Angers. Le président de l’université se dit préoccupé par les finances | Enseignement Supérieur et Recherche en France | Scoop.it

Alors que l’université publique recense des résultats parmi les meilleurs de France, le président, Jean-Paul Saint-André pointe les difficultés financières.

« La situation est préoccupante. L’université d’Angers fait partie des universités les plus jeunes, donc de celles qui sont les plus mal dotées de France. Depuis deux ans, nous sommes en déficit de fonctionnement. Cette année nous avons lancé un plan d’économies, avec la suppression de 25 postes, dans les services administratifs », explique-t-il.

 

Un audit financier

L’université publique a demandé un audit au mois de mai. « Deux inspecteurs du ministère travaillent avec nous en ce moment. On souhaite réactiver ces postes, et ce dès le 1er janvier. »

L’université d’Angers accueille près de 20 000 étudiants. Une progression de : +1,38 % par rapport à l’an dernier. - ouest-france.fr, 17 septembre 2012