Morsi devrait relire ses livres d'Histoire | Égypt-actus | Scoop.it

Youssef Zeidan énumère les erreurs du président égyptien dans son discours prononcé au Pakistan.

Il est «sans profondeur», d’après les dires du roi Abdallah de Jordanie. Certains n’hésitent pas à pointer sa méconnaissance de la culture arabe classique. Le président égyptien, Mohamed Morsi, est l’homme visé par ses critiques.

Lors de sa récente visite au Pakistan, le 18 mars dernier, le président égyptien a prononcé un discours après avoir reçu un doctorat honorifique de l'université nationale des sciences et de la technologie.

Or, celui-ci était «truffé d’erreurs», commente l’éminent écrivain égyptien Youssef Zeidan sur sa page Facebook. Selon Zeidan, le discours contenait de graves erreurs factuelles dont l’auteur égyptien énumère une liste exhaustive. Pour sauver «la réputation de l’Egypte», justifie-t-il.

Mohamed Morsi a présenté Abou Rayhan Al-Biruni (973-1048) comme l’homme qui a découvert la circulation pulmonaire. Or, Zeidan attribue cette découverte à Ibn Al-Nafis, un médecin arabe qui a vécu au XIIIe siècle.

«Al-Biruni n'a pas découvert la circulation pulmonaire, et il n'avait jamais entendu parler de ce sujet», a commenté Zeidan.

Sur sa page Facebook, l’écrivain corrige également la mauvaise prononciation du nom al-Biruni par le président Morsi, rappelle le site Al-AhramOnline.

 

Plus: http://www.slateafrique.com/118575/un-ecrivain-egyptien-donne-une-lecon-dhistoire-au-president-morsi