EntomoNews
Follow
Find tag "Formicidés"
109.7K views | +262 today
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Risques sur le commerce et les échanges de fourmis

Risques sur le commerce et les échanges de fourmis | EntomoNews | Scoop.it

 

Résumé

 

Au cours des dernières années, une forte augmentation du commerce des fourmis a pu être observé en Europe, particulièrement en Allemagne, Autriche, Espagne, France et Royaume-Uni. Des compagnies vendent sur Internet des accessoires nécessaires à l’élevage de fourmis et des espèces de fourmis originaire d’Europe, mais tout aussi bien en provenance d’autres continents (Amérique du Sud, Indonésie, Australie…).

 

Dans cet article, nous discuterons des différents dangers reliés à ce commerce : les fourmis importés pourraient s’établir et provoquer des impacts aussi bien économique qu’écologique affectant la biodiversité, propager de nouveaux pathogènes qui pourraient s’attaquer à la faune locale, ou encore modifier la faune locale. Même une « batardisation de la faune locale » est envisageable.

 

Nous suggérons de presser les gouvernements des diverses nations de réglementer le commerce à but commercial et non scientifique des espèces d’invertébrés, en particulier les fourmis et les espèces exotiques. Des permis exceptionnels pourraient être émis uniquement dans les cas où les preuves de systèmes contre les évasions auront été fournies auparavant.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Le commerce international de fourmis augmente les risques et les dangers biologiques en Europe – (Hymenoptères, Formicides)

 

(via RTBF http://www.rtbf.be/info/societe/detail_elever-des-fourmis-un-passe-temps-qui-monte-qui-monte?id=8024816)

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Chez les insectes, le riquiqui Kikiki a pour cousine la fée Clochette

Chez les insectes, le riquiqui Kikiki a pour cousine la fée Clochette | EntomoNews | Scoop.it

La famille des plus petits insectes de la planète vient de s’agrandir grâce à la découverte de Tinkerbella nana. Nommée en hommage à la fée Clochette, cette cousine de Kikiki huna mesure au plus 250 µm de long et vit dans les forêts costaricaines.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ A new genus and species of fairyfly, Tinkerbella nana (Hymenoptera, Mymaridae), with comments on its sister genus Kikiki, and discussion on small size limits in arthropods

http://www.pensoft.net/journals/jhr/article/4663/

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'intelligence collective des robots-fourmis

L'intelligence collective des robots-fourmis | EntomoNews | Scoop.it

 

L'éthologue toulousain Guy Theraulaz et son équipe viennent de transférer à des robots biomimétiques les principes de l'intelligence collective des fourmis en déplacement.

 

Si, enfant, vous avez passé des heures à observer les allées et venues des fourmis, le phénomène ne vous a pas échappé : les bestioles vont et viennent autour de leur fourmilière sur des chemins qui finissent par se dessiner dans la poussière à la manière d'un sentier de moutons en montagne. Mais du constat à la compréhension de cet itinéraire immuable, emprunté comme un seul homme par toute la colonie, le chemin était encore long. Il vient d'être parcouru à pas de robots biomimétiques par l'équipe de Guy Theraulaz du CNRS en collaboration avec Christian Jost et Maud Combe, au Centre de Recherches sur la Cognition Animale de l'Université Toulouse III Paul Sabatier et Simon Garnier de l'Institut de Technologie du New Jersey (États-Unis).

 

[...]

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Do Ants Need to Estimate the Geometrical Properties of Trail Bifurcations to Find an Efficient Route? A Swarm Robotics Test Bed

http://www.ploscompbiol.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pcbi.1002903

 

 

SUR ENTOMONEWS :

 

→ Des chercheurs toulousains utilisent des micro-robots qui imitent les fourmis pour comprendre leur comportement http://sco.lt/6EU0cj

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Chimie des substances naturelles : la forêt amazonienne comme vertigineuse source d’inspiration

Chimie des substances naturelles : la forêt amazonienne comme vertigineuse source d’inspiration | EntomoNews | Scoop.it

Entretien avec Christophe Duplais, laboratoire « Écologie des forêts de Guyane »

 

[...]

 

« Comment êtes-vous arrivé à focaliser vos recherches sur les fourmis ?

 

CD : Je m’intéresse beaucoup aux arthropodes, et plus particulièrement aux fourmis, car nous sous-estimons peut-être l’intérêt thérapeutique de leurs métabolites secondaires, notamment contre le paludisme. L’apparition de souches résistantes à l’artémisinine, molécule  antipaludéenne de référence, est un problème inquiétant, d’autant plus que peu de molécules sont en phase clinique III. Il existe donc un besoin important en nouvelles structures actives. Bien que l’étude des arthropodes soit largement développée en écologie chimique, peu d’extraits d’arthropodes ont fait l’objet d’étude dans des tests biologiques. Rappelons que les dernières estimations donnent une fourchette entre 6 et 7 millions d’espèces. Le problème, lorsqu’on s’attaque à la chimie des insectes, est d’avoir suffisamment de matériel biologique pour effectuer un test in vitro et une analyse RMN. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous nous tournons vers les insectes sociaux pour assurer des quantités nécessaires reproductibles. Les fourmis sont de formidables usines chimiques ambulantes composées de nombreuses glandes et pour certaines de poches à venins. Plus de 200 alcaloïdes ont été identifiés chez une dizaine de d’espèces tropicales. Cependant nous sommes loin de connaître la diversité chimique des 14 000 espèces présentes sur Terre ni des 550 présentes en Guyane. A nouveau, l’aide de nos collègues écologues du laboratoire Ecofog spécialistes des fourmis et leur expertise écologique et entomologique nous est vitale pour démarrer une telle activité.»

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Extrait ci-dessus : dernière partie de l'entretien avec Christophe Duplais, concernant plus particulièrement la chimie des insectes

 

 

SUR ENTOMONEWS :

 

→ Interview de Christophe Duplais par l'Institut National de Chimie http://sco.lt/6ol4y1

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Kiribati : la fourmi folle jaune a débarqué

Kiribati : la fourmi folle jaune a débarqué | EntomoNews | Scoop.it

 

Un programme d'éradication d'une des 100 espèces de fourmis les plus envahissantes vient d'être lancé par le Projet d'Initiative des Espèces invasives du Pacifique, une organisation en lien avec l'UICN, l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Anoplolepis gracilipes

http://www.issg.org/database/species/ecology.asp?si=110&fr=1&sts=&lang=FR

 

(Photo Alain BLED - www.galerie-insecte.org)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cette fourmi est une porte blindée vivante

Cette fourmi est une porte blindée vivante | EntomoNews | Scoop.it

 

Cephalotes est un genre de fourmis qui vivent à l’intérieur des arbres, dans les zones forestières des régions tropicales et subtropicales. [...]

 

Elles vivent dans des trous formés dans le tronc des arbres par des insectes mangeurs de bois (xylophages). Celle que vous pouvez observer ci-dessus appartient à l’espèce Cephalotes varians et son destin est de mener une vie de porte blindée.

 

[...]

 

Images à partir de AntWeb : Species Cephalotes varians, Cephalotes targionii et à partir de Wikimedia commons.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le secret de l’adhérence à toute épreuve de la fourmi tisserande

Le secret de l’adhérence à toute épreuve de la fourmi tisserande | EntomoNews | Scoop.it

 

Les fourmis tisserandes Asiatiques (Oecophylla smaragdina) ont véritablement des superpouvoirs : une poigne de fer et une rapide stratégie de récupération pour éviter de perdre de l’adhérence en cas d’urgence. Les chercheurs ont décrit leurs nouvelles découvertes dans une revue scientifique le 27 février (lien plus bas).

 

L’image d’entête présente une fourmi tisserande asiatique portant 100 fois son poids tout en étant accroché à l’envers sur une surface lisse. La photo a été réalisée par l’un des deux auteurs de la nouvelle étude, Thomas Eendlein et a gagné le premier prix du concours de la photographie scientifique en 2010. Depuis il cherchait à découvrir le secret de son adhérence.

 

[...]


« Les coussinets plantaires des fourmis sont humides. Mais cette humidité n’est pas une colle, explique Thomas Endlein de l’Université écossaise de Glasgow. Au lieu de cela, l’humidité permet aux coussinets de se tenir fermement à l’aide de la capillarité. Le même processus physique qui permet à une serviette en papier imbibée d’eau de s’accrocher à une fenêtre. » 

                           

« Et quand le point d’appui devient particulièrement hasardeux, les coussinets d’une fourmi peuvent plus que doubler en taille. Mais cette expansion ne se produit pas uniformément dans toutes les directions, selon Endlein et Walter Federle de l’Université de Cambridge en Angleterre. Les coussinets plantaires ont augmenté leur surface de contact davantage sur les côtés. Plus large est le pied collant (mais pas trop non plus pour la rapidité de mouvement), meilleure est l’adhérence. Bien que les fourmis aient d’autres façons d’étirer leurs coussinets, ils seraient plus lents à mettre en oeuvre. Cette technique entre en action en un instant, mais seulement quand les fourmis en ont le plus besoin. » 

                       

« L’expansion des coussinets survient en moins d’une milliseconde quand la surface commence à trembler. C’est 5 à 10 fois plus rapide que la plus rapide des réactions nerveuses connues. Donc, cette rapide réponse d’adhérence doit être mécanique, concluent les chercheurs. Cela voudrait dire que ce n’est pas dû à des réactions chimiques ou biologiques. »  

                                       

Endlein et Federle décrivent leurs résultats en ligne dans The Proceedings of the Royal Society B. : Rapid preflexes in smooth adhesive pads of insects prevent sudden detachment.

                                          

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

À écouter : Les jeunes fourmis doivent se faire entendre si elles veulent être sauvées

À écouter : Les jeunes fourmis doivent se faire entendre si elles veulent être sauvées | EntomoNews | Scoop.it

 

Avant de devenir une adulte, la fourmi passe par 3 stades, l’œuf, la larve et la nymphe (ou pupe). Pour les jeunes fourmis au stade de nymphe, pris entre la larve et l’âge adulte, le statut passe par le fait d’être entendu. Cette nouvelle découverte [...] confirme que les fourmis peuvent communiquer des informations abstraites à travers le son en plus des signaux chimiques.

 

[Extraits sonores]

 

Il s’avère que ces sons sont essentiels pour les nymphes afin de maintenir leur place dans la hiérarchie des fourmis, au-dessus de leurs jeunes frères et sœurs, les larves. Lorsque des fourmis ouvrières adultes entendent les sons émis par les pupes, elles deviennent prioritaires face à leurs congénères muets lors d’opérations de sauvetage du nid. Les nymphes rendues expérimentalement muettes perdent ce statut de priorité plus élevée.

[...]

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Ant Pupae Employ Acoustics to Communicate Social Status in Their Colony’s Hierarchy

http://www.cell.com/current-biology/retrieve/pii/S0960982213000134

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les nymphes de fourmis utilisent le son pour communiquer

Bernadette Cassel's insight:

 

LIEN VERS L'ARTICLE EN FRANÇAIS DE GURUMED.ORG :

http://www.scoop.it/t/entomonews/p/3996604268/les-jeunes-fourmis-doivent-se-faire-entendre-si-elles-veulent-etre-sauvees-a-l-ecoute

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les fourmis sont contaminées par les phtalates

Les fourmis sont contaminées par les phtalates | EntomoNews | Scoop.it


Utilisés pour ramollir les plastiques, les phtalates se retrouvent dans l'atmosphère sous forme de particules qui sont absorbées par les insectes à travers leur cuticule.

[...]

Les phtalates sont des perturbateurs endocriniens. Plusieurs études ont montré qu'ils réduisent la fertilité chez les rongeurs, ce qui a suscité beaucoup d'interrogations sur leur toxicité, notamment chez l'homme. Leur utilisation a été interdite dans les jouets et certains autres objets destinés aux jeunes enfants.

Quel est leur impact sur les petits insectes? Personne ne s'est encore posé la question.

 

→ La cuticule des fourmis : un piège pour les phtalates

http://www.cataglyphis.fr/Publis%20AL/Lenoir-STOTEN14028-2012.pdf


[L'étude] Ant cuticles: A trap for atmospheric phthalate contaminants

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0048969712012855

 

___________________________________________________________________

ET AUSSI :

• Phtalates : Veille médiatique (internet) du 3/01/2013 au 14/01/2013 | Réseau Environnement Santé
http://reseau-environnement-sante.fr/2013/01/15/dossiers-par-themes/effets-cocktails-perturbateurs-endocriniens/phtalates/phtalates-veille-mediatique-internet-du-3012013-au-14012013/


• Les fourmis (aussi) contaminées par les phtalates - Journal de l'environnement, 08.01.2013
http://www.journaldelenvironnement.net/article/les-fourmis-aussi-contaminees-par-les-phtalates,32498


« Des fourmis prises au hasard dans la nature sont toutes contaminées par les phtalates, cette substance utilisée dans quantité d’objets de la vie courante et classée comme perturbateur endocrinien. C’est la découverte faite par Alain Lenoir –un grand myrmécologue- et son équipe de l’institut de recherche sur la biologie de l’insecte de l’université Rabelais de Tours et publiée dans la revue Science of the Total Environment. »

                                  

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des fourmis symbiotiques chassent et digèrent pour leur plante-hôte carnivore - CNRS

Des fourmis symbiotiques chassent et digèrent pour leur plante-hôte carnivore - CNRS | EntomoNews | Scoop.it

Dans les zones inondées des forêts tropicales humides où l’azote est difficilement assimilable par les racines, la nutrition est un véritable défi pour les plantes. Certaines ont développé des adaptations qui leur permettent de retirer un bénéfice nutritionnel des insectes. C’est le cas des plantes carnivores et des plantes myrmécotrophes qui ont développé respectivement des relations antagonistes avec les insectes ou mutualistes avec les fourmis.

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Aux États-Unis, les fourmis folles succèdent aux fourmis de feu

Aux États-Unis, les fourmis folles succèdent aux fourmis de feu | EntomoNews | Scoop.it
Les invasions de fourmis se succèdent dans le sud-est des États-Unis. Ainsi, les fourmis folles (Nylanderia fulva) gagneraient du terrain depuis 2002, tout en mettant à mal et en repoussant leurs cousines dites de feu.
Bernadette Cassel's insight:

 

SUR INSECT ARCHIVE :

→ Invasive Crazy Ants Are Displacing Fire Ants, Researchers Find http://sco.lt/6DVkNV

 

 

SUR ENTOMONEWS :

→ La "fourmi folle" invasive du Texas enfin identifiée http://sco.lt/66LD5l

→ Kiribati : la fourmi folle jaune a débarqué http://sco.lt/4vKDOT

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

À la maison, les fourmis sont de grandes paresseuses

À la maison, les fourmis sont de grandes paresseuses | EntomoNews | Scoop.it
VIDÉO - Une nouvelle technique de marquage par codes-barres 2D a permis d'étudier en finesse la sociologie des fourmilières.

 

«Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de fourmis inactives dans la fourmilière.» Danielle Mersch, entomologiste à l'université de Lausanne, a été étonnée de découvrir la paresse au foyer de cet insecte pourtant réputé pour être un travailleur infatigable. «Il faudrait peut-être réécrire la fable de La Fontaine», s'amuse la chercheuse qui publie vendredi dans Science un article passionnant sur la «sociologie» des fourmilières.

 

[...]

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Tracking Individuals Shows Spatial Fidelity Is a Key Regulator of Ant Social Organization

http://www.sciencemag.org/content/early/2013/04/17/science.1234316

 

 

SUR INSECT ARCHIVE [anglais]

 

→ Researchers glue bar codes on to ants to study individual behavior within group (w/ video) http://sco.lt/72uPZZ

 

 

AUTRE ARTCLE :

 

→ Les fourmis sont des carriéristes

http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/nature-environnement/20130419.OBS6416/les-fourmis-sont-des-carrieristes.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Et si les fourmis nous aidaient à prédire les séismes ?

Et si les fourmis nous aidaient à prédire les séismes ? | EntomoNews | Scoop.it

Selon une nouvelle étude allemande, certains fourmis rousses des bois pourraient permettre de prédire l'arrivée d'un tremblement de terre. Avant la secousse, les insectes changeraient de comportement et passeraient notamment toute leur nuit dehors.

 

[...]

Bernadette Cassel's insight:

 

→ First Results of 3 Year Monitoring of Red Wood Ants’ Behavioural Changes and Their Possible Correlation with Earthquake Events http://meetingorganizer.copernicus.org/EGU2013/EGU2013-24.pdf 

 

 

Image :

 

Des fourmis prédisent les tremblements de terre http://www.gurumed.org/2013/04/15/des-fourmis-prdisent-les-tremblements-de-terre/

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Interview de Christophe Duplais par l'Institut National de Chimie

Interview de Christophe Duplais par l'Institut National de Chimie | EntomoNews | Scoop.it

 

Christophe Duplais est interrogé par l’INC sur la chimie des substances naturelles : la forêt amazonienne comme vertigineuse source d’inspiration.

 

Sur le Web : Lire l’interview ___________________________________________________________________
 

« Ecofog est un laboratoire pluridisciplinaire basé en Guyane qui aborde la biodiversité guyanaise par différentes approches (écologie, sciences des matériaux et chimie). Christophe Duplais y travaille en tant que chimiste des substances naturelles et l’immensité de la forêt amazonienne a élu domicile sur sa paillasse.

 

Son objectif : déceler dans la nature - et pas seulement la flore - de nouvelles molécules aux propriétés encore insoupçonnées. Son équipe se penche particulièrement sur les propriétés de fluorescence et sur les activités antimalariques de molécules issues des fourmis.»

 

(Extrait de l'article en lien ci-dessous)

 

→ Entretien avec Christophe Duplais, laboratoire « Écologie des forêts de Guyane »

http://www.cnrs.fr/inc/communication/direct_labos/%20itv_duplais.htm


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des chercheurs toulousains utilisent des micro-robots qui imitent les fourmis pour comprendre leur comportement

Des chercheurs toulousains utilisent des micro-robots qui imitent les fourmis pour comprendre leur comportement | EntomoNews | Scoop.it

 

Comment les fourmis font-elles pour s'orienter et sélectionner le plus court chemin reliant deux zones dans un réseau de galeries ?

 

C'est pour répondre à cette question que deux chercheurs toulousains, Guy Theraulaz et Christian Jost, du Centre de recherches sur la cognition animale (CNRS/Université Toulouse 3 Paul-Sabatier) ont utilisé des micro-robots biomimétiques.

 

Leur étude, conjointe avec l'institut de technologie du New Jersey vient d'être publiée dans la revue scientifique spécialisée PLos Computational Biology.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Do Ants Need to Estimate the Geometrical Properties of Trail Bifurcations to Find an Efficient Route? A Swarm Robotics Test Bed

http://www.ploscompbiol.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pcbi.1002903

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Petite fourmi de feu : fin de la mission des experts internationaux à Tahiti

Petite fourmi de feu : fin de la mission des experts internationaux à Tahiti | EntomoNews | Scoop.it

 

Bran Quinquis, quatrième adjoint à  la mairie de Mahina, dresse pour nous le bilan de cette mission.

 

(plage audio : durée 1:02)

 

Avec la mise en place de ces nouvelles mesures, Mahina ambitionne de devenir un site pilote. Car le problème ne se situe pas uniquement sur cette commune. A Tahiti, 800 hectares sont infectés par la petite fourmi de feu, dont la moitié des situe à Mahina.

 

Les experts internationaux ont profité de leur visite au fenua pour travailler pour le Pays afin de limiter la propagation des espèces envahissantes, qu’il s’agisse de plantes ou d’insectes.

 

[Wasmannia auropunctata — Petite Fourmi de Feu (PFF), fourmi électrique — Hymenoptera, Formicidae]

Bernadette Cassel's insight:

 

Voir le début de cette actualité sur EntomoNews au 10/02/2013 :

 

→ Sus à la petite fourmi de feu dans la commune | La Dépêche de Tahiti http://sco.lt/71xcVV

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Chez les fourmis, la reine conserve la semence des mâles fourmis pendant 20 ans

Chez les fourmis, la reine conserve la semence des mâles fourmis pendant 20 ans | EntomoNews | Scoop.it

 

Aux Etats-Unis, une étude de l'Université de Stantford concernant la reproduction des fourmis affirme que la conservation de la semence des mâles assure la survie de toute la colonie pendant une vingtaine d'années.

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

(Photo Pogonomyrmex barbatus - http://en.wikipedia.org/wiki/Red_harvester_ant)

 

→ Colony life history and lifetime reproductive success of red harvester ant colonies

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/1365-2656.12036/abstract

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Sus à la petite fourmi de feu dans la commune | La Dépêche de Tahiti

Sus à la petite fourmi de feu dans la commune | La Dépêche de Tahiti | EntomoNews | Scoop.it

 

La commune de Mahina va recevoir dans quelques jours cinq spécialistes missionnés par le programme régional océanien de l’environnement (PROE) afin de l’aider à juguler la présence de la petite fourmi de feu (PFF) sur son territoire.

 

Cette mission doit l’aider à sortir de la quarantaine à laquelle elle est soumise pour ce qui concerne l’évacuation de ses encombrants et de ses déchets verts.

 

La présence de cet insecte, classé parmi les dix plus néfastes au monde, peut avoir de fortes conséquences au niveau sanitaire et économique. Ce programme pilote pourra servir à établir un protocole valable pour tout Tahiti.

 

[Wasmannia auropunctata — Petite Fourmi de Feu (PFF), fourmi électrique — Hymenoptera, Formicidae]

Bernadette Cassel's insight:

 

Photo : Wasmannia auropunctata

© AntWeb.org / CC-BY-SA-3.0

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un gène dicte le comportement des fourmis de feu

Un gène dicte le comportement des fourmis de feu | EntomoNews | Scoop.it

 

Comment combattre cet insecte dévastateur ? Des chercheurs lausannois ont découvert chez la fourmi de feu un «chromosome social» qui explique pourquoi certaines colonies abritent une seule reine. Une découverte qui permettrait de trouver des parades génétiques.

 

Photo www.antweb.org (CC BY-SA 3.0)

 

[Solenopsis invicta — Grande Fourmi de Feu (GFF), Red Imported Fire Ant (RIFA) —, Hymenoptera, Formicidae]

Bernadette Cassel's insight:

 

→ A Y-like social chromosome causes alternative colony organization in fire ants

http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature11832.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des plantes carnivores qui font aquaplaner les insectes

Des plantes carnivores qui font aquaplaner les insectes | EntomoNews | Scoop.it

Un nouveau mystère concernant les plantes carnivores vient d'être levé. Et prouve une fois de plus l'incroyable inventivité de la nature. Une équipe de chercheurs anglais et allemands vient de démontrer que certaines plantes carnivores ont développé une technique particulière pour retenir dans leurs filets les insectes qu'ils ont attiré: leur paroi interne est pourvue de minuscules poils très hydrophiles, qui forment donc une très mince couche d'eau. L'insecte qui tente de fuir en passant dessus «patine» par un phénomène tout à fait semblable à l'aquaplaning. Ces travaux sont publié dans les Proceedings of the Royal Society B.

 

Photo : ScienceDaily http://www.sciencedaily.com/releases/2012/12/121218203513.htm

Bernadette Cassel's insight:

 

→ ‘Insect aquaplaning’ on a superhydrophilic hairy surface: how Heliamphora nutans Benth. pitcher plants capture prey http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/280/1753/20122569

more...
No comment yet.