Égypt-actus
Follow
Find
364.5K views | +12 today
Égypt-actus
Égypt-actus
revue de presse sur l'actualité culturelle, archéologique, politique et sociale de l'Égypte
Curated by Egypt-actus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

euronews learning world - Calls for an educational revolution in Egypt

http://www.euronews.com/ Egypt after the Arab Spring is facing many challenges and uncertainties. Some of the loudest voices calling for change are coming from teachers and students.

In Cairo, there are growing calls for public state education to be upgraded. For many who can not afford private schooling, it is the only option.

Illiteracy is also a major problem in Egypt. Around 17-million people can not read and write. It is felt hardest in the most underprivileged areas, where the situation for women is even worse.

Reading and writing is being targeted by a project launched by UNESCO and the Ministry of Education and Literacy, under the campaign slogan "Together We Can."

And Cairo has one of the oldest universities in the world. There are more than 180,000 students spread over 26 faculties.

Medicine, pharmacy and engineering graduates appear to have little trouble finding a job, but it is a different story for those trying to enter the world of work from the other faculties.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Exclusive: Inside an Egyptian Prison with Google Earth

CyberDissidents.org Blogger Board member Kareem Amer discusses the inner workings of an Egyptian Prison using Google Earth. Kareem spent 4 years in Egyptian prison for criticizing religion and the former dictator on his blog.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

New Fayoum: Les experts se penchent sur les défis et les opportunités de la durabilité

New Fayoum: Les experts se penchent sur les défis et les opportunités de la durabilité | Égypt-actus | Scoop.it
Des experts venant d'Egypte, du Maroc, d'Algérie, d'Iran, de France, d'Allemagne, d'Italie et de Belgique ont effectué une visite à New Fayoum, en Egypte, pour discuter d'un projet cadre pour la planification et le développement de villes plus durables qui tiennent compte des réalités sociales, économiques et environnementales afin d'offrir des conditions de vie décentes, en particulier pour les pauvres. Les experts ont pu visiter New Fayoum pour voir par eux-mêmes les défis et les opportunités que présente la ville nouvelle. La visite faisait partie du projet New Medina qui est financé par le programme CIUDAD de l'UE.

"Avec près de 75% des bâtiments prévus qui restent à construire, New Fayoum est un site pilote visant à démontrer la viabilité d'une démarche de développement durable, en utilisant, par exemple, des techniques de construction écoénergétiques adaptées au climat local et des installations d'énergie renouvelable. Les résultats et les recommandations du groupe d'experts sera publié dans un proche avenir sur le site web du projet, www.newmedina.eu/", a déclaré un communiqué de presse de CIUDAD." En fin de compte, une gouvernance locale plus forte est essentielle pour résoudre les problèmes de logements sociaux, mais l'exemple fixé par New Fayoum et le projet New Medina pourrait bien être un pas pour rendre les villes nouvelles en Egypte plus durables. "

Le projet New Medina collabore avec trois villes nouvelles dans la région sud de la Méditerranée: Sidi Abdellah (Algérie), Chrafate (Maroc) et New Fayoum (Egypte), impliquant souvent des groupes d'experts de la région et d'Europe qui partagent leurs expériences dans la planification, le développement et la gestion de la ville nouvelle.
Le projet New Medina est un projet de trois ans mis en œuvre dans le cadre du programme financé par l'UE CIUDAD (Coopération en matière de Développement Urbain et Dialogue). Le projet vise à développer une approche intégrée de la ville durable et la planification des villes nouvelles dans les pays du sud méditerranéen. Il met l'accent sur l'amélioration du renforcement des capacités locales.

CIUDAD est un programme mis en œuvre pour la période 2009-2012. Il cofinance 21 projets locaux de l’IEVP-Sud et de l’IEVP-Est. Les projets reflètent l’objectif global de CIUDAD et en particulier les thèmes suivants :

• Environnement durable et efficacité énergétique
• Développement économique durable et réduction des disparités sociales
• Bonne gouvernance et aménagement durable du territoire urbain. (EU Neighboorhood Info)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Conférence à l'IFAO : Découvertes récentes de la Mission archéologique française à Saqqâra par Philippe Collombert

Conférence à l'IFAO : Découvertes récentes de la Mission archéologique française à Saqqâra par Philippe Collombert | Égypt-actus | Scoop.it

Adresse : Ifao, 37 rue du Cheikh Ali Youssef, Mounira
Renseignements : 27971600, contact@ifao.egnet.net
Langue : français
Presentation :

Depuis bientôt 50 ans, la Mission archéologique française de Saqqara fouille de manière systématique la nécropole royale du roi Pépi Ier (vers 2300 av. J.-C.). Après le dégagement du complexe funéraire royal dans les années 1970, le travail s’est porté sur la nécropole qui l’entoure, amenant la découverte de huit pyramides de reines, pour la plupart inconnues jusque là, et de celle d’un particulier.

Philippe Collombert présentera principalement les travaux les plus récents de la mission, notamment la découverte du complexe funéraire de la reine Béhenou, 11e pyramide à porter les fameux Textes des Pyramides.

Philippe Collombert est chercheur à l'Université de Genève.

 

http://www.ifao.egnet.net/manifestations/

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Mettre un terme à l'incinération de la paille de riz

Mettre un terme à l'incinération de la paille de riz | Égypt-actus | Scoop.it
En coordination avec le ministère de l’Environnement, le ministère de l’Agriculture est chargé de superviser les sociétés de collecte et de transport de la paille de riz. De son côté, le ministère de l’Environnement se charge du projet de recyclage de la paille pour les petits agriculteurs, censé recycler gratuitement 100 000 tonnes dans les gouvernorats de Charqiya, Qalioubiya, Daqahliya et Gharbiya.

Le ministre d’Etat pour les Affaires de l’environnement a déclaré que l’Agence Egyptienne pour les Affaires de l’Environnement (AEAE) avait tenu également des formations pour les agriculteurs visant à fabriquer les engrais et le fourrage. Selon lui, en ce qui concerne des déchets, l’AEAE avait fourni au gouvernorat de Charqiya tous les équipements nécessaires pour le recyclage des ordures en vertu de l’initiative de 2012. Dans le même contexte, une autre visite a été effectuée dans le gouvernorat de Béheira, au nord du pays, ainsi qu’à Alexandrie et dans quelques gouvernorats du Saïd, comme Minya .

Plus : http://hebdo.ahram.org.eg/NewsContent/943/37/0/348/Mettre-un-terme-%C3%A0-lincin%C3%A9ration.aspx

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Un commerce devenu impie

Un commerce devenu impie | Égypt-actus | Scoop.it

« Celui qui fabrique des statues pharaoniques, qui en vend ou qui en achète, ne serait-ce que pour décorer sa maison, ira en enfer », insiste Manal, jeune salafiste en niqab. Elle est contre l’achat et la vente des statues pharaoniques. Elle se réfère à un hadith du prophète Mohamad : « Allah ne permettra jamais à ma communauté de s’unir sur l’égarement et les croyances erronées. La miséricorde d’Allah, ses bienfaits et sa protection sont avec le groupe le plus large de musulmans. Et celui qui dévie de ce large groupe ira en enfer ». Manal se justifie ainsi :« Toute représentation des prophètes et de certains compagnons du prophète Mohamad a été déclarée illicite par les théologiens de l’islam sunnite ». Elle affirme que dès son retour à La Mecque, après un exil à Médine en 622 ap. J.-C. qui a duré 10 ans, le prophète a ordonné la destruction des statues érigées autour de la Kaaba. « Il faut dire cependant que ces statues étaient idolâtrées par les différentes tribus qui ne croyaient pas en Dieu », explique l’écrivaine Farida Al-Choubachi. (...)

Des responsables du courant conservateur avaient demandé récemment que les pyramides soient rasées ! Ils sont convaincus qu’il faut les détruire et achever ce que Amr Ibn Al-Ass (disciple du prophète Mohamad qui a conquis l’Egypte en 641) n’a pas fait. « Le niveau de la bêtise humaine a dépassé toutes les limites. J’ai du mal à le croire. C’est aberrant et catastrophique ! », s’indigne Mayssa, employée à la télévision d’Etat à Maspero.

Pourtant, nombreux sont ceux qui commencent à adopter l’idée que ces statues sont illicites, surtout après l’arrivée des Frères musulmans au pouvoir. Nihal, membre du Parti Liberté et justice, bras politique des Frères musulmans, rejette catégoriquement la présence de ces objets chez elle. « Je n’ai jamais acheté de statues pharaoniques pour la décoration car c’est illicite. Je ne veux pas prendre le risque de transgresser ma religion pour un objet sans valeur », note Nihal. D’autres rejettent ces idées propagées par des salafo-wahabistes. « J’ai honte de parler de ces choses banales qui n’ont aucune valeur en ces jours critiques que vit l’Egypte », note Noha, femme au foyer. Très heureuse d’avoir tissé des liens d’amitié avec un grand nombre d’étrangers, Noha n’hésite pas à leur offrir des fresques religieuses ou des statues pharaoniques pendant les fêtes ou lorsqu’elle se rend dans leur pays. « Les courants politico-religieux se donnent le droit d’incriminer, d’autoriser et d’interdire ce qu’ils veulent et à leur gré. Ils répandent de nouvelles théories et repoussent la culture des autres. Ils veulent imposer leur propre interprétation de la religion », note Dr Hanna Greiss, membre du Conseil national des droits de l’homme.

Plus : http://hebdo.ahram.org.eg/NewsContent/943/7/133/359/Un-commerce-devenu-impie.aspx

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

L’Egypte et le « modèle turc », par Hicham Mourad

L’Egypte et le « modèle turc », par Hicham Mourad | Égypt-actus | Scoop.it

Le Caire et Ankara multiplient les initiatives de rapprochement, témoins d’un « partenariat » naissant. Le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, devrait se rendre, début novembre, au Caire, à la tête de 13 ministres, pour renforcer la coopération, notamment économique, entre les deux pays. Il devrait, à l’occasion, présider la partie turque à la réunion du Conseil suprême de coopération stratégique, qui se tient une fois par an au niveau des premiers ministres. Cette instance a été créée en septembre 2011, à l’occasion de la visite d’Erdogan au Caire, la première depuis la chute du régime de Hosni Moubarak en février de la même année. La visite d’Erdogan en novembre fera suite à celle effectuée par le président Mohamad Morsi en Turquie, le 30 septembre. Accompagné de 72 hommes d’affaires représentant 15 secteurs économiques différents, il y a signé un accord sur un prêt turc d’un milliard de dollars, destiné à soutenir l’économie égyptienne, saignée à blanc par 18 mois d’instabilité politique, sécuritaire et économique. L’accord porte sur la moitié de la somme promise, mi-septembre, par Ankara. L’autre moitié devrait prendre la forme d’investissements. Fruit de ce rapprochement : Les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 4,2 milliards de dollars en 2011 contre 3,2 milliards l’année précédente. Ils ont enregistré 3,8 milliards durant les 9 premiers mois de 2012, ce qui correspond à une augmentation de 27 % par rapport à la même période de l’an dernier. Le chiffre pourrait atteindre 5 milliards à la fin de l’année.

Dans sa démarche de rapprochement avec la Turquie, l’Egypte, qui envisage de lancer prochainement une chaîne satellite en langue turque, était claire en indiquant que son objectif principal est économique : obtenir une assistance financière pour réduire les énormes déficits de son budget et de sa balance commerciale, attirer les investissements étrangers qui ont fui le pays depuis le soulèvement populaire du 25 janvier 2011, et apprendre de l’expérience de réussite économique de la Turquie. Mais pourquoi la Turquie ? Les Frères musulmans, dont le président Morsi est issu, ont fait savoir que, s’ils accédaient au pouvoir, ils privilégieraient les pays musulmans dans leur politique étrangère, notamment ceux qui sont en plein essor économique. La confrérie avait avancé à cet égard les noms de pays comme l’Indonésie, la Malaisie et, surtout, la Turquie, étant donné sa proximité géographique et les liens historiques qui la liaient à l’Egypte, et le fait que plusieurs hommes d’affaires influents au sein de la confrérie la connaissent bien, car ils y ont développé de solides relations commerciale et économique.

 

Plus : http://hebdo.ahram.org.eg/NewsContent/0/4/132/386/L%E2%80%99Egypte-et-le-%C2%AB-mod%C3%A8le-turc-%C2%BB.aspx

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

The end of a thousand myths: Remembering the Maspero massacre

The end of a thousand myths: Remembering the Maspero massacre | Égypt-actus | Scoop.it

It had been a popular fallacy among some that the army would act as the Coptic minority’s protector against Egypt’s Islamic currents. And then churches were destroyed, and Copts driven out of their homes on Tantawi’s watch. During Tuesday’s march, furious young men burned crude effigies of military council members — army uniforms stuffed with paper and topped with a cardboard cutout of the unfortunate men.

The legacy and legend of the Egyptian military is just one of the myths that have been challenged by the 25 January revolution. Egyptian citizens have discovered that Egyptian soldiers will kill Egyptian citizens, and that at times the “one hand” slogan used to describe Christian and Muslim unity conjures up a pummeling fist, such as when individuals were attacked or arrested by groups of citizens on the night of 9 October, because they were called Peter or because they were wearing a cross.

The real horror of Maspero was that it exploded so many myths at once in this almost dreamlike frenzy of violence: religious harmony, army gallantry ... A boil was lanced, and the pus erupted, but the wound was never given air to heal. It was covered up, and left to fester, as is generally the way.

More : http://www.egyptindependent.com/news/end-thousand-myths-remembering-maspero-massacre ;

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte: 17 accords pour 20 milliards de dollars en trois mois, selon Morsi

Egypte: 17 accords pour 20 milliards de dollars en trois mois, selon Morsi | Égypt-actus | Scoop.it
L'Egypte a conclu 17 accords internationaux pour un montant total de 20 milliards de dollars au cours des trois derniers mois, selon le président égyptien Mohamed Morsi.

"Au cours de neuf déplacements à l'étranger, nous avons signé 17 accords internationaux pour un montant total de 20 milliards de dollars d'investissements étrangers directs et en vue du développement de certaines entreprises égyptiennes", a-t-il dit dans des déclarations à l'occasion du 39è anniversaire de la guerre arabo-israélienne de 1973.

Le chef de l'Etat égyptien a en outre démenti les propos l'accusant d'accorder plus d'attention à la politique étrangère qu'à la résolution des problèmes sociaux.

Pour lui, il est nécessaire d'établir un équilibre dans les relations étrangères, sachant que la coopération avec les pays économiquement puissants profitera à l'Egypte.

Revenant sur le bilan de ses cents premiers jours au pouvoir, M. Morsi a affirmé que 70 pc des objectifs tracés ont été réalisés durant cette période.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Oum Kalthoum - L'astre de L'Orient

This documnetary is in French without Arabic subtitles.
more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

HRW: Egyptian amnesty a positive step but not enough

HRW: Egyptian amnesty a positive step but not enough | Égypt-actus | Scoop.it

President Mohamed Morsy's decision to pardon protesters detained over the 2011 revolution is a positive step but the vague wording could see some left behind bars, rights activists said on Tuesday.

"It's a very good decision but the distinction between a political detainee and a criminal one is fundamentally problematic," said Heba Morayef, a Cairo-based researcher with Human Rights Watch.

On Monday, a decree published on the presidency's official Facebook page announced an amnesty for deeds "committed with the aim of supporting the revolution and bringing about its objectives in the period 25 January 2011 to 30 June 2012, with the exception of crimes of murder."

The decree "allows for wriggle room and leaves the door open for [authorities] to say these are not revolutionaries," Morayef told AFP.

Massive protests erupted on 25 January last year that eventually toppled longtime dictator Hosni Mubarak.

More : http://www.egyptindependent.com/news/hrw-egyptian-amnesty-positive-step-not-enough ;

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

مؤتمر صحفى عالمى بمناسبة إعادة افتتاح هرم خفرع وست مقابر أثرية

مؤتمر صحفى عالمى بمناسبة إعادة افتتاح هرم خفرع وست مقابر أثرية | Égypt-actus | Scoop.it

Réouverture au public de la pyramide de Khéphren

 

Au cours d’une conférence de presse internationale qu’il tiendra le jeudi 11 0ctobre, le Dr. Mohammed Ibrahim va annoncer la réouverture, pour les visites publiques, de la pyramide de Khéphren, ainsi que de six tombes, à l’est et à l’ouest du plateau de Guizeh, ces tombes ayant fait l’objet de restauration.
L’article ne précise pas de quelles tombes il s’agit.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

La plus vieille prothèse de l'Histoire

La plus vieille prothèse de l'Histoire | Égypt-actus | Scoop.it


Les chercheurs pensent avoir trouvé deux orteils artificiels qui pourraient bien être la plus vieille prothèse du monde. Une nouvelle étude affirme que c'est le cas: des volontaires ont "chaussé" des copies de cette prothèse et ont fait quelques pas. Et elle rend la marche plus facile malgré leur taille imposante. Cette expérience tendrait à prouver qu'il ne s'agit pas seulement d'un ornement lors des enterrements par exemple.

L'une de ces prothèses, baptisé "l'orteil de Greville Chester", trône à présent au British Museum. Il date d'au moins 600 avant Jésus-Christ et est constitué de carton, une sorte de papier mâché constitué d'un mélange de lin, de colle animale et d'une sorte de plâtre. L'autre "prothèse" découverte est faite en bois et en cuir et se trouve au musée du Caire. Elle a été retrouvé sur une momie près de Louxor et daterait de 710 à 950 avant Jésus-Christ.

Plus : http://www.huffingtonpost.fr/2012/10/09/prothese-egypte-orteil-plus-vieille-_n_1950258.html 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Pyramidales: “Nous n'en savons pas beaucoup plus sur les grandes Pyramides que le bon Hérodote” (Henri Guerlin - XIXe-XXe s)

Pyramidales: “Nous n'en savons pas beaucoup plus sur les grandes Pyramides que le bon Hérodote” (Henri Guerlin - XIXe-XXe s) | Égypt-actus | Scoop.it

Henri Guerlin (1867-1922) mériterait-il d’être davantage connu ? Si c’est le cas, où trouver des éléments biographiques ? Mes recherches, pour l’heure, sont restées vaines.
Limitons-nous donc pour l’instant au contenu de son ouvrage Vers Jérusalem (1909), et plus précisément aux pages qu’il y a consacrées à sa découverte du plateau de Guizeh.
Nous y rencontrons un écrivain certes talentueux, mais inspiré par ce qui ressemble fort à du pessimisme sur l’évolution des connaissances humaines, au moins dans le domaine de l’art : “L'on y est frappé de la décadence presque constante (...), les œuvres les plus expressives, la maîtrise la plus large appartenant aux époques les plus reculées.” Et, selon lui, cette décadence s’applique également à l’Égypte dans ce qu’elle a su créer de plus beau : les pyramides.
Quant à nos connaissances relatives à ces monuments, le constat est de la même veine : on se heurte à un “mystère”, dont personne n’a réellement trouvé la clé.
Il n’est donc d’autre issue que d’avoir recours à la référence par excellence, à savoir Hérodote, quand bien même ce dernier ne serait-il pas exempt de tout soupçon. En effet, “ce qu'il nous apprend (est basé) sur la foi sujette à caution de son cicérone”.
Allons bon ! Cela frise le retour à la case départ, celle d’un “mystère que nous ne nous chargerons pas d'éclaircir”.
N’en déplaise au sieur Guerlin, l’histoire des recherches archéologiques a fort heureusement connu quelque progrès après Hérodote, même en prenant comme repère butoir le début du XXe siècle. Mais il est vrai, à la décharge de cet auteur, que Pyramidales n’existait pas encore !

 

http://pyramidales.blogspot.fr/2012/10/inous-nen-savons-pas-beaucoup-plus-sur.html

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"La Ronde des prétendants", par Ghada Abdel Aal

"La Ronde des prétendants", par Ghada Abdel Aal | Égypt-actus | Scoop.it

"La société pourrie dans dans laquelle on vit - celle qui évalue une fille en fonction du mariage (...) et qui laisse à l'homme le droit de faire sa sélection, de poser des conditions, d'aller voir à droite et à gauche (...) - eh bien, cette société-là est tout simplement cruelle et injuste ! C'est à cause de tout cela que moi, "Bride", j'ai décidé d'écrire cette histoire."

En Égypte, même lorsqu'on est une jeune fille joyeuse, intelligente, diplômée, choyée par ses parents, on doit affronter la pression d'une famille et d'une société codifiée qui vous poussent à vous marier avant qu'il ne soit trop tard. À l'âge auquel toute jeune fille rêve du prince charmant, amis et parents vous imposent cette ronde des prétendants. Et quels prétendants !

Bride a voulu se confier, raconter ces rendez-vous organisés dans le salon familial, où l'on se met en quatre pour offrir la meilleure impression face à des hommes parfois impolis, menteurs, immatures, intéressés, involontairement comiques... À défut d'une confidente attentionnée, elle a créé un blog dans une Égypte où les réseaux sociaux permettent un relatif espace de liberté. Miroir d'une société qui connait une véritable crise du mariage, ce blog a rencontré un succès immédiat. Le présent livre, qui lui a fait suite, est devenu un best-seller, rapidement traduit en plusieurs langues, et à partir duquel sera adaptée une série télévisée. Loin des clichés souvent mis en avant par les médias, Ghada Abdel Aal dépeint la société égyptienne avec un humour décapant.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Éducation et formation : les «Jeunes Leaders méditerranéens» donnent leur avis sur des questions clés

Éducation et formation : les «Jeunes Leaders méditerranéens» donnent leur avis sur des questions clés | Égypt-actus | Scoop.it
La Fondation européenne pour la formation (ETF) a produit des vidéos basées sur des entretiens avec douze des quatorze jeunes leaders européens. Ces vidéos ont été officiellement présentées lors de sa conférence régionale organisée le mois dernier en Jordanie.

«Nous avions demandé à chacun d'eux de nous dire quel était la problématique majeure dans leur pays dans le domaine de l'éducation, de la formation et de l'emploi et les solutions qu'ils proposaient pour y remédier, » indique un communiqué de presse de l'ETF. «Vous pouvez à présent regarder et entendre ces jeunes et brillants leaders des pays du sud et de l'est de la Méditerranée s'exprimer sur les problèmes dans leur pays et les solutions qu'il faut selon eux mettre en oeuvre pour répondre de manière appropriée aux besoins de leurs concitoyens.»

Quatorze jeunes de la partie arabe de la Méditerranée – sept jeunes hommes et sept jeunes femmes – avaient été sélectionnés dans le cadre du premier appel compétitif de l'ETF en vue de la sélection de Jeunes leaders méditerranéens. Ces jeunes sont originaires d'Algérie, d'Égypte, de Jordanie, du Liban, du Maroc, du Territoire palestinien occupé et de Tunisie.

Sundus Balata, originaire d'Égypte, a épinglé la question de l'égalité entre les hommes et les femmes comme étant la plus essentielle, et indiqué que la création d'entreprises sociales par les femmes pourrait en partie apporter une solution. Pour Rhan Ghafary, de Jordanie, il est primordial d'associer les jeunes à la résolution des problèmes qui les concernent. Maissam Nimer, originaire du Liban, estime important de travailler en coopération et d'identifier des synergies entre les différents projets dans le domaine de l'éducation. Quant à Basel Natsheh, du Territoire palestinien occupé, il aimerait que la priorité soit donnée à l'adéquation entre la formation et les besoins du marché de l'emploi.

La Fondation européenne pour la formation est une agence créée par l'Union européenne qui vise à contribuer au développement des systèmes d'éducation et de formation de ses pays partenaires européens. Dotée d'un budget annuel de 18 millions d'euros, sa mission consiste à aider les pays en développement et en phase de transition à exploiter le potentiel de leurs ressources humaines par le biais de réformes dans les secteurs de l’éducation, de la formation et de l’emploi, dans le cadre de la politique de relations extérieures de l’UE. (EU Neighbourhood Info)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Les Nubiens déterminés à ne pas lâcher du lest

Par Névine Ahmed

Des activistes nubiens ont confirmé n’avoir aucune idée de la marche que le Club nubien avait l’intention d’organiser vers le Palais présidentiel, a confirmé au Progrès Egyptien, des responsables de l’Association égyptienne des avocats nubiens (ENAL). Cela n’empêche qu’ils campent toujours sur leurs positions, sans jamais désespérer ou renoncer à leurs droits.
Les Nubiens d'Assouan ont fait savoir qu’ils avaient des revendications différentes que celles de leurs concitoyens du Caire, et même d’une tribu à l’autre leurs doléances diffèrent.
Le professeur d'Université, Dr Omar Saber, ex-député, a fait état, dans un contact avec le Progrès Egyptien, des appréhensions des Nubiens, ainsi que de leur colère face au laxisme du gouvernement à répondre à leurs revendications. «Les Nubiens en ont ras le bol», a-t-il fulminé, en faisant savoir : «Il y a plus de trois semaines, j’avais présenté au Premier ministre Dr Hecham Qandil, une vision sur les entités nubiennes et les procédures de création de l’Organisme suprême de réimplantation des Nubiens autour du lac Nasser, mais jusqu’à présent, on n’a reçu aucune réponse», s’est indigné Dr Omar Saber qui a qualifié «d’extrême négligence et de laxisme» l’attitude du gouvernement à leur égard.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Citadelle de l'île pharaon : nouvelle perle touristique dans le Sinaï

Citadelle de l'île pharaon : nouvelle perle touristique dans le Sinaï | Égypt-actus | Scoop.it
La construction de cette citadelle date de l’époque de Saladin (1138-1193), fondateur de la dynastie des Ayyubides (1169-1250). Ayant vaincu les Fatimides qui gouvernaient l’Egypte, Saladin voulait sécuriser les frontières du pays. Il donne ordre en 1171 de construire une citadelle à son sommet. Un emplacement de choix qui permet d’observer quatre frontières : le golfe de Aqaba, l’Arabie saoudite, la Jordanie et la Palestine. Occupant 2 200 m2, cette forteresse servait à surveiller le golfe et la route du pèlerinage à travers le Sinaï. Elle facilitait le commerce maritime de cette région.

Comparée à la citadelle du Caire, celle-ci paraît minuscule. Défendue par de hauts remparts, on y trouve quelques chambres de stockage pour les aliments, une garnison et un réservoir d’eau. Elle est dotée par de nombreuses tours aux hauteurs remarquables, dont 14 servaient à la surveillance et 9 à accueillir les pigeons voyageurs, utilisés à l’époque pour le transfert du courrier. L’aménagement de la garnison est réduit à la plus grande simplicité : une salle de réunion, un atelier de fabrication d’armes et une mosquée. « La Citadelle de Saladin est le témoin d’une époque guerrière. Ces guerres visaient à l’unification de plusieurs pays arabes, de la Syrie au nord, en passant par l’Egypte, jusqu’au Yémen, au sud », explique Abdel-Rahim Rihane, archéologue au Conseil suprême des antiquités. Il insiste aussi sur le fait que le Sinaï est riche par de nombreux sites qui ont été négligés pendant des décennies, alors qu’ils retracent et témoignent de diverses époques de l’histoire. « Avec cette restauration et ces nouveaux aménagements, l’île va contribuer au développement de l’industrie touristique. Une série d’autres grands projets archéologiques stimuleront le tourisme au cours de la saison à venir. Le gouvernorat du Sinaï est totalement engagé dans ce processus de relance du tourisme et prévoit organiser différentes manifestations culturelles en soutien aux parcours habituels du tourisme culturel. Toutes sortes de tourisme : plongée, safari, visites des sites historiques et archéologiques seront permises ». C’est le message constructif et encourageant livré par le ministre des Antiquités lors de la cérémonie d’inauguration .

Plus : http://hebdo.ahram.org.eg/NewsContent/943/32/97/357/Nouvelle-perle-touristique-dans-le-Sina%C3%AF.aspx

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Le succès des islamistes se poursuit malgré leurs différends internes, par Samar al-Gamal

Le succès des islamistes se poursuit malgré leurs différends internes, par Samar al-Gamal | Égypt-actus | Scoop.it

Ils sont apparus sur les écrans de télévision agitant leurs doigts violets. La couverture médiatique ressemblait alors à une célébration qui fêtait avec ces Egyptiens les premières élections libres du pays après la chute de Moubarak. Les grands perdants des dernières législatives étaient les partis ayant osé afficher leur laïcité.
S’en suivit une montée en flèche des islamistes qui ont occupé presque les deux tiers des sièges du Parlement. Le parti des Frères musulmans, Liberté et justice, est arrivé en tête, suivi d’Al-Nour, le parti salafiste et avec eux une poignée de partis « islamistes » ou « à référence religieuse » comme le veut le terme officiel, alors que toute formation à base religieuse est interdite conformément aux articles de la Constitution et de ses amendements post-révolution.

Moins d’un an après, les islamistes tiennent encore le coup, en dépit de divisions internes qui font la une des médias. Un président « Frères » et une assemblée constituante qu’ils dominent leur permet de se relever rapidement après les coups encaissés ces dernières semaines, ainsi que revendiquer leur pouvoir dans le pays. Mais les salafistes semblent les plus touchés. Le conflit du pouvoir — qui traduit d’ailleurs un différend de visions — s’est vite manifesté au sein du parti.

Plus : http://hebdo.ahram.org.eg/NewsContent/943/10/124/397/Le-succ%C3%A8s-des-islamistes-se-poursuit-malgr%C3%A9-leurs-.aspx

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Grand Mufti warns of spreading Shia doctrine in Egypt

Grand Mufti warns of spreading Shia doctrine in Egypt | Égypt-actus | Scoop.it
Grand Mufti Ali Gomaa advised Shias not to try spreading their doctrine in a Sunni environment like Egypt, as it would cause strife and instability in the community.

In his lecture at the Islamic Research Academy on Tuesday, Gomaa said that both the Sunni and the Shia love the family of the Prophet and pray to the same Qibla, and that they should look for common denominators in order to extinguish strife and unite the nation.

He explained that there are differences between the two sects. He claimed that the Shia believe the Quran was distorted, while the Sunni do not, and that the Shia insult the Prophet’s companions, while the Sunni do not. He said that the Shia allow lying if it is necessary, while Sunnis do not lie, and that the Shia believe in the infallibility of imams, while the Sunni believe only prophets are infallible.

Egypt is wary of attempts to promote Shia doctrine in its majority Sunni society, a concern expressed by Al-Azhar, the highest religious institution in the Sunni world.

Shias were shunned from Egypt’s political and social life throughout the 30-old year regime of ousted President Hosni Mubarak. There are no official statistics on the number of Shias in Egypt, but experts on the country’s religious minorities estimate their number between 50,000 and 80,000, a relatively small proportion of Egypt’s population of 85 million. Some were banned from traveling abroad and repeatedly arrested by the security services of Mubarak’s regime.

Islamic preacher Yusuf al-Qaradawi, head of the International Union of Muslim Scholars, caused wide controversy after he warned in 2009 of attempts to spread the Shia faith in African countries including Egypt, Sudan, Algeria and Morocco.

Cairo has been accusing Tehran on a regular basis of attempting to control the region by spreading the Shia faith.

Edited translation from MENA

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

President… but not yet for all Egyptians, by Dr H A Heller

President… but not yet for all Egyptians, by Dr H A Heller | Égypt-actus | Scoop.it

Some things are clear after President Mohamed Morsy’s first 100 days, others we wait to see. (Incidentally, the 100 days did begin from the day he was elected. Not from the date of his new government, nor should they be measured in ‘biblical days’…) The ensuing question is, however: is Morsy being assessed as the ‘president for all Egyptians’, or not?

There is a variety of commentators’ perspectives on Morsy’s accomplishments or lack thereof over the past 100 days. They differ, of course, but broadly the state media (and Islamist media) have lined up to cheer Morsy, while the independent and non-Islamist outlets are generally critical of him. Bias, prejudice and a lack of objectivity in Egyptian media is unsurprising and hardly unique worldwide.

But there is something a bit different in Egypt in this vein. The state media cannot be expected to be critical of their ultimate boss. The Islamists view Morsy as their candidate, and as such are unlikely to criticise him publicly. As for the rest, they generally do not trust him. In all cases, it is hard to argue he’s being assessed as the ‘president for all Egyptians’.

It is that issue of trust that impacts upon assessing Morsy’s record for the past 100 days. If another presidential candidate had done much the same as Morsy in the past 100 days, the reception would have been different. Morsy emerges directly from the upper echelons of the Muslim Brotherhood: an organisation that comes with a great deal of baggage. During this revolutionary period, many Egyptians have been keen to see political movements behave in a way that prioritises the interests of all Egyptians over and above partisan interests. (...)

There are many who are simply unsatisfied with the president’s attempts after having given him the benefit of the doubt. As the country moves forward in establishing a new constitution, and tackling the core problems of Egyptians at large, that is something for the presidency to keep in mind. Many wait to see if this president truly is a revolutionary one for all Egyptians, or not.

Dr H.A.Hellyer...

 

More : http://dailynewsegypt.com/2012/10/09/president-but-not-yet-for-all-egyptians/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+DailyNewsEgypt+%28Daily+News+Egypt%29 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte - Ce que Human Rights Watch reproche au projet de Constitution

Egypte - Ce que Human Rights Watch reproche au projet de Constitution | Égypt-actus | Scoop.it
Le projet de constitution égyptienne contient des articles qui pourraient gravement menacer les droits de l'homme. C'est ce qu'a constaté, lundi 8 octobre, l'ONG Human Rights Watch (HRW) dans une lettre ouverte (lien en anglais) adressée à la commission constituante égyptienne. Celle-ci, composée de 100 membres nommés en juin, doit rendre sa copie définitive d'ici novembre et le projet sera soumis à référendum.

Le projet maintient certains droits civils, politiques, sociaux et économiques, mais "d'autres dispositions sont en contradiction avec les standards internationaux des droits de l'homme et poseraient une menace sérieuse à l'avenir des droits de l'homme en Egypte", estime l'ONG. Revue de détail des points qui fâchent.
La torture, pas assez interdite

Selon l'ONG, l'article 5 du projet de Constitution n'interdit pas la torture. En effet, celui-ci prévoit que "quiconque, arrêté ou emprisonné (...) doit être traité de façon à protéger sa dignité, et ne pas être intimidé, contraint ou blessé physiquement ou psychologiquement". Sauf qu'un article du code pénal égyptien stipule, de son côté, que l'usage de la torture est limité à la torture physique et dans les cas où les suspects ont été formellement accusés. HRW encourage donc fortement les constituants égyptiens à "rendre totalement criminel" l'usage de la torture et de tout acte "cruel, inhumain ou dégradant", en accord avec les traités internationaux sur la question.

Plus : http://maghrebemergent.com/actualite/fil-maghreb/16731-egypte-ce-que-human-rights-watch-reproche-au-projet-de-constitution.html ;

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

الحركات الأثرية تنظّم مؤتمرا حول فساد الآثار

الحركات الأثرية تنظّم مؤتمرا حول فساد الآثار | Égypt-actus | Scoop.it


تحت عنوان "آثار مصر بوابة المسـتقبل ضد الفساد فى الآثار"، تعقد مجموعة من الحركات والائتلافات الأثرية مؤتمرا صحفيا فى الواحدة من ظهر بعد غد بمقر نادى المحامين النهرى بالعجوزة.

ويتناول المؤتمر طرحا لأهم المشكلات التى تمر بها الآثار المصرية من إهمال وسرقات وفساد مالى وإدارى ومهنى تعانى منه وزارة الدولة لشئون الآثار وانعكاسات هذا على مستقبل الآثار فى مصر، كما يتناول مطالب العاملين فى العدالة الاجتماعية ومستوى راق للتدريب المهنى وأحقية خريج الآثار فى التعيين بمجاله، وتنمية الوعى الحضارى والآثرى لدى الشعب لترسيخ الانتماء والكرامة الوطنية.
كما يتناول المؤتمر ما تتعرض له الآثار من تخريب على يد شركات المقاولات التى تقوم بأعمال الترميم الفاسدة فى الآثار وما تتعرض له الآثار من نهب و سرقات على يد لصوص الآثار وبعض البعثات الأجنبية المشبوهة، وجوانب إهدار المال العام داخل وزارة الآثار عن طريق إقامة المشاريع.

اقرأ المقال الأصلي علي بوابة الوفد الاليكترونية الوفد - الحركات الأثرية تنظّم مؤتمرا حول فساد الآثار

 

Al-Wafd

 

Les mouvements et unions d'archéologues égyptiens tiendront jeudi prochain une conférence de presse pour dénoncer la négligence et les vols que subissent les antiquités égyptiennes, ainsi que la corruption qui gangrène le ministère des Antiquités. Ils entendent également faire entendre leurs revendications concernant les conditions de travail et de formation dans leur profession.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Karnak : reconstruction du netjery-menou

Karnak : reconstruction du netjery-menou | Égypt-actus | Scoop.it

à l'entrée du musée en plein de Karnak, se dresse un nouvel ensemble architectural en pleine reconstruction. Il s'agit d'un important monument datant de Thoutmosis II, Hatshepsout et Thoutmosis III, le netjery-menou. Jusqu'à présent éparpillés en des centaines de fragments, les archéologues remontent actuellement l'ensemble malgré les grandes lacunes, ce monument est une construction rare car évoquant le pharaon Thoutmosis II avec la reine Hatshepsout. Luc Gabolde avait consacré une superbe étude à ce monument (Monuments décorés en bas-relief aux noms de Thoutmosis II et Hatchepsout à Karnak, MIFAO 123/1-2, Le Caire).

Pharaon Magazine

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

جامعة القاهرة تحتضن المؤتمر الدولى الثانى للعلوم المصرية عبر العصور

جامعة القاهرة تحتضن المؤتمر الدولى الثانى للعلوم المصرية عبر العصور | Égypt-actus | Scoop.it
انطلقت أمس فعاليات المؤتمر الدولي الثاني حول العلوم المصرية عبر العصور والذى تنظمه كليه الآثار جامعة القاهرة لمدة ثلاثة أيام .

 

Universté du Caire : "Deuxième Congrès international des sciences égyptiennes au cours des siècles"

more...
No comment yet.