Égypt-actus
408.9K views | +25 today
Follow
Égypt-actus
Égypt-actus
revue de presse sur l'actualité culturelle, archéologique, politique et sociale de l'Égypte
Curated by Egypt-actus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'Egypte entame des pourparlers avec l'OTAN pour une coopération dans la lutte contre le terrorisme

L'Egypte entame des pourparlers avec l'OTAN pour une coopération dans la lutte contre le terrorisme | Égypt-actus | Scoop.it
Negotiations will start between Egypt and the North Atlantic Treaty Organization (NATO) on Monday over methods to boost cooperation to confront terrorism within the organization's role of enhancing the capacities of its Mediterranean partner countries. Hesham Badr, deputy foreign minister for multilateral affairs and international security, said on Sunday before flying to Brussels on a three-day visit to Belgium that he will meet with the NATO deupty secretary to mull aspects of cooperation in the field of combating terrorism, what NATO could do and mechanisms of cooperation between Egypt and NATO. Badr added that during his meeting with several NATO officials he will present achievements in Egypt's transitional roadmap and the government’s intentions of carrying it out. He will also review the dangers of terrorism that Egypt faces. The talks with NATO, according to Badr, comes on the occasion of celebrating 20 years of cooperation between the organization and Mediterranean countries. NATO will also organize trainings for ambassadors and media professionals to enhance capacities. Fifteen media professionals will head to the NATO headquarters on 11 March to attend the training sessions. Edited translation from MENA
more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : fausses menaces envers les touristes ?

Egypte : fausses menaces envers les touristes ? | Égypt-actus | Scoop.it
Le groupe de djihadistes qui a revendiqué l'attaque à la bombe de l'autocar de touristes coréens, aurait donné un ultimatum aux touristes en communiquant sur Twitter. Toutefois, le ministère égyptien du tourisme indique que ce groupe ne dispose pas de compte sur les réseaux sociaux.L'attentat à la bombe perpétré contre un autocar de touristes coréens en Égypte a été revendiqué par un groupe de djihadistes, baptisé Ansar Beit Al-Makdis (« Les Partisans de Jérusalem »), selon Le Monde. 

Cette attaque a fait 4 morts et plusieurs blessés. 

Pour rappel, le Sinaï n'avait pas connu d'attaques contre des touristes étrangers depuis les attentats dans la station balnéaire de Dahab, en avril 2006. 

Le groupe de djihadistes aurait menacé directement les touristes dans un message posté twitter. Il leur demande de quitter l'Egypte « avant qu'il ne soit trop tard » et leur a donné jusqu'au 20 février pour partir. 

Leur objectif précise-t-il est d'attaquer « les intérêts économiques égyptiens ». 

Toutefois, le ministère égyptien du tourisme met en doute la véracité de cette publication. 

Il indique dans un communiqué de presse publié 19 février 2014 que le communiqué attribué à Jamaat Ansar Bayt Al Maqdes "est faux et sans fondement", car le Jamaat "a confirmé à plusieurs reprises dans des communiqués précédents ne pas avoir de compte sur les réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook, etc ;" 

"Le Jamaat" poursuit le communiqué de presse du ministère égyptien du tourisme "n’a pas d’adresse e-mail officielle et ne communique pas avec les organismes officiels ou non-officiels". 

"Enfin, il est important de mentionner que de nombreux médias, groupes de réflexion, journalistes, rédacteurs voyage, chroniqueurs et correspondants ont mis en doute la crédibilité du récit et de la déclaration." 
Pour l'instant rien ne bouge du côté du Ministère Français des affaires étrangères. Le Quai d'Orsay maintient ses recommandations.
more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'Egypte prend au sérieux l'ultimatum contre les touristes

L'Egypte prend au sérieux l'ultimatum contre les touristes | Égypt-actus | Scoop.it

The Egyptian government has told the BBC that it is taking seriously an alleged 48-hour ultimatum by Islamist militant group Ansar Beit al-Maqdis calling on all tourists to leave Egypt.

The threat was reportedly made on a private twitter account "affiliated with" the group, according to Reuters.

The group has denied having any social media accounts, but Reuters claims the account has been accurate in the past.

The Egypt government has struggled against rising militancy in the Sinai.

A spokeswoman at the Egyptian embassy in London said that while the government could not be sure of the authenticity of the threat, "extra precautions have been taken in recent days to protect tourists in the resort area of Sharm El Sheikh".

The group earlier claimed in an official statement that it was responsible for a deadly attack on a tourist bus on Sunday.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Selon Hassan Nafaa, professeur de sciences politiques à l'Université du Caire, l'Etat devrait négocier avec les membres des Frères musulmans et les détenteurs d'armes.

Selon Hassan Nafaa, professeur de sciences politiques à l'Université du Caire, l'Etat devrait négocier avec les membres des Frères musulmans et les détenteurs d'armes. | Égypt-actus | Scoop.it

By HOSSAM MOSTAFA

CAIRO: Hassan Nafaa, a political science professor in Cairo University, said on Sunday that the state should negotiate with Muslim Brotherhood members and arms holders because “a strong country is one that negotiates” and provides political solutions to “terrorism.”

Nafaa added in an interview with the CBC channel that a political solution is the only way out of the current conflict, and called upon officials to be more rational in dealing with the Brotherhood because the security solution “is not useful anymore.”

He added that the Brotherhood may be able to delay the rise of the nation but it will not defeat it.

On the other hand, Makram Ahmed, a journalist and former head of the Journalists Syndicate, told the CBC channel that the country should defeat the group psychologically before initiating any negotiations because they haven’t responded to any political solutions.

Makram said the Cabinet is “weak” and has “surrendered to terrorism.“

He said the Brotherhood group was once a political partner and is now carrying out revenge on all of Egypt’s people in protest.

Originally published in Youm7.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte : les djihadistes sèment la terreur

Égypte : les djihadistes sèment la terreur | Égypt-actus | Scoop.it

Au moins quatre personnes ont été tuées ce dimanche dans un autobus transportant des pélerins chrétiens sud-coréens près de la station balnéaire de Taba, dans le Sinaï égyptien. L'attentat à la bombe, qui n'a pas encore été revendiqué, a également fait 14 blessés. Une nouvelle étape franchie dans la vague d'attentats qui secoue le pays mais ne visait jusqu'alors que les forces de l'ordre en Egypte. Ces attentats ont été, pour la plupart, revendiqués par Ansar Beit al-Maqdis, un groupe jihadiste basé dans le Sinaï, disant s'inspirer d'Al-Qaïda et assurant agir en représailles à la répression sanglante menée par le nouveau pouvoir contre les partisans de Mohammed Morsi. 

Trois ans après la chute de Moubarak, l'Egypte semble avoir fait un bon de 20 ans en arrière : les militaires ont repris les rênes du pouvoir et le terrorisme menace de déstabiliser tout le pays. De plus en plus de djihadistes rentrent au pays et mènent une politique de la terreur en Egypte. 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte: démantèlement d'une cellule "militaire" formée d'islamistes

Le ministère égyptien de l'Intérieur a annoncé dimanche le démantèlement d'une cellule "militaire", constituée d'islamistes et formée pour s'attaquer aux forces de sécurité.
Dans un communiqué, le ministère a indiqué que cette cellule mise en place par des dirigeants des Frères musulmans était accusée d'avoir assassiné cinq policiers en janvier sur un barrage de contrôle au sud du Caire.
"Selon les premiers éléments, des dirigeants de la confrérie islamiste terroriste ont donné des instructions à leurs membres de former une cellule militaire", selon le communiqué.
Cinq personnes soupçonnées d'être membres de cette cellule ont été arrêtées parmi lesquelles le fils d'un dirigeant islamiste, selon le ministère.
Les Frères musulmans, mouvement dont est issu le president destitué Mohamed Morsi, ont été désignés en décembre "groupe terroriste" par les autorités installées par l'armée.
Depuis l'éviction du seul chef d'Etat jamais élu démocratiquement du pays, les nouvelles autorités dirigées de facto par l'armée répriment dans le sang les manifestants pro-Morsi. Au moins 1.400 personnes ont été tuées en sept mois par soldats et policiers, selon Amnesty International.
Dans le même temps, les attentats visant les forces de sécurité se sont multipliés, revendiqués pour les plus sanglants par un groupe jihadiste s'inspirant d'Al-Qaïda, Ansar Beït al-Maqdess. Mais le gouvernement intérimaire installé par le général Sissi --promu maréchal-- en accuse systématiquement les Frères musulmans, décrétés désormais "organisation terroriste".

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : 41 militants tués et blessés dans un raid de l'armée dans le Sinaï

Quarante-un militants ont été tués et blessés dans un raid de l'armée lundi sur les cachettes des islamistes radicaux dans la province égyptienne du Sinaï, a déclaré une source de la sécurité à Xinhua.

"Au moins 15 éléments jihadistes dangereux ont été tués et blessés dans le village de Goes Abou Raad, dans la ville de Rafah, alors que 26 autres ont été tués et blessés dans le village de Wady Al-Akhder", a ajouté la source.

Douze autres militants ont été arrêtés au cours de cette opé ration, a-t-il ajouté.

La sécurité se détériore dans le Sinaï depuis le renversement du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée en juillet dernier, car les islamistes se servent de la péninsule pour lancer des attaques contre les installations de l'armée et de la police.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Ansar Beit al-Maqdess, le groupe jihadiste qui menace la stabilité de l'Egypte

Ansar Beit al-Maqdess, le groupe jihadiste qui menace la stabilité de l'Egypte | Égypt-actus | Scoop.it

Le groupe jihadiste, Ansar Beit al-Maqdess, qui multiplie les attaques contre les forces de l'ordre, est devenu une menace pour la stabilité de l'Egypte en proie à la violence depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi.

 

En moins de deux semaines, les "Partisans de Jérusalem" ont revendiqué un attentat à la voiture piégée contre le siège de la police au Caire, l'assassinat d'un général de la police en plein jour dans la capitale et affirmé avoir abattu un hélicoptère de l'armée dans le Sinaï, la péninsule où le groupe a ses bases arrières.

 

"La vengeance arrive", a prévenu Ansar Beït al-Maqdess s'adressant au ministre de l'Intérieur Mohamed Ibrahim et au maréchal Abdel Fattah al-Sissi, chef de l'armée et nouvel homme fort du pays depuis qu'il a destitué le président Morsi le 3 juillet.

 

Après un attentat manqué contre M. Ibrahim le 5 septembre au Caire, le groupe d'insurgés avait dit agir en représailles au "massacre" de manifestants islamistes par le gouvernement installé et dirigé de facto par l'armée et M. Sissi. En sept mois, quelque 1.400 personnes ont été tuées selon Amnesty international, des manifestants pro-Morsi pour la quasi-totalité.

 

 


'Poursuivre des fantômes'

 

 

Face à ces attaques, "les autorités ont l'air de poursuivre des fantômes", estime David Barnett, chercheur au think-tank américain Foundation for Defense of Democracies, notant que leur "niveau de sophistication dépasse les capacités que les observateurs leur attribuaient".

 

Ansar Beit al-Maqdess est désormais "le principal groupe qui a le potentiel pour accroître l'instabilité dans le pays", juge-t-il.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

La guerre contre les journalistes.

La guerre contre les journalistes. | Égypt-actus | Scoop.it

En Egypte, le journalisme peut être considéré comme une forme de terrorisme. C'est du moins ce qui est reproché à une vingtaine de journalistes d'Al-Jazira, accusés de mettre en danger la sécurité nationale.
****************
By Sharif Abdel Kouddous

In Egypt, journalism can now be a form of terrorism. At least that's what prosecutors are alleging in a case targeting Al Jazeera, with 20 defendants referred to trial on charges of joining or aiding a terrorist group and endangering national security.
Among the principal accusations, the prosecutor's statement accuses the defendants of manipulating video footage “to produce unreal scenes to suggest abroad that the country is undergoing a civil war that portends the downfall of the state." The statement goes on to say prosecutors assigned a team of "media experts" from the Egyptian Union for Television and Radio to inspect equipment seized from the hotel where Al Jazeera English was operating. The technical reports show that "the footage was altered and video scenes were modified using software and high-caliber editing equipment." (...)
The journalists accused in the case are being treated as terrorists – that is to say, inhumanely. Two of the detained Al Jazeera English staff, Mohamed Fahmy and Baher Mohamed, are being held in Al-Akrab, the maximum security wing of Tora prison, alongside jihadis and militants. They have been kept in solitary confinement 24-hours a day in insect-infested cells with no beds, books or sunlight for over four weeks. Following the series of bombings in Cairo on January 24, guards even took away their blankets and food their relatives had provided. After a recent visit with him, Fahmy's family said his spirit appeared to have been broken. Peter Greste is being held in only slightly better conditions.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"Nous sommes le Parti de l'Egypte" : un nouveau parti politique, formé de 270 anciens membres du Parlement, qui se fixe comme objectif de "purger" l'Egypte des terroristes.

"Nous sommes le Parti de l'Egypte" : un nouveau parti politique, formé de 270 anciens membres du Parlement, qui se fixe comme objectif de "purger" l'Egypte des terroristes. | Égypt-actus | Scoop.it

The Political Parties Office approved the formation of a new party made up of 270 former members of Parliament on Friday, reported the state-owned Middle East News Agency (MENA).

The We are Egypt Party’s platform is based on “purging Egypt of terrorist elements,” as well as developing economic projects in the Sinai peninsula, according to spokesperson Mahmoud Nefady.

Nefady is the former deputy editor of the state-run daily newspaper Al-Gomhurriya, and the former spokesperson for the Ahmed Shafiq-backed National Movement Party.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'Égypte étend la « guerre contre le terrorisme » à Gaza

L'Égypte étend la « guerre contre le terrorisme » à Gaza | Égypt-actus | Scoop.it

Le renversement de Mohamed Morsi a eu d‘importantes conséquences sur la bande de Gaza et ses dirigeants. D’allié privilégié, le Hamas est, du jour au lendemain, devenu la cible à abattre. La stratégie de l’armée égyptienne consiste à étouffer économiquement le Mouvement de la résistance islamique et à soutenir politiquement ses adversaires. Pourtant, malgré la destruction des tunnels, la politique des généraux égyptiens ne semble pas radicalement différente de celle conduite à l’époque par Hosni Moubarak, qui visait à éviter que l’effondrement du Hamas ne pèse sur la stabilité de l’Égypte.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte: 20 journalistes accusés de terrorisme

Égypte: 20 journalistes accusés de terrorisme | Égypt-actus | Scoop.it

Les proches d’un journaliste canado-égyptien emprisonné depuis un mois au Caire, en Égypte, ont réclamé l’aide d’Ottawa, mercredi, après avoir appris que Mohammed Fahmy était maintenant accusé de liens avec une organisation terroriste.

M. Fahmy, chef de bureau d’Al-Jazira au Caire, figure parmi les 20 journalistes qui ont été accusés de plusieurs infractions, mercredi, dans ce qui pourrait être le tout premier procès intenté en Égypte contre des reporters relativement à des accusations de terrorisme.

Il est accusé de s’être servi d’équipement illégal, d’avoir diffusé des nouvelles erronées mettant en danger la sécurité nationale, et d’être un membre des Frères musulmans, un groupe dépeint par le gouvernement égyptien d’organisation terroriste, a expliqué sa famille.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte: menaces d'un groupe jihadiste contre le chef de l'armée

Egypte: menaces d'un groupe jihadiste contre le chef de l'armée | Égypt-actus | Scoop.it

Un groupe jihadiste a revendiqué l'assassinat d'un haut responsable de la police au Caire, menaçant de s'en prendre au nouvel homme fort de l'Egypte, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, pressé par l'armée de se présenter à la présidentielle.

Après la destitution du président islamiste Mohamed Morsi le 3 juillet par l'armée, et la sanglante répression contre ses partisans qui s'en est suivie, les attentats visant les forces de sécurité se sont multipliés en Egypte.

Un groupe jihadiste s'inspirant d'Al-Qaïda, Ansar Beït al-Maqdess, a revendiqué l'assassinat mardi d'un général de police et conseiller du ministre de l'Intérieur, Mohamed Saïd, tué au Caire par des inconnus qui ont pris la fuite en moto.

 
more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Le ministre du Tourisme égyptien doute de la crédibilité de la menace contre les touristes

Le ministre du Tourisme égyptien doute de la crédibilité de la menace contre les touristes | Égypt-actus | Scoop.it

The Egyptian minister of tourism has dismissed as not credible a reported threat to tourists by the terrorist group responsible for the deadly attack on Sunday.

In a statement following the attack which saw three South Korean visitors killed, Hisham Zaazou expressed “deep sorrow” over the tragic incident.

But he went on to cast severe doubt over reports that the group that claimed responsibility for the attack, Jamaat Ansar Beit al-Maqdis, had issued an ultimatum to all foreign tourists to leave Egypt.

This threat was said to have been made on Twitter and set a deadline of today for all visitors to leave.

Zaazou said: “The attributed communiqué is not credible and has no grounds, as the Jamaat itself has repeatedly confirmed in all previous communiqués that it has no accounts on any social media platforms such as Twitter, Facebook etc.

“The Jamaat has no official email account and does not communicate either with any official or non-official bodies

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"L'Iraq souhaite apprendre de l'Egypte l'expérience du contre-terrorisme" (l'ambassadeur d'Iraq au Caire)

"L'Iraq souhaite apprendre de l'Egypte l'expérience du contre-terrorisme" (l'ambassadeur d'Iraq au Caire) | Égypt-actus | Scoop.it

Iraq wants to learn from Egypt’s experience fighting “terrorism” in order to reestablish its security services, Iraqi ambassador Dhiya al-Dabbas told El-Sayyed el-Badawi, head of New Wafd Party, during a Tuesday meeting, according to a statement on the party’s official website.

Dabbas said he was keen to contact the New Wafd Party as “it is one of the oldest political parties in Egypt,” while Badawy said Iraq is an added power to the Arab world which could rise again after eradicating “terrorism.”

Badawy said Egypt defeated “terrorism” in the nineties and “will defeat it again because the people and all state institutions are united against it.”

Iraq is still suffering from the toll of war and “terrorism,” Dabbas said, adding that his government strongly wants Egyptian labor to return to Iraq.

Egyptian construction and gas companies were recently hired by the Iraqi government to embark on major projects in the country, Dabbas added.

The ambassador said that Iraq is planning to send Iraqi students to study in Egypt.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : un groupe jihadiste menace d'attaquer les touristes

Egypte : un groupe jihadiste menace d'attaquer les touristes | Égypt-actus | Scoop.it

Le groupe jihadiste du Sinaï Ansar Baït Al-Makdis somme les touristes de quitterl'Egypte "avant qu'il ne soit trop tard". Dans un message posté mardi 18 février sur son compte Twitter, il leur donne jusqu'au 20 février pour quitter les lieux.

Le groupe a revendiqué un attentat commis dimanche contre un car de touristes sud-coréens dans le sud de la péninsule du Sinaï, près de la frontière israélienne. L'attaque a coûté la vie à deux Sud-Coréens et au chauffeur égyptien du véhicule. Les jihadistes présentent cet attentat comme une nouvelle étape de leur "guerre économique contre le régime des traîtres", en allusion aux militaires qui ont renversé l'été dernier le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne l'attaque terroriste en Egypte

Le Conseil de sécurité de l'ONU a fermement condamné dimanche l'attaque terroriste contre un bus touristique dans le sud du Sinaï, en Egypte.

Le Conseil de sécurité a appelé à traduire les auteurs en justice.

"Les membres du Conseil de sécurité condamnent dans les termes les plus vifs l'attaque terroriste contre un bus de touristes de République de Corée, ayant eu lieu le 16 février 2014, dans la péninsule du Sinaï en Egypte, et au cours de laquelle quatre personnes ont été tuées et une dizaine d'autres blessées", a annoncé l'organe de l'ONU, composé de 15 membres, dans un communiqué.

Le Conseil de sécurité a également transmis ses condoléances aux familles des victimes et exprimé sa sympathie aux personnes qui ont été blessées lors de ces "actes haineux", ainsi qu'aux gouvernements d'Egypte et de République de Corée.

Une bombe a explosé à l'avant du bus qui transportait des touristes sud-coréens, à Taba, ville située à la frontière avec Israël. Quatre personnes, dont trois touristes de République de Corée et un chauffeur égyptien, ont été tuées dans cette attaque.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Des experts affirment que les ambassades et les églises sont les principales cibles des groupes terroristes

Des experts affirment que les ambassades et les églises sont les principales cibles des groupes terroristes | Égypt-actus | Scoop.it

Embassies and churches have become main targets for terrorist groups and yet the state ignores a large number of these facilities, many experts claimed.

Since the ousting of former President Mohamed Morsi from power on July 3, 2013, many experts said terrorist organizations would target security institutions, embassies, and churches. They warned that leading member of the Muslim Brotherhood Mahmoud Ezzat ordered bombings in Egypt targeting foreign embassies related to countries that support Egypt’s roadmap.

The area surrounding Saudi Embassy turned into a security barrack and security forces blocked roads leading to the embassy using steel barriers to prevent the any cars and even ambulances from passing. Armored vehicles were deployed in the surrounding streets and security and military forces intensified their presence in the area to strictly deal with any situation.

Despite the UAE and Kuwaiti’s support of the roadmap, their embassies in Cairo did not witness any exceptional security measures.

“There are plans targeting the embassies of countries that support the roadmap,” security expert Hussien Hamooda said. The Muslim Brotherhood’s international organization has expressed their intentions to target diplomatic institutions in Egypt.

Strategic and political expert Hossam Sweilam said the Brotherhood allocated billions of dollars to inflict chaos and tension in Egypt and target political and security figures. He warned that embassies would be a main target for terrorist groups in the upcoming period. He called on security authorities to intensify measures to protect those embassies.

Head of Nasser Military Academy Zakaria Hussien said the Brotherhood will implement the third phase of their plan to raise chaos and destabilize the state. He said they will not target only embassies but will also aim at churches and that they turned to incite against Coptic Christians, blaming them for the June 30 Demonstrations.

Originally published in Youm7.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Ansar Beit al-Maqdis, l’organisation djihadiste qui ébranle l’Égypte

C’est « la » véritable menace qui pèse aujourd’hui sur l’Égypte. D’abord cantonnée au Sinaï, l’organisation djihadiste Ansar Beit al-Maqdis, derrière la vague d’attentats qui déteint sur le pays, porte la marque d’une sophistication croissante et d’une probable affiliation avec l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). « Il existe un vrai risque de déstabilisation du pays », observe David Barnett, chercheur auprès de la Fondation pour la défense des démocraties, même si, ajoute-t-il, « on en sait encore peu sur l’organigramme et les capacités réelles d’Ansar Beit al-Maqdis ». 

Créé il y a environ trois ans, Ansar Beit al-Maqdis (les Partisans de Jérusalem) a - comme son nom l’indique - longtemps associé sa lutte à celle des combattants palestiniens, en visant des cibles israéliennes, de l’autre côté de la frontière qui longe le Nord Sinaï. Mais depuis l’éviction de l’ex-président islamiste Mohammed Morsi par l’armée, le 3 juillet dernier, on assiste à une recrudescence des attaques ciblant quasi quotidiennement la police et les forces armées égyptiennes qui opèrent dans la péninsule. 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Ansar Beit al-Maqdess, le groupe jihadiste qui menace la stabilité de l'Égypte

Ansar Beit al-Maqdess, le groupe jihadiste qui menace la stabilité de l'Égypte | Égypt-actus | Scoop.it

Le groupe jihadiste Ansar Beit al-Maqdess qui multiplie les attaques contre les forces de l'ordre, est devenu une menace pour la stabilité de l'Égypte en proie à la violence depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi.

En moins de deux semaines, les "Partisans de Jérusalem" ont revendiqué un attentat à la voiture piégée contre le siège de la police au Caire, l'assassinat d'un général de la police en plein jour dans la capitale et affirmé avoir abattu un hélicoptère de l'armée dans le Sinaï, la péninsule où le groupe a ses bases arrières.

"La vengeance arrive", a prévenu Ansar Beït al-Maqdess s'adressant au ministre de l'Intérieur Mohamed Ibrahim et au maréchal Abdel Fattah al-Sissi, chef de l'armée et nouvel homme fort du pays depuis qu'il a destitué le président Morsi le 3 juillet.

Après un attentat manqué contre M. Ibrahim le 5 septembre au Caire, le groupe avait dit agir en représailles au "massacre" de manifestants islamistes par le gouvernement installé et dirigé de facto par l'armée et M. Sissi. En sept mois, quelque 1.400 personnes ont été tuées selon Amnesty international, des manifestants pro-Morsi pour la quasi-totalité.

'Poursuivre des fantômes'

Face à ces attaques, "les autorités ont l'air de poursuivre des fantômes", estime David Barnett, chercheur au think-tank américain Foundation for Defense of Democracies, notant que le "niveau de sophistication" du groupe jihadiste "dépasse les capacités que les observateurs leur attribuaient".

Ansar Beit al-Maqdess est désormais "le principal groupe qui a le potentiel pour accroître l'instabilité dans le pays", juge-t-il.

Selon les spécialistes, le groupe s'inspire de l'idéologie d'Al-Qaïda, mais pour le gouvernement égyptien, il est issu des Frères musulmans, l'influente confrérie de M. Morsi.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Deux extrémistes tués et vingt autres arrêtés au cours d'une opération de lutte contre le terrorisme dans le Nord Sinaï.

Deux extrémistes tués et vingt autres arrêtés au cours d'une opération de lutte contre le terrorisme dans le Nord Sinaï. | Égypt-actus | Scoop.it

Two extremists were killed in a crackdown on Saturday south of Sheikh Zoueid in North Sinai, security sources said.

Security forces arrested 20 others during the security crackdown as part of operations to eliminate terrorist elements that have been targeting authorities since former President Mohamed Mursi was deposed last July.

Ten huts and 61 houses were destroyed in the crackdown, the source added.

Among the arrestees is an extremist who was found in possession of an automatic and a wireless device and was involved in killing 10 police and army members following the June 30 events.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Un officier de police et 7 extrémistes tués dans le Sinaï

Un officier de police et 7 extrémistes tués dans le Sinaï | Égypt-actus | Scoop.it

Unidentified gunmen killed a police officer in Sinai on Thursday, a police source said.

A lieutenant was driving his car in Meliz area in Sinai when unknown assailants shot him dead, the source told Aswat Masriya.

On Thursday night, military aircrafts targeted the houses of four highly dangerous terrorist elements south of Sheikh Zoueid, the army spokesman said.

Seven extremists were killed and five others were injured during the operation, the spokesman stated.

Extremist militants have intensified attacks against security personnel in Sinai since the ouster of former President Mohamed Mursi last July.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Pour la première fois dans l'histoire de l'Egypte, des journalistes sont accusés de terrorisme

Pour la première fois dans l'histoire de l'Egypte, des journalistes sont accusés de terrorisme | Égypt-actus | Scoop.it

Per la prima volta nella storia dell’Egitto dei giornalisti andranno a processo con l’accusa di terrorismo. Sotto la dittatura di Mubarak alcuni reporter egiziani vennero accusati di associazione terroristica, ma non andarono mai a giudizio. Quello che sta accadendo in queste ore è l’ennesimo segnale della repressione contro gli addetti all’informazione il cui lavoro è sempre più a rischio. In totale i giornalisti detenuti in carcere nel paese sono quaranta. Lo scorso luglio, subito dopo la deposizione del presidente Mohammed Morsi da parte dei militari, gli uffici del canale egiziano di Al Jazeera vennero chiusi. Ora il canale trasmette da Doha avvalendosi di alcuni collaboratori ancora al Cairo. Alcune settimane fa più di 40 reporter che lavorano in Egitto e rappresentanti diverse testate internazionali – tra cui Bbc, Cnn e Financial Times – hanno firmato una petizioneper denunciare la detenzione dei colleghi. Parole che al momento non sono servite ad alleggerire l’azione del governo e che sono state completamente ignorate dalla stampa egiziana in lingua araba. La campagna mediatica pro militari, oltre ad aver aumentato in maniera esponenziale lapopolarità dell’esercito, ha demonizzato i giornalisti di Al Jazeera e l’operato dei giornalisti stranieri, rei di dare un’immagine sbagliata e negativa della situazione politica egiziana.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Ansar Beït al-Maqdess menace de s’en prendre à Sissi

Ansar Beït al-Maqdess menace de s’en prendre à Sissi | Égypt-actus | Scoop.it

Le groupe jihadiste, basé dans la péninsule du Sinaï, a en outre menacé de s'attaquer au chef de l'armée, Abdel Fattah al-Sissi, également ministre de la Défense, à qui cette institution a demandé de postuler à la magistrature suprême. « La vengeance va venir », a prévenu le groupe dans un communiqué publié sur des sites jihadistes, en s'adressant au maréchal Sissi et au ministre de l'Intérieur.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

La nouvelle loi sur le terrorisme inclut le contrôle par le gouvernement des réseaux sociaux

La nouvelle loi sur le terrorisme inclut le contrôle par le gouvernement des réseaux sociaux | Égypt-actus | Scoop.it

By Mohamed Abdel Megeed 
The issue of government control of social networks came tothe fore recently during discussion around banning people from using social networks if users are thought to be planning criminal acts.
The government is expected to issue a new “terrorism” law in days, shortly after the assassination of the Minister of Interior’s technical manager Mohamed Saeed Tuesday.
The new “terrorism” law is expected to include government control of social networks such as Facebook and Twitter if users are seen to be spreading views thought to incite “terrorist” acts.

more...
No comment yet.