Les femmes se dressent contre l'injustice et la violence en Égypte | Égypt-actus | Scoop.it

Dans tout le pays, des femmes tiennent tête à ceux qui bafouent les droits fondamentaux, faisant preuve de solidarité, dénonçant les faits ou créant des associations pour venir en aide aux victimes. 
(...)
Pourtant, plutôt que de rendre hommage aux précieuses contributions de ces femmes et de tant d'autres, les autorités égyptiennes sont bien souvent responsables de la répression qui s'abat sur elles. 
Au cours des dernières années, Amnesty International a recueilli des informations sur la politique de l'armée et des forces de sécurité qui se traduit par des violences systématiques envers les femmes, notamment la répression contre les manifestantes et les violences sexuelles – y compris les « test de virginité » forcés. 
En outre, les femmes sont systématiquement en butte à des actes de harcèlement et de violence sexuelle dans la rue, au travail et chez elles, un problème mis en lumière ces derniers mois par une série d'agressions terribles contre des manifestantes aux abords de la place Tahrir. Cette semaine, la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples a déclaré les autorités égyptiennes responsables de la non-protection des manifestantes contre les agressions sexuelles en lien avec les événements qui se sont déroulés en 2005 sous le régime de Hosni Moubarak. 


Amnesty international

Plus : http://www.amnesty.org/fr/news/women-stand-wave-injustice-and-violence-egypt-2013-03-15