Écoles centrales : entre stratégie de site et politique de réseau | Enseignement Supérieur et Recherche en France | Scoop.it

Alors que la priorité gouvernementale est donnée aux stratégies de site, le GEC (Groupe des Écoles centrales), fondé en 1990, a signé fin mars 2014 un nouvel accord visant à accroître les interactions entre les cinq écoles d’ingénieurs du réseau (Paris, Lyon, Nantes, Lille, Marseille). Hervé Biausser, directeur général de CentraleSupélec, définit les grandes lignes de ce rapprochement. Objectif : faire bloc sur le front international. (...) - EducPros, par Céline Authemayou, 31.03.2014