C’est avec stupeur que nous avons pris connaissance la semaine passée, à l’occasion de la tenue du CNESERAAV (Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche agricole, agroalimentaire et vétérinaire), de la partie du projet de Loi d’Avenir sur l’Agriculture concernant le système de recherche et d’enseignement agronomique. C’est une restructuration totale qui serait programmée avec la mise en place d’un Établissement public national de coopération scientifique « agricole » (sic !) rassemblant « les établissements d’enseignement supérieur agricole public et d’autres établissements d’enseignements supérieurs ou de recherche ». (...) - La CGT-INRA s’adresse à tous les personnels travaillant à l’INRA, 26 septembre 2013 via SLU, par Elisabeth Báthory