EntomoNews
173.4K views | +108 today
Follow
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des cafards éboueurs de dinosaures

Des cafards éboueurs de dinosaures | EntomoNews | Scoop.it

Science Actualités - images de science par Universcience. « Quels insectes pouvaient bien nettoyer le sol des déjections des dinosaures ? »


« Pour répondre à cette question qui les taraudait, des biologistes se sont tout naturellement tournés vers l'insecte le plus répandu à l'époque des dinosaures : le cafard de la famille Blattulidae aujourd'hui disparu. Ils ont analysé, grâce à la microtomographie aux rayons X, un cafard immature (photo A) conservé dans l’ambre. La technique a révélé dans les coprolithes, ses excréments fossilisés (photos D et E) et dans son intestin, des particules de fibres de bois. En les regardant de plus près, les chercheurs confirment qu'elles proviennent bien d'excréments de dinosaures herbivores. Les cafards en étaient friands ! »


« Plos One, 4 décembre 2013 »


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un million de cafards s'échappent d'une ferme en Chine

Un million de cafards s'échappent d'une ferme en Chine | EntomoNews | Scoop.it
Au moins un million de blattes se sont échappées d'un centre d'élevage dans l'est de la Chine, où un expert sanitaire a demandé aux habitants alentour de conserver leur calme.
Bernadette Cassel's insight:

 

Image : Periplaneta americana http://eol.org/pages/1076920/overview


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des coquerelles (ou blattes) alliées en zones contaminées

Des coquerelles (ou blattes) alliées en zones contaminées | EntomoNews | Scoop.it
Des coquerelles pourraient bien un jour permettre de connaître l'état de zones contaminées par des radiations nucléaires ou des déchets toxiques.

 

Des chercheurs américains de l'Université Purdue ont réussi à attacher des microémetteurs et des microphones à des coquerelles. Ils espèrent que ces insectes pourront éventuellement être l'une des composantes d'un vaste réseau capable de recueillir des informations importantes.

 

La robustesse des coquerelles et leur capacité à s'infiltrer partout en font des interfaces biologiques particulièrement intéressantes pour les chercheurs.

 

L'équipe a choisi la Blaberus craniifer, ou « coquerelle à tête noire », pour sa rapidité et sa facilité à passer à travers les fentes. À l'âge adulte, ces coquerelles peuvent mesurer de 5 à 8 centimètres, mais ne peuvent pas transporter plus de 3 grammes. Un défi de taille pour les scientifiques qui doivent composer avec des pièces électroniques miniatures difficiles à trouver.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les insectes nettoient constamment leurs antennes pour affûter leur odorat

Les insectes nettoient constamment leurs antennes pour affûter leur odorat | EntomoNews | Scoop.it

 

Les Insectes nettoient constamment leurs antennes, même quand elles semblent être propres. Un groupe de chercheurs a décidé que le curieux phénomène justifiait un examen plus approfondi et ils ont utilisé des blattes américaines pour voir ce qu’il se passait. Il s’avère que le comportement obsessionnel est en fait la façon dont de nombreux insectes gardent aiguisés leur sens de l’odorat.

 

[Periplaneta americana, Blattaria, Blattidae]

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Insects groom their antennae to enhance olfactory acuity

http://www.pnas.org/content/early/2013/01/29/1212466110.full.pdf+html

 

 

more...
Bernadette Cassel's comment, February 17, 2013 10:42 AM
Agence Science-Presse, le 14 février 2013 : Les cafards sont ils propres ? http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2013/02/14/cafards-propres
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Si vous mangez un cafard de l’intérieur, pensez à ramener vos antibiotiques

Si vous mangez un cafard de l’intérieur, pensez à ramener vos antibiotiques | EntomoNews | Scoop.it

 

D’un bleu et vert luisant (iridescent), la guêpe Ampulex compressa est surement une belle demoiselle de la nature, mais son masque extérieur cache un cruel comportement. La guêpe émeraude du cafard est la plus impressionnante des neurochimistes de la nature. À la base, il s’agit d’un parasite. La guêpe femelle pond ses œufs dans un hôte cafard et quand ils éclosent, les larves mangent la créature de l’intérieur.

[...]

Cette étude est l’une des premières à suggérer que les larves parasites possèdent la capacité de se protéger contre des microbes pathogènes, mais les auteurs soupçonnent que de nombreuses espèces d’insectes pourraient disposer de stratégies similaires.

[...]


→ Larvae of the parasitoid wasp Ampulex compressa sanitize their host, the American cockroach, with a blend of antimicrobials

http://www.pnas.org/content/early/2013/01/02/1213384110


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un robot reproduit la technique de dissimulation des blattes

Un robot reproduit la technique de dissimulation des blattes | EntomoNews | Scoop.it
Je suis sûr que beaucoup d’entre vous ont déjà vécu cette expérience : vous entrez dans une pièce sombre et humide, vous appuyer sur l’interrupteur de la lumière, et à peine vos rétines adaptées à la luminosité des lieux, vous embrassez [...]...

 

Vu le 12 juin - "L'admirable pirouette du cafard" - Sur la Toile

http://www.sur-la-toile.com/article-15594-L-admirable-pirouette-du-cafard.html

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Insectes cyborg : petits robots et grosses questions

Insectes cyborg : petits robots et grosses questions | EntomoNews | Scoop.it
Par Stanislas Kraland. Le HuffPost. « Est-ce un insecte ou un robot ? Les deux mon général. Lancé cet été sur une plateforme de crowdfunding par une entreprise éducative, le projet RoboRoach propose de démocratiser les neurosciences... en créant son propre cafard cyborg. »


« Si l’initiative peut faire sourire, des chercheurs de la North Carolina State University (NCSU) prennent la chose au sérieux. Ils estiment dans une étude que de petits cyborgs, comme ces cafards, pourraient se révéler utiles en cas de catastrophe, grâce à leur capacité à explorer éboulis, ruines et autres décombres. »


Cartographie en direct


« L'idée? Envoyer sur le terrain une nuée de cyborgs contrôlés à distance et équipés de capteurs électroniques.

"On s'est concentré sur la possibilité de cartographier les lieux où on ne pourrait suivre les cyborgs à la trace à cause de l'absence de GPS, comme un immeuble écroulé," précise dans un communiqué Edgar Lobaton, assistant-professeur d'ingénierie informatique et électrique à la NCSU. » 


« Dans un premier temps, les cyborgs exploreraient la zone de manière tout à fait aléatoire. Si le lieu est confiné et qu'ils croisent des victimes, les humains en seraient prévenus en surface grâce aux ondes radio émises par les biobots. »


« Une fois la nuée de cyborgs éparpillée, les cyborgs seraient ensuite instruits de continuer d'avancer jusqu'à ce qu'ils se retrouvent face à un mur et le suivent. En alternant mouvements aléatoires et suivis de mur, les cyborgs pourraient être amenées à se croiser et donc à le signaler en surface, toujours grâce à un signal radio. » 


« En surface justement, un ordinateur récupérerait les données. En les croisant grâce à un algorithme, les sauveteurs pourraient alors cartographier les décombres. "Cela donnerait aux premiers secours une idée de la topographie du lieu," explique le chercheur. » 


Polémique


« Technologiquement, c'est faisable. La preuve: ces insectes cyborg existent déjà, comme en témoignent les RoboRoach. » 


« Cependant, l'idée de prendre possession du corps d'êtres vivants grâce à la technologie crée d'ores et déjà la polémique. Lorsque les deux ingénieurs à l'origine de RoboRoach ont présenté leur projet à l'occasion d'une conférence TEDx à Detroit début octobre, le professeur de philosophie canadien Michael Allen Fox avait dénoncé "une manière de considérer des organismes vivants complexes comme s'il s'agissait de machines ou d'outils". » 


[...]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

[Vidéo] Contrôler un cafard à distance grâce à Kinect

[Vidéo] Contrôler un cafard à distance grâce à Kinect | EntomoNews | Scoop.it
Nous n’avons de cesse de le répéter, certaines études sont étonnantes. Aussi devrions-nous rester sans voix face à ces chercheurs qui ont réussi à contrôler un cafard grâce à une Kinect.

 

Actuellement, les chercheurs sont capables de créer une voie numérique et d’envoyer des signaux électriques pour contrôler la bestiole. Le but est d’intégrer des techniques de cartographie et de radio-fréquence qui leur permettront d’utiliser un petit groupe de cafards pour explorer et cartographier les sites de catastrophes.

 

[...]

 

___________________________________________________________________

 

• Qu'est-ce qu'une Kinect ? Voir par exemple ici :

   → Présentation de Kinect pour Xbox 360 - La manette, c'est vous ! http://www.xbox.com/fr-FR/Kinect

 

 

• Lien vers la vidéo :

   → Roach Biobot Autopilotted by Kinect http://youtu.be/R-IzkGA9hTc


___________________________________________________________________


Sur le même sujet (au 19 octobre 2013) :

• “Biobot” Insect Swarms to Map and Explore Unknown Areas - i-HLS
http://i-hls.com/2013/10/biobot-insect-swarms-to-map-and-explore-unknown-areas/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=biobot-insect-swarms-to-map-and-explore-unknown-areas&utm_source=iHLS&utm_medium=Guy&utm_campaign=RSS

  

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :


→ Des coquerelles (ou blattes) alliées en zones contaminées http://sco.lt/5LJ7YH


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'aversion des cafards au sucre : un exemple d'évolution rapide pour survivre

L'aversion des cafards au sucre : un exemple d'évolution rapide pour survivre | EntomoNews | Scoop.it

 

Des cafards, qui cohabitent avec l'humanité depuis des millénaires, ont développé en quelques années dans leurs gènes une aversion au sucre pour survivre dans la bataille qui les oppose aux humains, montre une recherche publiée jeudi.


Les exterminateurs ont commencé dans le milieu des années 1980 à utiliser du glucose, une forme de sucre, pour enrober les appâts empoisonnés et détruire ces insectes envahisseurs, source de maladies. Mais sept ou huit ans après le poison a cessé de faire effet. Les populations de cafards ont commencé à se multiplier rapidement, laissant les scientifiques pantois.


Jules Silverman, professeur d'entomologie à l'Université de Caroline du nord (sud-est) et co-auteur de l'étude publiée jeudi dans la revue Science, a découvert leur secret peu après.


Il a tout d'abord constaté que les cafards n'étaient pas devenus résistants aux insecticides, mais qu'ils refusaient tout simplement de manger des appâts contenant du glucose. Ce chercheur a également établi que cette aversion avait une cause génétique héréditaire transmise de générations en générations.

 

[...]

 

Bernadette Cassel's insight:

 

SUR INSECT ARCHIVE :

→ Évolution du goût : les cafards ne se laissent plus avoir par nos sucreries empoisonnées (vidéo) http://sco.lt/8A6flB

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un cafard ? Non, le robot le plus rapide du monde

Un cafard ? Non, le robot le plus rapide du monde | EntomoNews | Scoop.it

En 1 seconde, le VELOCIRoACH peut en effet parcourir 26 fois sa taille. Pour maximiser sa vitesse de déplacement, le chercheur Duncan Haldan et ses collègues ont étudié l'anatomie du cafard dont la course lui permet de se déplacer de 1,5 mètre par seconde, nous informe le New Scientist.

D'où lui vient cette célérité ? Ce seraient ses pâtes en forme de C qui, comme chez le vrai cafard, fonctionne tels des ressorts alors qu'elles touchent le sol près de 15 fois par seconde. Pour rester stable dans sa course, six de ses pattes, trois de chaque côté, sont en contact avec le sol à tour de rôle.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Sur Variétés entomologiques :

 

→ Un robot-cafard bat des records de vitesse

http://www.scoop.it/t/le-monde-des-insectes/p/3994914115/un-robot-cafard-bat-des-records-de-vitesse

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Insolite : un cafard contrôlé via Twitter

Insolite : un cafard contrôlé via Twitter | EntomoNews | Scoop.it

Création de l'artiste Brittany Ransom, Twitter Roach est une expérience combinant un cafard, des petits circuits imprimés et un compte Twitter. Objectif de l'ensemble : tweeter pour diriger le cafard...

 

Bernadette Cassel's insight:

 

La vidéo de l'expérience :

→ Twitter Roach

http://www.youtube.com/watch?v=Q_e9IyMe584&feature=player_embedded

 

→ Twitter Roach Lets You Control Insects With Tweets

http://www.mediabistro.com/alltwitter/twitter-roach_b33341?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

more...
No comment yet.