservatoire d'espaces naturels de la région Centre

http://www.cen-centre.org/component/jnewsletter/mailing/view/listid-17/mailingid-57/listype-1/Itemid-999

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Informations sur le Plathelminthe terrestre invasif en France

Informations sur le Plathelminthe terrestre invasif en France | EntomoNews | Scoop.it

 

[...]

 

Que dois-je faire si je trouve ce ver?

 

• D'abord, bien vérifier que c'est bien ce ver: comparer avec les photos de cette page.

 

• Ensuite, noter l'endroit (votre jardin? ailleurs? dans la terre? sous un pot de fleurs?)

 

• Récolter le ver avec beaucoup de soin (ne pas l'écraser, le casser).

 

• Le mettre dans une boîte fermée avec un peu de terre humide, mais pas dans l'eau.

 

• Garder la boîte au frais (cave, pièce fraîche) mais ne pas le congeler.

 

• Me contacter pour savoir quoi faire ensuite. 


[...]

 

Bernadette Cassel's insight:

 

SUR ENTOMONEWS :

→ WANTED - Appel à témoin ! INPN - Inventaire National du Patrimoine Naturel http://sco.lt/7GH7ib

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Recensement des arthropodes au Panama, par Yves Roisin, Evolution biologique et Ecologie

Recensement des arthropodes au Panama, par Yves Roisin, Evolution biologique et Ecologie | EntomoNews | Scoop.it

 

Paroles de chercheurs : Les podcasts de la recherche à l'ULB

 

[...] Tous les 15 jours, un chercheur de l’ULB présente ses travaux dans une conversation à bâtons rompus avec un journaliste scientifique. En une dizaine de minutes et avec des mots simples, il vous fait entrer au cœur même de sa recherche et en décrit les perspectives concrètes.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une expédition scientifique revient de Papouasie avec 1,5 million de spécimens

Une expédition scientifique revient de Papouasie avec 1,5 million de spécimens | EntomoNews | Scoop.it

 

Partis en octobre dernier pour une grande expédition naturaliste en Papouasie-Nouvelle-Guinée, des scientifiques du monde entier sont de retour après trois mois d'exploration avec dans leurs bagages 1,5 million de spécimens divers et sans doute quelques milliers d'espèces nouvelles à identifier sur plusieurs décennies.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Dans Variétés entomologiques :

 

→ Retour d'expédition par Philippe Bouchet

http://sco.lt/7uYbQX

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des mouches pour mesurer… la biodiversité

Des mouches pour mesurer… la biodiversité | EntomoNews | Scoop.it
Près d'un quart des espèces de mammifères sont aujourd'hui menacées et, dans de nombreux cas, principalement pour les animaux vivant dans les forêts tropicales denses, les données sur la biodiversité sont insuffisantes, voire inexistantes. Or il n'est pas d'action de conservation pertinente sans une mesure précise de la diversité et de la répartition des espèces et, dans ce domaine, la tâche est proprement complexe et herculéenne, sans parler de son coût souvent rédhibitoire... Les écologues se prennent sans doute parfois à rêver d'auxiliaires zélés autant qu'ailés, capables d'explorer sans se fatiguer les espaces naturels et d'y faire, gratuitement ou presque, l'état des lieux du vivant.

 

Si l'on en croit une étude allemande parue ce lundi 7 janvier dans la revue Molecular Ecology, ces auxiliaires existent pour évaluer la diversité des mammifères : ce sont les mouches vertes ou bleues, grandes amatrices d'excréments animaux et de charognes, dont elles dépendent pour une bonne part de leur cycle de vie. Comme me l'a expliqué Sébastien Calvignac-Spencer, chercheur français en post-doctorat à l'Institut Robert Koch de Berlin (sorte d'équivalent allemand de l'Inserm) et premier auteur de cette étude, "le principe est tout bête : on capture des mouches, on les réduit en poudre, on les met en solution et on en extrait l'ADN. Certes il y aura beaucoup d'ADN de mouches, mais il y aura aussi de l'ADN de mammifères, que ces insectes auront ingéré, soit sur des carcasses, soit dans des fèces." Il faut ensuite comparer les séquences génétiques ainsi obtenues à celles des bases de données pour savoir quelles espèces de mammifères vivent dans les parages.

(...)

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Flesh-eating flies map forest biodiversity
http://www.nature.com/news/flesh-eating-flies-map-forest-biodiversity-1.12147

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le ver tueur de lombrics est entré en Ile-de-France !

Le ver tueur de lombrics est entré en Ile-de-France ! | EntomoNews | Scoop.it

Par philippegrecourt. Aulnaycap ! « Il s’appelle le Plathelminthe et risque de devenir le cauchemar des jardiniers franciliens. Le ver plat, tueur de lombrics, a été repéré dans le bois de Vincennes. Alerte à l'invasion. »


« C’est un entomologiste amateur qui a donné l’alerte après avoir repéré cet étrange ver dans son jardin il y a quelques mois. L’information a aussitôt été prise très au sérieux par le professeur Justine, chercheur au Muséum national d’histoire naturelle. Il a reconnu le plathelminthe terrestre invasif, un prédateur originaire de Nouvelle-Zélande qui se nourrit de nos bons vieux lombrics. Il fait déjà des ravages au Royaume-Uni où, dans certaines communes, ces derniers ont totalement disparu… »


« Un avis de recherche a été lancé au niveau national pour tenter de mesurer l’ampleur de l’invasion en France avec l’aide du public et, notamment, des jardiniers. Une opération de sciences participatives qui a donné des résultats spectaculaires. On sait aujourd’hui qu’au moins six espèces différentes de ces vers plats sont présentes dans l’Hexagone et que pratiquement tout le territoire est touché. Pour les scientifiques, c’est une véritable catastrophe écologique majeure qui est en marche… »


[...]


En cas de découverte, comparer avec les photos de la page du professeur Justine : http ://bit.ly/Plathelminthe. Puis contacter le professeur Justine pour savoir quoi faire ensuite. [...]


___________________________________________________________________


Jean-Lou Justine's Home Page

https://sites.google.com/site/jljjustine/plathelminthe-terrestre-invasif


« Pour des informations à jour et en continu, voir le compte Twitter (depuis le 20 septembre 2013)


Je tweete dès que je reçois une nouvelle mention de Plathelminthe terrestre invasif en France, bien confirmée avec photo.


Vous n'avez pas besoin d'avoir un compte Twitter pour lire ces infos, il suffit de cliquer sur https://twitter.com/Plathelminthe4 »

Bernadette Cassel's insight:
more...
Agriculture and economy's comment, March 8, 2014 3:11 AM
Le "Commonwealth" va nous apporter la "Commonmisery" !
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le recensement annuel du Zoo de Londres

Le recensement annuel du Zoo de Londres | EntomoNews | Scoop.it

Par Mona Neuhauss. MSN Actualités. « 850 espèces d'animaux à compter. Le Zoo de Londres accueille près de 850 espèces d'animaux. »

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

À la recherche des ancêtres des insectes

À la recherche des ancêtres des insectes | EntomoNews | Scoop.it
SCIENCES - Des chercheurs français vont partir un mois en Australie pour reconstituer l'arbre généalogique d'insectes australiens...


Faire l’arbre généalogique d’un insecte est plus compliqué que de retrouver la trace de ses propres ancêtres. C’est pourtant à cette tâche minutieuse que des scientifiques français vont se dédier durant un mois: du 11 novembre au 5 décembre 2013, des chercheurs du Muséum national d’histoire naturelle et du CNRS partiront en Australie pour y collecter des insectes dont les racines sont à chercher du côté du Gondwana, cet immense continent qui regroupait Amérique du Sud, Afrique, Inde, Australie et Antarctique avant que les continents ne se séparent il y a 140 millions d’années.


« L’objectif est de ramasser différents insectes, punaises, collemboles, moucherons, et coléoptères coprophages, pour retracer l’évolution de ces groupes au fil de la dérive des continents», explique Eric Guilbert, entomologiste au Muséum, qui partira avec cinq autres chercheurs. Les échantillons collectés permettront de mesurer les effets de la vicariance, c’est-à-dire l’émergence d’une barrière géographique entre deux populations d’une même espèce, sur leur évolution. «Lorsqu’elles se séparent, deux espèces sœurs peuvent évoluer complètement différemment, explique Eric Guilbert. Nous allons donc rechercher les liens de parenté entre des espèces australiennes et des espèces d’Afrique du sud, par exemple.»


(CAFOTROP : Canopée des Forêts Tropicales http://www.cafotrop.org/#)


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :


Exploration des grandes forêts tempérées de l'Hémisphère Sud


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Évolution des populations de Rhopalocères en Périgord vert (été 2013)

Évolution des populations de Rhopalocères en Périgord vert (été 2013) | EntomoNews | Scoop.it
Après un hiver interminable et un printemps désastreux, on pouvait s’interroger sur l’abondance et la variété des populations de papillons « de jour » durant l’été 2013.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Suivi des Rhopalocères en Haute-Normandie pour la production d’indicateurs de biodiversité

Suivi des Rhopalocères en Haute-Normandie pour la production d’indicateurs de biodiversité | EntomoNews | Scoop.it

 

L’Observatoire de la Biodiversité en Haute-Normandie (OBHN) est un outil mis en place par l’Etat, la Région et les Départements de l’Eure et de la Seine-Maritime, pour lutter contre l’érosion de la biodiversité et contribuer à la stratégie régionale de préservation de la biodiversité.

 

Afin de développer une série d’indicateurs pour suivre et évaluer l’état de la biodiversité haut-normande, l’OBHN a lancé plusieurs études pour réaliser des suivis spatiaux et temporels permettant de caractériser l’état et la dynamique des populations concernées.

 

[...]

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Mais où sont passés les papillons des prairies?

Mais où sont passés les papillons des prairies? | EntomoNews | Scoop.it
Le nombre des papillons des prairies a été divisé par deux en 20 ans. L'Agence européenne de l'environnement tire la sonnette d'alarme.
Bernadette Cassel's insight:

 

SUR INSECT ARCHIVE :

→ Le rapport de l'Agence européenne de l'environnement (AEE) http://sco.lt/6XAiO1

 

 

AUTRE ARTICLE :

 

→ La moitié des papillons des prairies ont disparu en vingt ans en Europe http://www.actualites-news-environnement.com/30898-papillons-prairies-Europe.html

 

 

UNE VIDÉO :

 

→ La moitié des papillons des prairies européennes ont disparu

http://www.dailymotion.com/video/x12p6mp_la-moitie-des-papillons-des-prairies-europeennes-ont-disparu_news

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Aurignac. La biodiversité suivie à la loupe

Aurignac. La biodiversité suivie à la loupe | EntomoNews | Scoop.it
Les premières études remontent à trente ans. Des scientifiques observent le canton d’Aurignac à la loupe et multiplient les recherches pour en inventorier la biodiversité et en connaître l’évolution.

 

Dans le cadre du projet européen «Farmland», cette zone se caractérise par une agriculture de polyculture et d’élevage, par la petite taille des parcelles et l’organisation des cultures.

 

[...]

 

En ce moment, Amélie Bourgeade et Lea Frontaro arpentent le terrain pour une opération d’inventaire des insectes que l’on trouve dans la nature. Depuis deux mois, elles mènent un travail de fourmi pour capturer abeilles, papillons, syrphes, carabes et araignées . Non seulement, elles piègent ces insectes qu’elles font examiner en laboratoire mais encore, elles poussent l’expérience jusqu’à poser des cartes garnies de pucerons pour appâter et recenser les prédateurs qui rodent dans les environs. C’est la vie secrète et complexe des animaux que ces études mettent à jour comme un diagnostic du monde rural, pour produire des connaissances et répondre peut être aux enjeux environnementaux de demain.

 

[...]

 

Ces études sur la biodiversité sont réalisées par le laboratoire Dynafor (Dynamique forestière dans l’espace rural) une unité mixte qui regroupe des chercheurs de l’INRA (institut national de recherche agronomique) de l’ENSAT (Ecole Nationale d’Agronomie de Toulouse) et de l’Institut National Polytechnique de Toulouse.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ FarmLand - CEFE (Centre d'Écologie Fonctionnelle et Évolutive) / CNRS [en anglais] http://www.cefe.cnrs.fr/actualites-dpb/new-biodiversa-project-farmland

 

→ Laboratoire Dynafor (Dynamique forestière dans l’espace rural) https://dynafor.toulouse.inra.fr/web/

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Algérie : Des modifications de la flore et de la faune ont été observées dans le parc de Chréa

Algérie : Des modifications de la flore et de la faune ont été observées dans le parc de Chréa | EntomoNews | Scoop.it

 

Le Parc national de Chréa, dans la wilaya de Blida, est sujet à de nombreuses modifications ayant affecté tant sa flore que sa faune, selon le directeur de cet espace naturel protégé, Dehal Ramdane. «Ces modifications sont liées aux changements climatiques affectant le nord de l’Afrique depuis une dizaine d’années», a indiqué à l’APS M. Dehal.

 

[...]

 

Dans une déclaration à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement, coïncidant avec le 5 juin de chaque année, M. Dehal a assuré que le «poumon de la Mitidja» est sujet à de nombreux phénomènes nouveaux attestés par les rapports de contrôle périodiques effectués par les agents du parc. Parmi ces nouveaux phénomènes, le directeur du parc citera la «progression de la force des vents du Sud touchant le parc, durant ces 10 dernières années». Les agents du Parc national de Chréa ont, aussi, constaté tout au long de cette période des désordres et des modifications dans les cycles biologiques du couvert végétal et de la faune, voire même des insectes de cet espace naturel, a-t-il indiqué.

 


Via Pescalune
Bernadette Cassel's insight:

 

→ Expose Parc National de Chrea (1) - Scribd

http://fr.scribd.com/doc/136890741/Expose-Parc-National-de-Chrea-1

 

EXTRAIT

« Les insectes :
214 espèces ont été inventoriées elles se repartissent sur les taxons suivants :18 Arachnides, 85 Coléoptères, 20 lépidoptères, et 91representants plusieursautres taxons.

 

 Les myriapodes :
Ils sont au nombre de 6 dont 3 Diplopodes et 3 Chilopodes.»

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des petites bêtes aux compteurs

Des petites bêtes  aux compteurs | EntomoNews | Scoop.it
En 1989, Vigie-Nature se lançait dans un gigantesque inventaire de la biodiversité. Mais ce réseau d’observateurs amateurs doit faire face à un défi : la mobilisation durable des volontaires, encore insuffisante.

 

[...]

 

Dix mille observateurs, 6 500 jardins inscrits à l’Observatoire des oiseaux où l’on en a compté 335 000. Plus de 1 400 000 papillons dénombrés. Vingt ans de données pour le suivi temporel des oiseaux communs (Stoc). Dès 2003, ses chiffres prouvaient que le réchauffement climatique induisait chez les espèces boréales un déclin bien plus conséquent que celui des espèces méridionales. Ils permettent de savoir si les zones Natura 2000 protègent efficacement ou non les faunes et les flores. Des observations qui se retrouvent dans plus de 60 articles de revues scientifiques internationales (1).


Les résultats accumulés commencent à faire poids et démontrent l’intérêt de la démarche. S’appuyer sur un réseau d’amateurs pour construire la connaissance scientifique n’est pas nouveau. Réseaux naturalistes et sociétés savantes ont même connu leur heure de gloire au XIXe siècle. C’est ainsi que les prévisions météo, alimentées par des médecins et des instituteurs, fonctionnaient avant l’ère des satellites.

 

[...]

 

Reste la question de la valorisation des résultats. Pour l’instant trop confidentielle et tournée presque exclusivement vers une communauté de spécialistes. Sans perdre de vue l’ambition scientifique, qui doit rester «l’élément central», insiste Romain Julliard, les résultats devront s’ouvrir à un public plus large. Les 25 et 26 mai au muséum, les 10 ans de l’Inventaire national du patrimoine naturel (INPN) - qui puise dans Vigie-Nature de précieux résultats - devraient en fournir l’occasion.

 

(1) «Nature climate change», «Biology letters», «Plos One», etc.

Bernadette Cassel's insight:

 

→ L'Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) fête ses 10 ans !

http://tinyurl.com/bl9mbg5

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

WANTED - Appel à témoin ! INPN - Inventaire National du Patrimoine Naturel

WANTED - Appel à témoin ! INPN - Inventaire National du Patrimoine Naturel | EntomoNews | Scoop.it

 

Un Plathelminthe (ver plat) terrestre, prédateur de lombrics (ver de terre), vient d'être détecté cet hiver dans trois localités françaises (Finistère, Alpes-Maritimes, Corse). Ce genre de ver n'existe pas naturellement en Europe. Dans les quelques pays où des espèces proches ont été récemment détectés, comme en Angleterre, on observe une quasi disparition de sa proie (les lombrics), causant des pertes agronomiques et des déséquilibres majeurs sur les milieux naturels. Son origine serait l'hémisphère sud, le plus probablement la Nouvelle-Zélande.

 

Dans son aire de répartition naturelle, les lombrics ont développé des stratégies d'évitement qui leur permettent de se maintenir malgré ce prédateur. Mais en Europe, les lombrics ne sont pas préparés à cette menace. Or les lombrics sont des « espèces ingénieurs » : ils creusent des galeries qui aèrent le sol et permettent la circulation de l'eau, elles réassimilent la matière organique du sol, la rendant disponible et exploitable par les végétaux.

 

L'impact de leur disparition, autant pour les systèmes agricoles que naturels, serait un désastre. Les lombrics sont par ailleurs considérés dans beaucoup d'écosystèmes comme la biomasse animale la plus importante. Ils sont donc une ressource déterminante dans les chaînes alimentaires, permettant à de nombreux prédateurs naturels d'exister (insectes, oiseaux, mammifères, amphibiens...). Leur disparition pourrait provoquer la disparition de ces autres espèces...

 

Le ver plat invasif est assez facile à reconnaître. Il est un peu aplati, noir avec deux vagues bandes dorées. Il arrive qu'on le rencontre en amas emmêlé. C'est un organisme d'apparence anodine, mais d'un impact majeur pour l'environnement. Il n'est pas venimeux, mais peut être toxique si on l'ingère (et ne peut donc se substituer au lombric dans la chaîne alimentaire)...

 

Nous lançons donc un appel à témoin afin de réaliser une cartographie de son implantation.

 ___________________________________________________________________


  • Première découverte, photos publiées sur insecte.org le 17/03/2013 :


→ Plathelminthe à identifier

http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=71&t=107184


  • Partage des photos sur le blog "Jean-Lou Justine's Home Page" :

 

Première espèce (allongée, marron à lignes jaunes), nom de l'espèce actuellement inconnu

(ancien lien au 02/05/2013 : " Informations sur le Plathelminthe terrestre invasif en France" http://bit.ly/Plathelminthe)


more...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

En images. L'incroyable moisson de "La Planète revisitée"

En images. L'incroyable moisson de "La Planète revisitée" | EntomoNews | Scoop.it
Les naturalistes de cette expédition sont de retour après 3 mois passés en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ils ont récolté plusieurs milliers d'insectes, de végétaux, de crustacés et de coraux qui seront analysés au cours des prochaines années.

 

[...]

 

Pas moins de 620 spécimens de plantes, 1 500 arbres, 400 espèces de coraux, 1 450 espèces de crustacés décapodes, 4 500 mollusques, 320 espèces d’échinodermes, 1 300 espèces de poissons, 300 espèces d’algues, et environ 500 000 insectes ont été récoltés durant ces 3 mois, de quoi occuper les chercheurs pour un long moment !

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Sur EntomoNews :

 

→ Une expédition scientifique revient de Papouasie avec 1,5 million de spécimens http://sco.lt/7xxmzJ

 

 

Dans Variétés entomologiques :

 

→ Retour d'expédition par Philippe Bouchet

http://sco.lt/7uYbQX

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

25.000 espèces d'arthropodes dans une seule forêt du Panamá

 

Pour la première fois, une équipe internationale, à laquelle le Cirad participe, vient de publier l'inventaire complet de la richesse de l'une de ces forêts, celle de San Lorenzo, au Panamá. Plus de 6 000 espèces d'arthropodes y ont été recensées sur un demi-hectare, soit, en extrapolant ce chiffre à l'ensemble de la forêt, près de 25 000 espèces. Entretien avec Henri-Pierre Aberlenc, entomologiste au Cirad et co-auteur de l'étude publiée dans la revue Science fin 2012.

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Dans EntomoNews :

 

→ Combien y a-t-il d'espèces d'arthropodes dans une forêt tropicale ?

http://www.scoop.it/t/entomonews/p/3754406967/combien-y-a-t-il-d-especes-d-arthropodes-dans-une-foret-tropicale

 

more...
No comment yet.