Égypt-actus
Follow
Find tag "musées"
361.8K views | +53 today
Égypt-actus
Égypt-actus
revue de presse sur l'actualité culturelle, archéologique, politique et sociale de l'Égypte
Curated by Egypt-actus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

La vague récente de troubles et de chaos en Egypte a donné l'occasion pour les voleurs de piller de nombreux musées du pays

La vague récente de troubles et de chaos en Egypte a donné l'occasion pour les voleurs de piller de nombreux musées du pays | Égypt-actus | Scoop.it

Antiquities thieves have benefitted the most from the waves of riots and lawlessness in Egypt, and they are making fortunes. More treasures are being stolen and sold on the black market with every wave of unrest. Perhaps the most prominent looting incident was that of the Egyptian Museum during the events of Jan. 28, 2011. 
That tragedy was repeated with the looting of the Malawi Museum when the Rabia al-Adawiya and Nahda squares sit-ins were broken up on Aug. 14 of last year, and in the looting of the Islamic Museum on Jan. 24. Those incidents have encouraged other thieves to loot antiquities sites by exploiting riots. Targeting museums and archaeological sites has become common during the riots, when security chaos keeps the police busy.

Not a week goes by in Egypt without someone transporting stolen artifacts being arrested or stolen museum pieces being seized.

The crisis has grown from the looting of Egyptian museums with each riot wave to the looting of archaeological excavation sites. The attacks are aggressive, as if some people are taking revenge against the state for their extreme poverty and marginalization by looting ancient monuments. What’s making things worse is that the thieves sometimes destroy the sites themselves, unaware of how valuable the rare artifacts are, according to Hiba Saleh, Egypt's chief inspector of artifacts.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

En Egypte, les musées paient un lourd tribut à l’insécurité politique

En Egypte, les musées paient un lourd tribut à l’insécurité politique | Égypt-actus | Scoop.it

Par Alexandre Buccianti
L'Unesco a décidé de voler au secours du Musée d'art islamique du Caire. C'est l'un des plus vieux et des plus importants musées islamiques du monde. Il a été fortement endommagé vendredi dernier par l'attentat contre le quartier général de la police. (...)
Le Musée des arts islamiques n'est pas le seul à avoir souffert depuis le soulèvement contre Hosni Moubarak le 25 janvier 2011. Ainsi, le Musée égyptien situé place Tahrir au Caire a été saccagé par des cambrioleurs au moment de la révolte. En l’absence des forces de l’ordre, ce sont les manifestants qui ont arrêté les voleurs et sécurisé le musée jusqu’à la chute de Moubarak.

L’année dernière, profitant des désordres qui ont suivi la destitution du président issu des Frères musulman, Mohamed Morsi, des voleurs ont attaqué le musée égyptien de Mallawi en Moyenne-Egypte. Plus de mille objets ont été volés tandis que les autres ont été fracassés. Une fois de plus, ce sont des activistes pour la défense du patrimoine qui ont été les premiers sur les lieux. Le ministre des Antiquités, toujours en poste, avait lui eu peur de se déplacer du fait de « l’insécurité ». Mais c’est aujourd’hui toute l’Egypte qui est en proie à un pillage de la part de voleurs de tombes amateurs.

more...
No comment yet.