Paludisme : un vecteur commun aux grands singes et à l’homme | EntomoNews | Scoop.it

 

En 2010, une étude a révélé que le principal agent du paludisme chez l’homme, du nom de Plasmodium falciparum , a pour origine le gorille.

 

Aujourd’hui, le vecteur qui aurait permis le transfert du parasite du grand singe aux humains vient d’être identifié. Un consortium de recherche franco-gabonais a déterminé quelles espèces de moustiques anophèles véhiculent la maladie chez les singes.

 

Parmi elles, Anopheles moucheti , connue pour piquer l’homme ! Ce serait donc elle qui nous aurait infectés à l’origine depuis nos cousins. Et celle-ci pourrait récidiver de nos jours.