VIE DE CARABIN – La Transylvanie, refuge des étudiants en médecine | Enseignement Supérieur et Recherche en France | Scoop.it

Après deux échecs pour valider sa première année de médecine, Dimitri voyait ses espoirs de pratiquer un jour le métier de ses rêves se dissoudre au bord du très sélectif numerus clausus. Après avoir obtenu un diplôme de kinésithérapie, le jeune homme entend parler de l’université de médecine de Cluj-Napoca, en Transylvanie, où une section française a ouverte en 2000. Son dossier retenu, il fait le grand saut et part s'installer en Roumanie, comme de nombreux étudiants en médecine français qui ne parviennent pas à obtenir le précieux diplôme en France. (...) - Blog Le Monde "Bog Browser", 07/05/2014