Energie - Précarité énergétique
11 views | +0 today
Follow
Energie - Précarité énergétique
Energie - Précarité énergétique
Curated by Florencepollet
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Florencepollet
Scoop.it!

La précarité énergétique pose la question du coût du logement en France

more...
Florencepollet's comment, March 22, 2013 10:52 AM
Quelques constats faits par le Crédoc :

 Des restrictions plus fréquentes dans les bourgs et les campagnes du fait de l’ancienneté du parc d’habitation.
 Des dépenses d’énergie pour le logement plus élevées dans les petites villes ou les communes rurales à cause du type de logement, plus souvent des maisons individuelles de grande taille et des bâtiments à mauvaise efficacité énergétique
 Les caractéristiques de l’habitat (système de chauffage, type d’habitation, surface et ancienneté du logement) déterminent le montant de la facture énergétique
 L’éloignement des services de base augmente les dépenses de mobilité
 La localisation résidentielle oriente les énergies de chauffage : plus l’unité urbaine est importante, plus les ménages sont alimentés par les réseaux électriques et de gaz. A l’inverse, plus elle est faible, plus les habitations doivent s’alimenter avec des énergies issues principalement du pétrole, même si les énergies renouvelables progressent

La précarité énergétique résulte de la relégation dans les espaces périphériques qui cumulent mauvaise qualité thermique de l’habitat et éloignement des espaces de services dont ceux de base et des commerces, accroissant le cout de la mobilité.
C’est donc l’augmentation non maitrisée des besoins en énergie et des besoins de mobilité qui précipitent les ménages dans la précarité énergétique

Le Crédoc propose donc que la notion de "coût résidentiel", cumulant le coût du logement (charges comprises) au coût de la mobilité, soit utilisée afin de constituer un indicateur pertinent d'analyse sur les inégalités sociales et territoriales dont la précarité énergétique est un symptôme.
Scooped by Florencepollet
Scoop.it!

Les annonces de soutien au logement sont une "première étape qui doit être efficace"

Les annonces de soutien au logement sont une "première étape qui doit être efficace" | Energie - Précarité énergétique | Scoop.it
La ministre de l'écologie, Delphine Batho, s'est félicitée de "mesures immédiates, qui vont avoir un impact" immédiat.
more...
Florencepollet's comment, March 22, 2013 11:32 AM
Delphine Batho se félicite des mesures annoncées par François Hollande afin de doubler le nombre de rénovations énergétiques d’ici 2014, la ministre estimant qu’il s’agit là de la manière la plus efficace de faire diminuer la facture énergétique des Français et donc de lutter contre la précarité énergétique

La Ministre a également rappelé que les mesures (TVA à 5% dans le logement social, subvention de 1.350euros,…) seront complétées par des dispositions réglementaires et des nouveaux systèmes de financement.
Scooped by Florencepollet
Scoop.it!

Le bonus-malus énergie difficilement mais définitivement adopté

Le bonus-malus énergie difficilement mais définitivement adopté | Energie - Précarité énergétique | Scoop.it
Le texte instaure un bonus-malus sur la facture d'énergie, à compter de 2016, afin de favoriser la sobriété énergétique. Il a été largement revu par rapport à la version initiale déposée en septembre.
more...
Florencepollet's comment, March 22, 2013 11:14 AM
Le Parlement a adopté définitivement le 11 mars la proposition de loi PS instaurant un bonus-malus sur la facture d’énergie, à compter de 2016

 Par rapport au texte initial, les résidences secondaires sont désormais concernées mais avec un volume de base fixé à la moitié de la consommation annuelle d'une personne seule et seront seulement assujetties au malus.
 La nouvelle version ouvre la possibilité de l’implantation d'une seule éolienne pour bénéficier de l'obligation d'achat de l'électricité produite par EDF (contre un minimum de 3 comme l’avait adopté le Sénat).
 Ce texte prévoit aussi l'expérimentation d'une tarification progressive des tarifs de l'eau.
Scooped by Florencepollet
Scoop.it!

Énergie : le coût accroît la précarité - La Dépêche

Énergie : le coût accroît la précarité - La Dépêche | Energie - Précarité énergétique | Scoop.it
230 000 contrats d'énergie ont été résiliés par les fournisseurs en 2 012. Le délégué du médiateur de l'énergie alerte s
Florencepollet's insight:

Retour sur les chiffres donnés par le délégué du médiateur de l’énergie : 230 000 contrats d’énergie ont été résiliés par les fournisseurs en 2012 et 580 000 coupures ou coupures partielles de gaz ou d’électricité.

 

Ainsi que sur le dispositif du bonus-malus.

 

Interviews des Robins des Bois de la CGT Energie, du Secours Populaire local et de la CNL de Toulouse.

more...
No comment yet.
Scooped by Florencepollet
Scoop.it!

Les réseaux de chaleur luttent contre la précarité énergétique, selon Amorce

Les réseaux de chaleur luttent contre la précarité énergétique, selon Amorce | Energie - Précarité énergétique | Scoop.it
Une étude d'Amorce sur le coût global du chauffage pointe les avantages des réseaux de chaleur et des PAC géothermiques collectives. L'association fait valoir l'argument financier alors que l'Etat entend lutter contre la précarité énergétique.
more...
Florencepollet's comment, March 22, 2013 10:26 AM
Une étude d'Amorce sur le coût global du chauffage pointe les avantages des réseaux de chaleur et des PAC géothermiques collectives. L'association fait valoir l'argument financier alors que l'Etat entend lutter contre la précarité énergétique.

Les principaux constats de l’étude :
 Le chauffage par un réseau de chaleur alimenté majoritairement par les énergies renouvelables ou de récupération (ENRR), représente la solution la plus compétitive du point de vue du coût global. Le cout global de chauffage pour un logement-type correspondant au « parc social moyen » raccordé à un réseau de chaleur est évalué en moyenne à 1.182 euros TTC / an contre 1.284 pour le chauffage électrique individuel, 1.345 pour le chauffage individuel au gaz et 1.591 euros pour le chauffage collectif au fioul.

 Les réseaux de chaleur sont plus intéressants d’un point de vue économique pour les bâtiments énergivores.

 Les pompes à chaleur (PAC) géothermique peuvent être une solution performante en termes d'énergie primaire ou de gaz à effet de serre, voire en termes économiques en tenant compte d'aides à l'investissement.

 S'agissant des PAC collectives géothermiques, il s’agit toujours de la solution qui présente la plus faible facture énergétique, mais l'amortissement pèse sur l'analyse en coût global".