Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités.
2.4K views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Les émirats et royaumes arabes : les travailleurs migrants au pays des free zones - Vincent Piolet

Les émirats et royaumes arabes : les travailleurs migrants au pays des free zones - Vincent Piolet | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

La croissance insolente des pays de la région du Golfe suscite l’étonnement en Occident. Un aspect de cette prospérité est souvent occulté: ce sont les ressources humaines. Entourages des émirs, population de souche, anciennes familles immigrantes, les différents acteurs économiques ne représentent qu’une infime minorité face à l’écrasante majorité de la population, à savoir les travailleurs immigrés. Le nombre élevé des travailleurs immigrés et leurs conditions de travail déplorables sont un facteur de risque pour les sociétés du Golfe avec des revendications légitimes parfois exprimées violemment. Enfin, si les pays du Golfe constituent un ensemble régional cohérent, il ne faut pas oublier que ces États sont rivaux. Les free zones cristallisent la compétition entre ces États et deviennent également de vrais trous noirs pour toute forme de criminalité.

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Un article sur le Conseil de Coopération du Golfe qui illustre les relations d'entre-aide mais aussi de rivalités qui marquent la région du Golfe dont fait partie les Emirats arabes unis. Vincent Piolet revient notamment sur le problème des travailleurs immigrés, forces souvent oubliées et largement négligées de ces pays en forte demande de main-d'oeuvre. 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Qatar et Emirats Arabes Unis : vers une croissance durable ? – Les Yeux du Monde

Qatar et Emirats Arabes Unis : vers une croissance durable ? – Les Yeux du Monde | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

S’il y a bien deux Etats sur cette planète dont les transformations récentes, tant spatiales, sociales qu’économiques ont été historiques, il s’agit bien des Emirats Arabes Unis (EAU) et du Qatar. Deux pays que l’on a parfois trop tendance à vouloir rapprocher…

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Les Emirats arabes unis et le Qatar sont deux jeunes, petits et riches États dont la richesse provient tout d'abord des premières exploitations d'hydrocarbures. S'ils présentent tous deux des similitudes dans leur développement facilité par une faible population, ils se sont différenciés notamment sur la scène internationale. En privilégiant le tourisme, l'immobilier et la finance, les Émirats arabes unis semblent être parvenus à sortir leur épingle du jeu et s'érigent presque comme un modèle surtout dans la région instable qu'est le monde arabe. Intégrés dans ce monde arabe mais présents aussi en Occident, ils sont reconnus à l'échelle internationale. Ce développement pose néanmoins des questions sur la durabilité de cette stratégie qui combine nationalisme et mondialisation, tradition culturelle et modernité. De nombreux défis se présentent encore aux Emirats arabes unis, tout comme au Qatar, ne serait-ce que concernant la diversité hors du commun de la population et sur les disparités qui peuvent la marquer.  

more...
No comment yet.
Suggested by Céline
Scoop.it!

Avec le “Louvre des sables”, Abu Dhabi lance sa ruée vers l'art

Avec le “Louvre des sables”, Abu Dhabi lance sa ruée vers l'art | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

''Arts et scènes | Le musée d'art universel, annexe orientale du Louvre parisien, sera inauguré à Abu Dhabi fin 2015. L'alliance du luxe, de la pédagogie... et de la rentabilité à long terme.''

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Si le projet avait bien failli être abandonné du fait des problèmes économiques et d'une collaboration difficile entre les Emiriens et le musée du Louvre, celui-ci repart de plus belle avec pour objectif son inauguration en 2020. Ce musée s'annonce comme une ville éclatée en cubes bancs d'où l'on pourra apercevoir, à chaque fin de ruelle, la mer. Cette tentative d'allier nature et culture est un cœur d'un des projets les plus importants au monde, qui plus est, un projet pionnier dans cette partie du globe. Si le Louvre des sables s'inscrit dans cette perspective d'un art consumériste, le projet n'en revêt pas moins une véritable dimension pédagogique. Toutefois, ce musée vise surtout à assurer l'avenir des Emirats. En effet, la dimension touristique et économique du projet ne doit pas être négligée. Il s'agit avant tout de préparer l'après pétrole pour un pays dont l'or noir constitue encore une partie importante des revenus. La majeure partie de la collection universelle du Louvre Abu Dhabi est à présent constituée et les plus belles pièces vont pouvoir être présenté en avant-première à Paris. L'exposition " Naissance d'un musée " se déroulera du 2 mai au 28 juillet au Louvre:

http://sortir.telerama.fr/evenements/expos/naissance-d-un-musee-louvre-abu-dhabi,151249.php

Des trésors d'Asie, d'Afrique, d'Europe et d'Amérique rassemblés en un même lieu pour une " vision décentrée de l'Occident ". 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Découverte des Émirats arabes unis en vidéo

Découverte des Émirats arabes unis en vidéo | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

"Après avoir parcouru plus de 2500 kilomètres, Gytis Atkociunas nous présente son voyage à travers les Emirats avec ce très beau "time lapse" de 4 minutes."

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Des paysages les plus connus, comme la moquée Cheikh Zayed à Abu Dhabi, aux paysages du quotidien, l'auteur de la vidéo nous offre un véritable  parcours visuel des Emirats arabes unis. Le "time lapse" consiste dans un effet d'ultra accéléré qui permet de synthétiser un grand nombre de photographies en peu de temps (il s'agit d'une technique caractéristique de l'animation et de la photographie). 

Sur son site, il est possible de voir un grand nombre d'autres time lapse, de Moscou à Sydney, en passant par la ville polonaise de Cracovie. Le paysage semble se faire le médiateur de l'art à la géographie. 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Les Emirats Arabes Unis, oasis de croissance et de stabilité du Proche-Orient

Les Emirats Arabes Unis, oasis de croissance et de stabilité du Proche-Orient | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

"Assise sur des réserves de pétrole considérables, la fédération des Emirats Arabes Unis enregistre depuis plus d’une décennie une forte croissance. Abu Dhabi et Dubaï, les deux émirats phares, préparent néanmoins l’après-pétrole en investissant massivement dans l’immobilier, les nouvelles technologies et le tourisme. Une aubaine pour certains réseaux de franchise."

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Les Emirats arabes unis sont au cœur d'une région où les tensions politiques sont très présentes. Cependant, les Emirats bénéficient quant à eux d'une stabilité propice au développement des affaires. Les sept Emirats sont cependant très inégaux. D'une part, Abu Dhabi constitue à elle seule 86% du territoire et représente 95% des ressources d'hydrocarbures. Il s'agit de la capitale politique, mais aussi d'une puissance financière. En effet, Abu Dhabi est une "pétromonarchie". D'autre part, Dubaï est reconnue au niveau mondial pour la démesure de ses infrastructures immobilières. Les cinq autres Emirats restent globalement dans l'ombre de ces deux puissances, leur nom même est assez peu connu : il s'agit de Sharjah, Ajman, Umm-Al Quwain, Ras Al Khaimah et Fujairah. 

Les Emirats constituent le 4e producteur pétrolier le plus important parmi les autres pays de l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole et le 16e producteur de gaz au niveau international. Cependant, le caractère éphémère de ces rentes contraint les Emirats à diversifier leurs activités. Dubaï s'est déjà fortement tournée vers le tourisme, les activités de loisirs, la banque, les finances et le commerce (contrairement à Abu Dhabi, Dubaï comporte très peu de réserves pétrolières). L'émirat est devenu un hub régional, voire mondial avec des infrastructures portuaires et logistiques importantes qui font de son port le 6e mondial. Paradoxalement,  Abu Dhabi devient un acteur important dans le cadre du développement durable. De plus, les deux grands projets du Guggenheim Dhabi et du Louvre Abu Dhabi témoignent de l'ouverture de l'émirat au monde. 

Aujourd'hui le secteur du pétrole ne représente plus qu'un tiers du PIB du pays et sa croissance économique, freinée pendant un moment du fait de la crise économique, repart en hausse avec une croissance de 3,8% en 2012 et de 4% en 2013. 

Ainsi la reconversion des Emirats vers des activités financières et touristiques semble bien engagée même si le pétrole reste encore une source de revenus importante pour le pays. 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Géopolitique de Dubaï et des Émirats arabes unis - Arbre bleu éditions

Géopolitique de Dubaï et des Émirats arabes unis - Arbre bleu éditions | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

Dubaï a été récemment placée sous le feu des projecteurs en étant choisie pour accueillir l’Exposition universelle de 2020. Mais au-delà d’une notoriété aux allures de carte postale  que sait vraiment le public occidental de cette cité-État et des Émirats arabes unis (EAU), la fédération dont elle est l’une des sept composantes ?

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Avec son nouvel ouvrage "Géopolitique de Dubaï et des Emirats arabes unis" paru au mois de mars 2014, William Guéraiche nous dévoile ce qu'on pourrait appeler "l'envers du décor" des Emirats, ce que le grand public ne sait pas ou pense savoir par méprise. Historien et géopolitologue, il vit à Dubaï depuis des années et nous livre ici une étude complète sur un espace géographique singulier, explorant divers thèmes telles que ses relations politiques ou commerciales avec le reste du monde ou encore le phénomène d'immigration dont elle est l'objet. Par sa démarche scientifique, il passe outre les stéréotypes qui marquent souvent le pays.  

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Enquête sur les déracinés, travailleurs immigrés au Moyen-Orient - National Geographic

Enquête sur les déracinés, travailleurs immigrés au Moyen-Orient - National Geographic | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

"Au Koweït, au Qatar et à Dubaï, des hommes et des femmes venus d’Asie ou d’Égypte ont tout quitté pour trouver du travail. Meilleure situation matérielle contre souffrance de la séparation : c’est le prix à payer pour les exilés."

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Cette enquête sur les déracinés étudie le cas de millions d'immigrés au Moyen-Orient. L'auteur a vécu plusieurs mois avec une famille de Philippins qui travaille depuis plusieurs années à Dubaï, aux Emirats arabes unis. Luis et Teresa vivent dans une petite pièce avec leur enfant de 3 ans et leur bébé. Mais leurs deux aînés sont retournés aux Philippines, chez la sœur de Teresa, par manque de place. Des familles séparées par des kilomètres pour que les parents gagnent de l'argent qu'ils envoient dans leur pays d'origine, il y en a beaucoup à Dubaï, émirat dans lequel seulement une personne sur 10 de la population est émiratie. « Envois de fonds » : c'est le terme utilisé par les économistes pour désigner ces transferts d'argent entre un expatrié et sa famille. Les personnes vivant en dehors de leur pays natal n'ont sans doute jamais été aussi nombreux que de nos jours et Dubaï apparaît comme la ville réunissant le plus de travailleurs venus d'autant de pays et dans un espace aussi « tape-à-l'oeil » où tout semble hors norme, en bien comme en mal. Les conditions sont difficiles pour ces travailleurs dont dépend pourtant Dubaï, très demandeur en main d’œuvre. Les étrangers riches, experts et cadres d'entreprises, sont en général européens, américains ou australiens et font venir leur famille. A l'opposé, beaucoup d'immigrés des pays du Moyen-Orient sont séparés de leur famille qu'ils ne voient que peu. Des enquêtes faites par des associations de défense des droits de l'homme et par des journalistes s'interrogent sur les conditions des travailleurs migrants (salaires non payés, dangerosité des sites de travail, conditions de vie déplorables...), mais les EAU étouffent facilement toute forme de plainte organisée et les travailleurs ont souvent peur de l'expulsion.
« Dubai incarne le meilleur et le pire de la mondialisation. Le meilleur, car c’est une ville très tolérante, une ville très libérale et ouverte. Mais cette ville contient en elle beaucoup de misère, de pauvres et d’exploitation. » explique le professeur de sciences politiques émirati à la retraite Abdoulkhaleq Abdoullah.
Un article complet qui interroge toutes les faces de ce travail des immigrés provenant du Moyen-Orient, bien souvent à destination des Emirats arabes unis.

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Aux Émirats Arabes Unis, National Geographic dévoile une campagne au graphisme soigné

Aux Émirats Arabes Unis, National Geographic dévoile une campagne au graphisme soigné | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

"Aux Émirats Arabes Unis, National Geographic dévoile une campagne au graphisme soigné. On ne présente plus le magazine National Geographic, dont la renommée a fait le tour du monde."

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

La revue National Geographic de renommée internationale vient de diffuser sa nouvelle campagne publicitaire aux Émirats arabes unis. Cette dernière met l'accent, entre autre, sur l'idée que l'on se doit d'être curieux, d'où le titre de la campagne « Stay curious ».

 

Site officiel du National Geographic : www.nationalgeographic.fr

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Dubaï disparaît dans une tempête, une vidéo stupéfiante

Dubaï disparaît dans une tempête, une vidéo stupéfiante | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it
La ville de Dubaï a été le théâtre d’une énorme tempête le week-end dernier. Le film de l’orage, réalisé par un passant, offre un spectacle terrifiant.
Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Ce sont des images plutôt impressionnantes que nous donne à voir une vidéo amateur filmée vendredi dernier alors qu'un puissant orage frappe la ville portuaire de Dubaï. En effet, l'horizon de Dubaï semble être soudainement balayé par les intempéries et se retrouve métamorphosé alors que les luxueux buildings disparaissent à mesure que progresse la tempête. 

La tempête de grêle de ce vendredi 14 juin ayant martelée l’Émirat est un phénomène rare dans cette zone sur laquelle une masse d'air froid supérieure planait, selon les météorologues du Centre national de météorologie et sismologie (SNGC). Elle n'a pas seulement touché Dubaï mais aussi les émirats voisins tels que Ajman et Sharjah.  

Le lien de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=7m5XjpuwfbU

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Les paysages de Dubaï au cœur de la photographie de Martin Becka

Les paysages de Dubaï au cœur de la photographie de Martin Becka | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

Martin Becka

DUBAI TRANSMUTATIONS

 

"Par ses séries photographiques, Martin Becka nous questionne sur le sens de l’organisation de notre présent et sur nos aspirations pour le futur. Jouant de l’utilisation des procédés photographiques datant de l'invention du média, il s’emploie à désorienter le spectateur par une organisation délibérée d’un « collapse temps ». Ainsi Dubaï, cet Éden mirifique de la globalisation, ville aux projets architecturaux et urbanistiques pharaoniques, cliché de la modernité, de l’opulence et de la réussite, est projeté ici dans un autre espace-temps. Becka nous montre la ville comme si nous la regardions depuis un futur lointain et organise une sorte « d'archéologie du présent »."

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Martin Becka s'intéresse depuis le milieu des années 1980 à l'histoire de la photographie et aux procédés photographiques pré-industriels. Il nous offre ici, avec la série "Dubaï transmutations", une nouvelle perception de la ville de Dubaï. En effet, le paysage de la ville est revisité et recréé via la photographie. 

Alain Roget dans "Court traité sur le paysage" évoque la médiation de l'art dans notre perception du paysage. Pour lui, la sensibilité au paysage s'est constituée progressivement par l’intermédiaire de la peinture et de la poésie. Nos paysages sont avant tout des inventions historiques. Ainsi la géographie culturelle s'intéresse tout particulièrement aux relations qu'entretiennent l'art et le paysage.

Ces photographies réalisées par Martin Becka peuvent être le support d'une véritable réflexion géographique. En effet, le photographe cherche à désorienter le spectateur en créant un décalage entre le paysage que nous connaissons de Dubaï (ou plutôt, l'idée que nous en avons) et ce même paysage revisité par l'artiste.

Pour nous, Dubaï est avant tout une ville moderne issue de la mondialisation, qui conjugue démesure et réussite. Celle-ci est aussi une ville des plus importantes au niveau de la création architecturale, comme beaucoup d'autres villes des Emirats, du fait de leur richesse. Cependant, ici Martin Becka nous donne à voir cette même modernité au travers de procédés anciens. Le photographe saisit le paysage dans son présent, mais ce paysage est à la fois marqué par des héritages du passé, par des choix qui ont été fait, de même qu'il est le résultat d'une volonté de modernisation avec des paysages quasi futuristes. Ainsi le paysage semble être au cœur d'une dialectique passé-futur, la photographie nous offrant une saisie du paysage , à un moment précis de son évolution. Martin Becka tente toutefois de brouiller cette saisie par l'utilisation de procédés photographiques anciens. Le photographe semble vouloir interroger le rapport de l'homme au paysage. 

Voir l'ensemble de la série "Dubaï transmutations :  http://martin.becka.pagesperso-orange.fr/page1/page4/page4.html

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Aide humanitaire - Vers une augmentation de la participation des Émirats arabes unis

Aide humanitaire - Vers une augmentation de la participation des Émirats arabes unis | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

Non loin de l'entrée d'un camp de réfugiés syriens, situé à environ 80 km de la capitale jordanienne Amman, un immense drapeau des Émirats arabes unis hissé en haut d'un mât claque au vent. Le camp de Mrajeeb al-Fhood, d'un coût estimé de 10 millions de dollars, a ouvert ses portes en 2013. Dirigé par l'Autorité du Croissant-Rouge des Émirats Arabes Unis, il offre l'hébergement et la sécurité à plusieurs milliers de réfugiés syriens. Ce camp est en outre un symbole important de la croissance rapide du portefeuille de l'aide extérieure des Émirats arabes unis.

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

En 2013, l'ouverture du camp de Mrajeeb al-Fhood qui héberge plusieurs milliers de réfugiés syriens et est dirigé par l'Autorité du Croissant-Rouge des Emirats arabes unis symbolise l'augmentation de la participation à l'aide extérieure des Emirats. Cette aide ne se limite pas à la seule Jordanie mais également à l'Azerbaïdjan, au Bangladesh, au Soudan... Ils avaient aussi participé aux contributions en aide aux victimes du typhon Haiyan aux Philippines. Ainsi, l'engagement des Emirats est multilatéral même s'il semble qu'ils préfèrent diriger leurs propres opération, une position qui peut apparaître légitime. Si le pays a été le premier du Golfe à créer un ministère de la Coopération internationale et du Développement (le MICAD), il lui faut pourtant encore définir sa politique officielle d'aide. Les Emirats arabes unis sont parmi les 20 premiers bailleurs de fonds et apparaissent déjà plus qu'un simple donateur émergent. Pour le moment essentiellement concentré sur des aides pour des projets de développement, une part non négligeable de ces aides est néanmoins allouée à des causes humanitaires et à des associations caritatives. Cependant, un reproche parfois fait aux bailleurs de fonds arabes est le manque de transparence des flux d'aide (c'est-à-dire l'utilisation des aides, le suivi des projets) qui remet en cause l'efficacité et la viabilité de ces aides, pourtant on observe une avancée importante en matière de collecte des données. Des questions se posent sur les stratégies politiques plus globales et les objectifs politiques de l'aide des Emirats, d'où une nécessité de définir la politique d'aide étrangère officielle qui est actuellement en cours d'élaboration.  

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Enfants des Émirats arabes unis | Humanium pour les Droits de l'Enfant

Enfants des Émirats arabes unis | Humanium pour les Droits de l'Enfant | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

Aux Emirats arabes unis la situation des droits de l’enfant et des non-citoyens reste préoccupante...Les non-citoyens ont un accès restreint aux droits fondamentaux, notamment en ce qui concerne l’accès aux soins et à l’éducation... Certains des enfants utilisés comme jockey de chameaux (sport très répandu dans les pays du Golfe) sont privés de nourriture et d’heures de sommeil pour ralentir leur croissance et leur prise de poids... Les châtiments corporels sont interdits à l’école mais sont autorisés dans le cadre familial et peuvent être infligés comme sanction pénale...

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Qu'en est-il des droits de l'enfant aux Emirats arabes unis ? Ce pays est parmi les plus riches du monde, pourtant, la situation des enfants reste préoccupante, d'une part pour ce qui concerne les mauvais traitements, d'autre part, en ce qui concerne l'accès à l'éducation. 

En 2012, sur les 5,3 millions de personnes qui constituent la population des Emirats, seules 825 500 personnes ont la nationalité émirienne. Les droits de ces non citoyens sont bafoués, d'autant plus lorsqu'il s'agit d'enfants. Chose étonnante, les femmes ne peuvent transmettre la nationalité émirienne.

Globalement, on estime que la population est alphabétisée et que le taux de scolarisation, tant pour les filles que pour les garçons, est élevé. Cependant, on déplore que certaines filières soient fermées aux filles. D'autre part, le gouvernement met en place des écoles dites "communautaires" qui accueillent les enfants originaires de pays non arabophones, pour leur permettre un accès à l'éducation puisque l'enseignement s'y fait dans leur langue maternelle. Toutefois, cela limite par là même l'intégration de ces enfants dans la société émirienne. 

L'UNICEF dénonce également la pratique du trafic d'enfants et le travail forcé. En effet, de nombreux enfants immigrés sont enlevés et vendus dès l'âge de 4 ou 5 ans. Ces enfants qui devront travailler, seront soumis à des actes de torture et de maltraitance. En ce qui concerne les châtiments corporels, ceux-ci sont interdits à l'école. Cependant, ils sont autorisés dans le cadre privé et peuvent même être infligés comme sanction dans le cadre judiciaire. 

L'article dénonce également la pratique de la peine de mort. Les Emirats ont déjà condamné des enfants mineurs à la peine de mort, alors même que cela constitue un interdit de la Convention Internationale des Droit de l'Enfant, dont les Emirats sont signataires. Pour finir, l'article évoque le problème du mariage des enfants, illégal aux EAU. Toutefois, on peut s'interroger sur la réalité des faits. 

Les inégalités sont encore nombreuses aux Emirats, opposants l'homme et la femme, le citoyen et le non-citoyen... et ce sont les enfants qui sont parmi les plus touchés par ces inégalités.

more...
No comment yet.
Rescooped by Marine M. & Héloïse C. from Victor, guide touristique a Dubai et dans les Emirats arabes unis pour des visites privées et sur mesure en français.
Scoop.it!

Ma découverte de Dubaï, la ville de la démesure |

Ma découverte de Dubaï, la ville de la démesure | | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

Son gigantisme a souvent été au cœur de discussions controversées, pourtant je n’avais jamais envisagé m’y rendre un jour… Destination phare pour le tourisme de luxe, superficielle et démesurée.


Via Visiter Dubai
Marine M. & Héloïse C.'s insight:

L'auteur de cet article est une française qui nous offre le point de vue d'un touriste dans la riche ville de Dubaï dont elle montre la démesure, dès son arrivée à l'aéroport. Elle confirme ou infirme par son récit les idées reçues sur l'émirat le plus riche du pays. Allant dans le sens de la démesure de Dubaï, ce récit étoffe le précédent scoop concernant le plus grand centre commercial du monde, mais autre fait intéressant, la rédactrice fait également mention du vieux Dubaï, ville plus traditionnelle dont on parle peu, écrasée par la démesure de la ville nouvelle toute proche. Si cette partie de l’Émirat a tendance à adoucir le regard habituellement porté sur celui-ci, Dubaï ne tarde pas à retrouver les caractéristiques qui lui sont propres, notamment avec le Dubaï Mall, géographiquement situé dans la vieille ville. Le contraste est frappant entre les deux parties de la ville, l'une typique du monde arabe, l'autre marquée par la mondialisation. Tout semble prendre une mesure incroyable dans le temple de la consommation qu'est le centre commercial. L'article se conclut par la phrase « A Dubaï, tout est faisable ! » : dans cette ville qui semble avoir perdue le sens de la mesure, tout est à disposition des touristes. Ainsi, elle apparaît comme un pôle touristique qui répond en grande partie aux idées qui font sa réputation.  

more...
Visiter Dubai's curator insight, February 25, 2014 9:58 PM

Un récit d'escale à Dubai.

Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Le nautisme, une tradition ancestrale à Dubaï

Le nautisme, une tradition ancestrale à Dubaï | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

Dubaï, qui a récemment accueilli une étape de l’EFG Sailing Arabia – The Tour, entretient depuis toujours de forts liens avec la mer. Aujourd’hui, l’Émirat accueille de nombreuses compétitions et propose une multitude d’activités nautiques.

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

L’Émirat de Dubaï a une tradition maritime ancestrale déjà présente au XIXe siècle. Sa place avantagée lui permet une ouverture sur les pays du Golfe, du sous-continent indien et de la Corne de l'Afrique. D'abord très développé autour de la pêche et du commerce maritime grâce à son port naturel à l'embouchure de l'Estuaire de Dubaï qui abritaient les marins des éléments naturels et de la piraterie, l’Émirat a découvert ses gisements pétroliers après la Seconde Guerre mondiale, une découverte qui est à l'origine de sa richesse actuelle et du développement de nouvelles infrastructures tel que le second port artificiel de Jebel Ali (photo), le plus important du pays aujourd'hui. Dubaï reste très tournée vers la mer avec notamment un développement des sports nautiques, tels que le flyboard, la plongée ou la planche à voile, des sports permis par le climat idéal et le vent régulier. Dubaï propose également des excursions pour se replonger dans la tradition maritime des pêcheurs d'antan. Innovations et tradition marquent l'activité nautique de Dubaï qui est aujourd'hui un véritable hub maritime et un lieu de tourisme.  

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

A Dubaï, une smart city est en projet

A Dubaï, une smart city est en projet | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it
La tendance des smart cities s’amplifie jusqu’aux Emirats Arabes Unis : la ville de Dubaï devrait ainsi se doter d’une ville durable intelligente, baptisée Desert Rose en raison de sa ressemblance avec une fleur poussant dans le désert local.
Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Aux Emirats arabes unis, Dubaï accueillera bientôt dans son désert une smart city ou ville durable intelligente nommée Desert Rose dont le rôle sera essentiellement résidentiel. Ce concept de ville intelligente cherche à répondre aux besoins grandissant du développement dans une optique durable notamment en terme de mobilité, d'environnement, de mode de vie et d'économie. Si aucune date n'est encore connue pour ce nouveau projet, il n'est pas sans rappeler la ville nouvelle Masdar en construction dans le désert d'Abou Dhabi et dont l'ouverture ne se fera qu'en 2020. Les Emirats arabes unis, pays souvent considéré pour sa richesse pétrolière, s'inscrit de plus en plus dans une politique de développement durable à la hauteur de sa démesure par des projets stupéfiants.

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Abou Dhabi : l'appel du futur (PHOTOS)

Abou Dhabi : l'appel du futur (PHOTOS) | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it
La capitale des Émirats arabes unis semble avoir poussé tout d’un coup. Le temps d’un clignement de paupières et voilà que des centaines de bâtiments tous plus impressionnants les uns que les autres alignaient leur opulence.
Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Capitale de l'Emirat du même nom mais aussi des Emirats arabes unis, Abou Dhabi n'a pas fini d'étonner. Ville de la démesure, elle est marquée par une forte présence étrangère et le luxe est partout, même dans la construction de la Mosquée Sheikh Zayed, finie en 2007. Les Émirats arabes unis sont un pays très jeune d'à peine 43 ans, l'avenir s'offre donc à lui et occulte souvent le passé. Simple village de pêcheurs en 1930, la ville a vu des bâtiments toujours plus grands naître dans son paysage mais de plus en plus, une politique de développement durable essaye de s'installer, comme le montre l'exemple de la ville verte Masdar. Seulement, avec un avenir aussi présent, le passé est souvent oublié. On découvre cependant avec surprise la place qu'occupent les faucons dans ce pays qui a fait du rapace son symbole. Alors que le tourisme s'intéresse principalement aux nouvelles infrastructures, des initiatives conduisent à mettre en avant le passé du pays, autant dans ses bâtiments que dans ses anciennes activités, une autre forme de richesse que celle exposée par le luxe.

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Le Forum International des Laïques Arabes mobilise pour le soutient de la candidature d’Assissi

Le Forum International des Laïques Arabes mobilise pour le soutient de la candidature d’Assissi | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

"Le Forum International des Laïques arabes a publié un communiqué dans lequel il déplore l’évolution qu’ont connue les révolutions du printemps arabe, du fait de la mainmise opérée par les frères musulmans supportés par le Qatar et la Turquie."

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Dans la continuité du conflit qui oppose l'Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis à la Tunisie  et au Qatar, le forum des Laïques Arabes publie un communiqué dans lequel il incite à la lutte contre les Frères musulmans soutenus par la Tunisie et le Qatar. Ainsi le forum appelle à une mobilisation de l'ensemble des populations arabes pour soutenir la candidature d'Abdelfattah Assissi aux présidentielles égyptiennes. Pour eux, ce candidat est le seul a pouvoir relever le pays de la situation de crise dans lequel il se trouve. Les pays arabes sont appelés à suivre les Emirats arabes unis et l'Arabie saoudite qui s'opposent fortement aux Frères Musulmans. 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Les Emirats arabes unis revendiquent le Qatar - MENA Post

Les Emirats arabes unis revendiquent le Qatar - MENA Post | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

Le 2 avril dernier, le général Dhahi Khalfane, ancien chef de la police de Dubaï promu numéro deux de la sécurité de l’émirat, a affirmé sur Twitter que le Qatar faisait “partie intégrante des Emirats». «Nous réclamons de récupérer Qatar à la frontière duquel nous devons dresser comme huitième membre  des Emirats» a-t-il encore affirmé. 

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Dans la suite des tensions récentes entre les Emirats arabes unis et le Qatar, le 2 avril dernier le général Dhahi Khalfane, alors membre important de la sécurité de Dubaï, revendique le Qatar sur Twitter. Selon lui, le Qatar doit devenir le huitième membre des Emirats. Dans le même temps, il critique des personnalités politiques tel que Youssef Al-Quaradi, grande figure associée aux Frères musulmans, et Azmi Béchare, ancien député arabe israélien devenu conseiller de l'émir du Qatar. Cet article montre, entre autre, le rôle grandissant des réseaux sociaux tel que Twitter sur la scène politique. En effet, les réseaux sociaux se font le reflet des tensions, comme ici entre les Emirats et le Qatar. Les problèmes entre les deux pays semble semblent encore s'aggraver, le conflit ayant été déclenché par le soutient du Qatar aux Frères musulmans en lutte pour le pouvoir en Egypte. 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

La fête des Lumières de Lyon enflamme Dubai

La fête des Lumières de Lyon enflamme Dubai | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

"L'émirat s'offre une version sur mesure de l'événement emblématique de la cité des Gaules. Cocorico ! La "french touch" a décidément de belles heures devant elle... Jusqu'au 29 mars, Dubai accueille une version sur mesure de la célèbre fête des Lumières lyonnaise."

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Après le Kumbh Mela (un pèlerinage hindou), le carnaval de Rio et l'Oktoberfest de Munich (fête de la bière), la fête des Lumières lyonnaise est le quatrième plus grand événement festif mondial en termes de fréquentation. L’Émirat de Dubaï a justement demandé à la direction de la fête lyonnaise d'exporter son savoir-faire artistique et technique pour métamorphoser le centre-ville dans le cadre du premier Dubai Festival of Light. Des artistes "lumière" français ont été dépêchés et participent à cette fête pour illuminer chaque infrastructure du centre-ville Downtown Dubai, sur près de deux kilomètres carrés.  

Après le Louvre Abu Dhabi, la France semble avoir une certaine influence culturelle aux Emirats arabes unis. Pourtant, il ne faut pas oublier que la fête des Lumières est à l'origine une fête chrétienne, ici importée aux Emirats, pays musulman, ce qui ne manque pas de montrer que la célébrité de cet événement est plus due à son aspect esthétique qu'à son sens premier. 

 

Best of The Dubai Festival of Light 2014 : 

http://www.youtube.com/watch?v=mcwHoztVglg

 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Les Emirats arabes unis offrent un million de dollars au meilleur professeur du monde

Les Emirats arabes unis offrent un million de dollars au meilleur professeur du monde | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it
Une fondation a pour projet de remettre le prix du meilleur professeur du monde. A la clé : une récompense d'un million de dollars. Comment être l'heureux élu ?
Marine M. & Héloïse C.'s insight:

La Varkey Gems Foundation, basée à Dubaï, aux Emirats arabes unis, est une fondation qui promeut l'accès à une qualité d'éducation pour les enfants défavorisés. Elle a pris l'initiative de remettre un prix d'un million d'euros au meilleur professeur du monde. La compétition, ouverte mardi 18 mars aux Emirats arabes unis, est accessible à tous les professeurs du monde, sous réserve qu'ils aient une classe d'élèves de moins de 18 ans. Le gagnant devra être un professeur exemplaire certes dans les résultats de ses élèves, mais il devra aussi sortir de l'ordinaire et servir de modèle par ses engagements. Au mois d'octobre, un comité se rassemblera pour réduire la liste des candidats à dix personnes. Le gagnant du million d'euros sera nommé au printemps 2015 et s'engagera à devenir un ambassadeur mondial de la fondation pour laquelle il devra s'exprimer en public dans des forums afin de promouvoir la profession d'enseignant.

Le problème de l'éducation est un problème à l'échelle mondiale et plusieurs initiatives sont lancés pour promouvoir cette profession, notamment par l'Unesco qui a lancé fin février l'opération TeacherTuesday qui recueille des témoignages de professeurs diffusés tous les mardis. Ici un article qui développe les difficultés auxquelles l'éducation doit faire face et reprend les deux exemples de la compétition lancée par les Emirats arabes unis et l'opération de l'Unesco : http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/question-d-education/profs-qui-veut-gagner-un-million-1356891-2014-03-20

 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Opération séduction pour Jomâa en visite aux Emirats arabes unis

Opération séduction pour Jomâa en visite aux Emirats arabes unis | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it
Le chef du gouvernement Mehdi Jomâa et la délégation l'accompagnant poursuivent, dimanche, leurs pourparlers avec les hauts responsables des Emirats arabes unis (EAU), pour promouvoir la coopération économique entre la Tunisie et les Emirats, selon des sources officielles de la délégation.
Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Samedi 15 mars, Jomâa, le chef du gouvernement tunisien, entamait sa tournée du Golfe avec sa visite aux Émirats arabes unis. En effet, la Tunisie souhaite redonner de l'élan aux relations diplomatiques entre les deux pays. Ces relations s'étaient détériorées depuis 2013 en raison de la situation politique difficile de l’État tunisien. Toutefois, aujourd'hui les Émirats arabes unis affirment leur soutien au peuple tunisien, un soutien nécessaire pour leur permettre de surmonter cette phase transitoire. La Tunisie doit , entre autre, organiser les prochaines élections présidentielles et législatives du pays. Mongi Hamdi, ministre des Affaires Étrangères tunisien, affirme que la situation du pays s'est améliorée : « nous sommes venus aux Emirats et dans la région du Golfe pour dire que la situation en Tunisie est meilleure sur le plan politique et sécuritaire et que le terrain était favorable au retour des investisseurs dans le pays ». La richesse des EAU leur confère un réel poids sur la scène internationale, notamment au niveau des investissements. La Tunisie souhaite avant tout développer encore davantage la coopération commerciale qu'il existe entre les deux États, celle-ci étant déjà conséquente puisqu'en 2013, ces échanges représentaient 310 millions de dollars.

Jomâa compte se rendre, dans la même perspective, dans d'autres pays du Golfe comme l'Arabie Saoudite, le Bahreïn et le Qatar.  

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Les Emirats arabes unis, à la suite du Qatar, instaurent un service militaire obligatoire

Les Emirats arabes unis, à la suite du Qatar,  instaurent un service militaire obligatoire | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

Le Qatar et les Émirats arabes unis viennent de décider d’imposer un service militaire obligatoire à leurs populations. L’évolution de la situation régionale semble n’avoir été qu’un élément déclencheur. Les fondements apparaissent en effet anciens et essentiellement d’ordre intérieur. Il est très improbable que ces exemples soient suivis dans le reste du Conseil de coopération du Golfe (CCG)."

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

L'instauration d'un service militaire aux Emirats serait avant tout le fruit d'une volonté de consolidation nationale. Le projet de loi du 20 janvier propose un service militaire pour les hommes entre 28 et 30 ans. Cette mesure permettrait, entre autre, une certaine "émiratisation" d'une armée où la proportion d'étranger est importante du fait même de la faible population des Emirats. Ce projet vise le développement d'un esprit national, supplantant l'appartenance à un émirat ou un autre. Cependant, certains de ces émirats comme Dubaï et Ras al-Kaimah s'opposent à cette volonté.

L'instauration de ce service militaire est également le résultat d'une préoccupation sécuritaire des dirigeants. Ainsi, le contexte régional difficile constitue un des éléments déclencheurs de cette mesure, du fait des tensions grandissantes entre sunnites et chiites.

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Des trous dans l'alliance des monarchies du Golfe: l'Arabie Saoudite, le Bahreïn et les Emirats retirent leurs ambassadeurs du Qatar

Des trous dans l'alliance des monarchies du Golfe: l'Arabie Saoudite, le Bahreïn et les Emirats retirent leurs ambassadeurs du Qatar | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

"L'Arabie saoudite, le Bahrein et les Emirats ont retiré leurs ambassadeurs au Qatar, accusé de se mêler des affaires de ses voisins. Une crise diplomatique sans précédent... C’est une guerre diplomatique absolument sans précédent et, partiellement, au grand jour que se livrent depuis mercredi quatre des six monarchies arabes pétrolières du Golfe : l’Arabie Saoudite, Bahrein et les Emirats arabes unis d’un côté, le Qatar de l’autre. Jusqu’à présent, ces quatre pays étaient partenaires économiques et alliés militaires au sein du Conseil de coopération du Golfe (CCG), une organisation à vocation essentiellement sécuritaire créée en 1981 – qui compte aussi le Koweït et le sultanat d’Oman."

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Depuis longtemps déjà, des tensions existaient entre les monarchies du Golfe. Cependant, ces tensions aboutissent aujourd'hui à une réelle crise diplomatique, une crise sans précédent. En effet, l'Arabie Saoudite, le Bahreïn et les Emirats arabes unis ont retiré leurs ambassadeurs du Qatar, accusant ce dernier d'intervenir dans les affaires de ses voisins. Cette crise n'est pas sans remettre en question le partenariat économique et l'alliance militaire qu'il existaient entre ces pays au sein du Conseil de Coopération du Golfe (CCG). Cette organisation, à vocation sécuritaire, comprend également le Koweït et le sultanat d'Oman. Le Qatar à fait savoir qu'il ne souhaitait pas retirer ses ambassadeurs de ces territoires. 

Outre la politique d'ingérence du Qatar, l'Egypte constitue l'un des enjeux majeurs opposants les pays du Golfe. En effet, le Qatar mène une politique agressive et ouvertement favorable aux Frères musulmans, notamment en Egypte. L'Arabie Saoudite, le Bahreïn et les Emirats arabes unis soutiennent, quant à eux, le pouvoir égyptien. 

On peut se demander quelles pourraient être les conséquences de cette crise diplomatique à long terme. Elle pourrait , en outre, ralentir les investissement au sein des pays du CCG mais plus grave, elle pourrait avoir un impact direct sur toute la région en complexifiant encore la crise syrienne. 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine M. & Héloïse C.
Scoop.it!

Emirats arabes unis : un code vestimentaire pour les touristes et les expatriés

Emirats arabes unis : un code vestimentaire pour les touristes et les expatriés | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

"Face à l'augmentation des mécontentements liés à la tenue vestimentaire des touristes et expatriés, un membre du Conseil National et Fédéral des Emirats Arabes Unis a demandé à ce qu'un code vestimentaire soit appliqué au sein du territoire. Une manière aussi de répondre aux lois islamophobes en Occident imposant aux musulmanes de se dévoiler."

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Cet article issu de ajib.fr (L'islam au quotidien : buzz, actualités, débats), met en lumière la différence de culture qu'il existe entre les Emirats et les pays occidentaux.

Le tourisme est, depuis quelques années déjà, un des fondements de l'économie des Emirats, permettant de préparer l'après pétrole. Tous les ans, des centaines de milliers d'occidentaux se pressent à Dubaï et Abu Dhabi. Cependant, cela n'est pas sans affecter la population locale qui réclame plus de "décence" de la part des touristes occidentaux. Une campagne de sensibilisation destinée aux touristes avait notamment été lancée par deux femmes émiraties, jugeant l'attitude des touristes indécente et irrespectueuse des valeurs musulmanes (http://www.lepoint.fr/monde/les-emirats-arabes-unis-reclament-de-la-decence-aux-femmes-occidentales-25-05-2012-1465110_24.php).

Hamad Ahmad Al Rahoumi, membre du Conseil national des Emirats arabes unis, demande alors qu'un "code vestimentaire" soit appliqué sur l'ensemble du territoire. Il évoque notamment, les lois qui, dans les pays occidentaux, interdisent le port du niqab : "Tous les pays occidentaux ont adopté des lois visant les personnes de l’extérieur venues travailler ou visiter leur pays. Par exemple, ils ont interdit le niqab, le hijab, et c’est leur droit. De la même manière, les Émirats Arabes Unis ont une culture arabe et islamique et ils devront les respecter si ils souhaitent séjourner et visiter notre pays". 

Cette proposition a notamment obtenue le soutient du ministre de la Culture et de la Jeunesse mais, aujourd'hui, elle n'a toujours pas été adoptée par les dirigeants des Emirats. En effet, on peut se demander quel impact ce "code vestimentaire" pourrait avoir sur l'activité touristique et sur l'image des Emirats en général. 

Aujourd'hui, les émiriens revendiquent leur culture et leurs valeurs et dénonce un irrespect des occidentaux à leur égard. 

more...
No comment yet.
Suggested by Céline
Scoop.it!

Le renforcement du modèle de développement urbain de Dubaï après la crise | Urbanités

Le renforcement du modèle de développement urbain de Dubaï après la crise | Urbanités | Les Emirats arabes unis : progrès, démesure et inégalités. | Scoop.it

A LA RECHERCHE DES SIGNES DE LA CRISE DANS LA VILLE DE DUBAÏ

Le paysage urbain de Dubaï est souvent représenté comme une ville très dense structurée autour d’une autoroute principale, la Sheikh Zayed Road, autour de laquelle sont disposés des immeubles de grande hauteur comptant jusqu’à 40 voire 60 étages. Il est présenté ainsi dans la communication officielle dont l’ouvrage de P. Ziaian est un exemple. 

Dans la réalité, en 2013, plus de 90% de l’Emirat est encore largement désertique, seuls 100 km⊃2; ont été urbanisés, et cela surtout le long du littoral. Le développement urbain conduit par les acteurs de la promotion immobilière a commencé à conquérir des parcelles situées à l’intérieur du territoire de l’Emirat.

[...]

L’auteur [Clémence Montagne], géographe-urbaniste, vit et travaille aux Emirats Arabes Unis. Doctorante à l’Université Paris-Sorbonne, au sein du laboratoire ENeC (UMR 8185), elle s’intéresse à la fabrique de la ville émirienne et au rôle des infrastructures de transports dans l’urbanisme.

Marine M. & Héloïse C.'s insight:

Cet article nous présente le modèle du développement urbain de Dubaï que la crise financière paraît, sous certains aspects, avoir renforcé.

Conséquence de la crise sur le secteur de l'immobilier, de nombreuses constructions dans l'Emirat de Dubaï ont été stoppées et abandonnées. Malgré ces difficultés immobilières, le gouvernement garde une volonté de présenter une image positive du développement urbain de la ville. Plateforme privilégiée d'import, d'export et de placements de fond d'investissements, elle apparaît comme une cité globale et fait l'objet d'un développement urbain important depuis le début de ce siècle. Le fait qu'elle soit très active et flexible fait d'elle une ville aux nombreux avantages et intérêts. Pourtant, la crise financière l'a d'autant plus touchée que sa richesse est basée sur le secteur de la construction et du bâtiment. Endettée de plusieurs milliards de dollars, Dubaï mène dorénavant de nombreux projets pour le futur, telle que la candidature à l'Exposition Universelle de 2020 qu'elle a d'ailleurs remportée. Aujourd'hui, architectes et urbanistes de l'Emirat affirment que l'aménagement urbain et les projets d'infrastructures débutés avant la crise ont repris leur cours et sont complets ou quasiment, bien que cette affirmation puisse être remise en cause. Un nouveau plan de régulation du développement urbain préconise de préserver le paysage du désert en limitant le développement urbain et offre la possibilité d'urbaniser sur la mer, projet qui implique des infrastructures au coût très élevé. Si Dubaï peut apparaître comme modèle, c'est également un contre-modèle : alors que le modèle urbain s'est modifié, son modèle de développement territorial et économique est toujours le même. Malgré une crise qui l'affecte encore, Dubaï continue d'être une source de confiance pour les habitants et responsables de l'aménagement qui ne changent pas leurs méthodes. Dubaï, ville pleine de paradoxes, qui semble sous certains aspects progresser dans de nouvelles méthodes mais préserver ses méthodes traditionnelles sous d'autres.

 

more...
François Arnal's curator insight, June 17, 2014 2:49 AM

publié sur le Scoop it de Marine et d'Héloise en K42