EntomoNews
227.0K views | +91 today
Follow
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

inDroso : des mouches pour la recherche

inDroso : des mouches pour la recherche | EntomoNews | Scoop.it

"Installée à Rennes (Ille-et-Vilaine), la société inDroso élève des mouches génétiquement modifiées, à destination de la recherche biomédicale."


Portail de l'innovation en Bretagne, 17.09.2015


« Les mouches, nouvel outil de recherche ? Pas de doute pour Roland Le Borgne, cofondateur de inDriso et chercheur de l’Institut de génétique et développement de Rennes : « 80 % des gènes identifiés à des pathologies humaines sont conservés chez la drosophile ». En effet, cette espèce possède un ancêtre commun avec l’homme, qui partage avec l’insecte des caractéristiques génétiques. La drosophile, également appelée « mouche à fruit », présente l’avantage d’être petite et facile à élever : sa reproduction est rapide, et sa culture ne soulève pas de problème d’éthique — contrairement à la souris, traditionnellement utilisée pour les tests. »  

« En travail depuis 3 ans, ce projet permet aux laboratoires d’identifier les liens entre pathologie et mutation génétique, par une technique baptisée « Crispr/Cas9 », qui consiste à remplacer une séquence d’ADN dans le génome de la drosophile. Une dizaine de mutations ont déjà été réalisées, et une vingtaine sont en cours. 


Source : « La génétique fait mouche », Science-Ouest de septembre 2015


[Image] La génétique fait mouche | Espace des sciences
http://www.espace-sciences.org/sciences-ouest/334/actualite/la-genetique-fait-mouche

                      

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La nouvelle révolution du cerveau

La nouvelle révolution du cerveau | EntomoNews | Scoop.it

Par Yann Verdo, journaliste. Les Échos, 16.03.2015

« Après la percée rendue possible par les appareils d'imagerie cérébrale, une nouvelle technique est en passe de bouleverser le champ des neurosciences : l'optogénétique. »


[...]


« Comme souvent en sciences, cette révolution silencieuse se dissimule aux regards profanes sous un nom barbare à souhait : l'optogénétique. Association de l'optique et de la génétique, l'optogénétique consiste très grossièrement à bricoler génétiquement certains neurones du cerveau pour les rendre sensibles à la lumière, puis à passer une fibre optique à travers le crâne du cobaye et à « flasher » sa matière grise pour activer ou inhiber à volonté lesdits neurones [...]. »       

                     

« Mouches à vinaigre, souris et poissons-zèbres ont été désignés volontaires. Avec des résultats étonnants. Et, dans l'ambiance aseptisée des labos, c'est l'excitation qui règne. [...] »

                         

[...]               

                                        

Bernadette Cassel's insight:


SUR VARIÉTÉS ENTOMOLOGIQUES

From www.semaineducerveau.fr - March 13, 8:14 AM :

→  Semaine du cerveau - Du 16 au 22 mars 2015

                         

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Découverte chez la drosophile d'un gène potentiellement anti-vieillissement

Découverte chez la drosophile d'un gène potentiellement anti-vieillissement | EntomoNews | Scoop.it

French People Daily / Le Quotidien du Peuple. « Des biologistes de l'Université de Californie de Los Angeles (UCLA) ont annoncé lundi avoir identifié un gène susceptible de ralentir le processus de vieillissement lorsqu'il est activé. »


« Travaillant sur des mouches du vinaigre, les chercheurs ont utilisé le gène, appelé AMPK, pour augmenter leur durée de vie d'environ 30%. » 


« Selon le rapport de recherche, qui a été publié dans la revue Cell Reports, ces travaux pourraient avoir des implications importantes dans le retardement des maladies et du vieillissement chez l'homme. »


[...]


[L'étude] AMPK Modulates Tissue and Organismal Aging in a Non-Cell-Autonomous Manner: Cell Reports
http://www.cell.com/cell-reports/abstract/S2211-1247(14)00669-X


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La drosophile, une mouche de combat

La drosophile, une mouche de combat | EntomoNews | Scoop.it

Le Ciel de Leyenda. « Les mouches drosophiles, plus communément appelées mouches à fruits, exécutent des manoeuvres de diversion similaires à celles des avions de combat quand elles sont pourchassées par des prédateurs, selon une étude publiée dans la revue américaine Science. »


[L'étude] Flies Evade Looming Targets by Executing Rapid Visually Directed Banked Turns

      

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une protéine-prion, gardienne du souvenir - Le Monde

Une protéine-prion, gardienne du souvenir - Le Monde | EntomoNews | Scoop.it
Une protéine-prion, gardienne du souvenir
Le Monde
Kausik Si s'est intéressé à la mémoire de la mouche drosophile, chez laquelle il avait déjà découvert un prion analogue à CEPB : Orb2.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Chez la drosophile, la canneberge prolonge l'espérance de vie

Chez la drosophile, la canneberge prolonge l'espérance de vie | EntomoNews | Scoop.it


Agence QMI. Canoe - Infos. « Une nouvelle étude américaine, qui doit être publiée dans l'édition de février 2014 de la revue «Experimental Gerontology», a permis de découvrir que les propriétés antioxydantes des canneberges pourraient contribuer à prolonger votre vie. »


« La recherche menée sur des mouches des fruits par une équipe de scientifiques à l'Institut national sur le vieillissement à Baltimore a permis de constater que les insectes qui ont été nourris de sucre avec un supplément de 2% d'extrait de canneberge vivaient plus longtemps que ceux à qui l'on a donné que du sucre. »


___________________________________________________________________


Lifespan extension by cranberry supplementation partially requires SOD2 and is life stage independent


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Parkinson : Le rôle probable de la moisissure, d'après une étude sur la mouche

Parkinson : Le rôle probable de la moisissure, d'après une étude sur la mouche | EntomoNews | Scoop.it
La moisissure de la salle de bains ou de la cuisine en cause dans le développement de la maladie de Parkinson ?


[...] La maladie serait causée par une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux dont l’exposition aux pesticides.

 

Ici, les chercheurs de la State University of New Jersey et de la New Brunswick and Emory University ont testé différentes molécules que les champignons libèrent dans l’air pour évaluer leur toxicité, puis ont exposé des mouches drosophiles à 5 molécules différentes. La plus toxique a été appelée « 1-octène-3-ol ».


Les mouches exposées à cette molécule présentent une difficulté motrice et meurent bien avant des mouches non exposées, [...]


[...]


Source : Fungal-derived semiochemical 1-octen-3-ol disrupts dopamine packaging and causes neurodegeneration.


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment évaluer le libre arbitre d’une mouche ?

Comment évaluer le libre arbitre d’une mouche ? | EntomoNews | Scoop.it
Disposons-nous d’un libre arbitre ? Si ce n’est pas le cas, nous sommes à un palier en dessous de l’échelle métaphysique des mouches des fruits.


Effectivement, des scientifiques ont constaté que les mouches des fruits (drosophiles) ont un  libre arbitre. Et la chambre expérimentale pour mouche qu’ils ont créée afin de le découvrir est vraiment très étrange.


[...]


L’étude publiée sur PlosOne : Order in Spontaneous Behavior.


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Arboriculture: quoi de neuf?
Scoop.it!

Protection fruits et légumes : Une troïka contre Drosophila suzukii

Protection fruits et légumes : Une troïka contre Drosophila suzukii | EntomoNews | Scoop.it

La Suisse, l'Allemagne et l'Autriche vont travailler ensemble sur des stratégies de lutte contre Drosophila suzukii. Sont impliqués dans le projet l'Agroscope, centre de recherche helvétique, et les stations cantonales de Thurgovie, St-Gall et Zurich ; le centre de recherche pour les fruits du Lac de Constance à Ravensburg (Allemagne) ;  l'université de Weihenstephan-Triesdorf  de Bavière et la chambre d'agriculture de Vorarlberg. Le projet est soutenu financièrement jusqu'à fin 2014, par l'Union européenne, dans le cadre de la coopération inter frontalière Interreg IV.


Source : Réussir Fruits et Légumes



Via Ingénieurs Fruits et Légumes
Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE :

Drosophila suzukii, la drosophile du cerisier ou drosophile à ailes tachetées (La Suisse, l’Allemagne et l’Autriche s’unissent contre la drosophile du cerisier)


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Halloween : les enfants peuvent se gaver, mais pas les adultes

Halloween : les enfants peuvent se gaver, mais pas les adultes | EntomoNews | Scoop.it
Les scientifiques comprennent maintenant pourquoi les enfants peuvent se gaver de bonbons le soir de l'Halloween, tandis que les adultes doivent s'arrêter après quelques friandises.


Des chercheurs de l'Institut Buck, un organisme américain voué à l'étude du vieillissement, ont découvert que l'organisme de jeunes mouches à vinaigre, connues sous le nom scientifique de drosophiles, leur permet de s'adapter facilement à un changement soudain de leur alimentation, mais que ce mécanisme commence à se détraquer au fur et à mesure qu'elles vieillissent.


Leur étude met en cause le gène FoxO, qui est présent partout dans l'organisme (autant des humains que des mouches), mais surtout dans les muscles, le foie et le pancréas. Ce gène peut aussi réguler la réponse du métabolisme à l'insuline.


Ce gène peut s'activer ou se désactiver très aisément chez les jeunes animaux, ce qui permet une transition aisée d'une alimentation à une autre. Les chercheurs ont expliqué qu'il s'agit d'une adaptation évolutive qui favorisait la survie des jeunes individus.


En revanche, en vieillissant, le gène FoxO cesse de réagir à l'insuline et demeure constamment activé, ce qui peut entraîner une inflammation chronique de l'intestin - d'où le malaise ressenti par les adultes qui pigent trop allègrement dans la récolte de leurs enfants.


Les conclusions de l'étude sont publiées dans le journal scientifique Cell Reports.


[l'étude] Misregulation of an Adaptive Metabolic Response Contributes to the Age-Related Disruption of Lipid Homeostasis in Drosophila: Cell Reports, 26.09.2013 http://www.cell.com/cell-reports/abstract/S2211-1247%2813%2900428-2

                             

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Female Fruit Flies Like One Mate, or His Brother / La vie amoureuse de la drosophile ? C'est compliqué.

Female Fruit Flies Like One Mate, or His Brother / La vie amoureuse de la drosophile ? C'est compliqué. | EntomoNews | Scoop.it
British researchers report, on the other hand, that male fruit flies do not like to mate with the same female twice, and avoid her sister. The sense of smell also helps fruit flies figure it all out.
Bernadette Cassel's insight:


→ Sex-specific responses to sexual familiarity, and the role of olfaction in Drosophila

http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/280/1771/20131691


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Mouches des fruits - Des chercheurs autrichiens découvrent un remède potentiel contre la démence

Mouches des fruits - Des chercheurs autrichiens découvrent un remède potentiel contre la démence | EntomoNews | Scoop.it
Des chercheurs autrichiens découvrent un remède potentiel contre la démence---Des chercheurs autirichiens ont découvert un remède naturel qui pourrait jouer un rôle important dans le traitement de la démence.

 

[...]

 

Dans leur étude, les chercheurs ont effectué des tests sur les mouches des fruits, où il a été établi que les mouches âgées auxquelles la spermidine ont été administrée ont de meilleures capacités de mémoire. Confrontées à des stimulants, ces mouches âgées, qui avaient de mauvais résultats, ont réagi avec le même succès que les mouches plus jeunes.

 

Du fait que les mouches des fruits, comme les souris, ont des processus de mémoire similaires à ceux des êtres humains, les chercheurs espèrent que ces résultats positifs peuvent être adaptés pour le traitement de la démence chez les humains, avec des études sur les patients ciblés dans la prochaine étape.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Feeding fruit flies with spermidin suppresses age-dependent memory impairment

http://medicalxpress.com/news/2013-09-fruit-flies-spermidin-suppresses-age-dependent.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un gène manipulé allonge de 25% la vie des mouches drosophiles

Un gène manipulé allonge de 25% la vie des mouches drosophiles | EntomoNews | Scoop.it
La manipulation d'un seul gène impliqué dans la maladie de Parkinson a permis d'allonger la vie de mouches drosophiles de 25%, donnant potentiellement un éclairage important sur les maladies et le vieillissement chez l'homme, selon une recherche publiée lundi aux Etats-Unis.


[L'étude] Parkin overexpression during aging reduces proteotoxicity, alters mitochondrial dynamics, and extends lifespan, PNAS, 06.05.2013 http://www.pnas.org/content/110/21/8638.abstract?sid=03e59b9c-88d4-4518-99ff-0adb097a127e

                                  

Bernadette Cassel's insight:

 

SUR INSECT ARCHIVE :

→ Parkin, un gène de Parkinson, capable de prolonger la vie? http://sco.lt/5Wb01B

                             

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

À la recherche des gènes de la longévité

À la recherche des gènes de la longévité | EntomoNews | Scoop.it
Y a-t-il un secret génétique caché derrière la longévité des supercentenaires ? Jusqu'à présent, c'est la manipulation du génome d'un simple ver qui donne le plus d'indices.


Par Elena Sender


« [...] Autre gène intéressant, TOR (target of rapamycin), qui, lui, code pour une enzyme, la TOR kinase, jouant un rôle dans de multiples processus cellulaires (prolifération cellulaire, résistance au stress, etc.). Lorsqu’on baisse l’activité de la TOR kinase par une manipulation du gène, on allonge la vie de C. elegans, des drosophiles et des souris, de 30 à 50 % selon les études. Une hypothèse : la mutation augmenterait le mécanisme de "nettoyage" des déchets cellulaires (autophagie). [...] »

                  

Bernadette Cassel's insight:


→ 'vieillissement' in EntomoNews | Scoop.it
http://www.scoop.it/t/entomonews/?tag=vieillissement

                        

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’ibuprofène agit contre le vieillissement chez les levures, les vers et les mouches

L’ibuprofène agit contre le vieillissement chez les levures, les vers et les mouches | EntomoNews | Scoop.it


Recherche animale. « L'ibuprofène est un médicament anti-inflammatoire couramment utilisé contre la fièvre et la douleur. Des chercheurs américains ont découvert que cette substance contribue à prolonger la vie, selon des expériences faites sur plusieurs espèces animales. En effet, l'ibuprofène prolonge de 15 % la vie des levures, vers et mouches, l'équivalent chez l'homme d'une dizaine d'années. » 


[Lien] Actualité > L'ibuprofène allongerait la vie selon des expériences animales http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-ibuprofene-allongerait-vie-selon-experiences-animales-56527/


[Image] Ibuprofène — Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ibuprof%C3%A8ne


[L'étude] PLOS Genetics: Enhanced Longevity by Ibuprofen, Conserved in Multiple Species, Occurs in Yeast through Inhibition of Tryptophan Import http://www.plosgenetics.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pgen.1004860     


___________________________________________________________________

ET AUSSI (en anglais) :

• Could ibuprofen be an anti-aging medicine? | The Buck Institute for Research on Aging  

http://www.buckinstitute.org/buck-news/could-ibuprofen-be-an-anti-aging-medicine


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des nouvelles des insectes : Comme un avion

Des nouvelles des insectes : Comme un avion | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Les Épingles parues dans le n° 173 d'Insectes : Larvae pâté, Comme un avion,   »


« Passe une ombre sur la mouche en vol ; en un rien de temps, elle amorce un tonneau et vire sur l’aile pour échapper à la menace. »


« C’est ce qu’ont observé des entomologistes de l’université de Washington (États-Unis). Par lots d’une cinquantaine, ils ont installé des drosos – Drosophila hydei – dans un petit tunnel de vol transparent, violemment éclairé (en lumière infrarouge qui ne les perturbe pas). Passe une ombre… la mouche qui croise un système de rayons laser au centre du dispositif déclenche 3 caméras à très haute fréquence – 7 500 vues par seconde, soit 40 par battement d’ailes. »


« Les images enregistrées révèlent que la droso réagit en moins d’1 centième de seconde. Pourtant munie seulement d’un minuscule cerveau, elle exécute une manœuvre que lui envient les pilotes de chasse. »


« Comment fait-elle ? Le programme de recherche se poursuit. »


« D’après « Fruit flies, fighter jets use similar nimble tactics when under attack (w/ Video) », lu le 10 avril 2014 à //phys.org/news/ »


« NDLR: Drosophila hydei est une grosse drosophile, qui s’élève comme la Mouche du vinaigre D. melanogaster, prisée en tant que proie pour les animaux de terrarium, surtout sous sa forme "aptère". »Par


[Image via "Flies Evade Looming Targets by Executing Rapid Visually Directed Banked Turns"]

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

La drosophile, une mouche de combat


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des nouvelles des insectes : La monogamie rend bête

Des nouvelles des insectes : La monogamie rend bête | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE. « les Épingles entomologiques  »


« C’est avéré, grâce aux expériences de Brian Hollis et de Tadeusz J. Kawecki (université de Lausanne, Suisse) qui apportent une pierre de plus à la compréhension de l’augmentation de l’intelligence dans le règne animal. »


« L’effet – une baisse mesurable des facultés de cognition - n’est ni immédiat ni universel : il faut rester fidèle durant une centaine de générations et être une Mouche du vinaigre. »


« L’étude a démarré il y a 7 ans, par l’élevage (par B. Hollis) de deux lignées de drosos, les unes monogames, les autres polygames. Ceci pour évaluer les effets de la compétition sexuelle sur leur évolution. Au bout de ce temps, nos deux entomologistes examinent les effets de ces régimes sur le cerveau des mouches, au moyen d’une épreuve d’apprentissage classique. »


« En présence d’une odeur neutre (celle de la paraffine en l’occurrence) la droso reçoit un choc mécanique désagréable (on secoue le tube) ; elle déclarée s’en souvenir lorsque, mise au bout d’1 heure dans un olfactomètre (tube en Y ou en T) elle évite l’odeur. Clairement, les mâles monogames empruntent l’une ou l’autre branche : ils ont oublié. Notons que les femelles ne se trompent pas. »


« Les mâles de cette même engeance, présentés à des femelles non réceptives (venant de copuler), se fatiguent à leur faire la cour (les polygames vont vite voir ailleurs). »


« La compétition sexuelle précopulatoire (les mâles se battent pour une femelle réceptive) aiguise donc les facultés intellectuelles.
Pourquoi les animaux sexués ne sont-ils pas tous devenus au fil de l’évolution aussi intelligents que l’entomologiste ? L’apprentissage a un coût : les bons élèves (on est toujours chez la Mouche du vinaigre) résistent moins bien à une famine. »


D’après notamment « Stupider With Monogamy », lu le 27 février 2014 à www.nytimes.com/


[L'étude] Male cognitive performance declines in the absence of sexual selection


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Suisse. Agroscope surveille le ravageur Drosophila suzukii

Suisse. Agroscope surveille le ravageur Drosophila suzukii | EntomoNews | Scoop.it

Agroscope. « La drosophile du cerisier, ou drosophile à ailes tachetées (Drosophila suzukii), a été signalée en Suisse pour la première fois en 2011. La dangerosité de ce ravageur est désormais avérée et menace aussi bien les jardiniers amateurs que les professionnels. Les petits fruits sont particulièrement touchés. Fonctionnel, le réseau national de surveillance par piégeage mis en place par Agroscope permet de suivre semaine par semaine l’évolution du ravageur et de réagir en conséquence. Les mesures préventives d’hygiène dans les cultures et le piégeage de masse permettent de réduire ou de retarder efficacement les attaques du ravageur. »


« En 2011, Agroscope a créé un groupe de travail, associant les cantons, les producteurs et les autres professionnels de la branche, pour contre-attaquer ce nouveau ravageur. Dès avril, un réseau national de détection, comprenant au moins 10 pièges de surveillance par canton, a été mis en place. Ces pièges ont été placés surtout dans les cultures de cerises et de fraises en début de saison, puis dans les myrtilles, mûres et framboises, et pour finir dans les pruniers et la vigne. Une carte de répartition du ravageur et la situation dans chaque canton ont été actualisées chaque semaine sur le site Internet www.drosophilasuzukii.agroscope.ch. En 2013, le ravageur s'est à nouveau manifesté dans tout le pays et les premières captures ont été effectuées 5 semaines plus tôt qu'en 2012. »


[...]


(via 20 Minutes "La drosophile du cerisier bien implantée")


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Scent of Opposite Sex Shortens Lives of Flies and Worms / Le parfum du sexe opposé raccourcit la vie des mouches et des vers

Scent of Opposite Sex Shortens Lives of Flies and Worms / Le parfum du sexe opposé raccourcit la vie des mouches et des vers | EntomoNews | Scoop.it

Not Exactly Rocket Science. « Smells change us. Inhale the vapours of an apple pie or a bacon sandwich, and your body immediately starts getting ready for an incoming meal. You salivate. You start to produce more digestive enzymes. Your bloodstream courses with insulin, preparing your organs to absorb the nutrients that you’re about to consume.

But smells can have even more profound effects. Two teams of scientists have found that in worms and flies, the scent of pheromones from the opposite sex can speed up an individual’s ageing process and shorten its life. This happens even if no one has any sex. »


[...]


Reference: Gendron, Kuo, Harvanek, Chung, Yew, Dierick & Pletcher. 2013. Drosophila Life Span and Physiology Are Modulated by Sexual Perception and Reward. Science http://dx.doi.org/10.1126/science.1243339



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Horloge biologique : Les 2 pics essentiels de la journée chez la mouche drosophile

Horloge biologique : Les 2 pics essentiels de la journée chez la mouche drosophile | EntomoNews | Scoop.it
La majorité des protéines produites dans les cellules qui composent l'horloge biologique sont produites au cours de 2 pics, ou 2 moments clés, le milieu de la journée et de la nuit, nous apprend cette étude de la Tufts University.


Translational Profiling of Clock Cells Reveals Circadianly Synchronized Protein Synthesis



Bernadette Cassel's insight:


L'auteur rappelle que la mouche est un modèle de recherche exceptionnel car elle partage, avec les humains de nombreux composants moléculaires impliqués dans le processus circadien.


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des nouvelles des insectes : Chirurgie industrielle

Des nouvelles des insectes : Chirurgie industrielle | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. Opie-Insectes. « Amener une bouteille de drosos (Drosophila melanogaster) et la brancher sur la machine. Appuyer sur le bouton A. Jeter un œil dans la bino pour vérifier que les 100 individus (préalablement refroidis) sont en place, collés chacun au bout d’une baguette de verre. Appuyer sur le bouton B. La machine, grâce à un laser ultraviolet, perce un trou dans la capsule crânienne de chacune des mouches (20 à 350 µ de diamètre) et y dépose une goutte de Ringer (liquide physiologique). Pour terminer la manip, presser C : le stimulus à l’étude est appliqué et le système d’imagerie enregistre la réaction du cerveau. »


[...]


D’après « Zap! Lasers blast tiny holes in heads of flies to expose brains », par Charles Q. Choi. Lu le 1er novembre 2013 à www.nbcnews.com/science/


Image : le trou (dans l’œil), de 20 µ de diamètre et de 250 µ de profondeur, a été réalisé au moyen de 3 000 impulsions laser.

Bernadette Cassel's insight:


Un article de Alain Fraval sur la trépanation en série des mouches


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un récepteur gustatif pour sentir la température

Un récepteur gustatif pour sentir la température | EntomoNews | Scoop.it



Percevoir la température est crucial pour les insectes : ils ne peuvent vivre que si elle n’est ni trop élevée ni trop basse, et certains, tels les moustiques, s’en servent pour repérer leurs proies. Lina Ni, de l’Université Brandeis, dans le Massachussets, et ses collègues ont découvert qu’un récepteur gustatif (une protéine membranaire nommée GR28B) était impliqué dans cette perception chez la drosophile.


Les chercheurs ont modifié génétiquement des drosophiles pour qu’elles produisent une version dysfonctionnelle de la protéine GR28B. Confrontées à des tubes chauffés à différentes températures, elles ne préféraient plus celui qui avait une température optimale pour elles. Les mécanismes d’action de la protéine restent à préciser. Quoi qu’il en soit, les chercheurs pensent qu’elle n’est qu’un élément parmi tout un ensemble de mécanismes thermosensitifs.


Lina Ni et al., A gustatory receptor paralogue controls rapid warmth avoidance in Drosophila, Nature, en ligne le 07/08/2013.

[Published online 07 August 2013 - Corrected online 19 August 2013]


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

→ Un capteur thermique découvert chez la drosophile http://sco.lt/9BpWOv


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

D'énigmatiques neurones aident les mouches à s'orienter [en anglais]

D'énigmatiques neurones aident les mouches à s'orienter [en anglais] | EntomoNews | Scoop.it
Neurons deep in the fly’s brain tune in to some of the same basic visual features that neurons in bigger animals such as humans pick out in their surroundings. The new research is an important milestone toward understanding how the fly brain extracts relevant information about a visual scene to guide behavior.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Bientôt de nouveaux répulsifs anti-insectes moins coûteux ?

Bientôt de nouveaux répulsifs anti-insectes moins coûteux ? | EntomoNews | Scoop.it
Une équipe américaine a identifié les récepteurs olfactifs des insectes sensibles au DEET, un répulsif parmi les plus utilisés contre les moustiques, ouvrant la voie au développement de nouveaux produits aussi efficaces, mais moins coûteux et inoffensifs pour l'homme.

 

Introduit à la fin des années 40 par l'Armée américaine, le DEET, ou diéthyltoluamide, est un composé chimique présent dans de nombreux répulsifs aujourd'hui sur le marché, ces produits qui repoussent les insectes et jouent un rôle important dans la prévention des maladies transmises par les moustiques, comme le paludisme, le chikungunya, la dengue ou le virus du Nil.

 

"Jusqu'à présent, personne n'avait la moindre idée des récepteurs olfactifs utilisés par les insectes pour éviter le DEET", a expliqué l'entomologiste Anandasankar Ray (Université de Californie, Riverside, Etats-Unis), principal auteur de l'étude publiée mercredi dans la revue Nature.

 

Son équipe a examiné systématiquement tous les récepteurs sensoriels de l'insecte. Les recherches ont été menées sur la drosophile, ou mouche du vinaigre, génétiquement modifiée de façon à ce que les neurones activés par le DEET s'illuminent en vert fluorescent. Les chercheurs ont ainsi pu établir que les récepteurs impliqués dans la réaction au DEET, appelés Ir40a, tapissaient l'intérieur d'une région peu étudiée de l'antenne de l'insecte, le sacculus.

 

De plus, l'équipe d'Anandasankar Ray a déjà identifié de nouveaux composés qui agissent sur les mêmes récepteurs et qui pourraient un jour servir d'alternative au DEET.

 

[...]

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Odour receptors and neurons for DEET and new insect repellents

http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature12594.html

 

more...
Avenir Adn Agri's curator insight, October 3, 2013 10:38 AM

Amis Agri une bonne News ==>Bientôt de nouveaux répulsifs anti-insectes moins coûteux ? | @scoopit via @MarechalPA http://sco.lt/...

Rescooped by Bernadette Cassel from La revue de presse des insectes
Scoop.it!

Un capteur thermique découvert chez la drosophile

Un capteur thermique découvert chez la drosophile | EntomoNews | Scoop.it
Lié aux détecteurs d’odeurs et aux récepteurs du goût, ce capteur permet à l’insecte de rester dans les endroits où il a le meilleur confort thermique.  

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, MICROPOLIS AVEYRON
more...
No comment yet.