Égypt-actus
Follow
Find tag "bibliographie"
368.7K views | +92 today
Égypt-actus
Égypt-actus
revue de presse sur l'actualité culturelle, archéologique, politique et sociale de l'Égypte
Curated by Egypt-actus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"The Oasis Papers 6 : Proceedings of the Sixth International Conference of the Dakhleh Oasis Project", by Colin A. Hope, Roger S. Bagnall, Paola Davoli

"The Oasis Papers 6 : Proceedings of the Sixth International Conference of the Dakhleh Oasis Project", by Colin A. Hope, Roger S. Bagnall, Paola Davoli | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt-actus's insight:

Oxbow Books, 2012, 512 pages

 

The Dakhleh Oasis Project is a long-term holistic investigation of the evolution of human populations in the changing environmental conditions of this isolated region in the Western Desert of Egypt. The Project began in 1978 and has combined survey and excavation to collect an extensive range of geological, environmental and archaeological data which covers the last 350,000 years of human occupation. This latest volume in the Monograph series publishing the results of the Project contains 41 papers with a wealth of new research and significant discoveries, from Prehistory, through Pharaonic and Roman times to the Christian period.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'enfant et la mort dans l'Antiquité II Marie-Dominique Nenna (éd.

L'enfant et la mort dans l'Antiquité II  Marie-Dominique Nenna (éd. | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt-actus's insight:

Etudes Alexandrines 26, Centre d'Études Alexandrines, Alexandrie, 2012

 

Types de tombes et traitement du corps des enfants dans l’antiquité gréco-romaine. Actes de la table ronde internationale organisée à Alexandrie, Centre d’Études Alexandrines, 12-14 novembre 2009.
La deuxième table ronde internationale du programme L’Enfant et la mort dans l’Antiquité, soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche, est consacrée aux types de tombes et aux traitements du corps des enfants. L’accent est mis sur les découvertes récentes en Égypte datées entre le VIIe siècle av. J.-C. et le IXe siècle apr. J.-C., – Alexandrie, Marina el-Alamein sur la côte méditerranéenne, Saqqara, Tebtynis dans le Fayoum, oasis du désert libyque (Bahareya, Dakhla et Kharga) –, avec une introduction sur les tombes d’enfants dans le monde pharaonique. En outre, une contribution fait le point sur l’anthropologie biologique en Grèce, et des études régionales portent sur les types de tombes d’enfants dans les colonies grecques d’Italie du Sud, à Rome, dans le Midi de la France et en Afrique du Nord.

 

Monde égyptien
Yann Tristant, « Les enterrements d’enfants dans l’Égypte prédynastique et pharaonique », p. 15-59
Christiane Ziegler, « Sépultures d’enfants à Saqqara au premier millénaire av. J.-C. », p. 61-77
Gersende Alix, Éric Boës, Patrice Georges et Marie-Dominique Nenna, « Les enfants dans la nécropole gréco-romaine du Pont de Gabbari à Alexandrie : problématiques et études de cas », p. 79-137
Hélène Silhouette, « Le secteur 6 de la nécropole du Pont de Gabbari, Alexandrie : une zone réservée aux enfants ? », p. 139-150
Frédérique Blaizot, « Le loculus A1 de la salle B28.3, nécropole du Pont de Gabbari, Alexandrie : une sépulture collective réservée aux très jeunes enfants », p. 151-208
Marie-Dominique Nenna, « La fouille du secteur el-Manara dans la nécropole de Hadra, Alexandrie, en 1940 : l’apport des documents d’archives (carnet de fouilles des inspecteurs du Musée gréco-romain d’Alexandrie et photographies de Loukas Benakis) », p. 209-252
Amira Sabah, « Burials of the Khalil el-Khayat site, Kafr Abdou District, East Alexandria », p. 253-274
Gilles Grévin, Paul Bailet et Sylvie Baibourdian, « Crémations d’enfants à Alexandrie aux époques hellénistique et impériale », p. 275-282
Wiktor Andrzej Daszewski et Iwona Zych, « Child burials of the Roman period in the necropolis of Marina el-Alamein, Egypt », p. 283-292
Maria Kaczmarek, « Anthropological studies on juvenile skeletal remains from the necropolis at Marina el-Alamein, Egypt », p. 293-313
Frédéric Adam et Frédéric Colin, « Inhumations d’enfants et de chiens à Qasr ‘Allam, Bahariya, Égypte », p. 315-329
Françoise Dunand et Roger Lichtenberg, « L’inhumation des enfants dans les nécropoles de l’oasis de Kharga, désert libyque », p. 331-349
Gillian E. Bowen, « Child, infants and fœtal burials of the Late Roman period at Ismant el-Kharab, ancient Kellis, Dakhleh Oasis », p. 351-372
Michel Chauveau, « ‘Mort à huit ans, enterré à neuf...’ Âge et mort prématurée en Égypte romaine », p. 373-387
Claudio Gallazzi et Gisèle Hadji-Minaglou, « Sépultures de nouveaux-nés et d’enfants dans une nécropole de la fin du VIIIe et du IXe siècle à Umm-el-Breigât, Tebtynis », p. 389-406

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"Séthi Ier et le début de la XIXe dynastie", par Julie Masquelier-Loorius

"Séthi Ier et le début de la XIXe dynastie", par Julie Masquelier-Loorius | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt-actus's insight:

 De Toutankhamon à Horemheb se pose le problème de la transmission du pouvoir. Au début de la XIXe dynastie, Séthi Ierrétablit une royauté héréditaire, garante de la stabilité de l’État égyptien et la légitimise, en présentant son fils – le futur Ramsès II – comme le dauphin.Au tout début de son règne, le roi consolide la position de l’Égypte au Proche-Orient et dans les territoires localisés à l’ouest du Delta. Il manifeste également sa volonté de renouveau : en moins de dix ans, Séthi Ier fait construire plusieurs temples prestigieux, comme la « salle hypostyle » de Karnak et sa forêt de 134 colonnes. Sa tombe, innovante à bien des égards, est la plus grande de celles qui ont été aménagées dans la vallée des Rois. Il fait, de plus, restaurer les monuments de ses prédécesseurs, notamment en Nubie, où l’hégémonie égyptienne est affermie par la création de nouvelles villes. En étudiant les sources contemporaines, Julie Masquelier-Loorius met en évidence l’importance cruciale du règne de Séthi Ier, qui a aujourd’hui tendance à être occultée par l’éclat du règne suivant. Grand stratège militaire, il est un digne successeur de Thoutmosis III. Il est aussi un roi bâtisseur, dans la lignée d’Amenhotep III. Sa consolidation de l’État et sa politique de grands travaux créèrent les conditions d’une réelle prospérité économique et d’un véritable foisonnement intellectuel et culturel de la société égyptienne. Sans la politique mise en œuvre par son père, Ramsès II n’aurait pas été cet illustre pharaon à jamais associé à la postérité de la civilisation égyptienne.


éditions Pygmalion, février 2013

 

  
more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"Le Petit Champollion : Guide de l'Egypte antique", par Philippe Valode et Denis Valode

"Le Petit Champollion : Guide de l'Egypte antique", par Philippe Valode et Denis Valode | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt-actus's insight:
Présentation de l'éditeur

La civilisation égyptienne antique a toujours excercé une véritable fascination sur les gens. Chaque année des centaines de milliers de touristes déferlent dans la vallée des Rois en quête d'émotions esthétiques fortes. Pour compléter leurs visites, ils ont à leur disposition de nombreux guides mais aucun d'entre eux n'a la particularité d'être un guide d'initiation à l'Histoire de l'Egypte ancienne, idéal pour préparer ou prolonger un voyage sur les bords du Nil. Plus de 200 dessins et une dizaine de cartes agrémentent la lecture.   Le guide est constitué de trois parties principales : - 24 fiches pratiques des principaux monuments à visiter (pyramides et sphinx de Ghiza, Musée de Louqsor, temple de Karnak à Thèbes, temples de Ramsés II et Néfertari à Abou Simbel...) -L'Histoire de l'Egypte ( l'Egypte pré pharaonique, l'Egypte des rois pharaons égyptiens, le moyen Empire, l'âge d'or de l'Egypte antique, L'Egypte des perses et des Ptolémée...) - La vie en Egypte au temps de Ramsés II, siècle d'or du nouvel Empire (les organes du pouvoir, les classes sociales, l'armée, la vie économique, la vie domestique...)  Un lexique, une petite introduction à la connaissance des hiéroglyphes et un index des noms propres complétent cet ouvrage.    Denis Vallode, illustrateur passionné et grand amateur de l'art égyptien, a mis en images (plus de 200 dessins originaux) les textes de son frère.

 

Acropole Belfond, 2012, 336 pages

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"L'Egypte à petits pas", par Aude Gros de Beler

"L'Egypte à petits pas", par Aude Gros de Beler | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt-actus's insight:

Illustré par Aurélien Débat

 

Dans la fertile vallée du Nil, quelques millénaires avant notre ère, comment vivaient les anciens Égyptiens ?
Si, bien souvent, on connaît les pyramides, les noms de quelques dieux ou pharaons, on ignore tout de ce qui constituait la vie quotidienne : les métiers, les vêtements, l'alimentation, l'éducation des enfants...
Ce livre, écrit par une égyptologue, révèle certains détails surprenants de la civilisation égyptienne : l'apprentissage des mathématiques, les règles de politesse à table, les codes vestimentaires, les loisirs... En remontant le temps et le Nil jusqu'à la Vallée des Rois, la vie des Égyptiens te deviendra vite très familière !


Actes Sud Junior, 2013, 80 pages

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"Ancient Egyptian administration"

"Ancient Egyptian administration" | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt-actus's insight:
edited by Juan Carlos Moreno García, CNRSAncient Egyptian Administration provides the first comprehensive overview of the structure, organization and evolution of the pharaonic administration from its origins to the end of the Late Period. The book not only focuses on bureaucracy, departments, and official practices but also on more informal issues like patronage, the limits in the actual exercise of authority, and the competing interests between institutions and factions within the ruling elite. Furthermore, general chapters devoted to the best-documented periods in Egyptian history are supplemented by more detailed onesdealing with specific archives, regions, and administrative problems. The volume thus produced by an international team of leading scholars will be an indispensable, up-to-date, tool of research covering a much-neglected aspect of pharaonic civilization. Brill, mai 2013
more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'Orient romain et byzantin au Louvre

L'Orient romain et byzantin au Louvre | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt-actus's insight:

Sous la direction de Cécile  Giroire, Marie-Hélène Rutschowscaya, Nicolas Bel, Florence Gombert-Meurice

39.00 € TTC

L'ouverture de neuf salles consacrées à l'Orient romain et à l'Égypte romaine et copte est l'occasion de réunir en un seul lieu des oeuvres jusque-là dispersées dans les collections de trois départements : Antiquités orientales, Antiquités égyptiennes, et Antiquités grecques, étrusques et romaines.
Reflet de cette nouvelle présentation, conçue selon un parcours à la fois géographique, chronologique et thématique, l'ouvrage retrace l'émergence d'une civilisation fondée sur le double héritage de la Grèce et de Rome, replaçant avec cohérence près de 400 oeuvres dans leur véritable contexte.

Actes Sud/Muse du Louvre

2012

480 pages

relié, 24,5 x 28,5 cm

450 illustrations



  
more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

En busca de las fuentes del Nilo (Tim Jela)

En busca de las fuentes del Nilo (Tim Jela) | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt-actus's insight:

Editorial Crítica (24 janvier 2013), 624 pagesA mediados del siglo XIX el lugar de nacimiento del Nilo seguía siendo uno de los mayores misterios del planeta, como lo había sido desde la época de los faraones. Fue entonces, entre 1856 y 1876, cuando siete grandes exploradores, entre los cuales figuraba una mujer –Burton, Speke, Grant, Baker, Florence von Sass, Livingstone y Stanley- arriesgaron sus vidas compitiendo por desvelar el secreto de las fuentes del gran río, en una serie de arriesgadas expediciones, puntuadas por sufrimientos, enfermedades y muertes, que les permitieron revelar al mundo el corazón de un África hasta entonces ignorada.   Descubrieron lagos como el Tanganica y el Victoria, fueron los primeros blancos en llegar a los reinos de Buganda y Bunyoro, denunciaron el tráfico de esclavos y propusieron soluciones que, pensadas para mejorar la vida de los africanos, acabaron conduciéndolos a la sujeción colonial. Tim Jeal, premiado por los críticos por su biografía de Stanley, nos ofrece una apasionante visión, basada en nuevas investigaciones, de una gran epopeya.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"La chapelle d’Hathor - Temple d’Hatchepsout à Deir el-Bahari" [3 vol. + 1 DVD], par Nathalie Beaux

"La chapelle d’Hathor - Temple d’Hatchepsout à Deir el-Bahari" [3 vol. + 1 DVD], par Nathalie Beaux | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt-actus's insight:

Collection: MIFAO 129, 2012,
3 vol., 260+108+188 p.

 

La chapelle d’Hathor constitue l’un des trois sanctuaires divins érigés par Hatchepsout au sein de son temple funéraire de Deir el-Bahari.

 

Au sein de ce monument, la nature féminine de la reine permet à Hatchepsout de nouer des liens uniques avec la déesse et de réaliser son destin funéraire de façon exceptionnelle : si Hatchepsout se place sous la protection divine d’Hathor, dans une perspective pharaonique traditionnelle, comme son fils Horus, le détenteur du pouvoir royal légitime, elle apparaît aussi comme la fille d’Hathor. Nourrie du lait vivifiant de la déesse qui est elle-même fille de Rê et son uræus, la reine se dresse à son tour en uræus solaire. Hatchepsout, en même temps roi et reine, tisse ainsi un complexe réseau théologique qui lui permet de devenir à la fois Horus, fils de Rê et disque solaire, et Hathor-Maât, uræus au front de ce même disque.

 

Le volume I présente le vestibule, le sanctuaire de la barque et le sanctuaire.

Il se divise en trois parties : un premier fascicule de Texte élabore une analyse permettant l’interprétation du monument, un second fascicule de Figures présente une sélection de photographies de détails et un troisième fascicule donne 67 Planches de photographies et dessins des scènes.

Des études thématiques sur les représentations et mentions de rois, de dieux, de mobilier et d’offrandes, sans oublier les évocations de Senmout, complètent cette synthèse.

Un DVD permet au lecteur d’agrandir à volonté les planches de photographies et de dessins des scènes.

 

 

 

 

The Hathor shrine is one of the three divine shrines erected by Hatshepsut in her mortuary temple of Deir el-Bahari.

 

In this monument, the queen’s feminine nature allows Hatshepsut to establish a unique relationship with the goddess and to complete her funerary destiny in an exceptional manner: if Hatshepsut places herself under Hathor’s divine protection in a traditional pharaonic perspective, as her son Horus, holder of the legitimate royal power, she also appears as the daughter of Hathor. Nourished by the invigorating milk of the goddess who is herself daughter of Re and his uræus, the queen, in turn, raises as the solar uræus. Hatshepsut, as both king and queen, weaves a complex theological network that allows her to become both Horus, son of Re and sun disc, and Hathor-Maât, uræus of this same disc.

 

Volume I concerns the vestibule, the bark shrine and the sanctuary.

It is divided into three parts : a first part, Text, provides an analysis and interpretation of the monument, while a second part, Figures, presents selected detailed photographs, and a third part offers 67 Plates of the scenes photographs and drawings.

Thematic studies on representations of kings, gods, furniture and offerings, not to mention evocations of Senmout, complete this synthesis.

A DVD enables the reader to enlarge at will the plates of the photographs and drawings of the scenes.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"Living with the Dead : Ancestor Worship and Mortuary Ritual in Ancient Egypt", by Nicola Harrington

"Living with the Dead : Ancestor Worship and Mortuary Ritual in Ancient Egypt", by Nicola Harrington | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt-actus's insight:

Living with the Dead presents a detailed analysis of ancestor worship in Egypt, using a diverse range of material, both archaeological and anthropological, to examine the relationship between the living and the dead. Iconography and terminology associated with the deceased reveal indistinct differences between the blessedness and malevolence and that the potent spirit of the dead required constant propitiation in the form of worship and offerings. A range of evidence is presented for mortuary cults that were in operation throughout Egyptian history and for the various places, such as the house, shrines, chapels and tomb doorways, where the living could interact with the dead. The private statue cult, where images of individuals were venerated as intermediaries between people and the Gods is also discussed. Collective gatherings and ritual feasting accompanied the burial rites with separate, mortuary banquets serving to maintain ongoing ritual practices focusing on the deceased. Something of a contradiction in attitudes is expressed in the evidence for tomb robbery, the reuse of tombs and funerary equipment and the ways in which communities dealt with the death and burial of children and others on the fringe of society.

 

Oxbow Books | Series: Studies in Funerary Archaeology | Volume: 6, 2012

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"Egyptology from the First World War to the Third Reich"

"Egyptology from the First World War to the Third Reich" | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt-actus's insight:
Edited by Thomas Schneider, University of British Columbia and Peter Raulwing with contributions by Edmund S. Meltzer, Lindsay J. Ambridge, and Thomas L. Gertzen

 


Only recently has Egyptology begun to critically examine its history in the first half of the 20th century. This book presents major contributions that analyze the interplay of personal biographies and political history, ideologies and academic scholarship between the First World War and the Third Reich. Peter Raulwing and Thomas Gertzen study the political activism of Friedrich Wilhelm Freiherr von Bissing, professor of Egyptology at the University of Munich and art collector, during and after the First World War. Thomas Schneider's contribution is the first comprehensive treatment of the biographies of German and Austrian Egyptologists in the time of National Socialism and their careers after 1945, with remarks on the relationship between Egyptological scholarship and Nazi ideology. Lindsay Ambridge analyzes the scholarship of James Henry Breasted, the patron of North American Egyptology, in the context of racial ideologies of the early 20th century. A concluding chapter by Peter Raulwing, added after the death of Manfred Mayrhofer, patron of the study of Indo-Aryans in the Ancient Near East, reflects on the 20th century ideological and academic interest in the question of Indo-Aryans in the Ancient Near East. In the introductory chapter, Edmund Meltzer places these studies and their significance in the wider context of Egyptological and historiographical scholarship.


Brill, 2012

more...
No comment yet.