EntomoNews
Follow
Find tag "espèce endémique"
62.7K views | +108 today
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les néonicotinoïdes poussent les fourmis à se battre jusqu'à la mort

Les néonicotinoïdes poussent les fourmis à se battre jusqu'à la mort | EntomoNews | Scoop.it
Des études montrent que les néonicotinoïdes peuvent altérer le comportement de certaines espèces.


A neurotoxic pesticide changes the outcome of aggressive interactions between native and invasive ants http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/280/1772/20132157.full


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Parc national du Mercantour : une faune sauvage abondante

Parc national du Mercantour : une faune sauvage abondante | EntomoNews | Scoop.it

 

Avec près de 10000 espèces sur les 39000 identifiées en France, l’entomofaune du Mercantour affiche une richesse qui a contribué au classement, dès 1936, du vallon du Lauzanier en réserve naturelle et, en 1979, d’une partie du massif en Parc national.

Cette richesse se traduit non seulement par une abondance des populations, mais aussi par un endémisme élevé qui s’explique par le contexte biogéographique.


Les inventaires en cours confirment cette diversité : en plus du papillon Petit Apollon, aux ailes blanches tachées de rouge et de noir, endémique du Boréon et de la Gordolasque, 232 espèces de papillons ont été recensées dans la haute vallée du Verdon.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Liste insectes du Parc national du Mercantour

http://www.mercantour.eu/images/documents/PDF/Liste%20insectes%20PNM%20%2801-11-02%29.pdf

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Nouvelles plantes : Peste ou aubaine ?

Nouvelles plantes : Peste ou aubaine ? | EntomoNews | Scoop.it

 

Les plantes nouvellement introduites ou migrantes peuvent en partie servir de festin aux chenilles de papillon locales. Lorsqu’il s'agit de plantes utiles, on se réjouit que les prédateurs soient absents ou discrets. Dans la nature, un enrichissement de leur menu peut cependant être souhaitable parce qu'il pourrait contrer une multiplication invasive des néophytes. Les chercheurs de l'Eawag viennent de mettre au point une méthode permettant de prédire dès l'introduction de nouvelles plantes comment et par quels insectes elles seront intégrées à leur menu.

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Predicting novel trophic interactions in a non-native world.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23800217

 

more...
No comment yet.