ehealth
26 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Danielle Salomon from Health, Digital Health, mHealth, Digital Pharma, hcsm latest trends and news (in English)
Scoop.it!

2014 Global health care sector outlook | Deloitte | Life Sciences and Health care industry reports & services

2014 Global health care sector outlook | Deloitte | Life Sciences and Health care industry reports & services | ehealth | Scoop.it
Explore the top issues facing global health care organizations & considerations as they seek to grow and address today's challenges. (What's the impact of an aging global population on the global #healthcare sector?

Via HealthlinkNY, Celine Sportisse
more...
No comment yet.
Rescooped by Danielle Salomon from Health, Digital Health, mHealth, Digital Pharma, hcsm latest trends and news (in English)
Scoop.it!

FDA's slow process hurts innovation: Column

FDA's slow process hurts innovation: Column | ehealth | Scoop.it
Agency keeps us safe, but process could slow development of low-risk health technology.

Via Philippe Loizon, Celine Sportisse
Danielle Salomon's insight:

Quand les autorités s'en mêlent ...

more...
No comment yet.
Scooped by Danielle Salomon
Scoop.it!

Christelle Ayache, Responsable Santé Bien Être de CAP DIGITAL, à Silver Economy Expo 2013

more...
No comment yet.
Rescooped by Danielle Salomon from Télémédecine & e-Santé
Scoop.it!

Ils créent le boîtier de santé électronique

Ils créent le boîtier  de santé électronique | ehealth | Scoop.it
La startup toulousaine MHComm, créée par des anciens de Freescale, s'agrandit. Elle s'impose dans la technologie des soins à domicile avec son boîtier électronique. L'aventure est partie de deux plans sociaux.

Via Clinique PASTEUR
more...
Rescooped by Danielle Salomon from Télémédecine & e-Santé
Scoop.it!

Clinique Pasteur - Vers la e-santé avec pragmatisme (DSIH)

Clinique Pasteur - Vers la e-santé avec pragmatisme (DSIH) | ehealth | Scoop.it

La clinique Pasteur de Toulouse est régulièrement
à l’honneur, et pas seulement sur le plan médical.
Connue pour son excellence en chirurgie cardiaque
notamment, elle a aussi de l’expérience à revendre


Via Clinique PASTEUR
more...
Clinique PASTEUR's curator insight, June 18, 2013 11:33 AM

 

Publié Septembre 2011

Clinique PASTEUR's curator insight, June 18, 2013 11:34 AM

 

Publié Septembre 2011

Rescooped by Danielle Salomon from Télémédecine & e-Santé
Scoop.it!

Robotique Médicale: Une première mondiale à Pasteur

Robotique Médicale: Une première mondiale à Pasteur | ehealth | Scoop.it

Le robot est-il l'avenir du chirurgien? On peut le penser après l' opération qui a été effectuée hier matin à la clinique Pasteur, à Toulouse. Après la cryothérapie mise en place en mars 2010 et une cinquantaine de cas traités aujourd'hui, le service de rythmologie de la clinique touousaine spécialisée notamment en cardiologie, utilise en effet un robot surnommé « Amigo ». La clinique a reçu mercredi 22 septembre de la société Catheter Robotics (USA), sous l'égide de Boston Scientific, un robot singulier au nom révélateur sur sa relation avec son utilisateur. « Amigo » est un robot novateur en rythmologie car il reproduit précisément le geste du cardiologue lors du maniement du cathéter d'ablation sur des procédures par radiofréquence. Le praticien manipule à distance la télécommande du robot


Via Clinique PASTEUR
more...
No comment yet.
Rescooped by Danielle Salomon from Télémédecine & e-Santé
Scoop.it!

Les mobinautes, ces e-patients pas comme les autres | Fédération de l'Hospitalisation Privée

Les mobinautes, ces e-patients pas comme les autres | Fédération de l'Hospitalisation Privée | ehealth | Scoop.it

Aujourd’hui ce sont près de 7 millions de Français* qui s’informent sur leur santé sur le web via les smartphones ou encore des tablettes. Une particularité à prendre en compte par tous les acteurs de santé…

Portrait-robot du mobinaute santé


Via catherine cerisey, Clinique PASTEUR
more...
No comment yet.
Rescooped by Danielle Salomon from Télémédecine & e-Santé
Scoop.it!

Classement du Nouvel Obs : Cardiologie, Traitement des AVC et Traumatologie

Classement du Nouvel Obs : Cardiologie, Traitement des AVC et Traumatologie | ehealth | Scoop.it

«Regardons sur 20 ans l’histoire de la cardio au CHU de Toulouse. C’est ici qu’a été faite la première dilatation coronaire au monde par ballonnet. C’était à l’époque du Pr Jean Marco. Les premières poses de stents coronariens ont été réalisées aussi à Toulouse. La cardio est donc en pointe depuis longtemps et poursuit son avancée pour rester dans le peloton de tête national», indique le Professeur Bernard Pradères, président de la commission médicale d’établissement. En cardiologie, la clinique Pasteur arrive au premier rang national pour le traitement de l’infarctus. « ll y a une émulation entre le CHU et la clinique Pasteur. Les relations sont parfois tendues, mais toujours stimulantes et amicales pour la bonne raison que la plupart des cardios sortent du centre de formation du CHU.


Via Clinique PASTEUR
more...
No comment yet.
Rescooped by Danielle Salomon from eHealth in Switzerland
Scoop.it!

Une application mobile pour aider les asthmatiques à repérer les symptômes

La fondation Dalle Molle pour la qualité de la vie a récompensé cet après-midi deux projets d'intérêt général. L'un deux concerne une application mobile pour aider les asthmatiques à gérer leur maladie. Découverte de cette technologie innovante dans ce journal.


Via ICT_Sierre
more...
François Seppey's curator insight, October 15, 2013 4:20 AM

Reconnaissance pour le travail de la HES-SO Valais-Wallis et, en particulier, de sa collaboratrice Nicole Glassey!

Rescooped by Danielle Salomon from eHealth in Switzerland
Scoop.it!

Dynamisez votre rentrée avec notre rapport eSanté

Dynamisez votre rentrée avec notre rapport eSanté | ehealth | Scoop.it
A l'occasion de la rentrée, Alp ICT le Cluster High Tech des entreprises et instituts romands vous invite à  découvrir son nouveau rapport Veille ICT

Via ICT_Sierre
more...
No comment yet.
Rescooped by Danielle Salomon from eHealth in Switzerland
Scoop.it!

Can you trust medical information on the internet?

A vast amount of medical information is available on the internet but it is very difficult to judge its quality, particularly for those of us who lack medical knowledge. Professor Henning Müller of the KHRESMOI project tells us about his work to develop a search system for biomedical information.


Via ICT_Sierre
more...
No comment yet.
Rescooped by Danielle Salomon from eHealth in Switzerland
Scoop.it!

Innovation: une application pour améliorer la prise en charge des patients

Innovation: une application pour améliorer la prise en charge des patients | ehealth | Scoop.it

Un étudiant de la HES-SO Valais-Wallis a conçu une application mobile qui pourrait faciliter le travail du corps médical. Présenté récemment à un congrès au Danemark, son projet est reconnu par la communauté scientifique internationale.


Via ICT_Sierre
more...
No comment yet.
Rescooped by Danielle Salomon from eHealth in Switzerland
Scoop.it!

Votre dossier médical bientôt consultable sur smartphone

Votre dossier médical bientôt consultable  sur smartphone | ehealth | Scoop.it
Votre dossier médical bientôt consultable par un médecin sur tablette ou sur smartphone ! Un procédé nouveau que vient de mettre au point le laboratoire "Orange Labs" de Caen en Normandie.

Via Stéphanie Chevrel, ICT_Sierre
more...
Suzana Biseul PRo's curator insight, March 10, 2015 12:21 PM

Bonne idée ou pas ?

Rescooped by Danielle Salomon from Health, Digital Health, mHealth, Digital Pharma, hcsm latest trends and news (in English)
Scoop.it!

3d Printing in Medicine: The Future is Now (Infographic)

3d Printing in Medicine: The Future is Now (Infographic) | ehealth | Scoop.it
 
 THE FUTURE IS NOW IN 3D PRINTING
by John Bennett MD
SOURCE
3D Printing has arrived in Medicine.  It is going to have an increasingly large role

Via Celine Sportisse
more...
No comment yet.
Scooped by Danielle Salomon
Scoop.it!

3 Ways Tablets Will Improve Healthcare in 2014 - | Power Your Practice

3 Ways Tablets Will Improve Healthcare in 2014 - | Power Your Practice | ehealth | Scoop.it
Over the last five years, tablets have made their way into almost every medical practice in the U.S.
more...
No comment yet.
Rescooped by Danielle Salomon from Télémédecine & e-Santé
Scoop.it!

La prescription manuscrite informatisée a la faveur des médecins

La prescription manuscrite informatisée a la faveur des médecins | ehealth | Scoop.it

Après avoir développé son dossier patient informatisé d'établissement (DPE), la clinique Pasteur de Toulouse a introduit en 2007 un système de prescription manuscrite informatisée qui a la faveur des médecins.


Via Clinique PASTEUR
more...
Clinique PASTEUR's curator insight, June 13, 2013 4:16 PM

Abonnés | 04/12/2007

Rescooped by Danielle Salomon from Télémédecine & e-Santé
Scoop.it!

Une jeune pousse toulousaine séduit les plus grands hôpitaux

Une jeune pousse toulousaine séduit les plus grands hôpitaux | ehealth | Scoop.it
Une jeune pousse toulousaine séduit l'un des plus grands hôpitaux ...
Frenchweb.fr
Elle vient de signer un partenariat stratégique avec le Presbyterian Hospital de l'Université de Columbia à New-York.

Via Lydia Gracia, Clinique PASTEUR
more...
Lydia Gracia's curator insight, May 27, 2013 5:49 AM

Toujours des belles initiatives à Toulouse.... capitale de l'innovation?

Lydia Gracia's comment, June 20, 2013 6:01 AM
Vous pouvez l'être, c'est avec votre confiance et votre engagement que leur travail est possible.
Christophe Guyomar's curator insight, July 25, 2013 10:25 AM

Une des plus belles start-up française dans le secteur de l'e-santé

Rescooped by Danielle Salomon from Télémédecine & e-Santé
Scoop.it!

Les origines du Quantified Self (Video TED@Cannes 2010)

A TED@Cannes, Gary Wolf donne en 5 minutes un aperçu d'un nouveau passe temps intriguant : utiliser les applications mobiles et les gadgets pour suivre et analyser votre corps, humeur, nutrition, dépenses -- à peu près tout ce que vous pouvez...

Via Clinique PASTEUR
more...
No comment yet.
Rescooped by Danielle Salomon from Télémédecine & e-Santé
Scoop.it!

Prescrire des applications aux patients pour éviter les consultations inutiles | Santé

Prescrire des applications aux patients pour éviter les consultations inutiles | Santé | ehealth | Scoop.it
Le Département de la Santé du Royaume-Uni a l'intention de demander aux médecins du pays d'encourager leurs patients à avoir recours à des applications mobiles pour suivre leurs signes vitaux et leurs symptômes dans toutes sortes de situations, de la grossesse au diabète, afin de réduire les consultations inutiles.

Le Département de la Santé indique qu'environ 15 000 patients, au Royaume-Uni, ont déjà recours aux applications de leurs téléphones mobiles pour transmettre des données à leur médecin.

Le Département de la Santé espère ainsi faire économiser des «millions de livres sterling» au système de santé public du pays (le National Health Service, ou NHS), et souligne qu'en augmentant la fréquence des transmissions de données vers les médecins, ceux-ci seront mieux à même de suivre l'évolution des symptômes de leurs patients atteints de maladies chroniques.

D'après un article publié dans le quotidien The Telegraph, le ministère de la Santé estime qu'environ 25% des personnes qui consultent le site et l'application mobile NHS Choices se rendent moins fréquemment chez le médecin que les autres. L'année dernière, l'application NHS Direct a été téléchargée plus d'un million de fois.

«Il y a tant de personnes qui emploient des applis de façon quotidienne pour rester en contact avec leurs amis, se tenir informés de l'actualité ou des horaires des transports en commun», explique le ministre de la Santé Andrew Lansley dans un communiqué. «Je veux juste banaliser l'utilisation d'applis pour surveiller sa pression artérielle, trouver le centre de soin le plus proche et obtenir des infos pratiques pour rester en forme. Avec davantage d'informations de ce type à portée de doigts, les patients peuvent vraiment se retrouver aux commandes».

Andrew Lansley a établi une liste de 500 applis et autres outils que le NHS envisage de recommander aux médecins pour les prescrire à leurs patients, mais le NHS attend des retours de l'opinion publique pour savoir quelles applis sont les plus pertinentes. Les critères de sélection sont le petit prix ou la gratuité, d'après le Telegraph

.

Via dbtmobile, Clinique PASTEUR
more...
PINEAU Léa's comment, May 14, 2013 12:12 PM
Cette article traite de la volonté du Royaume-Uni d'encourager l'utilisation d'applications médicales par les patients.
ID Bien Etre & Santé's comment, August 12, 2013 1:35 PM
ca serait bien d'inciter aussi les patients francais à utiliser des applis, ca permettrait d'éviter des consultations inutiles.Rest à voir la pertinence de ces applications
Louis Joseph's comment, April 10, 2015 2:15 PM
cela devient risible avec une application qui n'a rien à voir avec la médecine mais du business !
Rescooped by Danielle Salomon from Télémédecine & e-Santé
Scoop.it!

Illustrer le diagnostic au patient est désormais possible avec des applications

Illustrer le diagnostic au patient est désormais possible avec des applications | ehealth | Scoop.it

L'atelier.net


Via Clinique PASTEUR
more...
Clinique PASTEUR's curator insight, November 5, 2013 12:43 PM

Des applications permettent au personnel soignant de présenter des contenus éducatifs spécifiques aux patients.

Rescooped by Danielle Salomon from eHealth in Switzerland
Scoop.it!

internet devient la première source d’information médicale pour 56 % des généralistes

Baromètre du Cessim : basculement vers le digital


 Pour la première fois en 2013, l'internet devient la première source d’information médicale pour 56 % des généralistes. Au total, 80 % d'entre eux s’intéressent de plus en plus aux nouveaux médias, particulièrement au e-learning, aux e-événements et aux web TV.

C’est le 20 septembre dernier que le Cessim (Centre d’étude des supports d’information médicale), dont l’UDA est membre fondateur, présentait sonBaromètre numérique 2013 sur l’utilisation professionnelle de l'internet par les professionnels de santé. Dans un contexte marché 2013 chaotique, connaissant des bouleversements économiques et technologiques, il fait état d’un nouveau paradigme des systèmes d’information. Le désarmement commercial de l’industrie pharmaceutique et l’augmentation des contraintes du marché (pénétration croissante des génériques, chute des prix, déremboursement, diminution de la démographie en médecine générale, mises sur le marché plus rares, renforcement des règles de transparence) entraînent de fait une réduction significative des dépenses en matière de promotion, avec une visite médicale (VM) en chute libre et une baisse sensible des investissements presse.
Face à l’explosion des moyens de connexion nomades (smartphone et tablettes), à laquelle s’associe la transposition des médias traditionnels sur le web (les communautés de pairs, le e-learning, la presse online) et une diversification de l’offre d’information en faveur du digital, on assiste cette année à l’avènement des médecins 2.0, avec une hausse des usages pratiques du web (une uniformisation des attitudes) et un délaissement certain des médias traditionnels. On notera, pour les médecins généralistes (MG), une augmentation de la navigation en termes de temps et de fréquence. Les ultra-connectés à l'internet représentent désormais 16 % de cette population, auxquels s’ajoutent 23 % de néophytes, deux types à fort potentiel puisque parallèlement très pénétrés par la VM. Avec les 41 % d’équilibrés, un total de 80 % de médecins s’intéressent de plus en plus aux nouveaux médias, particulièrement au e-learning, aux e-événements et aux web TV. Pour la première fois en 2013, l'internet devient la première source d’information médicale pour 56 % des MG, devant la presse spécialisée pour 52 %.
Si les sites dédiés à une pathologie, les sites institutionnels ou les bases de médicaments sont le tiercé de tête des sources d’information, il est à noter que les web TV, les sites de laboratoires et les sites de santé grand public sont en forte progression. Les spécialistes quant à eux s’ouvrent doucement aux médias innovants, mais avec un intérêt grandissant. Ils continuent cependant de préférer, pour s’informer, la presse spécialisée (70 %) et les échanges entre confrères (56 %), à quasi-égalité avec l'internet (55 %).


Via Isabelle Delignière-Léglise, ICT_Sierre
more...
No comment yet.
Rescooped by Danielle Salomon from eHealth in Switzerland
Scoop.it!

5 ways Google Glass can be used in a hospital

5 ways Google Glass can be used in a hospital | ehealth | Scoop.it

I believe that clinicians can successfully use Google Glass to improve quality, safety, and efficiency in a manner that is less bothersome to the patients.

 

Few examples:

 

1. Meaningful use stage 2 for hospitals. Electronic medication admission records must include the use of “assistive technology” to ensure the right dose of the right medication is given via the right route to the right patient at the right time.  Imagine that a nurse puts on a pair of glasses, walks in the room and Wi-Fi geolocation shows the nurse a picture of the patient in the room who should be receiving medications.  Then, pictures of the medications will be shown one at a time.  The temple touch user interface could be used to scroll through medication pictures and even indicate that they were administered.

 

2.  Clinical documentation. All of us are trying hard to document the clinical encounter using templates, macros, voice recognition, natural language processing and clinical documentation improvement tools.     However, our documentation models may misalign with the ways patients communicate and doctors conceptualize medical information per Ross Koppel’s excellent JAMIA article.  Maybe the best clinical documentation is real time video of the patient encounter, captured from the vantage point of the clinician’s Google Glass.   Every audio/visual cue that the clinician sees and hears will be faithfully recorded.

 

3.  Emergency department dashboards.   Imagine that a clinician enters the room of a patient – instead of reaching for a keyboard or even an iPad, the clinician looks at the patient.   In “tricorder” like fashion, vital signs, triage details, and nursing documentation appear in the Google Glass.   Touching the temple brings up lab and radiology results.  An entire ED dashboard is easily reduced to visual cues in Google Glass.    At BIDMC, we hope to pilot such an application this year.

 

4.  Decision support.  Imagine that a clinician responding to a cardiac arrest uses Google glass to retrieve the appropriate decision support for the patient in question and visually sees a decision tree that incorporates optimal doses of medications, the EKG of the patient, and vital signs.

 

5.  Alerts and reminders.   Imagine that Google Glass displays those events and issues which are most critical, requiring action today (alerts) and those issues which are generally good for the wellness of the patient (reminders).    Having the benefits of alerts and reminders enables a clinician to get done what is most important.


Via nrip, ICT_Sierre
more...
Dominique Dock's comment, August 22, 2013 6:13 AM
Am I glad I'm not too old at 60, to be able to embrace that technology and combine it with my clinical experience of 32 years !
Rescooped by Danielle Salomon from eHealth in Switzerland
Scoop.it!

Swisscom AG : Swisscom étend son activité dans le secteur de la santé | Zone bourse

Swisscom et l'éditeur de logiciels InterComponentWare AG spécialisé dans les solutions eHealth ont conclu un partenariat stratégique. Les deux entreprises ont choisi de s'associer pour proposer dès à présent des solutions complètes sur le marché suisse de la santé, conformes au standard eHealth Suisse.


Via ICT_Sierre
more...
No comment yet.
Rescooped by Danielle Salomon from eHealth in Switzerland
Scoop.it!

How mobile tech can transform health care

How mobile tech can transform health care | ehealth | Scoop.it

Health care providers should be making use of new mobile technologies that can facilitate higher quality of care in every patient interaction. A look at what's available now.

 

A doctor's time is increasingly scarce and expensive. The only scalable, near-term solution is to enable physicians to be more efficient and manage more patients, while empowering them to improve the quality of care they can provide.

 

What if doctors used powerful mobile applications to remotely track their patients' treatment compliance and progress? What if they could provide patients with remote access to their expertise, or to other medical knowledge they trust? What if they kept in- person office visits to the time they're really required for longer, in-depth consultations?

 

There are already some incredible startups developing mobile products that facilitate more efficient (and more economical) delivery of care. While these products, some of which are still in the early stages of development, won't replace or automate a doctor's job, they are great precursors for fostering a more transparent doctor-patient relationship.

 

For example, through patient monitoring and self-tracking, smartphones may help doctors catch early signs of disease. Ginger.io has developed a mobile platform that collects active data (patient-reported) and passive data (who you interact with through your phone and how far you travel during the day), right from a smartphone. This data is available via a web dashboard to authorized doctors and other health care providers who can use it to efficiently manage hundreds of patients. By tracking personal behavioral data, doctors can better understand the health of their patients, provide improved diagnoses and care recommendations, and be alerted quickly to signs of pending health issues.

 


Via nrip, ICT_Sierre
more...
Virtual Project Management, Inc.'s curator insight, September 26, 2013 5:13 PM

A nice commentary on how mobile technology may help improve patient outcomes.

Rescooped by Danielle Salomon from eHealth in Switzerland
Scoop.it!

Invention: des photos depuis le smartphone directement dans le dossier médical du patient

Un étudiant de la HES-SO Valais a développé une application pour smartphone qui permet de compléter le dossier médical d'un patient avec des photos de son accident, ou de l'évolution de ses blessure. Le travail de bachelor encore à l'état de prototype mais qui serait utile au urgentistes et membre du corps médical.


Via ICT_Sierre
more...
No comment yet.