Égypt-actus
Follow
Find
362.5K views | +89 today
Égypt-actus
Égypt-actus
revue de presse sur l'actualité culturelle, archéologique, politique et sociale de l'Égypte
Curated by Egypt-actus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte : les députés islamistes provoquent justice et armée

Égypte : les députés islamistes provoquent justice et armée | Égypt-actus | Scoop.it
Rapide, mais symbolique. La session parlementaire convoquée par le nouveau chef de l'État, Mohammed Morsi, a débuté mardi à 10 h 20 et n'a duré qu'une douzaine de minutes. Saad al-Katatni, président du Parlement, tout juste rétabli dans ses fonctions, dimanche par décret, a ouvert la séance. À cette occasion, il a indiqué que le président n'avait pas violé la décision de la Haute Cour constitutionnelle, la plus haute instance judiciaire du pays, en annulant la dissolution de l'Assemblée du peuple.

Votant à main levée, les députés présents - Frères musulmans et salafistes pour l'essentiel - ont approuvé la proposition de M. Katatni de solliciter la Cour de cassation sur la meilleure façon de mettre en œuvre la décision de la Haute Cour constitutionnelle. À la mi-juin, celle-ci avait déclaré un tiers des sièges de l'Assemblée invalides en raison d'un vice de forme. M. Katatni a insisté sur le fait que le Parlement était pleinement conscient de la charge qui lui incombait, ainsi que de ses droits. Les sessions de l'Assemblée : ne reprendront pas avant que le verdict de la juridiction d'appel n'ait été prononcé.

Reste que cette «session express» sonne comme un revers. D'autant que les partis libéraux - farouchement opposés à la promulgation du décret de dimanche - l'ont sèchement boycottée. C'est le cas notamment du député indépendant Mustafa Bakry, boutefeu bien connu en Égypte pour son franc-parler, qui a annoncé sa démission, fustigeant une forme de «banditisme politique» et une «violation de l'État de droit». (Fatiha Temmouri/Le Figaro)

Plus : http://www.lefigaro.fr/international/2012/07/10/01003-20120710ARTFIG00583-egypte-les-deputes-islamistes-provoquent-justice-et-armee.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

En Egypte, la justice suspend le rétablissement du Parlement

En Egypte, la justice suspend le rétablissement du Parlement | Égypt-actus | Scoop.it
En Egypte, la Haute Cour constitutionnelle a annoncé ce mardi 10 juillet la suspension du décret du président Mohamed Morsi, qui avait ordonné le rétablissement du Parlement. Le 14 juin dernier, cette même Cour l'avait en effet invalidé.

Dimanche, soit une semaine après sa prise de fonction, Mohamed Morsi avait annulé par décret la décision de la Haute Cour constitutionnelle égyptienne de dissoudre le Parlement, dominé par les islamistes. Ce mardi 10 juillet, la Haute Cour constitutionnelle égyptienne a contre-attaqué en suspendant le rétablissement du Parlement.

Le président de la Chambre basse, le Frère musulman Saad al-Katatni, a tout de suite indiqué que le Parlement avait renvoyé l'affaire de l'invalidation du Parlement devant la Cour de cassation, et l'Assemblée du peuple s'est tout de même réunie mardi matin, défiant ainsi l'armée et la justice sur fond de crise politique et judiciaire.

Après la dissolution de l'Assemblée, les militaires - à qui Hosni Moubarak, chassé par la rue en février 2011, avait remis les rênes du pays - ont récupéré le pouvoir législatif, provoquant la colère de ceux qui veulent les voir sortir de la politique.

Une nouvelle épreuve de force s’ouvre ainsi en Egypte entre le Conseil suprême des forces armées, le CSFA, et le nouveau président, surtout après l'adoption par les militaires d'une « Déclaration constitutionnelle complémentaire » qui a considérablement affaibli la fonction présidentielle. (leral.net)

Plus : http://www.leral.net/En-Egypte-la-justice-suspend-le-retablissement-du-Parlement_a46653.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Après les bailleurs de fonds institutionnels, l’Égypte se tourne vers les investisseurs privés

Après les bailleurs de fonds institutionnels, l’Égypte se tourne vers les investisseurs privés | Égypt-actus | Scoop.it
Le gouvernement égyptien sollicite l’intérêt des investisseurs privés pour 2012 et 2013, en particulier venant de l’étranger. Tout en investissant directement, notamment dans ses infrastructures.

Fort du soutien des bailleurs de fonds internationaux, le gouvernement égyptien se tourne désormais vers les investisseurs privés pour relancer une économie atone depuis la révolution de 2011.

Le ministère de la Planification et de la coopération internationale a présenté un plan pour l’exercice 2012/13 qui vise à stimuler l’investissement national et étranger.

Le ministère compte attirer 276 milliards de livres égyptiennes (LE). Ces investissements doivent, selon l’objectif du gouvernement égyptien, se répartir entre LE 169 milliards d’investissements privés et LE 107 milliards d’investissements du gouvernement égyptien. (Antony Drugeon/mtm)

Plus : http://www.mtm-news.com/article/4583/apres-les-bailleurs-fonds-institutionnels-l-egypte-se-tourne-vers-les-investisseurs-pri

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte: l'Assemblée se réunit et défie l'armée

Les députés défient les baïonnettes. L'Assemblée du peuple, dominée par les Frères musulmans, s'est réunie ce mardi en Egypte, deux jours après l'annonce par le président Mohamed Morsi de l'annulation de sa dissolution. Cette réunion est un camouflet infligé à la Haute Cour constitutionnelle et à l'armée toute puissante.

"Ce dont nous discutons aujourd'hui c'est du mécanisme d'application" du jugement de la Haute cour constitutionnelle qui a déclaré l'Assemblée invalide, a déclaré président de l'Assemblée Saad al-Katatni, issus des Frères musulmans, en assurant que les élus respectaient la loi et la justice. "Le Parlement connaît très bien ses droits et ses devoirs, n'intervient pas dans les affaires du pouvoir judiciaire et ne commente pas les jugements de la justice", a-t-il ajouté. "Je veux souligner que nous ne sommes pas en contradiction avec le jugement", a-t-il encore estimé, avant de lever la session.

Si la séance n'a duré que quelques minutes, "les députés ont eu le temps d'adopter la proposition du président de l'Assemblée Saad al-Katatni, de porter devant la Cour de Cassation la décision prise, à l'instigation de l'armée, de dissoudre le Parlement", rapporte le New York Times. Les Frères musulmans ont soutenu le rétablissement du Parlement, mais des députés d'autres partis notamment libéraux ont décidé de boycotter cette session. (AFP, via L'Express)

Plus : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/egypte-l-assemblee-se-reunit-et-defie-l-armee_1136660.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Signature de la convention de crédit de l'AFD pour le renforcement des réseaux électriques en Egypte

Signature de la convention de crédit de l'AFD pour le renforcement des réseaux électriques en Egypte | Égypt-actus | Scoop.it
Dans le cadre d’un partenariat regroupant trois autres acteurs européens (BEI, UE, et KFW) ainsi que la Banque Mondiale, M. Nicolas GALEY, Ambassadeur de France au Caire et l’Agence Française de Développement (AFD – Mr. Jean-Pierre MARCELLI son Directeur pays) ont signé avec le Gouvernement égyptien un prêt concessionnel de 50 millions d’Euros (environ 380 millions LE).

Le Gouvernement égyptien était représenté par Mme Lobna HILAL, Vice-gouverneur de la Banque Centrale d’Egypte (CBE), M. Nidal E. ASSAR Sous-gouverneur de la Banque Centrale d’Egypte et M. Fathallah SHALABY, Président Directeur Général de l’Egyptian Electricity Transmission Company.

Ce concours contribue au financement d’un important programme de renforcement des réseaux électriques nationaux à haute et très haute tension (220 kV and 500 kV) rendu nécessaire pour satisfaire une demande en électricité en forte croissance.

Le programme d’investissements comporte une extension du réseau de 400 km avec 10 nouvelles lignes, la mise à niveau de 260 km de lignes existantes, la mise en place d’un câble sous-terrain de 9 km, et la réalisation de 10 sous stations et de 22 transformateurs. Ces réalisations concernent l’ensemble du territoire égyptien. Elles sont destinées à la fois à sécuriser le réseau et à satisfaire la demande. Ces investissements interviennent en complément des efforts financiers faits par les autorités égyptiennes pour accroître la capacité de production et pour promouvoir l’exploitation de nouvelles ressources, notamment les énergies renouvelables.

Au terme des réalisations ainsi financées, l’Egypte sera à même de renforcer ses interconnexions de réseau électrique avec ses principaux voisins.

Depuis l’ouverture de ses bureaux au Caire en 2007, l’AFD a approuvé 16 financements de projet pour un total d’environ 605 millions d’Euros en Egypte (environ 4.8 milliards de pounds égyptiens), principalement dans les secteurs de l’Eau, des Transports, de l’Environnement, de l’Energie et des PME.

 

La France en Égypte - Ambassade de France au Caire.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte-égyptologie : actualité de l'édition (10 juillet 2012)

Égypte-égyptologie : actualité de l'édition (10 juillet 2012) | Égypt-actus | Scoop.it

- “The Organization of the Pyramid Texts (2 vol. set) - Typology and Disposition”, by Harold M. Hays, Leiden University

- “Tomb of the Chantress”, by Julian Smith

- Hélène Cuvigny (éd.), “Didymoi. Une garnison romaine dans le désert Oriental d’Égypte - 2. Les textes”

- Œuvres de Champollion (format Kindle)

- “Proche-Orient et Égypte antiques”, par Jean-Claude Margueron et Luc Pfirsch

-“Bartholdi en Égypte et en Orient”, par Nicolas Surlapierre, Collectif

- “Le Canal de Suez”, collectif [format Kindle]

- “Afterglow of Empire - Egypt from the Fall of the New Kingdom to the Saite Renaissance”, by Aidan Dodson

- “The Illustrated Guide to the Museum of Islamic Art in Cairo”, by Bernard O’Kane, with contributions by Mohamed Abbas and Iman Abdulfattah

http://egyptactus.blogspot.fr/2012/07/egypte-egyptologie-actualite-de_10.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

En Egypte, l'armée veut conserver la main sur le pouvoir législatif

En Egypte, l'armée veut conserver la main sur le pouvoir législatif | Égypt-actus | Scoop.it

Le bras de fer entre le président issu des Frères musulmans, Mohamed Morsi, et l'armée se poursuit. En jeu, l'attribution du pouvoir législatif : le chef de l'Etat souhaite le rendre au Parlement, qu'il a rétabli par décret. L'armée s'en tient à l'amendement à la Constitution qui faisait d'elle le législateur après l'invalidation de ce même Parlement, à majorité islamiste. Entre manifestations et décision judiciaire sur la légalité du décret présidentiel, la journée s'annonce tendue. (Alexandre Buccianti/RFI)

Plus : http://www.rfi.fr/moyen-orient/20120710-egypte-une-journee-sous-tension

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egyptiens et Français planchent sur l’industrie agro-alimentaire

’Agence Française de Développement en collaboration avec le département AGROTECH de la mission économique-UBIFRANCE du Caire, a organisé une journée de Rencontres acheteurs dans le domaine de l’équipement pour l’industrie agroalimentaire sous le thème «L’industrie agro-alimentaire en Egypte». Y ont assisté une dizaine d’hommes d’affaires et d’investisseurs égyptiens et français.

L’industrie agro-alimentaire est le premier secteur industriel en France, réputée pour la qualité de ses produits et qui possède également un réel savoir-faire dans le domaine de l’équipement et des technologies alimentaires.
C’est le même point de vue partagé par M. Dominique Mauppin, Chef de la Mission économique, au début de la conférence de presse organisée à cette occasion. “Ce secteur est très important en France, qui témoigne d’une qualité de ses produits et qui est toujours en croissance. Certes, il existe des opportunités de travail et de développement entre l’Egypte et la France. Il y a le souhait de former des partenariats avec plus de développement. L’Egypte est notre premier client et important partenaire dans ce domaine de l’agriculture. Personne ne peut nier que l’Egypte possède une composition géographique spéciale, en plus elle est un pays d’attraction, où les hommes d’affaires français investissements beaucoup”, a-t-il expliqué.
Le secteur agro-alimentaire, un des piliers de l’industrie égyptienne relativement peu affecté par les évènements, a connu une très forte croissance au cours de ces 10 dernières années et comporte de bonnes opportunités de développement à moyen et long termes, notamment dans le secteur laitier.
Dans un contexte de crise en Europe, de nombreuses entreprises du secteur cherchent à développer leur activité à l’international. (Dalia Hamam/Le Progrès égyptien)

Plus : http://213.158.162.45/~progres/index.php?action=news&id=14418

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

En Egypte, la justice affirme que ses décisions sont contraignantes"

La Haute cour constitutionnelle égyptienne a affirmé lundi 9 juillet que tous ses jugements étaient "contraignants", en réponse à la décision du président Mohamed Morsi de rétablir l'Assemblée du peuple dissoute mi-juin.

La Cour a assuré qu'elle "n'était partie prenante dans aucune lutte politique" et que sa mission était de "protéger le texte de la Constitution", précisant que "les jugements et l'ensemble des décisions de la Haute cour constitutionnelle sont définitifs, ne peuvent faire l'objet d'un appel (...) et sont contraignants pour toutes les institutions de l'Etat".

Plusieurs personnes ont porté plainte pour exiger que la décision de M. Morsi soit suspendue. La Cour a indiqué qu'elle allait examiner leurs plaintes.

Le nouveau président égyptien, issu des Frères musulmans, a décidé par décret de rétablir le Parlement dominé par les islamistes, trois semaines après sa dissolution qui avait permis aux militaires de reprendre le pouvoir législatif.

La Haute cour constitutionnelle avait invalidé les élections législatives qui s'étaient achevées en janvier en raison d'un vice juridique dans la loi électorale ayant régi le scrutin. (La Croix)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte/parlement: le verdict sur l'illégitimité est définitif (Haute cour)

Egypte/parlement: le verdict sur l'illégitimité est définitif (Haute cour) | Égypt-actus | Scoop.it
La Haute cour constitutionnelle d'Egypte a fait savoir lundi que sa décision sur l'illégitimité de l'Assemblée du peuple (chambre basse du parlement) était définitive et que sa mise en application était obligatoire, a annoncé la télévision nationale du pays.

La Haute cour a convoqué lundi une réunion d'urgence afin d'examiner le décret présidentiel annulant la dissolution de l'Assemblée du peuple.

A deux jours de la présidentielle, la Haute cour constitutionnelle du pays a pris la décision d'annuler les résultats de l'élection d'un tiers des députés à l'Assemblée du peuple (chambre basse du parlement), invalidant ainsi les législatives remportées par les islamistes. Suite à cette décision, le parlement a été dissous.

Toutefois, dimanche 8 juillet, le président Mohammed Morsi a signé un arrêté annulant la dissolution du parlement et a invité la chambre à se réunir pour exercer ses prérogatives. (RIA Novosti)

http://fr.rian.ru/world/20120709/195296949.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

En rétablissant le Parlement, Morsi provoque un "séisme politique" en Egypte

La décision du président égyptien de rétablir le Parlement dissous a déclenché un séisme politique en Egypte, où certains saluent ce défi à l'égard de l'armée, tandis que d'autres regrettent un "coup d'Etat constitutionnel" témoignant d'un manque de respect pour la démocratie.

Mohamed Morsi a annulé dimanche par décret la décision de justice dissolvant l'Assemblée du peuple, dominée par les islamistes, et invité la chambre à se réunir de nouveau et à exercer ses prérogatives.

L'Assemblée avait été dissoute après un arrêt de la Haute cour constitutionnelle la déclarant invalide en raison d'un vice juridique dans la loi ayant régi les législatives de l'hiver.

Sur la base de ce jugement, le Conseil suprême des forces armées (CSFA), à qui Hosni Moubarak avait remis le pouvoir en démissionnant sous la pression de la rue en février 2011, a annoncé dans une "Déclaration constitutionnelle complémentaire" qu'il exercerait le pouvoir législatif jusqu'à l'élection d'une nouvelle Assemblée.

"La décision de Morsi de rétablir le Parlement jusqu'à la tenue de nouvelles élections est la première étape dans l'inversion de la Déclaration constitutionnelle", estime le militant de gauche Waël Khalil, appelant à d'autres mesures pour "restaurer toute l'autorité des élus".

Le décret de M. Morsi a été salué par ceux qui veulent voir l'armée sortir de la politique et regrettent que la Déclaration constitutionnelle ait considérablement affaibli la fonction de président. (Le Nouvel Observateur)

Plus : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120709.AFP2253/en-retablissant-le-parlement-morsi-provoque-un-seisme-politique-en-egypte.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Copier l'islamisme: la tentation des chrétiens d'Egypte

Copier l'islamisme: la tentation des chrétiens d'Egypte | Égypt-actus | Scoop.it

C'est la chaîne Al-Arabiya qui l'a annoncé cette semaine: plusieurs activistes de la communauté copte d'Egypte ont décidé de créer, en s'inspirant ouvertement du modèle des Frères musulmans, la confrérie des Frères Chrétiens. Cette association s'est donné pour but de défendre les intérêts des coptes et de lutter pacifiquement contre l'influence des Frères musulmans.
> L'idée n'est pas nouvelle. En 2005 déjà, à la suite de l'émeute devant l'église Saint-Georges à Alexandrie, durant laquelle trois chrétiens avaient été tués par une foule en colère protestant contre une pièce de théâtre "blasphématoire", certains leaders de la communauté copte avaient envisagé de créer une Fraternité jumelle des Frères musulmans. Devant l'hostilité des autorités de l'Eglise, qui craignaient de s'attirer les foudres du pouvoir - les Frères musulmans étaient interdits sous Moubarak - l'intitiative avait été abandonnée. Mais pour l'un des initiateurs du projet, Mamdouh Nakhla, un avocat copte qui dirige le Centre pour les droits de l'homme au Caire, les conditions sont aujourd'hui réunies, explique-t-il dans une très intéressante interview en ligne du quotidien arabe Asharq Alawsat. "Quand le processus d'enregistrement sera terminé, nous allons former un parti qui sera l'aile politique des Frères chrétiens, et nous avons l'intention d'appeler ce parti "Parti de la justice et de la liberté", à la manière du groupe politique de la Fraternité musulmane, le Parti de la liberté et de la justice. [...] Notre objectif est de prendre le pouvoir. [...] Les Frères musulmans se sont formés en 1928, ils ont réussi à parvenir au pouvoir en dépit du fait que, pendant une longue période, ils étaient un groupe illégal et ont été poursuivis par les autorités étatiques. Si le modèle des Frères musulmans était un modèle perdant, ils n'auraient pas été en mesure d'atteindre le pouvoir. C'est la chose la plus importante à retenir pour nous, même si cela prend 20 ou 30 ans, d'autant plus que notre groupe va être légal".
> La nouvelle Fraternité veut également, en plus de défendre les chrétiens, se faire la voix de "tous les opprimés" d'Egypte. Et de citer la démocratie-chrétienne européenne, chrétienne de nom, mais qui accueille tout lemonde. Selon Mahmoud Nakhla, des milliers de demandes d'adhésion affluent au siège. Mais l'initiative est accueillie diversement dans le pays. Côté musulmans, le porte-parole du Front de la jeunesse salafiste, Khalid Said, a déclaré que "tant que la Fraternité chrétienne opère dans le respect de la loi et oeuvre dans l'intérêt national, il n'y a pas de problème". (Natalia Trouiller/La Croix)

Plus : http://www.lavie.fr/chroniques/matinale-chretienne/copier-l-islamisme-la-tentation-des-chretiens-d-egypte-09-07-2012-29137_167.php

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Selon un document du Centre Ibn Khaldoun, l’Égypte n’est ni religieuse ni militaire

Le centre Ibn Khaldoun pour les études de développements a avancé une initiative affirmant le caractère civil de l’État égyptien, à la lumière des développements politiques récents, sous le thème de « l’Égypte est un État civil … non religieux ni militaire ».

Le centre explique dans un communiqué émis samedi, que l’initiative avait été élaborée à cause de l’arrivée au pouvoir des Frères musulmans et la persistance du rôle politique du Conseil militaire, en l’absence d’une constitution. Cet état de fait suscite des craintes politiques et populaires sur l’anéantissement des objectifs de la révolution qui avait pour premier but l’institution d’un Etat civil et démocratique et du respect des droits de l’homme et des libertés.

Ce document fait office de « boussole » qui pourra être utilisée dans toutes les activités civiles et ne sera pas bornée à la déclaration des principes généraux de l’État civil. Rédigé par des politiciens, des académiciens et des juristes, ce document prévoit les critères suivants :

1- L’État civil est un État démocratique libre où le peuple détient le plus haut pouvoir et où la Constitution et la loi sont les seuls souverains et régissent le rapport entre le peuple et le régime et les relations entre autorités.
2- Cet État est assis sur des institutions qui travaillent en harmonie et en toute transparence, en faveur du citoyen qui a le droit de demander des comptes aux responsables de ces établissements, par voie de droit.
3- La société civile, trait d’union entre le gouvernement et le peuple, est un partenaire essentiel dans la prise de décision, en qualité de conseiller et d’acteur. Le gouvernement n’aura qu’un rôle de superviseur sur la performance de cette société sans aucune ingérence.
4- Le refus de l’abus par un responsable de l’État de son influence religieuse ou militaire pour imposer une certaine conduite aux citoyens ou pour favoriser la prise d’une décision quelconque.
5- La non-discrimination politique, sociale, juridique, raciale ou religieuse entre les citoyens du peuple.
6- Le respect des droits de l’homme et des libertés générales et privées de tous les citoyens.
7- La Constitution est un document de négociation entre les parties et les groupes de la même patrie qu’il est impossible de modifier, après l’approbation du peuple.
8- Le respect des lois qui ne doivent pas être modifiées de temps à autres.
9- La liberté de former des entités partisanes, sociales ou de droits, assurée par un préavis. (Al-Wafd, via Bonjour Egypte)

http://www.bonjouregypte.com/news.php?id=7701

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte : l'armée appelle à respecter "la Constitution et la loi"

L'armée égyptienne a appelé lundi au respect de "la Constitution et de la loi", en réaction à la décision du président Mohamed Morsi de rétablir l'Assemblée du peuple dissoute sur ordre de la justice à la mi-juin. Dans un communiqué diffusé par l'agence officielle Mena, le Conseil suprême des forces armées (CSFA) évoque les "derniers développements sur la scène intérieure" et souligne "l'importance de la souveraineté de la loi et de la Constitution", en se disant "confiant que toutes les institutions de l'État respecteront ce qui a été dit dans les déclarations constitutionnelles". (AFP, via Le Point)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : la justice annule le rétablissement du Parlement

Egypte : la justice annule le rétablissement du Parlement | Égypt-actus | Scoop.it
La Haute Cour constitutionnelle égyptienne a décidé de suspendre, mardi 10 juillet, l'application du décret du président égyptien, Mohamed Morsi, qui avait ordonné le rétablissement du Parlement, invalidé mi-juin par cette même cour. "La Cour a décidé de suspendre la décision du président de convoquer le Parlement", a résumé le juge Maher El-Beheiry.

L'Assemblée du peuple égyptienne, dominée par les Frères musulmans, s'était réunie mardi après le décret du président Morsi, défiant ainsi l'armée et la justice sur fond de crise politique et judiciaire.

(...)

La Haute Cour, réunie d'urgence lundi, avait pourtant déclaré qu'elle n'était pas habilitée à revenir sur le décret du chef de l'Etat, tout en faisant savoir qu'elle examinerait les recours contestant la constitutionnalité de la décision. Les militaires du Conseil suprême des forces armées (CSFA) s'étaient dits "confiants dans le fait que toutes les institutions de l'Etat respecter[aient] ce qui a été dit dans les déclarations constitutionnelles".

Beaucoup craignaient que la décision de Mohamed Morsi ne mette le feu aux poudres, alors que le pouvoir islamiste et l'armée sont engagés dans un bras de fer depuis plusieurs mois. La décision de la justice égyptienne, qui vient contrecarrer les plans de la présidence, y contribue encore plus. (Le Monde)

Plus : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/07/10/egypte-la-justice-annule-le-retablissement-du-parlement_1731877_3212.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte : défiant la justice, l'assemblée du peuple (dissoute) se réunit

Égypte : défiant la justice, l'assemblée du peuple (dissoute) se réunit | Égypt-actus | Scoop.it
L’assemblée du peuple égyptienne a ouvertement défié la justice et la Haute cours constitutionnelle : dissoute le 14 juin, elle s’est réunie mardi 10 juillet après un décret du président Mohamed Morsi ordonnant son rétablissement.

« Le Parlement connait très bien ses droits et ses devoirs, n’intervient pas dans les affaires du pouvoir judiciaire et ne commente pas les jugements de la justice » a expliqué Saad el-Katatni, président de l'assemblée du peuple égyptienne. Pourtant, en se réunissant de nouveau mardi, après le décret du président Mohamed Morsi, il est indéniable que l'assemblée nationale, dissoute par décret militaire, défie la justice et la Haute cours constitutionelle qui avait préconisé cette dissolution le 14 juin.

« Ce dont nous discutons aujourd’hui, c’est le mécanisme d’application » du jugement de la Haute cour constitutionnelle » qui a invalidé l’assemblée du peuple, a fait savoir le président de la chambre, Saad al-Katatni, à l’ouverture de la session. « Je veux souligner que nous ne sommes pas en contradiction avec le jugement de la HCC, a précisé le Frère musulman, avant de lever la session.

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120710152535/assemblee-nationale-armee-egyptienne-assemblee-du-peuple-revolution-egyptiennegypte-defiant-la-justice-l-assemblee-du-peuple-dissoute-se-reunit.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypt's population reaches 82.3 million

Egypt's population reaches 82.3 million | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt’s population is expected to reach 82.3 million on Wednesday according to a new report by the Central Agency for Public Mobilisation and Statistics (CAMPAS).

The report was published by CAPMAS to coincide with the annual World Population Day on 11 July.

In the first census conducted in 1882, the Egyptian population was 6.7 million, and has doubled three times between 1897 and 2006.

According to the report, the Egyptian population grew from 72.8 in 2006 to 76 million in 2009 to 81.4 million at the end of 2011.

The report also revealed that in mid-2011, Cairo was the most populated governorate in Egypt with 8.8 million inhabitants. The least populous governorate was South of Sinai with 159 000 inhabitants.

Life expectancy at birth also increased from 66.5 years in 2006 to 68.6 for males and from 69.1 to 71.4 for females in 2011. Additionally the number of newborns increased from 25.7 for every thousand in 2006 to 30.4 for every thousand in 2011.

On an international level, the world population has reached seven billion on 30 October, 2011. It is expected that the world population will increase to 9.6 billion by 2050. (Ahram Online)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Embellie touristique pour l’Egypte et la Tunisie

Embellie touristique pour l’Egypte et la Tunisie | Égypt-actus | Scoop.it

C’est la Tunisie qui constitue le véritable levier pour l’Afrique du Nord, avec une hausse de 48% des arrivées de touristes internationaux sur la période couvrant janvier à mai 2012.

L’Egypte affiche également un certain optimisme avec une hausse de 29% sur la même période.

Pour le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, « il est très encourageant d’observer un retour de la demande dans des pays tels que le Japon, l’Égypte et la Tunisie. Ce sont des destinations touristiques de longue date qui sont prêtes à recevoir totalement de nouveau les millions de touristes qui décident de s’y rendre tous les ans ». (Afriquinfos)

http://www.afriquinfos.com/articles/2012/7/10/embellie-touristique-pour-legypte-tunisie-206045.asp

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Exposition De la vallée des Rois à l'Arabie heureuse : Bartholdi en Égypte et au Yémen, au musée des beaux-arts de Belfort

Exposition De la vallée des Rois à l'Arabie heureuse : Bartholdi en Égypte et au Yémen, au musée des beaux-arts de Belfort | Égypt-actus | Scoop.it
du 23 juin au 24 septembre 2012

Tour 46 – Salle d’expositions temporaires – rue de l’ancien théâtre - Belfort
Ouvert de 10h à 12h30 et de 14h à 18h tous les jours sauf le mardi

Bartholdi effectue un long périple du 1er novembre 1855 à la mi-juin 1856. Ce voyage de groupe est itinérant. Après la traversée au départ de Marseille sur l’Osiris, l’arrivée à Alexandrie, l’étape au Caire, la remontée vers les sources du Nil jusqu’à Assouan sont l’objet de grands dessins sur le motif et d’études. À son retour au Caire en avril 1856, Bartholdi infatigable repart presque immédiatement pour une expé- dition en solitaire au Yémen.

Bartholdi rapportera une connaissance de l’Égypte et du Yémen approfondie qui dépasse le pittoresque ou les attendus de la peinture de genre sur fond d’exotisme. Si le voyage en Égypte répond au cursus classique suivi par tout artiste prétendant embrasser une carrière officielle, celui du Yémen relève davantage de l’aventure. Le premier s’inscrit dans une tradition de Frédéric-Auguste Bartholdi, l’égyptomanie telle qu’elle s’est développée en France depuis l’installation Place de la Concorde de l’Obélisque devenu un emblème des muta- tions politiques, historiques.

Cette exposition pensée à la jonction de l’histoire du goût et de l’histoire de l’art relate ce qui change au milieu du XIXe siècle dans le voyage en Orient. Le percement du Canal de Suez, le développement de gigantesques fouilles archéologiques ne sont pas étrangers à un renouvellement profond du voyage en Orient oscillant entre exploration du passé et exaltation de la modernité.

L’exposition retrace ce périple singulier, à la lumière de 68 dessins, les premiers calotypes, des documents d’archives, des livres rares et précieux que Bartholdi consulta pour préparer son voyage. Cet ensemble dialogue avec des objets archéologiques fascinants de l’Égypte Antique et éclaire les racines égyptiennes et orientales du Lion de Belfort dont maints critiques ont souligné l’énigmatique parenté avec le Sphinx de Gizeh.

Plus : http://www.musees-franchecomte.com/gallery_files/site_1/832/dp-expo-bartoldi-egypte-yemen-musee-belfort.pdf

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L'archeologia tra crisi e conflitti

L'archeologia tra crisi e conflitti | Égypt-actus | Scoop.it
Un meeting internazionale al quale parteciperà una task force di direttori dei musei, responsabili di spedizioni archeologiche, rappresentanti dei governi coinvolti, giornalisti ed esperti di geopolitica di tutto il Mediterraneo che si confronterà sulla tutela dei siti archeologici e dei musei alla luce dei nuovi scenari geopolitici

L’archeologia al tempo della crisi. Sistemi economici in tilt, rivoluzioni e conflitti armati che cambiano assetti e scenari politici, nelle zone calde del pianeta: il Sud-Europa, Nord-Africa e il Vicino e Medio Oriente, in primis. Che tipo di ripercussioni hanno avuto e avranno nel prossimo futuro sul patrimonio archeologico del Mediterraneo?

A questa domanda cercherà di rispondere la task force di esperti a confronto nel meeting internazionale “Mediterraneo: archeologia tra crisi e conflitti”, un evento prodotto da Fondazione Monte dei Paschi di Siena - Vernice Progetti Culturali, curato da Lucio Caracciolo, direttore di Limes - Rivista Italiana di Geopolitica, Luigi Di Corato, direttore generale della Fondazione Musei Senesi, Francesco Tiradritti, professore di Egittologia all'Università di Enna "Kore" e realizzato con il sostegno del MiBAC, della Regione Toscana, della Provincia di Siena e del Comune di Chianciano Terme e dei Comuni di Cetona, Chiusi, Montepulciano, Sarteano e Trequanda e con la collaborazione di ICOM Italia, Limes - Rivista Italiana di Geopolitica, Missione Archeologica Italiana a Luxor.

Una tre giorni di riflessione che si svolgerà il 13-14-15 luglio a Chianciano Terme nella splendida cornice del Parco Termale Acqua Santa (Sala Fellini) nell’ambito di ArcheoFest 2012, il festival nazionale dell’archeologia che quest’anno si svolge in contemporanea a Le Notti dell’Archeologia. (...)

Sabato 14 luglio la seconda giornata del meeting sarà incentrata sul Nord-Africa, con una prima sessione di incontri sul tema “Archeologia tra conflitti e rivoluzioni: l’Egitto”. Nella mattinata (dalle 10 alle 13) interverranno Ossama Abdel Meguid, direttore del Museo Archeologico di Aswan, Eleni Vassilika direttore del Museo Egizio in Turin, Mohamed Abdelmaksoud, vice-responsabile del Settore Faraonico Supreme Council of Antiquities of Egypt, Mansour Boraik, direttore generale dell’antichità dell’Egitto Meridionale Supreme Council of Antiquities of Egypt, Francesca Paci, giornalista e Paolo Gallo, professore di Egittologia presso l’Università degli Studi di Torino. Coordina l’incontro Francesco Tiradritti, professore di Egittologia all'Università di Enna "Kore".

http://www.julienews.it/notizia/cultura-e-tempo-libero/larcheologia-tra-crisi-e-conflitti/116013_cultura-e-tempo-libero_7_1.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte : Mohamed Morsi, un président sous tutelle

Égypte : Mohamed Morsi, un président sous tutelle | Égypt-actus | Scoop.it
Déclaré vainqueur du scrutin des 16 et 17 juin, l'islamiste Mohamed Morsi doit composer avec des militaires qui ont pris soin au préalable de s'arroger des pouvoirs exorbitants. Même s'il semble actuellement vouloir les défier, en tentant d'annuler la dissolution de l'Assemblée nationale.

Pour la première fois depuis soixante ans, les Égyptiens ont un chef de l'État qu'ils ont choisi et qui n'est pas issu de l'armée. Élu avec près de 13 millions de voix, Mohamed Morsi, 60 ans, est le cinquième président de la République arabe d'Égypte. Air bonhomme, sourire timide, toujours élégant dans ses costumes aux couleurs sobres, il a promis de remettre le pays sur pied en cent jours seulement. Après l'annonce des résultats, le 24 juin, c'est visiblement ému qu'il s'est adressé à ses concitoyens : « Je vais faire de mon mieux pour concrétiser les promesses que j'ai faites. Je n'ai aucun droit, que des responsabilités [...]. Si je n'obéis pas à Dieu et si j'échoue [...], ne m'obéissez pas. »

Pourtant, lorsqu'il s'est déclaré candidat au début d'avril, cet ingénieur de formation n'était que le plan B des Frères musulmans. Le candidat officiel de la puissante confrérie n'était autre que l'homme d'affaires Khairat el-Shater. Mais, lorsque ce dernier a été évincé le 17 avril par la commission électorale, le président du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), organe politique des Frères, s'est retrouvé propulsé sur le devant de la scène. « Il n'est ni vif d'esprit ni très brillant, c'est quelqu'un de simple et de modeste », confie un ancien membre de la confrérie. De fait, il refuse de voir son portrait affiché dans les bureaux de l'administration et ne compte pas emménager dans le palais présidentiel, préférant résider dans sa villa, située dans une banlieue huppée de la capitale. Une simplicité que l'on retrouve également chez sa femme, Naglaa Ali, 50 ans. Laquelle, en refusant le titre de première dame, s'est attiré les critiques d'une partie de l'élite occidentalisée du pays. En cause : son apparence modeste et son voile islamique, qui rappelle celui des femmes des classes moyennes et pauvres.

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2686p042-045_01.xml0/egypte-freres-musulmans-portrait-islamistegypte-mohamed-morsi-un-president-sous-tutelle.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte: un “je te tiens, tu me tiens…” hautement instable

Egypte: un “je te tiens, tu me tiens…” hautement instable | Égypt-actus | Scoop.it
La lutte pour le pouvoir législatif se corse. L’ordre du nouveau président islamiste Mohamed Morsi de rétablir le Parlement a été rejeté ce lundi par la Haute cour constitutionnelle. Morsi, qui assistait à une cérémonie militaire, avait ordonné la veille d’annuler la décision du 15 juin de cette même cour de dissoudre la Chambre basse du Parlement, dominé par les islamistes.
Mais cette décision est “contraignante pour toutes les institutions de l’Etat”, a souligné la Haute cour constitutionnelle.
Ces prises de position de part et d’autre laissent présager une confrontation des Frères musulmans, dont est issu le nouveau président, avec le Conseil suprême des forces armées, le CSFA. Le Conseil des militaires s‘était attribué le pouvoir législatif grâce à la décision de la Haute cour. Une attribution qualifiée alors de coup d‘état par les Frères musulmans.
Le bras de fer entre le nouveau président et l’armée ne fait vraisemblablement que commencer.

Euronews, avec AFP

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte: l'armée appelle à respecter "la Constitution et la loi"

Egypte: l'armée appelle à respecter "la Constitution et la loi" | Égypt-actus | Scoop.it
L'armée égyptienne a appelé lundi au respect de "la loi et de la Constitution", en réaction à la décision du président Mohamed Morsi de rétablir l'Assemblée du peuple dissoute mi-juin sur décision de justice.

Dans un communiqué diffusé par l'agence officielle Mena, le Conseil suprême des forces armées (CSFA), évoquant les "derniers développements sur la scène intérieure", souligne "l'importance de la souveraineté de la loi et de la Constitution", en se disant "confiant que toutes les institutions de l'Etat respecteront ce qui a été dit dans les déclarations constitutionnelles".

La Haute cour constitutionnelle avait invalidé les dernières élections législatives, massivement remportées par les islamistes, en raison d'un vice juridique dans la loi électorale. Considérant le Parlement dissous, les militaires ont récupéré le pouvoir législatif.

Mais le nouveau président égyptien, issu des Frères musulmans, a décidé par décret dimanche de rétablir le Parlement. (Le Nouvel Observateur)

Plus : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120709.AFP2239/egypte-l-armee-appelle-a-respecter-la-constitution-et-la-loi.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Moussa : L’annulation de la dissolution du parlement est un appel à « un duel politique » qui conduira à une grande crise

Amr Moussa, ancien secrétaire général de la Ligue arabe, a affirmé que la décision annulant la dissolution de l’Assemblée du peuple était un appel à un duel politique et constitutionnel qui conduirait à une grande crise inutile.

M. Moussa a appelé, dans une déclaration, dimanche soir, au respect de l’équilibre des pouvoirs des autorités exécutive et judiciaire, loin de l’interférence des attributions. Le clash entre les institutions de l’État n’est pas dans l’intérêt de la stabilité ni de la reconstruction du pays, a-t-il dit. (Al-Shourouq, via Bonjour Egypte)

http://www.bonjouregypte.com/news.php?id=7739

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : Morsi entame un bras de fer avec l'armée

Egypte : Morsi entame un bras de fer avec l'armée | Égypt-actus | Scoop.it
En annulant la décision de la Haute Cour de dissoudre le Parlement, Mohamed Morsi s'est opposé frontalement aux militaires égyptiens, qui avaient hérité du pouvoir législatif le temps de procéder à de nouvelles élections.

La Haute cour constitutionnelle égyptienne a rejeté lundi la décision du président Mohamed Morsi de rétablir le Parlement qu’elle a jugé invalide, augurant d’une épreuve de force entre la présidence et la justice ainsi que l’armée, qui avait récupéré le pouvoir législatif.

«Les jugements et l’ensemble des décisions de la Haute Cour constitutionnelle sont définitifs, ne peuvent faire l’objet d’un appel (...) et sont contraignants pour toutes les institutions de l’Etat», a indiqué la Cour dans un communiqué.

Plus d’une semaine après que le Conseil suprême des forces armées (CSFA) lui a remis le pouvoir, Mohamed Morsi a ordonné dimanche par décret l’annulation de la décision prise le 15 juin de dissoudre l’Assemblée du peuple et invité la chambre à se réunir de nouveau et à exercer ses prérogatives.

La décision de Mohamed Morsi, premier président islamiste et civil d’Egypte, laisse présager une confrontation avec le CSFA, qui s'était attribué mi-juin le pouvoir législatif grâce à la décision de la Haute cour dénoncée par les Frères musulmans comme un «coup d’Etat constitutionnel».

Les Frères, dont Morsi est issu, sont les rivaux historiques des militaires qui dominent le système dans le plus peuplé des pays arabes depuis la chute de la monarchie en 1952. Ils ont annoncé sur Twitter qu’ils participeraient mardi à une manifestation «pour soutenir les décisions du président et le rétablissement du Parlement». (Libération)

Plus : http://www.liberation.fr/monde/2012/07/09/egypte-morsi-entame-un-bras-de-fer-avec-l-armee_832136

more...
No comment yet.