Égypt-actus
410.0K views | +67 today
Follow
Égypt-actus
Égypt-actus
revue de presse sur l'actualité culturelle, archéologique, politique et sociale de l'Égypte
Curated by Egypt-actus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Les coptes entre crainte et vigilance

Les coptes entre crainte et vigilance | Égypt-actus | Scoop.it

Lorsque la victoire de l'islamiste (Mohamed Morsi) a été proclamée, Samer dit avoir ressenti un grand moment de solitude: «Quand j'ai vu les gens fêter la victoire de Morsi, je me suis senti subitement étranger dans mon propre pays», avoue-t-il. Ce qui l'a choqué? L'apparition à la télévision, une heure seulement après l'annonce des résultats, du frère cadet du nouveau président pour lui «souhaiter de gouverner avec justice comme l'a fait Omar ibn al-Khattâb (compagnon et ami proche du prophète Mahomet, calife en 634). J'espère bien qu'il gouvernera avec justice, mais je ne vois pas l'intérêt de dresser un parallèle avec l'époque du Prophète ; un temps où les chrétiens devaient s'acquitter d'un impôt pour être protégés par les musulmans.» (...)

... sur les bords du Nil, trône l'imposant immeuble de Naguib Sawiris. Cet entrepreneur copte, qui a fait fortune dans les télécommunications, reçoit dans son bureau du 26e étage. Via sa chaîne privée, il vient de mettre en garde les chrétiens contre la tentation de l'émigration: «Nous sommes les indigènes de ce pays, nous devons y rester. Soyons solidaires et vigilants», martèle-t-il. Depuis le début de la révolution, près de 150.000 coptes auraient fui le pays par crainte de persécutions. (Fatiha Temmouri/Le Figaro)

Plus : http://www.lefigaro.fr/international/2012/07/01/01003-20120701ARTFIG00224-les-coptes-entre-crainte-et-vigilance.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Ahmed Douma : Nous ne nous opposerons pas à Morsi avant 100 jours

Ahmed Douma : Nous ne nous opposerons pas à Morsi avant 100 jours | Égypt-actus | Scoop.it

L’activiste politique, Ahmed Douma, a confirmé que le sit-in organisé dimanche devant le Palais d’Al-Ourouba avait pour but de demander au nouveau président Mohamed Morsi de libérer tous les détenus politiques, y compris les militaires et en premier lieu 8 officiers du 8 avril. Les manifestants ont demandé que les détenus politiques soient rejugés devant un tribunal civil.

Ahmed Douma qui s’adressait à la chaîne télévisée Al-Jazira a souligné que l’arrestation des symboles de la révolution égyptienne et leur jugement par le biais de tribunaux militaires constitue jusqu’à présent un moyen de liquider la révolution. Pour cette raison, ces prisonniers politiques doivent immédiatement être libérés.

Douma a également précisé que ce sit-in se terminera de manière pacifique si le palais présidentiel répond à leur demande. Dans le cas contraire, les protestataires transmettront leurs doléances à un représentant de la présidence et lèveront également le sit-in.

L’activiste a tenu à préciser, nous ne nous opposerons pas à Morsi avant 100 jours à partir de la date de son investiture à la magistrature suprême et le début de sa prise de fonction à la tête du pays. (legyptien.com)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte : un accord à un milliard

L'Egypte a signé dimanche un accord portant sur un milliard de dollars de financement de la Banque islamique de développement (BID) basée en Arabie saoudite, destiné à l'achat de produits pétroliers et alimentaires.

L'accord a été signé par la ministre de la coopération internationale Fayza Aboul Naga et une filiale de l'institution financière islamique, a indiqué l'agence officielle Mena. Le texte ne précise pas le mécanisme de ce financement. Cette somme sera mise à la disposition des organismes publics égyptiens chargés des importations de produits pétroliers, notamment les carburants, et alimentaires, en particulier le blé dont l'Egypte est le premier importateur mondial.

Cette assistance survient alors que le pays connaît depuis la chute du régime de Hosni Moubarak en février 2011 une sévère crise, marquée par une baisse du tourisme, un effondrement des investissements étrangers, une fonte de ses réserves en devises et une aggravation du déficit budgétaire. (Le JDD)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Le président décide l’octroi d’une prime de 15% aux employés de l’État

Le président égyptien Dr. Mohamed Morsi a décidé d’accorder une prime de 15% aux employés de l’État.

Le nouveau président a examiné avec le Premier Ministre Dr. Kamal el-Ganzouri, les mesures adoptées pour rétablir la sécurité, et les moyens de réactiver l’économie égyptienne.

D’autre part, le président a également rencontré le gouverneur de la Banque Centrale, Dr. Farouk el-Oqda. (Al-Wafd, via Bonjour Egypte)

http://bonjouregypte.com/news.php?id=7507

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L’Ambassadeur de France remet les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur à Ahmed Zewail

L’Ambassadeur de France remet les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur à Ahmed Zewail | Égypt-actus | Scoop.it

L’Ambassadeur de France en Egypte, M. Nicolas Galey, a remis les insignes de chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur au Professeur Ahmed Zewail, le 30 juin 2012.

Lors de son discours, l’Ambassadeur a rappelé le parcours d’Ahmed Zewail, qui a commencé ses études universitaires à l’Université d’Alexandrie puis qui a obtenu son doctorat à l’Université de Pennsylvanie, en 1974.

Il a ensuite félicité le travail de recherche de M. Zewail, auteur d’environ 500 articles et 14 ouvrages et qui a été primé à plusieurs reprises. Les distinctions les plus prestigieuses lui ont en effet été décernées. Du prix Wolf au prix Röntgen puis au prix Nobel de chimie, de multiples récompenses ont été décernées au M. Zewail pour l’étude des réactions moléculaires par un procédé novateur reposant sur l’utilisation du laser dans une échelle de temps la plus réduite possible, la femto seconde, qui est le millionième de milliardième de seconde.

Ses travaux ont permis d’ouvrir de nouvelles perspectives en chimie, en biologie et en pharmacologie, avec des implications directes en matière de santé humaine. A ce titre, il a reçu le prix Nobel de chimie, en 1999. Ce prix Nobel était le premier décerné à un scientifique égyptien, et le troisième attribué à un Egyptien. Ses deux prédécesseurs n’étaient autres qu’Anouar El Sadate en 1978 et Naguib Mahfouz en 1988.

Rappelant la carrière de professeur d’A. Zewail au sein de plusieurs établissements français (Collège de France, Université de Bordeaux, Ecole Normale Supérieure,…), l’Ambassadeur M. Nicolas Galey a souligné les relations privilégiées établies par A. Zewail avec la France, depuis de nombreuses années, et lui a remis les insignes de chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur.

Source : Ambassade de France au Caire

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Mohamed Morsi devient le premier président islamiste et civil

Mohamed Morsi est officiellement devenu samedi le premier président islamiste et civil d'Egypte, succédant à Hosni Moubarak renversé début 2011 par une révolte populaire sans précédent.

Mais même après son investiture, M. Morsi devra composer avec le Conseil suprême des forces armées (CSFA), à qui M. Moubarak avait remis le pouvoir en démissionnant et qui conserve de vastes prérogatives même après avoir remis le pouvoir exécutif au nouveau chef de l'Etat.

"Je jure par Dieu tout-puissant de préserver le système républicain, de respecter la Constitution et la loi, de protéger entièrement les intérêts du peuple et de préserver l'indépendance de la nation et la sûreté de son territoire", a déclaré M. Morsi devant la Haute Cour constitutionnelle.

"Aujourd'hui, le peuple égyptien a posé les bases d'une vie nouvelle, d'une liberté totale, d'une vraie démocratie", a ajouté le président, issu des Frères musulmans.

Un peu plus tard, à l'Université du Caire, M. Morsi s'est de nouveau engagé à être le président de tous les Egyptiens, musulmans comme chrétiens, à garantir "liberté, justice et dignité humaine" à la population, et à travailler "à encourager l'investissement et à ramener le tourisme".

Le nouveau président, dont les prérogatives ont été limitées par une "Déclaration constitutionnelle complémentaire" adoptée il y a deux semaines par l'armée, a salué toutefois le CSFA pour "avoir tenu sa promesse (..) de ne pas être une alternative à la volonté populaire".

Mais dorénavant, "les institutions élues vont reprendre leur rôle et la grande armée égyptienne reviendra à sa mission de protection de la sécurité et des frontières du pays", a-t-il ajouté devant des centaines de personnes, dont le maréchal Hussein Tantaoui, chef du CSFA. (Le Nouvel Observateur)

Plus : http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120630.AFP1318/egypte-mohamed-morsi-devient-le-premier-president-islamiste-et-civil.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Morsi prête serment et affiche son soutien au peuple syrien

Morsi prête serment et affiche son soutien au peuple syrien | Égypt-actus | Scoop.it
L'islamiste Mohamed Morsi, qui a prêté serment samedi 30 juin, devient officiellement le cinquième président de la république d'Egypte et le premier à avoir été librement élu. Peu après son investiture, il a appelé dans un grand discours à l'Université du Caire à la fin de l'effusion de sang en Syrie : "Nous soutenons le peuple syrien. Nous voulons que l'effusion de sang cesse".

Le nouveau président a également répété que l'Egypte soutenait les "droits légitimes" des Palestiniens et voulait travailler à la réconciliation entre les mouvements rivaux Hamas et Fatah. L'Egypte "se tient au côté du peuple palestinien pour qu'il obtienne tous ses droits légitimes, et nous allons oeuvrer à réaliser la réconciliation palestinienne", a-t-il déclaré. (...)

... la cohabitation s'annonce délicate avec le Conseil militaire, qui a récupéré le pouvoir législatif après la dissolution mi-juin de l'Assemblée, dominée par les islamistes. Les généraux gardent ainsi un droit de veto sur toute nouvelle législation ou mesure budgétaire qui n'aurait pas leur agrément et se réservent un droit de regard sur la rédaction de la future Constitution, pierre angulaire du partage des pouvoirs dans l'avenir. (Le Monde)

Plus : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/06/30/egypte-morsi-prete-serment-et-affiche-son-soutien-au-peuple-syrien_1727477_3212.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Samedi, remise du pouvoir à Morsi à l’Université du Caire

Le Conseil Militaire s’est mis d’accord avec le président Mohamed Morsi sur l’organisation samedi à l’Université du Caire d’une grande cérémonie pour la remise du pouvoir.

Assisteront à cette cérémonie, des leaders de partis, des forces révolutionnaires et juvéniles, et des étudiants.

Le président doit adresser une allocution aux citoyens.

(Bonjour Egypte)

http://www.bonjouregypte.com/news.php?id=7422

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Selon Tariq Ramadan, "les élections législatives et présidentielle égyptiennes n'ont servi à rien"

Selon Tariq Ramadan, "les élections législatives et présidentielle égyptiennes n'ont servi à rien" | Égypt-actus | Scoop.it

La confusion règne en Egypte. La mobilisation populaire, qui avait été lancée le 25 janvier 2011, avait permis de déloger le président Hosni Moubarak et d'ébranler son régime dictatorial. L'optimisme était partout présent : le "printemps arabe" voyait le jour, la "révolution" était en marche, le peuple avait eu raison du dictateur et entamait sa marche vers la liberté. Les voix plus prudentes, appelant à analyser les données de l'équation politique nationale et régionale, étaient critiquées, disqualifiées d'office, parce que colonisées par un pessimisme dangereux ou complices des intérêts inavoués de l'Occident. (...)

La situation en Egypte nous impose de dépasser l'optimisme émotif des premiers mois pour revenir à une étude plus raisonnée et raisonnable des faits et des enjeux. Depuis le début du soulèvement populaire, force est de constater que la seule institution qui n'ait jamais vraiment perdu le contrôle de la situation est bien l'armée. Après quelques hésitations, la hiérarchie a d'abord décidé de ne pas intervenir (suivant l'exemple tunisien) et de laisser le peuple protester jusqu'à la chute du dictateur." (Le Monde)

Plus : http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/06/29/les-elections-legislatives-et-presidentielle-egyptiennes-n-ont-servi-a-rien_1727007_3232.html?xtmc=egypte&xtcr=1

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Le nouveau président doit rétablir l'état de droit et gouverner pour tous

Le nouveau président doit rétablir l'état de droit et gouverner pour tous | Égypt-actus | Scoop.it

Vendredi 29 juin, Amnesty International a appelé le nouveau président égyptien à relever le défi de rompre le cycle des violations des droits humains perpétué sous le régime d'Hosni Moubarak puis sous l'autorité du Conseil suprême des forces armées (CSFA). L'organisation l'a exhorté à prendre des mesures décisives au cours des 100 premiers jours de son mandat pour mettre l'Égypte solidement sur la voie de l'état de droit et du respect des droits humains.

Vendredi 29 juin, Amnesty International a appelé le nouveau président égyptien à relever le défi de rompre le cycle des violations des droits humains perpétué sous le régime d'Hosni Moubarak puis sous l'autorité du Conseil suprême des forces armées (CSFA). L'organisation l'a exhorté à prendre des mesures décisives au cours des 100 premiers jours de son mandat pour mettre l'Égypte solidement sur la voie de l'état de droit et du respect des droits humains.

Amnesty International surveillera étroitement s'il souhaite véritablement faire changer la situation des droits humains et fera le bilan de ses réalisations dans ce domaine pendant cette période déterminante pour la réforme.

En prévision de la cérémonie d'investiture de Mohamed Morsi, l'organisation lui a présenté une note exposant en détail ce qu'elle considère comme les principales priorités en matière de droits humains pour l'Égypte.

« Depuis le soulèvement en janvier l'an dernier, les Égyptiens ont entendu beaucoup de promesses selon lesquelles leurs revendications seraient entendues et les choses changeraient, mais jusqu'à présent leurs espoirs ont été majoritairement déçus, a déclaré Salil Shetty, secrétaire général d'Amnesty International. Nous espérons, comme eux, que cette étape de la transition annonce un tournant.

« Il sera important d'examiner minutieusement les premiers mois du nouveau président et de l'amener à rendre compte des mesures qu'il prend, ou ne prend pas, pour s'attaquer aux priorités urgentes en matière de droits humains en Égypte.

« L'Égypte mérite des dirigeants disposés à faire face aux violations commises par le passé, à rétablir l'état de droit dans le présent et à exposer une vision des droits humains pour tous pour l'avenir. »

Parmi les principales priorités, il faut notamment mettre fin au pouvoir de contrôler les civils conféré à l'armée, réformer les forces de sécurité, ouvrir des enquêtes indépendantes sur les violations commises par le passé – tant pendant l'ère Moubarak que depuis que le CSFA est au pouvoir – et mettre en place des mesures pour que cesse la discrimination envers les femmes et les minorités religieuses, a souligné Amnesty International.

Cependant, l'organisation a prévenu que la route menant au respect des droits humains sera rendue difficile par les tentatives de l'armée visant à conserver ses pouvoirs et à se soustraire à toute surveillance civile.

On ignore encore à quel point le Parti de la liberté et de la justice (FJP), à la tête duquel Mohamed Morsi était jusqu'à récemment, est attaché aux droits humains. Il a été le seul grand parti à ne pas signer le manifeste pour les droits humains d'Amnesty International à la veille des élections législatives de l'an dernier et n'a fourni aucune indication quant aux éléments qu'il pourrait soutenir. Mohamed Morsi a toutefois aujourd'hui démissionné officiellement de ses fonctions au sein du Parti de la liberté et de la justice et de l'organisation dont celui-ci émane, les Frères musulmans.

« Le président doit maintenant dissiper toute incertitude quant à sa volonté de faire respecter les droits humains en toutes circonstances et pour tous les Égyptiens », a ajouté Salil Shetty.

METTRE FIN AUX POUVOIRS DE L'ARMÉE
Pour commencer, Amnesty International engage le nouveau président à libérer tous les prisonniers d'opinion. L'organisation lui demande également de veiller à ce que les milliers de civils emprisonnés par les tribunaux militaires soient libérés ou bien inculpés d'infractions prévues par la loi et jugés dans le cadre de procès équitables devant des juridictions civiles.

Amnesty International appelle aussi le président à mettre fin immédiatement au pouvoir conféré à l'armée d'arrêter, de détenir et de juger des civils.

« Les pouvoirs qu'a l'armée d'arrêter, de détenir et d'interroger des civils et son refus de se soumettre à toute surveillance civile sont les menaces les plus immédiates pour l'état de droit, a noté Salil Shetty. Si le président Morsi est réellement attaché aux droits humains, il ne devrait pas appeler l'armée à contrôler les rues, mais plutôt prendre des mesures pour lui enlever son pouvoir d'arrêter et de détenir des civils une bonne fois pour toutes. »

RÉFORMER LES FORCES DE SÉCURITÉ
Amnesty International prie instamment le président Morsi de prendre deux mesures immédiates pour réformer les forces de sécurité. D'une part, créer un organe indépendant habilité à enquêter sur les allégations de violations par les forces de sécurité et à surveiller leur vérification. D'autre part, rendre publics la structure des forces de sécurité et les ordres qui déterminent leur recours à la force.

ENQUÊTER SUR LES VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS
Amnesty International demande que des enquêtes indépendantes et impartiales soient menées sur les violations des droits humains qui ont marqué les 31 années où Hosni Moubarak était au pouvoir et les 16 mois au cours desquels le CSFA a dirigé le pays.

Hosni Moubarak a été condamné ce mois-ci à la réclusion à perpétuité pour son rôle dans les homicides de manifestants durant la « révolution du 25 Janvier ». Cependant, les victimes de détention arbitraire prolongée, de torture et d'autres mauvais traitements sous son régime n'ont pas encore vu un semblant de vérité, de justice et de réparation.

Le CSFA n'a rien fait pour contester l'héritage laissé par Hosni Moubarak. Au contraire, sa façon de diriger le pays a été marquée par une répression continue et souvent violente des droits humains. Pour l'heure, les enquêtes de l'armée n'ont pas pu amener un seul membre des forces armées à rendre des comptes pour les violations commises.

« Pour que l'Égypte regarde maintenant vers l'avenir, il faut lui apporter vérité, justice et réparation pour ce qui s'est passé, a insisté Salil Shetty. Il faut garantir que les violations brutales et généralisées des droits humains par Hosni Moubarak et le CSFA ne se répèteront plus jamais. »

FAIRE RESPECTER LA LIBERTÉ D'EXPRESSION, D'ASSOCIATION ET DE RÉUNION
Amnesty International a fait savoir que des mesures urgentes sont nécessaires pour mettre fin aux restrictions systématiques du droit à la liberté d'expression, d'association et de réunion imposées dans le cadre de la répression, tant sous le régime d'Hosni Moubarak que sous celui du CSFA.

Des journalistes, des blogueurs et d'autres personnes ayant critiqué la répression ont fait l'objet d'arrestations arbitraires et de peines d'emprisonnement. Des organisations égyptiennes de défense des droits humains ont également été la cible de représailles, notamment d'une enquête pénale ordonnée par les autorités au sujet de leur immatriculation et de leur financement. Les manifestants réclamant la fin de la répression ont été violemment dispersés lors d'une série de vagues de répression meurtrières.

« En signe de reconnaissance du rôle essentiel joué par les organisations de défense des droits humains, tous les obstacles à leurs activités en droit et en pratique doivent être levés sans délai », a précisé Salil Shetty.

METTRE FIN À LA DISCRIMINATION À L'ÉGARD DES FEMMES ET DES MINORITÉS
« Le président Morsi a déclaré qu'il serait le président de tous les Égyptiens et qu'il nommerait une femme et un copte à la vice-présidence, a rappelé Salil Shetty. Nous attendons des dirigeants qu'ils réparent les dégâts provoqués par les lois répressives et luttent contre les pratiques discriminatoires. »

La législation égyptienne continue d'être discriminatoire envers les femmes quant à leur condition personnelle et ne sanctionne pas des crimes tels que le viol conjugal. Le harcèlement sexuel reste répandu et bien souvent impuni. Seulement une poignée de femmes ont été élues au Parlement aujourd'hui dissous.

Amnesty International appelle également le président Morsi à mettre fin à la discrimination dont souffrent les minorités en Égypte, notamment les chrétiens coptes. Les coptes sont toujours sous-représentés dans la haute fonction publique ainsi qu'aux postes de président d'université et dans des postes importants au sein des organes de sécurité, par exemple au sein de l'Agence nationale de sécurité ou des Renseignements généraux.

LOGEMENT
Une grande partie des quelque 12,2 millions de personnes qui habitent dans des bidonvilles en Égypte vivent dans la peur d'être expulsées de leur domicile par les autorités – une pratique courante. Beaucoup se retrouvent sans abri ou sont réinstallées loin de leur domicile, de leur famille et de leurs moyens de subsistance.

Amnesty International a demandé au nouveau président de mettre un terme à la politique d'expulsions forcées. (Amnesty international France)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Le président égyptien élu Morsi à Tahrir, "place de la Liberté"

Le président égyptien élu Morsi à Tahrir, "place de la Liberté" | Égypt-actus | Scoop.it

"Je jure de préserver le système républicain et (...) l'indépendance" de l'Egypte, a-t-il promis à la veille de son investiture officielle. (...)

Mohamed Morsi s'est (...) déclaré partisan d'un Etat "civil, patriote et constitutionnel", un message destiné à rassurer ceux qui redoutent un pouvoir islamique, notamment la minorité chrétienne.

Il s'est enfin adressé "au monde libre, aux Arabes, aux musulmans, (...) au peuple d'Egypte, frères et sœurs, enfants, musulmans d'Egypte, chrétiens d'Egypte, citoyens où que vous soyez" – une allusion aux millions d'Egyptiens expatriés. M. Morsi a également promis d'œuvrer en vue de faire libérer le cheikh Omar Abdel-Rahman, condamné en 1995 à la prison à vie aux Etats-Unis, pour des complots visant à attaquer des cibles new-yorkaises et à assassiner l'ancien président Moubarak. (Le Monde)

Plus : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/06/29/le-president-egyptien-elu-morsi-a-tahrir-place-de-la-liberte_1727273_3212.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Mohamed Morsi : "Je n'ai peur que de Dieu"

Mohamed Morsi : "Je n'ai peur que de Dieu" | Égypt-actus | Scoop.it
Le président égyptien élu Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, a prêté symboliquement serment vendredi devant une foule venue l'acclamer place Tahrir au Caire, et prévenu l'armée, qui garde une grande partie du pouvoir, que le peuple était la "source de la légitimité". "Je jure par Dieu de préserver le système républicain, de respecter la Constitution et la loi, de protéger entièrement les intérêts du peuple, et de préserver l'indépendance de la nation et la sûreté de son territoire", a-t-il promis solennellement à la veille de son investiture officielle prévue devant la Haute Cour constitutionnelle.

"Vous êtes la source du pouvoir et de la légitimité, qui est au-dessus de tout le monde. Il n'y a de place pour personne, pour aucune institution (...) au-dessus de cette volonté", a déclaré à la foule M. Morsi, visant implicitement le Conseil militaire au pouvoir depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011, qui conserve de larges prérogatives, dont le pouvoir législatif. Mohamed Morsi s'est également déclaré partisan d'un État "civil, patriote et constitutionnel", un message destiné à rassurer ceux qui redoutent un pouvoir islamique, notamment la minorité chrétienne. (AFP, via Le Point)

Plus : http://www.lepoint.fr/monde/egypte-mohamed-morsi-je-n-ai-peur-que-de-dieu-29-06-2012-1479285_24.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Biographie de Nicolas Galey, nouvel ambassadeur de France au Caire

Biographie de Nicolas Galey, nouvel ambassadeur de France au Caire | Égypt-actus | Scoop.it
né le 18 novembre 1960 ;

Diplômé de l’Institut d’études politiques ; ancien élève de l’École nationale d’administration, promotion "Michel de Montaigne", 1988.

Etats de service :

A l’École nationale d’administration, 1986-1988 ;

Nommé et titularisé secrétaire des Affaires étrangères, 1er juin 1988 ;

Deuxième secrétaire à Alger, 1988-1990 ; Premier secrétaire au même poste, 1990-1991 ;

A l’administration centrale (Relations culturelles, scientifiques et techniques), 1991-1993 ;

Conseiller technique au cabinet du ministre, 1993-1995 ;

Premier secrétaire à la mission permanente française auprès de l’Organisation des Nations Unies à New York, 1995-1996 ; Deuxième conseiller au même poste, 1996-1999 ;

Premier conseiller au Caire, 1999-2002 ;

A l’administration centrale, sous-directeur d’Egypte-Levant (Afrique du Nord et Moyen-Orient), 2002-2004 ;

Conseiller au cabinet du ministre, 2004-2005 ;

Directeur adjoint de cabinet, 2005 ;

Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Nicosie, 2007-2009 ;

Mis à disposition de la Présidence de la République, conseiller technique à la cellule diplomatique, 2009-2012 ;

Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire au Caire, juin 2012.
more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : Le nouveau président promet de relâcher les prisonniers "non criminels"

Egypte : Le nouveau président promet de relâcher les prisonniers "non criminels" | Égypt-actus | Scoop.it

Le nouveau président égyptien Mohamed Morsi a ordonné dimanche la mise en place d'une commission pour traiter les affaires des personnes arrêtées dans tous les événements depuis le soulèvement de l'année dernière, rapporte l'agence de presse officielle éygptienne MENA.

La commission sera composée de membres de la justice militaire et du ministère de l'Intérieur ainsi que du procureur général. (Afriquinfos)

Plus : http://www.afriquinfos.com/articles/2012/7/2/egypte-nouveau-president-promet-relacher-prisonniers-non-criminels-205447.asp

 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte: Morsi veut former une coalition

Égypte: Morsi veut former une coalition | Égypt-actus | Scoop.it
C'est une investiture placée sous le signe de la conciliation. Après avoir prononcé un discours rassembleur devant plusieurs milliers de personnes vendredi, sur l'emblématique place Tahrir, le nouveau président égyptien s'est rendu samedi matin devant la Haute Cour constitutionnelle pour y être officiellement investi. Le visage crispé, Mohammed Morsi a prêté le serment consacré: «Je jure par Dieu tout-puissant de préserver le système républicain, de respecter la Constitution et la loi, de protéger entièrement les intérêts du peuple.»

Il a ensuite prononcé une brève allocution, où chacun de ses mots semblait être pesé au trébuchet. «Je veillerai à ce que le système judiciaire soit intègre et indépendant», a-t-il notamment déclaré devant les magistrats. Cette annonce a aussitôt déclenché une cascade de commentaires sur les réseaux sociaux. Certains y ont vu une menace à peine voilée à l'égard des militaires, au pouvoir depuis plus d'un an. (Le Figaro)

Plus : http://www.lefigaro.fr/international/2012/07/01/01003-20120701ARTFIG00186-egypte-morsi-veut-former-une-coalition.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Israël face au printemps arabe, par Dominique Molsi

Il y a plus d'un an, la réaction d'Israël au printemps arabe avait été caractérisée par un attentisme prudent. Une raison de plus de maintenir le statu quo dans la relation avec les Palestiniens. De toute façon, avec qui négocier dit-on à Jérusalem ? L'Autorité palestinienne n'est plus représentative et le Hamas, son rival, est une organisation terroriste.

Au lendemain du second tour de l'élection présidentielle en Egypte, les Israéliens se sentent confortés dans leur scepticisme. L'histoire ne semble-t-elle pas leur donner raison ? Certes, ils ne voient pas les Egyptiens - islamistes réellement au pouvoir ou non -échanger une paix toujours plus froide pour une guerre chaude. L'Egypte n'a tout simplement pas les moyens financiers de se lancer dans une aventure guerrière. Sait-elle seulement comment elle paiera ses fonctionnaires dans quatre ou cinq mois ? Mais la participation du peuple dans les décisions prises par l'Egypte, et une évolution à long terme qui a priori ne peut se faire qu'aux dépens de l'armée ne convient pas à Israël. Le pays, qui se vantait hier d'être la seule démocratie de la région, regrette clairement aujourd'hui la bonne vieille stabilité et prévisibilité des régimes despotiques. Rien de bon, selon les dirigeants d'Israël, ne peut résulter du printemps arabe, ni pour les peuples directement concernés ni pour l'Etat hébreu lui-même. Le calme absolu de la frontière sud du pays, celle avec l'Egypte, permettait à Jérusalem de se consacrer pleinement à la menace nucléaire de l'Iran des ayatollahs et de forger ainsi une alliance implicite avec l'Arabie saoudite basée sur l'existence d'une menace commune. Pour les monarchies sunnites du Golfe, l'existence d'un Iran chiite nucléarisé ne représente-t-il pas en effet une menace presque aussi existentielle que pour l'Etat juif ? (Les Echos)

Plus : http://www.lesechos.fr/opinions/chroniques/0202147752798-israel-face-au-printemps-arabe-339673.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'Egypte reçoit 1 milliard de dollars de la Banque islamique de développement

L'Egypte a signé dimanche un accord portant sur un milliard de dollars de financement de la Banque islamique de développement (BID) basée en Arabie saoudite, destiné à l'achat de produits pétroliers et alimentaires.
L'accord a été signé par la ministre de la coopération internationale Fayza Aboul Naga et une filiale de l'institution financière islamique, a indiqué l'agence officielle Mena.
Le texte ne précise pas le mécanisme de ce financement.
Cette somme sera mise à la disposition des organismes publics égyptiens chargés des importations de produits pétroliers, notamment les carburants, et alimentaires, en particulier le blé dont l'Egypte est le premier importateur mondial.
Cette assistance survient alors que le pays connaît depuis la chute du régime de Hosni Moubarak en février 2011 une sévère crise, marquée par une baisse du tourisme, un effondrement des investissements étrangers, une fonte de ses réserves en devises et une aggravation du déficit budgétaire.
Cette situation fait craindre pour la capacité du pays à assurer ses importations de produits de base, pétroliers et alimentaires, dont les prix à la consommation sont maintenus très bas grâce à un important dispositif de subventions, lui aussi menacé.
L'Egypte connaît une période politique délicate, avec l'investiture samedi d'un président islamiste, Mohamed Morsi, dont la marge de manoeuvre a été drastiquement limitée par l'armée qui conserve de larges prérogatives.
M. Morsi doit choisir un nouveau Premier ministre pour former un gouvernement qui remplacera celui de Kamal al-Ganzouri, nommé l'an dernier par les militaires et qui reste actuellement en place pour gérer les affaires courantes.
L'Egypte est par ailleurs en négociation depuis plusieurs mois pour un prêt de 3,2 milliards de dollars avec le Fonds monétaire international (FMI). (Les Echos)

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/afp-00452464-l-egypte-recoit-1-milliard-de-dollars-de-la-banque-islamique-de-developpement-339533.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Morsi débute son mandat à la recherche d'un gouvernement d'ouverture

Morsi débute son mandat à la recherche d'un gouvernement d'ouverture | Égypt-actus | Scoop.it

L'armée a promis samedi de se "tenir au côté du président", mais M. Morsi reste sous l'étroite surveillance de la junte militaire, qui conserve un droit de veto sur toute loi, mesure budgétaire ou article de la future Constitution.
Le nouveau président, issu des Frères musulmans et élu pour quatre ans, veut quant à lui s'appuyer sur la légitimité populaire que lui donne son élection avec 51,7% des voix contre un ancien Premier ministre de M. Moubarak, Ahmad Chafiq.
Vendredi, il a symboliquement prêté serment devant des dizaines de milliers de personnes sur la place Tahrir, "place de la liberté et de la révolution" contre le régime Moubarak, selon ses propres termes.
La tâche la plus urgente du nouveau président sera de former un gouvernement susceptible de donner des gages d'ouverture, et d'élargir ses soutiens face aux militaires.
L'entourage de M. Morsi a dès la semaine dernière laissé entendre qu'il souhaitait former un "gouvernement de coalition" dirigé par une "personnalité indépendante". (Le Monde)

Plus : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/egypte-morsi-debute-son-mandat-a-la-recherche-d-un-gouvernement-d-ouverture-01-07-2012-2072999.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Atelier de Sechat : une association pour la sensibilisation des enfants égyptiens à la culture et à l'histoire de leur pays

Atelier de Sechat : une association pour la sensibilisation des enfants égyptiens à la culture et à l'histoire de leur pays | Égypt-actus | Scoop.it

L'association française à but non lucratif "Atelier de Sechat" a pour vocation d'aider les enfants égyptiens à mieux appréhender leur histoire, pour pouvoir ensuite mieux protéger leur patrimoine. Sechat fait partie du réseau CATS International ("Children Alliance for Tradition and Social engagement"), un réseau fondé par une égyptologue égyptienne, dont les membres ont participé à la création et à la formation des premières sections pédagogiques dans des musées égyptiens (Le Caire et Alexandrie).

Suite : http://egyptactus.blogspot.fr/2012/06/atelier-de-sechat-une-association-pour.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Morsi officiellement investi président

Morsi officiellement investi président | Égypt-actus | Scoop.it
L'islamiste Mohamed Morsi est devenu samedi le cinquième président de la république d'Egypte en prêtant serment devant la cour constitutionnelle. Il est le premier chef d'Etat égyption à avoir été librement élu.

Il est le successeur officiel de Hosni Moubarak. Mohamed Morsi a été officiellement investi président de la République égyptienne. "Je jure par Dieu tout-puissant de préserver le système républicain, de respecter la Constitution et la loi, de protéger entièrement les intérêts du peuple", a déclaré le premier président à avoir été élu librement devant la Haute cour constitutionnelle en prêtant serment. "Aujourd'hui, le peuple égyptien a posé les bases d'une vie nouvelle, d'une liberté totale, d'une vraie démocratie", a ajouté l'islamiste dans un bref discours. La cérémonie d'investiture, prévue pour 11h heure de Paris avait commencé avec près de deux heures de retard. (TF1 news)

Plus : http://lci.tf1.fr/monde/afrique/egypte-morsi-officiellement-investi-president-7394421.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Mohammed Morsi: la révolution continue en Egypte

La révolution continue en Egypte, a assuré vendredi à la veille de son investiture le président élu Mohammed Morsi, lors d'un discours devant des dizaines de milliers d'Egyptiens rassemblés sur la Place Tahrir au Caire. Premier civil et islamiste dans un pays toujours jusqu'à présent dirigé par des militaires, Mohammed Morsi a souligné qu'il ne se laisserait pas déposséder de ses prérogatives."Tout le monde m'entend en ce moment. Le gouvernement, l'armée et la police (...) aucun pouvoir n'est au-dessus de ce pouvoir" conféré par les urnes, a-t-il lancé. "Vous êtes la source de légitimité", a poursuivi le président élu issu des Frères musulmans, sous les acclamations de la foule. Mohammed Morsi, à un moment, a ouvert sa veste pour montrer qu'il ne portait pas de gilet pare-balles. "Je ne crains personne, sinon Dieu".

La foule massée sur la place emblématique avait auparavant réclamé le départ des militaires au pouvoir depuis la chute du président déchu Hosni Moubarak en février 2011. Le Conseil suprême des forces armées (CSFA) s'est engagé à remettre le pouvoir d'ici la fin du mois de juin au président élu, mais a amendé la déclaration constitutionnelle afin d'encadrer strictement ses pouvoirs. (Challenges)

Plus : http://www.challenges.fr/monde/20120629.FAP5190/mohammed-morsi-la-revolution-continue-en-egypte.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Lagarde appelle Morsi pour lui offrir l'aide du FMI

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a appelé le président élu égyptien Mohamed Morsi pour lui offrir l'aide du FMI, a annoncé vendredi une porte-parole du Fonds.
Mme Lagarde "a téléphoné jeudi à M. Morsi pour le féliciter de son élection qui représente une avancée importante dans la transition de l'Egypte", a précisé la porte-parole. "Ils ont discuté de la situation économique de l'Egypte et de la façon dont le FMI pourrait l'aider dans la période qui s'annonce".
La directrice générale du Fonds "a réaffirmé que le FMI se tenait prêt à soutenir l'Egypte et qu'il était impatient de travailler en coopération étroite avec les autorités" égyptiennes, a-t-elle ajouté.
Le FMI discute depuis le début de l'année avec l'Egypte d'un programme de réformes économiques sur lequel le pays pourrait s'engager en contrepartie de l'octroi d'une assistance financière d'environ 3,2 milliards de dollars.
Les négociations entre les deux parties, difficiles pendant de longs mois, ont été bloquées par le processus électoral en l'absence de consensus national sur les engagements auxquels le pays pourrait souscrire.
En avril, le Fonds avait indiqué qu'il était prêt à conclure un accord avec les autorités égyptiennes mais qu'il était pour cela nécessaire que la classe politique du pays se mette d'accord au préalable sur un certain nombre de points, en particulier sur l'adoption d'une loi de finances. (Les Echos)

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/afp-00452405-egypte-lagarde-appelle-morsi-pour-lui-offrir-l-aide-du-fmi-339491.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Devant la foule place Tahrir, Morsi se veut président consensuel

Devant la foule place Tahrir, Morsi se veut président consensuel | Égypt-actus | Scoop.it
Le président égyptien élu Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, a prêté symboliquement serment vendredi devant une foule venue l'acclamer sur la célèbre place Tahrir au Caire, en s'engageant à mettre en place un Etat "civil".

Démonstration de force réussie pour Mohamed Morsi. Le président égyptien, issu de la mouvance islamiste des Frères musulmans, a prêté symboliquement serment vendredi devant une foule venue l'acclamer place Tahrir au Caire, et prévenu l'armée qui garde une grande partie du pouvoir que le peuple était la "source de la légitimité".

"Je jure par Dieu de préserver le système républicain, de respecter la Constitution et la loi, de protéger entièrement les intérêts du peuple, et de préserver l'indépendance de la nation et la sûreté de son territoire", a-t-il promis solennellement à la veille de son investiture officielle prévue devant la Haute cour constitutionnelle. "Vous êtes la source du pouvoir et de la légitimité, qui est au dessus de tout le monde. Il n'y de place pour personne, pour aucune institution (...) au dessus de cette volonté", a déclaré à la foule M. Morsi, visant implicitement le Conseil militaire au pouvoir depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011, qui conserve de larges prérogatives, dont le pouvoir législatif. (TF1 news)

Plus : http://lci.tf1.fr/monde/afrique/egypte-devant-la-foule-place-tahrir-morsi-se-veut-president-consensuel-7394144.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : le président élu Mohamed Morsi face à la place Tahrir

Egypte : le président élu Mohamed Morsi face à la place Tahrir | Égypt-actus | Scoop.it

La prestation de serment de Mohamed Morsi, la vraie, n'aura lieu que demain mais dès ce vendredi 29 juin, le président égyptien a tenu à s'exprimer devant le peuple, sur la place Tahrir, au Caire. Il a notamment souligné que l'Egypte était « un Etat civil moderne » et qu'il oeuvrerait pour la libération de tous les civils condamnés par des tribunaux militaires. (Alexandre Buccianti/RFI)

Plus : http://www.rfi.fr/moyen-orient/20120629-egypte-le-president-elu-mohamed-morsi-face-place-tahrir

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

La Place Tahrir, ce vendredi 29 juin 2012, à 12H30

Heure de la prière.

Un discours du président Morsi est prévu dans le courant d l'après-midi.

more...
No comment yet.