Égypt-actus
Follow
Find
372.0K views | +103 today
Égypt-actus
Égypt-actus
revue de presse sur l'actualité culturelle, archéologique, politique et sociale de l'Égypte
Curated by Egypt-actus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

المكتب السياسي لـ«شفيق»: الدراسات جارية لإنشاء حزب سياسي

المكتب السياسي لـ«شفيق»: الدراسات جارية لإنشاء حزب سياسي | Égypt-actus | Scoop.it

Shafîq, ex-candidat à l'élection présidentielle, envisage de créer son propre parti politique.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

En Egypte, Morsi veut un Premier ministre indépendant

En Egypte, Morsi veut un Premier ministre indépendant | Égypt-actus | Scoop.it
Mohamed Morsi mène des consultations en vue de nommer une «personnalité nationale indépendante» au poste de Premier ministre, a indiqué un de ses assistants.

«La plupart des membres du gouvernement seront des techniciens», a ajouté cette source à l’AFP, sous le couvert de l’anonymat.

Le journal gouvernemental Al-Ahram évoquait mardi le nom de Mohamed ElBaradei, ancien chef de l’Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et prix Nobel de la paix 2005, proche des mouvements qui ont lancé la révolte contre le régime de Hosni Moubarak l’an dernier.

Le quotidien mentionne aussi le nom de Hazem el-Beblawi, qui fut ministre des Finances d’un gouvernement de transition après la chute de Moubarak. Interrogé par l’AFP, Hazem el-Beblawi a toutefois indiqué être à l'étranger et ne pas avoir été jusqu'à présent approché par la présidence. (Libération)

Plus : http://www.liberation.fr/monde/2012/06/26/en-egypte-morsi-veut-un-premier-ministre-independant_829192

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Interview à l'agence de presse iranienne Fars : Mohamed Morsi a-t-il été manipulé ?

Interview à l'agence de presse iranienne Fars : Mohamed Morsi a-t-il été manipulé ? | Égypt-actus | Scoop.it
L'annonce a fait l'effet d'une bombe. Dans une interview à l'agence de presse iranienne Fars, le nouveau président égyptien, Mohamed Morsi, a annoncé lundi son souhait de "réviser les accords de Camp David" garantissant la paix avec Israël depuis 1979, mais aussi de rétablir les liens diplomatiques avec Téhéran, rompus depuis ce même accord. Une annonce qui a plongé dans l'embarras la communauté internationale, elle qui avait félicité le Frère musulman pour sa victoire "historique". "Cette déclaration est surréaliste, compte tenu du faible pouvoir qui est imparti au nouveau président, notamment en politique étrangère", estime Jean-Noël Ferrié (1), directeur de recherche au CNRS.

Autre invraisemblance relevée par le spécialiste de l'Égypte, "une révision de l'accord de paix menacerait l'aide financière américaine apportée à l'armée, ce dont n'a certainement pas besoin l'Égypte aujourd'hui, empêtrée dans une situation économique déplorable". Quelques heures après la publication de la nouvelle, coup de théâtre : la présidence égyptienne dément avoir accordé tout entretien à Fars. "Tout ce que cette agence a publié est sans fondement", affirme un porte-parole, cité par l'agence officielle Mena. Volte-face embarrassée ou manipulation ? (...)

Si l'Iran n'est pas à la manoeuvre, qui aurait intérêt à discréditer Morsi ? D'après notre correspondant au Caire, la tentative de désinformation pourrait être l'oeuvre du camp d'Ahmad Chafiq, le candidat battu à la présidentielle. Surtout que le clan de cet ancien Premier ministre de Hosni Moubarak n'en serait pas à son galop d'essai, lui qui ne cesse de fustiger les propositions du Frère musulman en matière de politique étrangère. Une chose est sûre, l'Iran a accueilli avec joie l'élection d'un islamiste à la tête de l'Égypte, trente-trois ans après la rupture des relations entre les deux pays. (Armin Arefi/Le Point)

Plus : http://www.lepoint.fr/politique/egypte-mohamed-morsi-a-t-il-ete-manipule-26-06-2012-1477690_20.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Une étape cruciale pour l'Égypte : Catherine Ashton félicite le nouveau président

Une étape cruciale pour l'Égypte : Catherine Ashton félicite le nouveau président | Égypt-actus | Scoop.it
La Chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a félicité hier le nouveau président d'Égypte, Mohammed Morsi. Elle a qualifié son élection d'étape cruciale dans la transition démocratique du pays.

Dans une déclaration prononcée dimanche, le porte-parole de la Haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères a déclaré :

« La Haute représentante Catherine Ashton salue le déroulement pacifique des élections présidentielles et félicite Mohammed Morsi pour son élection à la présidence de l'Égypte. Il s'agit d'une étape cruciale dans la transition démocratique de l'Égypte et d'un moment historique pour le pays et la région. »

La déclaration indique que Catherine Ashton se réjouit de collaborer avec le président Mohammed Morsi et son gouvernement, « qui sera, elle l'espère, inclusif et représentatif de la diversité égyptienne. À cet égard, la Haute représentante encourage le président élu à tendre la main aux autres groupes politiques et sociaux ». (EU Neighbourhood Info)

http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_Data/docs/pressdata/EN/foraff/131145.pdf

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Morsi cherche à rassurer l’Occident

Morsi cherche  à rassurer l’Occident | Égypt-actus | Scoop.it

Il y a eu, bien sûr, les félicitations d’usage après la victoire, dimanche, de Mohammed Morsi à la présidentielle égyptienne. Occidentaux et pays arabes ont tour à tour salué l’élection, avec 51,7% des voix, du candidat des Frères musulmans. Mais certaines réactions, notamment celles des Etats-Unis et d’Israël, n’ont pas été exemptes de méfiance. «I l est essentiel que le nouveau gouvernement continue à faire de l’Egypte un pilier de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région», a indiqué le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney. Une manière pour Washington de rappeler sa volonté qu’Egyptiens et Israéliens continuent à coopérer. (...)

L’action du nouveau président égyptien sur la scène internationale risque (...) de devoir attendre. Morsi doit d’abord négocier avec l’armée qui a dissous le Parlement et s’est donné les pouvoirs législatif et budgétaire. Il doit également composer un gouvernement qui inclura les autres formations politiques égyptiennes, y compris les libéraux qui se méfient des Frères musulmans. (Luc Mathieu/Libération)

Plus : http://www.liberation.fr/monde/2012/06/25/morsi-cherche-a-rassurer-l-occident_829051

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : et maintenant?

Egypte : et maintenant? | Égypt-actus | Scoop.it
En succèdant à Hosni Mubarak, Mohammed Morsi met fin à un régime militaire de soixante ans.“Le président de tous les Egyptiens” a t-il promis, “je suis déterminé à construire avec vous une nouvelle Egypte, une nation dotée d’une constitution moderne et démocratique, et je vais consacrer tout mon temps à ce grand projet.”

Mais a-t-il les moyens de ses ambitions? Le président-élu a obtenu 51,7 pour cent des voix lors du second tour de l‘élection mais il n’a pas un parlement qui puisse le soutenir. La victoire des partis islamistes lors des élections législatives qui se sont déroulées entre novembre et janvier a été gommée par la Cour constitutionnelle, qui a invalidé les élections législatives, et par le Conseil Supérieur des Forces Armées, qui a dissous l’assemblée mi juin.

Les militaires affirment vouloir rendre le pouvoir au nouveau Président dès que possible. Le problème, c’est que pour l’instant on ne connaît pas les pouvoirs du chef de l‘État, car la nouvelle constitution n’est toujours pas rédigée. Mohammed Morsi va devoir négocier pour former un gouvernement, et il dispose d’une marge de manoeuvre très réduite face au Conseil militaire. (Euronews)

Plus : http://fr.euronews.com/2012/06/25/egypte-et-maintenant/

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"En Egypte, tout va se jouer dans les mois qui viennent"

"En Egypte, tout va se jouer dans les mois qui viennent" | Égypt-actus | Scoop.it
ohamed Morsi, qui a promis dimanche d'être le "président de tous les Egyptiens", est le premier civil à accéder à la magistrature suprême dans un pays où les militaires détiennent le pouvoir législatif et où tous les présidents étaient issus de l'armée depuis la chute de la monarchie en 1952. Quels sont les véritables pouvoirs du nouveau chef de l'Etat? L'analyse de Jean-Noël Ferrié, directeur de recherche au Centre Jacques Berque (CNRS), à Rabat. Etant données les relations tendues entre les militaires et les Frères musulmans, que pensez-vous de l'arrivée au pouvoir de Mohamed Morsi?

Il s'agit de la continuation de ce qui a été lancé dès le départ. A ceci près que les circonstances actuelles sont moins favorables que pendant les législatives. A l'époque, les Frères musulmans avaient fait des concessions à l'armée et s'étaient engagés à ne pas présenter de candidat à la présidentielle afin de ne pas donner le sentiment de vouloir accaparer tout le pouvoir. Depuis, le ton s'est durci et la confrérie est désormais dans une position de négociation restreinte avec les militaires.

Sur quoi devront-ils se mettre d'accord?

La question porte essentiellement sur le pouvoir de l'armée en Egypte, qui cherche à préserver ses privilèges. La tension est montée d'un cran après l'annonce officielle par le Conseil suprême des forces armées (CSFA) de la dissolution de l'Assemblée du peuple. Les militaires en ont profité pour s'attribuer provisoirement le pouvoir législatif. Avec Morsi, les Frères musulmans ont renforcé leur position dans la négociation avec les militaires. Mais s'ils ne négocient pas, ils risquent de perdre leurs avantages à terme. (L'Express)

Plus : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/en-egypte-tout-va-se-jouer-dans-les-mois-qui-viennent_1130683.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Guerre civile évitée en Egypte

Guerre civile évitée en Egypte | Égypt-actus | Scoop.it

L’Egypte n’a finalement pas plongé dans la guerre civile dimanche après l’annonce du résultat des élections présidentielles, comme le craignait une partie des Egyptiens.
Les fonctionnaires avaient été renvoyés dans leurs foyers en tout début d’après-midi le jour des résultats. Personne ne voulait être sur la route lors de l’annonce du résultat.
Depuis plusieurs jours, des partisans des Frères musulmans et des salafistes protestaient sur la place Tahrir au centre du Caire. Des responsables des Frères musulmans avaient prévenu qu’ils ne resteraient pas inactifs si Ahmed Chafiq gagnait. Toutes les premières estimations plaçaient en tête le candidat des Frères Musulmans, Mohammed Morsi. (Sophie Anmuth/Nouvelles du Caire)

Plus : http://blog.slateafrique.com/nouvelles-du-caire/2012/06/26/guerre-civile-evitee-en-egypte/

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : «le nouveau gouvernement reflètera plusieurs sensibilités», selon Denis Bauchard

Egypte : «le nouveau gouvernement reflètera plusieurs sensibilités», selon Denis Bauchard | Égypt-actus | Scoop.it

"Mohamed Morsi va mettre en place un gouvernement qui sera sans doute un gouvernement de coalition, puisque même si les Frères musulmans ont eu une victoire écrasante aux élections législatives, elles n’ont pour l’instant pas débouché puisqu’une autre déclaration constitutionnelle a entaché de légalité ces élections. Là aussi, on est un peu dans le flou. Je pense que le nouveau gouvernement reflètera plusieurs sensibilités, d’abord au sein des Frères musulmans. Je pense aussi que Mohamed Morsi souhaitera également nommer, par exemple, un copte ou des personnalités plus laïques et qui étaient parmi les premiers révolutionnaires de la Place Tahrir, dans le souci de représenter tous les Egyptiens."

(interview de Caroline Paré/RFI)

Plus : http://www.rfi.fr/afrique/20120625-egypte-nouveau-gouvernement-refletera-plusieurs-sensibilites-mohamed-morsi-denis-bauchard

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Présidentielle en Égypte. "Dieu est grand, l'Égypte a gagné"

Présidentielle en Égypte. "Dieu est grand, l'Égypte a gagné" | Égypt-actus | Scoop.it

Le discours du nouveau président égyptien s'est fait attendre, mais il est rassembleur, comme il se doit. Morsi salue les forces armées et même la police - tout en rappelant que certains éléments doivent comparaître devant la justice. Il assure que l'Égypte aura besoin de ces autorités pour revenir à la stabilité. Il rassure, par deux fois, les chrétiens. Il adresse un signe à la révolution : "Je ne serai pas le premier président librement élu sans le sacrifice des martyrs et des blessés." Il cite toutes les régions égyptiennes, envoie des appels aux chauffeurs de taxi et aux conducteurs de touk-touk, ces rickshaws égyptiens. Pour les Égyptiens ce discours convenu reste pourtant incroyable : l'ex-Frère musulman - il a quitté la confrérie après sa victoire - parle à la télévision d'État égyptienne, le centre même du pouvoir, encore hier méfiante à l'égard des islamistes. (Le Point)

Plus : http://www.lepoint.fr/monde/presidentielle-en-egypte-dieu-est-grand-l-egypte-a-gagne-25-06-2012-1477392_24.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte : Mohamed Morsi pourra-t-il vraiment gouverner le pays ?

Égypte : Mohamed Morsi pourra-t-il vraiment gouverner le pays ? | Égypt-actus | Scoop.it
Quelle marge de manœuvre a Mohamed Morsi face au Conseil suprême des forces armées (CSFA) ?

 

"Il a gagné les élections, on ne peut pas dire qu’elles ont été truquées. Après, ce qui le sépare d’Ahmad Chafiq, c’est autour de 2 % des voix. Ce n’est donc pas une victoire en raz-de-marée, comme semblait l’avoir été la législative.

À mon avis, il va devoir négocier avec les militaires des amendements constitutionnels sur le statut de l’armée. L’armée veut trois choses :

- l’immunité pour ses membres (pour la période actuelle et ce qu'il s’est passé avant)

- gérer ses affaires économiques et militaires de manière autonome

- avoir son mot à dire quand elle estime que les intérêts vitaux du pays sont touchés

En résumé, elle voudrait avoir le statut qu’avait l’armée turque jusqu’à l’arrivée au pouvoir de l’AKP (parti conservateur et musulman, N.D.L.R)." (Jean-Noël Ferrié, chercheur au CNRS spécialiste de l’Égypte) - interview de Bénedicte Lutaud/quoi.info

 

Plus : http://quoi.info/actualite-international/2012/06/25/egypte-mohamed-morsi-aura-t-il-vraiment-le-pouvoir-1144679/

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Les défis du nouveau président égyptien

Les défis du nouveau président égyptien | Égypt-actus | Scoop.it

Ce sont (...) des défis importants qui attendent M. Morsi. Il y a d'abord la situation économique et sociale, faire repartir la machine, les investissements, le tourisme, et venir en aide aux millions d'Egyptiens qui vivent dans une très grande pauvreté. Ensuite, quel sera le rôle de l'armée ? Va-t-elle vraiment accepter de rentrer dans ses casernes ? Rien n'est moins sûr, même si on sent de part et d'autre une volonté de calmer le jeu.

Autre défi de taille pour Mohamed Morsi, les relations avec le courant radical islamiste des salafistes, qui représente environ un tiers de ses voix dans ce second tour. Il faudra ne pas les décevoir et les canaliser, une tache difficile en perspective.

Enfin, Mohamed Morsi devra aussi tenir compte de ceux qui ont fait la révolution. Certains ont voté pour lui, d'autres se sont abstenus, avec un Egyptien sur deux qui n'a pas voté. Il faut le noter, Mohamed Morsi a été en fait élu avec un quart des électeurs inscrits seulement. Sans doute beaucoup d'Egyptiens n'ont pas voulu choisir entre la poursuite d'un modèle politico-militaire avec Ahmed Chafik, et la crainte de voir s'installer une forme de théocratie.

On le voit, le nouveau raïs n'a pas droit à l'erreur, ses premières décisions seront observées de très près. (Bruno Daroux/RFI)

Plus : http://www.rfi.fr/moyen-orient/20120625-egypte-morsi-freres-musulmans-chafik-hosni-moubarak-salafiste-baradei-rais

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Une présidentielle sous contrôle militaire en Egypte (RFI : revue de presse)

Une présidentielle sous contrôle militaire en Egypte (RFI : revue de presse) | Égypt-actus | Scoop.it
Par Frédéric Couteau

Mohamed Morsi, le candidat des Frères musulmans, a donc été officiellement élu hier avec près de 52% des voix. Pour autant, relève le site égyptien Al Ahram, c’est « un président aux pouvoirs limités » qui prend la succession de Nasser, Sadate et Moubarak à la tête du pays le plus peuplé du monde arabe.

http://telechargement.rfi.fr.edgesuite.net/rfi/francais/audio/modules/actu/201206/RPAF2506.mp3

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Mohamed Morsi entendrait nommer un Copte et une femme comme vice-présidents

Mohamed Morsi entendrait nommer un Copte et une femme comme vice-présidents | Égypt-actus | Scoop.it

Le conseiller politique du président élu, Dr. Mohamed Morsi, Ahmad el-Deif, a déclaré que le président entendait nommer des vice-présidents, dont un copte et une femme, et ce pour la première fois dans l’histoire de l’Égypte.

M. el-Deif a déclaré à la CNN que la victoire remportée par Dr. Morsi aux élections ne signifiait pas que la révolution a pris fin.

Il a indiqué que Dr. Morsi entendait adopter une stratégie visant à resserrer les rangs, protéger toutes les catégories du peuple égyptien et nommer des députés qui ont des prérogatives et du pouvoir.

(...)

Il a ajouté que le président entendait exercer des pressions, via des canaux juridiques, pour la reconsidération de la décision de la dissolution de l’Assemblée du peuple. (Youm7, via Bonjour Egypte)

http://www.bonjouregypte.com/news.php?id=7317

 

Information reprise par Akhbâr Misr :

أكد أحمد ضيف المستشار السياسي للرئيس محمد مرسي، على أنه سيتم تعيين نائبين للرئيس أحدهما قبطي والآخر لسيدة من سيدات مصر، وذلك كأحد الخطوات الأولية الموجودة على الأجندة الرئاسية

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'Egypte nie que Morsi ait prôné un renforcement des relations avec l'Iran

L'Egypte nie que Morsi ait prôné un renforcement des relations avec l'Iran | Égypt-actus | Scoop.it
La présidence égyptienne a nié, lundi 25 juin, que le président élu, Mohamed Morsi, ait donné un entretien à l'agence iranienne Fars. "M. Morsi n'a donné aucun entretien à Fars et tout ce que cette agence a publié est sans fondement", a indiqué un porte-parole de la présidence, cité par l'agence officielle égyptienne MENA.

Selon Fars, le nouveau président égyptien a prôné un renforcement des relations entre l'Iran et l'Egypte, rompues depuis plus de trente ans, et annoncé qu'il souhaitait "réviser" les accords de paix avec Israël.

Le renforcement des relations entre l'Iran et l'Egypte "créera un équilibre stratégique régional et fait partie de mon programme", aurait-il déclaré dans une interview accordée dimanche à Fars, quelques heures avant l'annonce officielle de sa victoire à l'élection présidentielle, selon l'agence iranienne. (Le Monde)

Plus : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/06/25/l-egypte-nie-que-morsi-ait-prone-un-renforcement-des-relations-avec-l-iran_1724424_3212.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Victoire des Frères musulmans en Egypte : l’heure des islamistes

Victoire des Frères musulmans en Egypte : l’heure des islamistes | Égypt-actus | Scoop.it
C’est historique : la victoire de Mohamed Morsi, le candidat des Frères musulmans à la présidentielle égyptienne, porte à la tête du plus grand pays arabe le représentant d’un parti fondé en 1928, et qui a longtemps été clandestin et réprimé.

C’est aussi un signe de plus que ce sont les partis islamistes qui sont en position, aujourd’hui, de récolter les fruits des révolutions démocratiques qui ont débuté fin 2010 en Tunisie ; des révolutions que les islamistes n’ont pas initiées, et qu’ils ont d’abord hésité à soutenir.

Au cours des derniers mois, des partis islamistes dits modérés, ont remporté les élections en Tunisie et au Maroc, et, en attendant les premières élections post-Kadhafi en Libye le mois prochain, des islamistes participent activement au gouvernement de Tripoli.

(...)

La victoire de Mohamed Morsi est véritablement historique. D’abord parce que dans ce deuxième tour qui l’opposait au « candidat de l’armée », le dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, Ahmed Chafik, il n’était pas dit que le candidat de « l’ordre » ne l’emporterait pas.

Hassan el-Banna (HassanAlBanna.org via Wikimedia Commons)

Ensuite parce que c’est une page qui s’écrit dans l’histoire du mouvement. Les Frères musulmans ont été fondés dès 1928 par Hassan el-Banna, afin d’organiser une renaissance islamiste face à l’influence dominante occidentale. Ce mouvement est une référence dans tout le monde arabo-musulman, et a engendré des excroissances comme le Hamas palestinien qui contrôle la bande de Gaza. (...)

En Egypte comme en Tunisie, la dispersion du camp démocratique et « moderniste » a grandement fait le jeu des islamistes. Tirant les leçons de leur échec, ces partis tentent péniblement de se regrouper en Tunisie comme en Egypte, c’est-à-dire en grande partie de surmonter les querelles d’égos qui les ont empêchés de se rassembler autour d’une candidature unique. (Pierre Haski/Rue89)

Plus : http://www.rue89.com/2012/06/25/victoire-des-freres-musulmans-en-egypte-lheure-des-islamistes-233316

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : l'instabilité économique, vrai défi du président

Egypte : l'instabilité économique, vrai défi du président | Égypt-actus | Scoop.it

Au-delà d'une apparente stabilité politique résultant d'un compromis entre l'armée et les Frères musulmans autour de Mohamed Morsi, l'instabilité économique est perçue par certains « comme une grenade à retardement » pour l'Egypte. (...)

Ce nouveau président élu, dont on ne connaît pas les prérogatives -faute de Constitution -peut-il offrir au pays une forme de stabilité ? Au plan politique, « l'armée n'a pas intérêt à jouer la logique du pire et à rendre la vie impossible aux Frères musulmans », elle en pâtirait elle-même, juge encore Didier Billion. (...)

L'agence de notation Standard & Poor's a décidé hier de placer sous surveillance avec implication négative la note à long terme « B » du pays, et évoqué une possible « nouvelle détérioration des performances économiques et budgétaires » du pays. Certains économistes vont jusqu'à parler d'un risque de banqueroute. « Le défi économique est plus important que le défi institutionnel, poursuit encore Didier Billion. La question économique risque d'exploser comme une grenade à retardement. » Le tourisme, l'une des premières sources de revenus du pays, a subi de plein fouet l'effet des printemps arabes.

Par ailleurs, les conditions du prêt de 3,2 milliards de dollars que le FMI pourrait octroyer à l'Egypte sont toujours en négociation. Ce sera un sujet majeur du prochain gouvernement. Tout comme la décision de réduire ou non les subventions énergétiques. Elles représentent plus de 20 milliards de dollars, soit 9,3 % du PIB. Autant d'éléments qui sonnent comme de vrais défis pour un pays dont la moitié des 80 millions d'habitants vit sous le seuil de pauvreté.

(Marie-Christine Corbier/Les Echos)

Plus : http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202137901838-egypte-l-instabilite-economique-vrai-defi-du-president-337611.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

La communauté copte d’Egypte sur ses gardes

La communauté copte d’Egypte sur ses gardes | Égypt-actus | Scoop.it
Les coptes d’Egypte accueillent avec réserve et une certaine inquiétude la victoire de l’islamiste Mohamed Morsi à la présidentielle.

Victimes de discrimination sous l‘ère Moubarak, les membres de cette communauté  lui auraient majoritaiement préféré son rival Ahmad Chafiq, considéré comme laïc.

“C’est vraiment la première fois que l’Egypte, par la volonté du peuple, choisit un Président civil depuis 60 ans. Parce que depuis la révolution du 23 Juillet 1952, tous les présidents qui se sont succédés étaient des militaires, soutient l’archevêque Salib Matta Sawiris.”

Une résignation qui ne fait pas l’unanimité chez les membres de la communauté chrétienne dont certains craignent de nouvelles représailles.

Beaucoup se disent prêts à cohabiter avec le pouvoir islamiste, mais la plupart préfèrent rester sur leurs gardes. (Euronews)

Plus : http://fr.euronews.com/2012/06/25/la-communaute-copte-d-egypte-sur-ses-gardes/

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte : Morsi prend ses marques face à l'armée

Égypte : Morsi prend ses marques face à l'armée | Égypt-actus | Scoop.it
L'immense fête dont s'est enivrée dimanche soir la place Tahrir n'aura constitué qu'une courte trêve. Sitôt la liesse retombée, le président élu, Mohammed Morsi, s'est attelé lundi à la composition du futur gouvernement, qu'il a promis d'ouvrir aux diverses composantes de l'échiquier politique égyptien. Il devait ensuite se rendre au ministère de la Défense afin d'examiner avec le chef du Conseil suprême des forces armées (CSFA) les modalités de son investiture, d'ici au 1er juillet.

Ces discussions, loin de se cantonner à de simples considérations protocolaires, portent sur le délicat partage des pouvoirs entre le président et les forces armées. Or les deux camps en présence affichent des vues diamétralement opposées en la matière.

Le CSFA, en charge de la transition depuis la chute de l'ex-raïs, a entériné il y a dix jours la dissolution du Parlement ordonnée par la justice. Il a dans la foulée publié une déclaration constitutionnelle qui borne étroitement les prérogatives du président et confie à l'armée l'exercice temporaire du pouvoir législatif, ainsi que la maîtrise des questions de défense et de sécurité intérieure. En l'absence d'un Parlement régulièrement élu, le texte prévoit enfin que Mohammed Morsi prête serment devant les magistrats de la Cour constitutionnelle - ce qui reviendrait à reconnaître l'autorité de son président, Farouk Sultan, nommé par Hosni Moubarak et réputé proche de l'armée.

Encouragés par leur victoire électorale, les Frères musulmans espèrent faire reculer les généraux, notamment en continuant d'occuper la place Tahrir. «Le président Morsi et son équipe sont en pourparlers avec le Conseil suprême des forces armées pour rétablir le Parlement élu, ainsi que sur d'autres questions», a déclaré lundi Essam Haddad, haut responsable de la confrérie. Un recours a notamment été formé dans l'espoir de faire annuler le décret prononçant la dissolution du Parlement. Il devrait être examiné ce mardi par le tribunal administratif. (Le Figaro)

Plus : http://www.lefigaro.fr/international/2012/06/25/01003-20120625ARTFIG00747-egypte-morsi-prend-ses-marques-face-a-l-armee.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte: vous avez dit démocratie?

Egypte: vous avez dit démocratie? | Égypt-actus | Scoop.it
Cette fois, c'est fait. Mohammed Morsi est le nouveau président egyptien. Il lui revient la lourde tâche de redresser son pays, mis à mal après la chute de Moubarak.

Au fond, une question se pose: l'Egypte a t-elle vraiment changé? (...)

Le processus démocratique qui s'est déroulé est bien entendu à saluer, et sur ce point la communauté internationale est unanime.

Au fond, au-delà du cas de l'Egypte une question est posée: le Printemps arabe à t-il vraiment été une réussite? Ou s'agissait t-il d'une simple volonté de faire tomber des dictateurs sans avoir prévu ni même pensé l'avenir?

Pourtant on aurait pu penser que l'exemple de l'Irak après la chute de Saddam Hussein aurait servi d'exemple. Faire tomber des dictateurs, oui et même deux fois oui, mais préparer l'avenir et la transition de ces pays aurait du être la première des priorités... (Adrien Ramelet)

Plus : http://adrien.ramelet.over-blog.com/article-egypte-vous-avez-dit-democratie-107432494.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'Egypte, l'armée et les Frères

La confrérie contre le régime militaire. C'est le dernier épisode d'un bras de fer qui dure depuis 1954, lorsque Gamal Abdel Nasser, "officier libre" arrivé au pouvoir avec le soutien des Frères musulmans, décida d'envoyer au purgatoire ses alliés islamistes.

Pour une large partie de la jeunesse révolutionnaire égyptienne, ce retour à l'affrontement binaire entre Frères et armée a été une déception. Une de plus, tant celles-ci se sont accumulées depuis ces dix-huit jours glorieux de janvier-février 2011. Le soulèvement avait pourtant été rendu possible par l'émergence de cette troisième force, venue semer le trouble dans le pas de deux mortifère auquel se livraient régime et confrérie. (...)

Ce qui a surpris a été la relative timidité de la réaction initiale du camp révolutionnaire face à ce que beaucoup ont décrit comme un coup d'Etat déguisé. "Bien fait pour les Frères", pouvait-on même lire sur Twitter. Un militant commentait : "Nous serions en colère si nous n'étions pas aussi épuisés."

En ordre dispersé, certains ont depuis rejoint la place Tahrir pour mener cette nouvelle bataille contre le CSFA, non pour les Frères, mais pour la démocratie. Les mêmes se réjouissent, sans enthousiasme, de la victoire annoncée de Mohamed Morsi, estimant que seul un équilibre des forces entre Frères et militaires pourra préserver les brèches indispensables à la construction de l'alternative qu'ils veulent incarner. "Ne baisse pas les bras. La lumière du soleil reviendra", chante aujourd'hui Cairokee. Avec des troupes plus divisées et une population plus démobilisée que jamais, la nuit risque d'être longue." (Stéphane Lacroix/Le Monde)

Plus : http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/06/25/l-egypte-l-armee-et-les-freres_1724180_3232.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte: chronologie de la Révolution du Nil

Pour les livres d'histoire : de la place Tahrir à la proclamation de la victoire de Mohammed Morsi,  les principaux événements de la Révolution du Nil et de la transition en Egypte.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L’Evêque de Louxor apprécie les propos tenus par le nouveau Président égyptien

"Je considère comme positive la victoire de Mohammed Mursi, en espérant que tous travaillent désormais dans un esprit de collaboration en vue du renouvellement du pays" déclare à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Youhannes Zakaria, Evêque copte catholique de Louxor, en Egypte, où le 24 juin, le candidat des Frères musulmans, Mohammed Mursi, a été déclaré vainqueur du ballottage des élections présidentielles. Mursi a obtenu 51,7% des voix contre 48,3% à son adversaire, Ahmed Shafiq, sachant que le taux de participation a été de 51,6%.
Le premier discours du candidat des Frères musulmans en tant que Président élu a été accueilli favorablement par Mgr Zakaria. "Ses paroles inspirent la tranquillité – déclare l’Evêque – en particulier lorsqu’il affirme vouloir être le Président de tous les égyptiens, améliorer l’économie et relancer le tourisme".
Ainsi que l’explique Mgr Zakaria, l’économie constituera un défi décisif pour la future direction du pays : "Au sein de la province de Louxor, la majorité a voté pour Ahmed Shafiq parce qu’il était considéré comme le candidat le plus à même de rassurer les touristes. Les Frères musulmans avaient en effet fait certaines déclarations préoccupantes à ce sujet au cours de la campagne électorale, mais il faut faire la distinction entre la propagande électorale et les actions concrètes qui seront entreprises une fois que l’on est aux affaires".
"En Egypte – conclut l’Evêque – nous avons différents problèmes à affronter. En premier lieu, le problème économique, avec un chômage qui est très élevé. Ici, à Louxor, l’effondrement du tourisme a fait que presque tous sont au chômage. La société égyptienne est tranquille mais maintenant, après les paroles, elle veut des actes ." (L.M.) (Agence Fides 25/06/2012)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Ce que cache la victoire de Morsi

Ce que cache la victoire de Morsi | Égypt-actus | Scoop.it

Victoire de la démocratie ou criticable manipulation ? Au lendemain de l’annonce officielle de la victoire de Mohamed Morsi, candidat des Frères musulmans, à la présidentielle, la presse égyptienne est partagée. En particulier sur le rôle de la Commission électorale. (...)

... tout au long de la semaine, des rumeurs ont circulé sur des rencontres au sommet entre le CSFA et les hauts dirigeants des Frères, mettant au profit la semaine de recomptage des voix par la Haute Commission électorale pour trouver des compromis sur les points de discorde qui persistent : la dissolution du Parlement, exigée par décision de la Cour constitutionnelle, la déclaration constitutionnelle par laquelle l’armée s’est arrogé de larges droits, le destin de la commission chargée de rédiger la nouvelle Constitution, le droit octroyé aux militaires d’arrêter des personnes civiles malgré la levée formelle de l’état d’urgence. (Courrier international)

Plus : http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2012/06/25/ce-que-cache-la-victoire-de-morsi

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'Egypte entre révolution et contre-révolution, par Alain Gresh

Pourquoi n’ont-ils pas tiré ? Pourquoi le Conseil supérieur des forces armées (CSFA) a-t-il, après bien des hésitations, accepté l’élection au poste de président d’un dirigeant des Frères musulmans ? Parce que l’Egypte de l’après 25 janvier 2011 a profondément changé et parce qu’un retour à l’ordre ancien n’est plus possible. Mais la lutte continue et ce scrutin n’est qu’une étape dans la longue transition entamée depuis la chute du président Hosni Moubarak. (...)

Pour comprendre ce tournant, il suffit de se promener dans les rues du Caire et d’écouter les Egyptiens, notamment les jeunes : quel que soit leur choix, ils ne veulent plus que le pouvoir soit confisqué, ils veulent avoir leur mot à dire, ils veulent que leur avis compte. C’est la génération de la révolution, celle qui se mobilise dans chaque ville et même village. L’heure des dictatures militaires est passée. Ces jeunes qui fêtent la victoire de M. Morsi, portant parfois des masques des Anonymous, dansant sur des rythmes endiablés, portant en triomphe un copte — avec sa grande croix — qui se félicite de la défaite du général d’ancien régime, ressemblent peu à des hordes barbues prêtes à déferler sur le monde civilisé.Pourtant la faible marge de la victoire de M. Morsi, à peine 1 million de voix, face à un candidat représentant cet ordre ancien contre lequel le peuple s’est soulevé au début 2011, en dit long sur le rejet que suscitent les Frères musulmans dans une partie de la population et sur les contradictions de la transition en cours. (Nouvelles d'Orient)

Plus : http://blog.mondediplo.net/2012-06-25-L-Egypte-entre-revolution-et-contre-revolution

more...
No comment yet.