L'entreprise étendue
Follow
Find
470 views | +1 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Denis Pennel from Management de demain
Scoop.it!

« La vision de l'entreprise en tant que forteresse... c'est révolu » (Isaac Getz)

« La vision de l'entreprise en tant que forteresse... c'est révolu » (Isaac Getz) | L'entreprise étendue | Scoop.it

"Les technologies participatives favorisent-elles vraiment l'émergence d'une intelligence collective et l'innovation ?

 

ISAAC GETZ - Oui et non. Ces outils facilitent la collaboration et il est plus aisé de communiquer, de partager des informations, de discuter des opportunités de nouvelles affaires... Alors qu'avant, ces démarches se faisaient au rythme de réunions à répétition et au gré des feux verts de la hiérarchie. Avec ces technologies, tout peut se faire de manière plus horizontale et plus rapide. Encore faut-il toutefois que les collaborateurs veuillent bien les utiliser et y voient un avantage !

 

Et cela ne dépend pas de l'outil, mais de la manière dont l'entreprise est organisée. L'entreprise traditionnelle fonctionne à l'opposé de la collaboration. Elle est bureaucratique, cloisonnée « en silos » et dispose d'un long arbre de décision hiérarchique. Cela décourage implicitement les collaborateurs de prendre des initiatives et de s'organiser entre eux pour faire émerger cette intelligence collective."


Via Geemik Maria Açucena Da Silva
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from reinventer le management
Scoop.it!

Auchan mise sur de nouvelles pratiques managériales : " le servant leadership "

Auchan mise sur de nouvelles pratiques managériales : " le servant leadership " | L'entreprise étendue | Scoop.it

Auchan souhaite remettre du bon sens dans son fonctionnement : des collaborateurs en contact avec la clientèle plus nombreux qui peuvent prendre la main et mieux servir les clients. Cela libère du temps aux managers pour qu’ils assurent leur rôle de servant-leader.

Evidemment, cette révolution perturbe l’entreprise. Questionnements et doutes sont présents. Néanmoins, la ligne est tracée. Auchan a la volonté de libérer les énergies en local et d’alléger son fonctionnement dans les services d’appuis. Après la mise en lumière de la Relation client externe, Auchan dessine la Relation Client interne.
Yves Demoustier confie avoir l’impression d’être au milieu du gué. « C’est difficile d’observer ce que cela donne, d’accepter que ce soit long. »


Via MarionBx, Marie-pierre Lacazin
more...
MarionBx's curator insight, July 9, 9:26 AM

D'autres expériences à découvrir pim.efe.fr


Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Huit entreprises, huit nouvelles façons d'innover

Huit entreprises, huit nouvelles façons d'innover | L'entreprise étendue | Scoop.it
De plus en plus, les grands groupes expérimentent la collaboration avec leurs clients, le partage d’expérience entre industriels, le décloisonnement des équipes… C'est l'open innovation. A lire aussi dans le "spécial innovation" d'Enjeux Les Echos, septembre 2014.

C’est la nouvelle obsession des grands groupes. Pas un qui ne prétende avoir basculé dans « l’open innovation ». Les bouleversements provoqués par l’irruption de nouveaux opérateurs comme Spotify ou Deezer dans la distribution de musique, Airbnb dans l’hébergement, en ont traumatisé plus d’un. Bien au-delà de l’innovation incrémentale, le top management demande désormais à sa direction recherche-développement d’identifier les nouveaux territoires de business pour demain. Charge à elle de décloisonner son organisation et de brancher des antennes hors cadre. Tant à l’interne, afin d’impliquer ses salariés, qu’à l’externe, auprès de ses clients ou des start-up. Voire même en collaborant avec d’autres entreprises. Cocréation, fab labs, hackathons… Un nouveau panel d’outils s’installe progressivement dans le paysage. Que chacun s’efforce d’apprendre

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from From hierarchy to network
Scoop.it!

Organizations without bosses need a wise CEO

Organizations without bosses need a wise CEO | L'entreprise étendue | Scoop.it

Frédéric Laloux (2014) did research on twelve organisations without a hierarchical structure. Key elements in their organizational operating model:

- Anybody can make at anytime a decision, as long as the people affected and the people with expertise are consulted.
- Peer-based evaluation and salary processes
- A formal conflict resolution mechanism
- Explicit ground rules for attitude & behavior in order to create a safe space for sharing & learning
- Office spaces full of soul. No status symbols.
- Thorough onboarding process with foundational training and building social capital
- Reflective (meeting) practices: e.g. check in, check out, value or praise days, feedback sessions
- Thorough recruitment process, hire for purpose & attitude
- Develop collective purpose, e.g. “empty chair” meeting practice. The empty chair represents the organizational purpose.


Via HR Trend Institute
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Excellent Business Blogs
Scoop.it!

How the Internet of Things Changes Business Models

How the Internet of Things Changes Business Models | L'entreprise étendue | Scoop.it

As the Internet of Things (IoT) spreads, the implications for business model innovation are huge. Filling out well-known frameworks and streamlining established business models won’t be enough. To take advantage of new, cloud-based opportunities, today’s companies will need to fundamentally rethink their orthodoxies about value creation and value capture.

 


Via Kenneth Mikkelsen
more...
Kenneth Mikkelsen's curator insight, July 29, 2:29 PM

Value creation is no longer one-and-done.

Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Travailler demain : la fin des salariés ?

Travailler demain : la fin des salariés ? | L'entreprise étendue | Scoop.it

Pour l’individu, le travail et la rémunération ne sont plus liés, tout comme la valeur et la monétisation ne l’est plus pour l’entreprise, c’est à dire qu’une société peut avoir beaucoup de valeur, cela ne signifie pas pour autant qu’elle gagne de l’argent. Aujourd’hui nous parlons d’activité et non plus de travail. Le salariat est devenu minoritaire et sa disparition est annoncée.

 

De nouveaux systèmes de solidarité basées sur des réseaux d’individus tentent de se mettre en place pour pallier l’écroulement du système de l’Etat providence. Les individus cumulent plusieurs activités, rémunérées ou non, celles qui ne le sont pas leur permettent d’obtenir des produits ou des services en échange (jardinage, covoiturage…), de la reconnaissance ou du sens. Le recours au do it yourself s’est aussi imposé, parfois pour le plaisir de faire les choses soi-même, mais le plus souvent par obligation.

more...
Annie Longeot's curator insight, July 24, 12:19 AM

Nous sommes en 2030. Qu''est devenu le travail ? Quelques scénarios possibles.

Lequel préférez-vous ?

Nelly Renard's curator insight, July 24, 12:23 AM

2025 ou 2030 : laquelle des 2 options est la plus plausible à votre avis ? A moins que le résultat soit un mix des 2 proposées ?

Rescooped by Denis Pennel from Innovation sociale
Scoop.it!

La ville nourricière du futur

La ville nourricière du futur | L'entreprise étendue | Scoop.it
Les citadins veulent du vert dans leur béton, le mouvement est engagé. Depuis quelques années, on assiste à un essor des jardins au sein de nos métropoles. Au-delà des aménagements paysagés, cette mutation s’oriente désormais vers de l’agriculture urbaine. La terre nourricière fait désormais fi des buildings et s’étend au coeur des plus grandes capitales. La ville potagère, voici le troisième volet de notre série de l'été, "La Ville du futur".

Via tendanceville, Grd Lyon-millenaire3, Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from #Innovation #Design #Créativité #Management... et autres sources inépuisables d'étonnement
Scoop.it!

Publication du livre blanc "Open innovation societale"

Publication du livre blanc "Open innovation societale" | L'entreprise étendue | Scoop.it

Notre contexte économique et de compétition globale force à revoir les schémas classiques du management. Mais cette convergence n’est pas naturelle parce qu’elle ouvre un champ nouveau qui s’appuie sur des concepts encore jeunes, souvent séparés et distants au sein des organisations.

 

Innovation, développement, durabilité : trois mots clés, trois notions plus que jamais invoquées par les entreprises et les parties prenantes de leur écosystème respectif. Des enjeux qui devraient converger tant l’exigence et la recherche de sens s’accroissent au sein du monde de l’entreprise.

 

D’une part le management de l’innovation évolue rapidement avec des dimensions d’ouverture et de collaboration qui deviennent incontournables. Aussi cruciales soient-elles pour l’avenir, les démarches d’innovation et la recherche de nouvelles idées n’évitent plus la remise en cause des budgets qui leur sont consacrés. Et les processus d’innovation deviennent parallèlement plus complexes à gérer : une accélération des technologies difficile à suivre, des frontières de métiers cœurs toujours plus mouvantes, l’intégration en amont des nécessités de respect des populations et de l’environnement.

 

D’autre part, la responsabilité sociétale de l’entreprise atteint désormais le plus haut des priorités des organisations. 


Via Frédéric Brutier, Edouard Siekierski
more...
Nathalie Carpentier's curator insight, July 13, 4:16 AM

Le profil de votre organisation est-il plutôt : collaborateur, éclaireur ou solidaire ? A lire pour en savoir plus.

Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Pour une réforme de la gouvernance de l’entreprise | Hubert Landier

Pour une réforme de la gouvernance de l’entreprise | Hubert Landier | L'entreprise étendue | Scoop.it

En cette période de crise, la question de la qualité de vie au travail peut paraître quelque peu décalée en France, au vu des préoccupations des près de trois millions de personnes au chômage qui, pour beaucoup, se contenteraient sans doute d’un emploi, sans se soucier de suite des aspects qualitatifs le concernant. Pour autant, comme le montre ici actuellement Hubert Landier, c’est un enjeu majeur des sociétés développées, dans lesquelles les aspirations au bien-être et au mieux-vivre prennent une place de plus en plus prépondérante, au travers de l’essor des besoins immatériels. Et c’est aussi un élément essentiel du bon fonctionnement économique et social des entreprises qui, faute d’avoir pris suffisamment tôt la mesure de cet enjeu de la qualité de vie au travail, en font aujourd’hui les frais au travers de l’absentéisme ou de la faible implication de leurs salariés.

 

Pour y remédier et faire en sorte de répondre à ces aspirations des individus à une meilleure qualité de vie professionnelle, c’est essentiellement au niveau de la gouvernance de l’entreprise qu’il faut agir, selon Hubert Landier, en favorisant le dialogue social et en associant véritablement les salariés et leurs représentants aux décisions stratégiques, et au projet de l’entreprise. Une réforme de l’entreprise ambitieuse, déjà tentée plusieurs fois sans succès, mais dont la nécessité ne se dément pas.

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from #Innovation #Design #Créativité #Management... et autres sources inépuisables d'étonnement
Scoop.it!

Conference "Reinventing Organizations" en français (Flagey, Bruxelles)

Conférence de Frédéric Laloux sur l'émergence d'un nouveau paradigme de gestion, donné le 14 mars 2014 au Studio 1 à Flagey à l'occasion du lancement du livre "reinventing organizations".


Via JP Fourcade, Pierre Wouters, Edouard Siekierski
more...
Guille Florian's curator insight, April 30, 8:37 AM

D'intéressantes perceptions du management par l'intelligence collective. Souligne avec précision certains blocages actuels. 

Rescooped by Denis Pennel from #Innovation #Design #Créativité #Management... et autres sources inépuisables d'étonnement
Scoop.it!

Devenir une "entreprise libérée" en trois étapes

Devenir une "entreprise libérée" en trois étapes | L'entreprise étendue | Scoop.it

Et si le management, ça n’était plus dire quoi faire à ses équipes, mais favoriser leur prise d’initiative ? 
Et si l’entreprise adoptait, enfin, la démocratie ?…
Certaines ont fait ce pari et s’en portent plutôt bien. Ce sont les « entreprises libérées ».


Voici les étapes pour faire la révolution managériale dans votre entreprise. 

L’entreprise traditionnelle, pyramidale et hiérarchisée montre ses limites en temps de crise: manque de flexibilité, d’innovation… De plus en plus, les organisations cherchent des modèles alternatifs, plus souples, où les salariés retrouveraient leur implication. L’entreprise « libérée » est un de ces modèles. Il ne s’agit pas d’une organisation auto-gérée à tendance anarchiste, mais bien d’une structure nouvelle, qui favorise la prise d’initiative.


Via Gisele HELOU, Anne-Laure Delpech, Edouard Siekierski
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Qu'est-ce que l'Entreprise étendue?

Entreprise étendue

Pour les articles homonymes, voir Réseau. Une entreprise étendue (dite aussi " en réseau ", ou " matricielle ", ou " virtuelle ") est un ensemble d' entreprises et d'acteurs économiques associés pour la réalisation de projets communs. Elle fonctionne essentiellement sur la base d' alliances et partenariats.

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Innovation sociale
Scoop.it!

Economie collaborative : adaptez votre modèle à cette nouvelle économie du partage !

Economie collaborative : adaptez votre modèle à cette nouvelle économie du partage ! | L'entreprise étendue | Scoop.it

Chers consommateurs et entrepreneurs, n’avez-vous pas déjà ruminé que votre voiture restait bien trop longtemps inutilisée au garage ? Rien d’étonnant à votre réaction quand on sait qu’elle est à l’arrêt 92 % du temps ! Et que dire de votre perceuse que vous n’utiliserez que 12 minutes tout au long de votre vie ! Et que penser du DVD qui dort la plupart du temps ? De tels exemples consternants sont légions…Ne vous-êtes-vous alors jamais demandé pourquoi ne pas en faire bénéficier quelqu’un d’autre ? Si oui, alors, la consommation collaborative est faite pour vous… !


Prêts, trocs, locations…de toute façon, de tout temps, les échanges entre particuliers ont existé, mais cette fois-ci, ils intègrent l’économie réelle et sont en passe de révolutionner notre économie…pour de bon…Alors, allons voir de plus près ce qui se cache sous cette économie avec un grand C qui rend le consommateur plus que jamais acteur de sa consommation mais qui permet aussi de co-construire et de co-créer avec son client dans une logique partenariale et surtout au plus près de son territoire !


Via Flo @ddline2020 , association concert urbain, Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Innovation sociale
Scoop.it!

People's Supermarket : le supermarché du PEUPLE, par le PEUPLE

People's Supermarket : le supermarché du PEUPLE, par le PEUPLE | L'entreprise étendue | Scoop.it

People’s supermarket a récemment vu le jour à Londres, dans le quartier d’Holborn, près du British Museum.

Conçu par Arthur Potts Dawson, ex chef du « Fifteen Restaurant » de Jamie Oliver, le supermarché est innovant et propose une alternative aux supermarchés traditionnels.

L’idée ? Pouvoir faire ses courses grâce à l’implication de la communauté et offrir des produits locaux, à faible impact environnemental, sains, biologiques et surtout, peu chers.


Via association concert urbain, Bernard BRUNET
more...
Rescooped by Denis Pennel from Le Monde en Chantier
Scoop.it!

Économie circulaire : les nouveaux “business models”

Économie circulaire : les nouveaux “business models” | L'entreprise étendue | Scoop.it

La forte croissance de la population et sa concentration dans les zones urbaines va entraîner une très forte augmentation de la demande en matières premières. L’accès aux ressources naturelles dont les réserves sont limitées va devenir de plus en plus difficile et concurrentiel. La seule demande en eau devrait excéder les réserves disponibles de 40 % dès 2030.

 

En prévision d’un accès difficile aux ressources, les industriels lancent des initiatives pour les utiliser de façon plus efficace : ils réduisent leur production de déchets, limitent leur consommation en eau ou conçoivent des produits plus économes en matériaux. Cette optimisation des modèles industriels est nécessaire mais elle ne sera pas suffisante. Les business models actuels vont finir par montrer leurs limites dans un monde aux ressources finies.

 

Les industriels vont devoir adopter de nouveaux business models, des business models qui gèrent les ressources en boucle grâce à la réutilisation, à la réparation, à la refabrication ou au recyclage : lesbusiness models de l’économie circulaire (voir figure).


Via Thierry Curty
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Management de demain
Scoop.it!

La révolution du « CO » !

La révolution du « CO » ! | L'entreprise étendue | Scoop.it

Basée sur le partage, l’échange, le participatif, l’économie collaborative est en train de passer du système D à une véritable révolution économique et sociale. De son côté le management collaboratif devient un modèle si performant qu’il semblerait que l’entreprise de demain sera collaborative… ou ne sera pas.  Au-delà d’un adjectif commun, quels liens peut-on faire entre ces deux phénomènes ?


Via Véronique D, Geemik Maria Açucena Da Silva
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Future of Work
Scoop.it!

Waiting For the Human Workplace

Waiting For the Human Workplace | L'entreprise étendue | Scoop.it

If more human workplaces are more profitable and companies still don’t build them, there must be a good reason for it. There is a good reason.

 

There are three of them, in fact:

Inertia — it’s a pain in the neck to change thingsBureaucracy — we took the time to write these policies and rules, so we may as well stick with ‘emFear
Via Kenneth Mikkelsen
more...
Kenneth Mikkelsen's curator insight, July 29, 2:17 PM

We know how to design great products. We know how to untangle customer service snarl-ups. We know how to build supply chains that cover the globe. Surely we’re smart enough to peel the onion on toxic and dysfunctional workplace ideas and practices that suck the life out of organizations and diminish the people inside them, too! All we have to do is begin.


Ivon Prefontaine's curator insight, July 29, 3:59 PM

Inertia, bureaucracy, and fear repel transforming Schools into human and humane projects.

Rescooped by Denis Pennel from Management de demain
Scoop.it!

Le management fait sa révolution

Le management fait sa révolution | L'entreprise étendue | Scoop.it

Voici quatre entreprises qui ont construit leur modèle d’organisation et de management sur le principe de la liberté, avec la conviction qu’elle est un levier fondamental pour la motivation et l’engagement des salariés. En d’autres termes, la liberté dans le travail serait un fabuleux moteur de l’action, elle nous inviterait à nous dépasser et à donner le meilleur de nous-même et non pas … à glandouiller !


Quatre entreprises qui font le choix de la confiance en créant des cadres de travail peu contraignants, en favorisant la transparence et l’autonomie de leurs salariés.  Quatre entreprises dans lesquelles vous n’entendrez sans doute pas le refrain insidieux que l’on aime à répéter dans les organisations traditionnelles : « la confiance n’exclut pas le contrôle » !


Via Bastien Gerland, Geemik Maria Açucena Da Silva
more...
Bastien Gerland's curator insight, July 26, 4:57 AM

Excellent reportage vidéo sur 4 grandes entreprises, innovante en matière de management. A voir absolument !

Geemik Maria Açucena Da Silva's curator insight, July 28, 3:02 AM

"Pour commencer notre learning expedition, je voulais vous inviter à regarder ce documentaire stimulant : le Management fait sa révolution produit par Elephant Store :

http://www.elephantstore.fr/productions/management-revolution

On y découvre quatre entreprises qui ont construit leur modèle d’organisation et de management sur le principe de la liberté, avec la conviction qu’elle est un levier fondamental pour la motivation et l’engagement des salariés. En d’autres termes, la liberté dans le travail serait un fabuleux moteur de l’action, elle nous inviterait à nous dépasser et à donner le meilleur de nous-même et non pas … à glandouiller ! Quatre entreprises qui font le choix de la confiance en créant des cadres de travail peu contraignants, en favorisant la transparence et l’autonomie de leurs salariés.  Quatre entreprises dans lesquelles vous n’entendrez sans doute pas le refrain insidieux que l’on aime à répéter dans les organisations traditionnelles : « la confiance n’exclut pas le contrôle » !"

SylvieBellard's curator insight, July 31, 10:28 AM

A quand la révolution, me semble plus adapté, il existe un tel fossé entre le discours et les actes ! Mais espérons que les prémices d'une évolution sont bien là. 

 

Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

Travailler demain : la fin des patrons?

Travailler demain : la fin des patrons? | L'entreprise étendue | Scoop.it

Au début du 21e siècle, nous étions plutôt dans une injonction dogmatique, il fallait collaborer, peu importe la manière ou la finalité. Aujourd’hui nous avons changé de paradigme, nous vivons par défaut dans un état de collaboration, mais nous avons appris à nuancer les niveaux et les modes de collaboration. Si les individus ont compris que pour bénéficier de la participation des autres, il leur fallait eux-mêmes jouer le jeu et mettre en commun les idées et les productions, il leur a fallu également apprendre que, dans certains cas, ne pas collaborer s’avère plus efficace. Mettre en place les conditions et la potentialité de la collaboration s’est avéré plus crucial que la collaboration elle-même.

 

Les décisions sont prises de manière collaborative et le plus localement possible, les hiérarchies ont été abandonnées, à l’exception de quelques îlots de résistance spécifiques comme dans l’armée ou la médecine. Le travail s’organise de façon horizontale, tout en s’appuyant sur les compétences spécifiques de chacun. La technologie assiste les individus afin de faciliter les prises de décisions, à l’image d’un outil comme Loomio qui permet à toutes les voix de se faire entendre, garantissant une meilleure prise de décision. Avec des fonctionnalités de vote, de commentaires et de visualisation du processus de décision, l’outil propose de suivre une méthodologie en trois étapes : débattre, se mettre d’accord et décider ensemble.

 

 

more...
Annie Longeot's curator insight, July 24, 12:21 AM

Nous sommes en 2030. Les patrons servent-il toujours à quelque chose ?

Rescooped by Denis Pennel from LeadershipABC
Scoop.it!

Nearly 100 Chinese firms are among the 500 largest—what is the corporation of the future?

Nearly 100 Chinese firms are among the 500 largest—what is the corporation of the future? | L'entreprise étendue | Scoop.it

Be prepared for a future in which the concept of a corporation - how it's structured, how it's governed - will vary widely. 

 

If companies didn't begin with a culture of purpose and principles, an internationally, ethnically diverse membership will demand it, as universal values and ethical codes facilitate communication, coordination and cooperation. More companies will be shape-shifting bundles of activities, designed for flexibility rather than stability and predictability.

 

To deal with a rapidly changing environment and the fluid boundaries of business units that come and go, more work will be done by crosscutting project teams, and there will be more bottom-up self-organizing—a matrix on steroids. Companies will embrace the always-on, always-accessible, democratizing communication of social media, or fall behind.

 


Via Kenneth Mikkelsen
more...
Kenneth Mikkelsen's curator insight, July 15, 3:44 PM

Excellent column by Rosabeth Moss Kanter.


The Harvard Business School professor says corporations will be globally connected and socially accountable, so their conduct will converge on a few universal standards and norms.

Rescooped by Denis Pennel from #Innovation #Design #Créativité #Management... et autres sources inépuisables d'étonnement
Scoop.it!

Interview de Bernard Marie Chiquet à propos de l'Holacracy

Interview de Bernard Marie Chiquet à propos de l'Holacracy | L'entreprise étendue | Scoop.it

L’Holacracy est une méthode de gouvernance des organisations sans “chefs”. Chaque personne met ses talents et compétences au service de la raison d’être de la société pour laquelle il choisit de travailler. Plus de fonctions ou de hiérarchie, vous avez des rôles avec un périmètre bien défini tant au niveau de vos responsabilités que de vos pouvoirs. Vous pouvez du coup avoir des rôles qui sont habituellement dans deux fonctions de la société très différentes. Tout est organisé en cellules avec une méthodologie de gestion des affaires à suivre et des tensions. 


Via Edouard Siekierski
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Pennel
Scoop.it!

“Faire ou faire faire ?”, la question qui n’intriguerait pas assez les DRH français

“Faire ou faire faire ?”, la question qui n’intriguerait pas assez les DRH français | L'entreprise étendue | Scoop.it

Tantôt tabou, tantôt tendance... Et si l'externalisation était plus prosaïquement une décision stratégique, qui demande à chaque entreprise - et chaque DRH - de se poser la question de son organisation ?

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Peer2Politics
Scoop.it!

Reinventing Organizations

Reinventing Organizations | L'entreprise étendue | Scoop.it

In this extraordinary 5-hour discussion, Frederic Laloux and Ken Wilber take an extensive tour through Frederic’s groundbreaking new book, Reinventing Organizations, which offers an in-depth look at many integrally-structured organizations that are beginning to emerge all across the planet.


Via jean lievens
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from HRintech - - - HR Innovatie & Technologie
Scoop.it!

The knowledge revolution needs an assembly line

The knowledge revolution needs an assembly line | L'entreprise étendue | Scoop.it

The industrial revolution was transformed by technologies like that of the assembly line which dramatically changed productivity and redefined the industrial model for a century. What will be the assembly line of the knowledge revolution?
From an era of mass manufacturing
Mass manufacturing arose when innovative manufacturing processes, such as the assembly line, arose to take advantage of the required capabilities like consistent & efficient power sources, better transportation, better communications and other technological advances. A number of large social changes came with the arrival of the era of mass production in the end of the 19th and beginning of the 20th centuries:


Via Alexander Crépin
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from From hierarchy to network
Scoop.it!

Invert the pyramid, distribute leadership, reverse accountability: Vineet Nayar (HCL)

Invert the pyramid, distribute leadership, reverse accountability: Vineet Nayar (HCL) | L'entreprise étendue | Scoop.it
As the CEO and vice chairman of HCL Technologies, Vineet Nayar embarked on a journey to re-imagine and reinvent the nature of power, leadership, and value creation inside a vast organization. Driven by the belief that the traditional management model—built to serve control-obsessed managers rather than to support customer-obsessed employees—was broken, Vineet launched...

Via HR Trend Institute
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Pennel from Territoire Créatif
Scoop.it!

Quelle entreprise idéale ?

Quelle entreprise idéale ? | L'entreprise étendue | Scoop.it

L'entreprise se réinvente, à mi-chemin entre l'entreprise traditionnelle obsolète et la start-up pro-active. Et si on imaginait l'entreprise idéale ? Celle qui allie projets, innovations, lien social, partage... Utopie ou référence de l'entreprise demain ?

 

L’entreprise semble devenir l’organisation pivot et la structure stable dans un univers marqué par la domination du réseau et de la fluidité. Parallèlement, toutes les formes institutionnelles sont fortement contestées. Mais, la notion d’entreprise est aujourd’hui très floue mêlant des modes de fonctionnement et des logiques très différentes voire contradictoires. Quel est le profil idéal de l’entreprise contemporaine ?

 

L’obsolescence de l’institution

La mutation socioéconomique semble remettre en cause la dimension institutionnelle de l’organisation sociale. Cela concerne l’Etat et la puissance publique mais aussi toutes les formes de structures « installées ». Cela a des conséquences importantes en matière d’organisation du travail. L’emploi en CDI dans une grande entreprise normative par nature fait l’objet d’un rejet profond chez les jeunes générations alors que le développement du coworking et du statut freelance propose une autre organisation et une autre culture de l’organisation productive. Parallèlement, la dynamique entrepreneuriale est plébiscitée. La start-up reste un mythe très porteur. La cristallisation d’un projet qui sera mis à l’épreuve du marché et/ou du corps social est une ligne de conduite de référence. Ainsi, alors que toute forme d’institutionnalisation est rejetée, l’entreprise, au sens le plus générique du terme, semble devenir l’organisation pivot et la structure stable dans un univers marqué par la domination du réseau et de la fluidité. Cependant, il faudrait bien s’entendre sur ce qu’est l’entreprise aujourd’hui et sur les formes qu’elle prendra demain.


Via Zones Mutantes
more...
Didier Hauvette's curator insight, June 12, 6:56 AM

quelques idées intéressantes pour une redéfinition de l'entreprise

Carine Garcia's curator insight, June 13, 4:33 AM

Quel est le profil idéal de l’entreprise contemporaine ? Focus sur les sept fonctions de l'entreprise.