« Les fonds collectés, de 2002 à 2010, par la Fondation pour la recherche médicale ont été employés conformément aux objectifs poursuivis par les appels à la générosité publique. » Telle est la conclusion que tire la Cour des comptes dans un rapport qu'elle publie jeudi 16 mai 2013. La générosité publique apporte « en moyenne 85 % » des ressources totales de la fondation, qui « avoisinent, voire dépassent, les 50 M€ par an ». Le rapport constate que la FRM est « un acteur important du soutien au secteur [de la recherche médicale], apprécié de l'ensemble des intervenants et ayant su adapter la nature de ses aides et ses procédures d'attribution ». Les magistrats formulent néanmoins trois recommandations à la FRM sur l'information des donateurs, les produits financiers et les frais de collecte des dons manuels, ces derniers constituant pour la Cour « un gisement potentiel d'économies ». (...) - AEF, par René-Luc Bénichou, 21/05/2103