Égypt-actus
410.0K views | +8 today
Follow
Égypt-actus
Égypt-actus
revue de presse sur l'actualité culturelle, archéologique, politique et sociale de l'Égypte
Curated by Egypt-actus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'islam et l'Afrique, par Claude Imbert

Que le "printemps arabe" ait partout - en Tunisie, Égypte, Libye - viré au "printemps islamiste" inspire à l'Occident, au Maghreb laïque et à toute l'Afrique une inquiétude croissante. Absent de la révolte populaire, l'islam politique y détourne, à son profit, l'éclosion libertaire. Exilés ou emprisonnés par Ben Ali, Moubarak et Kadhafi, les islamistes s'engouffrent dans le sillage des premières élections libres. La révolution y dévore ses enfants et les pionniers du "printemps arabe", amers et floués, abordent une nouvelle résistance.

En Egypte, pays ruiné, l'armée, par un coup d'État institutionnel et la bienveillance des dollars américains, dispute aux Frères musulmans le pouvoir arraché à Moubarak. En Tunisie, l'islam d'Ennahda et de son président Marzouki balance entre une modération affichée et les raids du salafisme intégriste contre les résistances laïques. Et d'abord celles de la femme tunisienne, la plus libérée de tout l'univers musulman. En Libye, l'anarchie tribale n'a pas encore désarmé. Bref, partout, l'avenir hésite entre un islam modéré, à la turque, et les coups de boutoir de l'intégrisme. Seules l'Algérie militaire et la Syrie de Bachar el-Assad affichent, contre l'islam politique, une violence assumée. Comme on imagine, les massacres syriens ne servent pas, en terre d'islam, la cause laïque... (...)

L'islam est un fleuve immense parcouru de courants adverses. Ils divisent en profondeur le Moyen-Orient entre chiites et sunnites. En Afrique, voici que l'intégrisme infecte la sérénité de l'islam africain. Tortueuse évolution où Allah tarde à reconnaître les siens ! (Le Point)

Plus : http://www.lepoint.fr/editos-du-point/claude-imbert/l-islam-et-l-afrique-05-07-2012-1481161_68.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Patterson : « L’évolution de la démocratie dépend du développement économique »

Patterson : « L’évolution de la démocratie dépend du développement économique » | Égypt-actus | Scoop.it

A l’occasion de la fête de l’indépendance de son pays, l’ambassadrice des Etats Unis d’Amérique au Caire, Anne Paterson, a organisé mercredi une réception au siège de l’ambassade.

Profitant de cet évènement, l’ambassadrice a déclaré que les Etats-Unis appuient l’Egypte, ce grand pays à la prestigieuse histoire. Elle a ajouté que les dernières élections en Egypte ont inspiré les gens dans son pays et dans plusieurs autres pays à travers le monde.

Anne Patterson a précisé à ce propos : « En tant que témoin de ces élections, j’ai vu l’Egypte réaliser un grand pas en avant. J’ai vu des jeunes et des vieux, des femmes et des hommes faire la queue pour voter et dans les mois à venir, l’Egypte va avoir une nouvelle Constitution qui définira les différents pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire et qui définira les droits et devoirs de chaque citoyen. »

L’ambassadrice américaine a par ailleurs insisté sur l’importance de disposer dans le pays d’un Parlement légitime, élu démocratiquement par le peuple. Elle estime que cette étape constitue également un pas important vers l’avant. Elle a souligné : « Une fois que cette étape sera franchie, vous trouverez alors les Américains encore plus disposés à aider l’Egypte à reconstruire son économie. Nous savons tous que l’évolution de la démocratie dépend du développement économique et que la réussite de l’expérience démocratique dépend de la reprise du mouvement de la roue économique. »

Elle a poursuivi : « en dépit de cette période difficile et de leurs divergences de vue, les Egyptiens doivent rester unis sur l’essentiel à savoir franchir cette étape cruciale en reprenant ensemble le travail pour l’avenir de l’Egypte. Ce n’est que de cette manière que les Egyptiens pourront ancrer leur démocratie, pourront encourager les investisseurs et faire de nouveau revenir les touristes.»

Anne Patterson a insisté : « l’Egypte a besoin de la participation et des efforts de tous les Egyptiens, hommes et femmes. Un pays qui veut trouver sa vraie place dans l’économie mondiale ne peut se passer de la moitié de sa population ou privilégier des groupes de citoyens au détriment d’autres. »

L’ambassadrice américaine a terminé en soulignant : « En cette date anniversaire de l’indépendance des Etats-Unis, nous tendant la main à nos amis ici en Egypte pour instaurer un partenariat et travailler ensemble. Le soutien à la démocratisation de l’Egypte est pour nous Américains un devoir. Voir l’Egypte s’épanouir est un honneur pour nous. » (legyptien.com)

http://www.legyptien.com/magazine/index.php?par=details&nId=7355

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Pour "contrer" le regain d'influence des Frères Musulmans en Égypte, des "activistes" coptes créent l'association des Frères Chrétiens

Pour "contrer" le regain d'influence des Frères Musulmans en Égypte, des "activistes" coptes créent l'association des Frères Chrétiens | Égypt-actus | Scoop.it

Les Frères Musulmans, au lendemain de la Révolution du 25 janvier 2011, ont officiellement pignon sur rue en Égypte, après de longues années de silence forcé. Politiquement, dans le sillage de leur profond ancrage social, ils ont aujourd’hui la mainmise sur la majorité des postes-clés, à commencer par celui de la présidence.
Désormais, face aux Frères Musulmans (al-Ikhwân al-Muslimûn), il faudra peut-être compter sur les Frères Chrétiens(al-Ikhwân al-Masîhiyûn). L’idée de la création de cette “gamâ’a” (association, organisation, regroupement) n’est pas totalement nouvelle, puisqu’elle avait été déjà lancée en 2005, mais sans suite réelle. Elle vient de refaire surface avec Michel Fehmi (sur lequel je ne possède pour l’heure aucune information), qui ferait siens les principes de la résistance “non-violente”.
Je n’ai pas encore connaissance d’une éventuelle prise de position de la part de la hiérarchie de l’Église copte, notamment orthodoxe, ou des responsables des Frères Musulmans.
Quant aux Salafis, ils ont adopté l’attitude du “pourquoi pas ?”, à condition que ce nouveau mouvement reste dans les limites de la Loi.
D’ores et déjà, malgré les imprécisions dues à la nouveauté de l’information, il me semble intéressant de relever quelques extraits de presse sur ce “fait de société”, même s’il est impossible, pour l’heure, d’en prévoir l’ampleur et les conséquences.

http://egyptactus.blogspot.fr/2012/07/pour-contrer-le-regain-dinfluence-des.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Institut français d’Egypte : Atelier régional de formation des traducteurs français – arabe

Institut français d’Egypte : Atelier régional de formation des traducteurs français – arabe | Égypt-actus | Scoop.it

Afin de former de jeunes traducteurs du français vers l’arabe et de les sensibiliser aux spécificités des Sciences Humaines et Sociales, l’Institut français d’Egypte, en partenariat avec l’Institut Français Paris, le Centre National de la Traduction d’Egypte et le Collège International des Traducteurs Littéraires, organise un atelier régional de formation de traducteurs en Sciences humaines et Sociales. Cet atelier a pour ambition d’être ancré dans la pratique concrète et de faire travailler les participants sur des textes courts (articles) qu’ils traduiront avec l’aide de tuteurs professionnels expérimentés. La sélection des participants (10 maximum) aura lieu sur dossier, après examen par un comité scientifique. A l’issue de l’atelier, les textes feront l’objet d’une publication chez un éditeur ou dans une revue de la région. L’atelier pourra comporter une rencontre avec des éditeurs et professionnels du livre égyptiens. Le programme se déroulera du 4 au 15 novembre 2012 (dates susceptibles d’être modifiées). Date limite de dépôt des dossiers : 17 août 2012 Durée : 10 jours d’atelier soit 2 x 5 jours

Conditions d’éligibilité : être titulaire d’une maîtrise/ d’un master, être entièrement disponible pendant la période de l’atelier, avoir déjà publié une traduction (article ou ouvrage entier).

Sélection : sur dossier (formulaire à télécharger ici ou à retirer auprès de mmorin@institutfrancais-egypte.com) + extrait de traduction d’un texte de Sciences Humaines et Sociales (sociologie, philosophie, histoire, économie, sciences politiques, linguistique) laissé au choix des candidats. Seuls sont recevables les dossiers complets.

Zone concernée : zone arabophone (Liban, Syrie, Jordanie, Egypte, Emirats Arabes Unis, Tunisie, Algérie, Maroc, Palestine…)

Nombre de participants : 10 Modalités pratiques : Les participants venus de l’extérieur du Caire seront logés à proximité de l’Institut.

L’atelier se déroule à l’Institut Français d’Egypte au Caire, à l’Université du Caire et au Centre National de la Traduction. Des dictionnaires et ouvrages de référence seront mis à la disposition des participants.

Frais : les frais de transport et de séjour des participants seront pris en charge par l’Institut Français de Paris, d’Egypte et par les Postes partenaires.

Formulaire : http://cfcc-eg.org/IMG/doc/Formulaire_atelier_SHS.doc

 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

En Egypte, la revanche de Moubarak ?

S'il a encore quelques moments de lucidité dans l'hôpital où il est emprisonné, le vieux raïs destitué a dû esquisser un sourire. Cette scène du samedi 30 juin, peut-être entraperçue à la télévision, où l'armée égyptienne rend hommage au premier président islamiste du pays, il l'avait prévue, ou presque.

Hosni Moubarak ne la souhaitait sans doute pas, mais il a tout fait pour qu'elle ait lieu. Il en est le maître d'oeuvre. Il avait préparé le terrain en Egypte et prévenu ses amis à l'étranger : c'est moi ou les Frères musulmans.

(Le Monde)

Plus : http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/07/05/en-egypte-la-revanche-de-moubarak_1729659_3232.html?xtmc=egypte&xtcr=1

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Quelques niouzes de l'archéologie et des Antiquiés égyptiennes (5 juillet 2012)

Quelques niouzes de l'archéologie et des Antiquiés égyptiennes (5 juillet 2012) | Égypt-actus | Scoop.it

- “Nubia before the New Kingdom”

- Historia y vida en Deir el-Medina : la ciudad de los constructores de tumbas

- Friedrich August III. von Sachsen im anglo-ägyptischen Sudan. Historische Fotografien von 1911

- Highclere Castle (Newbury - English county of Hampshire) : The Antiquities Collection

http://egyptactus.blogspot.fr/2012/07/quelques-niouzes-de-larcheologie-et-des_5.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

En Egypte, entre le marteau et l’enclume

« La différence entre l’armée et les Frères musulmans en Égypte, c’est que les militaires veulent le pouvoir pour contrôler les capitaux et l’information mais n’ont pas de projet idéologique. Les Frères musulmans, eux, développent un projet politique depuis plus de 80 ans. Ils veulent transformer la société, la rendre la plus proche possible de leurs idées religieuses, de leurs visées morales. Pour moi, ce n’est pas une solution de fonder une idéologie sur une religion. (...)

La situation politique est très confuse et rend toute prédiction impossible. (...) Ce qui est sûr, c’est que le Conseil suprême des forces armées et les Frères musulmans ne se font pas confiance, même quand ils arrivent pragmatiquement à un accord. Ils ont une longue histoire de lutte et de défiance entre eux, depuis l’époque de Nasser.

L’armée sait que les Frères musulmans bénéficient d’un fort soutien dans la population. Mais c’est elle qui contrôle le pays. Dans ce contexte, à chaque fois qu’elle concède une part de pouvoir, elle s’arrange pour limiter cette concession et pour la récupérer d’une autre façon. On l’a vu ces derniers semaines avec la dissolution du parlement, la limitation des pouvoirs du président de la République (...) et la réactivation du Conseil national de défense."

Dina Aboul Fetouh Mohamed, in La Croix

Plus : http://paris-planete.blogs.la-croix.com/en-egypte-entre-le-marteau-et-lenclume/2012/07/05/

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Les révolutionnaires lancent un ultimatum à Morsi

Une vingtaine de groupes de jeunes révolutionnaires ont lancé hier un ultimatum au nouveau président égyptien Mohammad Morsi, sommé de s’expliquer sur le maintien en détention de manifestants condamnés par la justice militaire. Dans un communiqué, ils donnent cinq jours au chef de l’État, engagé dans une sourde lutte de pouvoir avec les généraux, pour répondre à la question suivante : « Est-il le président du peuple égyptien et va-t-il remettre en liberté les détenus comme il l’a promis ? »
Parallèlement, des centaines d’Égyptiens se rassemblent désormais régulièrement devant le palais présidentiel. Des membres du personnel de M. Morsi ont indiqué avoir permis à des manifestants d’entrer au palais pour présenter personnellement leurs doléances, une mesure sans précédent. Sous le règne de Moubarak, la bureaucratie et les mesures de sécurité draconiennes empêchaient tout Égyptien de se rapprocher de la présidence. Des ouvriers d’entreprises du textile et du ciment, réclamant des contrats permanents ou une amélioration des conditions de travail, scandaient des slogans et brandissaient des pancartes. Plusieurs femmes ont tenté pour leur part de s’infiltrer dans le palais par une petite porte avant d’être repoussées par la sécurité.

Ces scènes étaient inimaginables du temps de M. Moubarak qui a régné sans partage sur le pays, un sentiment résumé par le quotidien gouvernemental al-Ahram qui écrivait à ce propos hier en une : « Les gens connaissent à présent le chemin du palais. »
(Source : AFP, via L'Orient Le Jour))

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Prochaine crise entre Morsi et les salafistes

Il parait que la coalition entre la Confrérie des Frères Musulmans et le courant salafiste au deuxième tour des élections présidentielles avait été imposée par les conditions du processus électoral après la perte du candidat des salafistes Abdel Meneem Aboul Fotouh au premier tour.

Toutefois, une crise entre le courant salafiste et Morsi a fait surface après l’accès au pouvoir de ce dernier, surtout pour le rejet par le courant salafiste des déclarations du président sur la sauvegarde de l’état civil et la nomination d’une femme et d’un copte au poste de vice-présidents.

Malgré les promesses faites par Morsi lors de sa campagne électorale pour « l’application de la charia islamique » et la nomination d’un vice-président salafiste, le nouveau président a cherché, dans ses trois premiers discours, à rassurer les partisans de l’état civil au détriment de ceux qui réclament l’application de la charia. (Al-Jarida, via Bonjour Egypt)

http://www.bonjouregypte.com/news.php?id=7610

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte-égyptologie : actualité de l'édition (4 juillet 2012)

Égypte-égyptologie : actualité de l'édition (4 juillet 2012) | Égypt-actus | Scoop.it

- “Printemps arabes, le souffle et les mots” - Revue Riveneuve Continents n° 14

- “Gli Scritti del Luogo Nascosto. Il Libro dell'Amduat nell'Archivio Storico Bolaffi”, di Federico Bottigliengo

- Clara Jeuthe, “Balat X - Ein Werkstattkomplex im Palast der 1. Zwischenzeit in Ayn Asil”

- Helen Jacquet-Gordon, “Karnak-Nord X - Le Trésor de Thoutmosis Iᵉʳ- La céramique” (2 vol.)

- “31 BC: Antony, Cleopatra and the Fall of Egypt”, by David Stuttard, Sam Moorhead

- “Le crépuscule des pharaons”

- “Casting off the Veil: The Life of Huda Shaarawi, Egypt's First Feminist”, by Sania Sharawi Lanfranchi

 

http://egyptactus.blogspot.fr/2012/07/egypte-egyptologie-actualite-de.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Musée départemental des Antiquités de Rouen : réouverture de la salle égyptienne

Musée départemental des Antiquités de Rouen : réouverture de la salle égyptienne | Égypt-actus | Scoop.it

Le 14 décembre 2011, le Musée départemental des Antiquités de Rouen (198 rue Beauvoisine) a fêté les 180 ans de sa création. À cette occasion, dès le mois de juillet 2012, la collection égyptienne est de nouveau présentée de façon permanente dans une salle du musée intégralement rénovée.
Les premières pièces égyptiennes, entrées dans le fond du musée dès 1836, étaient exposées dans la salle Le Breton. Mais cette salle, au rez-de-chaussée du couvent des Visitandines, a été restituée à la ville de Rouen en 2006 et la collection a été en partie rangée en réserve ou déposée au C2RMF (Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France) pour étude et restauration.
La réouverture de la salle est également l’occasion de proposer un nouveau guide des collections qui remplace le dernier, édité en 1967 lors du dernier réaménagement de la salle Le Breton.
La salle des collections égyptiennes est ouverte du mardi au samedi de 13h30 à 17h30, le dimanche de 14h à 18h.
De 10h à 12h15 lors des congés scolaires (Rouen) et lors des expositions temporaires du musée.

http://egyptactus.blogspot.fr/2012/07/musee-departemental-des-antiquites-de.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

La tension monte à la frontière entre l'Égypte et Israël

La tension monte à la frontière entre l'Égypte et Israël | Égypt-actus | Scoop.it

Délaissée par les autorités centrales égyptiennes depuis des années, la région du Nord-Sinaï est de plus en plus agitée. Les bédouins égyptiens, marginaux dans le pays, sont en première ligne des revendications économiques et sociales, qui prennent un tournant violent. Une situation que le nouveau gouvernement égyptien devra prendre au sérieux, la zone turbulente se situant aux portes d'Israël. (...)

Le manque de développement, les mauvaises infrastructures, la marginalisation politique des bédouins qui représentent environ la moitié des 340 000 habitants de la région nourrissent la colère et la révolte des habitants.

Hamdy Mohamed Ismail, le chef du bureau politique des Frères Musulmans à Ismaila, une province allant du Nord-Sinaï à l’Egypte centrale, reconnaît l’urgence de la situation. Il affirme que Mohamed Morsi, le nouveau président élu, et le Parti de la Justice et de la Liberté ( organe politique des Frères Musulmans ) ont fait de l’investissement au Sinaï, surtout dans le secteur agricole, l’une de leurs priorités économiques.

« Le chômage est le problème majeur qui contribue à l’insécurité ici, » affirme Ahmed, un capitaine de la police d’Al-Arish, la capitale du Nord-Sinaï.

 

Mais Morsi, dont les pouvoirs ont été réduits à des poussières par les généraux au pouvoir en Egypte, quelques jours seulement après l’élection présidentielle au début du mois, ne peut même pas nommer un ministre de la Défense ou de l’Intérieur – et risque de n’avoir peu, si ce n’est aucun, contrôle sur les politiques de sécurité au Sinaï. En conséquence, certains craignent que la situation ne se mette à empirer, menaçant de remettre en question la relative stabilité qui avait prédominé dans la région, en particulier entre l’Egypte et Israël, ces trois dernières décennies. (JOL press)

Plus : http://www.jolpress.com/article/tension-la-frontiere-entre-egypte-et-israel-devient-un-lieu-de-non-droit-bedouins-abu-ashraf-mohamed-morsi-armee-794302.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Une première dame égyptienne d'un nouveau style

Une première dame égyptienne d'un nouveau style | Égypt-actus | Scoop.it

L’élection de Mohamed Morsi à la présidence égyptienne a propulsé sa femme, Naglaa Ali Mahmoud, sur le devant de la scène médiatique. La première dame, qui a peu en commun avec celles qui l’ont précédée, ne fait pas l’unanimité dans le pays. (...)

Depuis la présidentielle, Naglaa Ali Mahmoud se retrouve sous le feu des projecteurs. "À l’instar de Mohamed Morsi, elle est d’une nature discrète et peu charismatique, note Sonia Dridi, correspondante de FRANCE 24 en Égypte. Le grand public a fini par la découvrir à travers ses quelques apparitions dans les meetings de son mari et en lisant les nombreux articles de la presse locale qui lui ont été consacrés". Une nature discrète qu’elle a dû momentanément mettre entre parenthèses pour répondre aux sollicitations médiatiques et satisfaire, au moins partiellement, à la curiosité des Égyptiens. (...)

"Les Égyptiens sont partagés sur leur première dame. Son apparence, notamment, fait débat, explique Sonia Dridi. Certains sont ravis qu’elle ressemble à une Égyptienne ordinaire qui pourrait être leur voisine ou la mère de famille qu’ils croisent dans la rue, tandis que d’autres estiment qu’elle n’a ni l’élégance ni l’étoffe du rôle." Naglaa Ali Mahmoud a quatre ans devant elle, le temps du mandat de son époux, pour convaincre et trouver sa place. (France 24)

Plus : http://www.france24.com/fr/20120703-egypte-nouvelle-premiere-dame-egyptienne-debat-mohamed-morsi-naglaa-ali-mahmoud

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'UE lance un site internet sur les activités culturelles européennes en Égypte

L'UE lance un site internet sur les activités culturelles européennes en Égypte | Égypt-actus | Scoop.it
Un nouveau site internet a été lancé dans le but de promouvoir les actions culturelles européennes en Égypte. Depuis cette semaine, la coopération culturelle européenne est présente sur internet, offrant aux amoureux de la culture un point d'accès unique aux activités culturelles mises en place par les missions européennes, les agences de coopération et les centres culturels.

Le site internet - http://www.euegyptculturalagenda.eu/ ; - entend améliorer et faciliter l'accès à l'information, ainsi que mettre en valeur les efforts fournis par l'Union européenne dans le domaine de la culture.

Il est disponible en anglais et en arabe et est mis à jour deux fois par mois. À titre d'exemple, en juillet, les visiteurs peuvent obtenir des informations sur « Design Is a Verb », une exposition organisée par le British Council et la bibliothèque d'Alexandrie, ainsi que sur les prochaines projections de films du forum culturel autrichien : The Unintentional Kidnapping of Mrs. Elfriede Ott et Le Troisième Homme.

Les visiteurs peuvent également s'inscrire à la newsletter, qui offre des mises à jour de l'agenda culturel européen deux fois par mois.

Ce projet est le résultat d'efforts conjoints entre la délégation de l'UE et les 27 États membres présents en Égypte. (EU Neighbourhood Info)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : lancement d'une chaîne réservée aux femmes en niqab

Egypte : lancement d'une chaîne réservée aux femmes en niqab | Égypt-actus | Scoop.it
La première chaîne satellite égyptienne entièrement gérée par des femmes portant le voile intégral (niqab) sera lancée le 20 juillet, date du début du mois sacré du ramadan. Le canal portera le nom de l’une des épouses de Mahomet, l’esclave égyptienne copte libérée Mariya.

Toute l'équipe sera composée de femmes intégralement voilées, y compris les présentatrices, les productrices, les réalisatrices et les correspondantes. La chaîne diffusera sa programmation six heures par jour à travers le canal islamique ultra-conservateur Umma. La plupart des programmes mettront l’accent sur le niqab et la vie maritale. Les hommes ne seront pas autorisés à travailler pour Mariya ou à y apparaître, ni même à téléphoner au cours des émissions en direct.

El-Sheikha Safaa Refai, une prédicatrice qui dirigera la chaîne, a déclaré que les émissions de Mariya visent à éduquer les femmes musulmanes sur leur religion. Elle insiste que le niqab est la tenue islamique appropriée prescrite par la charia. Pour elle, toute femme qui ne porte pas le voile intégral est « découverte » et le niqab est la « ligne rouge » à ne pas dépasser. (Poste de veille)

Plus

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Apprendre l'arabe : Sessions annuelle et semestrielle 2012 - 2013 au Caire

Apprendre l'arabe : Sessions annuelle et semestrielle 2012 - 2013 au Caire | Égypt-actus | Scoop.it

Sessions annuelle et semestrielle au Caire du 7 octobre 2012 au 27 juin 2013

 

Le DEAC est un département d’enseignement de l’arabe de niveau universitaire. Trente années d’expérience lui ont permis de se forger une réputation internationale et de se placer parmi les formations en arabe les plus sérieuses en arabe et au Proche - Orient. Il accueille au Caire, chaque année, des stagiaires français, européens et américains afin de les former en arabe.

La formation du DEAC se veut le reflet de la réalité linguistique de l’Égypte ; elle prend en compte tous les registres de la langue, de l’arabe oral de communication de la vie quotidienne à l’arabe écrit de spécialité, de niveau grand débutant complet au niveau C1 du CECRL, Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Le DEAC accueille sans restriction des stagiaires de tous âges et de toutes nationalités de tous les continents ; il vise également à donner aux stagiaires certains éléments de réflexion sur la société égyptienne leur permettant de mieux comprendre les événements et les débats qui agitent le monde arabe du XXIe siècle.

Le Département d’Enseignement de l’Arabe Contemporain est situé dans les locaux de l’Institut Français d’Egypte, 1 rue Madrasset El Huquq El Frinseya, Mounira, Le Caire
Tél. : 00 202 27 91 58 41
Fax. : 00 202 27 95 71 48

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

وزير الآثار: أبو الهول فى أمان بعد الانتهاء من خفض المياه الجوفية

وزير الآثار: أبو الهول فى أمان بعد الانتهاء من خفض المياه الجوفية | Égypt-actus | Scoop.it

Le Sphinx est désormais hors de danger, au terme de l'opération de pompage des eaux souterraines dans la zone où il est implanté (déclaration du ministre des Antiquités égyptiennes).

Le niveau des eaux souterraines est stabilisé à 15 m au-dessus du niveau de la mer. En cas de dépassement, un système électronique de pompage est activé automatiquement.

 

أكد د.محمد إبراهيم وزير الآثار على أن تمثال أبو الهول أصبح آمنا تماما الآن من خطر المياه الجوفية التى كانت تحيط بالمنطقة الأثرية بشكل ظاهر، ومثلت خطورة على الآثار بها، وذلك بعد الانتهاء من مشروع خفض المياه الجوفية بمنطقة الأهرامات الأثرية، مشيرا إلى أن منسوب المياه أسفل التمثال أصبح فى المستوى الآمن عند مستوى 15 مترا فوق مستوى سطح البحر، وثباتها عند هذا الحد بالتشغيل الاوتوماتيكى للطلمبات لسحب المياه عند ارتفاعها عن هذا المنسوب

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Appel à communication "Les élections de la révolution : de la rue aux urnes"

Appel à communication "Les élections de la révolution : de la rue aux urnes" | Égypt-actus | Scoop.it
Depuis la révolution du 25 janvier, les Égyptiens ont pu faire entendre leurs voix dans les urnes à plusieurs reprises. Les élections organisées en 2011 et 2012 ont représenté autant d’occasions pour les différents courants politiques de concourir pour obtenir des mandats électifs et influencer la vie politique, mais aussi pour mesurer leur poids dans la société. Du fait du contexte post-révolutionnaire, ce numéro d’Égypte monde arabe se situera à la fois dans le prolongement et dans la rupture par rapport aux études précédentes portant sur les élections égyptiennes. Dans leur prolongement, car elles ont fourni les instruments théoriques nécessaires à la compréhension des opérations électorales en Égypte, notamment en ce qui concerne le choix des députés à l’Assemblée du peuple. Dans la rupture, car les élections de 2011-2012 se sont tenues dans des conditions radicalement différentes de celles qui avaient été organisées dans le passé.

(...)

Si la révolution du 25 janvier n’a pas fait disparaître du jour au lendemain les 'asabiyât, ni les représentations dominantes du rôle du député, elle a néanmoins profondément modifié le contexte juridico-politique dans lequel se sont déroulées les élections. La multiplication de nouveaux partis politiques – conjonction d’un désir de participation consécutif aux manifestations de 2011 et de la réforme de la loi des partis (28 mars 2011) –, les nouvelles règles électorales, la quasi-disparition de la police, la baisse du sentiment d’impunité concernant la fraude et les violences électorales, l’augmentation enfin de la participation ont fait de ces élections des élections de rupture avec « l’ancien régime ».

Seront privilégiées les contributions portant sur une étude de cas (une circonscription, un parti, un candidat, un type d’acteur etc.) et reposant sur un matériel empirique (qualitatif et/ou quantitatif). Outre les élections législatives (assemblée du peuple et/ou assemblée consultative), les contributions portant sur les élections présidentielles de 2012 et sur le référendum de mars 2011 sont également les bienvenues. L’examen des similarités et des différences entre ces trois types de scrutins nous semble en effet indispensable pour élargir la réflexion sur le vote en Égypte.

Trois axes d’étude seront privilégiés dans ce numéro :

Le rôle des notables dans les élections législatives doit évidemment être examiné dans ce numéro, en lien avec celui des partis politiques. Quelle est la sociologie des candidats et des élus ? En quoi diffère-t-elle de ce qui a pu être constaté lors des précédentes élections du même type ? Comment les partis ont-ils remplis leurs fonctions de formulation des programmes, de sélection des candidats et de mobilisation des électeurs ? Quels liens les candidats et les partis ont-ils entretenus avec différents groupes organisés ('asabiyât, mais aussi réseaux religieux, associations, syndicats, etc.) ? Ces deux dernières questions peuvent d’ailleurs faire l’objet de contributions portant sur les élections présidentielles de 2012.
Quelles ont été les stratégies de mobilisation mises en œuvre dans ces différentes élections (usage des médias, services à la population, matériel militant, arguments et réseaux religieux) ?
Enfin, ce numéro entend mettre l’accent sur les acteurs et les procédures. Il s’agit de s’intéresser aux électeurs, aux candidats et aux partis bien sûr, mais aussi aux médias, et à l’ensemble des acteurs chargés de la bonne marche de l’opération électorale : juges, assesseurs, observateurs, appareil de sécurité, etc. Les contributions pourront ainsi porter aussi bien sur une ethnographie des bureaux de vote que sur l’examen des règles juridiques encadrant l’opération électorale.

Les projets de contribution (1 page max.) doivent être envoyés au plus tard le 15 juillet à elham@cedej-eg.org et à clement@steuer.fr. Nous acceptons les contributions en Français, Anglais ou Arabe.

CEDEJ - Égypte/Soudan

Centre d'Études et de Documentation Économiques, Juridiques et Sociales

Plus : http://www.cedej-eg.org/spip.php?article617

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : des activistes coptes créent les "Frères Chrétiens"

Egypte : des activistes coptes créent les "Frères Chrétiens" | Égypt-actus | Scoop.it

Le quotidien égyptien « Al Yaoum Al Sabeh » (le 7ème jour) affirme que des activistes coptes viennent de concrétiser l’idée qui avait été lancée en 2005, et de créer le groupe « Frères Chrétiens » pour lutter pacifiquement contre l’influence grandissante des Frères musulmans dont est issu le président Mohamed Morsi.

Interrogé par la télévision « Al Arabiya », l’initiateur des Frères Chrétiens, Michel Fehmi, affirme que le groupe entend faire face à la mainmise des Frères musulmans sur l’Etat et la société en Egypte, tout en réfutant le prosélytisme chrétien. Fehmi regrette que les Frères musulmans se soient octroyés la mission d’islamiser l’Egypte et affirme que l’objectif des Frères musulmans est de défendre les intérêts des 16 millions de coptes face à cette hégémonie. Refusant de parler de concurrence avec les Frères musulmans, les Frères Chrétiens chercheraient davantage à rééquilibrer la situation. (Daro S./MediArabe)

Plus : http://mediarabe.info/spip.php?article2197

 

L'information en arabe sur Al-Arabiya :

أعلن نشطاء أقباط عن تأسيس "جماعة الإخوان المسيحيين" في موازاة "جماعة الإخوان المسلمين

وكانت الفكرة طرحت للمرة الأولى عام 2005 بواسطة المحامي ممدوح نخلة مدير مركز الكلمة لحقوق الإنسان، وميشيل فهمي، ثم تبناها أمير عياد بإطلاقها قائلا إنها تهدف إلى النضال اللا عنفي

وتأسست الجماعة على كوادر وفروع في 16 محافظة وأربعة دول خارج مصر، ثلاثة بأوروبا وفرع بأستراليا، وتستعد الجماعة للإعداد لأول مؤتمر للإعلان عن تدشينها قريبا، تحت عنوان "حال أقباط مصر في ظل الحكم الديني"

وقال فهمي في اتصال هاتفي مع قناة "العربية" إن اختيار التوقيت الآن هو للتفعيل فقط، وإن المؤسسين لجأوا إلى فكرة تأسيسها عام 2005 بسبب صعود التيارات الدينية، وبعد وصول مرسي إلى الحكم كأول رئيس مدني، اتفقنا على تفعيل الفكرة لمواجة المد الديني المتأسلم

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Protestation des journalistes contre la mainmise de la Choura

Protestation des journalistes contre la mainmise de la Choura | Égypt-actus | Scoop.it

Des centaines de journalistes des journaux publics ainsi que des membres du conseil du Syndicat des Journalistes ont organisé une protestation contre la mainmise de la chambre haute du Parlement ( La Choura ) sur les institutions journalistiques nationales.

Les manifestations ont débuté mardi, vers 11 heures, lorsque les journalistes rassemblés devant les institutions nationales se sont dirigés vers le siège du Syndicat. Ils scandaient des slogans contre la Choura, les Frères Musulmans et pour la liberté de la presse.
Les journalistes rejettent la volonté des Frères, à travers la Choura où ils possèdent une majorité, d’imposer leur mainmise sur les institutions journalistiques en y nommant les PDG et rédacteurs en chef.
Aux yeux des journalistes, la Choura est devenue sans légitimité après le verdict de la Cour Constitutionnelle stipulant l’inconstitutionnalité de la loi des élections législatives. Verdict au terme duquel la chambre basse du Parlement fut dissoute. (Ingi Amr/Le Progrès égyptien)

Plus : http://213.158.162.45/~progres/index.php?action=news&id=14302

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Coordination entre Al-Azhar et l’Eglise orthodoxe à propos de la Constitution

Le conseiller Edouard Ghaleb, représentant de l’Eglise orthodoxe au sein de l’Assemblée constituante chargée de la rédaction de la Constitution, a déclaré qu’il y avait une coordination au plus haut niveau entre l’institution d’Al-Azhar Al-Charif et l’Eglise orthodoxe et ce, dans le but de parvenir à la rédaction d’une Constitution unissant la nation égyptienne toute entière, une Constitution qui élève au plus haut les valeurs humaines et spirituelles.

Lors d’une intervention téléphonique au cours de l’émission « Ici la capitale » présentée mardi par la journaliste Lamis El-Hadidi sur la chaîne satellitaire « CBC », Edouard Ghaleb a ajouté qu’Al-Azhar a parlé de l’article 2 de la prochaine Constitution qui fait référence aux principes de la loi islamique (Charia) comme source principale de la législation.

Pour ce qui est de son avis quant à la nomination d’un vice-président de la république copte, il a souligné que : « cela relève des pouvoirs du président. Ce qui compte, ce sont les actes et non pas les paroles, le travail et non les postes et ce, afin de préserver l’intérêt du pays. L’Eglise ne prend pas en considération les fonctions, mais le degré de leur influence sur la société. » (legyptien.com)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Le Dr. Muhammad Ibrâhîm félicite un jeune homme courageux qui s'est opposé à une tentative de vol dans la mosquée Inâl Al-Youssoufî (Le Caire)

En plus d'un diplôme, le ministre lui a promis une "récompense financière" dont le montant sera fixé par la Commission permanente des antiquités islamiques et coptes. (extrait de Youm7 en arabe)
استقبل د.محمد إبراهيم وزير الآثار، اليوم الأربعاء، أحد الشباب من سكان منطقة القاهرة التاريخية، يدعى جمال سعد أحمد، لتكريمه على موقفة الشجاع عندما تصدى بمفرده لأربعة لصوص عند محاولتهم سرقة جامع إينال اليوسفى بشارع الخيامية، فجر يوم الاثنين 28 مايو الماضى، وقام بمنحه شهادة تقدير مع وعد بمكافأة مالية سوف تحددها اللجنة الدائمة للآثار الإسلامية والقبطية فى جلستها القادمة

http://www1.youm7.com/News.asp?NewsID=723017&SecID=94&IssueID=156

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

La Vierge, les Coptes et moi, de Namir ABDEL MESSEEH

Namir est un réalisateur français d’origine égyptienne. Un jour, il regarde une vidéo de l’apparition de la Vierge Marie en Égypte avec sa mère qui, comme des millions d’autre Coptes (les Chrétiens d’Égypte), voit la Vierge à l’écran,alors que lui ne voit rien. Sceptique quant à la véracité de la cassette, Namir retourne en Égypte, afin de réaliser un documentaire sur le mystère de ces apparitions

Le film devrait sortir prochainement en salles en France. En attendant voici la bande annonce :

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : Les donateurs internationaux tentent de prévenir l’explosion sociale

Egypte : Les donateurs internationaux tentent de prévenir l’explosion sociale | Égypt-actus | Scoop.it
Apres la nomination dimanche 24 juin de l’islamiste Mohamed Morsi comme nouveau président égyptien, les instituions financières internationales se pressent de renforcer les mesures sociales du pays arabe le plus peuplé.

Dimanche 1er juillet, la ministre de la coopération internationale Fayza Aboul Naga a signé un accord avec la Banque islamique de développement (BID), destiné à l'achat de produits pétroliers et alimentaires. Cette assistance financière permettra de sécuriser pour un temps les importations et de maintenir le système de subvention. La BID met à disposition 1 milliard $ aux organismes publics égyptiens chargés des importations de produits pétroliers et alimentaires.

Jeudi 28 juin, la Banque mondiale a affirmé sa volonté d’accompagner toute création immédiate d’emplois grâce au lancement d’un programme de grands travaux au sein des communautés les plus vulnérables. Inger Andersen, vice-présidente de la Banque mondiale pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord commente : « Nous allons continuer à offrir diverses formes d’aide pour soutenir l’Égypte dans sa transition historique… Notre stratégie traduit la ferme volonté des nouveaux acteurs de l’Égypte de donner priorité à la création d’emplois et à la réalisation de réformes pour améliorer la gouvernance. La Banque mondiale demeurera bien sûr à l’écoute et prête à répondre aux nouvelles demandes émanant du gouvernement».

L’Egypte traverse une grave crise financière accentuée par une baisse des réserves de change, une détérioration du déficit budgétaire accentuée par un ralentissement du tourisme et des investissements privés. (Ecofin)

http://www.agenceecofin.com/gestion-publique/0407-5616-egypte-les-donateurs-internationaux-tentent-de-prevenir-l-explosion-sociale

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : les défis qui attendent le nouveau président

Egypte : les défis qui attendent le nouveau président | Égypt-actus | Scoop.it

Le résultat tant attendu des élections présidentielles égyptiennes, qui a vu Mohamed Morsi proclamé vainqueur, a été accueilli par de nombreux Égyptiens rassemblés place Tahrir avec des cris de joie comparables aux célébrations au même endroit il y a 16 mois, à l'annonce qu’Hosni Moubarak s’était retiré.

Après l’annonce de l’issue du scrutin la semaine dernière, des inquiétudes demeurent. Si certains voient l’élection de Mohamed Morsi en tant que premier président civil de l’Égypte comme un bond en avant, d’autres – craignant les conséquences pour les coptes et les femmes – s’interrogent sur le degré d’attachement des Frères musulmans au plein respect des droits humains, bien que Morsi ait assuré dans ses derniers discours qu’il tenait à mettre en place un État civil, démocratique et constitutionnel.

Si la chute d’Hosni Moubarak a uni les Égyptiens dans le sentiment que le changement arrivait, la jubilation d’hier différait par ses raisons.

Pour les sympathisants de Mohamed Morsi, c’était un rêve qui se réalisait.

Pour ceux dont le vote en faveur de Mohamed Morsi était principalement motivé par l’opposition à Ahmed Chafik et à ses liens avec le régime d’Hosni Moubarak, c’était une nouvelle occasion de continuer de militer pour les objectifs de la « révolution du 25 Janvier », au cours de laquelle les Frères musulmans ont joué un rôle important (bien que tardif) dans l’augmentation du nombre de manifestants dans les rues.

Il faut mettre fin aux proces iniques en Egypte. Signez!Les autres s’attendent à voir se rejouer une lutte de pouvoir entre les Frères musulmans et les généraux de l’armée qui dure depuis des décennies.

Il ne fait aucun doute que le résultat de dimanche a été extrêmement décevant pour les sympathisants d’Ahmed Chafik, qui ont continué jusqu’à la dernière minute – et en dépit des premiers résultats en faveur de Mohamed Morsi – à croire que leur candidat allait gagner.

Leur foi en la victoire de Chafik a été confortée – peut-être – par les récents événements politiques qui se déroulaient progressivement comme un feuilleton télévisé égyptien.

Le Conseil suprême des forces armées, un pouvoir qui veut rester en place

Le Conseil suprême des forces armées (CSFA) a repris le dessus à un moment où de nombreuses personnes s’attendaient à ce que le rideau tombe et que les généraux quittent la scène politique comme promis depuis longtemps.

Cependant, il ne semble pas accepter un rôle secondaire dans l’Égypte d’aujourd’hui.

Par le biais des récents ajouts à la Déclaration constitutionnelle, il s’est attribué des pouvoirs illimités dont les conséquences sont énormes sur le plan politique et en termes de droits humains pour le pays.

Beaucoup ont considéré la manœuvre du CSFA comme un « coup d’État en douceur ».

À la suite de la dissolution du Parlement découlant de la décision rendue le 14 juin par la Cour suprême constitutionnelle invalidant les élections législatives, le CSFA a maintenant recommencé à gouverner à coups de décrets et contrôle toutes les questions liées aux forces armées, sans aucune surveillance civile.

Une modification de taille permet au président de faire appel à l’armée pour maîtriser les « troubles internes », en conférant aux forces armées le pouvoir d’arrêter et de détenir des civils et en définissant les cas où elles sont autorisées à employer la force contre des manifestants ou toute personne considérée comme menaçant la sécurité.

Les modifications de la Déclaration constitutionnelle, associées à la longue attente du résultat définitif des élections présidentielles, ne présageaient rien de bon dans un pays où les tensions et les inquiétudes semblaient couver sous un mince vernis ces derniers mois, en particulier par rapport à l’impact de la « révolution du 25 janvier » en termes de dignité et de justice sociale.

Les droits humains au programme ?

Après l’annonce de l’issue du scrutin, certaines de ces inquiétudes demeurent. Si certains voient l’élection de Mohamed Morsi en tant que premier président civil de l’Égypte comme un bond en avant, d’autres – craignant les conséquences pour les coptes et les femmes – s’interrogent sur le degré d’attachement des Frères musulmans au plein respect des droits humains, bien que Morsi ait assuré dans ses derniers discours qu’il tenait à mettre en place un État civil, démocratique et constitutionnel.

Après plusieurs mois d’agitation et d’incertitude, beaucoup attendent maintenant du nouveau président qu’il mette le pays sur la voie de l’état de droit, qu’il accède aux revendications du soulèvement de l’an dernier, qu’il mette fin à l’impunité, qu’il maîtrise et réforme les forces de sécurité et qu’il garantisse l’égalité pour tous – pour ne citer que quelques-uns des défis que les Égyptiens voudront qu’il relève.

Nombreux sont ceux qui pensent que, en raison de la répression à laquelle ont été soumis les Frères musulmans au cours des dernières décennies, ils seront plus sensibles à la progression des libertés fondamentales. Pendant des années, les membres de cette organisation ont été soumis à des arrestations suivies de placements en détention et de procès iniques, y compris devant des tribunaux militaires. Amnesty International est intervenue dans nombre de cas, notamment en faveur de Mohamed Morsi lui-même quand il a été arrêté en janvier 2006 et 2011.

Il est certain que le nouveau président de l’Égypte devra faire face à des difficultés considérables pour améliorer la situation des droits humains dans un pays où les violations sont endémiques. Néanmoins, le principal défi auquel le pays est immédiatement confronté est de rédiger une nouvelle Constitution.

Étant donné le pouvoir qui lui est conféré par les modifications apportées ce mois-ci à la Déclaration constitutionnelle de contester certaines dispositions du projet de nouvelle Constitution, le président Mohamed Morsi doit maintenant défendre les droits humains de tous les citoyens sans discrimination et veiller à ce que les principes fondamentaux des droits humains soient inscrits dans la Constitution. Les Égyptiens méritent au moins cela.

Par Said Haddadi, chercheur d’Amnesty International sur l’Égypte

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Crises/Afrique-du-Nord-Moyen-Orient/Actualites/Egypte-les-defis-qui-attendent-le-nouveau-president-5713

more...
No comment yet.