EntomoNews
182.6K views | +119 today
Follow
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Aux arbres, citoyens!

Aux arbres, citoyens! | EntomoNews | Scoop.it

Par Christopher M. Buddle. Le Devoir. « Les Montréalais, individuellement, peuvent contribuer à limiter les ravages causés par l’agrile du frêne »


« Il y a quarante ans, la maladie hollandaise s’attaquait aux ormes. Aujourd’hui, l’agrile du frêne est l’insecte ravageur qui constitue la plus grande menace pour les arbres de Montréal. Nos rues et nos parcs comptent de nombreux frênes, mais nous risquons d’assister à leur disparition, à moins que les Montréalais assument un rôle plus actif dans la gestion de cet insecte nuisible, en suivant ses traces, notamment. »


[...]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Suisse. Agroscope surveille le ravageur Drosophila suzukii

Suisse. Agroscope surveille le ravageur Drosophila suzukii | EntomoNews | Scoop.it

Agroscope. « La drosophile du cerisier, ou drosophile à ailes tachetées (Drosophila suzukii), a été signalée en Suisse pour la première fois en 2011. La dangerosité de ce ravageur est désormais avérée et menace aussi bien les jardiniers amateurs que les professionnels. Les petits fruits sont particulièrement touchés. Fonctionnel, le réseau national de surveillance par piégeage mis en place par Agroscope permet de suivre semaine par semaine l’évolution du ravageur et de réagir en conséquence. Les mesures préventives d’hygiène dans les cultures et le piégeage de masse permettent de réduire ou de retarder efficacement les attaques du ravageur. »


« En 2011, Agroscope a créé un groupe de travail, associant les cantons, les producteurs et les autres professionnels de la branche, pour contre-attaquer ce nouveau ravageur. Dès avril, un réseau national de détection, comprenant au moins 10 pièges de surveillance par canton, a été mis en place. Ces pièges ont été placés surtout dans les cultures de cerises et de fraises en début de saison, puis dans les myrtilles, mûres et framboises, et pour finir dans les pruniers et la vigne. Une carte de répartition du ravageur et la situation dans chaque canton ont été actualisées chaque semaine sur le site Internet www.drosophilasuzukii.agroscope.ch. En 2013, le ravageur s'est à nouveau manifesté dans tout le pays et les premières captures ont été effectuées 5 semaines plus tôt qu'en 2012. »


[...]


(via 20 Minutes "La drosophile du cerisier bien implantée")


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Causes entomologiques et cryptogamiques du dépérissement d’un eucalyptus à Madagascar

Causes entomologiques et cryptogamiques du dépérissement d’un eucalyptus à Madagascar | EntomoNews | Scoop.it

CIRAD / Forêts et Biodiversité à Madagascar. « Le DP [dispositif de recherche et d'enseignement en partenariat] Forêts et Biodiversité a effectué l’atelier « L’eucalyptus une essence majeure pour le reboisement à Madagascar » le 18-19 juin 2013 à l’Université d’Antananarivo. »


[...]


Causes entomologiques et cryptogamiques du dépérissement d’Eucalyptus camaldulensis  (2 Mo)

« [...] Eucalyptus camaldulensis : espèce souffrant d’un dépérissement malgré son importance sur les plans économique et écologique .  Cause de ce dégât : attaque d’une espèce de psylle ravageur (Glycaspis brimblecombei), selon les chercheurs étrangers. [...] »


[Glycaspis brimblecombei, Hemiptera, Psyllidae]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Kabylie. La récolte oléicole compromise ?

Kabylie. La récolte oléicole compromise ? | EntomoNews | Scoop.it
La mouche de l'olive ou Dacus olea constitue une menace sérieuse contre l'oléiculture, en ce sens qu'elle cause des dégâts irrémédiables aux oliviers.


[Bactrocera oleae, Diptera, Tephritidae]

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS


→  [Vidéo] Les oliviers varois victimes de Bactrocera oleae



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les données SAPROX en ligne sur l'INPN

Les données SAPROX en ligne sur l'INPN | EntomoNews | Scoop.it


L’INPN annonce la mise en ligne d’un jeu de données concernant l’Inventaire National des Coléoptères Saproxyliques (SAPROX) provenant de l'Opie.


Les Coléoptères saproxyliques forment un groupe fonctionnel comprenant environ 2500 espèces en France. Le terme « saproxylique » désigne le fait que les espèces sont associées au bois mort et/ ou dépérissant sous ses différentes formes (degré de décomposition, cavité dans les arbres vivants, etc.), qu’elles soient consommatrices de bois, prédatrices, consommatrices de champignons lignivores etc. Une typologie a défini récemment les différents groupes fonctionnels saproxyliques.

Le projet d’Inventaire National des Coléoptères Saproxyliques (SAPROX) est porté conjointement par le Muséum et l’Opie. Un tel projet s’avère fédérateur dans un domaine, les insectes, où le besoin de données fiables et organisées au niveau national se fait de plus en plus sentir pour soutenir les programmes de conservation issus de la Stratégie nationale pour la biodiversité. L’INPN diffuse désormais près de 27 000 données provenant de l’Opie et rentrant dans le cadre de ce projet.

Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE :

Inventaire National des Coléoptères Saproxyliques (SAPROX) http://sco.lt/55aOy9



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Ces bois qui font trembler les termites

Ces bois qui font trembler les termites | EntomoNews | Scoop.it
Ces bois qui font trembler les termites : Les termites (insectes xylophages) ont trouvé leurs pires ennemis : le bois de rose et le bois de grignon.




[Reticulitermes santonensis & Heterotermes indicola, Isoptera, Rhinotermitidae]

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Environnement et développement durable, mode de vie soutenable
Scoop.it!

Quand la toile permet de traquer les insectes invasifs

Quand la toile permet de traquer les insectes invasifs | EntomoNews | Scoop.it
Utiliser les bases de données de Google Street View (GSV) pour évaluer la propagation d'insectes invasifs ? C'est l'idée originale qu'ont eu des chercheurs de l'Inra pour contourner les difficultés d'acquisition de ces informations à partir de la...



[Thaumetopoea pityocampa (PPM : Pine Processionary Moth), Lepidoptera, Notodontidae]


___________________________________________________________________


Dossier INRA - Portail actus - Grand public

Processionnaire du pin : une chenille sous haute surveillance


Sommaire

    Introduction
    Google Street View pour localiser des insectes invasifs
    L’inexorable avancée de la chenille processionnaire
    Chenille processionnaire du pin : les dangers d’une larve urticante
    Guérilla urbaine contre la processionnaire
    L’histoire d’une chenille pas comme les autres
    Chenille processionnaire : les armes de la contre-attaque


Via algrappe
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'attaque du cynips, ennemi numéro un du châtaignier en Corse

L'attaque du cynips, ennemi numéro un du châtaignier en Corse | EntomoNews | Scoop.it
Ses galles peuvent entraîner une baisse de 60 à 80 % de la production de châtaignes, voire la mortalité des arbres.



[Dryocosmus kuriphilus, Hymenoptera, Cynipidae]

Bernadette Cassel's insight:


Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles :


→ FREDON Corse

http://www.fredon-corse.com/


more...
ForumPhyto's curator insight, October 8, 2013 4:11 AM

Petite erreur au début de l'article, mais rectifiée à la fin : Le cynips n'est pas un coléoptère, mais un hyménoptère.

Christian Allié's curator insight, October 8, 2013 12:59 PM

........"..... il engendre un affaiblissement général se traduisant pas une chute de la production, et une fragilité accrue aux maladies ou à la sécheresse......"

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Canada. La squeletteuse du bouleau fait des ravages

Canada. La squeletteuse du bouleau fait des ravages | EntomoNews | Scoop.it
La squeletteuse du bouleau, une chenille verte qui se nourrit des feuilles des arbres, est particulièrement vorace dans les forêts du Nord-Est de l'Ontario cet automne.
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from La revue de presse des insectes
Scoop.it!

INRA - Les araignées, nouvelle arme anti-pucerons des pommiers ?

INRA - Les araignées, nouvelle arme anti-pucerons des pommiers ? | EntomoNews | Scoop.it
Les œufs de pucerons, déposés en automne sur les pommiers, éclosent fin mars. Pour empêcher des colonies de se développer de façon exponentielle, il convient d’éliminer tôt les « puceronnes » dites fondatrices qui ne cessent de se reproduire.

Via MICROPOLIS AVEYRON
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

[Vidéo] Les oliviers varois victimes de Bactrocera oleae

[Vidéo] Les oliviers varois victimes de Bactrocera oleae | EntomoNews | Scoop.it
Bactrocera oleae est une mouche minuscule qui menace les oliviers pendant la période estivale, en pondant des oeufs dans la chair de l'olive. Le ver ronge ensuite le fruit.

 

[...]

 

La Chambre d'Agriculture des Alpes-Maritimes est la première en France, à avoir choisi de tester une protection naturelle : de l'argile mélangé à l'eau projeté sur les arbres. Avec ce procédé, la mouche ne reconnaît plus l'olive et ne reste pas.

 

[Image] Photo : Olive Fruit Fly, Bactrocera oleae (Rossi) (Diptera: Tephritidae) http://cisr.ucr.edu/olive_fruit_fly.html


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'arbre fait son retour dans les champs - France Info

L'arbre fait son retour dans les champs - France Info | EntomoNews | Scoop.it
L'agro-foresterie, pratique ancestrale abandonnée par l'agriculture intensive, revient à la mode. Après avoir arraché les arbres de nos campagnes dans les années 60 à 80, aujourd'hui, on en replante par milliers pour en retrouver les avantages.

 

Sur sa parcelle de 25 hectares à Valeroy-le-sec dans les Vosges, Fabrice Felten cultive habituellement des céréales. Ce printemps, il a aussi planté des noisetiers, des acacias, des saules, des charmes entre autres. Des arbres en bordure de champ mais aussi bien rangés en ligne au milieu. "Il n'y avait plus du tout d'arbres, ici. Plus de repaire pour les oiseaux, pour les insectes.[...]


Bernadette Cassel's insight:

 

Via Facebook http://tinyurl.com/olmzgjo :

"L'image ci-dessus reprend de façon shématique les bienfaits des arbres en terme d'agriculture et environnement."

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Berne et Pékin s'unissent contre un coléoptère asiatique

Berne et Pékin s'unissent contre un coléoptère asiatique | EntomoNews | Scoop.it
La Suisse ne recense que 150 capricornes asiatiques sur son sol, mais ce ravageur d'arbres n'a pas de prédateurs naturels sous nos latitudes. Berne et Pékin vont collaborer pour que cette espèce ne devienne pas invasive.
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Confidences Canopéennes
Scoop.it!

La propagation d'un insecte ravageur, l'agrile du frêne, prouve la corrélation entre la présence d'arbres et la santé humaine

La propagation d'un insecte ravageur, l'agrile du frêne, prouve la corrélation entre la présence d'arbres et la santé humaine | EntomoNews | Scoop.it

Mon Climat Ma Santé. INSPQ. « Les arbres contribuent à la santé humaine : des preuves fournies par la propagation de l'agrile du frêne »


« Arbres et santé humaine, les liens entre les deux ne paraissent pas forcément évidents. Pourtant, plusieurs études récentes ont identifié des relations entre l'environnement naturel et l’amélioration de la santé. La nouvelle étude du Service des Forêts des États-Unis fait un lien direct entre la présence d’arbres et la santé humaine. Elle a été diffusée dans une publication scientifique renommée le American Journal of Preventive Medicine. »


« La perte de 100 millions d'arbres causée par l'agrile du frêne, un ravageur forestier envahissant d’origine asiatique, est une catastrophe écologique qui se produit progressivement depuis une dizaine d’années, autour des Grands Lacs du côté américain et en Ontario et qui continue à s’étendre. Cependant, elle a donné l’opportunité aux chercheurs américains de trouver des liens plus solides entre la disparition des arbres et la dégradation de la santé humaine. Les chercheurs souhaitaient savoir si un changement majeur de l'environnement naturel pouvait influencer la mortalité liée aux maladies cardiovasculaires et aux maladies des voies respiratoires inférieures. »


Article de référence:
Geoffrey H. Donovan, David T. Butry, Yvonne L. Michael, Jeffrey P. Prestemon, Andrew M. Liebhold, Demetrios Gatziolis, Megan Y. Mao. The Relationship Between Trees and Human Health. American Journal of Preventive Medicine, 2013.


[Image] via Tree and human health may be linked - ScienceDaily :

« A tree-lined street in Toledo, Ohio in 2006, before emerald ash borer infestation. Three years later, in 2009, the invasive insect left these trees dead. »



Via Christian Allié
more...
Christian Allié's curator insight, February 18, 2014 4:05 AM

.........""""""""""""""""""""""""".........

 

[  ..........  ]

 

......... Il y a eu une augmentation de la mortalité liée aux maladies cardiovasculaires et aux maladies des voies respiratoires inférieures dans les comtés infestés par l'agrile du frêne. L'ampleur de l’augmentation fut plus importante au fur et à mesure que l'infestation progressait et que les arbres mouraient. Dans les 15 États de la zone d'étude, la disparition des arbres était associée à 6113 décès supplémentaires liés aux maladies du système respiratoire inférieur et 15 080 décès supplémentaires d’origine cardio-vasculaires. Bien que l'étude montre un lien entre la perte d'arbres et la mortalité humaine, le mécanisme de causalité exact reste encore à découvrir.

Le fait que la perte d'arbres ait augmenté la mortalité ajoute aux preuves que l'environnement naturel offre des avantages majeurs en matière de santé publique.  Malheureusement, l’insecte se rapproche du Québec puisqu’il a traversé nos frontières en 2011 et que sa présence est confirmée dans toute la région montréalaise depuis.  Comme les frênes constituent environ 20 % des arbres à Montréal, la lutte s’organise.


Article de référence:
Geoffrey H. Donovan, David T. Butry, Yvonne L. Michael, Jeffrey P. Prestemon, Andrew M. Liebhold, Demetrios Gatziolis, Megan Y. Mao. The Relationship Between Trees and Human Health. American Journal of Preventive Medicine, 2013.


En savoir plus :
L’article de Science Daily (en anglais)
L’agrile du frêne par Ressources Naturelles Canada
L’agrile du frêne par la Ville de Montréal

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des arbres génétiquement modifiés près de Québec

Des arbres génétiquement modifiés près de Québec | EntomoNews | Scoop.it

Par Claudette Samson. Le Soleil (Québec). « Peu de gens le savent, mais les seules plantations d'arbres génétiquement modifiés (AGM) qui aient jamais été expérimentées en pleine nature au Canada l'ont été dans l'arrière-cour de Québec, à Valcartier. »


[...]


« La première expérience a consisté en la plantation, sur une superficie d'environ un demi-terrain de soccer, de peupliers auxquels on avait inoculé un gène marqueur provenant d'une bactérie que l'on trouve naturellement dans l'environnement, l'agrobacterium. L'addition de ce gène donnait aux feuilles de petites traces de couleur bleue, ce qui permettait de détecter facilement sa persistance année après année.

Contrairement aux plantes comme le maïs ou le canola qui sont resemées chaque année, les arbres durent dans le temps, d'où la nécessité d'évaluer l'effet sur une longue période. Le fait que le gène ait été ajouté aux feuilles permettait également d'évaluer la persistance de l'ADN dans l'environnement, explique M. Séguin au cours d'une entrevue accordée à son bureau du Centre de foresterie des Laurentides, face aux terrains de l'Université Laval. »


« Le deuxième essai, plus audacieux, a été effectué de 2000 à 2007 sur une parcelle voisine des peupliers d'une superficie équivalente. Cette fois, on avait modifié des épinettes en leur ajoutant le gène produisant la protéine insecticide de Bacillus thuringiensis (Bt) afin de les rendre résistantes à la tordeuse du bourgeon de l'épinette, avec 100 % de succès. »


[...]


« La Chine est le seul pays au monde à avoir autorisé la culture commerciale d'arbres génétiquement modifiés (AGM), des peupliers auxquels on a inoculé la toxine biologique de Bacillus thuringiensis pour les rendre résistants au longicorne asiatique. On peut toutefois penser que ce n'est qu'une question de temps pour que d'autres États autorisent eux aussi ce commerce. »


« Outre le Canada, la liste des pays chercheurs compte les États-Unis, le Brésil, la France, la Belgique, la Finlande, le Japon et la Nouvelle-Zélande. »


[...]

Bernadette Cassel's insight:


« La transgénèse consiste à insérer un gène étranger dans un organisme donné. Grâce à la génomique, les scientifiques peuvent activer certains gènes précis de l'organisme lui-même, choisis pour le rôle spécifique qu'ils jouent dans son développement. C'est ce qu'on appelle la cisgénèse. »


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Why Disappearing Bees Mean You’ll Pay More for Almonds / Pourquoi vous pourriez payer vos amandes plus cher

Why Disappearing Bees Mean You’ll Pay More for Almonds / Pourquoi vous pourriez payer vos amandes plus cher | EntomoNews | Scoop.it
Why colony collapse, Chinese consumer habits, weather patterns in the Midwest, economic sanctions against Iran and even nicotine will mean you'll pay more for that bag of California almonds.
Bernadette Cassel's insight:


Les pesticides de la famille des néonicotinoïdes (chimiquement similaires à la nicotine dans le tabac) sont soupçonnés d'être une cause majeure de mortalité dans les populations d'abeilles. C'est pour cette raison qu'ils ont été interdits dans l'Union européenne, mais ils sont toujours utilisés en Californie, où 80 % des amandes du monde sont cultivées.


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Ravageur des feuillus : le Capricorne asiatique s'installe en Corse

Ravageur des feuillus : le Capricorne asiatique s'installe en Corse | EntomoNews | Scoop.it
Venu de Chine, le Capricorne asiatique peut occasionner de très gros dégâts sur les arbres feuillus, qu’il peut faire mourir en quelques années, occasionnant ainsi dans les régions touchées des pertes...


[Anoplophora glabripennis, Coleoptera, Cerambycidae]

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Insectes : Ces bois qui font trembler les carias

Insectes : Ces bois qui font trembler les carias | EntomoNews | Scoop.it
Utiliser du bois contre les carias ? C'est ce que suggère une étude menée par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), basée sur l'exploitation de bois endémiques de Guyane ayant des effets insecticides, antiappétants et répulsifs. De quoi lutter efficacement contre ces termites pourtant habituellement si friandes des poutres et autres meubles en bois.


[Reticulitermes santonensis & Heterotermes indicola, Isoptera, Rhinotermitidae]

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

Ces bois qui font trembler les termites http://sco.lt/6NJtdR


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Google Street View pour évaluer la répartition de la chenille processionnaire du pin [en anglais]

Google Street View pour évaluer la répartition de la chenille processionnaire du pin [en anglais] | EntomoNews | Scoop.it

"Assessing Species Distribution Using Google Street View: A Pilot Study with the Pine Processionary Moth"


[Thaumetopoea pityocampa (PPM : Pine Processionary Moth), Lepidoptera, Notodontidae]


[L'étude] Assessing species distribution using Google street view: a pilot study with the Pine Processionary Moth


___________________________________________________________________


Dossier INRA - Portail actus - Grand public

Processionnaire du pin : une chenille sous haute surveillance


Sommaire

    Introduction
    Google Street View pour localiser des insectes invasifs
    L’inexorable avancée de la chenille processionnaire
    Chenille processionnaire du pin : les dangers d’une larve urticante
    Guérilla urbaine contre la processionnaire
    L’histoire d’une chenille pas comme les autres
    Chenille processionnaire : les armes de la contre-attaque


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

Quand la toile permet de traquer les insectes invasifs


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La guêpe à galles mine la récolte des châtaignes au Tessin

La guêpe à galles mine la récolte des châtaignes au Tessin | EntomoNews | Scoop.it
Le Tessin connaîtra cette année une récolte des châtaignes historiquement mauvaise. La faute à la guêpe à galles, coupable de faire chuter les rendements quasiment à zéro.


[...]


Seul espoir : un autre parasite


Des recherches ont pourtant montré qu'un insecte venu au Tessin du Piémont s'est révélé être un ennemi naturel de la guêpe à galles en Italie et en Asie. Ce parasite appelé Torymus sinensis a un effet d'antidote, car il tue les larves dans les galles, freinant l'expansion de la guêpe. Les experts cantonaux estiment qu'il faudra jusqu'à dix ans pour en ressentir les effets au Tessin.


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Comprendre le réel intérêt de produire une agriculture BIO en France plutôt que d'importer des produits présentant un label pas vraiment Certifié.
Scoop.it!

Cynips du châtaignier : Torymus sinensis, insecte antagoniste, se répand

Cynips du châtaignier : Torymus sinensis, insecte antagoniste, se répand | EntomoNews | Scoop.it


[...]


Pour lutter contre le cynips, l’Italie autorise des lâchers de Torymus sinensis, une micro-guêpe dont la femelle munie d’un ovipositeur, pond dans les jeunes galles encore tendres, vouant ainsi les cynips à une mort certaine.


[...]


[Torymus sinensis, Hymenoptera, Torymidae /

Dryocosmus kuriphilus, Hymenoptera, Cynipidae]


Via ForumPhyto, Avenir Adn Agri
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from La parole de l'arbre
Scoop.it!

Canal du Midi : un "vaccin" pour sauver les platanes ?

Canal du Midi : un "vaccin" pour sauver les platanes ? | EntomoNews | Scoop.it

 

Une ex-agricultrice dit avoir trouvé la solution pour sauver les arbres. Le ministère est saisi mais l’abattage continue.

 

Elle s’appelle Rachel Gimenez. Vit à Port-Leucate (Aude). Et affirme du haut de ses 59 ans, dont 32 ans comme chef d’exploitation à Salses-le-Château (P-O), "qu’arracher et brûler les platanes malades du canal du Midi, ce n’est pas la solution. On peut les soigner". Avec son associé, Guy Tourad, Rachel Gimenez a poussé les portes de VNF, Voies navigables de France, qui gère les 240 km de cet ouvrage classé à l’Unesco.

 

Son idée, Rachel Gimenez, qui se définit comme une "autodidacte", l’a mise au jour en "observant et en traitant les arbres fruitiers" de son exploitation qu’elle a vendue. D’abord, elle affirme à contre-courant de toute la communauté scientifique que les 42 000 platanes condamnés (15 000 doivent être arrachés) de Sète à Toulouse ne le seraient pas à cause du chancre coloré ! "Le mal à éradiquer, ce sont les termites. Le chancre s’établit sur l’arbre quand le spécimen est mort. [...]" 

 

[...] 

 


Via Christian Allié
more...
Christian Allié's curator insight, September 28, 2013 8:29 AM

 

Elle s’appelle Rachel Gimenez. Vit à Port-Leucate (Aude). Et affirme du haut de ses 59 ans, dont 32 ans comme chef d’exploitation à Salses-le-Château (P-O), "qu’arracher et brûler les platanes malades du canal du Midi, ce n’est pas la solution. On peut les soigner". Avec son associé, Guy Tourad, Rachel Gimenez a poussé les portes de VNF, Voies navigables de France, qui gère les 240 km de cet ouvrage classé à l’Unesco.

Rachel Gimenez : "Le mal, ce sont les termites"

Elle affirme que sa méthode remet sur pied "90 % des arbres malades toutes essences confondues". Trop beau pour être vrai ? Alors que la sinistre hécatombe grossit très vite - 1 600 arbres ont déjà été abattus et 2 200 arbres le seront d’ici novembre - et que l’on commence à replanter, y compris avec le Platanor, clone résistant au chancre coloré, VNF prend les choses au sérieux. "Malgré mon bagage d’écologue, je suis incapable de vérifier la théorie de Rachel Gimenez", confie Émilie Collet, chargé de l’environnement et de l’expertise à VNF.

Le protocole transmis au ministère de l’Agriculture

"C’est difficile de m’entendre dire que la communauté scientifique dit des âneries depuis cinquante ans. Mais nous sommes ouverts. Et puis on ne sait jamais : on croyait bien jadis que la terre était plate. J’ai donc transmis le protocole de cette soi-disant solution miracle, qui me paraît incomplet, au ministère de l’Agriculture et parallèlement j’ai demandé à l’Inra d’Avignon s’il était d’accord pour participer à des expérimentations avec nous. J’attends les réponses."

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Mais à quel insecte appartient ce mât érigé au sein d'une clôture ?

Mais à quel insecte appartient ce mât érigé au sein d'une clôture ? | EntomoNews | Scoop.it
Cet incroyable cocon, ou structure contenant des œufs, a été repéré en Amazonie par Troy Alexander du Rainforest Expeditions et personne ne semble savoir exactement quelle est la créature qui l’a construit.
Bernadette Cassel's insight:

 

On en parle sur France Inter dans La Tête au carré :

 

→ Fils de soie, laser et "Stats à la con"

http://www.franceinter.fr/emission-latac-fils-de-soie-laser-et-stats-a-la-con

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Chronique d'une mort annoncée

Chronique d'une mort annoncée | EntomoNews | Scoop.it
Dans la forêt, la complainte d'un grand mélèze en phase terminale se fait entendre. Entre le bois et l'écorce, la gangrène a pris. Irréversible.

 

Rongé de l'intérieur par un mal minuscule, le patient arboricole mourra debout, asphyxié, avant de s'effondrer. Une agonie causée par le dendroctone du mélèze, un des insectes nuisibles responsables du ravage de milliers d'hectares de forêt chaque année au Canada. Prédateur connu ? Aucun. L'approche de lutte biologique préconisée par Claude Guertin, professeur au Centre INRS-Institut Armand-Frappier, pourrait changer la donne. Ses armes de bataille ? Des champignons pathogènes capables d'infecter l'insecte tout au long de son cycle de vie - et de le tuer.

 

« Avec le dendroctone du mélèze ou l'agrile du frêne, plus connu, la pulvérisation de pesticides est inefficace. Au stade larvaire, ces insectes se développent sous l'écorce des arbres infestés. Celle-ci leur sert de bouclier. Bien à l'abri dans l'arbre et invisibles de tous, ils creusent des galeries qui empêcheront la circulation de la sève. À terme, l'arbre se dessèche et meurt », explique Claude Guertin. Si l'utilisation d'insecticides systémiques peut être envisagée en milieu urbain, une telle opération sanitaire est impensable en zone forestière. Évidemment.

Grâce à l'expérience acquise en forêt où il se rend régulièrement pour ses recherches, Claude Guertin mise plutôt sur des champignons pathogènes pour provoquer une épidémie parmi les insectes, ou épizootie. En pleine nature, cette méthode est radicale. Au contraire des virus ou des bactéries, les champignons n'ont pas besoin d'être ingérés pour rendre malade l'insecte visé. Un seul contact leur suffit pour déposer une charge mortelle sur la carapace de l'insecte et s'introduire dans son organisme avant de contaminer d'autres congénères. « Nos travaux exploitent certains comportements des insectes, afin qu'ils viennent eux-mêmes chercher l'insecticide. On parle d'autocontamination et d'autodissémination de l'agent fongique infectueux », précise le professeur Guertin.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Des champignons pour protéger les arbres des insectes ravageurs

http://www.planete.inrs.ca/webzine/chronique-une-mort-annoncee

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La mortalité des arbres associée à celle des hommes

La mortalité des arbres associée à celle des hommes | EntomoNews | Scoop.it
La disparition des arbres a-t-elle un lien avec la disparition des hommes ? Le biologiste Geoffrey Donovan a enquêté sur le sujet et apporte une réponse positive dans sa démonstration.

 

[...]

 

Le biologiste s’est rendu compte que des milliers d’arbres, décimés par les ravages de l'agrile du frêne. Ce coléoptère originaire d’Asie a eu des effets dévastateurs sur les forêts américaines et canadiennes depuis son apparition dans les deux pays en 2002. Aux Etats-Unis, 100 millions d’arbres seraient tombés en raison de cet insecte.


Le rapport entre cet insecte et la démonstration du biologiste ? Dans les 15 Etats affectés par le scarabée, 15 000 décès supplémentaires liés à une maladie cardiovasculaire  ont été dénombrés par rapport à la moyenne des zones dépourvues de l’agrile du frêne. Concernant les maladies respiratoires, la différence de décès est criante entre les zones boisées ravagées par le scarabée et les autres : 6 000 décès de plus pour les régions où la mortalité des arbres est élevée.


Pour le biologiste cela ne peut pas résulter d'une simple coïncidence. Son constat souligne l’urgence de lutter contre cet insecte qui détruit la nature, et par effet de domino, nuit à la santé humaine.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ The relationship between trees and human health: evidence from the spread of the emerald ash borer.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23332329

 

→ pdf de l'article :

http://donovan.hnri.info/Studies/donovan_et_al.EAB.pdf 

 

more...
No comment yet.