Égypt-actus
Follow
Find tag "artistes"
362.5K views | +151 today
Égypt-actus
Égypt-actus
revue de presse sur l'actualité culturelle, archéologique, politique et sociale de l'Égypte
Curated by Egypt-actus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Quatre artistes racontent la révolution égyptienne

Quatre artistes racontent la révolution égyptienne | Égypt-actus | Scoop.it
Trois ans après la chute de Moubarak, « Le Monde » a demandé à des artistes égyptiens de raconter leurs espoirs et leurs craintes.

 

- Andeel, caricaturiste et scénariste, né en 1986
- Youssra el Hawary, chanteuse, née en 1983
- Huda Lutfi, artiste plasticienne, née en 1948
- Ahmed Hefnawy, dessinateur et plasticien, né en 1978

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"Nessma", ou les Soleils de la vie, avec l'artiste Catherine Sayous

Nessma est la "brise" égyptienne, c'est tout l'amour et le message d'une artiste française au peuple et à la terre d'Egypte.

 

Version anglaise : http://youtu.be/0mpDPVUoww4

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Front commun des artistes égyptiens pour la liberté d'expression

Front commun des artistes égyptiens pour la liberté d'expression | Égypt-actus | Scoop.it

Tandis que la nouvelle constitution égyptienne, défendue par les islamistes et adoptée au cours du mois de décembre dernier, menace de porter atteinte à la liberté d'expression, des artistes locaux, critiques et académiques s'unissent pour exprimer leur résistance contre le président Mohamed Morsi et la censure religieuse. C'est dans ce contexte que se tenait ce mois-ci une manifestation au Caire, dont le mot d'ordre était : « Long Live Free Art ». Par ailleurs, des acteurs ont remporté un procès contre des fondamentalistes qui les avaient accusés d'immoralité.

Egypt-actus's insight:

Un an après la révolution qui a secoué le pays, et alors que les islamistes démontrent au quotidien le caractère bien tranché de leurs positions à l'encontre de l'expression artistique, l'Égypte voit se multiplier les manifestations de masse, les performances d'art de rue, procès, lettres ouvertes et autres déclarations d'artistes entrés en résistance.

 

Différentes coalitions ont émergé à travers le pays. L'Egyptian Creativity Front notamment, dernier né des mouvements opposés aux ultraconservateurs des partis Al-Nour et Frères musulmans, avait protesté au cours des mois de novembre et décembre dernier contre la constitution et l'application de la charia.

 

Et dans un pays ou des politiques comme Yasser Borhami, un membre du parti Al-Nour, ont loué la constitution pour avoir établi « des restrictions à la liberté de pensée, d'expression et de créativité », les tensions sociales vont croissantes. 

 

Pour le moment, les Frères musulmans font activement la course aux comédiens, aux présentateurs de télévision, rédacteurs et autres journalistes, avec pour armes la censure et les attaques en justice pour motif d'insultes au président Morsi ou à l'islam. Mais le monde des artistes craint que cette chasse aux sorcières visant les médias ne s'élargisse à d'autres secteurs culturels.

 

Au cours de la manifestation Long Live Free Art, ont été exposées des oeuvres protestataires d'artistes comme Keizer, Moataz Nasr et Yasser Nabaiel. Et selon eux, ils ne sont pas prêts de céder face à la répression.

 

Fatenn Mostafa, fondateur de l'association Art Talks Egypt et conservateur de l'exposition, a déclaré : « La nouvelle constitution met la religion au-dessus de la loi et de la société civile. La crainte est que les Frères musulmans dictent ce qui est permis et ce qui n'est pas autorisé dans l'art. À partir du moment où vous imposez des règlements sur l'art, vous le tuez. [...] L'art comme moyen de résistance est tout à fait crucial aujourd'hui. Au point où nous en sommes, il nous faut descendre dans la rue, il faut combattre le feu par le feu. Il n'y a pas de révolution sans sacrifice. »

Sources : The Art Newspaper , Courrier International, via ActuaLitté

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egypte : Khaled Hafez transmet son savoir-faire

Au cœur de son atelier, Khaled Hafez passe du temps avec 3 jeunes artistes. Le peintre de renommée internationale compte une vingtaine d’expositions solos à travers lemonde, mais il n’hésite pas à rencontrer la nouvelle génération d’artistes égyptien. Shayma et Ahmed sont peintres également, tandis que le troisième, qui s’appelle Ahmed également, est lui vidéaste. Tous 3 participent aux ateliers de Khaled Hafez depuis 5 ans, afin d’apprendre de l’expérience de leur ainé.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Egyptian and German artists collaborate in intercultural project

Egyptian and German artists collaborate in intercultural project | Égypt-actus | Scoop.it

Egyptian cultural organisation Medrar for Contemporary Art is hosting a two-day interactive exhibition on Friday, 22 February and Saturday, 23 February entitled 'InterLAB: Artificial Emotional Intelligence.' The exhibition is the outcome of a collaborative art project between Egyptian and German artists.

 

 

The interactive show, which provides an online platform for creative interaction between artists from Cairo and Dresden, will take place in the two cities simultaneously and will encourage participation from the public.

'InterLAB' is the product of online exchange and communication between five Egyptian artists and computer scientists and five German counterparts. They collaborated to create "an interactive space dedicated to alternative ways for communication."

"Many questions emerged during this process," says the Medrar for Contemporary Art Facebook event. "The most crucial one focused on the exploration of what, beyond text and speech, is needed in order to not only communicate, but also understand each other."

The new media artists and computer scientists, who represent OpenLabEgypt and the German collective Kazoosh, have created futuristic tools that trigger new modes of communication.

Created and managed by Dia Hamed and Joanna Szlauderbach, the experimental project is sponsored by the Cultural Resource (Al Mawred Al Thaqafy), the European Cultural Foundation, Norweigan non-profit Mimeta, the Dutch Stichting Doen Foundation and German organisations promoting cross-cultural dialogue;  MitOst, Robert Bosh Stifung.

Programme:
Friday, 22 February, 9pm to 11pm
Saturday, 23 February, 6pm to 9pm
Medrar for Contemporary Art, 7 Gamal El Din Abul Mahasen Street, Garden City, Cairo

 

(Ahram Online)

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Égypte• La révolte des artistes

Égypte• La révolte des artistes | Égypt-actus | Scoop.it
Des acteurs ont porté plainte et gagné leur procès contre des islamistes qui les avaient accusés d’immoralité. Pour les artistes, les limites imposées par les religieux sont une attaque contre l’identité culturelle du pays.
Egypt-actus's insight:

Depuis leur arrivée au pouvoir, les islamistes égyptiens ont lancé plusieurs assauts contre les arts et la culture. Les islamistes n’ont pas d’avis tranché sur la culture et l’art. Certains n’acceptent que “l’art qui a un [bon] sens”, tandis que d’autres se désintéressent de la question tant que certaines limites sont respectées, notamment en ce qui concerne la nudité ou les sujets tabous. D’autres encore, plus radicaux, considèrent l’expression artistique comme une forme d’occidentalisation encourageant des valeurs contraires aux traditions islamiques du pays. Les artistes n’ont pas seulement été attaqués par les chefs religieux, ils ont été agressés dans la rue, où des partisans des Frères musulmans ou des mouvements salafistes s’en sont directement pris à eux.

Pour de nombreux artistes, les limites imposées par les religieux sont une attaque non seulement contre les libertés arrachées après la révolution de 2011, mais aussi contre l’identité culturelle du pays. Dès le 23 janvier 2012, date de la première session de l’Assemblée du peuple [chambre basse du Parlement égyptien] avec 70 % d’élus islamistes, des milliers d’artistes ont convergé vers l’opéra du Caire pour appeler le premier Parlement élu depuis la révolution à veiller au respect de la liberté d’expression. Depuis, l’antagonisme entre ces deux groupes n’a cessé de croître, et les tensions se sont poursuivies toute l’année. 

La mobilisation est organisée par le Freedom of Creativity Front [le Front de la liberté de création], un regroupement d’artistes et de penseurs né de l’inquiétude suscitée par plusieurs interventions télévisées d’islamistes à propos des arts et de la culture.Le porte-parole du mouvement salafiste, Abdel Moneim Al-Shahat, a en effet qualifié Naguib Mahfouz (prix Nobel de littérature en 1988) d’infidèle et déclaré que ses livres encourageaient l’athéisme et l’homosexualité. Al-Shahat s’en est également pris aux constructions pharaoniques, disant qu’elles promouvaient une culture qui n’honorait pas Dieu, et a déclaré que la démocratie était un péché [une fatwa appelant à détruire le sphinx et les pyramides de Gizeh a aussi été promulguée].D’autres prédicateurs islamistes ont publiquement attaqué l’immoralité de certains artistes.

 

Plus : http://www.courrierinternational.com/article/2013/01/30/la-revolte-des-artistes

more...
No comment yet.