Communiqué de la Fédération Nationale des Étudiants Universitaires en Sciences (27 mai 2013), suite à l’adoption de l’amendement 662 par l’assemblée nationale. « Sur la base de leurs résultats au baccalauréat, les meilleurs élèves de chaque lycée bénéficient d’un droit d’accès dans les formations de l’enseignement supérieur où une sélection peut être opérée. Le pourcentage des élèves bénéficiant de ce droit d’accès est fixé chaque année par décret. Le recteur d’académie, chancelier des universités, réserve dans ces formations un contingent minimal de places au bénéfice de ces bacheliers et prévoit des critères appropriés de vérification de leurs aptitudes ». (...) - Blog "Histoires d'universités", 31/05/2013