Enseigner l'Histo...
Follow
Find tag "didactique"
35.0K views | +42 today
Enseigner l'Histoire-Géographie
Liens collectés, nouveautés et actualités de l'enseignement de l'Histoire-Géographie
Curated by alozach
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by alozach
Scoop.it!

Texte à trous et document sans question - pour construire les savoirs en Histoire

Texte à trous et document sans question - pour construire les savoirs en Histoire | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it

Comment impliquer les élèves dans la construction de savoirs en histoire ? Pratiques langagières et conceptualisation -  Pascal DIARD -GFEN, 2015

alozach's insight:

"Mais monsieur, l’histoire à quoi ça sert ? Face à cette interpellation des élèves, souvent répétée dans des classes où l’histoire est seulement perçue comme un faible coefficient au bac, voici 2 outils inventés au GFEN, ici réinvestis dans le champ des études historiques, qui nous ont permis de construire un autre rapport à savoir au cœur même de nos pratiques : le texte à trous et le problème sans question. "

 

Notre collègue d'histoire-géographie étudie deux sources bien connues : le Code noir (1685) et l'affiche rouge. 

Alors que l'exercice du texte à trous peut s'avérer routinier et mal vu en Histoire-géographie, ce professeur de lycée réhabilite l'exercice en appliquant les trous - savamment choisis -  à un texte historique.

La deuxième activité invite le professeur à présenter un document, l'affiche rouge, sans questions. Les élèves doivent décrire et s'exprimer sur cette affiche.

Ces démarches pédagogiques favorisent la conceptualisation et la réflexion individuelle et collective, dans une approche inductive. Elles permettent aux élèves de formuler des hypothèses, de s'interroger sur le passé (et en miroir le présent), sur le sens des mots. Le professeur in fine répond aux interrogations, généralise et ouvre le sujet, à l'aide d'autres documents. 

more...
No comment yet.
Scooped by alozach
Scoop.it!

Didactique : les 6 concepts de la pensée historique - reliant compétences et "connaissance historique"

Didactique : les 6 concepts de la pensée historique - reliant compétences et "connaissance historique" | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it

Ce projet est développé par des enseignants et universitaires de l'Ontario. L'objet est de promouvoir une littératie critique en histoire au 21ème siècle.

alozach's insight:

Le travail du Projet de la pensée historique repose sur six concepts de la pensée historique distincts, mais étroitement reliés. Pour adopter une pensée historique, les élèves doivent pouvoir :

établir la pertinence historiqueutiliser des sources primairesdéfinir la continuité et le changementanalyser les causes et les conséquencesadopter une perspective historiquecomprendre la dimension éthique des interprétations historiques.

Ensemble, ces concepts relient la « pensée historique » à des compétences associées à la « connaissance historique ». Dans ce cas, on entend par « connaissance historique » l’acquisition d’une compréhension plus approfondie des événements et des processus historiques grâce à une étude active des textes historiques.

Lorsque l’on détient une connaissance de l’histoire, on sait comment évaluer la légitimité de diverses affirmations, par exemple, l’Holocauste n’a pas eu lieu, l’esclavage n’a pas eu les conséquences néfastes que l’on dit pour les Afro-Américains, les droits des autochtones reposent sur des fondements historiques et l’expérience russe en Afghanistan doit servir d’avertissement à la mission canadienne dans ce pays. On détient les outils nécessaires pour participer à ces débats. On peut formuler des questions sur les sources historiques. On sait qu’un film historique peut sembler « réaliste », sans être exact. On comprend l’utilité d’une note de bas de page.

En résumé, on peut déceler la différence entre les usages et les abus de l’histoire, comme l’illustre si bien le titre de l’ouvrage de Margaret MacMillan, The Uses and Abuses of History. La « pensée historique » ne devient possible qu’en lien avec un contenu significatif. Ces concepts ne sont pas des « compétences » abstraites. Ils établissent plutôt une structure qui façonne la pratique de l'histoire.

more...
No comment yet.
Rescooped by alozach from Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ?
Scoop.it!

Une démarche d’archéologue : l’historien et les témoignages de 1914-1918

Une démarche d’archéologue : l’historien et les témoignages de 1914-1918 | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it

Il existe une véritable archéologie de la Grande Guerre qui a mis au jour un tank britannique, la tombe collective de l’auteur du Grand Meaulnes et de ses soldats, celle des Grimsby chums, et tant d’objets de la vie quotidienne des hommes des tranchées1.Si l’on veut  parler des cahiers et carnets de combattants ou de civils et des correspondances échangées pendant la guerre entre le front et l’arrière, quel est le rapport avec l’archéologie ? C’est que ces témoignages écrits sont eux aussi des objets, des traces matérielles que l’historien, comme un archéologue, doit situer dans leur contexte s’il veut être capable de les comprendre. Alors, l’information apportée par le témoignage prendra toute sa valeur pour contribuer, en confrontation avec d’autres documents, à la connaissance historique mise à la disposition de nos concitoyens. Il restera à faciliter l’accès direct aux objets eux-mêmes ; ceux que l’archéologue a découverts sont exposés dans les vitrines ou entreposés dans les réserves des musées ; certains témoignages écrits de 1914-1918 peuvent devenir des livres, mais les autres ?


Via HG Académie de Rennes
more...
HG Académie de Rennes's curator insight, September 11, 2014 1:33 AM

Une réflexion méthodologique riche d'enseignements proposée par Rémy Cazals, professeur émérite d´histoire contemporaine à l´université de Toulouse II Le Mirail, membre de FRAMESPA, et responsable de l´équipe « Hommes, techniques, paysages » associé à DIASPORAS, recherche sur « Témoignages sur les tragédies du 20e siècle ». Une lecture vivement conseillée sur le rapport de l'historien aux témoignages.

HG Académie de Rennes's curator insight, September 11, 2014 1:34 AM

Une réflexion méthodologique riche d'enseignements proposée par Rémy Cazals, professeur émérite d´histoire contemporaine à l´université de Toulouse II Le Mirail, membre de FRAMESPA, et responsable de l´équipe « Hommes, techniques, paysages » associé à DIASPORAS, recherche sur « Témoignages sur les tragédies du 20e siècle ». Une lecture vivement conseillée sur le rapport de l'historien aux témoignages.

Scooped by alozach
Scoop.it!

Histoire : programmes chronologiques ou thématiques ? Des didacticiens font le point.

Au sein de ce dossier critique, il nous fallait le point de vue de didacticiens sur ces programmes dont on peut affirmer sans caricature qu’ils posent de redoutables problèmes pédagogiques. Or, Yannick Mével et Nicole Tutiaux-Guillon viennent de publier un ouvrage précieux par sa finesse et son ambition, dans lequel ils proposent une stimulante réflexion systémique sur l’enseignement de l’histoire-géographie.
alozach's insight:

Deux extraits de ce riche entretien :

 

Yannick Mével et Nicole Tutiaux-Guillon, « Les choix didactiques sont des choix politiques », Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique, 122 | 2014, 101-108.

 

"Travailler en histoire, dans une approche didactique renouvelée, vise alors l’appropriation des problèmes par les élèves : il ne s’agit plus pour l’enseignant d’apporter par le document la preuve d’une vérité du passé à comprendre et à retenir, mais d’engager un questionnement sur le monde et sur les discours sur le passé."

 

"Aider chacun à comprendre que les apprentissages en histoire ne sont pas dans la juxtaposition de faits et d’exercices ou dans le « faites-moi plaisir », mais dans la construction d’une intelligibilité du passé ne donnerait-il pas aux élèves plus de chances de réussir ? Notre ouvrage essaie, pour ce qui est de l’enseignement de l’histoire-géographie, de montrer que c’est accessible. Les orientations affichées dans les programmes – mais parfois aussi déjà dans les précédents ! – le permettraient, sous réserve que les conceptions de l’apprentissage et de ce qui permet la réussite scolaire et sociale ne reprennent pas des lieux communs séculaires. Changeons de regard sur les élèves, avant de penser les contenus"

more...
No comment yet.
Scooped by alozach
Scoop.it!

Comment et à quelle échelle périodiser l’histoire ? | lecture de Jacques le Goff

Comment et à quelle échelle périodiser l’histoire ? | lecture de Jacques le Goff | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it
alozach's insight:

Introduction

 

"Que vaut le découpage traditionnel de l’histoire en périodes comme le Moyen Âge ou la Renaissance ? La mondialisation actuelle et ses précédents ne remettent-ils pas en cause l’importance de ces phases par trop enracinées dans l’histoire européenne ? Est-il raisonnable enfin, et plus généralement, de trancher dans le fil de l’histoire pour construire des intervalles précis, supposés porteurs d’identité et de sens ? Telles sont quelques unes des questions que pose Jacques Le Goff au seuil de son dernier ouvrage. S’il y montre avec brio combien la Renaissance est une période largement arbitraire, il n’esquive pas pour autant la question méthodologique de l’intérêt du travail de « découpage de l’histoire en tranches ». Il aborde enfin, trop rapidement peut-être, la possibilité de construction de périodes dans une histoire devenue « globale ».

more...
No comment yet.
Scooped by alozach
Scoop.it!

Les recherches sur les pratiques enseignantes efficaces - Questions vives, revue d'éducation

Les recherches sur les pratiques enseignantes efficaces - Questions vives, revue d'éducation | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it
alozach's insight:

Numéro de 2012 

 

Laurent TalbotLes recherches sur les pratiques enseignantes efficaces [Texte intégral]Research on efficient teachingJoël ClanetL’efficacité enseignante, quelle modélisation pour servir cette ambition ? [Texte intégral]Teaching efficiency. Which modelling for this ambition?Olivier Maulini, Andreea Capitanescu Benetti, Cynthia Mugnier, Manuel Perrenoud, Laetitia Progin, Carole Veuthey et Valérie VincentQu’est-ce qu’une « bonne pratique » ? Raison pédagogique et rapport à l’efficacité chez les futurs enseignants [Texte intégral]What is a “good” teaching practice? Bounded rationality and efficiency among future teachersSabine KahnEt si les malentendus sociocognitifs faisaient ou défaisaient l’effet-maître ? [Texte intégral]Do socio-cognitive misunderstandings determine the teacher effect?Sophie Briquet-DuhazéÉtude de l’efficacité d’un protocole de remédiation en lecture par des enseignants de cycle 3[Texte intégral]Study of the effectiveness of a remedial reading teacher for pupils in difficulty aged 9, 10 and 11Amélie Duguet et Sophie MorlaixLes pratiques pédagogiques des enseignants universitaires : Quelle variété pour quelle efficacité ? [Texte intégral]Teaching practices of the University Professors: Which Variety for which effectiveness?Véronique Bedin et Dominique BroussalPlace et opportunité des travaux sur l’effet maître dans les recherches en pédagogie universitaire [Texte intégral]Importance and opportuneness of studies concerning teacher effects in university pedagogyLaurent TalbotLes recherches sur les pratiques enseignantes efficaces [Texte intégral]Synthèse, limites et perspectives 
more...
No comment yet.
Scooped by alozach
Scoop.it!

Pour un enseignement de l'histoire par compétences - un site didactique canadien pour éclairer le débat français

Pour un enseignement de l'histoire par compétences - un site didactique canadien pour éclairer le débat français | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it
Au Canada, l'enseignement d el''histoire vise explicitement non seulement à faire mémoriser et comprendre les événements clés du passé, mais aussi à familiariser les élèves avec la méthode d'investigation historique.
alozach's insight:

extrait de l'article de présentation de Thot Cursus :

 

""Que devraient savoir les élèves après avoir étudié l'histoire pendant 12 ans à l'école ? Que devriaent-ils être capables de faire avec leurs connaissances ?" C'est avec ces deux questions que s'ouvre le site canadien de laPensée historique (historicalthinking.ca), qui vise à "promouvoir la ittératie critique en histoire au 21e siècle". Ce site est l'oeuvre du Centre for the Study of Historical Consciousness (Université de Colombie britannique), soutenu par le Ministère fédéral du Patrimoine canadien. 

 

Familiariser les élèves avec la démarche méthodologique de l'historien

L'ambition de la démarche est considérable : il s'agit de refonder l'enseignement de l'histoire, en orientant les élèves moins vers la mémorisation de dates et d'événements que vers la maîtrise de la démarche d'investigation historique, leur permettant ainsi d'analyser avec toute la rigueur voulue les documents et discours liés à l'Histoire qui sont légions dans notre environnement contemporain. La finalité de l'entreprise est de permettere à chacun de "Déceler les différences entre les usages et les abus de l'Histoire", comme le dit fort bien l'historienne canadienne Margaret MacMillan, dont les mots sont repris sur le site de la Pensée historique.

La pensée historique se fonde sur 6 concepts clés, qui s'opérationnalisent à travers autant de compétences :

établir la pertinence historique

utiliser des sources primaires

définir la continuité et le changement

analyser les causes et les conséquences

adopter une perspective historique

comprendre la dimension éthique des interprétations historiques.

 

Chacun de ces concepts fait l'objet d'iun développement sur le site. Leur somme définit la finalité méthodologique de l'enseignement de l'histoire pendant la scolarité obligatoire.

-

 

Les exemples pédagogiques ressemblent beaucoup aux Tacos de mes amis Laurent Fillion et Olovier Quinet (et alti).

more...
No comment yet.
Scooped by alozach
Scoop.it!

Doussot Sylvain. Didactique de l'histoire. Outils et pratiques de l'enquête historienne en classe - Cairn.info

Doussot Sylvain. Didactique de l'histoire. Outils et pratiques de l'enquête historienne en classe - Cairn.info | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it
alozach's insight:

L’ouvrage de Sylvain Doussot, rédigé à partir de sa thèse soutenue en 2009, marque une importante avancée pour la didactique de l’histoire. Il fait notamment progresser le débat sur la question de la rupture et de la continuité entre l’histoire scolaire et l’histoire universitaire (Lautier & Allieu-Mary, 2008).

2Il montre que le travail en classe d’histoire ne saurait se réduire à un ensemble de techniques rencontrées dans les situations habituelles de classe, décrites suivant le modèle de la discipline scolaire (Chervel, 1998) qui perçoit l’histoire scolaire comme éloignée de sa discipline de référence.

more...
No comment yet.
Rescooped by alozach from Education et TICE
Scoop.it!

Notre vision cartographique du Monde est pleine de cicatrices !

Débat "Notre vision cartographique du Monde est pleine de cicatrices !" animé par Christian Grataloup (professeur de géographie à Paris VIIème Diderot), auteur du numéro de la Documentation photographique intitulé « Représenter le monde. Réflexions sur la cartographie », le mardi 6 décembre à 18.00 dans l’amphithéâtre du Campus de la Fonderie 16 rue de la Fonderie. (Entrée libre et gratuite Parking gratuit à proximité, arrêt du tram Tour Nessel à 5 minutes à pied)

Via Laurent Blanquer
more...
No comment yet.
Scooped by alozach
Scoop.it!

Les enjeux renouvelés d’un problème fondamental: la périodisation en histoire

Les enjeux renouvelés d’un problème fondamental: la périodisation en histoire | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it

Avant-propos de la revue n°17 de la revue Atala, des professeurs d'histoire-géographie du lycée Châteaubriand à Rennes

alozach's insight:

Résumé de l'article de Stéphane Gibert.

 

L’acte de périodisation est au cœur du travail de l’historien. Il est le fruit de son savoir-faire. Outil d’interprétation, il constitue en conséquence une étape souvent incontournable de son activité, que
ce soit au stade de la recherche ou de la transmission, scolaire ou éditoriale. Toutefois, parce que la périodisation est une construction par nature simplificatrice, elle a été, en toutes ses dimensions,
l’objet de nombreuses critiques. Celles-ci ont favorisé une meilleure prise en compte de la genèse des constructions, de la pluralité des processus, de la diversité des rythmes, de la complexité des regards. Cette mise à distance critique de la périodisation a contribué à la relecture des périodes héritées. Elle a aussi conduit à repenser les passages d’une période à une autre. Enfin, elle a accompagné
la création de nouveaux découpages. Ces nouvelles approches ont ainsi assuré à l’opération de périodisation une actualité permanente.

more...
No comment yet.
Scooped by alozach
Scoop.it!

Géographie scolaire : sphère scolaire, savoirs géographiques et didactique

introduction au dossier de la revue mappemonde à la géographie scolaire

alozach's insight:

Ce dossier géographie scolaire et géographie universitaire professionnalisante a vocation à appeler d’autres travaux en didactique de la géographie tant l’état des savoirs est parcellaire et, somme toute, très en dessous des enjeux politiques de son enseignement, qu’on les appréhende:

à partir des savoirs: comment se traduit dans les classes de géographie l’orientation curriculaire donnée depuis bientôt dix ans par les compétences? Quels savoirs sont enseignés à la faveur des études de cas conduites tout au long du collège et du lycée? Quelles contributions de la géographie dans des périmètres d’interdisciplinarité qui se généralisent (avec l’histoire des arts au primaire et dans le secondaire, autour de la découverte d’entreprises dans les lycées professionnels; dans le cadre de l’accompagnement personnalisé pour tous les élèves en lycée, etc.);à partir de l’appropriation de ces savoirs: les élèves apprennent-ils la même géographie suivant qu’ils vont à «l’école de la périphérie» (Van Zanten, 2001) ou à celle du centre? Quelles visions des mobilités dans le monde, des rapports de genre, du travail et de l’emploi, des cultures et de la diversité circulent, s’affrontent ou sont tues dans les classes de géographie? Quelles appropriations de la géographie dans les diplômes professionnels où les étudiants en formation initiale sont plus facilement réceptifs à des discours de «professionnels»?;à partir de l’intervention des enseignants: quelles conceptions des  apprentissages, de la citoyenneté, de la géographie, de la culture des jeunes, etc. «informent» leurs pratiques? Quels effets des conditions de travail ou des pratiques spatiales personnelles sur l’enseignement de la géographie? Quelles épreuves spécifiques (au sens quasi-sportif d’un défi) relèvent ceux et celles qui ont pour métier d’enseigner la géographie?
more...
No comment yet.
Rescooped by alozach from Centenaire Première Guerre mondiale - Académie de Rennes
Scoop.it!

"Il faut redonner de la complexité à l'enseignement de la guerre" - Journal d'UNIGE n°90

"Il faut redonner de la complexité à l'enseignement de la guerre" - Journal d'UNIGE n°90 | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it

Les Journées de didactique de l’histoire seront consacrées cette année à l’enseignement de la guerre, et en particulier de la Grande Guerre. Présentation avec le professeur Charles Heimberg. «L’Allemagne, depuis plus de cent ans, rêve d’être la maîtresse du monde. Elle aime se jeter sur les pays voisins pour les conquérir et les forcer à lui obéir.» Voilà comment, à l’aube des années 1950, les manuels scolaires français présentaient les causes du premier conflit mondial et, par extension, du second. Certes, on attend de l’historien qu’il confère du sens aux événements passés. Mais avec quels objectifs et à l’aide de quels outils ce travail d’interprétation doit-il s’effectuer? Au regard du chemin parcouru depuis les analyses simplistes de l’immédiat après-guerre, il paraît clair que la réponse à cette question est intimement liée à la société qui la pose. Les 14, 15 et 16 mai prochains, les participants aux Journées de didactique de l’histoire aborderont cette problématique sous l’angle de l’enseignement des guerres et en particulier celui de la Grande Guerre. Professeur de didactique de l’histoire à la Section des sciences de l’éducation (FPSE) et à l’Institut universitaire de formation des enseignants, Charles Heimberg est l’organisateur de ces Journées avec l’Equipe de didactique de l’histoire et de la citoyenneté.

 

 


Via HG Académie de Rennes
more...
HG Académie de Rennes's curator insight, May 17, 2014 7:58 AM

Un article de l'université de Genève très intéressant qui analyse le lien recherches universitaires / programmes d'enseignement qui n'hésite à porter rapidement un regard extérieur sur les pratiques en France. Une lecture enrichissante.

Rescooped by alozach from BD et histoire
Scoop.it!

La bande dessinée : un outil didactique pour enseigner l’histoire

La bande dessinée : un outil didactique pour enseigner l’histoire, Luc Guay, professeur titulaire, didactique de l’histoire et éducation à la citoyenneté, Université de Sherbrooke, Dominic Charrette, bédéiste et diplômé de la maîtrise en histoire de l’Université de Sherbrooke

 

Qu’est-ce qui fait qu’un cours d’histoire puisse être considéré comme efficace ? Des auteurs, tant américains que québécois se sont penchés sur cette question, et ce, bien avant l’entrée en vigueur du « renouveau pédagogique » : dans les années 1990, Downey et Levstick (1991) ainsi que Martineau (1997) ont montré que la discipline qui était considérée comme la moins intéressante à étudier était… l’histoire ! Dans notre thèse de doctorat (2002),nous avons poussé l’analyse en nous interrogeant sur la matière où les élèves obtenaient les résultats les moins élevés, et devinez quoi ? C’est en histoire que les résultats sont les plus bas !

 

http://sphq.recitus.qc.ca/spip.php?article1653


Via blottiere
more...
Scooped by alozach
Scoop.it!

La didactique pour mieux enseigner : le cas de l'histoire-géographie

La didactique pour mieux enseigner : le cas de l'histoire-géographie | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it
A quoi sert l'enseignement de l'histoire et de la géographie aujourd'hui ? Si la question peut paraître saugrenue, ce livre y répond sous l'angle de la didactique et permet d'outiller les enseignan...
alozach's insight:

"A quoi sert l’enseignement de l’histoire et de la géographie aujourd’hui ? Si la question peut paraître saugrenue, ce livre y répond sous l’angle de la didactique et permet d’outiller les enseignants face aux nouveaux enjeux : construire une culture partagée et un savoir plus critique. A travers la didactique, les auteurs, Nicole Tutiaux-Guillon et Yannick Mével, livrent une réflexion et des pistes de travail qui pourraient inspirer une communauté éducative élargie, des professeurs de terrain aux concepteurs de programme, en passant par les formateurs et les inspecteurs. La réflexion didactique est en effet une pierre d’angle d’un système scolaire qui souhaite se refonder. « Ce livre ne répond pas à la question « comment enseigner » ? mais plutôt à la question « comment choisir comment enseigner » ? » Ainsi, ce sont avant tout les pratiques professionnelles de l’enseignant qui sont interrogées, un enseignant considéré selon les mots de Schön( 1993) comme un « praticien réflexif ». Conception exigeante qui vise à « interroger certains automatismes, certaines routines, certaines fausses évidences du métier d’enseignant d’histoire-géographie »."

more...
alozach's curator insight, December 3, 2013 2:55 AM

"A quoi sert l’enseignement de l’histoire et de la géographie aujourd’hui ? Si la question peut paraître saugrenue, ce livre y répond sous l’angle de la didactique et permet d’outiller les enseignants face aux nouveaux enjeux : construire une culture partagée et un savoir plus critique. A travers la didactique, les auteurs, Nicole Tutiaux-Guillon et Yannick Mével, livrent une réflexion et des pistes de travail qui pourraient inspirer une communauté éducative élargie, des professeurs de terrain aux concepteurs de programme, en passant par les formateurs et les inspecteurs. La réflexion didactique est en effet une pierre d’angle d’un système scolaire qui souhaite se refonder. « Ce livre ne répond pas à la question « comment enseigner » ? mais plutôt à la question « comment choisir comment enseigner » ? » Ainsi, ce sont avant tout les pratiques professionnelles de l’enseignant qui sont interrogées, un enseignant considéré selon les mots de Schön( 1993) comme un « praticien réflexif ». Conception exigeante qui vise à « interroger certains automatismes, certaines routines, certaines fausses évidences du métier d’enseignant d’histoire-géographie »."

Scooped by alozach
Scoop.it!

La didactique pour mieux enseigner : le cas de l'histoire-géographie

La didactique pour mieux enseigner : le cas de l'histoire-géographie | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it
A quoi sert l'enseignement de l'histoire et de la géographie aujourd'hui ? Si la question peut paraître saugrenue, ce livre y répond sous l'angle de la didactique et permet d'outiller les enseignan...
alozach's insight:

Un CR d'un livre dont la démarche peut être une pierre d'angle de la refondation, alliant nécessaire réflexion didactique et enseignement au quotidien.

more...
No comment yet.
Rescooped by alozach from La Revue des Périodiques et des Livres en Sciences Sociales
Scoop.it!

Place et statut de l'acteur dans les didactiques de l'histoire, de la géographie et de l'éducation à la citoyenneté

L'édition 2014 du colloque international de didactiques de l'histoire, de la géographie et de l'éducation à la citoyenneté souhaite interroger d'une part, la profusion et la variété des usages du vocable d'acteur dans l'enseignement de l'histoire,...

Via reyser
more...
Marie-Chantal SCHMITZ's curator insight, September 11, 2013 6:07 AM

quand la sémantique se mêle ou s'emmêle

Scooped by alozach
Scoop.it!

Une discipline interrogée : Géographie : vers une transformation profonde ?

Une discipline interrogée : Géographie : vers une transformation profonde ? | Enseigner l'Histoire-Géographie | Scoop.it

La question était posée à l'Institut de Géographie de Paris, le 11 janvier, à l'occasion d'un séminaire de didactique proposé par Didagéo : l’histoire-géographie face aux changements passés, présents et à venir, avec François Audigier, Pascal Clerc.

more...
No comment yet.