Depuis quelques semaines, je tourne en rond sur des problèmes d’organisation de mes données et de mes fichiers généalogiques.

Je gère ma généalogie sur un logiciel du marché, Heredis, dont j’aime bien l’ergonomie, et qui est en train de sortir une version synchronisable sur tous les appareils d’un généalogiste, soit pour moi le portable sur lequel je vous écris actuellement, en gros mon ordinateur à moi toute seule, sur mon netbook que j’emporte avec moi quand je pars à la BNF ou chez mes amis les Mormons et sur mon Ipad, qui n’est jamais très loin de moi, même dans la maison.