EntomoNews
185.7K views | +114 today
Follow
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les insectes du Paléozoïque étaient de petite taille comme aujourd'hui, les insectes géants du Carbonifère juste une exception !

Les insectes du Paléozoïque étaient de petite taille comme aujourd'hui, les insectes géants du Carbonifère juste une exception ! | EntomoNews | Scoop.it

Nature | Letter. « The earliest known holometabolous insects »


« The Eumetabola (Endopterygota (also known as Holometabola) plus Paraneoptera) have the highest number of species of any clade, and greatly contribute to animal species biodiversity. »


___________________________________________________________________



« Les insectes du Carbonifère ont longtemps été regardés comme exceptionnels du fait de leur gigantisme supposé et de l’existence de lignées aujourd’hui disparues, comme les Paléodictyoptères, toujours d’assez grande taille et dont certaines espèces possédaient trois paires d’ailes. »


« Mais les nouveaux fossiles découverts bouleversent la vision des écosystèmes de cette période ancienne ; ils comprennent les plus anciens représentant des Hémiptères (punaises et cigales), des Coléoptères (scarabées etc.) et des Hyménoptères (guêpes et fourmis), groupes qui constituent une part très importante des espèces connues actuellement sur Terre. »


[...]


« Ces insectes carbonifères nouvellement découverts ont aussi la particularité d’être les plus petits jamais trouvés à cette période, ce qui va à l’encontre des idées reçues sur la taille des organismes à cette époque. Les explications les plus fréquemment admises pour le gigantisme de certains insectes du Carbonifère, et du Permien qui a suivi, étaient basées sur l’augmentation significative du taux d’oxygène dans l’atmosphère lors de ces périodes. Ces nouvelles découvertes permettent de moduler cette théorie, maintenant de plus en plus discutée, en attribuant une explication écologique et non plus simplement physiologique à ce gigantisme (absence de vertébrés prédateurs aériens et d’autres compétiteurs avant le Permien moyen). »


(CNRS, Communiqué de presse du 16 octobre 2013)


___________________________________________________________________


Par Bourgoin Thierry ‏(via Twitter). "Palaeozoic insects were of small size just as today, giant carboniferous insects just an exception!" https://twitter.com/thibritb/status/417257703954997249


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

Dans l'ombre des géants du Carbonifère : les plus anciens représentants des insectes modernes découverts dans un terril du nord de la France


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un nouveau poumon vert à Ostricourt

Un nouveau poumon vert à Ostricourt | EntomoNews | Scoop.it

 

[...]

 

Le seul parking (15 places) se situe à l’entrée d’Ostricourt, près du rond-point reliant la RD 354, rue Florent-Evrard (et rue Émile-Macquart) point de départ de ces 6 km, essentiellement en sous-bois. On commence par le terril Saint-Eloi et le parcours qui le contourne, le site de l’ancienne fosse minière 6/6 bis (entre le lieu-dit Ratintout et le karting). La montagne de charbon a eu droit à un bon nettoyage, avec notamment l’abattage de nombre de bouleaux. La chaleur qu’elle dégage favorise certaines fleurs comme le pavot cornu, des espèces d’animaux comme le criquet thermophile, l’orvet ou le lézard.

 

[...]

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Dans l'ombre des géants du Carbonifère : les plus anciens représentants des insectes modernes découverts dans un terril du nord de la France

Dans l'ombre des géants du Carbonifère : les plus anciens représentants des insectes modernes découverts dans un terril du nord de la France | EntomoNews | Scoop.it


Les insectes sont remarquables par leur diversité et leur importance dans les écosystèmes continentaux, et dans une plus faible mesure dans les écosystèmes marins. Une équipe du Muséum national d'Histoire naturelle et du CNRS, associée à des spécialistes internationaux, vient de mettre en évidence les plus anciens représentants des lignées modernes d'insectes, les Holométaboles (1) et les Paranéoptères (2), dans un gisement situé dans une ancienne mine de charbon à Avion (Nord-Pas-de-Calais) et daté du Carbonifère (- 360 MA à - 300 MA). Ces travaux sont publiés aujourd'hui dans la revue Nature.


Téléchargez le communiqué de presse : http://www2.cnrs.fr/sites/communique/fichier/cp_mnhn_nel_insectes_16102013.pdf


Notes :

(1) Insectes à métamorphoses complètes
(2) Lignées des punaises, des psoques et des thrips


Références :

Nel, A., Roques, P., Nel, P., Prokin, A.A., Bourgoin, T., Prokop, J., Szwedo, J., Azar, D., Desutter-Grandcolas, L., Wappler, T. Garrouste, R., Coty, D., Huang, Diying, Engel, M. and Kirejtshuk, A.G. The earliest-known holometabolous insects. Nature, 16 octobre 2013. doi: 10.1038/nature12629


Ci-dessus : Aile antérieure de Aviorrhyncha magnifica (gen. et sp. nov.), plus ancien Hemiptera, Carbonifère supérieur, Avion, France


Bernadette Cassel's insight:


→ The earliest known holometabolous insects

http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature12629.html



more...
No comment yet.