EntomoNews
Follow
Find tag "États-Unis"
84.1K views | +0 today
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Bernadette Cassel from La revue de presse des insectes
Scoop.it!

Deux cas de chikungunya détectés en Floride

Deux cas de chikungunya détectés en Floride | EntomoNews | Scoop.it
Les responsables de la santé publique aux Etats-Unis ont annoncé jeudi que le virus du chikungunya avait fait son apparition sur le territoire.

Via MICROPOLIS AVEYRON
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

[Vidéo] Les fourmis folles capables de détoxication face au venin des fourmis de feu

Par utexasCNS. YouTube. « Crazy Ants Detoxify the Venom of Fire Ants »


« A new development in the competition between two ants invading the southern United States: tawny crazy ants (Nylanderia fulva) can detoxify the venom of the red imported fire ant (Solenopsis invicta). It's the first known example of an insect with the ability to detoxify another insect's venom, and it is likely helping the crazy ant beat out fire ants where the two species overlap. »

Read more about this research here: http://cns.utexas.edu/news/crazy-ants...


[Solenopsis invicta, Hymenoptera Formicidae

Nylanderia fulva, Hymenoptera Formicidae]


___________________________________________________________________

Suite (lu le 18/03/2014) :


Fire Ant Meets Its Match in Texas | Science/AAAS


→  Chemical Warfare Among Invaders: A Detoxification Interaction Facilitates an Ant Invasion

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

Les fourmis folles ne craignent plus le venin des fourmis de feu


more...
julien levy's curator insight, February 17, 10:20 AM

This is a real problem in Texas 

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une fourmi « ninja pillarde » et esclavagiste découverte aux États-Unis

Une fourmi « ninja pillarde » et esclavagiste découverte aux États-Unis | EntomoNews | Scoop.it
Une espèce de fourmi qui capture ses cousines pour les réduire en esclavage en usant de techniques d'infiltration existe aux Etats-Unis.


[L'étude] Temnothorax pilagens sp. n. – a new slave-making species of the tribe Formicoxenini from North America (Hymenoptera, Formicidae)


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le charançon de la patate douce est attiré par des couleurs différentes selon l'endroit où il se trouve

Le charançon de la patate douce est attiré par des couleurs différentes selon l'endroit où il se trouve | EntomoNews | Scoop.it

ScienceDaily. « Sweetpotato weevils differentially attracted to certain colors »


« New research shows that sweetpotato weevils are attracted to different colors, depending on whether they are indoors or outdoors. »



___________________________________________________________________

Via OPIE-Insectes : En épingle en 2014 "Bicolore"


Par Alain Fraval. « [...]  Cyclas formicarius (Col. Curculionidé) est un ravageur majeur de l’ipomée, alias patate douce, plante cultivée partout sous climats méditerranéens et tropicaux. Arrivé depuis peu aux Antilles, il y cause des pertes considérables. [...] Aux universités états-uniennes du Montana et de Guam, on a étudié les préférences des imagos du Charançon de la patate douce pour les couleurs : c’est le rouge qui les attire le mieux à l’extérieur, au champ. Mais, au labo, c’est le vert.

On n’a aucune explication pour cette originalité. »


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Risque élevé. Pourquoi le chikungunya menace les Etats-Unis

Risque élevé. Pourquoi le chikungunya menace les Etats-Unis | EntomoNews | Scoop.it

Par Thierry Duberral. Pourquoi Docteur ? « Selon des scientifiques français, la souche du virus est bien adpatée au moustique de l'espèce Aedes aegypti très répandue aux Etats-Unis. »


« Le génome du virus chikungunya, qui touche les Antilles et la Guyane depuis début décembre, pourrait menacer prochainement les Etats-Unis. C'est ce qu'a expliqué à l'Agence France Presse le Pr Xavier de Lamballerie, directeur de l'unité Emergence des pathologies virales à l'université d'Aix-Marseille [...] »


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des nouvelles des insectes : Un Japonais à Manhattan

Des nouvelles des insectes : Un Japonais à Manhattan | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval.OPIE-Insectes. « Il est tout nouveau mais se sent déjà new-yorkais, avec un moral d’invasif. La neige à laquelle il résiste parfaitement dans son pays d’origine ne lui fait pas peur du tout. Il a sur place un cousin, immigré il y a longtemps, bien plus frileux, qui sera son pire ennemi. Tous deux guignent les mêmes bonnes choses à manger : trognons et miettes.
Il a un nom, attesté par sa signature ADN : Periplaneta japonica (Blatt. Blattidé).
[...] »


« D’après « Cold-tolerant Cockroach from Asia Found in New York », lu le 9 décembre 2013 à //www.entsoc.org/ »


[...]


Bernadette Cassel's insight:


Une photo de l'endroit où la blatte a été trouvée à New York


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Mes passions natures
Scoop.it!

Protéger les prairies marécageuses des zones humides du Michigan pourrait sauver un papillon de l'extinction

Protéger les prairies marécageuses des zones humides du Michigan pourrait sauver un papillon de l'extinction | EntomoNews | Scoop.it
State and federal officials are hoping that a push to protect the prairie fen wetlands of Michigan - particularly in Oakland County - can help save a rare species of butterfly that is nearly extinct.


[Oarisma powesheik, Lepidoptera, Hesperiidae]



Via Bourdoncle
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La "punaise puante" aux frontières de la France ?

La "punaise puante" aux frontières de la France ? | EntomoNews | Scoop.it
Halyomorpha halys - en français "punaise marbrée" ou "punaise puante" - envahit la Suisse. Originaire d'Asie, cette espèce invasive qui se développe aux frontières de la France, inquiète particulièrement les cultivateurs.


[Halyomorpha halys (Brown Marmorated Stink Bug, BMSB), Hemiptera, Pentatomidae]

Bernadette Cassel's insight:


→ La punaise marbrée : Halyomorpha halys

http://www.agrireseau.qc.ca/lab/documents/La%20punaise%20marbr%C3%A9e_JPL_17-05-2012.pdf


→ La punaise diabolique... et les malins

http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i161fraval1.pdf


→ Punaises diaboliques

http://www7.inra.fr/opie-insectes/epingle01.htm#pun


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le plus ancien fossile de moustique contenant du sang découvert

Le plus ancien fossile de moustique contenant du sang découvert | EntomoNews | Scoop.it
Des scientifiques américains ont annoncé lundi la découverte inédite d'un moustique fossilisé avec du sang dans son abdomen, absorbé pour son dernier repas il y a 46 millions d'années.


Il s'agit du plus ancien fossile de moustique contenant du sang jamais retrouvé. 


Du sang vieux de 46 millions d'années, la découverte est digne d'un scénario hollywodien. Des scientifiques américains ont annoncé lundi avoir mis au jour le plus ancien fossile de moustique contenant du sang dans l'abdomen. La petite bête appartenait à le collection d'un entomologiste (spécialiste des insectes) américain donnée au Musée d'Histoire naturelle de Washington. L'insecte provient d'une couche sédimentaire d'un ancien lac dans la formation géologique Kishenehn, dans le nord-ouest de l'Etat américain du Montana.


[...]


[Hemoglobin-derived porphyrins preserved in a Middle Eocene blood-engorged mosquito]

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

"Charismatic Minifauna" : Un nouveau blog pour les arthropodes sur Wired Science

"Charismatic Minifauna" : Un nouveau blog pour les arthropodes sur Wired Science | EntomoNews | Scoop.it



I’ll admit pandas and otters are adorable. They’re a great example of what’s known as “charismatic megafauna”: cute (usually fluffy) animals used to interest humans in ecosystem conservation.  But there are many charming insects, spiders, and arthropods that are just as worthy of love and attention as a baby sloth.


This blog will be a celebration of the diversity of all things tiny and crawly that run our planet, written by a professional bug dork.


Who the heck am I, and what’s an entomologist?


I trained as an agricultural entomologist, or insect scientist, at North Carolina State University (MS and PhD), and then spent some time as a faculty member. I jumped off the tenure track to work at a dot.com, in higher education and research administration, and I’m now a web consultant and writer full time.  I blogged under the pseudonym “Bug Girl” for many years.


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un criquet fossile du Pléistocène supérieur d'environ 38 000 ans a été identifié à l'espèce en Californie

Un criquet fossile du Pléistocène supérieur d'environ 38 000 ans a été identifié à l'espèce en Californie | EntomoNews | Scoop.it
In a short paper published recently in Entomological News (citation and link below) , lab PI Sam Heads and collaborator Yinan Wang described a fossil specimen of the extant differential grasshopper...
Bernadette Cassel's insight:

 

→ First fossil record of Melanoplus differentialis (Orthoptera: Acrididae: Melanoplinae) http://swheadsdotorg.files.wordpress.com/2013/07/heads__wang_2013_entomol-news.pdf

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un virus rare transmis par les moustiques vient d'être confirmé chez un cheval dans le Maryland [en anglais]

Un virus rare transmis par les moustiques vient d'être confirmé chez un cheval dans le Maryland [en anglais] | EntomoNews | Scoop.it
Eastern equine encephalitis, spread by infected mosquitoes, can cause serious illness in humans.
Bernadette Cassel's insight:

 

→ Virus de l'encéphalite équine de l'Est

http://fr.wikipedia.org/wiki/Virus_de_l%27enc%C3%A9phalite_%C3%A9quine_de_l%27Est

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

De rares fossiles d’insectes découverts à Cache Creek

De rares fossiles d’insectes découverts à Cache Creek | EntomoNews | Scoop.it
Des biologistes ont découvert les fossiles d'une famille d'insectes auparavant inconnue près de Cache Creek, en Colombie-Britannique, et à Republic, dans l'État de Washington.

 

Ces mouches scorpions vieilles de 50 millions d'années se nourrissaient de la décomposition d'autres insectes.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des nouvelles des insectes : Invincible sous acide

Des nouvelles des insectes : Invincible sous acide | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Des nouvelles des insectes : les Épingles entomologiques - Invincible sous acide »


« La Fourmi folle de Rasberry Nylanderia fulva (Hym. Formicidé), une peste, déloge la Fourmi de feu importée Solenopsis invicta, autre peste précédemment installée dans le Sud des États-Unis. Les deux espèces invasives sont originaires d’Amérique latine. »


« Dans un premier temps, on a attribué cette substitution à l’épuisement des ressources par la Fourmi folle, meilleure exploitante. À y regarder de plus près, c’est-à-dire en observant des ouvrières de la première foncer dans le tas de celles de la seconde, gardiennes d’un criquet mort, il est apparu un comportement particulier. La Fourmi folle, atteinte par un jet de venin, se tord sur elle-même, les mandibules au contact de l’extrémité de l’abdomen puis passant sur le corps. Ensuite, elle repart à l’attaque comme immunisée et, avec ses consœurs, s’approprie la provende. »


« L’expérience suivante a lieu au labo : si l’on jette dans un récipient contenant des Fourmis de feu des Fourmis folles, 98% de ces dernières survivent. Mais seulement la moitié si l’on a bouché leur glande à glande à venin avec du vernis à ongles. »


« De fait, atteinte par le venin de son ennemi, la Fourmi folle produit de l’acide méthanoïque (CH2O2, dit formique), le prélève avec la bouche et s’en oint, ce qui détoxifie le poison mortel. C’est le premier cas connu d’un insecte produisant l’antidote au venin d’un autre insecte.
La Fourmi folle ne se répand pas très vite, sa capacité naturelle d’expansion est faible : moins de 200 m par an. Mais elle peut compter sur les automobilistes et camionneurs qui transportent des plantes en pots… »


Travaux d’ Ed LeBrun à l’université d’Austin (Texas, États-Unis).


D’après « Crazy ants dominate fire ants by neutralizing their venom », lu le 13 février 2014 à www.sciencedaily.com/


À (re)lire l’Épingle « la Fourmi court-jus » de 2013



___________________________________________________________________


Image via ScienceDaily :

University of Texas at Austin. "Crazy ants dominate fire ants by neutralizing their venom." ScienceDaily. ScienceDaily, 13 February 2014. <www.sciencedaily.com/releases/2014/02/140213142233.htm>.

« A new development in the competition between two ants invading the southern United States: tawny crazy ants (Nylanderia fulva) can detoxify the venom of the red imported fire ant (Solenopsis invicta). It's the first known example of an insect with the ability to detoxify another insect's venom, and it is likely helping the crazy ant beat out fire ants where the two species overlap. » Credit: Ed LeBrun


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

[Vidéo] Les fourmis folles capables de détoxication face au venin des fourmis de feu


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les fourmis folles ne craignent plus le venin des fourmis de feu

Les fourmis folles ne craignent plus le venin des fourmis de feu | EntomoNews | Scoop.it
Pour lutter contre le puissant venin des fourmis de feu, les fourmis folles de Rasberry ont développé un antidote...

___________________________________________________________________


[Solenopsis invicta, Hymenoptera Formicidae

Nylanderia fulva, Hymenoptera Formicidae]

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des nouvelles des insectes : « Made in USA »

Des nouvelles des insectes : « Made in USA » | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. Les Épingles entomologiques - OPIE-Insectes. « Made in USA »


« Nous avons parfois la visite de petites blattes des jardins et des bois du genre Ectobius : la Blatte laponne E. lapponicus, le Cafard pâle E. pallidus, la Blatte forestière ambrée E. vittiventris et E. lucidus (Blatt. Ectobiidés). Les États-uniens aussi, depuis quelques années, ces pestes peu gênantes ayant été importées d’Europe, leur aire d’origine avec l’Afrique - pensait-on sur la foi de fossiles de l’ambre de la Baltique datés de –44 millions d’années. »


« Jusqu’à la découverte de 4 espèces du genre, dont E. kohlsi, près de Rifle dans le Colorado, dans un terrain vieux de 49 millions d’années. Ectobius est donc considéré comme natif de l’Amérique du Nord et s’étant répandu et maintenu dans l’Ancien Monde. Avant d’être réintroduit tout récemment, il a disparu de son aire d’origine ; on ignore pourquoi. »


« Une histoire qui n’est pas sans rappeler celle (plus courte) d’Equus (cheval), genre né outre-Atlantique et éteint, réintroduit par les Espagnols 11 000 ans plus tard. »


« D’après notamment « Cockroach Reappears after 49 Million Year Hiatus », lu le 6 janvier 2014 à www.entsoc.org »


___________________________________________________________________

« The newly discovered species of Ectobius, specifically Ectobius kohlsi, are described in the January 2014 issue of Annals of the Entomological Society of America in an article called "Native Ectobius (Blattaria: Ectobiidae) From the Early Eocene Green River Formation of Colorado and Its Reintroduction to North America 49 Million Years Later." »


[Image via e! Science News "After a 49-million-year hiatus, a cockroach reappears in North America"] : « This is a 49-million-year-old Eocene Ectobius cockroach (Ectobius kohlsi) from Colorado. »


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le chikungunya s'installe aux Antilles et menace les Etats-Unis

Le chikungunya s'installe aux Antilles et menace les Etats-Unis | EntomoNews | Scoop.it

Par Antoine Krempf. France Info. « Après avoir fait deux victimes à Saint-Martin, plusieurs infections par le virus ont été recensées en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane. Un autre cas attend confirmation à Saint-Barthélemy. Il s'agit d'une autre souche de virus que celui qui avait lourdement frappé La Réunion en 2005 et 2006. Les spécialistes redoutent une forte diffusion sur le continent américain. »


[...]


« La souche du virus est différente de celle qui avait touché La Réunion en 2005, puisqu'elle serait d'origine asiatique. L'hypothèse la plus probable serait qu'un homme en voyage en Asie ait contracté le virus. Il l'aurait ramené sur son île où il aurait été piqué par un moustique Aedes aegypti qu'il a contaminé à son tour. »


[...]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La pénurie de crevettes inquiète

La pénurie de crevettes inquiète | EntomoNews | Scoop.it

Par Delphine Bossy, Futura-Sciences. « Les habitants du golfe du Maine, aux États-Unis, n’auront pas de crevettes à Noël. Cette année, la pêche à la crevette nordique du Canada est interdite, tant l’espèce est en déclin. Malgré cela, les scientifiques sont très pessimistes, ces crustacés sont sérieusement menacés d’extinction dans la région. »

[...]



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cockroach Never Seen Before in U.S. Is Identified in New York / Une blatte encore jamais vue aux États-Unis a été trouvée à New York

Cockroach Never Seen Before in U.S. Is Identified in New York / Une blatte encore jamais vue aux États-Unis a été trouvée à New York | EntomoNews | Scoop.it
Media Relations. Rutgers. « Analysis by Rutgers researchers confirms an Asian species that can survive in cold and snow. »


« With winter’s arrival comes the kind of news that may give New Yorkers the creeps. A species of cockroach never found in the United States before has been positively identified in Manhattan. »


« Unlike the roaches that New York residents have known and hated for years, this variety can survive not just indoors where it’s warm, but also outdoors in freezing temperatures. The species Periplaneta japonica is well documented in Asia but was never confirmed in the United States until Rutgers insect biologists Jessica Ware and Dominic Evangelista documented its presence in a study just published by the Journal of Economic Entomology. »


[...]


[Periplaneta japonica, Dictyoptera, Blattidae]

___________________________________________________________________


[L'étude : "Using DNA Barcodes to Confirm the Presence of a New Invasive Cockroach Pest in New York City.”


Une vidéo en anglais : "Cold Resistant Japanese Cockroaches Discovered In NYC


(via Entomological Society of America "Cold-tolerant Cockroach from Asia Found in New York")]


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Mes passions natures
Scoop.it!

Découverte de 85 nouvelles espèces de coléoptères, véritables joyaux d’esthétisme

Découverte de 85 nouvelles espèces de coléoptères, véritables joyaux d’esthétisme | EntomoNews | Scoop.it

Récemment, des chercheurs américains ont effectué un réexamen de nombreux spécimens de coléoptères du genre Baconia




Via Bourdoncle
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

On a (presque) trouvé le moustique de Jurassic Park

On a (presque) trouvé le moustique de Jurassic Park | EntomoNews | Scoop.it
Des traces de sang ont été découvertes dans un moustique fossilisé, vieux de 46 millions d’années. Pas assez, hélas, pour avoir croisé des dinosaures.


La découverte fait immédiatement penser au film Jurassic Park dans lequel des chercheurs découvrent de l’ADN de dinosaure dans un moustique fossilisé dans de l’ambre. Aujourd’hui, c’est un fossile de moustique « gorgé de sang », ou plus exactement dont l’abdomen est rempli de molécules présentes dans le sang, qui vient d’être exhumé par une équipe américaine du Muséum National d’Histoire Naturelle de Washington.


Cette découverte des plus surprenantes a été publiée dans la dernière livraison des PNAS, les comptes-rendus de l’Académie américaine des sciences. Ce moustique femelle contient dans son abdomen des traces de fer et de porphyrines, des constituants très stables de l’hémoglobine, grosse protéine qui transporte l’oxygène dans le sang. Ces porphyrines étaient quasiment ou totalement absentes de moustiques mâles (qui ne piquent pas), eux aussi fossilisés et retrouvés au même endroit.


[...]


[Culiseta (ancien genre de Culicidae), Diptera, Culicidae Culicinae]

Bernadette Cassel's insight:


Figure : Fossil Culiseta Female USNM 559050 and Male USNM 559051 http://www.pnas.org/content/suppl/2013/10/09/1310885110.DCSupplemental/pnas.201310885SI.pdf


SUR ENTOMONEWS :


Le plus ancien fossile de moustique contenant du sang découvert



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les blattes appartiennent à différents quartiers, tout comme les New-Yorkais [en anglais]

Les blattes appartiennent à différents quartiers, tout comme les New-Yorkais [en anglais] | EntomoNews | Scoop.it
Cockroaches from the Upper East Side, the Upper West Side and nearby Roosevelt Island all have a distinctly different genetic makeup from one another
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Invasion de criquets géants cannibales dans l’Oklahoma

Invasion de criquets géants cannibales dans l’Oklahoma | EntomoNews | Scoop.it
ENVIRONNEMENT - Ces insectes pullulent et semblent apprécier les carcasses de leurs congénères...
Bernadette Cassel's insight:

 

→ Oklahoma Plagued by Cricket Infestation, Smell of Rotten Flesh

http://gawker.com/oklahoma-plagued-by-cricket-infestation-smell-of-rotte-1261025197

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from SCIENCES ANIMALES
Scoop.it!

Les scientifiques le confirment : aux USA, les pesticides tuent les abeilles domestiques

Les scientifiques le confirment : aux USA, les pesticides tuent les abeilles domestiques | EntomoNews | Scoop.it

Honey bees are quickly disappearing from the US – a phenomenon that has left scientists baffled. But new research shows that bees exposed to common agricultural chemicals while pollinating US crops are less likely to resist a parasitic infection.

As a result of chemical exposure, honey bees are more likely to succumb to the lethal Nosema ceranae parasite and die from the resulting complications.

Scientists from the University of Maryland and the US Department of Agriculture on Wednesday published a study that linked chemicals, including fungicides, to the mass die-offs. Scientists have long struggled to find the cause behind the Colony Collapse Disorder (CCD), in which an estimated 10 million beehives at an average value of $200 each have been lost since 2006.

Last winter, the honey bee population declined by 31.1 percent, with some beekeepers reporting losses of 90 to 100 percent of their bee populations. Scientists are concerned that “Beemageddon” could cause the collapse of the $200 billion agriculture industry, since more than 100 US crops rely on honey bees to pollinate them.

The new findings are key in determining one of the causes of the CCD, but they fail to explain why entire beehives sometimes die at once.

UMD and DOA researchers found that pollen samples in fields ranging from Delaware to Maine contained nine different agricultural chemicals, including fungicides, herbicides, insecticides and miticides. One particular sample even contained 21 different agricultural chemicals. To test their theory, they fed pesticide-ridden pollen samples to healthy bees and then infected them with the parasite. They found that the pesticides hindered the bees’ abilities to resist the infection, thus contributing to their deaths. The fungicide chlorothalonil was particularly damaging, tripling the risks of parasitic infection. 

“We don’t think of fungicides as having a negative effect on bees, because they’re not designed to kill insects,” Dennis vanEngelsdorp, the study’s senior author, said in a news release....


Via Kuniko, ANETIC
Bernadette Cassel's insight:

 

→ Crop Pollination Exposes Honey Bees to Pesticides Which Alters Their Susceptibility to the Gut Pathogen Nosema ceranae

 http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0070182#authcontrib

 

 

AUTRE ARTICLE EN ANGLAIS :

 

→ Scientists discover what’s killing the bees and it’s worse than you thought http://qz.com/107970/scientists-discover-whats-killing-the-bees-and-its-worse-than-you-thought/

 

 

ARTICLE EN FRANÇAIS :

 

→ Nouveau suspect

http://www7.inra.fr/opie-insectes/epingle13.htm#sus

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un criquet fossile de la fin du Pléistocène en Californie, le premier jamais découvert de l'espèce Melanoplus differentialis [en anglais]

Un criquet fossile de la fin du Pléistocène en Californie, le premier jamais découvert de l'espèce Melanoplus differentialis [en anglais] | EntomoNews | Scoop.it

The first fossil representative of Melanoplus differentialis (Orthoptera: Acrididae: Melanoplinae) is documented from Late Pleistocene asphalt deposits of the McKittrick tar pits in southern...

Bernadette Cassel's insight:

 

Un criquet fossile de la fin du Pléistocène au sud de la Californie, le premier jamais découvert de l'espèce Melanoplus differentialis

 

(via Twitter https://twitter.com/swheads/status/356833535367192577)

 

more...
No comment yet.