Accueillir des étudiants étrangers est un enjeu de rayonnement international et d’excellence scientifique, mais également d’élévation du niveau de qualification de la main-d’oeuvre. Tous les grands pays d’accueil, dont l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni, permettent aux diplômés étrangers de s’installer temporairement dans le pays de leurs études pour y travailler. Cette politique d’attractivité des talents
étrangers peut susciter des interrogations dans les sociétés d’accueil : même temporaire, cette forme de migration conduit certains migrants à s’installer durablement et est donc perçue comme un flux migratoire à contrôler. Tous les pays s’efforcent ainsi de concilier volonté d’attractivité et politique migratoire, tension qui se résout de façon différente en Allemagne, en France ou au Royaume-Uni. (...) par Nicolas Charles et Cécile Jolly (avec la contribution de Frédéric Lainé) pour le Commissariat Général à la Stratégie et à la Prospective, Novembre 2013