Égypt-actus
Follow
Find tag "pillage"
372.2K views | +91 today
Égypt-actus
Égypt-actus
revue de presse sur l'actualité culturelle, archéologique, politique et sociale de l'Égypte
Curated by Egypt-actus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Monica Hanna : L’urgence pour le patrimoine

Monica Hanna : L’urgence pour le patrimoine | Égypt-actus | Scoop.it

Par May Sélim

Lauréate du prix SAFE Beacon 2014 pour ses efforts dans la préservation du patrimoine égyptien, Monica Hanna est une archéologue passionnée. Depuis 2011, elle dénonce les nombreux pillages, montrant du doigt les malfaiteurs. (...)
L’archéologue et académicienne, Monica Hanna, a toujours été pré­sente pour défendre son héritage et celui des siens. Depuis 2011, elle a pris la mission d’informer autrui sur ce qui se passe à travers les réseaux sociaux. Aujourd’hui, c’est la mobi­lisation générale. Sur Facebook, elle réclame les plans du musée, cherche à détecter les raisons de la fuite d’eau, menaçant le bâtiment, etc. Le soir même de l’attentat, elle publie — avec les membres de la campagne — un rapport pour mettre les choses au point : les dégâts ne dépassent pas les 30 %.

Hanna mène un travail volontaire, en marge de tout organisme officiel ou gouvernemental. La campagne Egypt’s Heritage Task, elle l’a lan­cée avec d’autres il y a juste quelques mois, afin de sensibiliser la population quant à l’importance du patrimoine. Ils veulent surtout dénoncer les multiples pillages, de plus en plus fréquents. « La cam­pagne regroupe parmi ses dirigeants Omneya Abdel-Bar, Yasmine Dorghami, moi et d’autres per­sonnes. Elle est basée sur les inspec­teurs d’antiquités qui n’arrivent pas à se faire entendre … On tente alors de faire parvenir leurs voix à une plus grande échelle. Parfois, ils signalent des pillages sur des sites archéologiques à proximité de chez eux, mais ne savent pas quoi faire. Chaque jour, on reçoit 7 ou 8 plaintes », explique Monica Hanna, qui croit en la force de la société civile pour la protection du patri­moine national. « Malheureusement, les citoyens ont longtemps vécu avec l’idée que les sites archéologiques, les antiquités et les monuments his­toriques ne leur appartiennent pas, qu’ils sont propriété de l’Etat. Par ailleurs, les archéologues eux-mêmes vivaient dans un monde isolé … Ils se prenaient pour des experts et donc personne n’avait le droit de parler des antiquités sauf eux. De quoi élargir le fossé entre les petites gens et leur patrimoine. Le système entier nécessite une vraie réforme. Et le gouvernement doit placer les antiquités sur son agenda comme une priorité », estime Hanna.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Musée du Caire : pillages controversés

Musée du Caire : pillages controversés | Égypt-actus | Scoop.it
Deux ans après le pillage du Musée du Caire pendant la révolution du 25 janvier, archéologues et responsables des antiquités ne parviennent toujours pas à s’entendre sur l’ampleur des dégâts.
Egypt-actus's insight:

Extrait

 

Les archéologues estiment que les pertes du Musée du Caire pendant la révolution du 25 janvier dépassent les 200 pièces. Les responsables des antiquités en Egypte nient pourtant ce chiffre. Mohamad Ibrahim, ministre d’Etat pour les antiquités, a même déclaré qu’il s’agit de « rumeurs » et qu’il allait présenter une plainte au procureur général à cet effet. Le ministre a affirmé que 54 pièces seulement ont été volées du Musée et 25 pièces ont été récupérées. « Et il est certain que les 29 pièces manquantes n’ont pas franchi les frontières. Malgré cela nous avons envoyé une liste avec leur description à Interpol et les recherches se poursuivent », assure-t-il. En revanche, il n’existe pas de liste officielle des objets retrouvés. Mais les responsables assurent que 4 statuettes de bronze représentant des divinités de l’Egypte Ancienne, en plus d’un sceptre de bronze et quelques statues étaient parmi ces pièces. Deux ans après le pillage du Musée du Caire, le vendredi 28 janvier 2011 surnommé « le vendredi de colère », seule une liste de pièces disparues lors du vol du Musée a été publiée le 18 mars 2011. Celle-ci fait état de plusieurs sculptures, statuettes, figures de divinités pharaoniques en bronze, en plus des bijoux.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypt’s ancient treasures being lost to looters

Egypt’s ancient treasures being lost to looters | Égypt-actus | Scoop.it
young boy runs along a small hill in the desert near the Black Pyramid of Amenemhat III in Dahshour, Egypt. The more than 4,500-year-old necropolis of Dahshour is under threat from criminals and villagers who are expanding a local cemetery — the outline of which almost reaches to one of Egypt’s first pyramids and one of its oldest mortuary temples. The illegal grave-robbing, looting and encroachment of the area endangers the largely unexplored Dahshour complex — an area that symbolizes the evolutionary path of the ancient pharaohs’ pyramid building. “We are losing Egyptian history here, the history for the whole world,” says Egyptian archaeologist Monica Hanna, 29, as she walked around peering into the numerous, “massive looting pits.'

 

 

From a distance, it looks as though an animal has burrowed around the 4,000-year-old Black Pyramid of Amenemhat III.

 

But thieves dug these holes. And Egyptian archaeologist Monica Hanna calls that “a catastrophe.”

 

“See the ancient mud bricks?” says Hanna, 29, peering into a pit. “It is very well structured.”

 

She walks to another, followed by three pyramid custodians, and points into the 25-foot hole with a tunnel to one side. Here, she says, looters exposed what might be a burial shaft.

 

One custodian, Said Hussein, 32, tells her that as many as 30 armed men come nightly to dig for antiquities. They beat two custodians, broke an arm of one and “attacked the armed guards on the gate.”

 

“Do they find anything?” she asks.

“They only find pottery, stuff like that,” he replies. “A wooden coffin, that's what they take.”

 

These “massive looting pits,” Hanna says, have made “Swiss cheese” of a 2-mile-long field of five pyramids listed as a United Nations World Heritage Site.(...)

 

Post-revolution lawlessness

The brazen looting and the encroaching cemetery reflect Egypt's lawlessness and political unrest since its 2011 revolution.

 

More on: http://triblive.com/usworld/world/3499557-74/pyramid-egypt-red#axzz2LAjdYjiM

more...
No comment yet.