EntomoNews
224.3K views | +58 today
Follow
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les cercles de fées namibiens : des réserves d’eau pour termites

Les cercles de fées namibiens : des réserves d’eau pour termites | EntomoNews | Scoop.it
L’énigme de l'origine des cercles de fées du désert de Namib a été percée. Ces étranges édifices sont l’ouvrage de termites Psammotermes allocerus, qui cherchent à se faire des réserves d’eau. L'objectif est évident : résister aux sécheresses.


[L'étude] The Biological Underpinnings of Namib Desert Fairy Circles http://www.sciencemag.org/content/339/6127/1618


___________________________________________________________________

Sur le même sujet (au 28 juin 2013) :

• Tourner en rond – L’énigme des « cercles de fées » en partie résolue | Big Browser
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/06/28/tourner-en-rond-lenigme-des-cercles-de-fees-en-partie-resolue/


• Strong interaction between plants induces circular barren patches: fairy circles http://arxiv.org/abs/1306.4848


(Ajouté via L'actualité de l'Université libre de Bruxelles (ULB)

« Université Libre de Bruxelles's insight:

Un chercheur de l'Université libre de Bruxelles, Cristian Fernandez-Oto, vient de publier une étude qui risque d'apporter des éléments de réponse probants à certaines des questions que posent les cercles de fées. A partir de simulations informatiques, il démontre que ces disques se forment naturellement quand les plantes rivalisent pour trouver de l'eau en milieu aride. »)


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Orientation of ants: every cue counts / Orientation chez les fourmis du désert

Orientation of ants: every cue counts / Orientation chez les fourmis du désert | EntomoNews | Scoop.it

Institut Max-Planck, 09.03.2012. « Foraging desert ants always find their way back to the nest, even when it is only marked by a magnetic cue, vibration, or carbon dioxide. »   


« Desert ants have adapted to a life in a barren environment which only provides very few landmarks for orientation. Apart from visual cues and odours the ants use the polarized sunlight as a compass and count their steps in order to return safely to their home after searching for food. In experiments with ants of the genus Cataglyphis in their natural habitats in Tunisia and Turkey, behavioural scientists of the Max Planck Institute for Chemical Ecology in Jena, Germany, have now discovered that ants can also use magnetic and vibrational landmarks in order to find their way back to their nest a small hole in the desert ground. In addition, carbon dioxide produced by their nestmates’ breathing also helps homing ants to pinpoint their nest entrance. Hence, the ants’ navigational skills prove enormously adaptable to their inhospitable environment. »

 

___________________________________________________________________


Traduction


Les fourmis du désert se sont adaptées à une vie dans un environnement inhospitalier qui ne prévoit que très peu de points de repère pour l'orientation. En dehors de repères visuels et olfactifs, les fourmis utilisent la lumière du soleil polarisée comme boussole et comptent leurs pas afin de revenir en toute sécurité à leur nid après la recherche de nourriture. Dans les expériences avec les fourmis du genre Cataglyphis dans leur habitat naturel en Tunisie et en Turquie, les spécialistes du comportement de l'Institut Max Planck, en Allemagne, ont maintenant découvert que les fourmis peuvent également utiliser les repères magnétiques et les vibrations pour trouver le chemin du retour à leur nid - un petit trou dans le sol du désert. En outre, le dioxyde de carbone produit par la respiration de leurs congénères à l'intérieur du nid leur permet également d'en repérer l'entrée. 

                                                


ET AUSSI :

• Retrouver son chez-soi - OPIE-Insectes "Des nouvelles des insectes : les Épingles de 2012 - mars 2012" par Alain Fraval
http://www7.inra.fr/opie-insectes/epingle12.htm#soi


« La fourmi Cataglyphis noda (Hym. Formicidé) vit dans le désert ; son nid souterrain s’ouvre par un petit trou, au milieu de nulle part. Pour le retrouver, les ouvrières fourrageuses déploient toute une gamme de moyens. Aux repères odorants et visuels s’ajoutent la perception du plan de polarisation de la lumière et le comptage des pas. Revenir dans son nid est vital pour la fourmi qui risquerait sinon d’être agressée par les ressortissantes d’une autre fourmilière ou tuée par des prédateurs.
Expérimentant en Turquie et en Tunisie, des myrmécologues de l’institut Max-Plank de Iéna (Allemagne), on découvert que cette fourmi est en plus sensible aux vibrations et au champ magnétique, dont elle mémorise les caractéristiques locales. De plus, elle se sert de la teneur de l’air en gaz carbonique (produit par ses congénères de la fourmilière) pour peu que cette information ne contredise pas les autres données dont elle dispose pour renter dans son nid.
D’après « Orientation of Desert Ants: Every Cue Count ». Communiqué de presse de l’institut Max-Planck, 9 mars 2012.



• Dans les pas des fourmis - Vidéo Dailymotion - France Info, 05.11.2013
http://www.dailymotion.com/video/x16tguv_dans-les-pas-des-fourmis_news

                         

more...
No comment yet.