Égypt-actus
Follow
Find
372.1K views | +109 today
Égypt-actus
Égypt-actus
revue de presse sur l'actualité culturelle, archéologique, politique et sociale de l'Égypte
Curated by Egypt-actus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Première réunion commune des deux chambres du Parlement pour discuter les procédures d'élection de l'Assemblée constituante

Première réunion commune des deux chambres du Parlement pour discuter les procédures d'élection de l'Assemblée constituante | Égypt-actus | Scoop.it

"Le Palais des Congrès à Médinat Nasr accueille aujourd'hui (3 mars 2012) la première réunion commune des deux chambres du Parlement pour discuter les procédures d'élection de l'Assemblée constituante qui sera composée de 100 membres.

Ces derniers seront responsables de rédiger une nouvelle Constitution pour le pays en vertu de l'article 60 de la Déclaration constitutionnelle.
“Le Conseil suprême des Forces armées (CSFA) a, en vertu de l’article 60 de la Déclaration constitutionnelle, invité les députés et sénateurs respectivement de l'Assemblée du peuple et du Conseil consultatif d'élire l'Assemblée constituante chargée de rédiger la Constitution du pays, lit-on dans un communiqué parlementaire. Ladite Assemblée serait chargée de rédiger la nouvelle Constitution de l’Egypte dans une période maximale de 6 mois, à condition que le projet de Constitution soit soumis dans l'espace de 15 jours à un référendum.
L’Assemblée constituante ne doit pas uniquement être constituée de la majorité parlementaire. Elle exprime plutôt toutes les composantes et forces vives de la société.
L'objectif principal est d'en faire une assemblée capable de cristalliser la société et de rédiger une Constitution reflétant un consensus national. Les députés et sénateurs respectivement de la chambre basse et du Sénat vont élire les deux tiers de l'Assemblée constituante. (...)

Les syndicats et les institutions religieuses à l'instar d'Al-Azhar et de l'Eglise y seront représentés. Il en est de même pour des organisations de la société civile, des fédérations sportives, de l'Union des Ecrivains, des représentants de l’Armée, la Police tout comme ceux des juristes et des chambres de commerce, de tourisme et d’industrie. Vient en tête de ceux-ci les Bureaux directoires de l'Assemblée du peuple et du Sénat, constitués d’un président et de deux adjoints pour chacune des deux chambres du Parlement." (Dr Nesrine Choucri/Le Progrès égyptien)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Semaine culturelle égyptienne (mars 2012)

Semaine culturelle égyptienne (mars 2012) | Égypt-actus | Scoop.it

Programme de mars 2012

Semaine culturelle égyptienne

en collaboration avec les associations

« Égypte aujourd’hui », « Alliance de créativité du Monde arabe et de l’Outre-mer »

et « Karama »

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte: la société civile en danger

Égypte: la société civile en danger | Égypt-actus | Scoop.it

"Le régime militaire égyptien m’accuse d’être un fugitif. Et moi je dis qu’il est temps que les contribuables américains cessent de financer la répression égyptienne.

Le lundi 6 février, le ministère de la Justice égyptien m’a inculpé, ainsi que 42 autres employés de cinq organisations non-gouvernementales (ONG) différentes travaillant en Égypte, et envoyé nos dossiers à la cour pénale de notre pays. Je suis accusé d’être un «fugitif américano-égyptien» et de «diriger une filiale d’organisation internationale sans autorisation du gouvernement égyptien», ainsi que de «recevoir et d’accepter de l’argent d’organisations internationales par le biais de financements directs pour exercer des activités illégales et violant la souveraineté de l’État.» (...)

Les revendications du gouvernement égyptien qui prétend qu’il s’agit de respect de «l’état de droit» ou de la «souveraineté de l’État», comme on peut le lire dans le journal géré par l’État Al-Ahram, sont dangereusement mensongères. Les lois que le gouvernement utilise contre nous sont des vestiges du système politique de Moubarak, conçues pour opprimer, intimider et contrôler la société civile. (...)

Les motivations politiques et la nature vindicative derrière ces accusations sont parfaitement claires. Les accusations contre moi et contre les autres travailleurs des ONG ont été portées par le seul haut fonctionnaire du cabinet de Moubarak resté au pouvoir. L’enquête s’inscrit dans le cadre d’une répression plus vaste de la société civile égyptienne, infligée au cours des six derniers mois. Les accusations actuelles contre les ONG internationales, notamment Freedom House, recouvrent presque cinq ans d’opérations visant à apporter un support technique et à défendre les groupes locaux œuvrant pour la démocratie et les droits de l’homme en Égypte. Une grande partie de cette aide est allée aux ONG locales et aux activistes qui défiaient Moubarak —un homme que le conseil militaire au pouvoir a envoyé devant les tribunaux au nom du peuple égyptien. (...Après les événements de ces derniers mois, tandis que les organisations et les citoyens américains sont clairement visés malgré les milliards de dollars d’aide militaire et économique destinés à l’État égyptien, la balle est dans le camp de l’Amérique. Il est temps de faire comprendre clairement à l’armée égyptienne que le Congrès et la Maison Blanche arrêteront de subventionner la répression en Égypte avec l’argent des contribuables américains, notamment avec les 1,3 milliard de dollars de financements militaires annuels. L’influence ne sert a à rien si l’on ne choisit pas de s’en servir. Mais surtout, il est temps d’adopter une prise de position morale.

Le conseil militaire pense qu’il peut littéralement s’en sortir impunément tout en continuant avec un beau cynisme de prendre l’argent américain. Je dis qu’il est temps de prendre les généraux au mot." (Sherif Mansour)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'Égypte doit mettre fin aux attaques visant la société civile

L'Égypte doit mettre fin aux attaques visant la société civile | Égypt-actus | Scoop.it

"La décision de lever une interdiction de voyager, imposée à sept ressortissants américains poursuivis dans le cadre d'une opération répressive menée contre les organisations non gouvernementales (ONG) en Égypte, est une mesure positive mais elle ne va pas assez loin, a déclaré Amnesty International.

L'organisation a demandé que ces poursuites, ouvertes en vertu d'une loi sévère sur les ONG, soient abandonnées et que les autorités cessent de s'en prendre à la société civile.

Les sept accusés en question font partie d'un groupe de 43 personnes – qui, à l'exception de 14 d'entre elles, sont toutes étrangères – actuellement jugées pour avoir, semble-t-il, porté atteinte à la loi égyptienne sur les associations.

Une interdiction de voyager continue à peser sur d'autres personnes citées dans l'enquête. Il est à craindre que cette affaire ne soit qu'un prélude à une offensive plus étendue contre les organisations égyptiennes de défense des droits humains. D'autres étrangers seraient également visés par une interdiction de voyager dans le cadre d'une autre affaire." (Amnesty international)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Révolution ou pas en Egypte ? That is the question !

Révolution ou pas en Egypte ? That is the question ! | Égypt-actus | Scoop.it

"Analyse de la défaite des libéraux et parties de gauche et du triomphe des Islamistes aux premières élections parlementaires égyptiennes post-Mubarak.

Les parties islamistes ont dominé sans contestation les élections à l'Assemblée Parlementaire ainsi qu'à l'Assemblée Consultative.

Le parti des Frères Musulmans – Parti de la Liberté et Justice – a remporté plus de 50 % du total des sièges : 105. Le parti des Salafistes – Nour – a obtenu 45 sièges.

Le parti libéral le plus ancien en Egypte – le Wafd – arrive en troisième position avec 14 élus et les nouveaux partis libéraux – le Parti Social-Démocrate et le Parti des Egyptiens Libres qui ont donné l'Egyptian Bloc – n'ont obtenu que 8 sièges. (...)

Les nouveaux partis nés de la révolution sont immatures, sans expérience politique et n'ont parmi leurs membres aucune personnalité pour les représenter et en mesure de diriger des campagnes électorales.

Ils ont perdu beaucoup d'énergie et de temps à s'organiser déjà entre eux. Ils n'avaient pas de candidats dans tous les gouvernerats et n'ont pu faire campagne dans tout le pays. Des divisions les ont opposés et discrédités. (parmi cela, l'allégation de recrutement d'anciens du NPD, le parti du président déchu).

Leurs handicaps ont été insurmontables. La terrible propagande islamistes les a présentés comme des hérétiques pêcheurs qui entraîneraient ceux qui voteraient pour eux en enfer ! Certaines couches de la population sont très sensibles à ce genre de discours." (Nihile/Mediapart)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Seconde barque solaire de Khéops : un nouveau périple commence

"La délicate restauration de la seconde barque solaire de Khéops a commencé la semaine dernière, en coopération avec l’Université japonaise de Waseda. C’est l’une des plus vieilles embarcations de l’antiquité découverte à ce jour. (...)

... les archéologues connaissent l’existence de la seconde barque de Khéops depuis la découverte en 1954 de la première. « Cette barque solaire, longue d’une quarantaine de mètres, avait été mise au jour — lors des travaux de nettoyage de la partie sud de la grande pyramide en 1954 — par l’ingénieur égyptien Kamal Al-Mallakh. Ces barques, enterrées dans des fosses près des chambres mortuaires, étaient utilisées lors de la cérémonie funèbre pour le passage du pharaon d’une rive à l’autre du Nil », explique Nadia Abdel-Rahmane, directrice du musée de la barque solaire. Le pharaon de l’Egypte ancienne avait besoin, en effet, de deux barques : une pour le jour et une autre pour la nuit.Il a fallu 13 ans pour remonter les 1 224 pièces en bois de cèdre de la première barque et ainsi reconstituer une magnifique barque de 43,6 mètres de long en parfait état. Celle-ci est présentée aujourd’hui dans un beau musée qui lui est consacré sur le plateau de Guiza et qui est ouvert au public. Ce magnifique musée de la barque solaire expose aussi des photos retraçant la découverte de la première barque de Khéops, puis la longue cavité dans laquelle elle était enfouie.

Quant à la deuxième barque, elle attendait dans une seconde fosse. La mission archéologique japonaise de l’Université Waseda avait entamé ses travaux sur le site en 1992. Après des études qui ont duré environ 20 ans, les Japonais ont présenté à l’Egypte un projet d’un coût de 20 millions de L.E. visant à la restauration du bois de la barque solaire ensevelie et sa reconstruction. Les premières études ont démontré que la barque est fabriquée du bois de cèdre comme la première. Il semble qu’il s’agit d’une barque à voile. On ne pourra s’assurer qu’après les travaux de son transport, de sa reconstruction et de sa restauration. La barque a été, en fait, démantelée et rangée dans une fosse pour faciliter sa reconstruction." (Amira Samir)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

La phylé : mode de gestion du travail dans l'Egypte antique

"Pour l'Etat pharaonique, l'érection d'oeuvres gigantesques et de monuments grandioses requéraient une main-d'oeuvre abondante. Afin d'optimiser le travail et mener à bien ces grands travaux — étant donné la simplicité des moyens techniques utilisés —, il était nécessaire de créer des structures d'administration des hommes. Les travailleurs se devaient d'être encadrés et insérés dans une organisation apte à répondre aux exigences des objectifs à atteindre. Très tôt, les anciens Egyptiens ont su développer des formes variées du travail pour s'adapter à leurs besoins. Cela intégrait d'une part, la logistique — les villages des bâtisseurs de pyramides en sont un parfait témoignage — et d'autre part, les différentes formes de travail en accord avec l'idéologie sociétale d'alors telle que la corvée, les recensements, la mobilité de la main-d'oeuvre, tout en générant les cadres juridiques que ces formes de travail impliquaient, parmi ceux-ci, nous citerons le louage de services, la vente de main-d'oeuvre ou les cessions de services

Mais ce qui nous intéresse ici concerne plus particulièrement l'organisation du temps de travail qui s'est vue, elle aussi, pourvue de cadres particuliers. L'un de ces aménagements que nous nommons phylé — d'un terme grec —, correspond au sa égyptien, et plus correctement, au za, si l'on veut tenir compte de l'étymologie. Concrètement la phylé n'était ni plus ni moins qu'une équipe d'employés." (Haute et Basse-Egypte : Les Deux-Terres des pharaons)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Eradiquer la pauvreté

Eradiquer la pauvreté | Égypt-actus | Scoop.it

"Mille trois cents. Tel est le chiffre avancé par les responsables de l’Agence Egyptienne pour les Affaires de l’Environnement (AEAE) pour le nombre de villages les plus pauvres en Egypte, ou qui « ont le plus besoin de services ». Ces zones sont l’objet d’un programme intitulé « soutenir les villages les plus pauvres », qui a été mis en place par le gouvernement depuis 2009. L’objectif de cette initiative est d’aider les villages qui sont négligés et ne bénéficient d’aucun service. Le soutien tente de couvrir tous les domaines, de l’éducation au drainage en passant par la santé et l’environnement. 14 appareils de l’Etat sont impliqués dans le projet, dont le ministère de l’Agriculture et de la bonification des terres, le ministère des Ressources hydrauliques, le ministère de la Santé, ou encore le ministère de l’Education et l’AEAE. Dans le cadre de la deuxième phase de ce programme, l’AEAE a achevé, la semaine dernière, les travaux de création de 3 décharges dans le gouvernorat de Minya avec pour but de mettre un terme au problème des déchets solides. Ces décharges servent les 3 districts d’Abou-Quorquass, Minya et Samallout. Les responsables de l’AEAE ont également délivré des équipements de nettoyage au gouvernorat servant à la collecte des ordures de tous les villages de Minya." (Rasha Hanafy)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

La lutte se poursuit

La lutte se poursuit | Égypt-actus | Scoop.it

"Pas de gaz, peu de pain, un système de santé et une éducation en ruines complétée par une insécurité galopante : autant de problèmes qui exaspèrent le citoyen ordinaire. S’il désespère de voir un jour des avancées significatives, il continue cependant le combat pour réclamer plus de droits. (...)

Un an plus tard, le bilan est lourd. Des centaines de martyrs, des milliers de blessés ... et rien n’a changé. Les poches des plus pauvres sont toujours vides et les conditions de travail toujours déplorables pour de nombreux ouvriers alors que la hausse incontrôlable des prix se poursuit. « Ceux qui détiennent le pouvoir ont tout fait pour nous convaincre que la révolution est à l’origine de nos souffrances actuelles. Mais ils n’arrivent pas à saisir que cela nous rend encore plus déterminés à aller jusqu’au bout et à poursuivre notre révolution », insiste Moustapha, plus affirmatif que jamais. Pour lui, qui ne rate aucune occasion de se faire entendre, une chose est sûre : tant que ses poches seront vides, il poursuivra sa révolution.

Loin des slogans des activistes, des analyses des politiciens et des promesses des responsables, le citoyen ordinaire attend toujours de voir les fruits de la révolution. Et même s’il s’intéresse un tant soit peu au débat politique, il n’accorde que peu de confiance aux analyses des politiciens. A ses yeux, une seule chose compte : l’amélioration de ses conditions de vie." (Hanaa Al-Mekkawi)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Orphelins : En quête d'une vie meilleure

Orphelins : En quête d'une vie meilleure | Égypt-actus | Scoop.it

"L’association Wataniya a élaboré un programme qui vise à garantir aux orphelins un minimum de protection. Le personnel de cette association s’est inspiré des témoignages de certains enfants qui ont été victimes de harcèlement ou d’autres sortes d’abus. « Nous nous sommes servis de moyens d’expression simples telles que les bandes dessinées. Nous avons demandé à chaque enfant d’exprimer ses sentiments », avance Amira Hossam. Autre défi : préparer l’orphelin à la vie extérieure tout en l’aidant à devenir de plus en plus autonome.

Aujourd’hui, le fait de leur donner la parole semble être un premier pas vers un vrai changement. Leurs cris révèlent qu’ils ne sont pas prêts à accepter la façon avec laquelle on les traite. Ils sont convaincus que leur union fait leur force et ils continueront à faire pression pour mettre fin à toute sorte d’injustice." (Dina Darwich)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Qui pour rédiger la nouvelle Constitution égyptienne ?

Qui pour rédiger la nouvelle Constitution égyptienne ? | Égypt-actus | Scoop.it

Le train de la procédure visant à rédiger une nouvelle Constitution pour l’Égypte sera, conformément à une demande de l’omniprésent et toujours omnipotent Conseil suprême des Forces Armées (CSFA, ou SCAF en version anglaise), mis sur les rails le 3 mars prochain, avec une réunion des membres des deux chambres du Parlement égyptien.
Pour l’heure, depuis mars 2011, la vie politique de l’Égypte est régie par une Constitution provisoire élaborée à la hâte par le CSFA, version revue et abrégée de celle de 1971.
Comment sera composé le Conseil des 100, chargé de la rédaction de la nouvelle Constitution ?
Il semblerait, de prime abord, que le processus soit simple, dans la mesure où n’auraient la possibilité de proposer des noms que les deux chambres, nouvellement élues, du Parlement. La situation, toutefois, se complexifie singulièrement. Dans la mesure où ces deux chambres sont très majoritairement composées de représentants issus de deux partis islamiques (Frères Musulmans et Salafis), comment tenir l’enjeu d’une Constitution durable, qui ne soit pas le reflet exclusif de telle ou telle obédience politique ?
Ici surgit notamment la question récurrente de l’article 2 (l’Islam est-il ou non religion d’État ?), auquel je consacrerai une prochaine note.
Comment en douter ? Qu’elle soit ou non réellement décidée à “retourner à ses casernes” pour laisser le pouvoir aux civils, l’Armée n’a pas “jeté les armes” dans ce débat qui la concerne directement. D’où ce qui se dit en coulisses au sujet d’éventuelles tractations entre CSFA et Frères Musulmans...
Conformément au principe de ce blog, je vous propose des extraits de presse récents. Je les juxtapose, sans tenter une synthèse plus ou moins artificielle. S’ils ne permettent pas d’y voir parfaitement clair dans cet imbroglio, ils soulignent la complexité politique d’une démocratie qui n’a pas encore trouvé sa pleine identité.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Un an après : les origines numériques de la « Révolution arabe »

"En réaction à des commentaires trop rapides sur le rôle des réseaux sociaux dans les événements de Tunisie et d’Égypte, Culture et Politique arabes (CPA) mettait en ligne un billet à propos des origines culturelle numériques de la Révolution arabe. Qu’en est-il un an plus tard, sachant qu’on en est toujours à se demander si le mot « révolution », souligné par une majuscule, est bien celui qui convient pour parler de changements politiques toujours très incertains ? Faut-il employer le singulier, pour un mouvement qui a embrasé toute la région, ou bien le pluriel, chaque pays se caractérisant par une situation singulière ? (...)

Près d’un an après leur déclenchement, faut-il redire qu’on manque de certitudes vis-à-vis de tous ces événements qui ont parcouru la région de part en part ? Une chose demeure néanmoins : autant les révolutions du « printemps arabe » tardent à livrer un message politique qui sera forcément complexe et même contradictoire d’une situation à une autre, autant leurs « origines numériques » apparaissent toujours plus manifestes. La première « génération internet » du monde arabe – celle des « natifs du numérique » qui sont entrés dans la vie avec les premières télévisions satellitaires – est sans doute loin encore d’arriver au pouvoir ; en revanche, il ne fait pas de doute que c’est bien elle qui a provoqué la chute des anciens pouvoirs." (Yves Gonzalez-Quijano)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Élections égyptiennes : fin du premier acte

Élections égyptiennes : fin du premier acte | Égypt-actus | Scoop.it

Le procès (ajourné) d’ONG accusées d’ingérence a fait passer au second plan la deuxième vague des élections égyptiennes : celles destinées à nommer les membres de la Shura (Chambre Haute du Parlement).
Il est vrai que la mobilisation citoyenne a été plutôt terne pour ce retour aux urnes, quelques semaines après l’élection de l’Assemblée du Peuple (Chambre basse), la raison première de ce désintérêt étant sans doute le flou autour des attributions réelles de la Shura.
Résumons les points principaux d’actualité concernant cette institution :
- le Parti Justice et Liberté (Frères musulmans) y a obtenu, une fois encore, une majorité très confortable : 106 sièges sur 180 ;
- le président est, comme pour l’Assemblée du Peuple, issu de ce même parti : Ahmed Fahmy ;
- les deux chambres du Parlement auront prochainement à désigner une commission qui sera chargée de rédiger une nouvelle constitution, scellant l’ère post-Moubarak.
Je reviendrai, dans une prochaine note, sur ce dernier point d’actualité, en étant attentif aux éventuelles interférences du Conseil suprême des Forces armées qui, aux dernières nouvelles, n’a pas encore dit son dernier mot !
Auparavant, il me semble utile de reprendre quelques extraits de presse résumant le rôle de chacune des deux chambres du Parlement égyptien. On y remarquera notamment que les contours institutionnels de la Shura ne sont pas d’une limpidité parfaite dans la mesure où cette instance est issue d’une période présentant elle-même des zones pour le moins obscures.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte - Washington travaille à l'abandon des poursuites contre les ONG

"Les Etats-Unis oeuvrent à l'abandon des poursuites lancées pour financements illégaux par la justice égyptienne contre les membres américains et égyptiens d'ONG, a indiqué le département d'Etat vendredi.

Selon Victoria Nuland, porte-parole du département d'Etat, 13 employés étrangers d'ONG, dont six Américains, ont quitté l'Egypte jeudi après la levée de l'interdiction de sortie du territoire qui leur était imposée par les autorités. Un Américain aurait toutefois décidé de rester sur place, selon elle.

La veille, une source à l'aéroport du Caire avait parlé de 17 employés étrangers. L'agence officielle égyptienne Mena avait quant à elle mentionné 15 étrangers, dont 8 Américains.

Ils sont accusés d'avoir reçu des financements étrangers illégaux et de s'être ingérés dans les affaires politiques de l'Egypte. Le procès qui s'est ouvert dimanche a été finalement ajourné au 26 avril.

La caution a été fixée l'équivalent de 330.000 dollars par personne. La somme a été mise à disposition de ses ressortissants par le gouvernement américain, selon Mme Nuland.

"Nous allons continuer à travailler avec le gouvernement égyptien pour voir quelles sont les possibilités pour que les poursuites soient abandonnées, pas seulement celles engagées contre nos concitoyens, mais aussi celles dont les Egyptiens font l'objet, car nous sommes d'avis que ces poursuites sont sans fondement", a-t-elle souligné.

"Les ONG se sont retrouvées dans cette situation parce qu'elles travaillaient à promouvoir la démocratie. C'est ce qu'elles font dans 70 pays", a poursuivi Mme Nuland." (AFP, via Afreeknews)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'actualité égyptienne commentée par l'éditorialiste Hassan Elsawaf

L'actualité égyptienne commentée par l'éditorialiste Hassan Elsawaf | Égypt-actus | Scoop.it

L’actualité politique de l’Égypte de l’après 25 Janvier 2011 n’est pas facile à décrypter. Il est possible, certes, de percevoir quelques orientations globales ou courants de fond, à la lumière des récentes élections législatives, marquées par une très large majorité d’obédience islamique. On ne peut également qu’observer l’omniprésence du Conseil suprême des Forces armées, qui chapeaute le gouvernement actuellement en place, censé n’avoir de mandat que provisoire.
Mais comment comprendre et relater, sans être dupe, cette période de l’histoire égyptienne, en suggérant éventuellement quelques clés d’interprétation d’une situation dont la complexité est un défi à la clairvoyance des analystes politiques ?
Dans cette revue de presse, je tente de “ratisser” le plus large possible, sans parti pris. Sans illusion non plus, dans la mesure où les supports d’information, égyptiens ou étrangers, donnent à la neutralité, ou plutôt à l’objectivité de leurs relations de l’actualité des connotations ou colorations diverses.
Dans mon inventaire des sources dont Egypt-actus se fait régulièrement le relais, je viens, grâce à Sherine Mishriki, de prendre connaissance des écrits d’un éditorialiste égyptien : Hassan Elsawaf.
Surson blog, cet auteur commente l’actualité de son pays en se déconnectant de tout diktat et en revendiquant une liberté d’expression décapante.
Je vous incite donc à découvrir et suivre ce blog, auquel j’emprunterai de temps à autre des fenêtres sur l’actualité égyptienne.
Sans plus attendre, je vous en propose ci-dessous un extrait et un article dans son intégralité, avec l’autorisation explicite et amicale de leur auteur.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte-égyptologie : actualité de l'édition (02/03/2012)

Égypte-égyptologie : actualité de l'édition (02/03/2012) | Égypt-actus | Scoop.it

“Les dynasties des pharaons - 3000 ans redatés par le carbone 14”

 

“Tausret : Forgotten Queen & Pharaoh of Egypt”, edited by Richard H. Wilkinson

 

“American Egyptologist - The Life of James Henry Breasted and the Creation of His Oriental Institute”, by Jeffrey Abt

 

“TT176, the Tomb Chapel of Userhat”, by Bram Calcoen, in collaboration with Christiane Müller-Hazenbos

 

“Sandals, shoes and other leatherwork from the Coptic Monastery Deir el-Bachit. Analysis and Catalogue”, by André J. Veldmeijer

 

“Oasis du couchant”, par Bahaa Taher ; traduit de l'arabe par Simon Corthay et Charlotte Woillez

 

“Cairo : Histories of a City”, by Nezar Al-Sayyad

 

“Annales islamologiques 45”, ouvrage collectif

 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Kiosque des libraires et éditeurs francophones, à l'Institut Français d'Egypte

Kiosque des libraires et éditeurs francophones, à l'Institut Français d'Egypte | Égypt-actus | Scoop.it

A l’occasion du mois de la Francophonie, l’Institut Français d'Egypte au Caire - Mounira, célèbre le livre avec les librairies et éditeurs francophones d’Egypte. Pendant cet événement phare du livre français en Egypte, venez découvrir l’actualité littéraire et éditoriale du livre de langue française.
Des prix littéraires aux derniers essais dont on parle, des ouvrages pour perfectionner votre français à la littérature égyptienne en traduction, des albums pour les petits aux essais pour les grands… le livre français et francophone vous attend à l’IFE!
Pour accompagner cet événement exceptionnel, des conférences, tables-rondes, films, ateliers, activités pour les enfants : il y en aura pour tous les goûts.

Programme culturel des journées :

Mercredi 7 mars

18h : Performance de dessins en direct par Tok Tok. Lancement conjoint du Kiosque des Libraires et du magazine 9e art et conférence de presse (avec le soutien de l’Union Européenne).

19h : Le Dandy révolutionnaire : hommage à Albert Cossery
Avec la présence exceptionnelle de Golo (auteur de bandes dessinées), Asma El Bakri (réalisatrice), Pierre Gazio (auteur et spécialiste de Cossery), modération et lecture de textes par Nabil El Choubachy (présentateur, Nile TV).

20h30 : Projection de Mendiants et Orgueilleux par Asma El Bakri, adapté de l’œuvre de Cossery.

Jeudi 8 mars

10h - 12h : Quiz avec les écoles francophones. Grand concours de connaissances générales.

18h : Table-ronde « Femmes du Caire » autour de la condition féminine en Egypte (proposé par les Librairies Renaissance), avec Dr. Nadine Alaa Sherif (gynécologue), Randa Barakat (cadre et cavalière émérite), Manon Choucha (entrepreneur), Pr. Amina Rachid (Professeur des Universités), Dora Abdel Razik (Présentatrice, Nile TV), discussion animée par Nermine El Nomany (Rédactrice en chef, Nile TV).

20 h : Projection de Et maintenant on va où ? de la réalisatrice libanaise Nadine Labaki.

Vendredi 9 mars

11h30 - 12h30 : Heure du Conte exceptionnelle avec l’auteur Rania Amin et Christelle Mange. Laissez-vous emporter par la magie des histoires… (Pour les enfants)

14h -16h : Rencontre avec Golo, dessinateur de BD (proposé par la librairie Oum El Dounia)
Golo va tout vous dire et vous montrera, crayon en main, comment on donne naissance à une bande dessinée. (jeune public - ouvert à tous)

Samedi 10 mars

Ouverture exceptionnelle de la médiathèque de 11h à 17h

10h -12h : Quiz avec les écoles (suite)

14h- 18h : Atelier BD avec Golo
(Ouvert aux amateurs confirmés et étudiants des beaux-arts, sur inscription)

15h-17h30 : Atelier « Comment apprendre un texte ? »
Une approche différente et passionnée de l’apprentissage. A l’issue de l’atelier, Gérard Cohen-Zardi vous invite à un moment de rêveries en vous interprétant des textes où s'entremêlent théâtre et poésie (Ouvert à tous)

L’Institut accueille une exposition unique de planches originales du dessinateur Golo du 7 au 15 mars.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Les employés américains d'ONG ont quitté l'Egypte

"Des employés d'ONG de défense des droits de l'homme, dont plusieurs Américains, ont quitté l'Egypte jeudi, les autorités égyptiennes ayant levé l'interdiction de sortie du territoire qui les frappait depuis plusieurs semaines, a déclaré un responsable de l'aéroport du Caire."Ils sont partis", a dit sans autre précision à Reuters ce responsable qui a requis l'anonymat.

A Washington, le département d'Etat a confirmé l'information sans donner de chiffres.

Victoria Nuland, porte-parole de la diplomatie américaine, s'en est félicitée tout en exprimant des craintes quant à la poursuite de l'enquête judiciaire en Egypte visant la société civile.

"Nous continuerons à travailler avec les autorités égyptiennes sur toutes ces questions", a-t-elle dit à la presse."  (Reuters, via Le Nouvel Observateur)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Constitution égyptienne, article 2 : ouverture des débats

Constitution égyptienne, article 2 : ouverture des débats | Égypt-actus | Scoop.it

La Constitution égyptienne sera bientôt en chantier, pour une énième mouture depuis 1971.
Il semble logique de penser qu’elle doive être entièrement rédigée et adoptée avant la prochaine élection présidentielle. Mais, si ce n’est pas le cas, nous n’en serions plus à une surprise près dans les prolongements de la Révolution du 25 Janvier, soumis comme on sait aux perpétuelles interférences de l’omniprésente Armée égyptienne...
Quoi qu’il en soit des délais, les orientations politico-culturelles de la toute nouvelle majorité parlementaire pèseront lourd dans la balance des choix de société, fondements de la nouvelle Constitution.
L’article 2 de cette Constitution sera, selon toute vraisemblance, au cœur des débats les plus nourris. Rappelons-noussa formulation actuelle :

“L’Islam est la religion de l’État. La langue arabe est sa langue officielle et les principes de la Loi (sharî’a) islamique sont la source principale de la législation (littéralement : “le fait d’édicter des lois”).”
Un tel clivage explicitement religieux reflète sans nul doute les aspirations de la majorité des Musulmans égyptiens, non seulement des fondamentalistes, au grand dam de l’importante communauté copte qui s’estime, à juste titre, faire intégralement partie des ayants droit du destin de leur commune patrie.
“L’Islam religion d’État” ne reçoit pas non plus l’assentiment de bon nombre de Libéraux ou, plus globalement, de citoyens qui conçoivent la démocratie de manière plus ouverte, plus “moderne”.
Nous ne pourrons, en observateurs que nous sommes, qu’être attentifs à la teneur et à l’évolution des débats sur cet article 2. Egypt-actus vous en proposera une synthèse, le moment venu, à condition bien sûr que je sois en possession de suffisamment d’éléments d’information. Par-delà les options philosophiques, a priori respectables, des individus ou de toute une communauté, il y va en effet du devenir démocratique de l’Égypte qui, comme tel, ne peut nous laisser indifférents.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Parlement : Références conflictuelles

Parlement : Références conflictuelles | Égypt-actus | Scoop.it

"La Cour administrative a jugé inconstitutionnels certains articles de la loi électorale. Certains juristes prévoient une dissolution complète ou partielle de l’Assemblée, alors que les politiciens craignent un chambardement politique.

Les premières élections parlementaires post-Moubarak seront-elles invalidées ? Une crainte qu’a alimentée cette semaine la décision de la Haute Cour Administrative (HCA) de soumettre certains articles de la loi électorale promulguée par le Conseil militaire à la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) pour trancher leur constitutionnalité.La décision remet en question le sort du Parlement, élu en fonction de cette loi, à un moment où l’Egypte est engagée dans une course contre la montre pour rétablir son système politique. Dans son verdict, la Cour a jugé que l’article 5 de la loi électorale, qui avait consacré un mélange de système de vote, est contraire au principe d’égalité des chances garanti par l’article 62 de la Constitution." (May Al-Maghrabi)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Les calculs politiques émergent

Les calculs politiques émergent | Égypt-actus | Scoop.it

"Les Frères musulmans auraient décidé d’intensifier leurs pressions sur un gouvernement dont la pauvre performance en matière de sécurité et d’économie est devenue évidente aux yeux de l’opinion publique. Les Frères eux-mêmes font l’objet de pressions pour former un gouvernement de coalition. Ils sont accusés, aussi bien par leurs partisans que par leurs détracteurs, de vouloir se dérober à leurs responsabilités (faute de programme ou de leadership) en renonçant à la formation d’un gouvernement. Les Frères sont désormais dans l’impasse : après avoir eu la confiance et le soutien d’une large partie de la population lors des élections de l’Assemblée du peuple et du Conseil consultatif, ils sont devenus la force motrice du Parlement. Une réalité qui fait que les Frères seront les premiers à être tenus pour responsables de la désillusion des Egyptiens si l’Assemblée du peuple échoue à redresser la situation dans le pays.

La confrérie a commencé ces derniers jours à évoquer à travers des allusions destinées à l’opinion publique la possibilité de retirer sa confiance au gouvernement actuel en vue de former un gouvernement de coalition sous leur direction. Hussein Ibrahim a même prévu le début des délibérations pour la formation d’un nouveau gouvernement dans deux semaines.

Mais cette démarche rencontre un obstacle de taille, étant donné que le régime politique égyptien est un système présidentiel, accordant le droit de former le gouvernement au président de la République et non pas au Parlement. Toutefois, selon le président du bloc parlementaire des Frères, le Conseil militaire ne s’opposera pas à la formation d’un gouvernement de coalition.

Il se peut aussi que les Frères ne soient pas sérieux dans leur initiative et qu’ils cherchent simplement à manœuvrer pour gagner du temps jusqu’à l’élection d’un nouveau président. Durant ces quelques mois, ils peuvent intensifier leurs critiques à l’encontre du gouvernement de Ganzouri tout en affichant leur intention de former un gouvernement de coalition et en suggérant que l’armée fait obstacle à la formation d’un nouveau gouvernement.

Quoi qu’il en soit, le gouvernement de Kamal Al-Ganzouri vit ses derniers mois, et ce sont les Frères qui devront former — ou du moins être fortement représentés — dans tout nouveau gouvernement. Le rôle d’opposants que les Frères jouent prendra fin quand ils seront détenteurs d’un pouvoir assez réel pour les rendre eux-mêmes responsables de la situation sécuritaire et économique du pays." (Samer Soliman)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Des révolutions à transformer

Des révolutions à transformer | Égypt-actus | Scoop.it

"Un rapport onusien fait le point sur l’importance des réformes sociales, négligées par les classes politiques dans les pays du Printemps arabe. L’Egypte ne fait pas exception.

Il faut au monde arabe, y compris l’Egypte, un nouveau modèle de développement, et cela ne se réalisera pas simplement avec un système politique plus démocratique. Tel est le message principal du rapport sur les défis du développement arabe rédigé par le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD). Il souligne que la démocratie est nécessaire mais pas suffisante, et qu’en tout cas, elle ne se concrétisera pas sans la réussite face aux défis économiques, en particulier la justice sociale." (Al-Ahram Hebdo)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'Egypte lève les restrictions visant les ONG américaines

"es autorités égyptiennes ont décidé de lever l'interdiction de quitter le pays imposée aux ressortissants américains impliqués dans l'affaire des ONG soupçonnées d'activités illégales et d'avoir reçu des financements étrangers, a-t-on appris mercredi de sources judiciaires au Caire.Seize des 43 personnes inculpées dans cette affaire, qui a tendu les relations égypto-américaines, sont de nationalité américaine. Sur les sept qui se trouvent toujours en Egypte, certaines ont trouvé refuge à l'ambassade des Etats-Unis au Caire.

Washington a menacé de suspendre son aide militaire de 1,3 milliard de dollars annuels à l'Egypte si la situation ne se débloquait pas.

"Le bureau du procureur général, faisant suite à une requête des juges d'instruction, a pris une mesure pour lever l'interdiction" faite aux prévenus étrangers de quitter le pays, a-t-on appris de source judiciaire dans la capitale égyptienne. Le juge Abdel Moez Ibrahim, qui préside la cour d'appel du Caire, a confirmé cette décision.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a déclaré ne pas avoir confirmation mais a ajouté s'attendre à ce que ce dossier soit réglé "dans un avenir très proche". (Reuters, via Yahoo actualités)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Ryad disposé à honorer ses engagements financiers envers l'Egypte

"L'Arabie Saoudite a affirmé ce mercredi 29 février 2012 être disposée à honorer ses engagements financiers envers l'Egypte en lui prêtant 3,75 milliards de dollars, dont un demi-milliard a été déjà débloqué. Une réponse au Premier ministre égyptien qui avait affirmé devant le Parlement, afin de justifier les difficultés économiques de son pays, que les pays donateurs n’avaient pas honoré leurs promesses d’aide." (Alexandre Buccianti/RFi)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte: premier tour de l'élection présidentielle les 23 et 24 mai

"La première élection présidentielle en Egypte depuis la chute l'an dernier de Hosni Moubarak débutera les 23 et 24 mai, a annoncé mercredi la commission électorale.

Un second tour est prévu pour les 16 et 17 juin, a ajouté le président de la commission, Farouk Soltane, au cours d'une conférence de presse.

Les Egyptiens résidant à l'étranger pourront quant à eux commencer de voter du 11 au 17 mai.

L'armée, au pouvoir depuis le départ de M. Moubarak le 11 février 2011, s'est engagée à remettre le pouvoir à un exécutif civil une fois un nouveau président élu.

Le dépôt des candidatures sera ouvert officiellement le 10 mars prochain, mais d'ores et déjà plusieurs personnalités ont annoncé leur volonté de se présenter, et certaines ont déjà commencé de faire campagne au cours des derniers mois." (AFP, via Romandie news)

more...
No comment yet.