EntomoNews
176.7K views | +178 today
Follow
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des animaux se portent mieux en vieillissant

Des animaux se portent mieux en vieillissant | EntomoNews | Scoop.it

Fabien Trécourt • Journaliste. « Pour 23 des 46 espèces étudiées, le taux de mortalité diminue avec le temps. À la différence de l'homme.  »


« Selon une étude publiée début décembre dans la revue Nature (1), certains êtres vivants risquent moins de mourir quand ils sont âgés que lorsqu’ils sont jeunes. C’est ainsi le cas de la mésange charbonnière, de la grenouille à pattes rouges ou de la grande tortue du désert. Au total, le taux de mortalité diminue avec le temps et passe sous l’indice de fertilité — tout le contraire de ce qui arrive à l’homme — pour vingt-trois des quarante-six espèces étudiées. »


[...]


[image] « La grande tortue du désert voit son taux de mortalité diminuer avec l’âge. »


(1) Not all species deteriorate with age :

« To compare fertility and mortality patterns, the authors assembled published life-history data sets for 11 mammals, 12 other vertebrates, 10 invertebrates, 12 vascular plants and a green alga, and standardized the trajectories — dividing mortality rates at each point in the lifespan by the average mortality rate. »


[L'étude] Diversity of ageing across the tree of life


___________________________________________________________________


Jones et al Supplementary Information Combined - nature12789-s1.pdf


- Water flea (Daphnia longispina)

- Human louse (Pediculus humanus)

- Fruit fly (Drosophila melanogaster)

- Mediterranean fruit fly (Ceratitis capitata)

- [...]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un gène manipulé allonge de 25% la vie des mouches drosophiles

Un gène manipulé allonge de 25% la vie des mouches drosophiles | EntomoNews | Scoop.it
La manipulation d'un seul gène impliqué dans la maladie de Parkinson a permis d'allonger la vie de mouches drosophiles de 25%, donnant potentiellement un éclairage important sur les maladies et le vieillissement chez l'homme, selon une recherche publiée lundi aux Etats-Unis.


[L'étude] Parkin overexpression during aging reduces proteotoxicity, alters mitochondrial dynamics, and extends lifespan, PNAS, 06.05.2013 http://www.pnas.org/content/110/21/8638.abstract?sid=03e59b9c-88d4-4518-99ff-0adb097a127e

                                  

Bernadette Cassel's insight:

 

SUR INSECT ARCHIVE :

→ Parkin, un gène de Parkinson, capable de prolonger la vie? http://sco.lt/5Wb01B

                             

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Scent of Opposite Sex Shortens Lives of Flies and Worms / Le parfum du sexe opposé raccourcit la vie des mouches et des vers

Scent of Opposite Sex Shortens Lives of Flies and Worms / Le parfum du sexe opposé raccourcit la vie des mouches et des vers | EntomoNews | Scoop.it

Not Exactly Rocket Science. « Smells change us. Inhale the vapours of an apple pie or a bacon sandwich, and your body immediately starts getting ready for an incoming meal. You salivate. You start to produce more digestive enzymes. Your bloodstream courses with insulin, preparing your organs to absorb the nutrients that you’re about to consume.

But smells can have even more profound effects. Two teams of scientists have found that in worms and flies, the scent of pheromones from the opposite sex can speed up an individual’s ageing process and shorten its life. This happens even if no one has any sex. »


[...]


Reference: Gendron, Kuo, Harvanek, Chung, Yew, Dierick & Pletcher. 2013. Drosophila Life Span and Physiology Are Modulated by Sexual Perception and Reward. Science http://dx.doi.org/10.1126/science.1243339



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Papillon : un métabolisme actif augmenterait l'espérance de vie

Papillon : un métabolisme actif augmenterait l'espérance de vie | EntomoNews | Scoop.it

 

Quel est le secret des mélitées du plantain, des papillons, pour vivre plus longtemps ? Il semblerait qu’un métabolisme actif plus important, c’est-à-dire une plus grande activité physique, leur soit bénéfique. Une évidence ? Pas vraiment : dans le règne animal, vivre à cent à l’heure est souvent synonyme de mourir jeune.

 

À travers cette étude, les biologistes Kristjan Niitepõld et Ilkka Hanski, de l’université d’Helsinki, ont cherché à déterminer la relation entre l’espérance de vie et la dépense énergétique. Un individu a-t-il un métabolisme constant au cours de sa vie ? Y a-t-il un rapport entre métabolisme et durée de vie ?

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ A long life in the fast lane: positive association between peak metabolic rate and lifespan in a butterfly

http://jeb.biologists.org/content/early/2012/12/18/jeb.080739.abstract#aff-1

 

 

more...
No comment yet.